Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

7 Pages«<4567>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Shadowjin  
#101 Envoyé le : lundi 31 août 2020 19:56:11(UTC)
Shadowjin
Rang : Nouveau
Inscrit le : 20/09/2017(UTC)
Messages : 3

Garth
Bretteur inspiré 1
Panache 3/3

11 / 11
Lorsque vint son tour de s'exprimer, Garth n'était pas au mieux.

Il avait l'esprit confus et préoccupé. Tous ces nouveaux visages, lui tournaient dans la tête, la tension ambiante s'ajoutait à la sienne et l'odeur de toutes ces victuailles mélangées lui retournaient un peu l'estomac.

Depuis son retour à Bourg, Garth n'avait guère eu le temps de se poser, ni manger... Pourtant, la faim ne le tiraillait pas. Depuis son enfance, il avait vécu si souvent avec le ventre vide qu'il ne souffrait presque jamais du manque de nourriture. Cette abondance de victuailles, c'était presque trop pour lui...

Lui qui s'exprimait d'habitude avec aisance, peinait à trouver les mots et avait surtout du mal à calmer le tremblement impatient de ses jambes, qui semblaient vouloir le ramener à Bourg.

Il resta très évasif sur son histoire personnelle, confiant simplement :
« Je suis né sans nom, au milieu de nulle part, j'ai passé mon enfance dans une ferme, bien plus modeste que les vôtres. Mais ma vie n'a réellement commencée qu'à Bourg, où je me suis enfui pour échapper à mon sort... J'avais onze ans. J'y ai croisé la route d'autres enfants comme moi, dénigrés, abandonnés... J'ai intégré leur bande et nous somme devenus une famille. » Il s'arrêta un instant.

« Timmy et sa soeur Andrea, Gusto, les jumeaux Halden et Rorden et moi... Nous formions La Clique ! » Ajouta-t-il avec un léger sourire nostalgique.

« Puis, les années passant je me suis un peu éloigné de cette vie de rue pour être formé par un maitre bretteur, qui se chargea aussi de m'éduquer et d'élever mon esprit. » Il marqua une nouvelle pause.

« Je revenais d'un voyage initiatique de deux ans, lorsque de retour à Bourg j'ai appris la mort des jumeaux et la disparition de mes frères Gusto et Timmy, de la bouche d'Andrea, juste avant que nous soyons attaqués par une horde d'assaillants inconnus... Nous avons tenté de fuir, mais Andrea est tombé entre leurs mains. La dernière chose qu'elle m'a demandée était d'aller trouver les héros de Kelgur et de les informer de la situation à Bourg.
Et me voici parmi vous... »


« J'avoue être étranger aux querelles qui vous opposent aux villageois et ne pas y entendre grand chose... Mais j'ai promis mon aide à Koram en échange de celle des Héros pour libérer Andrea, à Bourg. Vous pouvez donc compter sur moi. »

Il n'en dit pas plus et balaya du regard le visage de ses interlocuteurs, essayant d'y lire une quelconque réaction.

  • Jet de perception : 1d20+5 donne [4] + 5 = 9

Modifié par un utilisateur lundi 31 août 2020 19:58:29(UTC)  | Raison: Non indiquée

"Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt."
Offline mdadd  
#102 Envoyé le : mardi 1 septembre 2020 22:13:25(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)
hacun s’exprima tour à tour. Keldrim avait à cœur d’écouter les histoires et aventures de ceux qui furent jadis, des enfants, comme lui, mais qui avaient connu une incroyable aventure pour trouver des adultes et sauver les orphelins d’un petit village détruit par la violence et l’incendie. Mais ils n’avaient pas fait que trouver des adultes, ils les avaient aidé à sauver la baronnie et étaient devenus les Héros de Khelgür. Sauf ce petit nouveau, là, ce titi de Bourg à l’histoire bien sinistre elle aussi. Sulvya, quant à elle, avait à cœur de bien recevoir les héros et leur invité, attentionnée, elle remplissait les verres vides, les assiettes nettoyées, surtout celle d’Orloch dont elle gratifia d’un – « Hoooo mais tu es devenu tellement grand et fort ! C’est très impressionnant ! » – Elle était gentille, souriante, prévenante, une vraie mère poule, comme elle l’avait été pour ceux qui étaient restés en attendant le retour des héros, il y a 8 ans. Elle s’était occupée des plus petits qui pleuraient et ne comprenaient pas ce qu’il se passait, elle s’était occupée des plus grands, afin qu’ils reprennent pied et s’organisent pour défendre les rescapés et leur trouver à manger. Elle avait pu développer son talent de cuisinière avec les baies et racines rapportées par Ferrèol, avec les lapins chassés par Keldrim et quelques autres, bien-sûr il ne fallait pas compter sur Marciàn qui s’était réfugié au fond du moulin, protégé par ses deux acolytes, les Garçons Bouchers, et c’était Érik qui avait pris les choses en main et tout organisé, son frère qui s’occupait de surveiller et organiser les défenses du moulin et des enfants. L’aîné des Mercant à tout orchestrer, le cadet à la défense, Sulvya à l’intendance et la cuisine, Ferrèol à la cueillette, Keldrim à la chasse, à mesure que les heures, nuits et jours passaient, quelques autres les avaient rejoints et reprenaient espoir. Mais ils étaient bien peu nombreux… Fort heureusement, la délivrance arriva moins de trois jours plus tard, après le départ de l’ermite et des Héros de Khelgür. Mais que dire pour un petit groupe d’enfants perdus au milieu de ruines fumantes et de cadavres carbonisés et meurtris qu’Ylvian, le cadet des Mercant, enterra un à un presque seul ou avec Keldrim et Éric quand ces derniers pouvaient l’aider.

