Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

18 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Eric Vanstraaten  
#1 Envoyé le : vendredi 2 septembre 2016 11:32:03(UTC)
Eric Vanstraaten
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/09/2013(UTC)
Messages : 4,179
Chacun des membres du groupe a reçu cette lettre, qu'il soit chez lui, déjà à la loge de Magnimar, ou dans une taverne pour boire . Le pli serait tout à fait banal s'il n'y a pas le poinçon de la Société des Eclaireurs qui pointe en bas à droite . L'écriture est soignée, chacun ne semble pas appelé en urgence, mais l'invitation est ferme, alors que le matin vient à peine de poindre .

Cite:
Bienvenue, féru d'aventure !

Je suis Sheila Heidmarch, Capitaine aventurière de cette nouvelle loge de la Société des Eclaireurs de cette ville, et la seule en Varisie en ce moment . Vous avez attiré mon attention comme quelqu'un qui possède un certain nombre de capacités et d'intérêts qui fait de vous un élément non négligeable pour la future équipe de spécialistes que je suis en train de mettre en place pour un problème d'une grande importance, non seulement pour nous, mais aussi pour la Varisie dans son ensemble . Veuillez venir vers midi au manoir Heidmarch - vous serez dédommagés pour l'appel intempestif, mais cet acompte serait faible à côté de toutes les richesses qui pourraient vous tomber dessus dans le cas où nous arrivons à un accord sur mon offre . J'espère vous voir très bientôt !

Sheila Heidmarch

Modifié par un utilisateur dimanche 4 septembre 2016 20:31:44(UTC)  | Raison: Non indiquée

*Les convictions par rapport au jeu de rôle sont faites pour être bousculées, n'en déplaise à certains vivant encore dans les années 80 . L'inverse est vrai, le rollplay n'est pas intéressant*
Annonce
Offline jamipapy  
#2 Envoyé le : jeudi 8 septembre 2016 15:36:12(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué
Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
Localisation : Près de Marseille

Bertanos
Canalisation: 5/5
Sorts niv 1: 2+1/2+1

9 / 9


Bertanos était tranquillement au temple de Iomédae en train de préparer les enseignements du jour.
Il comptait expliquer à ses élèves comment gérer les gens agressifs lors des campagnes de recrutements d'adeptes.
Il avait en tête toutes les techniques possibles passant de la diplomatie à l'intimidation selon les cas. C'est la que la psychologie entre en jeux, il fallait comprendre rapidement quelles solutions étaient la mieux indiquée selon les personnes en présences.
Le prêtre était dans ses pensées quand un adepte toque à la pote de sa cellule.
« Père Bertanos, un pli pour vous. »
Ces mots firent sortir le prêtre de ses pensées et approcha de la porte.
« Entrez jeune homme. Merci de me l'avoir apporté. »
Bertanos prit la lettre en main et regarda le cachet avec interrogation.
« Vous pouvez me laisser mon garçon. »
Lorsque l'adepte sortit de la cellule le prêtre ouvrit doucement le pli.
Tiens que peut bien me vouloir la société des éclaireurs... Bizarre...
Bertanos lut le document avec attention et fut surpris de la demande.
J'ai des capacités intéressantes donc, c'est assez marrant ça. Je me demande bien ce que cette dame peut avoir de si important à préparer... Mais j'avoue que je suis vraiment intrigué.
Bertanos avait un petit sourire narquois qui se dessinait au coin de ses lèvres.
« Et bien pourquoi de ne pas aller voir de quoi il retourne. Peut être que cette expérience pourrait me permettre de faire passer la parole de Iomédae. »
A peine avait il lâcher ces quelques mots qu'il monta voir son supérieur pour lui expliquer le besoin de s'absenter pour la journée.
Ensuite il se dirigea vers la classe où ses élèves l'attendaient.
« Bonjour mes chers enfants, je vais laisser la place à un autre professeurs pour la journée.
Je dois partir pour affaire pressante.
Je vous dis donc à demain. »

Bertanos sortit de la classe et partit en direction de ce fameux manoir Heidmarch où il doit retrouver la Sheila Heidmarch Sheila Heidmarch.
Offline Zadir  
#3 Envoyé le : jeudi 8 septembre 2016 21:21:47(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 852

Kéliss

11 / 11

Sort niv 1: 1/1
Lumière dansante 3/3
Réserve acanique: 4/4
CA : 14/TCH14/FF10


Kéliss était arrivé à Magnimar deux jours plus tôt, et avait trouvé une auberge fort plaisante dans le quartier artistique de la ville, Sous la falaise. Même si elle regrettait sa douce vie à Absalom, son Capitaine-aventurier lui avait demandé d'aller en Varisie à la demande d'un autre Capitaine-aventurier, une certaine Sheila Heidmarch.

Attendant le jour du rendez-vous, Kéliss profita du quartier pour danser, chanter et découvrir des personnes, des modes de pensées et des coutumes qu'elle ne connaissait pas.

Mais la missive la perturbait quelque peu et elle se demandait quel était ces capacités et ces intérêts qui ferait d'elle, selon les dires de la dame, un élément non négligeable pour une équipe de spécialiste.
Offline Eric Vanstraaten  
#4 Envoyé le : dimanche 11 septembre 2016 09:07:28(UTC)
Eric Vanstraaten
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/09/2013(UTC)
Messages : 4,179
Chacun se retrouve plus ou moins par hasard devant le manoir, arrivant en ordre dispersé . Certains peuvent se connaître déjà, d'autres non . La porte semble ouverte et ils pourraient rentrer d'eux-mêmes, et ils ont été prévenus qu'ils n'ont pas besoin de s'annoncer . Mais déjà à l'apparence, certains s'arrachent des points d'interrogation sur les autres, curieux d'en savoir plus avant de former une équipe . Ils ont pu lire sur des rapports d'éclaireurs qu'on leur a communiqués pour préparation, prendre connaissances des forces et faiblesses de chacun est important, et la communication pareillement pour que la relation de travail soit correcte .

Vous pouvez vous présenter chacun, ça fait partie de la progression de la partie donc en RP
*Les convictions par rapport au jeu de rôle sont faites pour être bousculées, n'en déplaise à certains vivant encore dans les années 80 . L'inverse est vrai, le rollplay n'est pas intéressant*
Offline Stef  
#5 Envoyé le : dimanche 11 septembre 2016 11:48:42(UTC)
Stef
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/07/2016(UTC)
Messages : 57
Localisation : Six-Fours les plages (Var)
En arrivant à proximité du manoir, Erok commença à se sentir nerveux à la vue des individus qui se dirigeaient, tout comme lui, vers la porte principale.
Il fit Quelques enjambées de plus, tout en chiffonnant nerveusement dans sa poche, la missive reçue l'avant veille à l'auberge. Puis il s'adossa nonchalamment à un muret proche, en lustrant sa lyre qu'il avait gardé à la main, histoire de se donner contenance. Voilà plusieurs mois qu'il avait quitté Pointesable, ayant préféré une vie d'aventures à un avenir incertain, dans un village devenu trop étriqué pour ses aspirations.
Sa tenue rouge et jaune, éclatante au départ de son village natal, commençait à accuser le coup de ses pérégrinations dernières.
Pérégrinations... Voici un mot étrange, tant dans la bouche que dans l'esprit d'Erok. Il avait failli s'étouffer de colère en entendant ce mot pour la première fois, croyant à une insulte. Puis devant l'air apeuré de l'aubergiste, il avait reposé sa lyre sur la table, avant qu'elle ne s'encastre dans le crâne de ce dernier. Pérégrination...

« - Mouaif...  »Marmonna t'il dans sa barbe, pour lui-même.

Il regarda d'un œil maussade le soleil brillant de cette fin de matinée, sa longue main étroite et noueuse au front, lui servant de visière, en dépit de ses arcades sourcilières pourtant deja proéminentes. Puis il se gratta sa tignasse rèche rendue collante par la poussière de la route, déplia sa longue silhouette déguiguandée, et récupéra son baluchon posé au sol, avant de se diriger à nouveau vers l'entrée de la bâtisse.

« - J'espère au moins qu'on nous servira à manger... Je boufferais un môme avec ses pompes, vérole de moine... » Maugréa t'il à coup de grandes enjambées vers le groupe déjà présent.

Modifié par un utilisateur mardi 20 septembre 2016 09:01:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

L'Ordinateur est mon ami.
J'aime le Très grand Ordinateur.
Vive l'Ordinateur.
Offline Zadir  
#6 Envoyé le : dimanche 11 septembre 2016 20:26:54(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 852

Kéliss

11 / 11

Sort niv 1: 1/1
Lumière dansante 3/3
Réserve acanique: 4/4
CA : 14/TCH14/FF10



Une belle jeune femme à la silhouette fine et gracieuse s'avance vers le groupe devant le manoir du rendez-vous. Ses cheveux blancs et ses yeux bleu clair contrastent avec sa douce peau halée. Vêtu d'une tenue des plus simple, elle porte à la ceinture un cimeterre et une arbalète; et bien qu'elle possède un sac à dos plutôt encombrant, sa démarche est légère, voir même dansante. Elle fredonne un air calme et serein d'une belle voix douce.
Alors qu'elle s'approche, les personnes présentes peuvent apercevoir de petits détails qui leur avez échapper. De petites boucles d'oreilles et de belle plumes bleues embellissement son profil gauche et un tatouage coloré se termine dans son cou et semble commencé sur son omoplate droit. Se qui doit être des partition de chant sorte d'une poche de son sac, un symbole au niveau de sa poitrine se balance au rythme de ses pas et une espèce de boussole pend à sa ceinture.

Kéliss arriva devant le manoir du rendez-vous, avec cette humeur joviale qui la caractérise tant.

« Bien le bonjour. J'imagine que vous avez aussi reçu un courrier de Dame Sheila Heidmarch. Je ne sais pas si les présentation seront faites à l'intérieur, alors je vais le faire ici. » dit-elle avec un grand sourire.
« Je me nomme Kéliss, Éclaireuse débutante de la Société. »
Offline Eric Vanstraaten  
#7 Envoyé le : mercredi 14 septembre 2016 20:00:55(UTC)
Eric Vanstraaten
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/09/2013(UTC)
Messages : 4,179
Les éclaireurs ne se sont pas tous présentés, mais ils auront l'occasion de le faire un peu plus tard . La porte de la grille d'entrée du manoir semble s'ouvrir à distance, sur commande de quelqu'un qui se trouve à l'intérieur . Ils voient des majordomes s'affairer à entretenir le jardin, mais qui prennent le temps d'expliquer que Sheila Heidmarch se trouve dans la salle des invités . Les portes du manoir s'ouvrent, et ils tombent sur une entrée richement décorée, mais non outrancière, comme des armures d'apparat, sans les feuilles d'or au-dessus . Une des fresques représente par exemple la bataille de croisés mendéviens contre les démons de la Plaie du Monde, sans représenter nécessairement des armées entières, mais c'est bien détaillé .

Ils arrivent rapidement dans la salle en question, où ils voient la capitaine-aventurière en compagnie d'une demi-elfe en tenue d'aventurière, et qui présente bien . https://ssgame.files.wor...12/08/koriah-azmeren.png
Visiblement les deux femmes sont en pleine discussion, et il leur faut une minute pour se rendre compte que le groupe est là . C'est Sheila Heidmarch qui prend la parole :

" Oh, désolé de cette impolitesse, je crois que vous me connaissez déjà, donc je vais vous présenter votre collègue ici présente . Koriah Azmeren vient juste de revenir de mission et elle me faisait son rapport . Nous avons beaucoup de choses à discuter, et ce n'était pas vraiment attendu . Néanmoins si vous avez des questions, avant que je m'absente, posez-les parce qu'après j'en aurai pour un certain temps . J'essaierai de revenir le plus rapidement possible . Je vais faire signe à mes employés de vous faire servir du thé et des apéritifs .

Pour vous faire patienter, je vais vous sortir un petit coffre où sont entreposés des objets, que vous pourrez obtenir si vous arrivez à le désamorcer . Ne vous précipitez pas, prenez le temps de trouver la solution . "


Elle fait signe aux éclaireurs de s'asseoir et on leur apporte différentes boissons, ainsi que plusieurs gâteaux, suivant leurs goûts personnels . Koriah, qui est une demi-elfe, les salue d'un air jovial .

Modifié par un utilisateur mercredi 14 septembre 2016 20:03:43(UTC)  | Raison: Non indiquée

*Les convictions par rapport au jeu de rôle sont faites pour être bousculées, n'en déplaise à certains vivant encore dans les années 80 . L'inverse est vrai, le rollplay n'est pas intéressant*
Offline Ginololo  
#8 Envoyé le : vendredi 16 septembre 2016 18:18:02(UTC)
Ginololo
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/07/2011(UTC)
Messages : 1,231
Localisation : Entre Brest et Lorient

Tempérance
...
...
CA 21

5 / 5

Sifflote

Soléas
...
...
CA 18

8 / 8

Glare

Tempérance et Soléas avaient fait du chemin depuis les plaines radioactives de Numéria, lieu de leur première rencontre. Heureusement, la présence de rivières tout au long du trajet avait considérablement accéléré leur retour, si on peut dire, à Magnimar.
Et cette invitation des éclaireurs tombait à point nommé: Soléas était resté absent trop longtemps. En rentrant chez lui, il ne put que constater la déchéance de sa famille et la saisie de son ancienne maison par les autorités corrompues de la ville. Quant à Tempérance, si elle avait une famille aisée, elle était loin de chez elle et du Chéliax.
Sans compter que cette opportunité de rejoindre cette fameuse guilde leur permettrait à tous deux d'améliorer leurs connaissances et donc de progresser dans les arts magiques.
Peut-être se sont-ils perdus sur la route, ou peut-être ont-ils trainés dans la chambre d'auberge, quoi qu'il en soit, ils arrivent semble t'il un peu en retard par rapport aux autres convives. Mais juste à temps pour profiter du déjeuner.
Après avoir franchi la horde de serviteurs, ils arrivent enfin dans le salon.
« Hum, hum, bonjour à tous et désolé pour le retard, j'espère que nous n'avons rien raté d'important. Je m'appelle Soléas et voila Tempérance, nous sommes tous deux magiciens amateurs, et amateurs de magie. »
Entre deux bouchées de mignardises, le duo s'enquiert de la présente mission, à savoir désamorcer et ouvrir un modeste coffret. Ils auscultent le coffret sous toutes les coutures, d'abord à distance, visuellement et avec détection de la magie, puis au contact.
Appliquant au pied de la lettre les conseils de Sheila Heidmarch, ils prennent leur temps, au moins deux fois le temps nécessaire. Voire plus.

Take Ten pour les deux, en art de la magie, perception et éventuellement désamorçage si ça parait faisable. Les deux se donnent conseils mutuellement, mais bien entendu tous les conseils sont bons à prendre.
Ce qui donnerait par défaut un 16 en art de la magie, un 19 en perception, et le cas échéant un 18 en désamorçage. A priori pas terrible.
Evidemment s'il y a du temps et moyen de prendre 20, ça n'en serait que mieux.

S'adressant au reste du "groupe":
« Bon, à défaut d'avoir un modeste coup de pouce des dieux, si vous avez des suggestions, ou bien si vous estimez pouvoir faire mieux, faites vous plaisir.  »

Modifié par un utilisateur samedi 17 septembre 2016 00:53:40(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Eric Vanstraaten  
#9 Envoyé le : lundi 19 septembre 2016 23:05:28(UTC)
Eric Vanstraaten
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/09/2013(UTC)
Messages : 4,179
Soléas voit avec déception qu'il ne peut pas prendre son temps pour résoudre l'énigme . Son sixième sens lui dit qu'il rate une seule fois de beaucoup trop, et il risque de déclencher quelque chose de fâcheux . Il l'est encore davantage quand il voit qu'il n'a pas non plus le droit de réfléchir avant de faire la tentative . C'est sans doute une des leçons pratiques les plus frustrantes qu'il doit se rappeler en tant que magicien, c'est que la chance a une part non négligeable dans les réussites ou les échecs d'un éclaireur, et que son rôle est de le limiter au plus possible avec une préparation en amont, mais sans nécessairement y consacrer toute son attention . Il imagine que d'autres collègues se sont laissés embarquer dans une course à la puissance, et en ont perdu leur éthique .

