Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#1 Envoyé le : dimanche 24 janvier 2021 14:28:47(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738
6 Pharast 4721, dans l'après midi - Orlov

Orlov

La matinée avait été riche d'enseignement. Leur rencontre avec la Princesse et la nature exacte de la mission qui leur avait été confiée n'était pas très éloigné des rumeurs qu'elles avaient pu entendre en amont, mais à présent que les choses avaient été officialisées, l'ampleur de ce qu'elles s'apprêtaient à accomplir les frappait de plein fouet.

Le Cercle des Nornes s'était dispersé en quittant le palais, Arslan les saluant de la main avant d'aller vaquer à ses propres préparatifs. Les autres membres du Cercle avaient elles aussi du pain sur la planche...après tout, elles s'apprêtaient à quitter Orlov pendant des mois, peut être plus, et à explorer les terres sauvages de Iobaria. Ce n'était pas chose à prendre à la légère.

Syvis se retrouva donc seule sur les marches du palais de Trônegivre. Elle avait deux jours de plus avant leur départ, et encore quelques heures avant que le soleil ne se couche. Restait à décider quoi en faire.

Elle n'eut pas besoin de réfléchir bien longtemps pour se décider, et s'engagea à travers les rues d'un pas décidé. Elle avait pas loin d'une heure de marche pour atteindre les Murs de l'Hiver, après tout. Les longues avenues d'Orlov coupaient à travers Ruineville, les bâtiments délabrés et murés formant comme une sorte de mur à l'intérieur de la cité, à peine entrecoupé de ruelles couvertes ou de failles dans les murs eux même. On aurait presque pu y voir des ombres filer discrètement...Mais les rues elles mêmes étaient plutôt occupés. Avec le retour du printemps venait la saison du commerce, et marchands, voyageurs, et aventuriers sortaient de leur hivernage pour profiter de la belle saison dès ses premiers jours.


Enfin, alors que l'après midi était bien entamé, elle poussa la porte de la boutique de sa mère, nichée le long des immenses murailles de la cité, parmi des dizaines d'autres maisons, boutiques, ateliers, et commerces formant presque un quartier vertical à l'ombre des Murs de l'Hiver. Comme d'habitude, l'endroit était encombré d'un invraisemblable bric-à-brac, puisqu'Yialara s'en servait autant comme boutique que comme atelier. Elle était actuellement penchée sur une sorte d'étrange gantelet mécanique sur son comptoir, ayant dégagé de l'espace parmi les documents et les fioles. Elle leva la tête et releva la loupe qui l'aidait dans ses travaux de précision.
« Ah...c'est toi. Bonjour Sivys...qu'est ce qui t'amène? » ajouta-t-elle avant un regard suspicieux.

Modifié par un utilisateur dimanche 24 janvier 2021 15:19:31(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Annonce
Offline Anadethio  
#2 Envoyé le : mardi 26 janvier 2021 17:52:09(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,365

Je n’irais pas forcément jusqu'à jurer ne pas avoir fait quelques détours en cours de route pour retarder le moment ou il faudrait tout expliquer... Mais il n'en reste pas moins que je n'ai pas tellement délayé. Maintenant que nous sommes engagées de toute manière...

Alors finalement je pousse la porte de la boutique avec une boule au ventre mais bien décidée a me jeter a l'eau maintenant plutôt qu'attendre le soir ou demain... Et puis... Ce n'est pas comme si je pouvais partir sans rien lui dire...

Dans la boutique tout semble normal... presque anormalement normal. D'un autre coûté pourquoi les choses auraient du être différentes ici sous prétexte que la journée avait quelque chose d'unique pour moi ? Enfin bref...

« Salut maman... heu... tu as un moment ? »

La manière dont elle me regarde est bien loin de me rassurer. D'un autre côté, soyons honêtes, ça fait un moment que je ne suis pas venue la déranger au travail comme ça sans quelque chose a lui dire risquant de ne pas lui plaire... Mais ça se passe toujours mieux a l'atelier qu'a la maison aussi. Probablement parce qu’il m'est plus facile de fuir.

« J'ai un truc a te dire... tu... tu sais ce qui se passait ce matin au palais ? »

Bon et bien voilà...

Offline Boadicee  
#3 Envoyé le : mercredi 27 janvier 2021 19:19:48(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738

Orlov


Yialara posa ses outils, et retira les monocles qui lui servait à examiner les détails de son mécanisme. Elle dégagea le reste de son comptoir, croisa les bras, et s'y accouda, sans dire un mot, mais en braquant un regard de faucon sur sa fille. Finalement, elle répliqua, avec un bref sourire amer.
« Pas tout à fait. Je sais que la guilde a envoyé nombre de ses représentants au palais. Et je sens que la suite ne va vraiment pas me plaire. »

Modifié par un utilisateur vendredi 29 janvier 2021 23:37:44(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Anadethio  
#4 Envoyé le : vendredi 29 janvier 2021 20:02:30(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,365
Une réaction très... calme. Posée. Et pas franchement rassurante, je dois bien l'admettre. Je la rejoint devant l'établis et laisse quelques instants mon regard s'attarder sur le gantelet devant elle... Mais bon. J'ai fait l'erreur de lancer la conversation tout de suite pour ne pas prendre le temps de réfléchir... Mais j'aurais peut-être mieux fait de la mettre dans de bonne dispositions avant... non ?

C'est pas comme si les bonnes dispositions pour ça existaient. Alors... Le plus compliqué est de garder un timbre égal.

« Et bien... c'est le Prince et la Princesse... »

Inutile de délayer. Autant expliquer rapidement. Mon débit s'accèlère :

« Ils ont décidé d'envoyer des groupes d'aventuriers à travers tout Iobaria pour fonder de nouvelles colonies. On en avait parlé avec le cercle et on a décidé d'en être. Alors du coup... on vas partir du côté du Pirstjoi à l'est... et... »

Je déglutit...

Offline Boadicee  
#5 Envoyé le : vendredi 29 janvier 2021 23:45:46(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738

Orlov


Syvis commençait à connaître le tempérament de sa mère, et ça ne rata pas: à peine avait-elle terminé sa phrase qu'elle pu voir des plaques rouges colorer la peau pâle de Yialara sous le coup de la colère. L'elfe ouvrit la bouche avec un éclair dans le regard, et s'apprêta à répondre vertement...et s'arrêta en plein élan. Se pinçant l'arête du nez, elle s'efforça d'expirer posément, même si cet exercice était de toute évidence difficile.
« Tu as perdu la tête, Syvis? Tu sais ce qui rôde hors des murs? Pire, à l'autre bout du pays? Sans compter le voyage? Qu'est ce que tu vas aller faire dans une contrée aussi perdue et dangereuse?  »

Ce n'est qu'une fois le choc passé que Yialara sembla saisir toute l'ampleur des paroles de sa fille.
« Attends...des colonies? Tu...tu vas quitter Orlov...définitivement? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Anadethio  
#6 Envoyé le : samedi 30 janvier 2021 20:02:51(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,365
Elle reste calme... C'est rassurant. Ca veux dire qu'elle commence lentement a accepter la situation... Je laisse un temps passer... La plupart de ses objections je les connais... J'ai réfléchis aux réponses que je devais lui apporter... Enfin... ça c'était la théorie. Avec maman qui me regarde comme ça, ce que j'avais préparé me semble d'un coup bien lointain... De vagues souvenirs...

Mais avant que j'ai ouvert la bouche elle ajoute quelque chose de bien plus difficile... Oui... Bien sur... moi-même j'ai du mal a réaliser ce que ça signifie...

« Je... Oui... »

Bordel, j'ai la gorge nouée... Il faut que j'arrive a continuer :

« Mais... On reviendra régulièrement je pense... Pour moi ça vas bien se passer tu sais ? Avec les filles on se débrouille bien... Et puis il y aura souvent des caravanes. Tu pourra venir nous voir... »

Offline Boadicee  
#7 Envoyé le : dimanche 31 janvier 2021 18:41:51(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738

Orlov


Un éclair passa dans le regard de Yialara, un éclair que Syvis connaissait bien.
« Tu penses...? »

L'elfe se redressa, frappant des deux mains sur son établii, faisant trembler les outils et tomber une boite de vis.
« TU PENSES...!!!? ET TU COMPTES RISQUER TA VIE SUR DES SUPPOSITIONS? A QUEL POINT PEUT ON ÊTRE IRRESPON... »

Elle se calma, le souffle court, et récupéra une feuille séchée dans une de ses poches, la mâchant prudemment, tout en jetant un regard à sa fille que cette dernière ne lui avait encore jamais vu. Un regard où elle pouvait lire la colère, l'inquiétude, et le conflit. La mécanicienne resta silencieuse un bon moment, et quand elle parla, sa voix était basse, au point que Syvis du presque tendre l'oreille.
« Tu vas partir quoi que je fasse, n'est ce pas...? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Anadethio  
#8 Envoyé le : lundi 1 février 2021 23:57:23(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,365

Ah ça y est. La période de calme est passé. A part baisser les yeux et laisser passer la tempête il n'y a pas grand chose à faire... Je lui répondrais bien quelque chose... Mais... Quand elle cris comme ça j'ai juste envie de me rouler dans un coin et de pleurer jusqu'à ce qu'elle vienne me consoler...

Hors de question de céder. Je fixe le sol devant moi. J'attend.

Et aussi vite que l'orage était venu, le calme reviens alors que l'horreur la frappe. Je crois que je préférais encore qu'elle soit en colère. Ça aurait pu alimenter ma propre colère, ma soif de liberté et d'aventure...

Mais non... Je relève le regard. Je sais que des larmes perlent au coin de mes yeux. Mais je ne peux pas plier.

« Je te l'ai dit. Dès que la colonie sera installée, on vas commercer avec Orlov aussi souvent que possible. Donc je reviendrais te voir de temps en temps.

Tu sais... Avec le Cercle on se débrouille bien. Je sais que dehors c'est dangereux mais j'sais me défendre... Pis Jade connais bien la nature. En plus on sera avec une guide qui connais bien la région. »


Un soupir... Je prend une nouvelle respiration. Dans un souffle, je met le dernier clou :

« On part dans deux jours... »

Offline Boadicee  
#9 Envoyé le : mercredi 3 février 2021 20:49:12(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738

Orlov


Yialara ne répondit pas immédiatement. Elle inspira profondément, et Syvis aurait pu jurer que ses yeux étaient plus brillant que d'ordinaire...un instant plus tard, sa mère le lui confirma en essuyant ses cils du dos de la main. Elle resta silencieuse un bon moment, contournant son établi pour faire face à sa fille.

Sans prévenir, elle prit Syvis dans ses bras, la serrant contre elle avec la force de celle qui craignait qu'elle disparaisse sans prévenir. Lorsqu'elle relâcha finalement son étreinte, ses yeux étaient de nouveaux brillants.
« Je sais, Syvis, je sais. Je sais que tu es douée pour ça. Je voulais t'épargner ça parce que je sais à quel point cela peut être douloureux et dangereux. Je sais aussi que tu feras tes propres choix...

Sois prudente. Et écris moi. Et prépares du matériel, on n'est jamais assez préparé, sur un coup difficile. Et tâche de ne pas te retrouver sans abris pour l'hiver. Vous avez prévu des provisions? Et quelle route avez vous l'intention d'emprunter? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Anadethio  
#10 Envoyé le : jeudi 4 février 2021 18:45:31(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,365

Lorsqu'elle me prend dans ses bras, je me détend presque immédiatement et lui rend son étreinte avec un immense soulagement... Impossible de retenir les larmes de soulagement qui me montent aux yeux. Je n'essaie même pas vraiment.

« Merci... Oui. Je t'écrirais aussi souvent que possible. »

Je la serre encore quelques instants contre moi avant de m'écarter :

« On a prévu de longer l'Arshrod le plus longtemps possible puis de rejoindre la Myrfus pour aller jusqu'au lac. On vas demander des provisions pour avoir de quoi tenir plusieurs mois sans avoir besoin de chasser... Et on vas éviter au maximum de les utiliser.

Dès qu'on aura trouvé un endroit ou installer la colonie, on doit envoyer un message pour que du monde puisse nous rejoindre et nous aider a fonder un village. »


En ce qui concerne l'abris d'ailleurs... A mesure que je parle, je me laisse aller, oubliant mes émotions pour mon enthousiasme :

« J'ai un peu discuté avec Lyuka de ce qu'on allait faire... A nous deux, on devait être capable de faire un abris solide et confortable pour l'hivers... D'ailleurs je voulais te demander des conseils... Il faut que je vois ce que j'emporte comme outils... »



Offline Boadicee  
#11 Envoyé le : samedi 6 février 2021 13:58:09(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738

Orlov


Yialara s'essuya les yeux pour en chasser les larmes, et son expression où le soulagement se mêlait à la tristesse se fit plus sérieuse, ses sourcils froncés et pensifs alors qu'elle écoutait et reconsidérant les idées de sa fille.
« Ce sont des précautions prudentes, et le long du fleuve, vous devriez être à l'abri, relativement. Si les rumeurs que j'ai entendu sont justes, les monstres les plus redoutables rôdent surtout dans les forêts et les montagnes du centre du pays.

Méfiez vous des bandits et égalements des pillards qui pourraient venir des Marches de glave, en revanche. Il n'y a pas beaucoup de couvert dans la toundra autour de l'Ardshrod. Vous avez un guide qui connait la région où vous vous rendez? »


La question des outils attira un sourcil froncé.
« Hum...Il ne faudrait pas trop t'encombrer, mais vous allez avoir besoin de beaucoup de choses. Mais! »

Elle fouilla dans l'étagère derrière elle, et en sortie ce qui ressemblait à une sacoche de cuir doublée.
« Ahah! J'avais élaboré ça pour voyager, à une période. Elle n'a pas les outils, mais il y a de quoi y ranger plusieurs kits complets pour tout avoir à portée de main. Je dirais qu'il vous faut de quoi travailler le bois, des haches, pelles, et peut être une pioche, une scie, et je dirais que des outils pour écorcher et tanner les fourrures ne seraient sans doute pas de trop. Vous savez ce que vous allez trouver? »

La mention de Lyuka interrompit un peu le déluge d'activité de Yialara.
« Hum...je suis contente de savoir que tu as des compagnes du voyage sur qui compter...Il faudra que je les remercie de veiller sur toi. Tu pourrais leur remettre un mot, si je leur écris? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Anadethio  
#12 Envoyé le : vendredi 12 février 2021 00:32:52(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,365

Vraiment... ça c'est bien passé. Incroyablement bien passé. Si mes joues sont encore humides, je sent mon cœur bien plus léger. Je fait une petite grimace quand Fanya me grimpe avec un tantinet trop d'enthousiasme sur les épaules pour me pousser la joue du bout du museau... Elle se garde bien de transmettre quoi que ce soit d'autre qu'un sentiment positif... Toute formulation aurait probablement été bien moins juste. Je la caresse distraitement...

« Oui on a une guide qui est déjà allée plusieurs fois par là bas. HCLI, c'est la société qui finance l'expédition est sensé nous fournir un minimum de matériel et je compte bien leur demander une bête de somme... Ca nous ralentira mais ça nous évitera de se casser le dos. »

La voir prendre les choses en main n'est pas pour me déplaire. Un dernier petit élan de familiarité avant le grand saut. C'est étrange... Hier encore je me serais vexée. Elle ressort une sacoche des tréfonds de son fourbis... Et bien voilà qui vaut mieux qu'une bénédiction.

« Bien sur... Si tu me promet de ne pas me ridiculiser. Tu peux même passer a la guilde pour dire au revoir... »


thanks 1 utilisateur a remercié Anadethio pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#13 Envoyé le : samedi 13 février 2021 16:38:10(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738

Orlov



Yialara adressa un sourire où sa fille pouvait maintenant retrouver une trace de l'humour qui lui était familier.
« Il ne vaut mieux pas, je ne suis pas à l'aise avec les effusions en public. Et puis, je connais du monde à la guilde! Pense à ma réputation! »

Elle récupéra quelques autres choses dans les étagères, boussole, lime, quelques outils peu encombrant, mais il était clair qu'elle essayait plus de s'occuper les mains qu'autre chose.
« Plus sérieusement, je pense que mes nerfs ne tiendraient pas. Triste à dire après les activités du début de ma carrière, mais j'imagine que c'est moins personnel de percer un coffre-fort. Je serai debout avant ton départ...avec les lettres. Pense à me dire au revoir! »

Tu pourras donc compter avoir des lettres de Yialara à remettre aux autres membres du groupe.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Anadethio  
#14 Envoyé le : mardi 2 mars 2021 13:43:40(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,365

Fiou... Je dois admettre que j'avais fait la proposition plus pour être gentille que dans l'espoir de la voir l'accepter. Et elle le sait probablement. Les lettres... Et bien... Je ne peux pas le lui refuser.

« Je leur donnerais. »

Un soupir...

« On mange ensemble ce soir ? Et puis il faut que je te pose plein de questions sur l'architecture... Je me demandais notamment. Tu as une idée de comment faire pour les fondations quand le sol est gelé ? Des piquets comme dans les marais peut-être ? »

J'aurais mieux fait d'aborder ces sujets avant avec elle... Après tout ça s'est bien passé... Mais... inutile de ressasser le passé.

Offline Boadicee  
#15 Envoyé : : mardi 2 mars 2021 18:31:11(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738

Orlov


Yialara sourit, et entreprit de commencer à ranger son atelier.
« Volontiers! Je vais fermer pour aujourd'hui, je crois que je n'arriverai à rien de toutes façons. Et puis...ça me laisserai le temps de cuisiner. Ca faisait longtemps que je ne l'avais pas fait, et mon intuition me dit que ce sera la dernière fois avant un moment. Tu veux bien m'aider? »

Une demi-heure plus tard, la table était dressée, et Yialara était en cuisine. Elle était d'ordinaire si occupée qu'elle ne prenait pas le temps de cuisiner proprement. Mais lorsqu'elle s'y mettait sérieusement, l'elfe était une redoutable cuisinière. Elle n'avait jamais exactement expliqué à Syvis d'où lui venaient ses connaissances en alchimie, mais elle était extrêmement doué, et ses recettes d'une précision extrême. On pouvait peut être reprocher à sa cuisine de manquer de spontanéité, mais en respirant les effluves d'herbes du poisson qu'elle était en train de préparer, Syvis n'aurait pas songé à s'en plaindre.
« Je ne suis pas experte en architecture...J'imagine que l'hiver n'est pas exactement le moment idéal pour poser des fondations, mais je pense avoir une idée. Utiliser du sable chauffé pour dégrivrer le sol. Ca peut donner le temps d'y planter des piquets, et de pouvoir construire par dessus. Mais j'ai surtout l'habitude des constructions en terrain humide en fait... »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET