Soldat thriae
FP 4
Source : Bestiaire 3 p.255
PX 1 200
Humanoïde monstrueux de taille M, LN
Init +3 ; Sens vision nocturne, vision dans le noir 18 m ; Perception +9
Défense
CA 17, contact 13, pris au dépourvu 14 (Dex +4, armure +4)
pv 42 (5d10+15)
Réf +7, Vig +4, Vol +5
Immunités poison, son
Attaque
VD 9 m (6 c), Vol 18 m (12 c) (bonne)
Corps à corps dard, +10 (1d8+7 plus poison)
A distance arc long composite, +8 (1d8+5/×3 plus poison) ou tir rapide, +6/+6 (1d8+5/×3 plus poison)
Attaque spéciale consommation de mérope
Caractéristiques
For 20, Dex 17, Con 16, Int 12, Sag 13, Cha 15
BBA +5, BMO +10, DMD 23
CompétencesDiscrétion +9, Intimidation +10, Perception +9, Survie +9, Vol +13
Langue commun, sylvestre, thriae
Écologie
Environnement tous
Organisation sociale couple, troupe (3-8) ou compagnie (9-20 soldats, 2-4 rôdeurs de niveau 3 à 5, 1-2 roublards de niveau 4 à 6 et un commandant guerrier de niveau 5 à 8)
Trésor standard (chemise de mailles, arc long composite (For+5) avec 20 flèches, 1 dose de mérope, autre trésor)
Pouvoirs spéciaux
Consommation de mérope (Sur). Une fois par jour, par une action simple, le soldat thriae peut consommer une dose de mérope afin d’améliorer ses capacités martiales pendant 1d6+3 rounds supplémentaires. Cela commence le round suivant sa consommation de mérope et le soldat thriae gagne un bonus d’intuition de +2 à ses jets d’attaques et de sauvegarde, ainsi que guérison accélérée 3.
Poison (Ext). Dard ou flèche — blessure ; JdS Vigueur DD 15 ; fréquence 1/round pendant 6 rounds ; effet affaiblissement temporaire de 1d2 Force ; guérison 1 réussite. Par une action libre, le soldat thriae peut appliquer son venin sur une flèche qu’il tire. Le DD du jet de sauvegarde est basé sur la Constitution.

Cette créature a un buste de femme et la partie inférieure du corps d’une abeille. Elle manie son arc long avec une habileté étonnante.

Gardiennes de la colonie thriae et de ses trésors, les soldats thriae sont les piliers des défenses de la ruche. Qu’elles patrouillent le long du périmètre de la ruche ou protègent la reine et les oracles contre des assaillants, les soldats thriae sont un atout essentiel à la survie de la colonie, ce qui explique qu’elles composent l’essentiel de la population thriae. D’un point de vue spirituel, les soldats ne sont pas aussi puissants que les oracles ou que la reine mais ils sont douées d’une remarquable agilité et sont très habiles à l’arc. Les gardes sont toujours stationnées par paires aux entrées des zones importantes telles que les chambres de méditation des oracles et les gigantesques quartiers privés de la reine et, lorsque leur devoir les emmène en dehors des murs de la ruche, ils voyagent en larges convois.

Le dard du soldat thriae est rempli d’un venin exceptionnellement puissant similaire à celui des abeilles géantes et les soldats peuvent facilement en imprégner leurs armes. Si la plupart des soldats manient l’arc, ils sont également entraînés dès leur plus jeune âge au maniement d’une multitude d’armes de corps à corps et d’armes à distance, et certains préfèrent le contact de l’épée ou du marteau. Quel que soit leur type, toutes les armes et armures des thriae sont finement sculptées, construites en acier et incrustées d’or et de gemmes couleur d’ambre. Les soldats thriae sont souvent des artisanes douées en plus d’être de bons guerriers et la plupart d’entre eux créent leurs propres armes.

Puisque, dans toutes les colonies, les soldats sont proportionnellement plus nombreux que les oracles, les reines thriae leur distribuent de toutes petites quantités de mérope qui ne leur permettent pas de bénéficier de l’intuition divine tant chérie par la culture thriae mais les investissent de courage et de force brute sur les champs de bataille. Lorsqu’un soldat thriae consomme de la mérope, ses réflexes s’en trouvent stimulés et son esprit aiguisé et il retrouve des forces, c’est pourquoi la plupart d’entre eux gardent leurs petites doses de mérope pour les situations désespérées. Lorsque les circonstances sont particulièrement sombres, les chefs des milices thriae ordonnent à leurs troupes de consommer leur mérope, donnant ainsi à la compagnie l’ultime regain de force nécessaire pour changer le cours de la bataille.

Les soldats thriae sont plus robustes que leurs soeurs, plus minces, pesant en moyenne 100 kilos pour 1,80 mètre de haut, de la tête aux pieds.
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.