S'il ne peut pas prendre son temps pour le coffre même, il peut travailler de son côté pour avoir un petit coup de pouce quand il passera à l'acte, et que ce qui l'attend en cas d'échec, est l'apparition de certaines créatures qui si elles ne sont pas censées être dangereuses, l'aura étant faible, elles peuvent être gênantes .

Possibilité de faire un jet de connaissance mystères pour savoir plus précisément ce que c'est, et tous ceux qui ont un rang dedans peuvent aider le jet principal sur le désamorçage

Modifié par un utilisateur lundi 19 septembre 2016 23:06:33(UTC)  | Raison: Non indiquée

*Les convictions par rapport au jeu de rôle sont faites pour être bousculées, n'en déplaise à certains vivant encore dans les années 80 . L'inverse est vrai, le rollplay n'est pas intéressant*
Offline Arkan  
#10 Envoyé le : mardi 20 septembre 2016 01:55:55(UTC)
Arkan
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/08/2013(UTC)
Messages : 1,254
La femme mystérieuse qui était resté silencieuse jusqu'à présent, capuchon sur la tête, s'avança.
D'un geste, son capuchon tomba sur ses épaule pour découvrir le visage d'une...femme chat. Race connue mais peu fréquente en Varisie.
Devant le découragement du mage, elle prit le coffre entre les main et le regarda attentivement.
« Hum...Mouis, je suppose que ce sera plus difficile qu'un simple crochetage. Je me demande ou est le piège. Bon, il n'y a qu'un moyen de le savoir... »
Et sur ce, elle sortit de sa poche le crochet qui lui servait à ouvrir des serrures, sans forcément avoir l'accord du propriétaire. Elle le plaça face à la serrure du coffre et l'enfonça prudemment, afin de pouvoir désamorcer un éventuel piège.

Modifié par un utilisateur mardi 20 septembre 2016 01:56:31(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Zadir  
#11 Envoyé le : mardi 20 septembre 2016 07:25:39(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 852

Kéliss

11 / 11

Sort niv 1: 1/1
Lumière dansante 3/3
Réserve acanique: 4/4
CA : 14/TCH14/FF10


Kéliss attendait tranquillement. Elle buvais et manger doucement, savourant les quelques mets qu'elle trouvait à son goût. Et elle observait le autres invités. Un elfe chauve, une femme-chat, ce qui semblait être une tiefflin, un prêtre et un humain fort peu bavard ...en somme une bien étrange compagnie.
Le coffre ne lui inspirait pas confiance. Son mentor au sein des Éclaireur l'avait prévenu sur les dangers des coffres.
« Personnellement, je n'ai aucune compétence pour se genre de situation. Et je ne suis même pas sur de pouvoir aider. »
Elle se mit donc à bonne distance du coffre, observant la scène attentivement et se demandant si un peu d'acide pourrait faciliter l'ouverture du coffre.

  • Art de la magie : 1d20+7 donne [3] + 7 = 10
  • Connaissances (mystère) : 1d20+7 donne [16] + 7 = 23

Modifié par un utilisateur mardi 20 septembre 2016 07:30:49(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Stef  
#12 Envoyé le : mardi 20 septembre 2016 09:00:25(UTC)
Stef
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/07/2016(UTC)
Messages : 57
Localisation : Six-Fours les plages (Var)
La faim tenaillant son estomac depuis de trop longues heures déjà, l'esprit d'Erok se focalisa sur la table couverte de nourriture, aussitôt qu'il la vit.
N'écoutant que son appétit féroce, il se courba au dessus des plateaux, ses paluches démesurées enfournant autant de biscuits croustillants et de petits pâtés que pouvait en contenir sa bouche.
S'essuyant d'un revers de manche, il saisit une carafe de ce vin varisien réputé, et commença à remplir son outre avec, alors que de derniers morceaux d'aliments restaient obstinément collés à son menton en galoche.
Ceci fait, il dénoua son odorant foulard crasseux enroulé autour de son cou, poussa du bras les couverts et plateaux posés devant lui, étendit le carré de tissu sur l'espace libéré, et entreprit d'y empiler tous les biscuits, fourrés, et petits pâtés à portée de son bras démesuré.

- « 'Scusez m'sieurs dames, mais ventre plein esprit serein...  » Dit-il d'une voix râpeuse. « Moi, pour bien travailler, y'm faut d'la pitance, v'voyez ? Et si v'voulez m'occuper l'esprit, apportez moi plutôt encore une de vot' jolie bouteille d'nectar D' raisin, là...  » Puis Erok ponctua sa phrase en reniflant bruyamment.
-«  Pour sur, un bon vin d'là, y'a rien d'tel pour l'esprit ! Hein mon père ?  » Affirma t'il à la cantonade en lançant une œillade entendue au moine.

Puis il saisit sa lyre, la posa au creux de son bras, se redressa, et, prenant un air inspiré en regardant au loin vers la voûte du plafond, crocha une corde de son doigt noueux rendu gras par le jus de viande :
-«  Ptzloingggg !  »Résonna l'instrument cabossé en un affreux crissement métallique. Puis il tira un tabouret à lui, s'assit dessus en dépliant ses jambes longues et maigres, et adressa un sourire grivois à la jeune et jolie Keliss...

Soudain, son air aigrillard disparut, et il reporta son attention sur sa comparse velue affairée sur la serrure du coffre :
«  M'est également avis qu' tôt ou tard, v'z'aurez besoin d'un coup D' main, heu... C'est quoi vot' nom, déjà ?  »

Modifié par un utilisateur mardi 20 septembre 2016 09:13:16(UTC)  | Raison: Non indiquée

L'Ordinateur est mon ami.
J'aime le Très grand Ordinateur.
Vive l'Ordinateur.
Offline jamipapy  
#13 Envoyé le : mercredi 21 septembre 2016 17:38:22(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué
Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
Localisation : Près de Marseille

Bertanos
Canalisation: 5/5
Sorts niv 1: 2+1/2+1

9 / 9


Bertanos fut assez surpris par l’enchaînement des situations depuis son arrivée devant le manoir.
A peine avait il trouvé la battisse qu'il fut convié à entrer en compagnie d'autres personnes qui attendaient à l'entrée.
Le prêtre avait alors suivi le groupe et fut présenté à l'hôte qui était occupée. Elle laissa donc le groupe seul dans la pièce avec une mission ou un jeu selon l'état d'esprit.
Les différentes personnes ayant reçu le même message se présentèrent plus ou moins.
Et surtout tentèrent de comprendre les mystères du fameux coffre.
« Bonjour brave gens. Je suppose donc que chacun d'entre vous a reçu le message. Je me nomme Bertanos et comme certains ont pu le comprendre je suis prêtre de la déesse Iomédae. J'ai eu la chance qu'elle me montre la voie de la foie et me donne l'honneur d’œuvrer en son nom pour transmettre sa parole.
 »

Après ces mots, un sourire béat apparaît sur le visage de Bertanos.
Il se reprend alors et continue son monologue tout en riant.
« 
Je vois que vous ne perdez pas de temps pour tenter d'ouvrir ce coffre.
Je vais passer mon tour pour cette épreuve car je n'ai aucune compétence à ce sujet.
Par contre je pourrai surement améliorer le chance de celui qui tentera sa chance.
 »

Bertanos attrape alors son symbole et se concentre sur le coffre.

Message secret pour Eric Vanstraaten :
...

Modifié par un utilisateur dimanche 25 septembre 2016 22:24:38(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Ginololo  
#14 Envoyé le : mercredi 21 septembre 2016 19:32:14(UTC)
Ginololo
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/07/2011(UTC)
Messages : 1,231
Localisation : Entre Brest et Lorient

Tempérance
...
...
CA 21

5 / 5

Sifflote

Soléas
...
...
CA 18

8 / 8

Glare

  • Connaissance mystères : 1d20+6 donne [10] + 6 = 16
Soléas essaye de se remémorer ses cours de théorie magique, quitte à en discuter avec un autre utilisateur de magie pour comparer les points de vue et s'aider mutuellement. Tempérance attend le feu vert pour aider celui ou celle qui décidera d'ouvrir le coffre.

Modifié par un utilisateur mercredi 21 septembre 2016 19:33:33(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Eric Vanstraaten  
#15 Envoyé le : samedi 24 septembre 2016 00:40:34(UTC)
Eric Vanstraaten
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/09/2013(UTC)
Messages : 4,179
Soléas arrive à attraper au bond un collègue magicien pour lui demander conseil . Par chance ce dernier en sait suffisamment pour donner de bonnes pistes, mais il n'en fait pas plus car il pense que lui mâcher le travail serait une bien mauvaise idée . A part eux et la boîte il n'y a plus personne dans la pièce, Bertanos ne sent que leur propre magie et celle de cette boîte . Erok peut encore manger tout son saoûl car la corbeille à nourriture est loin d'être vide, mais au bout d'un moment il sent qu'il doit arrêter car son ventre commence à l'empêcher de réfléchir correctement . Il se dit que faire un peu d'exercice lui ferait du bien .

L'indice de Keliss ajouté au reste autorise de justesse la femme-chat à désamorcer le piège sans le déclencher . A l'analyser un peu plus en détail, elle n'a pas de mal à voir qu'une mauvaise résolution aurait provoqué l'apparition de deux pugwampis, qui sont des fées appartenant à la famille des gremlins . Leur spécialité est de provoquer la malchance chez les autres, et un peu plus vicieusement d'abîmer tout matériel qui ne soit pas magique . Ca n'aurait pas été spécialement difficile mais ça aurait pu être long .

En ouvrant le coffre, ils découvrent un sac partiellement rempli de pièces d'or . Ils n'en prendront pas la retraite, mais ils en auraient sans doute eu beaucoup moins si les pugwampis avaient déjà commencé à faire leur office, car ils se seraient d'abord attaqué à l'or .

Vous pouvez vous répartir 250 po

Modifié par un utilisateur samedi 24 septembre 2016 00:43:36(UTC)  | Raison: Non indiquée

*Les convictions par rapport au jeu de rôle sont faites pour être bousculées, n'en déplaise à certains vivant encore dans les années 80 . L'inverse est vrai, le rollplay n'est pas intéressant*
Offline Stef  
#16 Envoyé le : samedi 24 septembre 2016 08:10:53(UTC)
Stef
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/07/2016(UTC)
Messages : 57
Localisation : Six-Fours les plages (Var)
Alors qu'Erok, avachi sur sa chaise, lorgnait un nouveau pâté en croûte dégoulinant de sauce, son estomac déjà trop plein émit un infâme borborygme que personne ne pouvait manquer d'entendre.
Ses origines sociales profondément rurales commençaient à lui jouer des tours, se disait-il, pendant que l'étrange créature velue bataillait avec le coffre.
Lorsque celui-ci s'ouvrit enfin, le grand échalas ne put s'empêcher de pousser un cri de stupeur à la vue de tout l'or contenu à l'intérieur. Cri de stupeur qui se mua, sitôt la bouche d'Erok ouverte, et bien malgré lui, en un rôt écœurant.
« Faut s'cuser, m'sieurs dames... C'est toutes ces émotions, v'comprenez ?... » dit-il les yeux exorbités rivés sur l'or, tentant d'avaler sa salive.
De sa vie, il n'avait encore jamais vu pareille richesse. Il s'attendait pourtant bien, en partant à l'aventure, pouvoir gagner sa pitance, comme à l'instant. Mais tant d'or !
« On est riches, les copains ! On est riches !  »
Erok se leva, enthousiaste, fit le tour de la table, s'accroupit à côté de Keliss, le nez posé sur le bord de la table, aussi près qu'il osa de l'or - c'est à dire pas trop, car il se sentit soudain épouvantablement intimidé, et se mit à marmonner : « Bon sang d'bonsoir, les copains ! Moi qui vous prenais pour des p'tits bourgeois d'ville, j'm'suis bien gourré ! V'z'etes bigrement plus malins qu'j'croyais ! Et j'parle pas d'not' nouveau copain poilu, là !  » acheva t'il en désignant du menton celle par qui sa fortune naissante venait de débuter.
Il se redressa, et du haut de son quasi deux mètres mal dégrossi, bomba le torse et lança :
«  J'm'appelle Erok ! Et foi d'sablien, à s'régime là, vous pouvez compter sur moi, pour sûr ! »
Puis il adressa à tous un sourire ennamouré, les yeux rendus humides par une tendresse nouvelle.
Ou plutôt était ce par un excès de bon vin ?
L'Ordinateur est mon ami.
J'aime le Très grand Ordinateur.
Vive l'Ordinateur.
Offline Zadir  
#17 Envoyé le : samedi 24 septembre 2016 09:41:58(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 852

Kéliss

11 / 11

Sort niv 1: 1/1
Lumière dansante 3/3
Réserve acanique: 4/4
CA : 14/TCH14/FF10



Kéliss était contente que le coffre fût ouvert. Un beau petit pactole s'offrait à eux. Mais elle savait que se n'était que le début.
Et alors que le dénommé Erok lui souriait, un tantinet bêtement, et se plaça à côté d'elle, elle ne pût le regarder de manière étonnée.

Comment un homme peut-il n'avoir que si peu de manière? Probablement quelqu'un de la campagne. J'en ai connu des gens comme lui. pensa-t-elle.

Elle regarda la pièce, le coffre, l'or puis les autres personnes convoquées et ne pût s'empêcher de penser que la situation était fort étrange, leur futur employeur voyait les choses en grand et avait recruter de drôle de personne.

« Mon cher Erok, même si autant d'or peut paraître être une vrai fortune, cela n'ai que le début. Je sais ,pour l'avoir constater, que la richesse, sous toutes ses formes, vient à toute personne capable de réflexion et d'initiative. »

Kéliss se leva et s'étira, rester trop longtemps dans la même position lui donnait des courbatures.

« Vu que nous allons à priori travailler ensemble, il serait bon que nous connaissions plus que nos noms. Par soucis d'efficacité et de confiance; qu'en pensez-vous? » dit-elle à ses futurs compagnons.
Offline Stef  
#18 Envoyé le : dimanche 25 septembre 2016 00:00:37(UTC)
Stef
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/07/2016(UTC)
Messages : 57
Localisation : Six-Fours les plages (Var)
Avisant la ravissante jeune femme soudain debout à ses côtés, Erok, prenant la proposition de cette dernière de MIEUX faire connaissance, s'exclame avec emphase :
« Ca c'est bougrement bien dit ! Connaissions nous plus ! »
Puis joignant le geste à la parole, il ouvre grand les bras et tente s'enlacer Keliss...
L'Ordinateur est mon ami.
J'aime le Très grand Ordinateur.
Vive l'Ordinateur.
Offline Zadir  
#19 Envoyé le : dimanche 25 septembre 2016 08:32:57(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 852

Kéliss

11 / 11

Sort niv 1: 1/1
Lumière dansante 3/3
Réserve acanique: 4/4
CA : 14/TCH14/FF10


Kéliss vit le rustre tendre les bras vers elle et tenter de l'enlacer. Ses yeux devinrent devinrent des billes devant tant d'audace.

Mais que fait-il? Il est complètement fou. pensa-t-elle.

Kéliss tenta d'échapper à l'étreinte mais elle était tellement stupéfaite qu'elle ne pût bouger.

  • Réflexe : 1d20+5 donne [4] + 5 = 9

Modifié par un utilisateur dimanche 25 septembre 2016 08:34:16(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline jamipapy  
#20 Envoyé le : dimanche 25 septembre 2016 22:35:22(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué
Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
Localisation : Près de Marseille

Bertanos
Canalisation: 5/5
Sorts niv 1: 2+1/2+1

9 / 9


Bertanos regarde les autres invités avec attention et amusement.
La dextérité de la femme chat surprend le prêtre et l'impressionne même.
« Félicitation, quelle dextérité. »
Le prêtre approche alors et voit les pièces d'or dans le coffre.
« Je trouve votre exploit encore plus intéressant quand je vois tout cet or. »
Sans oublié de prendre sa part le prêtre continue ensuite à prendre la parole.
« Comme la très bien dit madame Kéliss, un peu plus de détails sur les talents de chacun serait de bon augure avant une éventuelle mission. Pour ma part, j'ai certains talents magiques que me met à disposition ma généreuse déesse Iomédae. »
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Guest (Masquer)
18 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET