Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

3 Pages<123>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline vaidaick  
#21 Envoyé le : mardi 30 janvier 2018 19:10:13(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 17 (C13, D14)
REF +5 VIG +4 VOL +5

46 / 46
Célestin se tenait auprès de Jyll et Alia lorsque le petit groupe d'éclaireurs revint. Celles-ci trépignaient d'impatience, chacun des pas des membres du groupe semblait à leurs yeux prendre des heures, et, n'y tenant plus, Jyll finit par accourir vers son frère, tandis qu'à sa surprise, ce fut Bhaal qui accourut vers Alia.

Célestin suivit sa promise d'un pas rapide mais sans courir, laissant à chacune le temps des retrouvailles, se tenant légèrement à l'écart en attendant qu'une place lui soit faite pour manifester à son tour sa joie de les revoir. « Heureux de te revoir Khem ! » sourit-il en posant sa main sur l'avant-bras du rôdeur une fois que Jyll s'en fut détachée. « Et toi aussi, Rhondar, évidemment ! » s'amusa-t-il en voyant l'énorme lion - n'avait-il pas encore grandi ? - s'étirer nonchalamment en grognant légèrement, comme s'il désapprouvait qu'on ne lui prête pas attention.

Il salua ensuite Nedjemibrê et Dashki, avec cependant plus de distance. « Le voyage semble s'être bien passé messieurs ! » commenta-t-il à leur égard.

Puis Bhaal fut enfin libéré de l'étreinte de "ses femmes", et retournant sur ses pas, le jeune homme s'approcha de lui. « Alors mon chou, ça fait du bien de revenir à la maison ? »



Une fois arrivés au palais, il laissa les éclaireurs reprendre leur souffle et des forces, puis les écouta attentivement. Quand ils eurent fini, il prit la parole à son tour. « Durant votre absence, nous avons eu la visite d'un prêtre errant de Sarenrae, nommé Bismal. Du moins est-ce ainsi qu'il s'est présenté. Je dois dire qu'il rayonnait d'une étrange aura... » dit-il en portant un regard éloquent vers Alia. « Je me suis posé la question de s'il pouvait s'agir de Pazhvann ou de Zayfid... » Il se caressa la barbe, comme chaque fois qu'il réfléchissait à des hypothèses. « Il était venu d'après ses dires pour nous avertir du danger que représentaient les gnolls. Son comportement correspondrait assez à ce que nous savons du premier, mais il ne portait pas de fléau. En revanche, il avait une dague à la ceinture, comme ce que nous savons du second... Mais ce ne sont là que des hypothèses basées sur des impressions, rien de bien concret... »

« Toujours est-il qu'il nous a parlé de gnolls grands comme deux hommes qui seraient capables de trancher des montures en deux. Il nous a conseillé de prendre les devant et de tenter de tuer le Roi Charognard, car, d'après lui, cela pourrait sonner la retraite des tribus gnolls. Il y aurait également des dissensions dans ses rangs, certains attendant une faiblesse de sa part pour tenter de s'emparer du pouvoir. Enfin, il pense, sans certitude, qu'il y a des grottes dans la Gueule de la Montagne qui mèneraient à ce qu'il a appelé la Demeure de la Bête. Oh et... Le Roi Charognard aurait fait changé l'allégeance des gnolls de Lamashatu à Rovagug... »

Le sorcier regarda les réactions de ses amis. Il ne doutait pas que Bhaal serait prêt à aller en découdre personnellement. Mais était-ce vraiment la bonne chose à faire ? Que se passerait-il s'ils n'étaient pas là pour défendre Kelmarane le moment venu ? Il tenta de bien vite chasser ces pensées de son esprit. Mieux valait se concentrer sur ce qu'il arriverait s'ils parvenaient à leurs buts...

  • Célestin Connaissance des plans (vrock) : 1d20+11 donne [11] + 11 = 22
  • Agathe Connaissance des plans (vrock) : 1d20+6 donne [11] + 6 = 17
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Guigui.  
#22 Envoyé le : mercredi 31 janvier 2018 22:25:14(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 18/18
CA : 21 | C : 14 | D : 19
réf:+6 | vig:+9 | vol:+7

79 / 79


Bhaal s'était attendu à ce que la princesse prenne la parole, ou du moins Garavel... Mais ce fut Célestin qui le fit... Et pour apporter quelle nouvelle ! Alors qu'ils avaient été quelque peu oubliés pendant le séjour à Katapesh, riche en événements et en découvertes, les Templiers des Cinq Vents ressurgissaient soudain, ou du moins l'un d'entre eux. Et où était Kardswann ? Il avait pourtant dit qu'il reviendrait...

« Rovagug... Partout où on va, il est là, celui-là ! » Maugréa-t-il d'abord en guise de réponse. Après un instant, il poursuivit en se tournant vers Alia et Célestin. « Si... Si les dires de cet homme - ou de ce templier - vous paraissent dignes de confiance, alors nous nous trouvons devant un choix. Tout risquer en espérant une victoire facile, ou attendre et encaisser l'assaut plus tard - et il viendra certainement. »

Le géant rouge fit une nouvelle pause avant de se lever pour s'adresser à sa suzeraine. « Princesse, en revenant j'ai vu que vous n'aviez pas encore entamé de travaux de fortification du côté ouest. Peut-être que votre décision est prise à ce sujet. Je vous avais conseillé de le faire avant de partir, mais après ce que nous avons vu dans la montagne et ce que Célestin vient de nous apprendre, je ne suis plus si sûr que mon conseil était le bon. Si nous soutenons le siège, ces gnolls géants risquent de faire des ravages dans nos troupes... Et ce démon, ce vrock, est une très grande menace pour la ville. Il pourrait voler un peu partout à sa guise et semer la mort autour de lui. D'un autre côté, un petit groupe pourrait se faufiler dans les entrailles de la montagne et tenter le tout pour le tout. Il y aura sûrement des centaines de gnolls, mais leur nombre ne comptera pas beaucoup dans les souterrains. Après, faut pas se leurrer... Ce sera Crève-Coeur, » acheva-t-il sur un ton sinistre.

« Si nous faisons ce choix, Princesse, et si nous pensons à ce qui pourrait arriver de pire, vous courez le risque de perdre les hommes que vous enverrez. Mais si vous temporisez, si vous attendez l'assaut, vous courez le risque que Kelmarane soit détruite, et tous vos gens assassinés. »

Bhaal se tut à nouveau un instant, et baissa la tête comme s'il réfléchissait. Puis il la releva et plongea son regard dans celui d'Alia, puis de Célestin, comme pour leur demander leur approbation sur ce qu'il allait dire. Enfin, il se tourna de nouveau vers la princesse et déclara d'une voix forte. « Kelmarane est ma maison, maintenant. Je refuse de la voir à nouveau aux mains des gnolls, et je veux bien y passer en la défendant s'il le faut. Ce n'est pas une mauvaise façon de mourir... Mais beaucoup d'autres mourront aussi. Votre peuple. Même si nous sommes victorieux, Kelmarane pourrait ne pas s'en relever. Alors je reviens sur le conseil que je vous ai donné : formons un groupe de choc et allons buter cet encul... ce... Allons tuer le Roi Charognard dans son repaire. Qu'on s'en débarrasse une bonne fois pour toutes, voilà ce que je dis ! » Acheva-t-il en tapant du poing sur une table imaginaire, avant de se rassoir aux côtés de sa compagne.

Modifié par un utilisateur jeudi 1 février 2018 00:46:50(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Lyana  
#23 Envoyé le : jeudi 1 février 2018 08:12:00(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 22 (C17,D17)
Ref+11* Vig+6* Vol+7*
Représentations
19/19
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 5/5
Sorts 2 : 4/4
Sorts 3 : 2/2

67 / 67

Alia reprit la parole après son fiancé, pensive :
« J'ai cru moi aussi que l'étranger était un Templier, c'est un homme vraiment étrange qui dégage une énergie très forte et singulière. Mais si c'est le cas, Vardishal ne l'a pas reconnu, il n'a pas réagi à son contact. Mais il est vrai qu'il pourrait faire penser à Zayfid, le Vent de l’Ouest, le Porteur des secrets que l’on pensait cachés. Il porte une dague à ses côtés et il parcourt le monde pour avertir les gens de dangers ignorés...
Mais Vardishal n'a pas réagi.
Il doit revenir dans quelques jours, il ne sert à rien de se précipiter à prendre une décision. Enfin, il me semble... »


Tu n'es pas obligé de fuir aussi vite à nouveau, Bhaal...
Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline Lematou  
#24 Envoyé le : jeudi 1 février 2018 19:35:36(UTC)
Lematou
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

Nedjemibrê
Chihili

CLASSE D'ARMURE 21
Contact 15 / Surpris 16
réf+11 vig+11 vol+7
SECONDE CHANCE 1/1
INTERNAL BUFFER 1/1
BURN 3/8
Tempestaire

Points de Vie

91 / 91

Champ de Force

16 / 16

***

Après lui, Nedjemibrê s'attendait à ce que la Princesse prit la parole. Mais Célestin avait des révélations à leur faire.

Révélations qui virèrent à l'étrange... Pourquoi parlaient-ils tous soudain des Templiers des Cinq Vents, comme s'il n’agissait de vieux amis ? Existaient-ils toujours, ces génies ? Était-ce là une figure de style ? Nedjemibrê, décontenancé, plissa les yeux, réfléchissant sans doute plus que de raison. L'homme à la peau d'ébène - même s'il n'était pas très fin - réalisa que personne ne sembla tiquer quand Célestin, Bhaal ou Alia parlaient des légendaires servant de Nefeshti... Aussi surprenant que cela puisse paraître à l'homme à la peau d'ébène, cela devait donc aller de soi, pour les membres de ce conseil... Nedjemibrê prit donc la décision de demander qu'on lui éclaircisse ce point obscur plus tard, et pour le moment, de faire comme si tout cela était on ne peut plus normal...

Semblant en apparence plein d'assurance, comme s'il était né dans un conseil de Prince, Nedjemibrê prit la parole, s'adressant à Célestin et à Alia : « Je ne sais pas si tous les propos de celui qui est venu vous trouver sont dignes de foi, mais je peux vous confirmer que les gnolls hauts comme deux hommes existent malheureusement bien... J'en ai vu plusieurs, au repaire du Charognard. »
Puis il ajouta, l’œil intéressé - ou malicieux : « Il est fort possible que la Forteresse possède des entrées cachées ; je serai même très surpris qu'elle n'en dispose d'aucune. Votre visiteur vous aurait-il fourni plus de détail, à ce propos ? Qu'a t'il dit au juste, sur ces cavernes ? »

Si Nedjemibrê n'eut pas la prétention de donner son avis directement sur la marche à suivre - après tout, ce n'était pas sa place et il n'avait certainement aucune influence sur la Princesse - par ses questions, il osa tout de même sous-entendre ce qu'il pensait être la voie à prendre. Aller trouver le Charognard, au beau milieu de son repaire. Et l'affronter, directement.


[Effets Actifs]
- Champ de Force
- Aérokinésie (Saves vs heat, breath weapons, cloud vapors and gase +2)
- Overflow (Immunité Critiques & Dégâts Précision 15%)

Modifié par un utilisateur jeudi 1 février 2018 19:40:22(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline UrShulgi  
#25 Envoyé le : vendredi 2 février 2018 11:57:18(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
La princesse comme Garavel écoutaient attentivement, le visage de Garavel toujours aussi peu marqué par les révélations et les inquiétude là où celui de la princesse affichait un certain malaise, une hésitation. Jyll elle, était interdite, contenant ses inquiétudes quant au risque que Célestin, Khem, ou les deux, partent au casse-pipe.


« Je ne pense que cet étranger reviendra. Sa volonté à partir sans attendre me laisse croire, à tort peut-être, qu'il ne compte pas revenir. Surtout maintenant qu'il se doute que nous savons qu'il y a une menace réelle. Mais ça vaut peut-être le coup d'attendre quelques jours avant de prendre une décision. Chaque situation présente son lot de dangers. L'avantage de la première, c'est que les gens l'auront choisi. C'est moins vrai pour l'autre. »


«  Princesse, je ne suis pas le meilleur des guerriers, mais j'ai mon lot de batailles. Si nous pouvons couper la tête du serpent, nous neutraliserons le venin. Attendre ici ne nous amènera rien, ce que nous préparerons en défense, c'est ce qu'ils prépareront en attaque. L'avantage ne nous est pas garanti.
Le risque sur place, c'est l'encerclement. Mais le Roi Charognard, si il règne par la terreur et la force, n'appellera pas facilement à l'aide, chez les gnolls, ça serait une preuve de faiblesse, si certains attendent de le destituer, ils pourraient en profiter. »
Dashki acquiesça sans rien dire.


«  Si nous envoyons un petit groupe, ne vaudrait-il mieux pas envoyer un petit contingent avec? Comme pour faire diversion? »


«  Pour les aider eux, qui que soit ce eux, c'est une très bonne idée. Mais ça risque d'être nettement perçu comme une vraie attaque, là où groupe petit se faisant coincer peut passer pour des aventuriers fous, surtout s'ils n'ont pas le même accoutrement. Mais ... deux petits groupes, ça peut marcher, un qui contourne et donne le signal s'il trouve une entrée, et l'autre qui attaque/harcèle sur les hauteurs dehors. »

L'un comme l'autre se tournèrent vers les conseillers présents et Nedjemibrê, attentifs à leurs avis.
Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Lematou  
#26 Envoyé le : samedi 3 février 2018 17:42:52(UTC)
Lematou
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

Nedjemibrê
Chihili

CLASSE D'ARMURE 21
Contact 15 / Surpris 16
réf+11 vig+11 vol+7
SECONDE CHANCE 1/1
INTERNAL BUFFER 1/1
BURN 3/8
Tempestaire

Points de Vie

91 / 91

Champ de Force

16 / 16

***

Nedjemibrê écouta l'échange entre la Princesse et Garavel en pinçant légèrement les lèvres, signe qu'il n'était pas tout à fait en phase avec le plan qu'ils évoquaient.

Quand le duo eut fini de développer son idée, l'homme à la peau d'ébène prit la parole : « Cette idée est intéressante, maître Garavel... Et assurerait certainement un temps d'avance à ceux qui entreront dans la Forteresse. Mais, si vous me permettez, vous rendez-vous compte que ceux qui accepteront de mener cette diversion courent à une mort certaine ? C'est déjà chose très risquée que de semer des gnolls dans la montagne, suite à une attaque factice... Mais le démon ? Il vole, sa vue est perçante et il est certainement loin d'être idiot... Je crains que la supercherie ne le trompe pas - du moins, pas longtemps... Et de toute façon, si ce Vrock se décide à répondre à l'attaque - plutôt que d'alerter la forteresse, les hommes engagés n'auront aucune chance d'en revenir... Vôtre grâce, si vous voulez perdre le moins de gens possible, je me permet de vous suggérer de ne pas offrir d'hommes en pâture à ce démon... »

Nedejmibrê sourit alors légèrement, un étrange sourire à la fois résigné et confiant, en ajoutant : « Lors de notre précédent voyage, nous n'avons pas trouvé d'entrée secrète mais nous n'avons pas réellement eu l'opportunité de les dénicher. S'il se monte à nouveau une expédition, j'en serai ; au moins, je sais où elles ne peuvent pas être, ces entrées. Et j'espère bien les trouver. Et s'il se décide aujourd'hui d'aller chercher le Roi Charognard tout au fond de sa Forteresse, j'en serai également... »

Puis, jetant un regard à la volée à chacun des trois conseillers, Nedjemibrê ajouta : « Vôtre grâce, avec vos conseillers - en qui, si je puis me permettre, j'ai toute confiance dans les capacités à réussir un tel exploit, je pense que nous pouvons y arriver. À quatre, nous serions plus discrets et plus à même de réussir. »


[Effets Actifs]
- Champ de Force
- Aérokinésie (Saves vs heat, breath weapons, cloud vapors and gase +2)
- Overflow (Immunité Critiques & Dégâts Précision 15%)


Offline Guigui.  
#27 Envoyé le : dimanche 4 février 2018 10:06:15(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 18/18
CA : 21 | C : 14 | D : 19
réf:+6 | vig:+9 | vol:+7

79 / 79


« Aye, » approuva le géant rouge d'un air déterminé, « l'homme-statue a bien parlé. Si cette "Gueule de la Montagne" dont le prêtre a parlé correspond à un endroit précis, nous n'aurons peut-être pas besoin de sacrifier un groupe d'hommes pour faire diversion. Et surtout pas vous, Garavel, » fit-il en se tournant vers l'intéressé.

« Sans vous, je serai en train de crever à petit feu dans les mines. Ce serait un honneur que de vous avoir avec nous, mais c'est hors de question que je vous laisse vous faire déchiqueter par un démon en surface pendant que je suis bien au chaud dans les souterrains. Même pas en rêve ! » Dit-il en pointant un doigt crochu vers le vieux guerrier et sur un ton presque menaçant, qui contrastait avec la teneur de ses paroles. Les manifestations d'affection et de loyauté du demi-démon prenaient souvent des formes étranges.

« Je pense aussi qu'on a un peu de temps pour se décider, » reprit-il, « au moins le temps de voir si ce prêtre revient. Je dirai qu'on peut monter un groupe de quatre à... dix hommes, » fit-il en regardant ses doigts comme s'il comptait dessus, « l'important étant moins leur nombre que ce qu'ils savent faire. Mais en tout cas, si ça se fait, j'en suis, évidemment. J'ai envie de voir ce que valent ces gnolls géants. Les autres manquent d'intérêt comme adversaires, » acheva-t-il avec un sourire sinistre.

Modifié par un utilisateur dimanche 4 février 2018 10:07:30(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Lyana  
#28 Envoyé le : dimanche 4 février 2018 12:54:46(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 22 (C17,D17)
Ref+11* Vig+6* Vol+7*
Représentations
19/19
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 5/5
Sorts 2 : 4/4
Sorts 3 : 2/2

67 / 67

Alia écoutait les différents discours la conscience partagée entre envie et devoir.
Elle n'avait aucune envie de repartir affronter les dangers mais elle savait qu'elle irait parce qu'il était hors de question qu'il en soit autrement. Elle espérait que ça se passerait bien pour Vélanya malgré son absence.

« Je suis d'accord avec Bhaal et Nedjemibrê Chihili. Il ne sert à rien de sacrifier des gens dans un assaut aussi vain que mortel. Si nous échouons à trouver l'entrée des cavernes ou sous-terre, ces hommes seront bien plus utiles pour protéger la ville vivants que morts. Un petit groupe aura bien plus de chance oui. »

Elle fit une légère pause, pensive puis reprit.
« Je vous laisse choisir qui fera partie de ce groupe. Mais je veux en être. »

Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline vaidaick  
#29 Envoyé le : dimanche 4 février 2018 22:10:20(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 17 (C13, D14)
REF +5 VIG +4 VOL +5

46 / 46
Célestin écoutait les propositions, faites tour à tour. Nedjemibrê répondit avec sagesse, appuyé par un Bhaal prêt à guerroyer, comme on pouvait s'y attendre. Il soupira intérieurement en posant sa main sur celle de Jyll, qui le regardait, l'air tendue. Il lui adressa un pauvre sourire, osant à peine la regarder dans les yeux, alors qu'il voyait de nouveau ses rêves de petite vie rangée et posée s'envoler. Il aurait pu décliner, prétendre ne pas être un guerrier. Mais il le savait au fond de lui, son destin était d'y aller. Sa magie et la transformation d'Agathe n'était pas le fruit du hasard, et il pensait que c'était en lien direct avec la protection de Kelmarane.

« Je... Je suis d'accord, oui... C'est une entreprise risquée, nous ne pouvons la confier à n'importe qui, ni demander à qui que ce soit de risquer sa vie en allant à la rencontre du danger. Je crois... Je crois que nous devrions y aller, Alia, Bhaal et moi. Je crois que nous avons déjà prouvé que nous avions une bonne synergie, tous ensemble. Quant à être plus nombreux... Oui, s'il y a quelques volontaires, comme vous Nedjemibrê, ce sera volontiers que je les verrai se joindre à nous. Mais il nous faut aussi garder des forces vives en ces murs, au cas où nous ne pourrions pas atteindre notre but ou revenir à temps... »
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline UrShulgi  
#30 Envoyé le : jeudi 8 février 2018 16:08:44(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
Tous deux écoutèrent très attentivement les remarques. Garavel rappelait dans le mauvais sens du terme


«  Je pensais plutôt à des non-citoyens ou des mercenaires, en mettant le prix. Néanmoins, ce même budget pour être allouer Princesse à des sortilèges de protection ou de dissimulation pour faciliter l'approche de ceux qui iront. »

Almah se cachait le visage comme pour mieux se concentrer, ou se dissimuler.

«  Je rechigne à vous laisser à nouveau partir à quatre, la dernière fois que vous trois êtes partis ...  » la gorge de la princesse sembla se nouer tandis qu'elle avaler sa salive.
«  Oui, si vous le souhaitez, nous devrions nous occuper de ce problème, et laisser une arrière-garde conséquente ici. Si il y a des espions, cela leur confirmer qu'on attend un assaut plutôt qu'on ne le pratique. Garavel a raison, si quelque chose peut vous aider, nous ferons notre possible pour vous le fournir, et également, il va de soi, vous rémunérer.
J'aimerai également, pour ceux qui le souhaitent, que vous preniez le temps de rendre concrets les projets qui vous tiennent à cœur, non pour invoquer le malheur, mais parce que le présent, contrairement au futur, est tangible, je préfère que ceux qui le veulent le vivent plutôt que de risquer que ça n' arrive jamais. »
Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline UrShulgi  
#31 Envoyé le : mercredi 14 février 2018 14:35:28(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
Les débats allaient bon train et le silence autant que les regards gênés d'Alia et Bhaal firent aisément comprendre que de ne pas encore avoir officialisé leur union les pesaient. Almah décida d'envoyer un petit contingent, et de mettre le paquet pour réussir leur tache, le tout en attendant le retour du visiteur, ou quelques jours, selon ce qui arriverait en premier.

Zastoran comme Nemlak avaient profité des jours suivant pour leur faire quelques parchemins, entre deux complots quant au devenir des ruines de l'ancien temple de Nethys. Le reste des conseillers, ainsi que quelques ouvriers et esclaves, s'attelèrent à la préparation du mariage, nouvel évènement de joie dans Kelmarane au milieu des soupçons de guerre et de malheur qui prenaient place en murmures dans les conversations de la ville.

27ème Érastus 4709, à l'ancien Monastère.


L'étranger n'était pas encore revenu, ce qui ne rassurait personne, alors que dans le même temps, il semblait que les hurlements de gnolls se faisaient plus appuyés, comme différents. Malgré tout, rien n'avait entaché les préparatifs de la célébration, qui aurait lieu, pour la cérémonie, au Monastère de Vardishal. C'est Jyll qui avait décidé de ne pas le faire à l'église de Kelmarane. Elle ne leur avait pas caché la raison. L'église était le lieu où Nemlak tua à nouveau son père, où le mal s'était terrait, avec les tombes comme jardin. Le Monastère était le lieu de leurs rencontres à tous deux, celui de leur rencontre avec Vardishal, c'était un lieu de paix, qui plus est dans un état plus propice à la célébration.

La fête, elle, se déroulerait plus tard à l'Arène Marchande, vidée de ses étals le temps des festivités. Les conseillers étaient tous présents, même si quelques irrécupérables comme Nemlak et Garavel ne parvenaient pas à décrocher le moindre sourire. La Compagnie des Sables, les lions de Sénara, les chameliers (qui s'étaient levés avant l'aube pour commencer à préparer le repas), le prince Jawad, Nedjemibrê, tous étaient là, pour eux, ainsi que Velanya, cette adorable petite peste, et son copain de jeu, le seul autre enfant présent actuellement à Kelmarane, le petit Walhid, le fils de l'intendante Omaya.



Velanya s'approcha de ses parents, alors que tout le monde attendait et qu'Almah lui faisait signe.

«  Maman, Papa, on y va, vous êtes prêts? » leur demande-t-elle en sautillant sur place.
Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
thanks 3 utilisateur ont remercié UrShulgi pour l'utilité de ce message.
Offline Lyana  
#32 Envoyé le : jeudi 15 février 2018 00:40:16(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 22 (C17,D17)
Ref+11* Vig+6* Vol+7*
Représentations
19/19
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 5/5
Sorts 2 : 4/4
Sorts 3 : 2/2

67 / 67

Alia et Bhaal étaient dans une petite pièce, juste séparée de qui avait était leur chambre quelques jours et qui abritait la statue de Vardishal par un rideau de soie lourd. Dans un drap qui couvrait son corps fraichement tatoué au henné, Alia n'était pas nerveuse, elle avait dépassé cet état depuis plusieurs heures déjà, à mesure que l'heure de la cérémonie approchait, elle était persuadée qu'elle ne tiendrait pas jusque là. Pourquoi n'avaient-ils pas pu attendre ? Ou ne s'étaient-ils pas enfuis dans le désert ?

Elle regarda à nouveau l'homme à qui elle allait s'unir pour la vie et un peu de sa nervosité disparut, c'était un roc contre lequel elle pouvait s'appuyer, elle parvint à lui sourire derrière sa nervosité et n'y tenant plus se jeta dans ses bras, cherchant le réconfort de son torse.
La voix de Vélanya, excitée comme une puce, la tira de sa rêverie et de l'odeur de la peau masculine, elle sourit à sa fille dont la tête passait à travers l'embrasure du rideau et lui parla d'une voix douce en poussant Bhaal vers la sortie.

« Accompagne ton père, ma chérie. Je termine de m'habiller. Je... je suis prête dans un instant. »

Elle regarda les deux êtres qu'elle aimait le plus au monde sortir et sortit d'un coffre en bois la tenue qu'elle n'avait pas voulu montrer à son fiancé, moitié par superstition et moitié pour lui faire la surprise. Elle enfila la robe verte brodée de strass et de brillants rouge et verts que lui avait confectionnée Célestin, elle l'avait choisi de la couleur de ses yeux en pensant à Bhaal, sachant combien il aimait se perdre dans son regard. Elle prit soin que les plis du drapé tombent correctement puis attacha un lourd collier d'or parsemé de brillant en forme de fleur en hommage à Sarenrae qu'on surnommait la Fleur de l'Aube autours du cou. Face au miroir qui avait été installé exprès pour cette occasion elle accrocha les boucles d'oreilles assorties, le bijou tombant sur son front et termina en fermant la boucle qui ornait sa narine gauche. Enfin d'une main un peu tremblante, elle déposa le voile sur ses cheveux attachés en une lourde tresse complexe que Célestin avait attaché en torsade serrée dans le creux de la nuque et se dirigea vers le rideau, prête à rejoindre l'amour de sa vie jusqu'à ce que la mort les sépare.

Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
thanks 1 utilisateur a remercié Lyana pour l'utilité de ce message.
Offline Guigui.  
#33 Envoyé le : jeudi 15 février 2018 14:56:59(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 18/18
CA : 21 | C : 14 | D : 19
réf:+6 | vig:+9 | vol:+7

79 / 79


Si Alia avait souhaité garder sa tenue secrète jusqu'au dernier moment, Bhaal accordait moins d'importance à ces choses en ce qui le concernait, et s'était habillé chez eux. Il n'avait, de toute façon, qu'une seule tenue convenable à mettre pour une telle occasion, celle qu'il avait achetée chez le tailleur Zarko Rabane pendant leur séjour à Katapesh. Mais malgré son désintérêt manifeste - et manifesté - pour l'art vestimentaire, il avait, par chance ou par intuition, très bien choisi. Son justaucorps de lanières de cuir noir entrecroisées et renforcées aux épaules était en parfaite symbiose avec son corps. En fait, la tenue magnifiait sa musculature autant que celle-ci mettait en valeur le vêtement. L'alliance du cuir noir, de la peau rouge et du relief des muscles était du meilleur effet, de l'aveu même du grand spécialiste de la question qu'était Célestin, même si le sorcier avait tenu à y ajouter quelques éléments de son cru, comme une fourragère blanche agrémentée de fil d'or.

Alors qu'Alia, presque nue dans son drap blanc, se jetait dans ses bras pour y chercher du réconfort, le géant rouge chercha un dérivatif à l'envie soudaine de la soulever du sol pour lui faire l'amour. Il repensa aux événements qui avaient conduit à ce jour. Cela faisait moins de trois mois, et cela aurait tout aussi bien pu faire trois ans, ou même trente. Tellement de choses, bonnes ou mauvaises - mais surtout de bonnes - s'étaient passées ! Il avait de moins en moins de souvenirs de sa vie d'avant, comme si celle-ci, moins riche et moins digne d'être vécue, se noyait dans l'intensité du présent et son perpétuel renouveau. Depuis qu'on l'avait emmené à Kelmarane et qu'il y avait rencontré Alia, il avait découvert le sens du mot "vivant". Bhaal Unramat était réellement né à soixante-quinze ans.

Au fond, il ne savait pas très bien ce que signifiait le mariage, raison pour laquelle il l'envisageait avec plus de sérénité que sa compagne. Il voulait, bien sûr, exprimer par cette voie son appartenance éternelle à la seule femme qu'il avait jamais aimé et, il en était certain, qu'il aimerait jamais, celle qui, à elle seule, résumait la totalité du sexe féminin, ses attraits, ses faiblesses, ses mystères. Mais il y avait aussi, dans cette démarche, une tentative d'expérimenter une certaine forme de normalité... Tentative bien vaine, sans doute, tant il baignait dans l'anormalité de par son passé, ses actes et sa nature même. Alia et lui étaient deux êtres absolument anormaux, leur amour même était anormal. Mais cela ne l'empêchait pas d'avoir souhaité une maison, un jardin, des meubles, des enfants et un mariage. Pour essayer de goûter à une vie simple, une vie commune somme toute, avant de replonger dans ce qu'il ne pourrait jamais abandonner sans se renier lui-même : l'aventure, l'errance, le combat, le danger.

« Allez, on y va, poulette ! » Fit-il en prenant la fillette par la main et en adressant un dernier regard à son aimée. Celle-ci avait besoin de garder une part de mystère, cela faisait partie de son charme et du plaisir qu'elle prenait à le séduire d'une façon différente chaque jour. Arpentant les antiques couloirs du monastère débarrassé de ses fantômes (et de ses gravas), le père et sa fille adoptive se dirigèrent vers la nef et la chapelle où se tenaient déjà l'essentiel des invités. Célestin, manifestement très affairé et très inquiet, se précipita sur lui pour s'assurer qu'aucun défaut vestimentaire ni aucune faute de goût ne viendrait entacher la perfection de la cérémonie qui allait se dérouler. Il ne faisait aucune confiance à Bhaal pour veiller à sa propre tenue, et cela se sentait dans la vigueur de son époussetage et dans la rapidité de ses coups de ciseau, prompts à éliminer les derniers résidus de fil à coudre.

Bhaal sourit tandis qu'il baissait les yeux vers son ami et l'observait s'affairer autour de lui, papillonnant autour de sa massive silhouette comme un insecte autour d'une chandelle. Sans Célestin, il n'y aurait peut-être pas eu de mariage. Il aurait pu n'y avoir que souffrance et regret. Il avait beau être considérablement plus jeune que Bhaal et Alia, presque un enfant à leurs yeux, il était bien plus sage, et il n'était pas exagéré de dire qu'il avait sauvé leur amour autant que leurs vies. Il était véritablement leur ange gardien.

« Ca va, je suis bien ? » Hasarda-t-il pour faire semblant de s'intéresser aux détails infinitésimaux de sa tenue qui préoccupaient son ami.

Modifié par un utilisateur jeudi 15 février 2018 18:10:28(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline vaidaick  
#34 Envoyé le : vendredi 16 février 2018 12:43:16(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 17 (C13, D14)
REF +5 VIG +4 VOL +5

46 / 46

AGATHE
CA : 20 (C16, D16)
REF +7 VIG +3 VOL +8

23 / 23
Célestin avait été très occupé ces derniers jours, fort heureusement secondé par Agathe, plus efficace que jamais. Ils avaient veillé à ce que les tenues des futurs mariés soient parfaites dans les moindres détails, tout en préparant la cérémonie.

Si la couture était son domaine, l'organisation d'un mariage était quelque chose de totalement nouveau pour lui. Il s'était donc documenté, et avait décidé de la personnaliser afin qu'elle corresponde à ses amis. Ceux-ci avaient demandé à ce que la ville entière soit invitée à leur mariage, union entre deux êtres extraordinaires, qui, non seulement avaient contribué à sauver Kelmarane, mais étaient également dorénavant des personnages publics en tant que conseillers de la princesse Almah Roveshki. Compte tenu de la place limitée au sein du temple, seuls les personnalités de la ville et quelques invités spéciaux seraient présents à la cérémonie, tandis que l'ensemble de la ville se rassemblerait à l'arène marchande afin de profiter de la fête.

Enfin, le jour tant attendu arriva. Célestin était dans tous ses états, vérifiant chaque détail, encore et encore, tant il était nerveux. Il avait préparé la tenue d'Alia, mais celle-ci tenait à ne la mettre qu'au dernier moment, ne souhaitant pas que Bhaal la voie avant que la cérémonie commence. Lorsqu'il vit le géant rouge arriver, accompagné de Velanya, il se précipita vers lui, et s'assura qu'il était parfait. Il finit par lui sourire, levant ses yeux vers son ami. « Tu es parfait. » Puis il se tourna vers Agathe. « Il est temps mon ange. Va chercher Jyll, vous devez accompagner Alia jusqu'ici. »

La petite ange, vêtue d'une tunique blanche brodée d'or, s'envola afin de rejoindre la promise de Célestin, puis toutes deux rejoignirent Alia, qui terminait de se préparer. « Alia ? » appela-t-elle, plus pour s'annoncer que pour vérifier qu'elle était bien présente. « C'est le moment d'y aller. Es-tu prête ? » s'enquit-elle en voletant jusqu'à la future mariée. Elle fit le tour de celle-ci et la regarda d'un œil expert. « En tout cas, tu es magnifique ! » fit la petite créature tout en arrangeant le voile afin qu'il retombe parfaitement sur la somptueuse chevelure de l'aasimar. « Allons-y ! Tu es attendue avec impatience ! »



Pendant ce temps, Célestin avait accompagné Bhaal jusqu'à l'autel, puis il s'était placé face à la foule, tentant de garder contenance, repassant dans sa tête les événements tels qu'ils devaient se passer... en théorie. Il avait pour l'occasion enfilé une longue chasuble blanche, ainsi qu'une tunique rouge et or représentant des phases du soleil.

Un soudain silence dans la foule jusque là bruyante, aussitôt suivi d'un murmure, le sortit de ses pensées. Alia venait d'entrer, sa demoiselle d'honneur, tout aussi belle et neveuse, à ses côtés, la petite Agathe, aérienne, les survolant. Elles s'avancèrent dans l'allée centrale, le silence s'imposant au fur et à mesure de leur passage, jusqu'à ce que seuls les bruits de leurs pas résonnent dans le monastère qui abrita autrefois Vardishal.

Lorsqu'elles arrivèrent devant Bhaal, Jyll et Agathe s'éclipsèrent sur un côté, laissant le couple seul sur le devant de la scène, face à ceux qui les avaient, pour la plupart, soutenus tout au long de leurs épreuves.

« Aujourd'hui, nous avons la chance de célébrer un événement unique : le premier mariage de la nouvelle Kelmarane ! Et quel mariage ! Celui des sauveurs de notre belle ville, celui de deux des conseillers de notre princesse, Almah Roveshki ! Et, plus personnellement, celui de ceux qui, en quelques mois, sont passés de parfaits inconnus à des amis très chers, et qui m'ont fait l'immense honneur de me choisir pour célébrer leur union. »

A mesure qu'il parlait, le jeune homme sentait ses inquiétudes s'envoler, alors que les mots lui venaient naturellement. « Ces deux êtres au destin exceptionnel se sont rencontrés sous les auspices de la Fleur de l'Aube et de Saint Vardishal. C'est pourquoi la bénédiction de leur union se fait en ces lieux, qui représentent tant pour eux. »

« Alia, Bhaal. » dit-il en se tournant vers eux. « Vous avez décidé de vous placer sous la protection de la princesse Almah Roveshki, et aujourd'hui, c'est devant elle et toute sa cour que vous officialisez votre couple.

Je ne vous ferai pas l'affront de vous demander si c'est là vraiment ce que vous souhaitez. Votre décision a été mûrement réfléchie, je le sais, et elle s'inscrit dans la continuité de votre souhait de fonder une famille avec votre fille, Velanya. Pour cette occasion unique, et avant que je ne bénisse votre union au nom de Sarenrae, souhaitez-vous prendre la parole, et faire un discours, à votre moitié ou à l'assemblée ici présente ? »
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Guigui.  
#35 Envoyé le : vendredi 16 février 2018 21:04:26(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 18/18
CA : 21 | C : 14 | D : 19
réf:+6 | vig:+9 | vol:+7

79 / 79


Laissé seul devant l'autel, surplombant l'assemblée, Bhaal commença à réaliser où il était. Une bonne partie de l'assistance le regardait. Alia n'était pas encore là, et Célestin semblait perdu dans ses pensées, occupé sans doute à se remémorer pour la centième fois les détails de la prochaine étape de la cérémonie. Il était effectivement tout seul. Il commença à se sentir nerveux, et tenta de faire passer l'accès en battant le rythme de la jambe droite, raide comme un piquet.

Enfin, Alia parut, flanquée d'Agathe et de Jyll, et Bhaal ne put s'empêcher de montrer sa surprise en écarquillant les yeux tandis que l'assistance retenait son souffle. Elle passa parmi les convives, altière, aérienne, d'un pas sûr mais dont il était difficile de savoir où elle le plaçait tant elle maîtrisait l'art de l'illusion. Bien qu'il la préférât moins fardée, plus naturelle, Bhaal ne pouvait détacher son regard de la jeune fille. Qu'elle était belle ! Elle n'en avait certes pas le titre, mais elle était à coup sûr une princesse.

Il n'entendit qu'à moitié la suite du discours de Célestin, occupé qu'il était à se noyer dans les grands yeux verts de celle qui se tenait à ses côtés, jusqu'à ce qu'il réalise que le jeune homme leur donnait la parole. Il regarda Alia, puis l'assemblée, avant de bredouiller : « Oh ! Et bien, j'avais préparé quelque chose, mais je crois que, euh.. je ne l'ai plus... » Fit-il en farfouillant vainement sous sa ceinture. « Tant pis, on va faire sans. Euh... D'abord je voulais vous remercier, à tous, d'être là. Ça n'a l'air de rien, dit comme ça, mais comme vous le savez, Alia et moi sommes d'anciens esclaves, » continua-t-il en prenant de l'assurance.

« Beaucoup d'entre vous nous ont aidé lorsque nous sommes arrivés ici, et personne ne nous a pris de haut. Nous étions des gens normaux. Vous nous avez donné notre chance. Garavel, vous m'avez racheté alors que j'étais promis aux mines. Princesse Almah, vous nous avez donné la liberté...Et le pardon, également. Prince Jawad, vous avez risqué votre réputation et votre fortune pour nous... Et toi, Velanya... Tu es là, tout simplement . Et il y en a tant d'autres parmi vous à qui nous sommes redevables, à commencer par toi, Célestin, » dit-il en se tournant vers son ami et maître de cérémonie. « On te doit tellement. C'est grâce à toi que nous sommes devant toi, ici et maintenant. Et c'est grâce à vous que Kelmarane est devenue notre maison, et euh... » ajouta-t-il en s'adressant à nouveau vers l'assemblée, mais les mots moururent sur ses lèvres, et il baissa la tête, comme s'il réfléchissait.

C'est ton mariage, abruti. Tu te maries avec Alia, là tout de suite. Tu te maries pas avec les invités.

Ce silence soudain provoqua un flottement dans l'assistance. Avait-il fini ? Se demandaient-ils tous sans doute. Animé d'une résolution nouvelle, il regarda Alia, puis Célestin, et enfin à nouveau le public. Il reprit la parole sur un ton très différent, plus grave mais aussi plus naturel. « Avant de venir à Kelmarane, j'étais un vrai connard. Une brute, une bête féroce. Faire peur aux gens, c'était le meilleur moyen d'avoir la paix. J'ai blessé Alia le jour où nous avons eu notre première vraie conversation. Sa douceur et sa beauté m'énervaient. C'était juste là-dehors, devant un feu. Elle est partie dans le désert pour pleurer. Mais elle est tellement pure, tellement pleine d'espoir, qu'elle a su voir en moi pour me dire qui j'étais. Que je valais mieux que ça. Elle m'a pardonné, et elle m'a montré... Avec son amour... ce qu'était réellement la vie. Elle m'a sauvé. Elle m'a sauvé de toutes les façons qu'une personne peut être sauvée. »

Bhaal se tourna alors vers son amour et lui prit doucement les mains.« Alia, je veux être à toi, et je veux que tu sois à moi. Mais nous avons tous deux vu au-delà de la vie, comme toi, Célestin, » déclara-t-il en tournant la tête vers son ami. « Ça nous lie pour toujours, et c'est pour ça qu'il faut que ce soit toi, celui qui veille sur nous, qui prie pour nous. Toi seul peux nous unir. »

« Et c'est pour cette raison même que toi, Alia, mon aimée, je ne te dirai pas que je te veux pour la vie, non... » Il s'interrompit un court instant.

« Je te veux pour l'éternité. »

Modifié par un utilisateur vendredi 16 février 2018 21:07:38(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
thanks 1 utilisateur a remercié Guigui pour l'utilité de ce message.
Offline Lyana  
#36 Envoyé le : samedi 17 février 2018 12:54:43(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 22 (C17,D17)
Ref+11* Vig+6* Vol+7*
Représentations
19/19
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 5/5
Sorts 2 : 4/4
Sorts 3 : 2/2

67 / 67

Alia sourit nerveusement à Jyll et Agathe venues l'escorter, puis respira fortement et franchit le rideau maintenant ouvert. Elle avança d'un pas légèrement tremblant, Jyll posa un court instant la main sur son bras et la future mariée se sentit légèrement plus calme.
Le brouhaha de la pièce où avait lieu la cérémonie s'interrompit soudain lorsqu'elle apparut, Alia hésita à avancer, intimidée par tous les regards sur elle, quand elle le vit à l'autre bout de la pièce, fier, altier, qui la regardait comme s'il voyait une apparition. Après tous ces mois passés à ses côtés, elle aimait toujours autant la façon qu'il avait de la regarder, comme si elle était la personne la plus importante au monde. Sous son regard, elle se sentait réelle.

Accrochant son regard à celui du géant rouge, elle traversa la pièce comme dans un rêve et se retrouva devant l'autel sans même s'en rendre compte. Elle resta noyée dans les yeux jaunes pendant le discours de Célestin, puis sourit tendrement lorsque Bhaal parla à sa façon à la fois rude et tendre.

Pour l'éternité... oui, pour l'éternité.

Elle s'éclaircit délicatement la voix et commença à parler doucement, d'une voix qui ne tremblait plus, un murmure délicat pourtant audible pour toute l'assemblée.

« Bhaal... Avant que je n'arrive à Kelmarane, je n'existais pas, je n'étais qu'un bibelot qu'on déplaçait d'un endroit à l'autre sans que je ne puisse ou ne veuille rien y faire. Je n'avais plus aucune volonté. Tu es le premier qui m'a fait comprendre que je pouvais être plus que ça, que j'étais une personne à part entière. Les leçons furent parfois rudes mais tu as fait de moi une Femme, une Guerrière, une Mère. » Elle se tourna tendrement vers Vélanya et lui fit un sourire radieux avant de regarder de nouveau celui à qui elle était en train de s'unir. « C'est grâce à toi que je peux être tout cela, grâce à ton amour. Tu es mon équilibre, ma boussole, mon roc. Moi aussi je te veux pour l'éternité, Mon Amour, la vie ne suffira pas. »

Elle se tourna vers leur ami le plus cher qui les regardait avec tendresse.

« Célestin, Mon Ami, continue de nous marier, s'il te plait. »
Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline vaidaick  
#37 Envoyé le : mardi 20 février 2018 10:55:31(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 17 (C13, D14)
REF +5 VIG +4 VOL +5

46 / 46

Célestin écouta ses amis, un léger sourire ému aux lèvres, ses yeux brillants de larmes qui menaçaient de couler et qu'il tentait de retenir tant bien que mal. Il profita qu'Alia fasse sa déclaration à Bhaal pour se tapoter discrètement le coin des yeux avec un mouchoir, puis son sourire s'élargit alors que celle-ci l'enjoignait à poursuivre la cérémonie.

« Alia, Bhaal, vous avez fait vœu d'être l'un à l'autre. » commença-t-il en rejoignant les promis, des rubans de tissus colorées dans la main. « Afin de symboliser cette union, je vais vous lier les mains. Prenez-vous la main, Bhaal paume vers le haut, Alia, paume vers le bas. »

Tandis que les amoureux se prenaient tendrement la main, Célestin prit un ruban de couleur grise, et fit un nœud lâche autour de leurs poignets, laissant un long bout de tissu pendre de chaque côté. « Le gris, la couleur du métal, symbole de vos anciennes chaînes d'esclaves. C'est en tant qu'esclaves que vous vous êtes connus, et que vous vous êtes aimés. »

Tout en parlant, il prit un ruban rouge, et commença à faire de même avec celui-ci. « Le rouge, couleur du sang. Car c'est dans le sang que vous avez acquis, ensemble, votre liberté, et c'est dans le sang que votre passion c'est exacerbée. »

Un troisième ruban, vert celui-ci. « Le vert, la couleur des yeux d'Alia, là où toi, Bhaal, tu viens chercher réconfort et apaisement. »

Un quatrième. « Le jaune, la couleur des yeux de Bhaal, là où toi, Alia, tu plonges pour puiser la force de poursuivre tes buts. »

« Le blanc, symbole de la paix et de la sérénité en toute circonstance. Que tout votre passé puisse s'apaiser et vous guider vers un avenir de plénitude. »

Le dernier ruban était bicolore, bleu brodé d'or. « Et enfin, les couleurs de Sarenrae, qui vous accueille en sa maison et veille sur vous. Puisse-t-Elle bénir votre union pour l'éternité et ne jamais vous séparer. »

Les rubans formaient dorénavant un entrelacs coloré autour des mains du couple, suffisamment lâche pour qu'il suffise de faire glisser le nœud le long des mains pour les délivrer. Prenant délicatement à deux mains l'amas de rubans, Célestin les délivra de leurs liens, et les tendit devant lui, entre les mariés. « Conservez ces rubans, mes amis, qu'ils vous rappellent les forces qui vous unissent aujourd'hui. »

Le maître de cérémonie se tourna alors vers la princesse, puis vers Velanya. « Je vais maintenant laisser la princesse Roveshki, maîtresse de Kelmarane, achever votre union devant la loi. Almah chérie, je te laisse officier. » lui sourit-il. « Et Velanya, ma puce, je te laisse rejoindre tes parents pour leur remettre leurs bagues quand la princesse le demandera. D'accord trésor ? »

Souriant avec tendresse à la petite et à ses parents, il fit deux pas sur le côté pour laisser la place aux nouveaux officiants, conservant pour le moment les rubans afin de leurs laisser les mains libres.
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
thanks 1 utilisateur a remercié vaidaick pour l'utilité de ce message.
Offline Lematou  
#38 Envoyé le : mardi 20 février 2018 12:06:13(UTC)
Lematou
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214
L'homme à la peau d'ébène avait passé les quelques jours qui s'étaient écoulés depuis leur retour à se reposer et à visiter la ville en reconstruction. Il se promenait en homme presque libre, rendant quotidiennement visite au Prince, afin de savoir s'il avait besoin de son obligé. Quand ce n'était pas le cas, Nedjemibrê flânait, aidant à l'occasion les artisans qu'il croisait à soulever de lourdes charges - notamment s'il s'agissait de réparer un rempart ou un mur. Nedjemibrê n'oubliait pas qu'une attaque pouvait avoir lieu à tout moment et chaque pierre pouvait compter. Puis vint le mariage.


Nedjemibrê
Chihili

CLASSE D'ARMURE 21
Contact 15 / Surpris 16
réf+11 vig+11 vol+7
SECONDE CHANCE 1/1
INTERNAL BUFFER 1/1
BURN 3/8
Tempestaire

Points de Vie

91 / 91

Champ de Force

16 / 16

***

Pendant que Célestin officiait et qu'Alia et Bhaal s'unissaient, l'homme à la peau d'ébène, au côté du Prince Jawad, restait silencieux. La cérémonie était belle et Nedjemibrê apprécia la poésie mis en œuvre par le jeune sorcier à travers sa ribambelle de ruban, hochant par moment la tête, tel un chat satisfait. Il fut aussi ravi par la magnificence de la robe de style vudrani portée par la mariée et s'amusa de l'aspect guerrier de la tenue de face de piment - ce qui lui ressemblait tellement. Zarko Rabane avait toujours eu un goût quelque peu... ostentatoire.

Mais, tout en tâchant de ne pas perdre une miette du spectacle, l'homme à la peau d'ébène restait vigilant : une telle réunion était propice aux espions. Si les gnolls, ou d'autres ennemis, projetaient d'attaquer la Princesse ou le Prince, une telle foule leur faciliterait la tâche. Aussi, les yeux de l'homme immobile dansaient-ils d'un visage à l'autre, cherchant à repérer un regard tourné vers eux plutôt que vers le clou du spectacle. Ou encore à apercevoir l'éclat d'une lame dissimulée sous un burnous ou une djellaba, avant qu'elle ne frappe...

[Effets Actifs]
- Champ de Force
- Aérokinésie (Saves vs heat, breath weapons, cloud vapors and gase +2)
- Overflow (Immunité Critiques & Dégâts Précision 15%)

Modifié par un utilisateur samedi 24 février 2018 13:22:26(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline UrShulgi  
#39 Envoyé le : mercredi 21 février 2018 20:45:11(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
L'assemblée observait; ému dans sa large majorité, les "jeunes" tourtereaux. L'émotion dans leurs yeux faisaient oublier leur âge plus que conséquent pour des humains. Seul Nemlak se tint le visage au début devant tant de mièvrerie, avant de finir par concéder un sourire. Undrella semblait mal à l'aise devant cet étalage de sentiments, mais n'en restait pas moins intriguée. Zastoran regardait la scène d'un air bienveillant emprunt d'une certaine mélancolie, se remémorant, comme d'autres présents ses plus jeunes années.

Le visage des mercenaires, lui, était plus franc. C'était de l'envie. La vie martiale n'était pas la plus propice à ce genre d'heureux évènements, et bien que chacun évitait d'y penser, la chose était face à eux, comme une imparable piqure de rappel. Le Prince Jawad, à côté de Nedjemibrê, souriait en les voyant évoluer, dansant le tempo de la vie dans son moment le plus plaisant. Nedjemibrê, qui le connaissait bien, savait néanmoins qu'il ne pouvait s'empêcher de penser aux jours sombres qui s'annonçaient. Khem essayait de ne pas trop regarder, mais dès qu'il croisait le regard de Bhaal et Alia, il leur levait le pouce dans une étiquette sincère mais peu adaptée au rang de l'évènement.

Almah s'avança pour rejoindre Célestin, puis prendre sa place.

«  Bonjour à tous,
Il y a trois mois ... l'homme que j'aimais a péri, non loin d'ici. Je n'ai eu le temps de lui dire avant qu'il ne nous quitte. »


(le visage du Prince tiqua et il sembla se raidir un instant comme une victime de problème de cœur, avant de se reprendre)

«  Ce fut une erreur. De celle-ci j'ai appris que la vie ne nous attend pas, il faut la saisir et l'accompagner. Et c'est une joie pour moi aujourd'hui de voir ce jeune couple la saisir. Une joie, de la célébrer ici, à Kelmarane, dans le monastère de Vardishal, là où nous avons lutté, pour que la vie triomphe. Et l'amour. Ceux qui aujourd'hui s'épousent ici ont vaincu, et brisé leurs chaînes. Et pourtant, leur premier acte d'importance et de se lier. L'amour n'est pas une barrière, ou un frein, c'est l'épanouissement, la liberté de choisir, la promesse de toujours être là. J'ai choisi de vous libérer, je promets d'être toujours là pour vous, comme vous le fûtes et l'êtes pour Kelmarane, et ses habitants.
Votre cœur est des plus nobles, d'une noblesse qu'aucun titre n'achète. »


Almah finit signe à Velanya d'avancer tandis qu'elle fit signe aux mariés de se passer la bague aux doigts.
«  En tant qu'Altesse de Kelmarane, je déclare Bhaal et Alia, Bhaal et Alia Unramat, mariés, et unis jusqu'à Pharasma. Embrassez-vous. » dit-elle, alors que l'assemblée applaudissait, avec le soleil s'invitant par les vitraux, fendus comme intacts.
Et sur le visage de Garavel, pour la première fois, ils purent constater, l'esquisse d'un sourire.

Modifié par un utilisateur mercredi 21 février 2018 20:49:29(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Guigui.  
#40 Envoyé le : jeudi 22 février 2018 18:46:40(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 18/18
CA : 21 | C : 14 | D : 19
réf:+6 | vig:+9 | vol:+7

79 / 79


Après le discours d'Alia, prononcé à la suite du sien et dont l'émotion communicative faillit lui faire perdre sa contenance, Bhaal put souffler quelque peu tandis que Célestin procédait au rituel des rubans. Ses yeux embués se perdaient entre ceux d'Alia dont il tenait tendrement la main, et ceux de Célestin, tout aussi embués que les siens, qui nouait un à un les rubans colorés.

Enfin, le jeune sorcier invita la princesse à monter sur l'estrade pour sceller leur union, accompagnée de Vélanya qui portait les alliances et que Bhaal, se permettant une légère entorse au protocole, accueillit d'une caresse sur la tête.

A l'invitation de sa suzeraine, il prit l'alliance qu'il avait commandé à Célestin et la passa doucement au doigt de la main gauche de sa bien aimée, ainsi que le voulait l'usage au Katapesh. C'était un délicat anneau de platine dont la partie supérieure était sculptée en forme d'ailes d'ange qui se rejoignaient pour venir enserrer une petite émeraude, pierre dont le choix avait été assez difficile, Bhaal tenant absolument à ce que sa couleur soit la plus proche possible de celle des yeux de sa future propriétaire. Sa compagne fit de même pour lui, et ils s'embrassèrent alors tendrement, sous les applaudissements de l'assemblée, tandis que la luminosité de la chapelle se mettait à l'unisson de l'atmosphère dégagée par la cérémonie.

Celle-ci touchait maintenant à sa fin, et Bhaal, très ému d'être ainsi célébré et n'y tenant plus, prit Célestin dans ses bras pour le remercier et lui témoigner son affection, ainsi que - geste plus osé - la princesse Almah. Il fit toutefois attention à modérer son accolade et à ne pas verser dans la bourrade virile, ce qui n'aurait pas forcément été compris...
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
thanks 1 utilisateur a remercié Guigui pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
3 Pages<123>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET