Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

5 Pages«<345
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Lyana  
#81 Envoyé le : jeudi 7 février 2019 20:26:44(UTC)
Lyana
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,477
France, Metropolitan

Alia
CA 23 (C18,D16)
CA déf. 26 (C21,D19)
mêlée 30 (C25, D23)
Ref+13* Vig+7* Vol+8*
Représentations
17/23
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 4/5
Sorts 2 : 1/5
Sorts 3 : 3/4

83 / 85

Alia avait attendu nerveusement qu'il se passe quelque chose après qu'on eut soufflé dans la corne, mais rien ne vient. Elle se retint de taper du pied rageusement puis assez vite, un bruit de clapotis la fit changer d'humeur. Il se passait bel et bien quelque chose, une nef à nulle autre pareille s'approchait de la rive. Comment ce navire pouvait-il fonctionner ? Et comment ce timonier pouvait-il naviguait ?

Elle évacua ses interrogations en se disant qu'ils étaient, après tout, dans un plan créé par un des plus grands magiciens ayant existé, à partir de là, l'impossible devenait réalité.

Elle monta dans le bateau à la suite de ses amis et regarda l'horizon reculer sans fin devant eux. Sans fin ? Pas vraiment, ils chutèrent bientôt et elle crut sa dernière heure sonner. Bhaal l'attrapa fermement, elle s'accrocha à lui d'une main pendant que l'autre tenait un cordage le plus fort possible. Alors qu'elle était persuadée que la peau de la paume allait rester accrochée à la corde, ils amerrirent enfin. Elle resta un instant dans les bras de son époux, reprenant sa respiration qu'elle avait suspendu sans s'en rendre compte pendant toute la chute.

Puis, comme les hommes qui l'accompagnaient, elle regarda où ils avaient accosté et son regard se figea aussitôt sur les étranges créatures qui les guettaient.
« Ce sont assurément des gardiens... mais ne sommes-nous pas attendus ? Espérons qu'ils sont au courant de l'invitation... Célestin, toi qui est le plus au fait de la magie, qu'en penses-tu ? »






Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<

Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)


thanks 1 utilisateur a remercié Lyana pour l'utilité de ce message.
Offline vaidaick  
#82 Envoyé le : vendredi 8 février 2019 23:25:38(UTC)
vaidaick
Rang : Staff

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,451
France

CELESTIN
CA : 18 (C14, D15)
REF +7 VIG +6 VOL +8

70 / 70

AGATHE
CA : 20 (C16, D16)
REF +8 VIG +4 VOL 10

31 / 31
Célestin attendait avec anxiété le navire. Avaient-ils fait le bon choix ? Qui était leurs "employeurs", et quels étaient réellement leurs buts ? Ils avaient déjà laissé échappé malgré eux de ce monde des créatures de feu, avec tout le danger que cela pouvait représenter pour les leurs, à Kelmarane... Ils devaient veiller à ne pas laisser échapper d'autres dangers pour leur monde.

Plongé dans ses pensées, alors que ses amis patientaient chacun à leur façon, il fut le dernier à remarquer à l'horizon l'embarcation approcher. Fixant des yeux le petit point qui grossissait à l'horizon, un mélange de hâte et d'appréhension lui empoignant le cœur, il fut peu à peu ébahi par ce qui arrivait. Ce bateau était incroyable, la magie qui l'animait relevait d'aucun sort dont il avait pu entendre parler. Et une tête de bélier d'or ornait sa proue... Tête de bélier qu'on retrouvait de nouveau chez le timonier, étrange être artificiel en laiton...

Il échangea un regard avec ses camarades afin de trouver le courage dans leurs yeux, et grimpa à bord à leur suite, se demandant où le bateau les emmènerait. Il s'imaginait que ce serait une des îles découvertes par Agathe et Chihili, et priait intérieurement que ce ne soient pas l'une de celles, désolées, qui paraissaient avoir été vidées de tout signe de vie. Il ne pensait pas que sa prière serait exhaussée ainsi... Si le voyage avait été calme jusqu'alors, l'embarcation les mena jusqu'au bord du plan. Il ne s'attendait certainement pas à ce que celle-ci accélère à son approche, jusqu'à les plonger dans les abîmes du bord du monde. Il ne put retenir un cri de terreur, agrippé au point d'accroche solide le plus proche qu'il avait pu trouvé, battant des records du cri le plus long et le plus strident, Agathe enfouie dans les replis de ses vêtements n'en menant pas plus large que son ami et maître.

Puis se fut le choc. Pas celui attendu, dans un fracas de bois brisés, alors qu'il avait utilisé sa magie pour ralentir sa propre chute, tandis que le navire rencontrait une brume compacte amortissant étonnamment l'impact. Non, un petit choc sans grande conséquence, secouant un peu les occupant de la galère, laissant bien moins hagard que la chute en elle-même. A bout de souffle, la gorge en feu d'avoir autant hurlé de terreur, le jeune sorcier regard de ses yeux ébahis l'endroit où ils avaient atterris - ou amerris. Le navire accosta enfin, et ce fut soulagé qu'il en descendit en titubant, encore tremblant, l'estomac tout retourné - et heureusement, trop en réalité pour qu'il puisse rendre son repas.

Il tenta de reprendre contenance lorsque ses amis l'interpellèrent, lui demanda des éclaircissements sur la situation et de gérer la relation sociale avec les créatures serpentines qui lorgnait sur leur petit groupe. Rassemblant son courage - ou ce qu'il en restait - il leur répondit d'une voix éraillée par son long cri. « Je... Je vais essayer oui... »

Il se racla la gorge en s'avança à distance prudente du gardien qui se trouvait être le plus près de l'arche. « Bonjour ! Nous avons reçu l'invitation de la tortue, et avons comme demandé vaincu le bélier d'or. Pourrions-nous rencontrer celui qui nous a envoyé ce message je vous prie ? » demanda-t-il en langage commun. Il espérait qu'il ne faudrait pas parler une langue serpentine, car seule Agathe, pour autant qu'il sache, serait alors capable de discuter avec ces créatures, compliquant les échanges. Agathe qui, justement, profita pour lui chuchoter à l'oreille : « Ces tours sont imprégnées de magie pour détecter les créatures alignée sur le plan de la Loi... » révéla-t-elle sur un ton surpris.

  • Connaissance mystère ? (créature serpentine) : 1d20+17 donne [13] + 17 = 30
  • Diplomatie (si besoin) : 1d20+7 donne [4] + 7 = 11


Entre ce que je pense, ce que veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
thanks 1 utilisateur a remercié vaidaick pour l'utilité de ce message.
Offline UrShulgi  
#83 Envoyé le : samedi 9 février 2019 12:19:06(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué

Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,516
Belgium

Malgré les mots apaisants de Célestin, la tension monta vite d'un cran tandis que les trois créatures s'approchaient de Célestin tout en lui tourna autour à distance raisonnable, son trio d'amis se rapprochant de lui, comme pour parer à toute attaque.


« ssstkerin ezae slofvda ekchzra stavanadast. » murmura l'un d'eux, à leur attention. Tous semblaient à la fois énervés et craintifs envers Célestin. Agathe s'avança devant Célestin tout en imitant les tonalités sifflotantes et chargées des gardiens.


« Aksirekaaa kazaar ouvla stisatur. »

Les créatures s'arrêtent un instant avant de s'écarter, l'une d'elle dévoilant un mur vers lequel elle tendit un bras griffu. Les sols, murs et plafonds des cavités étaient spongieux et inégaux, constamment en évolution et en mouvement malgré leur apparente solidité, rendant tout pas en avant assez lent et difficile. Il leur paraissait difficile d'être à leur avantage ici s'ils devaient rapidement se mouvoir dans les combats. Observant la paroi désignée, Alia constata la première la présence d'étranges bouchons circulaires de brumes mouva Les portes intérieures de ces cavernes prenaient la forme de bouchons circulaires de brumes mouvantes qui, au premier abord, ressemblaient plus à d’étranges protubérances sur les murs qu’à des portes.
Hésitante à y placer la main, Bhaal prit le relai, lui qui était habitué à gérer les aspects répugnants de ce qu'ils avaient parfois à faire, plaçant sa main, le bouchon s'ouvrit comme un iris, dévoilant un large passage ... qui se referma derrière eux dès qu'ils eurent avancé un peu. Agathe chuchota assez fort pour le groupe
« Je ... je crois que ton visage ne leur revient pas Célestin. »

Les limites des couloirs étaient inquiétantes à contempler, leurs murs pâles présentaient dans leurs profondeurs des volutes qui palpitaient lentement et des veines au rayonnement multicolore qui scintillaient doucement. Même sans ces lueurs colorées, le passage resterait déroutant, sa hauteur, sa largeur et même son orientation semblant vibrer et se déplacer, presque comme la gorge d’une immense créature vivante. Plusieurs protubérances de porte se trouvaient sur leur chemin tandis qu'ils continuaient à suivre le couloir par le sol, seule partie presque normale de leur environnement.

«  Bienvenue chers invités. Venez à moi pour que nous parlions » dit une voix féminine au lointain, au fond d'un lieu qu'on ne voyait pas encore nettement de par la lointaine brume. Se dévoila progressivement à eux une grande salle, parsemée d’étranges kystes et bourgeons. La majorité du sol était occupée par un large bassin dont le liquide verdâtre luisait légèrement et un étroit chemin le contournait au fond jusqu’à une ouverture de l’autre côté. De manière surprenante, des constructions très humaines s'y trouvaient : un somptueux divan, un lit à baldaquin et une table entourée de chaises attendaient là.


Sur le côté droit se tenait debout un homme étrange à la peau pâle et aux traits elfiques, habillé de cuir fin et armé d’une lame incurvée, les observant sans mot dire mais non sans méfiance.
Sur le divan, une femme elfe à la beauté saisissante était affalée, se redressant partiellement à leur arrivée. D'étranges veines luisantes, presque mystiques, parcouraient son corps par intermittences. D'une voix mélodieuse, elle les invita à la rejoindre.


« Je vous salue, héros venus de l’extérieur de cette réalité. Mon nom est Lahapraset. Je suis un esprit de création et je souhaite vous avoir pour champions. » annonça-t-elle brutalement et sans détour.

« Merci d’avoir répondu à mon appel. J’espère que cette affaire avec le bélier d’or ne vous a pas vexé outre mesure, c’était un moyen pratique et efficace pour juger de vos talents et de votre valeur martiale. Ne faites pas attention à Chinoy ; il manque de conversation mais assure ma sécurité. Approchez, asseyons-nous ensemble. » Elle dévisageait chacun avec douceur, bien qu'à son tour, elle s' attarda plus longuement sur Célestin.
« Je suppose que vous souhaitez rentrer chez vous rapidement, n'est-ce-pas? Je pense avoir un moyen. » dit-elle, souriante.


MàJ de la BM.

Modifié par un utilisateur samedi 9 février 2019 12:22:21(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
5 Pages«<345
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET