Momie

Momie
FP 5
Source : Bestiaire p.221
PX 1 600
Mort-vivant de taille M, LM
Init +0 ; Sens vision dans le noir 18 m (12 c) ; Perception +16
Aura désespoir (9 m (6 c), paralysé pendant 1d4 rounds, Volonté DD 16 annule)
Défense
CA 20, contact 10, pris au dépourvu 20 (naturelle +10)
pv 60 (8d8+24)
Réf +2, Vig +4, Vol +8
Immunités traits des morts-vivants ; RD 5/—
Faiblesses vulnérabilité au feu
Attaque
VD 6 m (4 c)
Corps à corps coup +14 (1d8+10 et putréfaction de la momie)
Caractéristiques
For 24, Dex 10, Con -, Int 6, Sag 15, Cha 15
BBA +6, BMO +13, DMD 23
Compétences Discrétion +11, Perception +16
Langues commun
Écologie
Environnement tous
Organisation sociale solitaire, patrouille (2-6), ou groupe de protecteurs (7-12)
Trésor standard
Capacités spéciales
Désespoir (Sur). Toutes les créatures situées dans un rayon de 9 m (6 c) et capables de voir la momie doivent réussir un jet de Volonté de DD 16 pour ne pas être paralysés par la peur pendant 1d4 rounds. Quel que soit le résultat du jet de sauvegarde, les créatures ne peuvent plus être affectées par la capacité de désespoir de la momie en question pendant les 24 heures qui suivent. Il s'agit d'un effet mental de terreur et de paralysie. Le DD dépend du Charisme.
Putréfaction de la momie (Sur). Maladie et malédiction-coup ; JS Vigeur DD16 ; incubation 1 minute ; fréquence 1/jour ; effet affaiblissement temporaire 1d6 Con et 1d6 Cha ; guérison-. La putréfaction de la momie est à la fois une malédiction et une maladie. Elle ne peut être guérie qu'en levant la malédiction avant de soigner la maladie par magie. Lever uniquement la malédiction ne suffit pas et ne permet pas à la victime de guérir naturellement la maladie. Chaque fois qu'un individu lance un sort de conjuration (guérison) sur la victime, il doit réussir un test de NLS contre un DD de 20 pour que le sort ait un effet (sans cela, le sort est gaspillé). Si une victime meurt de la putréfaction de la momie, elle se transforme en poussière et ne peut pas être ramenée à la vie sans un sort de résurrection ou plus puissant. Le DD du jet de sauvegarde dépend du Charisme.
Cet humanoïde enrubanné de vieilles bandelettes de lin en décomposition de la tête aux pieds s’avance en traînant les pieds.

Les momies ont été créées pour garder les tombes des défunts importants. Elles restent toujours à l’affût d’intrus qui pourraient venir profaner les lieux sacrés qu’elles protègent. Les momies sont créées par un procédé d’embaumement plutôt long et macabre au cours duquel chacun des organes principaux du corps est extrait et remplacé par des herbes et des fleurs séchées.

On oint ensuite la chair d’huiles sacrées et on l’enveloppe dans des bandelettes de lin sanctifiées. Le créateur conclut alors le rituel en lançant un sort de création de mort-vivant. Même si le rôle de ces créatures se réduit généralement à celui de gardiens et qu’elles accomplissent leur mission jusqu’à la destruction, certaines momies puissantes ont développé un libre arbitre.

Celles-ci sont au moins des prêtres de niveau 10 et il s’agit souvent de rois ou de pharaons qui ont demandé à des dieux maléfiques ou à des nécromanciens de lier leur âme à leur corps après leur mort. Leur but est généralement de pouvoir continuer à régner après leur décès. Dans certains cas, ils désirent seulement échapper à une après-vie qu’ils redoutent et qui, selon eux, prendra la forme de tourments éternels.