La vie avait repris à Khelgür, en témoignait la petite rondeur qui tendait le devant de la robe de Sulvya et certaines habitudes avaient aussi traversé le temps. La rivalité entre Keldrim et Marciàn s’était renforcée et aujourd’hui le chef reclus dans le village exerçait un odieux chantage tandis qu’il se pensait à l’abri. Keldrim était la seule source de ravitaillement du village et Marciàn lui avait clairement dit que si le fils Balrest n’apportait pas au moins un cochon par jour, des œufs et quelques poulets, ainsi que tous les légumes que pouvaient produire son potager, ce n’était pas lui, Marciàn, qui mourrait de faim, mais les enfants de Khelgür, les fils et filles de ceux qui vivaient à l’intérieur car tout le monde devait contribuer à lui donner ce qu’il avait besoin. Et si les enfants de Khelgür mouraient de faim, alors ce serait la faute de Balrest, parce qu’il n’aura pas fait ce qu’il fallait pour apporter assez de nourriture au village. Chaque jour donc, Keldrim chargeait une charrette à bras et ils la convoyaient jusqu’à l’entrée du village. Puis il revenait une heure plus tard la rechercher… Vide.

Keldrim
Balrest

Quant aux Gobelins et Kobolds, voici l’histoire… - « Ça a commencé à la fin de l’été. Isan est parti chasser avec quelques autres. Ils sont tombés sur des pièges assez rudimentaires posés un peu partout près de la rivière et sur les sentiers qu’empruntent les animaux. Ils ont détruit les pièges et sont revenus bredouilles de leur chasse. Le lendemain, il y avait de nouveau des pièges. Quelqu’un en avait posé la nuit. Mais c’était de drôles de braconniers. Des braconniers avec des petits pieds griffus et quand ils ont essayé de suivre la piste, cela remontait vers le Nord, en direction des Monts Rouges. Normalement, c’est un territoire surveillé par ce vieux grincheux de Saxifrag, ainsi que de vous deux, Koram et Wallis. Vous êtes devenus ses apprentis, n'est pas ? » – Keldrim regardait les deux jeunes hommes avec des yeux remplis de tristesse.

« Ne voulant pas s’aventurer trop loin, ils sont revenus et ont prévenu tout le monde, ainsi que Marciàn. Notre pantin de cheffaillon a tout simplement traité les chasseurs de poules mouillées et les a renvoyés, prétextant que la sécurité de ce territoire était de la responsabilité de l’ermite et qu’ils avaient intérêt à ne pas rentrer bredouilles de la chasse. Eh bien, ils sont pas revenus… Enfin si… Isan, plus mort que vif. On l’a vu surgir du bois à l’aube, trois jours plus tard, grièvement blessé et les vêtements en lambeaux. Il titubait et s’est écroulé au milieu des cabanes des forestiers. Ma Sulvya s’est précipitée et on a appelé Ferrèol mais il était trop tard. Il a quand même dit quelques mots et voici son histoire : Tandis qu’ils suivaient la piste des animaux, plus au Nord, ils s’approchaient du marais et des peaux vertes de la taille d’un enfant leur sont tombées dessus. Ça n’a pas fait un pli. Les gobelins les ont tous tués et emmenés vers leur repaire pour les bouffer. Isan avait pourtant survécu. Les Gobelins le pensaient mort, mais il n’était que grièvement blessé. Trainés comme du gibier, ils ont traversé le marais, il y a un gué que seuls les bons pisteurs peuvent trouver et puis ils sont allés au Nord vers les Monts Rouges. Là ils sont rentrés dans une sorte de plateau entouré de falaises, un cirque. Là au fond, il y a une caverne qui donne sur des galeries. C’est bien plus près que les Monts Rouges, à peine à trois heures de marche d’ici. Mais comme c’est de l’autre côté du marais, alors peut-être que l’ermite n’y a pas prêté attention. Isan et les chasseurs ont été jetés dans une caverne qui leur sert de garde-manger. Rassemblant ses forces, Isan s’est tapis le plus au fond possible pour ne pas être au premier menu. Il y avait là aussi un peu de nourriture, certes avariée mais qui n’était pas de la chair humaine… » - Keldrim baissa la voix en prononçant ces derniers mots afin de ne pas trop plomber l’ambiance, même si elle devait déjà l’être.

