Description des PJs



Erik

'Aujourd'hui'









Ferrèol

'Il y a huit ans'

Ferrèol est un enfant avec une belle corpulence, de taille moyenne mais avec une bonne surcharge pondérale, il reste toute fois assez agile par rapport à son poids, surement dues au nombreuses sorties en foret, ses activités quotidiennes. De grand yeux noirs ornait le visage bien rond du jeune homme, qu'une chevelure bien noire et raide essayait d'allonger. Sa peau, naturellement hâlée par le travail en extérieur montrait a quel point il prenait plaisirs à suivre sa mère pour la cueillette. Son gabarit rondelet ne le faisait pas passer inaperçu, et il exprimait non pas de la moquerie mais plutôt de la sympathie. Le genre de garçon que l'on connait de vue, mais avec le quel on a jamais sympathisé.

'Aujourd'hui'

Ferrèol n'avait guère changé de gabarit, même s'il avait passé ces dernières années à courir, à se dépenser dans la foret, le vieil Ermite et son compagnon d'enfance, chassaient à merveille et lui permettaient de faire, de la nourriture presque un passe temps. Car le plus souvent c'est lui qui allait chercher les plantes pour accompagner les gibiers. Que des bonnes choses à déguster, ce n'est pas qu'il mange n'importe quoi et n'importe comment, mais c'est qu'il à bon appétit et que la nature ça creuse.

C'est un homme assez petit (1.60m) et de belle corpulence(70kg), une petite surcharge pondérale ne se distinguant pas forcément au niveau de la ceinture mais plutôt sur de bonnes cuisses, le reste étant bien proportionné. Il reste toute fois assez agile par rapport à son poids, surement dues aux nombreuses sorties en forêt, ses activités quotidiennes. Ses grands yeux noirs déjà grands quand il était petit, ornait le visage bien rond du jeune homme, une chevelure bien noire et ébouriffée n'essayait plus d'allonger son visage. Visage qui était devenu fermé et toujours à guetter le moindre changement. Sa peau, naturellement hâlée par la vie en extérieur montrait à quel point il s'était épanouis dans cette nouvelle vie.

Il était vêtu d'un pagne en peau de blaireau, et d'une cape composée de peaux de lapin, cette même cape n'avait pas la même longueur sur le bas. On pouvait aisément remarquer qu'elle était fabriquée au fur et à mesure qu'il chassait ces mêmes rongeurs. Du cuir tressé formait ses souliers. Un carquois de javeline, comprenant 5 lances, se trouvait dans son dos, quand à la sixième elle lui servait à fouiller le sol.

Fredrigo

'Aujourd'hui'

Fredrigo est plutôt petit et guère très épais, 1m69 pour 61 kgs, il est châtain avec des yeux verts et son teint est très laiteux, limite maladif. Mais à y regarder de plus près, il est sec et relativement musclé, ses gestes sont souples et précis, son ton doucereux a dû convaincre plus d'une personne, et son regard malin fait penser qu'il ne doit pas être sous-estimé. En revanche, à trop parler, il ne prête pas toujours attention aux propos des autres et pourrait sembler quelque peu imprudent en raison d'une trop grande confiance en ses talents. En dépit de son teint qui relève plus d'une aberration de la nature, et du gros cataplasme placé sur son épaule et qui masque une récente et profonde blessure, il semble être doté d'une excellente santé.



Véolia

'Aujourd'hui'

Véolia est une belle jeune femme. Elle doit avoir un peu plus de 20 ans. Elle est grande et a un visage très doux avec de beaux yeux bleus en amande et a les cheveux coupés au carré. Elle sait qu’elle est très aimée et qu’elle va devoir reprendre l’église de Bourg, mais elle souhaiterait surtout être reconnu comme une grande prêtresse pour Bourg et aimé ne suffira pas. Elle commença donc par se couper les cheveux, afin de paraître plus autoritaire et elle a espoir d’accomplir de grandes choses afin de ne plus être que la prêtresse belle et gentille.

Ylvian

'Il y a huit ans'

Haut comme trois pommes, Ylvian est un joyeux garçon Qui n'aime pas l'école et préfère pêcher les poissons Il a fière allure, les pieds nus il marche dans la ville Rêvant d'aventure sur les bords de l'Elëban...

Ylvian est un jeune garçon de 12 ans, plutôt petit pour son âge, mais au corps déja bien developpé. Il porte de long cheveux noir de jais qui retombe sur ses épaules. Il a un teint plutôt pâle soutennu par de grand yeux bleu azur qui vire au gris anthracite lorsque le temps se couvre.

Il est jovial et enjoué, mais sérieux et travailleur tout de même. Il y a un temps pour tout lui ressasse souvent son père: un temps pour le jeu, un temps pour le travail... Malheureusement au goût d'Ylvian, plus le temps passe et plus le temps du travail s'allonge tandis que celui de l'amusement diminue. Ylvian à un grand frère qu'il admire plus que ce que son frère ne le croit d'ailleurs. Il admire surtout les connaissances et la tempérance de son ainé, son calme, sa façon de voir les choses et de les appréhender. Ils forment un bon équilibre à eux deux et ,si il y a souvent des prises de bec entre eux, Ylvian ne l'aime que plus.

'Aujourd'hui'

Ylvian était un jeune homme qui, pour une taille plutôt moyenne, était large comme deux. Au premier coup d'œil à cet homme vêtu de maille, coiffé d'un heaume et à l'énorme sac sur son dos, on pourrait penser qu'il s'agit d'un nain ayant trop grandi. Mais la barbe rasée qu'il affiche n'est pas digne d'une telle ascendance: sans moustache, une fine barbichette finit son ascension au coin de ses lèvres.

Ses épaules tenues très droites sont trop larges pour que son bouclier accroché dans son dos dépasse. Le signe de sa déesse, Iomedae, est bien visible sur cet écu en acier. A sa ceinture, 2 lames sont prêtes à quitter le fourreau au nom de la justice. Celle à sa gauche, qu'il dégaine de la main droite, est une épée large et longue qui touche pratiquement le sol. Considérant la taille du pommeau, même un simple amateur saurait dire qu'il s'agit d'une épée à deux mains. Celle à sa droite, qui fait pratiquement la même longueur, est beaucoup plus fine et semble bien plus légère.

On imagine aisément cet homme sur un champ de bataille, combattant au bouclier et à l'épée longue lorsque des pluies de flèches s'abattent autour de lui. Avec son épée à 2 mains, dont le maniement n'a pas de secret pour lui, une scène de duel contre un champion du Mal s'impose à l'esprit.

Il a le regard ferme d'un zélote prêt à donner sa vie à tout instant pour la cause qu'il soutient.

Zaël

'Il y a huit ans'

En regardant Zael pour la première fois une chose saute aux yeux: on ne le remarque pas. Pourtant en tant que seul demi-elfe de son village on devrait le voir tout de suite. Cependant Zael porte sa différence comme un fardeau et essaie de la cacher. En effet les rares fois où il essaie de rentrer en contact avec d'autres enfants, il se masque le visage et reste toujours en retrait. Il a peur que ceux-ci se moquent du fait qu’il soit un demi-elfe ou demi-humain comme il a déjà entendu.

Pourtant Zael n’a pas honte de ses origines. Il aime sa mère (une enchanteresse elfe) et son père (un ébéniste humain) et essaie de les aider dans leurs taches au quotidien. Il est tout particulièrement fasciné par l’étrange façon que son père, ébéniste de métier, a de façonner le bois. Très tôt en essayant de l’imiter il manifesta un potentiel magique et se vit interdire de l’utiliser pour sa propre sécurité. La magie c’est réservé aux adultes comme lui disait souvent sa mère.

Ainsi pour s’occuper et grandir plus vite selon lui, Zael se plonga dans la lecture et la recherche de connaissance en tout genre. Jamais satisfait tous les domaines l’interesse, mais tous particulièrement les plus occultes. Il rêve de pouvoir rencontrer un jour un héros pratiquant la magie pouvant lui montrer et surtout apprendre des tours.

En attendant la solitude lui pèse et il essaye de s’intégrer tant bien que mal. Il a beaucoup de mal car les enfants n’ont pas du tout les mêmes occupations et disent de lui qu’il est trop différent pour s’amuser. La plupart du temps il les regarde jouer de loin s’imaginant être avec eux.

'Aujourd'hui'

Zael a grandi mais son caractère n'a pas changé. C'est désormais un adulte qui garde avec l'enfant qu'il était son goût immodéré pour la connaissance, la culture et la magie. Tous les jours il remercie intérieurement son maître de l'avoir pris sous son aile et de lui permettre de vivre son réve: apprendre la magie. Cependant il conserve aussi sa timidité et son manque de confiance en lui.

D'aspect Zael est un parfait représentant de sa race. Il porte à la fois les traits doux des elfes et la vigeur humaine. Totalement imberbe il a des yeux vert et une longue chevelure noire. Il mesure désormais 1m80 et a une carrure peu imposante. On pourrait presque dire qu'il est taillé dans un fil de fer. Il cache son absence de muscle dans une grande robe grise recouvrant l'intégralité de son coprs. Son milieu naturel tient plus de la forêt de livre que de la nature sauvage.

Equipé d'une baguette et d'une sacoche regroupant un bric à brac de composant et d'outils divers on ne donnerait pas cher de sa peaux. Pourtant il semble quand même à l'aise à l'extérieur et on sent qu'il n'est pas dépaysé.

Souvent le regard de Zael se perd au loin, comme si il était perdu dans ses pensées.



Nadya

'Aujourd'hui'

Elle avait de magnifiques cheveux noirs rassemblés avec deux jolies baguettes et des yeux bleus un poil plus foncé que le ciel. Ce qu'elle portait, épaisseurs de cuir renforcés de bouts de métal, ressemblait à aucune armure classique... difficile de dire si c'était du rappiècement ou un production exotique. Autour de sa taille elle portait une grande écharpe Varisienne et en fait l'ensemble d'armure bizarroide et écharpe, donnait un look très gitan et agréable, et pas moche. Le seul bijou qu'elle portait, était une petit bague décorée avec de motifs minuscules du même bleu que ses yeux. Aguerris de combats, les héros remarquèrent sur le champ, qu'elle n'avait pas d'épées ni arc ni autre arme en évidence sur elle.

Ceux qui s'y connaissent vraiment sauront que l'écharpe est une "écharpe à lames", affectionné par les danseuses Varisiennes pour se défendre. Et les baguette qui tiennent ses cheveux sont en métal, bien pointues et pourraient remplacer des couteaux de lancer.





Description ancien des PJs



Armine

'Il y a huit ans'







'Aujourd'hui'

Armine est un jeune homme d'une vingtaine d'année, au port de tête irréprochable loin des années de privation du passé. Ces yeux toujours noirs sont devenus à la fois plus durs et plus communicatif. Armine est souvent vétu de vêtement brun sombre et d'une armure de cuir de bonne qualité tombant parfaitement à ses mensurations. A sa ceinture une rapière est accorché et dans son dos un arc et un sac à dos sont solidement accroché. Le regard du jeune homme n'a toujours pas changé et montre toujours une détermination sans faille, seul son port de tête et son attitude montre que le gamin des rues semble avoir pris de l'assurance et est désormais un homme pleinement épanoui dans la vie. Ses déplacements se sont fait aussi moins brusques et ses pas toujours aussi aérien Seul parfois un léger sourrire crispé montre des moments de méditation où il est facile de deviner qu'il se souvient de jours beaucoup plus sombres.

L'histoire d'Armine



Keldrim

'Il y a huit ans'







'Aujourd'hui'

Keldrim est un grand et solide gaillard au teint halé dont le corps est marqué par les stigmates d'un entraînement intensif et de quelques autres combat qu'il a dû livrer. Il possède deux grands yeux verts et ses cheveux châtains relativement courts possèdent un reflet roux quand ils sont éclairés par la lueur du soleil. Bien que sa stature soit surprenante au premier abord, son visage étonnamment expressif lui donne une apparence sympathique.

Sa tenue est composée d'une chemise sans manches dont la teinte apparemment vert clair semble assez terne, d'un haut de chausses dont la couleur fait penser à la terre sèche et des bottes de marche relativement usées d'un cuir plus foncé. Il agrémente généralement sa tenue avec une dague qu'il porte à sa cuisse droite, d'une hache attachée à un solide ceinturon ainsi qu'une coutille attachée à son dos. Bien que son armure relativement terne ne semble faire preuve d'aucun entretien, on ne peut pas en dire autant de ses armes auxquelles il porte un soin tout particulier.

Il est tout le temps accompagné de Ruffy, un fennec aux pieds de feu qu'il a recueilli durant son enfance.

Quiash

'Aujourd'hui'









Scratus

'Aujourd'hui'