Araignée lunaire

Araignée lunaire
FP 2
Source : B5 p34
PX 600
Créature magique de taille M, NM
Défense
CA 14, contact 12, pris au dépourvu 12 (Dex +2, naturelle +2)
pv 22 (3d10+6)
Réf +5, Vig +5, Vol +3
Attaque
VD 9 m, escalade 9 m
morsure, +4 (1d6+1 et poison)
poison, toile (contact à distance +11, DD 19, 10 pv, RD 5/tranchant)
(NLS 5 ; concentration +3)
1/jour — état gazeux
Non
Caractéristiques
For 12, Dex 15, Con 14, Int 5, Sag 14, Cha 7
BBA +3, BMO +4, DMD 16
Compétences Discrétion +10, Escalade +21, Perception +10 ; Modificateurs raciaux +4 en Discrétion, +16 en Escalade, +4 en Perception
commun (ne peut pas parler)
toiles d’araignée lunaire
Écologie
forêts tempérées
solitaire, couple ou colonie (3-8)
standard
Oui
Poison (Ext). Morsure – blessure; JdS Vig DD 15 ; fréquence 1 round pendant 5 rounds ; effet 1d3 For ; guérison 1 réussite.
Toiles d’araignée lunaire (Ext). Les toiles des araignées lunaires sont particulièrement solides et collantes et ces créatures tissent des pièges semblables à des filets, qui leur servent à attraper leurs ennemis. L’attaque de toile d’une araignée lunaire est une attaque de contact à distance qui ajoute un bonus racial de +6 au DD du jet de sauvegarde pour la détruire ou s’en libérer. L’araignée tient également une laisse de toile reliée à la créature enchevêtrée, l’empêchant ainsi de s’éloigner tant que celle-ci ne parvient pas à s’en libérer. Les araignées lunaires posent souvent des pièges de toile dans les endroits où elles vivent. Quiconque entre dans une case remplie de toiles d’araignée lunaire doit réussir un jet de Réflexes (DD 13) pour ne pas être enchevêtré comme s’il avait été touché par une attaque de toile (mais, dans ce cas, l’araignée ne tient pas de laisse attachée à sa cible). Si une créature déjà enchevêtrée entre dans une case remplie de toiles d’araignée lunaire, elle doit faire un nouveau jet de sauvegarde pour ne pas être agrippée. Le DD du jet de sauvegarde est basé sur la Constitution. Les toiles d’araignée lunaire possèdent 10 points de vie et une RD 5/tranchant. Une toile auquel on met le feu reçoit 1d6 points de dégâts de feu supplémentaires tous les rounds jusqu’à destruction.
Non
Cette araignée géante, au corps blafard et arrondi, est aussi grande qu’un gros chien. Ses yeux cramoisis brillent d’une intelligence pernicieuse.

Les araignées lunaires sont des araignées géantes malveillantes qui hantent le bois de l’Echo et d’autres forêts dans les vallons occidentaux du Sellen. Elles sont bien plus intelligentes que la plupart des autres arachnides. Bien qu’elles ne le soient pas autant que les humains, elles font preuve d’une ruse sournoise et maîtrisent des talents magiques qui les rendent plus dangereuses que les autres araignées géantes. Elles chassent même ensemble et partagent leurs proies.

Les araignées lunaires sont des tisseuses de toiles qui créent souvent d’énormes pièges de toiles gluantes. Une créature qui entre dans un espace où ces araignées ont tissé une toile peut rapidement se retrouver enchevêtrée ou agrippée. Le plus sou- vent, les araignées lunaires utilisent leur pouvoir de brume de dissimulation pour cacher l’étendue de leurs toiles lorsque des proies approchent. Elles se servent de leur perception des vibrations pour savoir où en est leur proie tandis que celle-ci se démène pour se libérer.

Les araignées lunaires ne parlent aucune langue humanoïde, mais communiquent entre elles par des cliquetis et des tapotements de pattes contre le sol. Elles comprennent les concepts simples exprimés en commun (ce qui leur est bien utile quand elles écoutent leurs proies pendant la traque).