Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

3 Pages123>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Anadethio  
#1 Envoyé le : samedi 4 avril 2020 01:32:21(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 628


n des problèmes les plus palpables quand on se lance a la recherche de deux personnes parties a l'aventure en pleine nuit était de déterminer par ou commencer... Bien sur les anciens avaient utilisé un peu de magie pour s'assurer que les deux "petites pestes" allaient bien mais a la question d'ou elles étaient allées... Ils avaient répondu avec un petit sourire que la magie ne fonctionnait pas ainsi et qu'il était absolument hors de question d'essayer d'entrer directement en contact avec elles... "Qu'elles se mettent un peu d'ébène dans le crâne avant".

Après quelques discutions Ynaselle, prêtresse de Desna, avait fini par lui dire avec un sourire : "Le printemps est en avance là ou elles sont... et le soleil en retard. Elles ont marché vers l'Ouest et les contrées au delà des Collines de Nômens ont un climat plus clément... Brunderton ou Restov peuvent être de bons endroits ou commencer tes recherches...".

Mais ça avait été le dernier indice qu'on avait daigné lui donner avant son départ... Mérisiel, la mère d'Alaëiel, l'avait pris un moment à part :



« Bon... Grand. Tu t'es mis en tête de faire une bêtise... Mais ce n'est pas moi qui vais te le reprocher. J'ai discuté avec tes parents et avec Calimmacil... Et nous sommes tous d'accord pour te laisser faire tout comme nous avions accepté de laisser une chance à nos filles. »

La discutions avait un peu duré et au delà de quelques consignes plus ou moins vagues :

« Je sais que tu t'entend bien avec ma fille... Mais quand tu la retrouvera elle vas faire sa mauvaise tête... Te laisse pas démonter sinon tu t'en sortira jamais. »

Puis...

« Tu te débrouille comme tu veux mais si jamais tu la blesse d'une manière ou d'une autre, par Calistria, je te ferais passer le goût des fleurs... »

Et enfin avec un sourire...

« Si tu te débrouille pour finir comme Fassi j'envisagerais peut-être même de te donner mon approbation alors fait des efforts ! »

Ce qu'elle voulait dire par là ? Difficile d'être certain car elle avait fait continuer la conversation a un train fabuleux, fouillant à travers tout son atelier pour finalement se retourner vers lui avec dans les mains un arc d'une facture époustouflante... Avant qu'elle ne le fasse ployer, Hélios n'aurait pas juré qu'il ne soit pas question d'une branche fraîchement coupée mais les fines gravures de l'écorce dessinant d'exquises runes ne laissaient guère de doute quand à la nature magique de l'objet.

« Je l'ai enchanté de manière a ce qu'il s'adapte si tu prend un peu de muscle... A ton âge ce n'est pas a exclure. Quand tu aura fait suffisamment ample connaissance avec, pense à lui trouver un nom qui lui plaira. Oh et pense à l'arroser régulièrement. »

Avant qu'il n'ai eu le temps de réaliser pleinement ce qu'on venait de lui remettre une petite bourse en velours contenant un anneau qu'il devrait remettre a Alaëiel et des bottes soigneusement empaquetées dans une morceau de feutre destinées a Tinufaë.

« Tu leur donnera ça de notre part... Et puis ces deux lettres... Je sais que tu es curieux mais fait moi le plaisir de ne pas essayer de savoir ce qu'il y a dedans. »

Une fois la promesse que les lettres arriveraient a leurs destinataires sans être ouvertes obtenue, Mérisiel l'avait finalement embrassé avec un air espiègle avant de le mettre à la porte :

« Je t'ai assez retenu, tu doit te mettre en route... »

Dehors il avait trouvé ses parents, tenant un renne par son licou...



uelques jours plus tard, six pour être exact, Hélios, toujours dans le flou quand a la méthode qu'il allait devoir employer pour mettre la main sur ses deux amies avait finalement trouvé, savamment dissimulé au fond de ses fontes un parchemin soigneusement plié. Sur son dos une petite note d'une écriture élégante :

Nous nous sommes dit que ça pourrait t'être utile.
Elles nous avaient laissé ça...
Mérisiel


En ouvrant la missive, il découvre un message écrit d'une main probablement moins calme qu'il reconnait comme étant celle d'Alaëiel...

Déjà, ne vous inquiétez pas. Tout va bien se passer.

Je me doute qu’en lisant ces lignes vous êtes dépités de notre disparition, que vous avez du nous traiter de tous les noms en commençant par ceux de jeunes inconscientes et d’écervelées. Mais encore une fois, faites nous un peu confiance ! Et pas seulement en tentant de nous pousser à prendre une place à un conseil timoré, ou en surveillant sans en avoir l’air la présence d’intruses dans nos forêts.

