Jube-jube

Jube-jube
FP 15
Source : Bestiaire 3 page 154
PX 51 200
Créature magique de taille TG, N
Init +2 ; Sens vision dans le noir 18 m (12 c), vision nocturne , odorat ; Perception +24
Défense
CA 31, contact 11, pris au dépourvu 28 (Dex +2, esquive +1, naturelle +20, taille -2)
pv230 (20d10+120) ; guérison accélérée 10
Réf +14, Vig +18, Vol +11
Attaque
VD 15 m (10 c), vol 6 m (4 c)(médiocre)
Corps à corps morsure, +31 (3d6+19/19-20/×3 plus étreinte) et 2 serres, +31 (1d8+13)
Espace occupé 4.5 m (3 c); Allonge 4.5 m (3 c) (6 m avec morsure (4 c))
Attaques spéciales engloutissement (3d6+19 contondant plus 2d6 dégâts d’acide, CA 20, 23 pv), hurlement, morsure fatale
Caractéristiques
For 37, Dex 15, Con 22, Int 2, Sag 16, Cha 13
BBA +20 ; BMO +35 (+39 lutte) ; DMD 48
Compétences Acrobaties +14 (+22 pour le saut), Perception +24, Vol +7
Modificateurs raciaux +12 en Acrobaties, +8 en Perception
Particularité acclimatation planaire
Écologie
Environnement forêts chaudes ou tempérées
Organisation sociale solitaire ou couple
Trésor fortuit
Pouvoirs spéciaux
Acclimatation planaire (Ext). Le jube-jube est toujours considéré comme étant sur son plan d’origine, qu’importe le plan sur lequel il se trouve réellement. Il ne gagne jamais le sous-type extraplanaire.
Défenses adaptables (Sur). Lorsqu’on le rencontre pour la première fois, le jube-jube n’a aucune résistance à l’énergie. Lorsqu’il est blessé par une attaque causant des dégâts de froid, d’électricité, de feu ou de son, il gagne une résistance de 30 contre type d’énergie dont il est la cible, et ce, jusqu’à la fin de son prochain tour. Si l’attaque provoque des dégâts de plusieurs types d’énergie, le jube-jube gagne une résistance de 30 à tous les types d’énergie qui le blessent
Hurlement (Ext). Une fois tous les 1d6 rounds, par une action simple, le jube-jube peut pousser un hurlement perçant. Toutes les créatures (autres que les jubes-jubes) situées dans un rayon de 18 mètres doivent réussir un jet de Vigueur DD 26 ou être étourdies pendant 1d4 rounds. Il s’agit d’un effet sonore. Le DD du jet de sauvegarde est basé sur la Constitution.
'Morsure fatale (Ext). Le jube-jube rajoute 1,5 fois son modificateur de Force à ses dégâts de morsure. Un coup critique réussi lui permet de décapiter et de tuer instantanément une victime de taille G ou plus petite (Vigueur DD 33, annule la décapitation ; les créatures sans tête sont immunisées contre cet effet) et inflige le triple des dégâts, que la cible soit décapitée ou non. Le DD du jet de sauvegarde est basé sur la Force.
Cet énorme oiseau à queue de lézard a le dos et les ailes couverts de plumes d’un violet vif tandis que le reste de son corps est nu et écailleux.

Le jube-jube est un oiseau rare et dangereux qui ressemble à un dodo géant, mais avec de longues pattes musclées et des ailes lui permettant réellement de voler, bien que maladroitement. Lorsqu’il est pris pour cible d’attaques magiques, le plumage du jube-jube change aléatoirement de couleurs et de motifs à chaque sort lancé contre lui.

Comme le bandersnatch et d’autres créatures légendaires telles que le jabberwocky, le jube-jube est originaire du monde primitif des fées. Il a l’honneur peu enviable d’être la moins puissante et la moins intelligente des créatures que l’on connaît collectivement sous le nom de « Tanes », mais il ne faut jamais le prendre à la légère : ce genre d’idées s’envolent très vite devant sa capacité à trancher les têtes d’un coup de bec.

Les puissantes fées utilisent parfois les jubes-jubes comme gardiens, et on raconte même que des géants (surtout les puissantes tribus des géants de la jungle) les utiliseraient comme monture. Ces alliés aviaires doivent être dressés avec grand soin car peu de géants et de fées peuvent vivre tranquillement aux côtés de créatures si enclines à pousser des hurlements étourdissants.

Le jube-jube mesure près de 6 mètres et pèse environ 3 tonnes.