« Lorsqu’il eut assez de forces, il se traîna dehors et marqua l’entrée de la grotte avec un morceau de peau. Puis il s’est traîné comme il a pu pour revenir ici nous avertir. A priori cela lui aurait pris plus d’une journée tellement il était faible et mal en point. C’est en jetant ses dernières forces qu’il a réussi à regagner les cabanes forestières, mais après avoir révélé son histoire à Sulvya, la vie l’abandonna… Ça a mis Marciàn très en colère, traitant Isan d’incapable, tout le monde d’incapables et qu’il fallait que d’autres aillent chasser, c’était vital pour le village. Et puis les choses se sont dégradées. Une semaine plus tard, en pleine nuit, des incendies ravageaient nos champs de blé et d’orge, des petits humanoïdes reptiliens, des Kobolds, d’après Ferrèol, ont été vus la nuit rôder autour des cabanes, attaquant et pillant tout ce qu’ils pouvaient atteindre. Rina… Ma… Sœur… est tombée entre leurs griffes alors qu’elle était partie à la cueillette de baies dans le bois près de la maison de Ferrèol. ON ne l'a jamais revue... Ferrèol a disparu, lui aussi, c’était le seul qui savait comment trouver l’ermite… A part vous… Infréquemment mais avec succès, de créatures attaquent la nuit. Des Kobolds, des Gobelins. Les petites fermes sont tombées, les cabanes des forestiers sont tombées. Nos champs sont brûlés, nous n’avons pas de récoltes cette année, nos élevages sont réduits à ce que nous avons pu sauver ici. Et la seule réaction de Marciàn, a été de fermer le village pour se protéger et d’envoyer un message au Baron… Nous savions que vous deviez revenir à la date anniversaire de la tragédie qui a frappé Khelgür il y a huit ans. Nous vous attendions avec impatience et beaucoup d’espoir… mais je pense que Marciàn lui aussi attendait votre arrivée, vu comment ils vous ont accueillis… »

L’aîné des Mercant posa sa main sur l’épaule du fermier – « Nous sommes là maintenant et nous allons nous occuper de tout cela. – Il regarda tour à tour les jeunes héros – Sillaw et moi allons rester ici et nous occuper de Marciàn. Quant à vous, je vous propose d’aller dans un premier temps, vous enquérir de ce qu’il se passe du côté de chez Saxifrag. Qu’en pensez-vous ? »

Message secret pour blurpy, nauron, mdadd :
...

Modifié par un utilisateur dimanche 20 septembre 2020 19:03:40(UTC)  | Raison: Non indiquée

Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline nauron  
#103 Envoyé le : mercredi 2 septembre 2020 09:48:12(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Koram
Rôdeur 1
CA 16/12/14
Ref:5 Vig:4 Vol:3

21 / 21


Koram regarda les anneaux de cuirs au doigts de Keldrim et de Sulvya, puis le devant de la robe tendu de cette dernière. Cela créa comme une oasis de calme dans sa colère, il les regarda et leur sourit
«  Félicitations, quand Saxifrag a t-il officié? Pour quand est prévue la naissance? »

Cela mettait beaucoup de chose en relief, ce n'était pour punir Marciàn ou seulement abattre du gobelin qu'ils étaient là, il devaient protéger les gens et sécuriser le village, permettre à la vie de continuer pour tout ce petit monde, son village natal, ceux qui étaient resté quand lui et les autres étaient partis chercher saxifrag.

Il écouta ce que Keldrim donnait comme indications, hochant la tête régulièrement. Le chasseur prenait les informations avant de commencer sa traque, le temps était compté.

Après qu'Eric leur ai soumit l'idée d'aller voir chez Saxifrag, Koram acquiesça.

«  Commençons par là, c'est là que nous pourrons trouver des traces. Par contre partons rapidement, si il y a d'autres personnes encore vivantes, cela peut être une question d'heures. Je vais envoyer Tai partir en éclaireur dans la direction, et j'essayerai de trouver des traces sur le chemin. Wallis, Analba est elle habituée à ces créatures? Peut-elle les traquer? »

  • connaissances gobelin(nature?) : 1d20+4 donne [14] + 4 = 18
  • survie : 1d20+7 donne [16] + 7 = 23
  • perception : 1d20+6 donne [17] + 6 = 23


Si il te faut d'autre jets, dis le moi
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Miilesteg  
#104 Envoyé le : jeudi 3 septembre 2020 18:54:37(UTC)
Miilesteg
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/05/2016(UTC)
Messages : 36
Localisation : Igny 70

Milesteg
Paladin
CA : 19

20 / 20


Miles semblait réfléchir puis il dit:

«  Il faudrait mieux rester ici cette nuit, et partir aux aurores. Nous chercherons l'Ermite puis ces gobelins. Et nous nous devons de protéger ces gens cette nuit, nous le devons bien ça.
Eric, SIllaw faites attention avec Marcian, j'ai senti quelque chose de malveillant, quelque chose qui fait plus peur aux sbires de Marcian que nous.
Je prends le premier tour de garde ce soir...
 »


je me trompe peut être mais j'en déduis que la journée est bien avancée déjà
Offline Kali  
#105 Envoyé le : dimanche 6 septembre 2020 15:05:08(UTC)
Kali
Rang : Nouveau
Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Otezea

19 / 19


Otezea était heureuse. Malgré les circonstances, revoir tout le monde et être accueillie avec tant de chaleur lui réchauffait le coeur. Elle passa dire bonjour à tout le monde s’enquérant de leur santé et de leur bien-être sans doute bien relatif. De son oeil professionnel elle essaya de distinguer un début de maladie, l'entassement de tant de gens et d'animaux ensemble sur un si petit terrain étant propice à leur propagation, ou un besoin de soin. Elle s'extasia devant le ventre arrondi de Sulvya se remémorant instinctivement de tout les conseils et soins spécifiques qu'elle avait put engranger dans sa mémoire à propos de la grossesse et de l'accouchement. Elle profita du repas, écoutant attentivement le récit de Keldrim. La perfidie de Marcian ne l'étonnant même plus.

