Nom :

La Corneille, de son véritable nom Shimizu Shina.

Résumé Combat & RP

En combat, rapide et implacable, Shimizu combattra avec son héron dans la mêlée, cherchant à éliminer sa cible le plus rapidement possible avant de passer à la suivante. Si elle peut assister des alliés, elle le fera. Toute tactique est bonne à être envisagée.
Hors combat, Shimizu est une véritable tour de garde. Protectrice envers les siens, analysant et intimidant tout leur entourage si le besoin s'en fait sentir (sans pour autant être asociale), elle suit ardemment sa propre discipline, et se voit comme « la lame » de ses compagnons.



Caractère social :

Directe et implacable, qu’il s’agisse de combat ou société, Shimizu peut se montrer aussi froide que chaleureuse, et n'a que faire des conventions sociales, ce qui lui vaut sa réputation de "sauvage".

Déterminée et fanatique, elle ne parle cependant pas souvent de ses propres motivations et croyances.
Optimiste et énergique en son for intérieur, elle sait se montrer calme et patiente quand la situation l'exige.

Shimizu est une nomade, généralement ascétique, cherchant à tendre vers une forme de perfection spirituelle et martiale. C'est un aspect de sa personnalité qu'elle n'impose pas aux autres, car elle estime que c'est une voie qui se suit seule. Au-delà de ça, elle peut faire une bonne amie, fidèle et dévouée.

Enfance (& Rêve) :

On ne sait pas grand chose de l'enfance de Shimizu, hormis qu'elle est originaire de Shokuro, et plus précisément de Mukinami. Ce que l'on sait, c'est qu'elle a grandit dans la rue, puis qu'elle a été recueillit très jeune par l'un des prêtres de Shizuru, qui lui prodigua les enseignements de sa déesse.
Fascinée par cette divinité qui devient peu à peu l'un des centres d'intérêt de Shimizu, cette dernière fait preuve d'un fanatisme discret, mais inébranlable.
Elle a une passion pour les oiseaux, et récupère un très jeune héron nommé Hariken, qu'elle élève et tente même de lui transmettre une part de sa façon d'être. Voyant sa dévotion, son père adoptif lui enseigna le "Code de Fer", l'art du sabre et la présenta comme candidate pour intégrer le clergé de Shizuru.
Elle réussit les épreuves haut la main, faisant preuve d'un indéfectible sang-froid, d'une détermination sans faille et réussit à intégrer les ordres de la déesse du soleil.

Prête à servir sa déesse, elle choisit néanmoins une voie plus sombre, celle de l'inquisition, prête à user de tromperie et de ruse si la vertu et la pureté ne suffisent pas. Elle sait que par son grade, elle est au-dessus des règles et des conventions de son église. Elle ne répond de ses actes que devant sa déesse et possède son propre sens de la justice, et elle est prête à appliquer des mesures extrêmes pour atteindre ses objectifs. Suite à cela, désireuse de préserver dans l'honneur le nom que son père lui a donné, elle se surnomme elle-même "La Corneille", et use de ce pseudonyme lorsqu'elle estime que ses actes pourraient entacher son véritable nom.



Fiche de PJ :