Le Rêve et la Désolation

Chacun sait que les feys vivent dans le Rêve et que les esprits de la mort peuvent hanter la Désolation, mais la plupart des gens ne savent en fait pas ce que sont le Rêve et la Désolation. Personne ne s'accorde sur la façon de s'y rendre ni sur ce que l'on doit observer comme environnement une fois que l'on s'y trouve.

Le Clergé appelle le Rêve "jardin des enfers" et explique que c'est là que les esprits mortels se rendent lorsqu'ils sont endormis. Les feys seraient en fait des rêves auxquels on donne vie via l'utilisation de magie noire. La croyance populaire en Ber proclame que la lune est une miroir et que le Rêve est ce à quoi notre monde ressemblerait s'il s'y reflétait. Pour beaucoup de Drakrans, par contre, le Rêve est un piège situé entre la vie et l'après-vie, destiné à emprisonner les âmes qui s'y perdraient chemin faisant.

Quant-à la Désolation, le Clergé la nomme traditionnellement "purgatoire" et l'envisage comme un sombre sous-terrain dans lequel les âmes passent sur le chemin qui les mènera soit à leur récompense soit à leur châtiment dans l'après-vie. Les nains de Drakr, plus éclairés, croient qu'il s'agit en fait du tableau d'un futur éloigné et de ce à quoi le monde ressemblera lorsque tout le monde sera mort. Les berans croient que la Désolation se trouve sur la face cachée de la lune.

En Risur, les contes populaires racontent que le Rêve fut un jour facile à atteindre et que les feys qui y séjournaient venaient souvent dans notre monde pour commercer, voler, et jouer des tours. La Désolation serait la partie la plus sombre et maléfique du Rêve, croyance renforcée récemment. Alors que l'industrie rétrécit les rues de Flint et les recouvre de suie, des rumeurs parlent d'étranges disparitions et d'êtres sombres qui évoluent dans les ombres.

Les feys et les royaumes mortels

Le peuple risuri sait que le Rêve existe et celui-ci peut-être appelé le pays vert, le monde des feys, le monde de l'autre côté du miroir, le monde invisible, et par d'autres noms encore. La plupart des risuris le voient un peu comme un voisin imprévisible. Alors que les rois mortels gouvernent le plan matériel avec des villes, des nations, des frontières bien définies, le Rêve quant quant-à-lui des règles que les mortels peinent à appréhender.

Une fois toutes les quelques années, la Cour Invisible envoie des émissaires pour collecter les tributs promis par le Roi Kelland aux titans lors de la fondation de Risur. Objets magiques, chiens et chevaux de course ou quelques fois des cadeaux plus exotiques. Il arriva une fois qu'un archifey débarquent au solstice d'été et réclame un millier de lunes d'argent gravées à fournir avant le prochain lever du soleil.

Les désirs profonds de la Cour Invisible sont inconnus mais jusqu'à présent, les requêtes ont en fait rarement été très onéreuses. Cependant, si elles ne sont pas accordées, les feys envoie des agents enlever les enfants dans leurs berceaux, lâchent des animaux sauvages sur les villes ou invoquent des tempêtes qui n'existent que dans les cauchemars.

La manifestation la plus célèbre du Rêve en Risur est la Grande Chasse. Tous les 17 jours, une horde de guerriers feys montés arpente la nation risuri sur toute sa longueur, évitant les villes et restant à proximité des étendues sauvages. Le vent charrie le bruit des sabots des montures, les aboiements des chiens, mais les chasseurs ne peuvent être vus qu'à la lueur de la pleine lune.

Beaucoup de charmes et de rituels populaires sont sensés protéger les gens des feys néfastes. Les lignes de sel empêchent leur passage, le fer et le son des cloches en fer les fait fuir, et les liquides rouges les empêchent de se concentrer. Ils sont incommodés par tout ce qui contient des mécanismes tournants (horloges, roues des wagons) et essaieront de les détruire avec autant de ferveur qu'un humain peut s'acharner sur un moustique. Au contraire, pour s'attirer les faveurs des feyx, il est bon de laisser du lait et du fromage devant sa porte. Bien entendu, les feys capricieux ne suivent pas toujours aux-même leurs propres règles...

Titans, archifeys et Cour Invisible

Les titans sont cinq feys de taille colossale et dont les pouvoirs égalent quasiment ceux des dieux. A leu époque, ils pouvaient utiliser ces pouvoirs pour modifier l'aspect des terres ou changer le temps selon leurs désirs. Après les avoir défiés et vaincus, Kelland fit un pacte avec les titans : en échange des honneurs du peuple risuri, ceux-ci ne s'attaqueraient pas à la nation. Aujourd'hui en sommeil, les cinq titans dont chacun connaît le noms sont :
  • Celle qui se débat, un kraken dormant sur le sol de l'océan. En échange de tributs réguliers, l'archifey Beshela et une foule de feys des mers accomplissent régulièrement les rites de l'apaisement du kraken tout en drainant ses pouvoirs afin d'accorder des temps favorables aux bateaux risuris.
  • Le Père du tonnerre, un animal énorme ressemblant à une gazelle aux nombreuses cornes. Les fermiers lui font des offrandes en priant pour des temps favorables. les fées et autres esprits champêtres les collectent qui regroupent ensuite en troupeau les animaux qui seront chassés durant la Grand Chasse.
  • La Voix Putride, un serpent blanc qui contrôle les marais et les cadavres d'animaux. Ce titan a tendance à se réveiller plus souvent que les autres puisque ses terres sont les moins habitées et que, en conséquence, peu d'humains lui font des offrandes.
  • Le Loup cendré, un chasseur à la fourrure blanche qui se repose dans une grotte avec sa meute. On dit qu'il se réveille durant les grands feux de forêt.
  • Mamie Toutbon, un lutin corpulent qui ronflette quelque part dans les montagnes. Ses rejetons se prennent le bec avec les mineurs à cause du bruit qui pourrait réveiller Mamie. De plus, ils détestent les machineries qu'ils s'emploient à casser.
Les archifeys sont quant-à-eux simplement des feys possédant un pouvoir important. Certains servent les titans, d'autres possèdent un domaine dans le Rêve.

La Cour Invisible parle au nom des feys dans les négociations avec Risur. Ses membres ne peuvent être aperçus qu'en des circonstances exceptionnelles mais elle dispose de beaucoup d'agents. Plusieurs mystiques Vekeshis (ordre elfique voué à la vengeance), prétendent en faire partie. Il est compliqué de comprendre les motivations exactes des feys au travers des demandes de la Cour Invisible, d'autant plus que plusieurs archifeys seraient en conflit avec elle.

Les planètes et les plans

Image

La tradition risuri veut que les planètes soient dirigées dans les cieux par les fils invisibles du destin. Les clairvoyants prétendent que chaque étoile est une source magie et que les planètes sont quant-à-elle la source de grands pouvoirs élémentaires. Chaque planète et chaque étoile est en fait conçue comme un corps sans existence réelle permanente mais qui s'anime lorsqu'un être extérieur la visite. D'après les clairvoyants, les hommes de l'ancien temps pouvaient se rendre sur les planètes et y tirer une partie de leur magie.

Au contraire, pour le clergé, chaque planète est un monde en soi avec ses propres peuples et ses propres dieux. Les astrologues Danorans tendent à confirmer ces propos en clamant qu'ils ont pu confirmer grâce à leurs télescopes et autres outils astronomiques que les planètes disposaient de surfaces physiques réelles. Aucune civilisation n'y a cependant été découverte jusqu'à présent.

Le célèbre Rock Rackus raconte avoir visité des planètes et leurs occupants tandis que els clairvoyants prétendent qu'il a été trompé par des feys.

Théories de Nathan Jierre

"Voyez-vous, je pars de l'hypothèse qu'il est possible de concilier les croyances des Clairvoyants concernant les astres et la magie d'une part, et les théories scientifiques danoranes au sujet des planètes et des plans d'autre part. Si mon hypothèse est confirmée, nous pourrions disposer d'une théorie unifiée qui permettrait de comprendre les interactions entre les astres et la magie, tout en admettant que les premiers sont des corps physiques bien réels. Dans le cas contraire, il nous faut savoir quelle théorie est correcte pour construire des expériences appropriées."

"Je me suis concentré par opportunisme sur l'astre bleuté qui nous apparaît parfois sur l'île et qui semble lié à au moins une planète dont la faune et la flore présentent indéniablement des similitudes avec notre monde. D'autres scientifiques ont établi avant moi que ce type d'apparition est liée au mouvement des astres. En étudiant de façon systématique l'apparition de ces fluctuations, j'ai déjà pu déduire quelles configurations astronomiques semblent propices à la superposition momentanée des paysages de cette planète sur l'Île de l'Axe. Ce sont pour l'instant mes seuls résultats probants mais tout cela est fort chronophage... Bref, si l'on part du postulat - défendu par des historiens très crédibles - que le voyage planaire fut un jour possible, on peut en déduire qu'il doit être possible de simuler par magie les effets de ces configurations astronomiques propices afin de créer une superposition momentanée de deux plans et ainsi permettre aux habitants de l'un ou l'autre de voyager entre les deux."

"D'autre part, s'il est possible de créer ces conditions et si les astres influencent bien la magie, il doit également être possible de créer des sorts qui en influencent d'autres de bien des façons. Des recherches théoriques et expérimentales sur la métamagie devraient nous permettre de déterminer si c'est de cette façon que fonctionne cette discipline. Si nos découvertes s'avéraient positives, imaginez ce que nous pourrions apporter à la métamagie..."