Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

17 Pages«<1314151617>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#281 Envoyé le : mercredi 18 juillet 2018 21:35:45(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731

Abbarax
Réf 4 | Vig 5 | Vol 2
CA:16 | C:15 | S:11
Toxine 5/6

27 / 27


La sergent écouta les demandes, l'air de plus en plus décontenancées par les facéties de Fleur-de-Lune, les habitudes étranges de Quatre, et même le côté énigmatique d'Aanara. Elle ne réagit pas tout de suite, confuse.
« Euh...? Oui, pardon. Je vais vous montrer où se trouvent les bains. Ser Chevalier, et...hum...maître Abbarax, c'est ça? Je vais m'assurer qu'on vous fournisse ce dont vous avez besoin. »

Elle siffla, et fit signe à un soldat qui passait.
« Hé toi! Trouve moi du matériel pour entretenir une selle, et reste à la disposition de ces deux aspirants. Ils partent dans moins d'une heure, je te relève à ce moment là. »

Le soldat salua et s'empressa d'obéir tandis que la sergent conduisait le reste du groupe jusqu'aux bains, tout en répondant à Ennis.
« Je vais essayer de me renseigner, mais je ne suis pas optimiste... »

La suite par ici!


Une heure à peine après qu'ils furent sortis du bureau de l'Archbaronne, la sergent avait rassemblé le groupe et les guidait dans le dédale sous la forteresse, jusqu'à une des chambres les plus profondes, où se trouvait un immense pentacle couverts de runes infernales.

Dans un autre cercle beaucoup plus petit se trouvait un homme agé, portant une longue barbe grises, et les robes rouges et noires d'un mage de bataille chélaxien...et avait clairement été tiré du lit si on en jugeait par son expression acariâtre. Il leur lança.
« Ah, vous voilà! Placez vous dans le cercle, vite! On a pas toute la nuit si c'est aussi urgent que vous le dites. »

La sergent, qui elle avait plus de respect pour eux, expliqua un peu plus en détail à quoi servaient les lieux.
« Faites lui confiance. Il a mauvais caractère, mais il est talentueux en matière de magie...et j'ai vu ce cercle de téléportation fonctionner moi-même, c'est tout à fait sûr! Nous n'avons pas pu envoyer un messager à Egorian, mais le cercle les préviendra de votre arrivée. »

Elle leur souhaita bonne chance tandis que la magie s'activait. Les runes et le pentagramme s'illuminèrent d'une lumière écarlate, qui n'était pas sans rappeler les flammes des Neuf Cercles de l'Enfer...et le monde sembla basculer alors qu'ils disparaissaient.


3 Desnus 4716, minuit - Egorian, palais Impérial du Chéliax
Musique - Egorian

La sensation de chute ne dura qu'un instant et rapidement ils sentirent à nouveau le sol de pierre sous leurs pieds, alors que dans l'air flottait une odeur de souffre.

Ils se trouvaient dans une autre chambre souterraine, mais beaucoup plus spacieuse et...élégante. Les voutes étaient sculptées de fresques détaillées, les colonnes portant le plafonds étaient parsemées de diables en pleine bataille avec des anges, des rubis incrustés dans leurs orbites ciselées leur donnant un regard démoniaque à la lumière des lanternes éternelles.

Leur arrivée ne passa pas inaperçu...un cercle de gardes se tenait autour du cercle, et pointèrent leurs lances dans leur direction lorsqu'ils apparurent...avant de baisser leurs armes après s'être assurés qu'ils n'avaient pas l'air sur le pied de guerre. Ils portaient tous la livrées noire marqué de la croix cerclée des Thrunes. Quelques secondes de silence flottèrent...avant qu'un officier ne vienne à leur rencontre.

La suite des évènements fut...délicate. Le capitaine de l'escouade des gardes impériaux les laissa s'expliquer, mais refusa net de ne serait-ce que déranger l'impératrice à une heure si tardive. Il semblait que la situation devienne rapidement une impasse...jusqu'à ce qu'un nouvel arrivant entre en scène.


Il sortit des ombres entre les colonnes, sans que personne n'ait entendu les lourdes portes s'ouvrir. Il s'agissait d'un humain à l'âge avancé mais difficile à définir. Il portait une armure bordée de fourrure, mais par ailleurs dépourvue d'insigne ou de signes distinctifs. Une large cicatrice barrait son regard gris acier, et il avait une taille somme toute modeste.
Pour autant, tout le monde se tut et se figea à son approche, alors qu'il s'éclaircissait la gorge. Aanara, Quatre, Ennis et Ozran sentirent leur pilosité se hérisser, et Fleur-de-Lune glapit avant de se réfugier dans le col de son prêtre. L'arrivant parla d'une voix douce.
« Alors, capitaine...? Quel est le problème? »

Le capitaine ne parvint pas à répondre immédiatement, clairement nerveux derrière son heaume.
« Je...seigneur, ces gens prétendent avoir un message urgent pour son Infernale Majestrix. Je...leur histoire paraissait invraisemblable, alors je me suis dit qu'il était de mon devoir de m'assurer que...enfin...sa Majestrix n'était pas dérangée en vain. Et je... »

L'homme l'arrêta d'un regard.
« C'est à moi d'en juger, je crois, non? Alors... »
Il les parcourut du regard, et hocha la tête.
« ...Avez vous vraiment un message pour l'Impératrice? »

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Septimus-  
#282 Envoyé le : mercredi 18 juillet 2018 21:53:50(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,554

Aanara
ca : 12(C:12, s: 10)
Etat : normal
Sorts: 4/4;3/3
Points Psy: 5/5

17 / 17

Sigmund
ca : 20(C:15, s: 17)

9 / 9



Raffraîchie après un bon bain, Aanara se semblait d'attaque. Fatiguée, voire éreintée, mais d'attaque. Elle ne porta pas rigueur au mage de guerre. Elle se dit, distraitement, que si elle venait à être tirée de son lit douillet pour lancer un sort pour des inconnus, elle serait très probablement acariâtre. Peut-être même plus que celui-ci.
Arrivée à Egorian, elle manqua de trébucher à l'arrivée. Décidément, il fallait qu'elle révise les principes magiques de téléportation, quelque chose lui disait que ça serait utile. Elle avait essayé d'expliquer la situation au garde, mais on dirait que les gardes étaient un peu... réfractaires à l'urgence et au changement. Elle avait déjà remarqué que les fidèles de l'Empire manquaient souvent d'initiative. Un défaut, à son humble avis. L'arrivée d'un étrange personnage coupa court à la discussion avec le capitaine. Sans savoir pourquoi, elle était instinctivement sur la défensive en la présence de ce personnage. Dans une citadelle où les diables, et leurs invocateurs, étaient aussi communs que des rats dans un navire, elle savait qu'elle ne pouvait faire confiance aux apparences. Après tout, pour ce qu'elle en savait, il pouvait être un diantrefosse déguisé. Elle s'inclina aussi bas que possible sans connaître le status du nouveau-venu, probablement très élevé.

« Monseigneur, c'est en effet malheureusement le cas. Nous sommes porteurs d'une missive du Licteur Ountor de Citadelle Dinyar. Il l'a scellée devant nous en destination de Son Infernale Majestrix elle-même. Humbles messengers, nous accomplissons simplement la mission qu'il nous a donnée : avertir en main propre son Infernale Majestrix et l'Empire qu'une armée de Célestes et de rebelles de Iomadae assiègent en ce moment même Citadelle Dinyar, si elle n'est pas tombée depuis notre départ à pied il y a trois jours de cela. Avec au moins un planétar et un dragon d'or, leur force est suffisamment importante pour, peut-être, relancer la Guerre Civile. » dit-elle en tendant la missive du Licteur au nouveau venu.

Comme à son habitude, elle était polie et factuelle, sachant que la diplomatie n'était pas son fort. Elle espérait que le nouveau-venu comprenne la gravité de la situation. Elle se demandait si elle pouvait être présentée à l'Impératrice ce soir-même. Il lui fallait réfléchir à comment se présenter si le cas arrivait...

Modifié par un utilisateur mercredi 18 juillet 2018 21:58:06(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Thoulkas  
#283 Envoyé le : jeudi 19 juillet 2018 12:11:42(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Quatre
Inspiration: 5/5
Grit : 3/4
Flexibilité : 4/4
Sorts
NV1 : 5/5
Cana Law : 3/4
CA : 19

20 / 20


Catheline fit une révérence une fois arrivée Les symboles Thrunes, clairement nous sommes au bon endroit… Si un jour tu rêves d’un grand destin c’est maintenant qu’il démarre, et bientôt les légions démoniaques de père ne seront que désolation !

L’homme prit alors la parole, suivi par Aanara, qui fut comme précédemment efficace dans ses paroles… Restons silencieuse pour le moment et réfléchissons à quoi dire aux plus hauts placés…

Elle se contenta de bouger la tête aux paroles de la Samsaran en guise de soutien et pour montrer qu’il était important de voir l’impératrice rapidement.
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Duck Gauthier  
#284 Envoyé le : jeudi 19 juillet 2018 20:39:13(UTC)
Duck Gauthier
Rang : Habitué

Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,358
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

calme

Chevalier Ozran Mandrak
CA : 22/(c)11/(s)21
Regard : 3/4
Défi : 0/1

44 / 44

dort

Hurlesang

16 / 16


Pendant que les autres prenaient l'eau, Ozran nettoyait ses membres à l'aide d'un chiffon et d'une goutte d'huile. Il prenait soin de faire partir la moindre trace de crasse ou de sang de la protection. Il briqua également ses armes afin d'être le plus présentable possible.

Allez savoir pourquoi, il avait les oreilles qui sifflaient... Mais bon, cela n'avait pas grande importance. Il vérifiait avec minutie l'état de sa cape et des blasons, surtout celui des Thrunes.



Une fois téléporté (drôle de sentation...), il vit qu'ils étaient cernés. Calmement, il leva les mains pour montrer qu'il ne portait pas d'armes au poing. Les négoces qui suivirent furent... Inutiles.

Quand l'inconnu s'approcha, le chevalier sentit qu'il y avait un danger. Une drôle de sensarion dans l'échine... Il était plus qu'intimidant. Mais quelque chose soufflait dans la tête de métal qu'il faisait face à un supérieur. Il s'inclina et se présenta.

« Chevalier Ozran Mandrak, membre de l'ordre des Lions des Thrunes. Les nouvelles que nous portons sont effectivements celles que ma compagnon d'arme annonce. Si sa majesté ne peut être réveillé, il faut pourtant vous mettre en état d'alerte. Et par dessus tout, renforcer la sécurité au palais Monsieur. »
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Offline Boadicee  
#285 Envoyé le : jeudi 19 juillet 2018 22:49:04(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731


L'homme esquissa un sourire à l'adresse d'Ozran.
« Oh, croyez moi. Si je suis ici, c'est que la sécurité est adéquate. »
Son regard se fit plus sévère.
« Et c'est "Seigneur" pour vous. "Conseiller", si vous vous montrez dignes de confiance, éventuellement. »

Il se tourna vers le capitaine.
« Capitaine, je les escorte. Reprenez votre garde. Je vous envoie de nouvelles sentinelles, par ailleurs... »
Le capitaine salua nerveusement et lança des ordres à ses hommes, alors que le vieil homme reportait son attention sur Ozran, Aanara, Ennis, Abbarax et Quatre.
« Quand à vous, accompagnez moi. Je suis certain que l'Impératrice voudra parler en personne aux héroiques messagers que vous êtes... »

Tournant les talons, il ouvrit la marche, rouvrant les lourdes portes de fer et de plomb d'un claquement de doigt.


Si ils avaient espéré découvrir la salle du trône impérial, ils furent déçus...mais le palais impérial d'Egorian était tout de même aussi impressionant que labyrinthique. Les sols étaient soit de marbre veiné de noir, soit couverts de tapis pourpre et noirs d'excellente qualité, qui étouffaient même les pas d'Ozran, malgré son armure.

Les murs portaient des statues représentant les glorieux ancêtres impériaux de cette famille, portant tous, bien en évidence, la Croix des Thrunes. Les plus férus d'histoire reconnurent entre autres Terthune, Carellia, et surtout Abrogail Thrune Iere du nom, la fondatrice de la dynastie. Il y avait aussi des représentations et portraits de dizaines d'autres ancêtres moins illustres, illuminés par la lumière des lanternes enchantées et la clarté de la lune passant par les vitraux.


L'homme les conduisit jusqu'à ce qui semblait être un discret bureau dans les étages du corps principal du palais. Il frappa deux coups à la porte avant d'entrer. Les lieux étaient eux aussi tendus de rouge et noir, et le lourd bureau de bois sombre, laqué, se trouvait devant une grande baie vitrée dominant la capitale. Egorian s'étendait sous leurs yeux....mais ce n'était pas ce qui focalisait l'attention.

Musique - Abrogail Thrune


Une jeune femme en robe rouge se trouvait assise au bureau, relevant tout juste les yeux d'un parchemin qu'elle parcourait. Elle ne portait aucun autre symbole distinctif que la broche des Thrunes servant de fermoir à sa robe et la couronne d'acier et d'argent sur son front, mais ne pas la reconnaitre aurait été impossible, car son protrait était dans tous les bâtiments publics du Chéliax. Ils faisaient face à Son Infernale Majestrix Abrogail Thrune, 2e du nom, de la Trois-Fois Damnée Maison Thrune. Malgré sa fonction, elle paraissait terriblement jeune.

Cette dernière les examina un instant, et soupira d'exaspération.
« Gorthoklek. Je croyais t'avoir dit de ne pas porter ce stupide déguisement autour de moi.  »

L'homme qui les avait escorté s'inclina en s'expliquant.
« Votre Infernale Majestrix, c'est juste que... »

Mais l'impératrice n'avait pas de patience envers les arguments, apparemment.
« Maintenant, Gorthoklek. »

L'homme se mit à grossir, grandir, déployant des ailes écarlates et se courbant un peu pour ne pas toucher le plafond de bois sculpté. Des cornes naquirent sur son front et son visage se déforma en un faciès infernal. Il posa un genou à terre et s'inclina...une dévotion qui paraissait...incroyablement déplacée chez un être aussi puissant qu'un Diantrefosse.

L'Impératrice se leva, et contourna son bureau, mains croisées derrière son dos. Elle leur sourit.
« Alors...Dites moi pourquoi exactement Resarc Ountor vous envoie, les détails que vous avez pu noter sur cette..."invasion"...et je dois admettre que j'aimerai savoir pourquoi VOUS êtes les messagers qu'il a choisi...ainsi que votre périple jusqu'ici. »


Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Septimus-  
#286 Envoyé le : vendredi 20 juillet 2018 00:39:56(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,554

Aanara
ca : 12(C:12, s: 10)
Etat : normal
Sorts: 4/4;3/3
Points Psy: 5/5

17 / 17

Sigmund
ca : 20(C:15, s: 17)

9 / 9



Aanara fut rassurée, ou pas, de la réaction du "Conseiller". Il lui était à peu près évident que si on lui demandait son avis, personne ne pourrait l'appeler ainsi, mais au moins acceptait-il de les emmener à l'étape suivante.
Après toutes ces années de souffrance, de douleur et de travail acharné, elle touchait à un moment important de sa vie. Lequel allait sûrement guider le reste de celle-ci. Le stress en elle montait en même temps qu'ils montaient les escaliers. Malgré sa froideur dans ses relations, Aanara était un être de chair et de sang, et celui-ci se glaçait de plus en plus. Elle eut à peine le temps d'admirer la vue avant d'apercevoir l'Impératrice. Alors que les autres étaient de fervents impérialistes à des degrés divers, elle n'avait, elle, qu'un intérêt indirect pour l'Impératrice. Elle ne put s'empêcher de remarquer que la jeune humaine était terriblement jeune, la pensant trop jeune, immature, pour sa fonction. Mais cette impression cessa lorsqu'elle entendit sa voix de commandement. Comme elle le craignait, comme elle en avait étrangement eu l'intuition, le "Conseiller" n'était pas un humain. Ce n'était même pas un diable commun. Une goute de sueur perla sur une de ses tempes.
Un Diantrefosse.... un DIANTREFOSSE !!!
Ses années d'études sur les invocations de diables revinrent rapidement en surface. À travers les plans, il n'y avait quasiment de créatures non-divines qui rivalisaient en puissance et en villainie, à l'exception notable du Balor, chose qu'il ne fallait mentionner ni à un Diantrefosse ni à un Balor si on voulait garder son âme...

Bouche bée, Aanara resta interdite un moment, avant de se reprendre. Elle préféra laisser parler ceux qui étaient mieux à l'aise sur ce genre d'exercice, comme Ennis ou Quatre. Elle se borna à s'incliner et à tendre la missive scellée du Licteur à l'Impératrice en silence.
thanks 1 utilisateur a remercié Septimus pour l'utilité de ce message.
Offline Thoulkas  
#287 Envoyé le : vendredi 20 juillet 2018 14:25:45(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Quatre
Inspiration: 5/5
Grit : 3/4
Flexibilité : 4/4
Sorts
NV1 : 5/5
Cana Law : 3/4
CA : 19

20 / 20


Quatre avançait calmement avec l’intuition que sa vie pouvait basculer à tout moment, rassurée par la présence à ses côtés… Un conseiller de sa majesté nous escorte, nous, pour la rencontrer. Oh on arrive

Dès son entrée elle s’inclina alors que la souveraine parlait à la créature déguisée. Son tint pâlit alors que la créature reprenait sa forme, alors que la présence majestueuse d’Abrogail II imprégnait la pièce entière.

«  Votre Infernale Majestrix, mon nom est Catheline, apprentie Signifier de l’ordre du bûcher. Je ne vais pas aller par quatre chemins…  » Ce disant cela, son petit humour lui redonna le courage nécessaire, si bien que ses épaules se remirent droites, sa voix fut plus rassurée et plus chaleureuse.
«  Nous étions à la Citadelle afin de vérifier l’authenticité de Lamecoeur. Nous étions sur sa vérification lorsque nous avons été attaqués, les Chevaliers tous réquisitionnés à leur poste nous sommes restés avec Lamecoeur et une défense infernale pour lutter contre une attaque de griffons et d’Archontes.

Le Licteur Ountor est alors venu une fois le combat fini avec la nouvelle comme quoi au moins un Planetar se trouvait à la sortie d’un portail, ils étaient sous une bannière de la glorieuse Réclamation, envoyée par la Maréchale… euh… Alexeara Cansellarion.

Nous ne pouvions nous téléporter et Lamecoeur ne pouvant pas être touchée ni même téléportée ou détruite les forces en présence ont probablement récupéré l’Artefact, l’ordre de la Pince logiquement n’aura pas tenu.

Nous sommes venus alors malgré les filatures, les affrontements divers et variés contre des créatures divines, chevaliers hiboux et autres archontes, en passant par Misarias où l’Archbaronne nous a permis d’accomplir notre mission.  »


A ces paroles, Catheline s’inclina à nouveau. «  Et maintenant tout est entre vos mains, et nous à vos ordres.  »

Modifié par un utilisateur vendredi 20 juillet 2018 14:40:18(UTC)  | Raison: Non indiquée

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
thanks 1 utilisateur a remercié thoulkas pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#288 Envoyé le : samedi 21 juillet 2018 17:28:20(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731

Musique - Abrogail Thrune



L'impératrice ne se déplaça pas et claqua simplement des doigts, téléportant le parchemin dans le creux de sa main. Elle le parcourut rapidement, sans prêter la moindre attention au titanesque diable qui se trouvait dans la pièce. Son expression était impénétrable, mais ses sourcils se froncèrent au fur et à mesure de sa lecture et du récit de Quatre.

Elle releva les yeux et examina leur petit groupe, toujours en silence, avant de finalement prendre la parole.
« Je vois. Catheline s'est présentée. J'espérais que chacun ait la courtoisie de faire de même. Qui êtes vous? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Duck Gauthier  
#289 Envoyé le : samedi 21 juillet 2018 17:56:34(UTC)
Duck Gauthier
Rang : Habitué

Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,358
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

calme

Chevalier Ozran Mandrak
CA : 22/(c)11/(s)21
Regard : 3/4
Défi : 0/1

44 / 44

dort

Hurlesang

16 / 16


Ozran n'avait même pas remarqué la présence du Diantrefosse. Il était à genoux devant l'Impératrice ! Sa souveraine était à trois pas d'elle ! Il se tenait bien bas, le genoux usant le sol tant il était pressé contre lui. Impressionné, il n'avait pas trouvé les mots. Mais là, elle demandait directement qu'il parle ! Il prit son courage à deux mains et prononça les mots qu'il avait toujours rêvé de dire de la manière la plus humble possible.

« Long et prospère règne à sa Majesté, je me nomm Ozran Mandrak, membre des Lions des Thrunes. Je suis votre serviteur corps et âme. Merci d'avoir daigné nous accorder cette audience, Altesse. »
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Offline Septimus-  
#290 Envoyé le : samedi 21 juillet 2018 17:58:00(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,554

Aanara
ca : 12(C:12, s: 10)
Etat : normal
Sorts: 4/4;3/3
Points Psy: 5/5

17 / 17

Sigmund
ca : 20(C:15, s: 17)

9 / 9



Maintenant que l'Impératrice lui a adressé la parole, elle peut sans trop s'inquiéter se présenter. Aanara réfléchit un instant : ce n'est pas le moment de dire un mot de trop, ou de rater un mot. Apres la présentation d'Ozran, elle prit une inspiration marquant sa nervosité et se lança.

« Aanara, opérationnelle de la Société des Éclaireurs, apprentie de Velenne Thrune, diplômée en invocation de l'Université d'Égorian, pour vous servir Votre Infernale Majestrix.
J'avais été envoyée en dehors des frontières du Chéliax pour découvrir Lamecœur, la lame utilisée par Iomedae lorsqu'elle était mortelle, auprès de l'Ordre de la Pince. Grâce à mes capacités, elle a été retrouvée et j'ai pu confirmer sa nature ainsi que l'identifier avec succès. Étant donné les informations de premières mains que j'ai acquises sur Lamecœur, je suppose que Licteur Ountor a préféré m'envoyer avec les autres car j'étais "dispensable" dans la défense de Citadelle Dinyar, pas comme la Paravicaire Dominita. Comme l'apprentie Signifier Catheline l'a dit, je suis intégralement à votre disposition Majesté. »


Voilà, c'est dit. En bien ou en mal, Velenne est nommée. Si l'Impératrice est contente de ses actions, alors Velenne sera favorisée également. Sinon.... bah autant dire que ça n'aura sans doute plus d'importance pour Aanara qui s'est jetée ainsi dans la bouche du diable.
Offline Boadicee  
#291 Envoyé le : dimanche 22 juillet 2018 15:38:59(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731

Musique - Abrogail Thrune



Abrogail adressa un sourire de façade à Ozran, tout en corrigeant le chevalier.
« En fait, votre collègue de la Société des Eclaireurs est dans le vrai, chevalier...votre étiquette date un peu, encore que considérant qui vous êtes, peut être n'est pas surprenant. Mon titre exact est Infernale Majestrix, depuis que j'ai plié la puissance des Enfers à la volonté du Chéliax. J'apprécie votre intention, cependant.
Il en va de même pour, Catheline. L'Ordre du Bûcher a toujours été un loyal allié de la Couronne. »


Elle se tourna ensuite vers Aanara.
« Je vois que vous connaissez ma cousine...Velenne a en effet fait mention des efforts des Eclaireurs pour authentifier Lamecoeur. Je suis heureuse d'apprendre qu'elle n'avait pas exagéré ces efforts. Peut être devrais-je reconsidérer l'utilité de la présence des Eclaireurs sur les terres impériales. Certains d'entre eux, au moins. »

Elle porta enfin son attention sur Ennis.
« Et vous, frère asmodéen? Je présume que l'Eglise avait elle aussi à faire à Citadelle Dinyar? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Arp  
#292 Envoyé le : dimanche 22 juillet 2018 20:32:12(UTC)
Arp
Rang : Habitué

Inscrit le : 14/02/2011(UTC)
Messages : 1,066

Ennis Valor
en pleine forme
AC 20 (11, 19)
For +5, Ref +2, Will +6
Cold, elec., fire res. 5
Channel evil: 4/6
Hell's corruption: 5/6
Copycat: 5/6

24 / 24

Fleur-de-Lune
en bonne santé

16 / 16

Ennis avait choisi de rester silencieux depuis leur arrivée à Egorian. Mais il ne pouvait cacher à quel point il se sentait à l'aise ici. Il n'était pas intimidé, plutôt comme un poisson dans l'eau. Un sourire figé restait sur son visage.

Il avait vite compris la puissance colossale du vieil homme qui les accueillait, et surtout sa haute place dans le hiérarchie infernale, grâce à la réaction de Fleur-de-Lune. Aussi n'avait-il pas été surpris de réaliser que c'était un Diantrefosse.

Face à Abrogail Thrune, il jubila. Il préféra laisser ses compagnons se présenter, comme si lui devait être le clou de cette introduction. Mais quand même, Abrogail ! Ennis sentait bien qu'un moment clé se jouait maintenant. Lorsque son tour vînt, il fît une magnifique révérence, parfaitement dans les règles, puis dit, d'une voix douce peu habituelle de sa part :

« Votre Infernale Majestrix Abrogail Thrune, deuxième du nom, de la Trois-Fois Damnée Maison Thrune, mon ego s'efface devant votre majesté. C'est dans l'humilité que je me présente : je suis Ennis Valor, serviteur dans le Plan Matériel de la puissance des Enfers, du Prince Asmodée. Mais je suis avant tout votre serviteur dans ce monde où les mortels et les diables se côtoient. Je vous confirme le rapport effectué par ma collègue Catheline. L'heure est grave, mais je ne doute point de la force de l'Empire pour balayer cet obstacle qui se dresse. »

Se redressant, son sourire s'intensifia, et il ajouta, en Infernal :

« Et pour répondre à votre question, sachez que le Diable a des oreilles, et une voix qui sait où se porter. »

Modifié par un utilisateur mardi 24 juillet 2018 11:12:43(UTC)  | Raison: Non indiquée

Nyv Hustar, oracle du savoir : P174 - Le dernier espoir de Nid-de-Faucon
Ennis Valor, prêtre d'Asmodée : I168 - Hell's Vengeance
Offline Duck Gauthier  
#293 Envoyé le : dimanche 22 juillet 2018 21:20:11(UTC)
Duck Gauthier
Rang : Habitué

Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,358
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

confu

Chevalier Ozran Mandrak
CA : 22/(c)11/(s)21
Regard : 3/4
Défi : 0/1

44 / 44

dort

Hurlesang

16 / 16


D'une petite voix, Ozran s'excusa.

« Veuillez daigner me pardonner votre infernal Majestrix, un tel affront ne se reproduira plus tant que le ciel sera au dessus de la terre. »

Mais quel imbécile qu'il était !
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Offline Boadicee  
#294 Envoyé le : lundi 23 juillet 2018 21:39:52(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731

Musique - Abrogail Thrune



Abrogail resta silencieuse, jusqu'aux paroles d'Ennis.
« Ah...je vois que nos intérêts convergent déjà. Je ne me souviens pas vous avoir déjà rencontré, et je ne sens pas la marque de notre famille sur vous...Mais sachez que j'apprécie votre loyauté, et que j'ai toute intention d'y remédier sans tarder. »

Abarrax se présenta lui aussi, en tant qu'Aspirant de l'Ordre de la Pince. Abrogail grimaça.
« Il semblerait que votre ordre ne soit pas à la hauteur de ce que vous espériez...mais vos talents d'alchimiste ne seraient pas perdu dans les rangs de l'armée impériale. Réfléchissez y. »

Elle parcouru à nouveau l'assemblée du regard.
« Bien. Vous m'apportez des nouvelles méritant considération, et j'ai beaucoup à faire. Quand à vous, vous avez l'air épuisés. Encore une fois: soyez sûrs que vos efforts ne sont pas passez inaperçus. »

Elle claqua des doigts et une femmes se matérialisa à ses côtés, dans un nuage de souffre. Elle paraissait humaine au premier abord, mais son arrivée et ses prunelles carmines ne trompaient personne: c'était une diablesse. Abrogail n'y prêta même pas attention.
« Alvria, trouve leur des chambres dans l'aile Nord, et assure toi qu'ils ont de quoi se reposer, baigner et restaurer. Occupe toi de faire laver et remettre en état leurs effets.  »

Elle se tourna vers eux à nouveau.
« Je vous reverrai demain matin. »

Alors que l'impératrice reprenait ses occupations, la diablesse s'inclina et passa près d'eux, ouvrant la porte et les invitant après elle.
« Veuillez me suivre, je vous prie. »


Moins d'une heure plus tard, ils se trouvaient dans une sobre suite de l'aile Nord. Plutôt que de leur avoir accordé des chambres individuelles, ils avaient des appartements communs qui comprenaient une petite salle des bains, et une salle commune, ainsi qu'une chambre chacun. Alvria les informa qu'elle ferai collecter les tenues usées par le voyage dans la nuit, et qu'elle viendrait les chercher le lendemain quand l'impératrice serait prête à les recevoir. Malgré l'heure avancée, leur trouver de quoi manger, en l'occurence deux coupes de fruits exotiques, du pain blanc, du fromage aux herbes et un jambon ne fut pas bien difficile. Même après minuit, les servants étaient toujours présents, muets, discrets et efficaces. On murmurait après tout que l'impératrice dormait peu, voir pas.

Quoiqu'il en soit, ils avaient enfin l'occasion de se reposer après leur long périple...et de se demander sur ce que l'Impératrice leur réservait.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Septimus-  
#295 Envoyé le : mardi 24 juillet 2018 08:56:56(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,554

Aanara
ca : 12(C:12, s: 10)
Etat : normal
Sorts: 4/4;3/3
Points Psy: 5/5

17 / 17

Sigmund
ca : 20(C:15, s: 17)

9 / 9



Aanara s'inclina bien bas et prit congé sans dire un mot de plus. De toute façon, l'Impératrice les avait congédiés, il n'y avait rien à rajouter... pour le moment. Elle remarqua toutefois qu'elle semblait contente de leur mission, et donc qu'elle pouvait espérer une récompense à la hauteur. C'est en cela qu'elle appréciait le Chéliax : c'était des manipulateurs sans cœur et sadiques, mais au moins pouvait-on espérer être récompensés de ses actions réussies. "Tout le monde à sa place, principalement sous ma botte" était la maxime du Chéliax que ses amis tieflings lui répétaient sans cesse lors de ses premières années après la Guerre Civile. Pour elle, l'important était de remonter le long de la jambe.

Arrivée dans leurs appartements, Aanara ne perdit pas de temps. Elle n'avait pas vraiment faim, mais goûta tout de même au fromage et au pain blanc. Je n'avais pas souvent ça quand j'étais esclave de la maison... Je pourrais finir par m'habituer à ce luxe.

« Je ne sais pas pour vous, mais je vais profiter de ce moment pour prendre une bonne nuit de sommeil. À demain. »

Elle alla faire un bout de toilette, puis alla dans sa chambre se dévêtir. Elle mit ses vêtements sales en boule près de la porte de la chambre, et s'allongea la main sur son sac, Sigmund dessus.

"Demain matin" a dit Abrogail. Demain encore sera crucial pour nos plans. Mais on progresse, on progresse. Cette guerre est une opportunité unique, il ne faut pas la rater. Tant de vies qui vont se terminer, tant d'âmes perdues...

À peine avait elle fermé les yeux qu'elle dormait du repos du juste, un sourire au lèvres.
Offline Thoulkas  
#296 Envoyé le : mardi 24 juillet 2018 09:41:20(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Quatre
Inspiration: 5/5
Grit : 3/4
Flexibilité : 4/4
Sorts
NV1 : 5/5
Cana Law : 3/4
CA : 19

20 / 20


Quatre s’était inclinée et sortit toujours la tête baissée. Elle arborait un sourire alors qu’elle mangeait des fruits. «  Bien je pense que tout s’est bien passé vous ne pensez pas ? Personnellement je vais aussi aller me reposer, je pensais éventuellement me recueillir avant, si certains sont intéressés ?  »

Elle sortit alors son symbole qu’elle mit à même le sol. Elle se mit alors à genou et commença à chanter en l’honneur d’Asmodeus. Elle se sentait tellement bien que sa voix était douce mais pleine de conviction.

Ensuite elle s'installa sur un coussin à même le sol et s'y lova. «  Bonne nuit, que le Prince des Enfers veille sur votre repos.  »

  • Chant de prière : 1d20+1d6+8 donne [15] + [2] + 8 = 25

Modifié par un utilisateur mardi 24 juillet 2018 09:43:41(UTC)  | Raison: Non indiquée

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Duck Gauthier  
#297 Envoyé le : mardi 24 juillet 2018 09:48:17(UTC)
Duck Gauthier
Rang : Habitué

Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,358
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

chante

Chevalier Ozran Mandrak
CA : 22/(c)11/(s)21
Regard : 3/4
Défi : 0/1

44 / 44

dort

Hurlesang

16 / 16


Ozran était à table avec les autres, à se morfondre de son idiotie. Il regarda la féline se lever puis commencer à chanter la gloire d'Asmodeus. Elle avait une belle voix.

Bon allez, pourquoi pas après tout. Le chevalier se leva et posa une main sur son torse. Il commença alors à lui aussi chanter avec la tieffline. Sa voix n'était pas aussi douce aussi ne cherchait il pas le devant de scène. Au contraire, il l'accompagnait en complétant son chant comme un choeur. Et pour cela, il avait une étrange méthode. Il exploitait sa voix grave et étouffé par l'armure en provoquant un écho et une résonance du métal. Il modulait cela en pressant sa main à divers endroits pour modulerle le chant de l'armure. Catheline avait deux choristes pour elle.


Après cela, il posa ses armes au pied d'un des lits et souhaitant une bonne soirée aux autres, s'allongea. Son armure ne bougeait plus.

  • représentation chant : 1d20+6 donne [11] + 6 = 17

Modifié par un utilisateur mardi 24 juillet 2018 09:56:56(UTC)  | Raison: Non indiquée

Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Offline Arp  
#298 Envoyé le : mardi 24 juillet 2018 11:19:01(UTC)
Arp
Rang : Habitué

Inscrit le : 14/02/2011(UTC)
Messages : 1,066

Ennis Valor
en pleine forme
AC 20 (11, 19)
For +5, Ref +2, Will +6
Cold, elec., fire res. 5
Channel evil: 4/6
Hell's corruption: 5/6
Copycat: 5/6

24 / 24

Fleur-de-Lune
en bonne santé

16 / 16

Ennis s'inclina avec grâce devant Abrogail. Parfait ! Il partit alors rejoindre ses appartements avec ses camarades et cette Alvria. Il ne rata pas les échanges de regards foudroyants que la diablesse échangeait discrètement avec Fleur-de-Lune, mais il n'e avait cure. La fatigue le gagnait, toutes les heures de voyage avaient l'air de s'agglomérer soudainement. Cela ne l'empêcha pas de se joindre à Catheline et Ozran qui rendait hommage au Prince.

Il s'agenouilla avec eux, et après leur chant, il dit d'une voix puissant, en regardant vers le sol :

« Asmodée
Toi qui régis la colère
Donne-moi la force de diriger la mienne
Vers ceux que je pointerai bientôt du doigt
telle est ma volonté
Ainsi soit-il. »


Sur ce, il sortit de son sac un symbole sacré de Iomedae en bien mauvais état, le jeta au sol devant lui, et le pointa du doigt, le regard empli de rage. Puis il le rangea calmement et alla se préparer pour dormir.

« Bonne nuit tout le monde. »

Fleur-de-Lune voletait autour de lui, apparemment ravie.
Nyv Hustar, oracle du savoir : P174 - Le dernier espoir de Nid-de-Faucon
Ennis Valor, prêtre d'Asmodée : I168 - Hell's Vengeance
Offline Boadicee  
#299 Envoyé le : jeudi 26 juillet 2018 22:01:57(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731

4 Desnus 4716, en milieu de matinée - Palais Royal d'Egorian, Chéliax central
Musique - Abrogail Thrune


La nuit passa comme un soupir, et pour la plupart d'entre eux, elle passa beaucoup trop vite. Quatre, Ennis et Aaanara s'éveillèrent encore fatigué, perclus de courbatures et victimes des épreuves de leur voyage. Malgré tout, une nuit dans des lits confortables, un bon repas et du repos faisaient des miracles, et ils étaient tout de même en bien meilleure forme lorsqu'ils se levèrent. Ils trouvèrent leurs vêtements d'une propreté incroyable, soigneusement pliés au pied de leur lit.

Ils n'eurent cependant pas le temps de vraiment en profiter, car Alvria était déjà à leur porte, leur signalant que l'impératrice allait les recevoir dès qu'ils seraient prêts. Cependant, à son ton, on devinait qu'elle ne leur laissait pas vraiment le choix...




Abrogail Thrune IIe du nom les attendait dans le même bureau que la veille...mais cette fois, la vision d'Egorian était bien plus agitée. On pouvait voir l'agitation dans les rues en contrebas, les habitants allant et venant, les caravanes marchandes, les eaux du lac Peine brillant dans la lumière du soleil matinal, et les rues bien ordonnées des perspectives cardinales laissant place au chaos des ruelles. En plissant les yeux on devinait même les soldats en mouvement, signe que leur message n'était pas resté sans réaction.

L'Impératrice elle-même était en pleine rédaction de ce qui ressemblait fort à une missive militaire, mais se leva à leur arrivée. Gorthoklek n'était pas présent, mais deux autres personnes se trouvaient dans la pièce. Une femme en armure, portant deux ailes aux plumes noires dans le dos, qui les salua d'un sourire.

L'autre était aussi une femme...apparemment, mais la cape à capuchon écarlate et le masque qu'elle portait rendait tout cela un peu difficile à dire. En tout cas, elle portait un sabre dentelé à la ceinture, un autre dans le dos, ce qui signifiait qu'elle avait sans aucun doute la confiance de l'impératrice.

Cette dernière ne leur laissa pas le temps de se poser plus de questions, cependant. Elle les salua et pris la parole.
« Votre ponctualité vous honore. J'ai beaucoup à faire, alors je n'irais pas par quatre chemins. Votre démonstration de loyauté et de compétence m'a convaincue que vous pourriez être utile à la couronne. C'est à dire à moi. Je vous offre une place parmi les Agents de la maison Thrune, avec le rang de Loyal. Vous ne rendez compte qu'à moi et à mes représentants, et défendez l'ordre et la maison Thrune, comme Nérali ici présente. Qu'en dites vous? Ennis, je crois que cela ne posera pas problème...et vous, Ozran, Catheline, et Aanara? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Septimus-  
#300 Envoyé le : jeudi 26 juillet 2018 22:37:15(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,554

Aanara
ca : 12(C:12, s: 10)
Etat : normal
Sorts: 4/4;3/3
Points Psy: 5/5

17 / 17

Sigmund
ca : 20(C:15, s: 17)

9 / 9



Pas vraiment reposée comme elle l'aimerait, Aanara est cueillie au pied du lit par une diablesse ponctuelle comme jamais. S'habillant et se préparant aussi rapidement que possible, elle suit dès que possible Alvria.

Arrivée devant l'Impératrice, Aanara écoute avec attention. Aanara commence à apprécier l'Impératrice, qui se montre efficace et qui ne fait de chichis comme certains nobles chélaxiens ferait. Aussi efficace qu'une légion infernale...

Aanara est flattée de la proposition de l'Impératrice. Elle sait qu'elle ne peut refuser, de même qu'elle sait qu'elle ne peut marchander... Toutefois, il faut qu'elle mentionne, sans la mentionner, la Société et Velenne... Elle s'incline bien bas et répond à l'Impératrice.

« Votre Infernale Majestrix, c'est un immense honneur que vous me faites. Œuvrant depuis des décennies pour la Maison Thrune et ses satellites, j'accepte volontiers et inconditionnellement cette offre. Je suis sûre que l'organisation à laquelle je réponds et mon mentor dans celle-ci n'y verront aucun inconvénient, bien au contraire. J'espère toutefois que vous m'autoriserez à garder cette affiliation, au moins nommément, sur vos terres, Infernale Majestrix.  »

Si Aanara est très contente de pouvoir être "Loyal", elle aimerait pouvoir rester également une éclaireuse. Elle sait que les deux organisations, la Maison Thrune, et la Société dans le Chéliax, sont très liées, de nombreux éclaireurs hauts placés étant également membre de la Maison Thrune.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
17 Pages«<1314151617>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Privacy Policy | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET