Gozreh
Titres Le vent et les vagues
Alignement N
Thèmes Mer, Nature, Vent, Climat
Suivants Druides, Marins, Bûcherons
Arme Trident
Domaines Air, Climat, Eau, Flore, Faune
Voir aussi : Liste des dieux de Golarion
Gozreh est une divinité duale. Il est le silence de la forêt, le calme de la nature, la douceur d'une brise d'été. Elle est aussi inconstante comme la mer sous la tempête, le typhon ou la grêle. Gozreh est la nature, sous tout ses aspects.

Histoire

Gozreh est une ancienne divinité de la nature, d'une rare puissance même parmi les autres dieux. D'une extrême neutralité, il n'intervient dans les complots de ses pairs que si leurs implications affectent ses sphères d'influences. Il est en désaccord avec Abadar qu'il considère comme son pire ennemi idéologique ainsi qu'avec Lamashtu, Néthys et Urgathoa qu'il voit comme une menace corruptrice sur plusieurs de ses sphères de pouvoir.

Apparence

Gozreh est souvent représenté de deux manières distinctes. Ses adorateurs proches de la mer et les marins voient en elle une femme aux longs cheveux verts, dont les jambes se perdraient dans l'immensité ondulante de la mer. Ses adorateurs vivants plutôt à l'intérieur des terres voient en lui un vieil homme à la longue barbe blanche émergeant dans une nuée d'orage.

Émissaires

Le héraut de Gozreh est un puissant et très ancien élémentaire qu'on surnomme la personnification de la fureur. Composé autant d'eau que d'air, ces deux élements sont en constante lutte pour prendre le contrôle de l'ensemble de l'élémentaire, lui donnant un aspect dangereux et particulièrement instable. La personnification de la fureur voyage à travers les plans, veillant sur les intérêts de son maître.

Doctrine

Les fidèles de Gozreh sont souvent ceux qui vivent le plus au contact de la nature et dont la survie dépend de la clémence des éléments. C'est le cas des fermiers, agriculteurs ainsi que des marins qui agissent souvent avec une grande piété vis à vis des éléments instables de la nature. Nombre des Druides qui le vénèrent comme source de leur pouvoir n'accordent aucun crédit aux autres religions et voient dans Gozreh une déité plus puissante et globale de la nature et la force vitale dans son ensemble.

Une petite caste de fidèles de Gozreh officie sur la côte Ouest du Garund et voue une vénération particulière à l'Oeil d'Abendego, un typhon permanent apparût à la mort d'Aroden.

Temples

Les prêtres établissent leur temple de façon simple. Souvent à l'air libre, la majorité des autels ne sont composés que d'une unique pierre vaguement plate servant à recueillir de l'eau de pluie.

Textes sacrés

Les textes de Gozreh sont des guides de la vie sauvage, des almanachs, séparés par des chants et des prières ainsi que des suggestions d'offrande.

Hymnes aux vents et aux vagues : Ce livre contient des prières, des règles de bonne conduite et de respect de la nature.

Voir aussi