Kintargo, aussi connues sous le nom de "Cité d'argent", est une ville du nord du Chéliax située dans la Baie de Nisroch à l'embouchure du fleuve Yolubilis. Elle appartient à archiduché de Ravounel. Il s'agit du principal port permettant les échanges vers la Varisie et la pointe de l'Ancre à l'ouest. Grâce aux barrières naturelles que représente la chaîne du Ménador, la ville et ses habitants sont parmi les plus cosmopolites du pays et l'influence infernale y est moins prégnante que dans les autres villes du pays.

Cette diversité attire également dans la cité ceux qui cherchent à renverser le gouvernement, et après que les instigateurs de la Réclamation Glorieuse sont entrés en rebellion dans le sud-est du Chéliax en 4715 AR, la maison Thrune a décidé d'installer le paracomte inquisiteur Barzillai Thrune comme nouveau lord-maire et établi la loi martiale.

Table des Matières [Cacher/Visualiser]


Géographie

Kintargo s'étend depuis la rive nord-est du fleuve Yolubilis jusque sur l'île d'Argo située dans l'embouchure du fleuve. Ses étés sont chauds et humides et ses hivers longs, froids et pluvieux.

Quartiers

La ville est divisée entre les quartiers nords et les quartiers suds, séparés par le fleuve Yolubilis, seul le pont Lugubre permet de passer d'une rive à l'autre. Chaque partie de la ville est divisée en districts :

Le quartier nord
  • Les "Chers jardins" (The Greens) : il s'agit du quartier noble. Situé au nord-est de la ville, il est traversé par la route d'Argent qui rejoint les portes Est du district.
  • "Villegre" : Centre éducatif de Kintargo, il est situé au nord-ouest de la ville. Il accueille notamment la célèbre académie Alabaster.
  • "Port Yolubilis" : Centre marchand de la rive nord de la ville, le quartier du port accueille les principaux commerçants. Ceux-ci s'étendent même sur le pont Lugubre, faisant de celui-ci la place de marché la plus importante de la cité. La porte des Routes Nocturne, située au nord, est rarement utilisée, excepté pour accueillir les visiteurs du Nidal venant par la route Nocturne.
Le quartier sud
  • Le "district du Château" : Établi au nord-ouest du quartier sud de la ville, le chateau Kintargo est le siège du gouvernement de la ville.
  • "Pointe Jarvis" : au centre-ouest du quartier sud, Pointe Jarvis est le centre culturel et le principal lieu de la vie nocturne de Kintargo. L'opéra en est d'ailleurs le principal joyau. Le parc Aria, situé vers la facade sud de l'opéra, est le plus grand lieu de rassemblement public de la ville.
  • Le "Vieux Kintargo" : à l'ouest du quartier sud le "Vieux Kintargo" s'étend à l'ouest de l'embouchure de la rivière. Presque tout le commerce du sel s'effectue depuis ce district. La route Ravounel le traverse et rejoint la porte sud du district.
  • Les "Toits rouge" : Ce quartier réunit bâtiments résidentiels et commerciaux, dont les bidonvilles tiefelin de Kintargo.
  • La "colline du Temple" : au centre-est du quartier sud, il est le centre religieux de la cité. Il est dominé par le temple d'Asmodée.

Culture

Kintargo est une capitale culturelle réputée pour son haut niveau artistique et ses lieux de divertissements. On citera en particulier l'opéra dont la ville s'enorgueillit.

Religion

Si l’Église d'Asmodée est le temple le plus important de Kintargo, le district de la "Colline du Temple" en accueille d'autres qui sont approuvés par le gouvernement chélaxien : Zon-Kuthon, Abadar et Shélyn. Jusqu'à la rebellion de la Réclamation Glorieuse, même le culte de Iomédae était accepté, bien que rare.

Depuis l'instauration de la loi martiale, le Lord-Maire Thrune a rendu obligatoire l'enregistrement de tous les fidèles de Shélyn et contrôle tous les services religieux shélynites. Les cultes des déités favorisant la liberté ou la rebellion - dont Calistria, Cayden Cailean, Desna, Milani et Sarenraé - sont totalement illégaux.

Le magasin "l’Étoile d'argent", qui appartenait à la très réputée Shensen, diva de l'opéra de Kintargo, et qui contenait un autel sarénite a brûlé sur ordre du Lord-Maire. Les Thrune ont également ordonnés la destruction de tous les lieux de cultes mineurs dévoués à Milani et Irori.

Histoire

La plus grande part du passé de Kintargo est inconnue, notamment parce que des documents historiques sont supposés avoir été falsifiés par des agents de la maison Thrune. Néanmoins, certaines bribes d'informations sont sûres, notamment :
  • Les relations que la cité a eu avec les dragons locaux Adrakash, Ithanothaur et Rivozair ;
  • Les histoires autour du professeur Mangvhune, un tueur en série
  • Les étranges motifs des cloches du Diable, situées dans l’Église d'Asmodée.

Présence de la marine chélaxienne

En tant que port majeur, des navires de la marine chélaxienne accostent régulièrement à Kintargo, ce qui tend à refroidir la vie de la cité. Cherchant à donner aux équipages et aux officiers une image de dureté, l'ancien Lord-Maire Jilia Bainulus avait tendance à renforcer les pouvoirs de l’Église et de l’État lors de leur présence, avant de relâcher la pression après leur départ.

La loi martiale

La maison Thrune, famille gouvernante du Chéliax, a placé Kintargo sous un régime de loi martiale, forçant l'ancien lord-maire Bainulus a quitter son poste au début du mois d'Arodus 4715 AR. Bainulus a depuis complètement disparu. Le nouveau lord-maire Thrune a rapidement mis en place des lois sévères envers les Kintergiens. Sept proclamations ont été ainsi mises en place durant ses deux premières semaines de pouvoir, dont un couvre-feu quotidien de 9 heures du soir à 6 heures du matin.

Economie

Kintargo traite, grâce à ses docks, sur les marchés du sel, des produits de la mer et de l'argent.

Organisations

Avec la mise en place de la loi martiale, beaucoup d'organisations et de factions de Kintargo ont été mises en sommeil. Mais certaines restent actives.

Église d'Asmodée

L’Église d'Asmodée, élevée au range de religion d'état, est dirigée par le peu populaire Corinstian Grivenner.

La Cour des pièces

Les huit familles nobles composant la Cour des pièces, autrefois considérés comme des conseillers avisés, sont maintenant totalement ignorées par le lord-maire Thrune. Les huit familles nobles composant la Cour des pièces sont :
  • la famille Aulamaxa
  • la famille Aulorian
  • la famille Delronge
  • la famille Jarvis
  • la famille Jhaltero
  • la famille Sarini
  • la famille Tanessen
  • la famille Vashnarstill
Parmi ces huit familles, trois sont ouvertement loyales à la maison Thrune : les familles Delronge, Sarini et Tanessen.

Dottari

Le lord-maire Thrune a engagé Duxotas Vannases Trex pour diriger la dottari, la garde militaire, et faire appliquer ses lois.

Chevaliers infernaux

Ordre du Chevalet : Avec l'instauration de la loi martiale, la ville a engagé un groupe de chevaliers infernaux de l'ordre du Chevalet qui a participé à étouffer l'insurrection. Ils sont dirigés par le paralicteur Kyrre Ekodyre.

Ordre du Torrent : La cité abrite également une escouade de chevaliers infernaux de l'ordre du Torrent habituellement nomades. Leur leader, le licteur Octavio Sabinus, est porté disparu.

Les Corbeaux d'argent

Avec la Rose de Kintargo et l'Ordre sacré des Archivistes, les Corbeaux d'argent font partie des organisations dissidentes de Kintargo qui ont été détruites par la maison Thrune suite à l'instauration de la loi martiale. Plusieurs de ses membres ont été exécutés en place publique.

Autres factions

D'autres organisations et factions plus petites existent ou ont existé à Kintargo, voici les plus connues :
  • le Réseau Campanule opèrerait autour de Kintargo
  • La garde civile a institué le groupe loyaliste Citoyens chélaxiens en tant que milice civile
  • Les Ménagères rouges et les Serres du fleuve sont les organisations criminelles les plus organisées de Kintargo
  • La Rose de Kintargo, culte rebelle de la déesse Milani, s'est mise en silence depuis la nomination du lord-maire Thrune.
  • L'Ordre sacré des Archivistes d'Irori aurait été détruit par la maison Thrune.

Personnalités de Kintargo

Voici quelques personnalités notables vivant ou ayant vécu à Kintargo :
  • Jacklaw, mystérieux sujet des légendes de la guerre civile chélaxienne
  • Jilia Bainulus, l'ancien lord-maire de Kintargo, fin politique et fidèle libertaire
  • Octavio Sabinus, licteur des chevaliers infernaux de l'ordre du Tourment
  • Shensen, diva de l'opéra de Kintargo et opposante farouche au diabolisme
  • Strea Vestori, leader tiefelin de la société du Sabot fendu