Les propos de Milesteg attisèrent sa curiosité:

«  Que veux-tu dire par là? Marcian serait "possédé" ou il aurait fait appel à une "créature"? Et toute cette nourriture que Keldrim lui apporte est-elle vraiment pour le village?  »

Puis elle se tourna vers Keldrim: «  Combien de personnes sont restées à Khelgür?  »

  • premiers soins : 1d20+6 donne [3] + 6 = 9
  • nature : 1d20+8 donne [17] + 8 = 25
  • folklore local : 1d20+5 donne [5] + 5 = 10
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline Shadowjin  
#106 Envoyé le : dimanche 6 septembre 2020 17:34:19(UTC)
Shadowjin
Rang : Nouveau
Inscrit le : 20/09/2017(UTC)
Messages : 3

Garth
Bretteur inspiré 1
Panache 3/3

11 / 11
Garth avait écouté avec attention le récit de Keldrim et avait une vision plus claire de la situation. Il fut particulièrement touché par les circonstances de la disparition de Rina... Espérant du fond du cœur que le sort soit plus clément avec Andrea...

Garth, qui ne supportait pas la tyrannie et l’oppression comprit que la cause qu’il avait embrassé malgré lui était juste et nécessaire. Dans d’autres circonstances, il aurait été vraiment flatté de se retrouver aux côtés des héros pour vivre une de leur épopée et leur prêter main forte au combat... Comme il en avait rêvé plus jeune.
Mais à cet instant, il lui tardait juste d’en découdre et découper de la vermine. Autant pour évacuer sa frustration et laisser exploser sa rage, que pour hâter son retour à Bourg.

Comme Koram, il aurait voulu partir sur le champ, considérant qu’il serait moins risqué de s’en prendre à des petits groupes de gobelins disparates en sortie nocturne, plutôt que de les affronter tous ensemble dans leur tanière...
Mais d’un autre coté, cette expédition nécessitait certainement quelques préparations et comme le disait Milesteg ces gens avaient besoin de protection... Et Garth n’était pas du genre à tourner le dos à ceux qui lui offrait l’hospitalité...

Il mit donc fin à ses tergiversations internes, décidant que, si on lui demandait son avis, il se rangerait aux derrière Koram. Car, en plus d’être celui à qui il avait donné sa parole, le rôdeur était celui avec lequel il se sentait le plus en adéquation.

Garth se tût, mais écouta les autres avec intérêt, attendant de voir comment les choses allaient évoluer.

Modifié par un utilisateur vendredi 13 novembre 2020 01:17:56(UTC)  | Raison: Non indiquée

"Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt."
Offline blurpy  
#107 Envoyé le : dimanche 6 septembre 2020 18:22:21(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,635
Localisation : charente inférieure

Wallis
Réf 5 | Vig 4 | Vol 3
CA:17| C:13 | D:14
Sorts 2/2
Imitation : 1/1

18 / 18


Analba
Réf 5 | Vig 5 | Vol 1
CA:17 | C:12 | D:15
Taureau:+2For

18 / 18





Wallis était en colère. Marcian ne changeait pas, il était temps de lutter contre lui, et d'abord ne plus le ravitailler...
«  Marcian n'est pas plus possédé que lorsque nous étions enfants. C'est un lâche et un veule qui profite de sa situation. Il faut arrêter de nourrir le village sans contre-partie. Si les enfants et les adultes de keldur sont en difficultés qu'il les envoies ici. Ils seront, grâce à vous bien mieux traités.  »

«  Nous ne sommes plus des enfants, et Saxifrag a peut-être d'autres chats à fouetter. Nous pouvons résoudre ce problème sans lui. Montrons lui que nous en sommes désormais capables. Les kobolds et gobelins sont des créatures nocturnes, attaquons les de jour lorsqu'ils seront tous regroupés pour qu'aucun n'en réchappe. Si nous partons dès l'aube, nous pourrons avec les informations obtenues par le sacrifice d'Isan, koram et nos compagnons retrouver la grottes.  »

«  Il n'est plus temps d'attendre. il faut agir avant qu'ils ne réagissent. Ces créatures ne valent rien contre un groupe déterminé et combattif. Et Je pense que nous le sommes.  »

Il se tourna vers Garth
«  Je comprendrais que vous hésitiez à nous accompagner, mais ce problème résolu, nous pourrions retourner rapidement à Bourg et vous aider à résoudre le votre, et je vous promet que si vous tombiez malencontreusement sous leurs coups, j'irais avec ma fidèle analba retrouver votre amie.
De toute façon je compte y retourner pour informer les autorités de l'incompétence de Marcian...  »

Modifié par un utilisateur dimanche 8 novembre 2020 15:55:55(UTC)  | Raison: Non indiquée

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline nauron  
#108 Envoyé le : dimanche 13 septembre 2020 21:37:31(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Koram
Rôdeur 1
CA 16/12/14
Ref:5 Vig:4 Vol:3

21 / 21


Miles avait raison, il était trop tard pour lancer une expédition punitive contre les gobelins, ils risquaient de se retrouver à combattre dans les gobelins dans le noir.

«  Je suis d'accord avec Miles, on partira demain chercher les gobelins et je participerai au tour de garde, par contre je vais aller faire un saut rapidement au chêne foudroyé, trouver ce que je peux comme indice ou traces et revenir. Nous aurons gagné du temps pour demain. Je connais bien l'endroit, ce ne sera pas un problème. »

Il regarda l'autre élève du vieux bougon.

«  Tu viens avec moi?  »

Puis il se leva, s'attacha son imposante épée dans le dos, vérifia que sa fronde et ses billes étaient à leurs places respectives puis déclara.

«  Je prend un tour de garde, donnez moi celui qui vous arrange. »

Puis il parti d'un bon pas vers son objectif.

Koram se hâte

  • endurance : 1d20+2 donne [17] + 2 = 19
  • perception : 1d20+6 donne [19] + 6 = 25

Modifié par un utilisateur dimanche 13 septembre 2020 21:38:07(UTC)  | Raison: Non indiquée

Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline blurpy  
#109 Envoyé le : lundi 14 septembre 2020 19:57:18(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,635
Localisation : charente inférieure
[

Wallis
Réf 5 | Vig 4 | Vol 3
CA:17| C:13 | D:14
Sorts 2/2
Imitation : 1/1

18 / 18


Analba
Réf 5 | Vig 5 | Vol 1
CA:17 | C:12 | D:15
Taureau:+2For

18 / 18





Wallis ne pouvait laisser koram partir seul, et il avait deux bonnes heures pour faire l'aller et le retour, s'était largement suffisant, même en marchant normalement

«  On te suit »

  • endurance : 1d20+4 donne [8] + 4 = 12
  • perception : 1d20+7 donne [19] + 7 = 26
  • endurance analba : 1d20+5 donne [13] + 5 = 18
  • perception analba : 1d20+5 donne [15] + 5 = 20


Il ne pensait pas que son ami allait presser autant le pas et essaya tant bien que mal de suivre son train d'enfer...

Modifié par un utilisateur lundi 14 septembre 2020 19:58:32(UTC)  | Raison: Non indiquée

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Shadowjin  
#110 Envoyé le : mardi 15 septembre 2020 22:31:51(UTC)
Shadowjin
Rang : Nouveau
Inscrit le : 20/09/2017(UTC)
Messages : 3

Garth
Bretteur inspiré 1
Panache 3/3

11 / 11
Bien qu'il ne ressentait pas la fatigue, Garth avait conscience que cette journée l'avait déjà bien éprouvé. Il n'avait certainement plus l'endurance nécessaire pour accompagner Koram et Wallis dans leur expédition et ne voulait pas être un poids mort. Surtout pour un rôdeur et un chasseur connaissant parfaitement la région, le terrain et accompagnés de leurs familiers...
De plus, les combats annoncés pour le lendemain nécessiteraient qu'il soit en pleine possession de ses moyens.
Il lui fallait donc prendre un peu de repos.

Avant que Koram et Wallis ne partent il s'adressa à eux.
Il se tourna d'abord vers Wallis et lui dit :
« Je n'ai aucune hésitation Wallis, vous pouvez tous comptez sur mon bras pour embrocher cette vermine malfaisante, quand et comme vous le déciderez. Je n'ai qu'une parole et ne doute aucunement de la vôtre. »

Il marqua une pause et continua d'une voix plus douce :
« J'apprécie votre sollicitude vis a vis de ma requête et je partirai au combat plus léger sachant qu'Andrea ne sera pas abandonnée à son sort, si je tombe... Mais soyez bien assuré que je ne compte pas finir ainsi. » Ajouta-t-il avec un petit sourire en coin.

Se tournant ensuite vers Koram :
« A moins que tu n'aies besoin de moi, je vais rester ici et sécuriser les lieux en prenant, moi aussi, un tour de garde. Après quoi, j'essaierai de trouver le sommeil pour quelques heures. »

Il regarda les deux héros s'éloigner à vive allure, songeant qu'il avait pris là une sage décision...

Modifié par un utilisateur mardi 15 septembre 2020 22:42:31(UTC)  | Raison: Non indiquée

"Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt."
Offline Miilesteg  
#111 Envoyé le : mercredi 16 septembre 2020 18:25:12(UTC)
Miilesteg
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/05/2016(UTC)
Messages : 36
Localisation : Igny 70

Milesteg
Paladin
CA : 19

20 / 20


Miles regarda son amie.

«  Ce n'est qu'une impression mais on aurait dit que cet idiot de garde avait plus peur de "quelque chose" que de nous. C'est étrange.
 »


Il se tourna ensuite vers ses deux frères

«  Soyez prudent et revenez nous vite, ne prenez pas de risques.
On aura besoin de vous demain.
 »


Offline mdadd  
#112 Envoyé le : dimanche 20 septembre 2020 16:40:30(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)
La nuit n’était pas encore là. Il restait encore une paire d’heures avant que l’obscurité ne couvre de son manteau nocturne Khelgür et ses environs. Un coup d’œil sur les gros nuages noirs qui s’amoncelaient, annonçait une nuit chargée où la Lune et les étoiles ne seraient pas visibles et où la pluie et le vent s’inviteraient, comme bien souvent en cette saison automnale de fin de mois de Lamashan. Mais cela annonçait aussi un crépuscule précoce et la paire d’heures allait fondre de moitié. Sans perdre un instant, Koram et Wallis et leurs animaux s’élancèrent vers la forêt, quittant la sécurité relative de la ferme des Balrest, sous l’œil et la bénédiction de leurs compagnons restés pour organiser au mieux les défenses pour la nuit. Un petit tourbillon soulevant des feuilles mortes accompagna le départ des amis de la nature et s’engouffra dans la cour pour décoiffer les occupants, leur rappeler le fond d’air froid et humide et déposer par là même des feuilles mortes un peu partout. Puis les portes se refermèrent…

Keldrim avait répondu aux dernières questions avant de départ des compagnons. L’alliance avec sa compagne avait été formalisée selon les rites de la Vieille Foi [connue aussi sous le nom de Foi verte ou Verte religion], le jour de la fête de la Première Floraison [équinoxe du printemps] et à y repenser, c’était la dernière fois que Sulvya et lui avaient vu le vieil ermite. Pourtant rien n’indiquait qu’il avait des difficultés. Quant à l’heureux évènement attendu, difficile de dire quand cela avait été conçu, mais c’était assez récent, peut-être trois à quatre mois au maximum et donc la naissance serait pour le mois de Pharast ou Gozran. Malheureusement, Saxifrag et Ferrèol n’étant plus là, il n’y avait plus personne ayant les connaissances nécessaires pour donner une indication plus précise, ni si tout se passait bien de ce côté-là. Mais aujourd’hui il n’y avait pas moins que deux prêtres et une guérisseusalchilmistochirrugienne dans la place, il y avait donc de quoi subvenir à toutes les bobologies, infections, afflictions et même grossesses du coin.

Tandis que l’aîné des Mercant restait avec Keldrim pour parler de manière plus approfondie de la situation de Khelgür et par là même de la façon dont lui et Sillaw allaient prendre place à l’intérieur pour s’occuper du cas Marciàn, le jumeau de Wallis accompagna Otezea dans la cour pour l’aider à apporter tous les soins nécessaires aux personnes venu trouver refuge. Il y avait de la place et ils n’étaient pas entassés, juste rassemblés par familles ou affinités. Mais il était vrai aussi que malgré tous les efforts effectués pour apporter un maximum de confort et de sécurité à tout ce beau monde, cela restait assez précaire et ils vivaient au milieu des animaux qu’il fallait parfois chasser pour éviter qu’ils ne viennent manger dans leurs gamelles. Pourtant il y avait un élan de simplicité, d’entraide et de bonheur. Les enfants couraient partout, poursuivant une poule ou s’amusant à se battre avec des bouts de bois, comme le feraient des adultes avec des armes. Ils n’étaient pas mal habillés, pas forcément bien débarbouillés, les cheveux souvent ébouriffés, mais ils ne semblaient pas souffrir de mal nutrition, de maladie ou de quelques faiblesses que ce soient. Leurs rires se perdaient au milieu des cris pour les rappeler à l’ordre d’une mère ou d’un père lorsqu’ils venaient courir trop près des ateliers ou dans leurs pattes, ainsi qu’à ceux des animaux qui fuyaient à leur passage de trublions. C’était très animé…

Du côté des adultes, les femmes travaillaient sans relâche sur plusieurs ateliers mis en commun pour l’intérêt de la communauté. L’atelier cuisine, pour confectionner le repas pour tout le monde, Sulvya y participait souvent, mettant ses talents de cuisinière au service de tous. L’atelier tissus, des femmes plus âgées découpaient, recousaient, tricotaient, filaient de la laine, réparaient des vêtements, une cape, un manteau, une chasuble, une tunique, des vêtements simples et fonctionnels avec les moyens du bord ou des vêtements et matériaux de récup, certes, ce n’était pas la panacée, mais au moins tout le monde semblait relativement bien habillé pour l’hiver. D’autres s’occupaient des jeunes enfants ne pouvant se débrouiller seuls, une autre avait rassemblé un petit groupe d’enfants comme d’adultes et racontait une histoire pour les occuper. Quant aux hommes, ils s’occupaient d’une autre manière. Certains s’occupaient des animaux, d’autres d’aider le ferronnier à fabriquer ce qui se rapprochait le plus à des armes, enfin ils se relayaient pour faire des tours de garde à la porte. Bref tout ce beau monde était bien vivant, bruyant et il n’était pas difficile de se dire que l’hiver allait être très difficile. Le froid allait obliger les gens à trouver refuge dans le corps de ferme et les dépendances, partageant l’espace avec les animaux. Les réserves de nourriture n’allaient clairement pas être suffisantes étant donné d’une part que la récolte n’avait pas eu lieu et donc ils n’avaient pas pu engranger des réserves suffisantes, mais aussi, d’une autre part, que les animaux en confinement aussi serré allaient moins prospérer et moins produire des matières premières comme le lait. Bref, il fallait que la situation se débloque rapidement et il fallait sans aucun doute demander de l’aide au Baron afin de faire venir des ravitaillements de Bourg.

Milesteg étant le plus aguerri dans le domaine, organisa les défenses pour la nuit. Il put se rendre compte qu’il n’y avait pas beaucoup d’hommes et que ceux-ci n’étaient guère des combattants aguerris, même si dans une région comme celle-ci, il fallait savoir défendre son foyer. Majoritairement, aucun d’entre eux ne savait manier une véritable arme de guerre et à tuer un ennemi. Des armes simples leur convenaient mieux, bâton, fourches, fléau à battre le blé, sauf pour les bûcherons et chasseurs. En tout et pour tout, la petite armée de la ferme Balrest représentait une population d’une douzaine d’hommes, jeunes hommes et enfants assez âgés pour prendre les armes, a cela il fallait rajouter Keldrim et le groupe de héros. En attendant que la nuit tombe et le retour des compagnons de la nature, le jeune paladin d’Iomedae prit la défense à sa charge. Il encouragea les défenseurs, leur donna des conseils de vigilance, de positionnement défensif, de maniement des armes, il organisa les tours en partageant la nuit avec à chaque fois une personne un peu plus aguerrie dans le groupe de quart afin qu’il puisse entraîner les autres. Ainsi Garh, Koram, Wallis, Keldrim et lui-même feraient chacun deux heures de veille dans la nuit pour accompagner deux locaux. Milesteg repéra aussi très vite qu’il y avait énormément de failles dans la défense de la ferme. La surveillance ne s’effectuait essentiellement qu’à la porte et autour d’elle, personne ne regardait sur les côtés et derrière et donc des personnes discrètes pouvaient aisément se faufiler, grimper et investir la place sas que personne ne s’en rende compte. Mais en même temps, c’était grimper sur les murs et les toits du corps de ferme et des dépendances, donc compliqué d’accès. Bref il commença à réfléchir à une stratégie…


De leur côté, Koram, Wallis et leurs compagnons animaux avaient adopté le pas rapide des rôdeurs, celui qu’ils avaient appris aux côtés de leur mentor qui ne cessait de « courir » quand il se déplaçait mais qui n’était en fait qu’un trot en petite foulées, permettant de se déplacer plus rapidement que la marche tout en préservant son énergie, si tant était qu’on avait une bonne endurance. La difficulté était de le faire dans la forêt. L’obscurité omniprésente dissimulait les obstacles et pièges, le terrain était irrégulier et les dangers nombreux. Mais l’œil exercé des deux chasseurs repérait très vite les pistes empruntées par les animaux, ce qui les assurait d’un passage plus facile plutôt que de chercher un sentier. Cependant il fallait rester vigilant quant aux dangers potentiels que pouvaient représenter les animaux eux-mêmes ou d’autres pièges laissés sur ces pistes, comme ces pièges kobolds qu’ils trouvèrent en de nombreux endroits. Keldrim avait raison. Ces maudites créatures avaient étendu leur terrain de chasse et s’étaient tellement rapprochés des cabanes des bûcherons, qu’ils empiétaient considérablement sur les terrains de chasse des chasseurs de Khelgür tout comme sur la zone surveillée par Saxifrag et ses alliés. Collets et pièges à loup se multipliaient sur les pistes et même une fosse à ours avait été creusée, comme si depuis plusieurs semaines, personne n’était venu déranger ces viles créatures. Inquiets, le quatuor humains/animaux augmentèrent la cadence et se rapprochèrent du tronc foudroyé, le foyer de l’ermite…

Message secret pour nauron, blurpy, mdadd :
...
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline nauron  
#113 Envoyé le : dimanche 20 septembre 2020 19:30:17(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Koram
Rôdeur 1
CA 16/12/14
Ref:5 Vig:4 Vol:3

21 / 21


Message secret pour mdadd,blurpy,nauron :
...


Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline blurpy  
#114 Envoyé le : mardi 22 septembre 2020 21:21:51(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,635
Localisation : charente inférieure

Wallis
Réf 5 | Vig 4 | Vol 3
CA:17| C:13 | D:14
Sorts 2/2
Imitation : 1/1

18 / 18


Analba
Réf 5 | Vig 5 | Vol 1
CA:17 | C:12 | D:15
Taureau:+2For

18 / 18




Message secret pour mdadd,blurpy,nauron :
...

Modifié par un utilisateur mardi 22 septembre 2020 21:27:49(UTC)  | Raison: Non indiquée

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline mdadd  
#115 Envoyé le : dimanche 4 octobre 2020 22:31:43(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)
andis qu'à la Porcherie des Balrest on s'organisait pour la nuit et on attendait le retour des compagnons de la nature...


Message secret pour nauron, blurpy, mdadd :
...

Modifié par un utilisateur dimanche 4 octobre 2020 22:32:18(UTC)  | Raison: Non indiquée

Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline nauron  
#116 Envoyé le : lundi 5 octobre 2020 22:51:17(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Koram
Rôdeur 1
CA 16/12/14
Ref:5 Vig:4 Vol:3

21 / 21


Message secret pour mdadd,blurpy,nauron :
...


De retour à la ferme, Koram salua le guet puis entra afin de prévenir le reste du groupe des résultats de leur escapade.

«  Nous avons trouvé le chêne foudroyé, il y a eu un gros combat là-bas. Avec Wallis, nous avons pu déterminé qu’il y avait plus d’une vingtaines d’humanoïdes, au moins un géant et un homme avec des bottes qui est probablement un magicien ou autre…
D’après les traces, Saxifrag en a tué au moins six et son ours deux ou trois mais ce dernier n’a rien pu faire face au géant, ils l’ont massacré. »

Koram serrait le poing de colère, il reprit.

«  Il a aussi été vaincu, mais on n’a pas trouvé de traces de son corps. Par contre il nous a laissé un signe, il nous dit d’aller à la caverne des Trois-Pierres, il doit y avoir quelque chose là-bas. En tout cas lorsque la bataille à eu mieu, il y a trois mois.
C’est à une demi-journée de marche, il faudra partir tôt. »


Il se tourna vers Milesteg, Garth et Keldrim.

«  Quelle est l’heure de mon tour de garde? »

Koram semblait avoir besoin de se détendre, il se mit dans un coin, s'assit sur une chaise et sortit son luth, il commença à jouer quelques notes.

Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline blurpy  
#117 Envoyé le : mardi 6 octobre 2020 10:03:22(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,635
Localisation : charente inférieure

Wallis
Réf 5 | Vig 4 | Vol 3
CA:17| C:13 | D:14
Sorts 2/2
Imitation : 1/1

18 / 18


Analba
Réf 5 | Vig 5 | Vol 1
CA:17 | C:12 | D:15
Taureau:+2For

18 / 18




Message secret pour mdadd,blurpy,nauron :
...


Après la course du retour, wallis laissa son frère expliquer la situation, approuvant d'un mouvement de tête chacune de ses phrases. Puis il ajouta
« Il est temps de se reposer, demain nous partons tôt et bien que la marche sera courte, elle n'en sera pas moins épuisante  »

Il sortit sa couverture, se dirigea vers un coin plat de la cour et s'allongea contre sa louve afin de bénéficier de sa chaleur

Modifié par un utilisateur mardi 6 octobre 2020 10:04:38(UTC)  | Raison: Non indiquée

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Kali  
#118 Envoyé le : mardi 6 octobre 2020 21:05:39(UTC)
Kali
Rang : Nouveau
Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Otezea

19 / 19


Otezea se rapprocha de Koram, des nuances d'inquiétude dans la voix: «  Crois-tu qu'il soit encore en vie? Vingt contre un, c'est.... énorme! Même si ce vieux ronchon a la peau dure.... Et pourquoi le garder en vie? Et de quel signe parles-tu?  »
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline Miilesteg  
#119 Envoyé le : mercredi 7 octobre 2020 19:14:58(UTC)
Miilesteg
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/05/2016(UTC)
Messages : 36
Localisation : Igny 70

Milesteg
Paladin
CA : 19

20 / 20


Miles écouta ses frères avec sérieux.

«  Humm, un magicien, un géant et des gobelins? C'est étrange. Quoi qu'il en soit nous devons aller dans cette caverne. Nous irons demain .
Pour la garde il nous faut faire un roulement l'un de nous avec ceux d'ici, histoire de les seconder au mieux et de les rassurer.
L'entrée est l'endroit le plus surveillé, mais nous ne sommes pas à l'abri d'une attaque par dessus les bâtiments. Il faut donc éclairer le plus possible les bâtiments pour ne pas être surpris par l'arrière. Ta louve va nous être utile pour ça je pense et patrouiller dans la cour. Ceux qui ne sont pas de garde se reposeront, nous ne savons ce qui nous attends demain.
Que la lumière de l'Héritière veille sur nous ce soir
 »

Offline Shadowjin  
#120 Envoyé le : jeudi 8 octobre 2020 22:11:22(UTC)
Shadowjin
Rang : Nouveau
Inscrit le : 20/09/2017(UTC)
Messages : 3

Garth
Bretteur inspiré 1
Panache 3/3

11 / 11
Pendant l'escapade de Koram et Wallis, Garth en avait profité pour faire le tour de la ferme et de ses protections. Il voulait s'assurer qu'aucune faille structurelle ne permettrait à des créatures belliqueuses de s'infiltrer pendant la nuit.
  • Perception : 1d20+5 donne [10] + 5 = 15

Très concentré sur sa tache, il parvint à s'aérer l'esprit quelques instants, sans jamais oublier l'image d'Andrea chutant du toit...
Lorsqu'il eut fini son repérage, il vit revenir les deux héros et s'empressa de les rejoindre pour écouter leur récit.
Il en resta quelque peu stupéfait et se sentit un peu anxieux à l'idée du combat qui s'annonçait pour le lendemain, mais il n'en montra rien et se proposa de prendre le premier tour de garde.

Vu son état de fatigue c'était le seul qu'il semblait en mesure de pouvoir assurer.
"Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt."
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
7 Pages«<4567>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET