Sivanah
Titres Déesse de l'illusion, le Septième Voile
Alignement N
Thèmes Illusions, Réflexions, Mystères
Suivants Illusionnistes
Arme Écharpe à lames
Domaines Folie, Magie, Runes, Savoir, Tromperie
Sous-domaines Glyphes, Insanité, Mémoire, Pensée, Protéens, Supercherie
Inquisitions
Voir aussi : Liste des dieux de Golarion
Sivanah est la déesse de la magie des illusions. On l'appelle aussi le Septième Voile, un nom venant de la tenue dans laquelle on la dépeint généralement. Son symbole représente un cercle constitué de six voiles aux couleurs passées liés bout à bout. L'apparence réelle de Sivanah est cachée sous ses sept voiles, chacun étant lié à une race (humain, elfe, halfling, gnome, aranea et naga). On prétend que sa vraie forme appartient à une septième race, inconnue. Elle peut apparaître sous l'apparence des races citées en portant le voile correspondant. La déesse communique avec ses fidèles à travers les miroirs, les reflets de l'eau et parfois même leur propre ombre.

Église de Sivanah

Le culte de Sivanah est populaire dans les régions du Nex, de l'Irrisen ainsi que dans les cités du Katapesh. Alors qu'il est proscrit au Nidal, bannit par les prêtres de Zon-Kuthon. Elle est aussi très largement vénérée parmi les illusionnistes et les gnomes de Golarion, puisqu'elle représente leur école de magie préférée. On dit que les illusionnistes qui lui sont fidèles sont capables de reproduire des soins magiques en utilisant leur sort de conjuration d'ombre.

Domaine

La déesse s'est installée dans le plus improbable des endroits : le Maelström. Son royaume est très difficile à localiser, semblant ne pas rester au même endroit, mais peut être aperçu comme une multitude de surfaces miroitantes. Sivanah protège son royaume des (native proteans), qui lui vouent des pensées hostiles. L'origine exacte de ce conflit est inconnue, mais de nombreuses spéculations circulent, comme celle qui prétend que Sivanah leur vola quelque chose, ou encore qu'elle fut un jour un keketar, un (risen demon) ou un azata déchu.

Voir aussi