Livre des damnés daémonique

Retour aux Artefacts.
Livre des damnés daémonique
Aura Surpuissante, toutes les écoles [Mal] ; NLS 25 ; Emplacement aucun ; Poids 6 kg
Description
Le Livre des damnés était à l’origine la compilation des archives de l’ange exilé Tabris, à qui on avait ordonné de rassembler la connaissance de tout le multivers mais qui fut chassé du Paradis pour ses découvertes. Les chapitres consacrés aux daémons sont reliés entre des couvertures faites de cendres perpétuellement gelées et compressées, qui semblent absorber la lumière ambiante. Toutes les copies connues du texte sont une sorte de palimpseste, écrits par-dessus les mots intentionnellement effacés d’un brouillon plus ancien. On ne sait cependant pas quand et par qui ce livre a été rédigé. Dans chaque cas, les parties éditées concernent des noms particuliers ramenant à l’histoire la plus ancienne du plan, et des pages entières ont parfois été censurées. Des érudits supposent qu’il s’agit d’une magie apparentée à celle qu’utilisent les Cavaliers pour censurer leurs propres archives et leurs cycles historiques, lorsque l’un des Quatre a été remplacé. Une créature d’alignement bon qui touche cette section du Livre des damnés acquiert un niveau négatif, qui persistera jusqu’à ce qu’elle soit à plus de 3 mètres de l’ouvrage pendant 24 heures. Si elle tente de le lire sans être neutre mauvais, elle doit réussir un jet de Volonté DD 15 pour éviter que son alignement ne soit modifié d’un cran vers neutre mauvais.

Écrit dans un mélange d’abyssal et d’infernal, passant parfois de l’un à l’autre au milieu d’une phrase, il est nécessaire de parler parfaitement et couramment les deux langues pour comprendre en totalité les nuances et la véritable signification du texte. Au cours de sa lecture, le personnage ressent une pression sourde à l’arrière de son crâne et un bourdonnement persistant. Le texte se met finalement à lui « parler », envoyant des impressions et des images télépathiques pour compléter le texte. Une créature télépathe peut « lire » le texte sans ouvrir le livre, juste en le tenant et en se concentrant.

Répandre son sang sur ce tome (sang qui est promptement absorbé) et passer trente jours (pas forcément consécutifs) à le lire confèrent plusieurs avantages. Il contient des copies de chaque sort appartenant au registre du Mal, ainsi que tous les sorts suivants : Aura de mise à mort, Aura de mise à mort suprême, Âme parasite, Création de gemme spirituelle, Dispense de Charon, Éveiller le dévoré, Fléau des cavaliers, Fouet de l'astradaémon, Convocation de cacodaémon, Convocation de ceustodaémon, Convocation de derghoodaémon, Convocation de méladaémon, Convocation d'érodaémon, Convocation de thanadaémon, Convocation suprême de cacodaémons, Sceau daémoniaque, Transfert d'âme et ceux-ci-dessous. L’utilisateur bénéficie d’un bonus de +4 aux tests de Connaissance (plans) lorsqu’il se sert du livre comme ressource (en le consultant pendant au moins une heure sur une question précise), et ses descriptions d’Abaddon sont si précises que les téléportations vers ou à l’intérieur du plan mènent toujours le lanceur à l’endroit désiré (aucun jet de familiarité n’est nécessaire). Si le propriétaire de l’ouvrage lance un sort d’absorption d’énergie, la ou les créatures affectées acquièrent un niveau négatif supplémentaire.

La partie daémoniaque du Livre des damnés est le centre d’un effet permanent de sanctification maléfique et de sympathie adapté pour attirer les créatures d’alignement neutre mauvais. Tant qu’il transporte le livre, son propriétaire lance tous les sorts du registre du Mal comme s’il avait deux niveaux de plus. Il bénéficie d’un bonus de +2 à tous les tests de compétence basés sur le Charisme, ainsi que sur les tests effectués lors d’interactions avec des créatures neutre mauvais. Quatre fois par jour, il peut utiliser le livre pour lancer l’un des sorts suivants : blasphème, cercle de mort, Absorption d'énergie, mise à mort, capture d’âme ou transfert d’âme. On croit qu’il peut être scruté n’importe quand, sans jet de sauvegarde, par les Quatre Cavaliers ou leurs agents d’élite.
Destruction
La partie daemonique du Livre des Damnés peut être détruite en lavant le texte de chaque page avec les larmes d'un extérieur d'alignement Bon, après quoi le livre se réduit en cendres. A moins que les trois autres parties du Livre des Damnés ne soient également détruites dans les 24 heures, le Livre des Damnés daémonique réapparaît indemne à un endroit aléatoire et obscur du multivers..
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.