Hydre gardienne divine
FP 5
Source : Bestiaire 4 page 130
  • 600 PX
  • Créature magique (air, eau) de taille TG, N
  • Init +5 ; Sens odorat, vision dans le noir 18 m, vision nocturne ; Perception +16
    Défense
  • CA 15, contact 9, pris au dépourvu 14 (Dex +1, naturelle +6, taille -2)
  • pv 47 (5d10+20); guérison accélérée 5
  • Réf +5, Vig +8, Vol +5
  • Capacité défensive guérison de caractéristique; Immunités effets mentaux, maladie, poison
    Attaque
  • VD 12 m, nage 12 m, vol 12 m (parfaite)
  • Corps à corps 5 morsures, +7 (1d8+3)
  • Espace 4,50 m ; Allonge 3 m
  • Attaque spéciale bond
  • Pouvoirs magiques (NLS 5 ; concentration +6)
  • For 17, Dex 12, Con 18, Int 6, Sag 15, Cha 13
  • BBA +5 ; BMO +10 ; DMD 21 (croc-en-jambe impossible)
  • Dons Arme de prédilection (morsure), Attaques réflexes, Volonté de fer
  • Compétences Natation +11, Perception +16, Psychologie +7, Vol +9 ;
  • Modificateurs raciaux +7 en Perception, +5 en Psychologie
  • Langues draconique
  • Particularités existence bénie, régénération de têtes, sol sacré, traits des hydres, vivacité divine
    Écologie
  • Environnement ruines tempérées
  • Organisation solitaire
  • Trésor standard

Cette hydre majestueuse possède une tête plus grosse que les quatre autres et dégage une aura d’autorité et de danger.

Un gardien divin est une créature que les dieux ont choisie pour veiller sur un site sacré. Jouissant (ou souffrant diraient certains) du don de vie éternelle, le gardien divin passe des siècles au service de son dieu, à protéger inlassablement le site qui lui a été confié contre tous ceux qui voudraient le profaner.

En général, ces gardiens ont une allure plus majestueuse que celle de leurs frères mortels, afin de les différencier des membres ordinaires de leur espèce. Le gardien divin entretient un lien spirituel avec le site qu’il doit garder pour l’éternité. Tant qu’il y demeure, il ne ressent pas les effets de la faim, de la soif, de la maladie ni même de l’âge. En son sein, il possède de nombreux pouvoirs qui lui permettent de le protéger contre les intrus mais il ne peut pas quitter les lieux, sans quoi le fardeau des années passées le rattrapera. Il doit choisir entre la puissance et le prestige qu’apportent ses éternelles responsabilités et la liberté que la mort apporte invariablement.

La plupart des gardiens divins ont choisi de servir leur dieu pour l’éternité mais quelques-uns ont reçu ce devoir comme punition pour avoir causé du tort aux fidèles du dieu ou l’ont accepté comme pénitence pour se racheter d’un grand péché. Quelles que soient les raisons de sa création, le gardien divin est lié au dieu qui lui donne ses pouvoirs et aux serviteurs de ce dieu. Un prêtre ou un paladin dévoué à la divinité qui a créé le gardien peut lui donner des ordres. Cela ne lui donne pas un pouvoir absolu sur le gardien mais ce dernier répond favorablement à ses requêtes. Par exemple, un prêtre peut demander au gardien de ne pas attaquer ses compagnons ou de les aider à défendre le site sacré contre des assaillants. Un prêtre ou un paladin dévoué au même dieu que le gardien doit réussir un test de Charisme opposé au sien pour le convaincre de faire quelque chose qu’il ne ferait pas d’ordinaire. Il est impossible de lui ordonner de quitter le site sacré ou d’aller à l’encontre des préceptes de son dieu.

L’hydre gardienne divine présentée ici est conçue à partir de l’hydre du Bestiaire Pathfinder JdR. Consultez la page 186 du Bestiaire pour connaître les traits des hydres et leur pouvoir de régénération de têtes. Cette hydre est le gardien divin du dieu de la nature et du climat, ce qui lui donne les sous-types air et eau.
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.