Théoriquement, nous sommes déjà trop loin pour que ce soit facile de nous ramener. Non pas impossible, mais néanmoins non anodin. Ensuite, nous n’avons certes pas encore atteint notre treizième décennie mais nous devrions pouvoir nous débrouiller même parmi les prétentieux Seigneurs de Restov. Ils n’aiment pas les elfes ? Qu’importe, nous ne leur demandons pas de nous aimer, et s’ils ne veulent pas de nous, nous irons chercher les ennuis ailleurs ! Ou bien nous débrouillerons pour ne pas leur laisser le choix. De toute manière il faut bien que quelqu’un y aille pour vérifier qu’ils ne détruisent et profanent pas ce qui pourrait rester des empires elfes qui existaient autrefois là bas. C’est une chose de parler du passé avec respect, mais s’en contenter… ? Non ! Vous parlez de ne pas nous inféoder à eux, mais n’est ce pas ce que nous risquons déjà, à ne pas intervenir, figés dans notre éternelle distance glacée ? De toute manière d’ici un siècle ou deux, ils ne se souviendront plus de rien.

Faites nous confiance, tout va bien se passer.
Et de toute manière nous allons bien nous amuser. N’est ce pas le plus important ?

A bientôt !
Ilumírë Elyelvea
Níniel Elwëloch

Modifié par un utilisateur samedi 4 avril 2020 01:35:27(UTC)  | Raison: Non indiquée

Annonce
Offline Hikari  
#2 Envoyé le : lundi 6 avril 2020 15:20:00(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 101

~ Hélios ~
le brave, le magnifique, le généreux
le charmeur des sept mers
le félin au grand cœur

22 / 22

CA : 17 (C 13, S 14)
Ref 18 . Vig 14 . Vol 15
Sorts I : 5/5 - 1/1

Lorsque l’on rêve d’aventure, il est aisé de se voir quittant son village, cavalant au travers des forêts et naviguant sur les mers, chassant trolls et dragons. Mais lorsque l’heure est venue, lorsque l’on voit nos proches nous souhaiter bonne chance, on ne peut parfois pas s’empêcher de sentir une boule dans la gorge. Un départ, d’une manière ou d’une autre, ça ressemble toujours à une désertion.

Après s’être entretenu avec dame Mérisiel, l’avoir remercié pour son généreux cadeau, et lui avoir promis de retrouver et de protéger Alaeïel, voilà que c’était ses propres parents qui l’attendaient pour faire leurs adieux. Dans un mélange de joie et de tristesse, tiraillé entre l’excitation de partir à l’aventure et le remord de laisser sa famille derrière soi, égoïstement d’une certaine manière, Hélios tentait tant bien que mal de cacher ses émotions.

« Ça va aller. Je serai prudent, ne vous en faites pas. Je reviendrai, si Desna le veut bien.  » avait-il répondu, n’ayant pas le cœur à fanfaronner ce jour-là.







Marquant une pause dans sa chevauchée, Hélios ramassa quelques glands et les purifia à l’aide sa magie, avant de les donner à Comète, avant de s’assoir lourdement dans l’herbe. Le voyage commençait à peine, et une multitude de questions assaillaient déjà sa caboche. Il ne savait pas par où commencer, quel endroit serait le plus pertinent, comment aborder ses amies... Le printemps est en avance là où elles sont... et le soleil en retard… Elles ont marché vers l’Ouest... Brunderton ou Restov avait dit Ynaselle. C’était de bonnes pistes, mais s’il ne trouvait rien sur place…
Chassant cette mauvaise pensée de sa tête, il entreprit de réorganiser ses affaires. Il n’avait pas ouvert les cadeaux destinées à ses amies, bien que la curiosité le démangeait grandement. Lorsqu’il tomba par hasard sur la missive laissée par Mérisiel, une lueur s’alluma dans son regard.
Restov… Les prétentieux seigneurs… Intéressant…
Un petit sourire illumina son visage lorsqu’il lit la dernière phrase. C’étaient-elles, aucun doute là-dessus.
« Hum… deux elfes ne passeraient sans doute pas inaperçues au Brévoy. Qu’en dites-vous monseigneur ? Et si nous commencions par Restov ?  »

Il n’eut pour réponse qu’une mastication de glands.

« Vous avez raison, cassons la croûte. Nous repartirons bientôt.  » répondit-il avec le sourire, regardant le ciel, son nouvel arc en main.

Modifié par un utilisateur lundi 6 avril 2020 15:33:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Anadethio  
#3 Envoyé le : jeudi 16 avril 2020 17:30:18(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 628


e début du voyage avait eu quelque chose d'assez semblable à ce que le jeune aventurier avait pu connaitre par le passé... a quelques détails détail prés... Déjà : le confort. Même si la présence du renne lui permettait de disposer d'un peu plus de confort que s'il avait du se limiter a son dos... force était d'admettre qu'accompagner des chariots en compagnie de cuisinier émérites disposant de toutes les épices et ustensiles nécessaire pour égayer la soirée n'avait rien de comparable. Et les nombreuses nuits passées dans des conditions bien plus désagréables lors de chasses l'avaient toujours été avec la certitude qu'on bon lit l'attendrait l'un des soirs suivants. Ensuite la compagnie... Inutile d'épiloguer sur ce point mais la solitude donnait à son trajet à travers la forêt une saveur bien particulière.

Et puis, lentement, les sentes s'étaient transformées en chemins et il lui était arrivé de croiser du monde... Plus que des voyageurs, des fermiers en déplacement pour une raison ou une autre et invariablement étonnés de découvrir un être aussi... atypique. Visiblement c'était bien la première fois que ces humains voyaient un Huline... Et le troisième fermier à qui il demanda s'il pouvait lui "offrir" contre dédommagement l'hospitalité le lui fit bien comprendre en lâchant les chiens alors que sa femme réunissait les enfants pour les protéger...

Pourtant malgré quelques expériences plus ou moins heureuses il se rapprochait lentement de Restov... Et si aucun des locaux ne semblait le considérer sans un minimum de suspicion tous, loin s'en fallait, ne se montraient pas aussi agressifs et apeurés. A quelques occasions il avait pu partager une soirée au coin d'un feu en racontant ses histoires contre un peu de ragoût. Et s'il en profitait pour demander si, par un quelconque miracle, deux jeunes elfes étaient passées par là alors que le printemps était encore jeune... La réponse était invariablement la même : non.

Mais pourtant ces discutions ne s'avéraient pas vides d'intérêt. Plusieurs fois on s'étonna de le voir sur les routes aussi tard dans la saison... N'avait-il pas entendu parler de l'appel ? Pendant des mois les voyageurs n'avaient eu que ces mots à la bouche et nombreux étaient les jeunes a avoir cédé à l'appel de l'aventure, espérant graver leur nom dans l'histoire en participant à la conquête des terres volées... Les rumeurs quand à ce qui s'était réellement passé lors de la déclaration à Nouvelle Steven allaient bon train... Mais tous étaient bien forcé d'admettre qu'il n'y avait encore aucune certitude car en dehors de pigeons ou de mages aucun messager n'avait encore eu le temps de revenir de la capitale.

Aucun doute que les deux elfes en avaient entendu parler... Et plus que probable qu'elles avaient été séduites par l'idée. Mais ça signifiait qu'elles devaient, à l'heure actuelle, se trouver quelque part en route vers une région vaste comme le Norinor et a peine plus peuplée pour ce qu'il en entendait...
thanks 1 utilisateur a remercié Anadethio pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#4 Envoyé le : samedi 18 avril 2020 10:27:48(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 101

~ Hélios ~
le brave, le magnifique, le généreux
le charmeur des sept mers
le félin au grand cœur

22 / 22

CA : 17 (C 13, S 14)
Ref 18 . Vig 14 . Vol 15
Sorts I : 5/5 - 1/1


Epuisé par ces longues journées de route, les pattes ankylosées par ces interminables heures passées sur selle, Hélios tentait tant bien que mal de garder le moral, de garder son sourire et son optimisme. La solitude commençait à lui peser et Drimāra n’avait pas un sens de la répartie des plus… intéressants. Il essayait de ne pas s’attarder sur les moments sujets à lui rappeler qu’il était « toléré » dans ses régions plus qu’accepté pour se concentrer sur les bons moments. Heureusement qu’il avait pu compter sur l’hospitalité de certains locaux. Rien que pour ces moments-là, en dépit de tout le reste, cette petite aventure valait déjà le coup.

Il profita d’un arrêt pour faire boire son renne, enlever ses bottines et se dégourdir les pattes,. Trouver une source d’eau n’était pas un problème, l’huline n’hésitait pas à se service de ses dons pour subvenir à ses besoins. Sortant son grimoire -lequel ne contenait aucun sort, lui servant de calepin de voyage-, il entreprit d’y inscrire les derniers évènements de son odyssée. Son investigation quant à elle progressait lentement, mais sûrement. « L’appel », « les Terres Volées », « la Nouvelle Steven ». Des pistes intéressantes.
Si elles en ont entendu parler… pourquoi pas après tout ? J’l’aurais bien fait moi.

« Qu’en dites-vous monseigneur ? La Nouvelle-Steven ? ça me parait plutôt prometteur. Au pire, nous pourrons toujours tenter notre chance du côté des Terres Volées.  »

Caressant tendrement l’encolure de son compagnon, il lui donna d’autres mets, ramassés ci et là et assainis. Ils se remettraient bientôt en route.
Offline Anadethio  
#5 Envoyé le : lundi 20 avril 2020 22:02:00(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 628


odifier son chemin pour se rendre à Nouvelle Steven plutôt qu'à Restov n'avait finalement pas représenté un important détour. Une petite journée de marche tout au plus qu'il aurait gagné en se dirigeant immédiatement plein ouest au lieu de descendre vers le sud... D'un autre côté le chemin, moins escarpé, qu'il avait emprunté en valait peut-être le coup par lui-même.

A mesure qu'il s'enfonce dans le Brévoy, Helios découvre des territoires pour le moins surprenant de part leur aspect policé... Là ou auraient du se trouver de nombreux bosquets, des fourrés et éventuellement des plaines sauvages parfois clairsemées de petits champs il découvrait de vastes cultures clairsemés de fermes, de pâturages et de villages. Il lui était même arrivé de traverser deux villages dans la journée pour dormir dans un troisième ! Et certains de ces villages étaient aussi grands qu'Ethenïa ! Oui... Bien sur il avait vu des villes lors de son voyage mais jamais une telle concentration d'humanoïdes.

L'une des nouveauté qu'il n'avait jusqu'à présent jamais côtoyé d'aussi prés était la féodalité... Ou du moins sa version "a l'humaine". Les seigneurs étaient chose courante en Iobarie mais leur autorité ne s'étendait jamais beaucoup plus loin que ce que la fierté des locaux était disposée a leur laisser. Et, si les elfes auprès de qui il avait grandi reconnaissaient qu'ils avaient une reine, la plupart d'entre eux aurait été bien en peine de donner son nom...

C'est donc bien ignorant des rapports régissant les rapports entre la noblesse et le peuple qu'il avait approché une femme d'âge mur dont la qualité de la robe et les deux gardes l'avait laissé supposé qu'il s'agissait d'une personnalité importante du village ou il se trouvait...

Les mots raisonnaient encore dans ses oreilles : « Par Erastil, débarrassez moi de cet animal ! » Puis, a son interlocuteur sur un ton qui ne se voulait probablement pas être audible d'Helios alors qu'il s'éloignait prudemment sous la menace des deux gardes : « Comment ose-t-il ? Si encore il avait été propre... ». Puis de derniers mots sur un ton indignés au milieu d'une phrase qu'il ne pouvait pas saisir « sous race... ».

Le petit groupe s'éloignait déjà alors que lui-même n'avait eu d'autre choix, face a l'hostilité, que de se laisser mener jusqu'au coin de la rue sans ménagement. Et pour couronner le tout... tout le monde... Absolument tous les spectateurs avaient l'air de trouver ça... normal. C'est a peine si l'un d'entre eux avait levé un sourcil. Des têtes baissées, des regards amusés... Mais aucun geste serviable.
Offline Hikari  
#6 Envoyé le : lundi 27 avril 2020 09:09:25(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 101

~ Hélios ~
le brave, le magnifique, le généreux
le charmeur des sept mers
le félin au grand cœur

22 / 22

CA : 17 (C 13, S 14)
Ref 18 . Vig 14 . Vol 15
Sorts I : 5/5 - 1/1


Frustré d’avoir fait chou blanc autant que de se faire traiter comme un paria, Hélios tentait de garder le moral au beau fixe, du moins en apparence. Il cherchait des raisons de se réjouir, mais pour l’instant, il n’y arrivait pas. Son ignorance jouait contre lui, et malheureusement, elle avait l'avantage sur ce terrain jusqu'alors inconnu. Intérieurement, il était partagé entre la colère et la tristesse. Pour être honnête, il ne s’attendait pas à ça en partant à l’aventure, c’était même plutôt l’inverse. Lui qui rêvait d’être idolâtré en société, le voilà repoussé, isolé. Une sensation de mélancolie vient à le piquer. La maison commençait déjà à lui manquer.
Bon… Ne nous décourageons pas de sitôt, on finira par trouver quelque chose, elles ne se sont tout de même pas volatilisées… Et les humains ne doivent pas tous être comme ça, ce n’est pas possible… Peut-être me suis-je tout simplement trompé de public ?

Réfléchissant à ses prochaines actions, il tentait d’analyser ce qui avait pu lui faire défaut jusqu’à présent, au-delà du fait qu’il était d’une race différente. Sa tenue peut-être ? Non, ils ne seraient pas superficiels à ce point… Quoique… Peut-être la manière dont il abordait les passants également ? Plus probable… Mais tout de même…
Ou alors, ces ânes ont tout simplement besoin qu’on leur agite une carotte sous le museau ? Mais quelle carotte ?

Arpentant les allées sans grandes convictions, réfléchissant à cette dernière possibilité, il envisagea de profiter d’un bain et de se vêtir d’une tenue pouvant l’enjoliver. Peut-être même devrait-il acheter une tenue à la prochaine occasion, arborer le style local aidera peut-être à approcher certaines personnes, qui sait ?
Offline Anadethio  
#7 Envoyé le : mardi 28 avril 2020 14:47:21(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 628


a situation semble bien mal engagé : ses tentatives successives d'en apprendre plus semblant se heurter non seulement a l'incapacité des gens à répondre a ses questions... Mais aussi, et de plus en plus, a la mauvaise volonté des locaux qui n'avaient visiblement aucune sympathie pour le malheureux voyageur qu'il était. Ruminant ses pensées il ne réalisa pas immédiatement que la voix cristalline s'adressait à lui...

« Et bien elle t'a pas raté la lady... Qu'es-ce qui t'a pris de l'aborder comme ça ? Tu t'attendait a quoi avec ta frimousse de roturier ?

Bon... Et plus important... C'est pour la frime ce luth dans ton dos ? »


Assise dur un mur, les jambes pendant dans le vide une jeune humaine habillée a la garçonne le regarde d'un air amusé... Si elle porte une épée au côté et que ses vêtements n'ont rien de banal dans les environs elle n'a pourtant pas plus d'affaires sur le dos.

Modifié par un utilisateur mardi 28 avril 2020 14:48:34(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Hikari  
#8 Envoyé le : mercredi 29 avril 2020 14:53:00(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 101

~ Hélios ~
le brave, le magnifique, le généreux
le charmeur des sept mers
le félin au grand cœur

22 / 22

CA : 17 (C 13, S 14)
Ref 18 . Vig 14 . Vol 15
Sorts I : 5/5 - 1/1


Marmonnant derrière ses moustaches, Hélios fut sorti de ses pensées par la jeune femme.
Oh… c’était donc ça… la superficialité…

Il remarque qu’elle le tutoyait, aussi songea-t-il à adopter la même familiarité. S’éclaircissant la voix, il répondit à son interlocutrice sur un ton mielleux.
« Bonjour ! Hum… en effet, j’aurais pu choisir une meilleure frimousse… Celle-ci doit manquer de panache. Je n’ai pas encore l’habitude des… "subtilités" de votre société.  » mentionna-t-il sur un ton mesquin.
Intéressant... L'habit semble faire le clerc ici-bas...

Puis, s'adossant sur le mur, croisant les jambes, il pointa son luth du pouce :
« Si par "frime", tu me demandes si je sais en jouer ou non, alors oui, je sais. Mais j’imagine que cette question n’est pas désintéressée. Puis-je savoir en quoi un humble chat de gouttière muni d’un luth intéresse une gente dame ? » demanda-t-il, un sourire espiègle au coin des babines.

  • Devons-nous faire patte de velours ? (Diplomatie) : 1d20+9 donne [10] + 9 = 19

Modifié par un utilisateur mercredi 29 avril 2020 16:48:35(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Anadethio  
#9 Envoyé le : jeudi 30 avril 2020 11:02:29(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 628


'est avec un grand éclat de rire que la demoiselle répond a la pique du minet... D'un mouvement fluide, elle saute au bas de son mur puis se retourne vers lui. S'il n'avait pas réalisé la chose depuis son précédent point de vue, difficile a présent de ne pas... remarquer le décolleté qu'il se devait de qualifier de fascinant.

« J'aime la musique. Si tu joue assez bien peut-être que j'accepterais de te laisser m'accompagner sur un ou deux morceaux... Mais bon. Tu m'a l'air perdu... Et je ne peux pas résister a un chaton abandonné. »

En parlant, elle tend la main pour caresser fugacement la joue et le menton de son interlocuteur avant de se retourner vivement.

« Tu viens ? Il commence a faire faim et si je dois répondre a toutes tes questions autant le faire autour d'un bon verre... »

Elle ne jette même pas un regard en arrière pour savoir si elle est suivie alors qu'elle se dirige vers l'auberge...



thanks 1 utilisateur a remercié Anadethio pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#10 Envoyé le : jeudi 30 avril 2020 17:43:49(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 101

~ Hélios ~
le brave, le magnifique, le généreux
le charmeur des sept mers
le félin au grand cœur

22 / 22

CA : 17 (C 13, S 14)
Ref 18 . Vig 14 . Vol 15
Sorts I : 5/5 - 1/1


Tentant tant bien que mal de ne pas se laisser distraire par un détail qui comblait ses yeux, Hélios s’efforça de garder son calme. La situation n’était pas pour lui déplaire, bien au contraire, mais les moments de stress avaient tendance à éveiller chez lui des tics… primitifs. Non pas que sa condition actuelle ne soit stressante, mais c’était un défaut qui l’angoissait en lui-même.

S’appliquant à conserver le ton de la conversation, il rebondit immédiatement sur les propos de son allocutaire.
« Oh, mais c’est que cette demoiselle a bon goût.  » répliqua-t-il, l'air joueur.

Agréablement surpris par le coté tactile de son interlocutrice, Hélios frémit des moustaches et laissa naître un sourire sur sa frimousse. Suivant docilement la dame, il en profita pour rajuster sa tenue.
« Avec grand plaisir, ce sera l’occasion de découvrir vos arômes... Et si vous me faites l’honneur de vous accompagner sur un morceau, les consommations sont pour moi.  »

Question : on en est où de la journée ? En début de soirée ?

Modifié par un utilisateur jeudi 30 avril 2020 17:45:09(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Anadethio  
#11 Envoyé le : vendredi 1 mai 2020 01:30:00(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 628


e village n'est pas bien grand et si les rues en sont bien plus occupées en ce jour de marché, il ne faut pas plus de cinq minutes pour arriver jusqu'à l'auberge. Minutes que la donzelle met à profit pour répondre au voyageur par quelques piques qui, par leur intonation, laissent penser qu'elle n'est pas le moins du monde vexée...

« Découvrir mes arômes ? Ne vas pas te faire des balades... Avant de m'accompagner tu devra me prouver que tu sais te servir de ce gourdin... Quand à jouer d'un plus bel instrument... Ce n'est pas pour tout de suite. »

Puis viens le moment d'entrer dans l'auberge. A peine la porte franchie qu'elle alpague le patron :

« Julio ! Y'a un petit qui prétend qu'il sait faire de la musique et j'ai bien envie de voir ce que ça donne... Prêt a te faire arracher les tympans ? Promis s'il tente de tuer quelqu'un j'lui lancerais une pelote de laine pour qu'il s'arrête et j'assure le spectacle ! »

Puis de se retourner sans même attendre la réponse dudit patron...

« Et bien chaton... Qu'es-ce que t'attend ? File sur scène ! Et évite de trop te ridiculiser... Sinon j'suis bonne pour payer ma tournée. »

Dans la salle le niveau sonore descend un petit peu alors qu'une partie des quelques convives pose des regards curieux sur les deux nouveaux venus.



C'est presque midi...

Modifié par un utilisateur vendredi 1 mai 2020 01:30:32(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Anadethio pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#12 Envoyé le : samedi 2 mai 2020 11:37:19(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 101

~ Hélios ~
le brave, le magnifique, le généreux
le charmeur des sept mers
le félin au grand cœur

22 / 22

CA : 17 (C 13, S 14)
Ref 18 . Vig 14 . Vol 15
Sorts I : 5/5 - 1/1


Amusé par le ton de la demoiselle, Hélios se laissa conduire jusqu’à la scène, après avoir salué le dénommé Julio. C’était une sensation particulière, difficile à décrire. Un mélange de joie, d’excitation et de tension. Après s’être fait éconduire plus tôt dans la journée, voilà qu’il avait une chance d’être écouté. Il regarda son public, le salua, et observa attentivement l'expression sur les visages de chacun avant sa prestation. Les réactions d'un public, quel qu'il soit, était toujours une source d'enseignement particulièrement intéressante.

A vrai dire, ça représentait bien plus que ça pour lui, c’était une façon d’exprimer ses émotions, de partager des histoires et de s’introduire dans le cœur des gens. On considère généralement la musique comme une forme d’expression non narrative, mais ce n’est pas son point de vue. Après tout, un récit comporte des personnages, vivant des évènements au cours d’une intrigue. Mais si l’on considère qu’un instrument est un personnage, et, en conséquence, qu’il participe à des événements présents sur une partition et dont on fait l’expérience séquentiellement, alors la musique devient une forme d’expression complète.
C’est dans cet état d’esprit qu’il regarda son public, puis qu’il prit son luth contre son buste et entama une mélodie rythmée, entraînante. Il souhaitait non seulement démontrer ses talents en tant que jeune ménestrel, mais également susciter des réactions au sein de l’assemblée. Il tentait d'être plus qu'un simple musicien, il tentait de fasciner son auditoire.

Jets faits dans le topic des jets :
Performance au luth : 1d20+7 donne [11] + 7 = 18
Fascination bardique pour gratter du bonus : 1d20+3 donne [6] + 3 = 9

Modifié par un utilisateur samedi 2 mai 2020 11:44:28(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Anadethio  
#13 Envoyé le : lundi 4 mai 2020 00:24:25(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 628


i la magie du barde félin ne semble pas faire le moindre effet sur la compagnie, son morceau est néanmoins apprécié et quelques applaudissements se font entendre... Quand à la demoiselle... Le sourire qu'elle lui adresse semble indiquer qu'il a passé son test...

« Bien... Julio ? Un verdict ? »

L'homme hausse les épaules :

« Il sait se servir de ses doigts. Mais ne compte pas sur moi pour te payer a boire si... »

Il s'interromp pour attraper au vol la pièce d'argent que la donzelle viens de lui envoyer...

« Promis je jouerais cette aprem' mais pour l'instant apporte nous quelque chose... »

La chose étant visiblement réglée, la franche demoiselle s'installe a une table et fait signe a Hélios de l'y rejoindre.

« Je m'appelle Essi. Essi petit-œil... Et toi ? Pose donc tes questions... Tu as gagné le droit à quelques réponses. »

La voila qui a un ton un peu plus grave... Moins enjoué mais pourtant plus doux. Peut-être un brin moins provocateur aussi.

Modifié par un utilisateur lundi 4 mai 2020 00:26:31(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Hikari  
#14 Envoyé le : lundi 4 mai 2020 08:37:12(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 101

~ Hélios ~
le brave, le magnifique, le généreux
le charmeur des sept mers
le félin au grand cœur

22 / 22

CA : 17 (C 13, S 14)
Ref 18 . Vig 14 . Vol 15
Sorts I : 5/5 - 1/1



Une fois sa prestation finie, Hélios fit une légère révérence à son public avant de retourner auprès de la demoiselle. Il aurait pu mieux faire, certes, mais compte tenu de la situation, il était plutôt satisfait de sa performance. S’asseyant en face de la dame, il s’étira, puis tâcha d’être concis dans sa réponse.
Prenant un air plus sérieux que jusqu’à présent :
« Enchanté Essi. Moi, c’est Hélios. Je suis à la recherche de deux jeunes elfes. L’une d’elles est de petite taille, les cheveux argentés, tandis que l’autre est blonde et plus grande. Elles ont pu passer par ici, elles étaient de passage dans la région il y a peu.
J’ai entendu parler de l’appel et des évènements lors de la déclaration à Nouvelle Steven. Nul doute qu’elles en ont également entendu parler et que l’idée les ait séduites.
Ça te dit quelque chose ? »
demanda-t-il, se tortillant les moustaches.
Offline Anadethio  
#15 Envoyé le : lundi 4 mai 2020 21:37:02(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 628


ne nouvelle fois le sourire d'Essi se fait espiègle alors qu'elle fixe Helios de ses yeux qui, en sus d'être bleus, avaient le mérite d'être deux... Son ton est moins démonstratif, plus cordial... Et le battement de ses cils n'est probablement involontaire que dans l'imaginaire d'un enfant n'ayant jamais entendu une balade romantique...

« Helios ? Voilà un nom qui me réchauffe... le cœur... »

Avait-elle vraiment hésité avant d'ajouter les dernier mots ? Ou peut-être n'était-ce là que le fruit de son imagination ? En tout cas elle reprend sur un mode bien moins suave :

« Je ne les ai pas vues mais... Cela ne signifie pas que je n'ai aucune idée d'où les trouver. Où encore que j'ignore où trouver des gens qui les auront, presque à coup sûr, remarquées.

Mais dit moi... Pourquoi les cherche-tu ? Es-tu un messager, un ami, un amant éconduit ? Tu ne me le dirais de toute manière pas si tu était un ennemi... »


Alors qu'elle parle, un plateau fait son arrivée... Deux choppes d'hypocras, et deux assiettes de gruau agrémenté de légumes bouilli... Des assiettes monte une odeur laissant entendre que, même s'il n'y en a pas trace dans l'assiette, le gruau a rencontré le chemin d'une pièce de viande à un moment ou un autre de sa cuisson.

Petite remarque technique : la locution "je suis à la recherche de deux jeunes elfes" pourrait passer pour un mensonge de ta part. Je vais considérer qu'étant donné ta proximité respective avec les clergés de Findeldara et Calistria tu peux estimer que c'est la vérité au sens de l'adoption.
Offline Hikari  
#16 Envoyé le : mardi 5 mai 2020 14:41:34(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 101

~ Hélios ~
le brave, le magnifique, le généreux
le charmeur des sept mers
le félin au grand cœur

22 / 22

CA : 17 (C 13, S 14)
Ref 18 . Vig 14 . Vol 15
Sorts I : 5/5 - 1/1



Jouant le jeu de la belle, Hélios soutenait son regard, l’air curieux. Intrigué plus précisément. S’il y avait moyen de joindre l’utile à l’agréable, c’était fort volontiers. En revanche, compte tenu du mauvais accueil qu’il avait eu plus tôt, l’huline était sur ses gardes, craignant d’être tombé non pas sur une délicieuse jeune femme mais bien sur une redoutable araignée, tissant sa toile.

Humant le fumet du plateau fraîchement arrivé, Hélios prit son temps pour répondre aux questions de la demoiselle. S’accoudant à la table et joignant les mains, il reprit sur un air
« Intéressant…
Pourquoi je les cherche ? Eh bien… effectivement, je suis un ami d’enfance. Et donc, ces "idées" et ces "gens", quels sont-ils et que désires-tu en échange de cette information ?  »
ajouta-t-il, l’air charmeur.

C'est noté !
Offline Anadethio  
#17 Envoyé le : mercredi 6 mai 2020 15:21:36(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 628


oujours aussi charmeuse, sirotant son hypocras tout en détaillant du regard son interlocuteur, Essi laisse échapper un petit rire lorsqu'il dit être un ami d'enfance des deux demoiselles... Visiblement la réponse, si elle correspond parfaitement aux exemples qu'elle avait proposé ne répond pas tout à fait à ses attentes...

« Un ami d'enfance donc ? Ca ne me dit pas ce que tu leur veux... »

Quand à la manière dont elle apporte ses réponses... Son ton qui s'était fait serieux semble plus léger alors qu'une étincelle amusée danse dans ses yeux :

« Tu vas devoir me satisfaire pour que je te donne des détails. La question n'est pas tant de savoir ce que je... désire... Mais ce que tu veux m'offrir. »



Offline Hikari  
#18 Envoyé le : mercredi 6 mai 2020 17:25:20(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 101

~ Hélios ~
le brave, le magnifique, le généreux
le charmeur des sept mers
le félin au grand cœur

22 / 22

CA : 17 (C 13, S 14)
Ref 18 . Vig 14 . Vol 15
Sorts I : 5/5 - 1/1


Laissant pour le moment les victuailles de côté, désireux de conserver toute son attention et de ne pas s’exprimer les babilles dégoulinantes d’hypocras et parsemées de gruau. Notant que la demoiselle semblait apprécier son ton narquois, il s’applique à continuer d’orienter ses propos dans ce sens, mais tâche cependant de ne pas trop tirer sur la corde.

« Hum… Exact. » ajoute-t-il avec un sourire en coin.

« Eh bien, je suis presque sûr que ces deux pestes sont parties en quête d’aventure, de renouveau, et n’étant pas là le jour de leur départ… j’ai dû manquer le début du spectacle. Avec un peu de chance et de bagout, je devrais pouvoir participer au reste de la représentation. Et puis, elles pourraient s’attirer des ennuis, et je n’aimerais manquer ça pour rien au monde…
Et toi, tu aurais envie de partir à l’aventure ? En quête d’inspiration, de richesse, ou que sais-je encore ?  »


Il s'arrêta un instant, laissant sa question faire son chemin. L'idée n'était pas de convaincre la demoiselle de partir avec lui, bien que l'idée ne lui aurait pas déplu, mais plutôt d'orienter la suite de son discours à venir.

« Quant à te satisfaire… encore faudrait-il que je sache ce que je puis t’offrir de… satisfaisant. A en croire mes déconvenues de la matinée, tes désirs pourraient être quelque peu… différents de ceux auxquels j’ai l’habitude d’être confronté. Mais disons que selon la pertinence de ton aide, mon offre pourrait être… quelle était la formule déjà ? … Ah oui, "presque à coup sûr" satisfaisante…  »

Modifié par un utilisateur mercredi 6 mai 2020 17:44:52(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Anadethio  
#19 Envoyé le : jeudi 7 mai 2020 11:53:09(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 628


ne moue dubitative suivie d'un hochement de tête. Visiblement les justifications du jeune Huline ont su convaincre la demoiselle qui ne s'en vas pas plus insister sur le sujet, se contentant d'une pique :

« T'es vraiment certain que c'est pas toi qui vas leur attirer des ennuis ? Vu que tu as l'air de très bien t'entendre avec la noblesse... »

A l'intonation, Hélios suppose qu'elle n'avait pas spécialement envie d'aider quelqu'un dont les intentions auraient été moins bienveillantes... La réponse concernant ses appétences par contre ne semble pas satisfaire Essi pour ne pas dire qu'elle en a l'air vexée :

« Ne vas pas t’imaginer que tout le monde est aussi charmant que Lady Laura... Et si tu ne veux pas mal finir arrête de comparer les gens fréquentable avec cette greluche... Quand à moi... J'aime l'exotisme et les surprises. Fait ton offre et je te donnerais mes informations... »
Offline Hikari  
#20 Envoyé le : jeudi 7 mai 2020 15:44:30(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 101

~ Hélios ~
le brave, le magnifique, le généreux
le charmeur des sept mers
le félin au grand cœur

22 / 22

CA : 17 (C 13, S 14)
Ref 18 . Vig 14 . Vol 15
Sorts I : 5/5 - 1/1


Amusé par la réaction de la demoiselle, Hélios resongea à cette histoire de noblesse. Il était vrai que son ignorance dans ce domaine pourrait jouer contre lui, et par conséquent contre ses proches ou ses projets. Ce qu’il connaissait de la noblesse ne se résumait guère qu’aux balades. Lorsqu’il en aurait l’occasion, il faudrait qu’il travaille tout ça, il y avait trop à gagner et surtout trop à perdre à rester ignorant. Mais pour l’instant, il se devait de répondre à la pique, il n’allait pas se laisser dominer si facilement.

« Oh, encore cette malheureuse histoire ? Et moi qui croyais que nous avions laissé cette mésaventure derrière nous pour nous plonger dans cette merveilleuse alchimie qu'est la musique…
Plus sérieusement, c’est vrai que j’ai une caravane de retard dans le domaine du noble jeu, il va falloir que je m’éduque en la matière… ou que je me dresse, à en croire cette charmante Lady.  »


Il prit son verre d’une patte délicate, et le fit légèrement remuer, faisant ainsi remonter l’arôme de l’hypocras jusqu’à ses narines. Il huma lentement ce parfum, savourant cet instant.

« L’exotisme et les surprises dis-tu ? J’imagine donc qu’une chose aussi vulgaire que l’or te serait décevante… Voyons, tu sembles être une personne raffinée et je crains de n’avoir que peu de choses à offrir… de la connaissance peut-être ? Une histoire de chez moi, voire la mienne, ou un sonnet elfique ? A moins que tu ne cherches toute autre forme… d'exotisme ?  »

Je n'ai pas fait de jet de connaissances locales... c'est pas vrai... snif

Modifié par un utilisateur jeudi 7 mai 2020 18:00:12(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
3 Pages123>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET