Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

10 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline mysticbadger  
#1 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 10:51:27(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 348
L'ambiance est détendue dans la petite salle de réunion du Guet du Précipice. Le lieu est encore assez neuf, tout au moins le mobilier, car le bâtiment est un ancien hôtel particulier récemment rénové.
Le Sergent Ollo est déjà présent, même si le lieutenant ne rejoindra les nouvelles recrues que dans une demi-heure, pour son briefing qui s'annonce, au vu des discussions agitant les gardes plus gradés, corsé pour les nouvelles recrues.

Le sergent Ollo est plutôt réveillé pour un matin, et il a poussé la gentillesse à apporter du café et du thé aux recrues un peu stressées. Pour l'instant, cinq recrues sont présentes et soit discutent entre elles à voix basse, soit restent dans leur coin à parcourir leur petit recueil de lois en murmurant silencieusement les articles à retenir.

«  Bien dormi ? Prenez donc une tasse, et soufflez un peu avant que le lieutenant n'arrive. Si vous avez besoin de quelque chose, c'est le moment de me le demander.  »


On peut, à votre guise, faire un peu de RP en attendant que tout le monde soit prêt.

Modifié par un utilisateur jeudi 29 octobre 2020 10:58:50(UTC)  | Raison: Non indiquée

Annonce
Offline Dalvyn  
#2 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 11:39:08(UTC)
Dalvyn
Rang : Référent
Inscrit le : 15/12/2009(UTC)
Messages : 17,708
Localisation : Dinant (Belgique)

Noé Dargent
Perc +6 — CA 18
F+3 R+6 W+6

16 / 16
Une des nouvelles recrues présentes dès cette heure matinale était un individu qui ne payait pas forcément de mine et ne semblait guère sortir de l'ordinaire. Âgé sans doute d'une bonne vingtaine d'années, il avait le teint hâlé et les cheveux légèrement bouclés, deux indices qui indiquaient peut-être une vague ascendance garundaise.

Avant de se rapprocher du sergent Ollo et d'aller le saluer, il prend le temps d'examiner son uniforme, et plus particulièrement le bas des jambes de son pantalon, comme s'il s'attendait à y trouver des traces de boue peut-être. Puis, tout en sifflotant à voix basse comme pour se donner un peu d'assurance, il réajuste sa veste aux couleurs du guet du Précipice et s'avance pour prendre une tasse de thé.

Il salue le sergent d'un geste de la main avant de se raviser, de se racler la gorge puis de réaliser, avec un peu d'hésitation, un salut militaire plus conforme. « Bonjour, sergent. Noé Dargent, à votre service... enfin... à vos ordres. » Il se racle à nouveau la gorge, cachant plutôt mal sa nervosité, avant d'expliquer « J'ai été transféré depuis les Flaques. Chez les "remueurs de boue", comme certains nous appellent, la tendance n'est pas toujours au formalisme... »

« Et le thé est nettement plus rare, aussi... Merci pour cette attention. » ajoute-t-il tout en prenant une tasse. Il prend bien soin de la tenir à deux mains, sans doute pour éviter les tremblements de nervosité. Tout en portant le breuvage à ses lèvres, il jette un coup d'oeil aux alentours et salue d'un hochement de tête bref et d'un léger sourire les autres recrues présentes.

Modifié par un utilisateur jeudi 29 octobre 2020 11:39:48(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline mysticbadger  
#3 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 11:58:09(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 348
Le sergent rit doucement.
«  Pas de quoi t'inquiéter, mon garçon. J'ai parcouru un peu les flaques il y a une quarantaine d'années, j'en ai de très bons souvenirs, à part mon arthrose.  »

Il jette un œil, de bas en haut, à Noé.
«  Tu as au moins réussi à tenir ton uniforme propre, c'est déjà un bon début. Attention avec ta rapière, mon garçon. N'oublie pas qu'en tant que garde, il vaut mieux assommer que blesser. Tu te souviens des passes d'armes pour frapper aux tempes sans scalper ton suspect ?  »
Offline septimus  
#4 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 12:27:14(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,216

Anne Maveth
ca : 16
Etat : normal
Sp: 2/2 ; Fc: 2/2

16 / 16



Anne abandonne sa lecture des lois du quartier pour écouter l'échange entre le sergeant et la recrue. Elle baisse un peu les yeux pour vérifier elle-aussi sa tenue, mais elle est impeccable. Anne a passé beaucoup de temps pour être sûre de faire bonne impression. Elle a un peu peur que son origine mette les autres membres de la Garde et ses probables nouveaux collègue en porte-à-faux.
Il faut dire que son allure est étrange, même dans une cité comme Absalom. De haute taille pour une femme, elle a une peau extrêmement blanche, comme si le sang qui coulait dans ses veines n'avait aucune couleur. Ses iris d'un blanc laiteux dérangent souvent ceux qui la regardent dans les yeux. Ses longs cheveux gris clairs complètent le tableau. Elle est pourtant avec un visage jeune, voire poupin, sans aucune ride et d'un âge qu'il est très difficile à évaluer, un peu comme celui des elfes, mais ses oreilles ne sont pas pointues comme pour les membres de cette race. Elle a la taille fine, qu'elle a même renforcée en serrant l'armure de cuir léger qu'elle porte comme uniforme de la garde. Une bandoulière barre son torse et sa petite poitrine et est garnie d'outils et de tissus divers, en grande partie utilisables pour soigner. Un symbole divin de Pharasma est épinglé à côté de sa plaque de garde. Malgré son apparence étrange, elle est pourtant extrêmement attirante. Et elle le sait.

Anne ajuste sa masse en réaction aux paroles du sergent. Elle n'a pas oublié que les gardes ne devaient pas utiliser de violences mortelles. De toutes façons, elle préfère à vrai dire soigner plutôt que d'infliger des blessures, mais ce travail de garde venait comme un ensemble et il lui fallait tout prendre.

Elle sourit et se sert un thé avant d'intervenir.

« Anne Maveth, à vos ordres également Sergent. J'ai finit mes 10 ans de service dans l'armée comme doc' avant de m'engager dans la Garde récemment. Si Noé oublie ces consignes, je pourrais toujours suturer les plaies. » ajoute-t-elle avec un sourire pour appuyer son trait d'humour.
Ce faisant, elle espère que personne ne remarquera que l'armée officielle d'Absalom n'a quasiment rien eu à faire depuis des décennies...
Offline mysticbadger  
#5 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 13:28:52(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 348
« Ah... Soldat Maveth... je pensais justement à vous. »
L'espace d'un instant, Anne croit lire dans ses yeux le questionnement de la décision d'avoir accepté son engagement, puis cette vision disparaît, et le sourire du sergent redevient franc.
«  Puisque votre coéquipier des Flaques m'y a fait penser, auriez-vous dans votre trousse quelque chose contre l'arthrite ? Je suis à court de mes pommades et je n'ai pas eu le temps d'aller chez un apothicaire. Mes épaules me font souffrir, et je l'en voudrais de ne pouvoir tamponner vos demandes de congé et vos rapports de paie... Ce n'est pas très protocolaire, mais si vous pouviez rendre service à votre vieux sergent... »
Offline septimus  
#6 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 14:27:04(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,216

Anne Maveth
ca : 16
Etat : normal
Sp: 2/2 ; Fc: 2/2

16 / 16



Anne sourit au sergent. Elle est là pour aider à la base. Sa profession et sa profession de foi est de protéger et soigner.

« Pas de problème Sergent. Puis-je ausculter vos mains ? » et joignant le geste à la question elle prend les vieilles mains du sergent. Elle caresse les mains, regardant le sergent dans les yeux. Quitte à l'aider, autant essayer de se faire bien voir.

  • Diplomatie : 1d20+7 donne [14] + 7 = 21
  • Médecine : 1d20+5 donne [19] + 5 = 24


« Il faudra que j'aille voir à l'infirmerie pour trouver quelque chose pour vous soulager. Je n'ai pas préparé ma trousse de secours pour les soins à long terme. Après ma journée par contre, ce serait un plaisir de prendre soin de vous. Je suis là pour ça. Je veux dire : pour soigner ce qui en ont besoin bien sûr. » finit-elle en "oubliant" de remarquer le sous-entendu.

Modifié par un utilisateur jeudi 29 octobre 2020 15:29:58(UTC)  | Raison: J'enlève le passage sur l'âge, car j'avais oublié que c'était un nain ^^

Offline mysticbadger  
#7 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 15:01:02(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 348
Le sergent Ollo est un nain (voir le wiki), bien avancé dans son second siècle.

Ollo est en rudement bonne santé pour quelqu'un de son page, malgré la forte constitution des nains. Mais Anne reconnaît rapidement les symptômes clairs d'une crise de goutte qui approche. L'abus de café du sergent n'y est sans doute pas étranger, il vaudrait mieux qu'il boive de l'eau, bouillie préalablement. Lors des derniers passés à découvrir le poste de garde, Anne a repéré dans le laboratoire quelques plantes qui pourraient aider à soulager : de l'écorce de saule, et une tisane de cassis. L'idéal, bien sûr, serait de le fouetter avec des orties.

«  Merci de m'examiner, Soldat. Ce n'est pas par hasard que le lieutenant a approuvé ton engagement. D'habitude, je ne suis pas du genre à me plaindre, mais depuis hier, ça pique et ça tire de façon très désagréable. Si tu as une idée avec que le lieutenant arrive, je suis tout ouïe. ».
Offline Yg One  
#8 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 15:05:21(UTC)
Yg One
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/12/2014(UTC)
Messages : 1,424
Localisation : Nord de Rennes

Helam
Sorts n.1 : 2/2
Charming Words 1/1
CA : 15

13 / 13




L'un des agents présents prend congé de sa comparse demi-elfe afin d'aller également se servir une tasse de thé. Ce qui frappe en premier lieu les observateurs est le constrate saisissant avec l'agent Maveth. Elle est d'albâtre, et lui de jais. Ses cheveux blancs ne parviennent à faire oublier sa peau sombre qui trahit une ascendance sinon démoniaque, à tout le moins douteuse. Mais son uniforme impeccable, ses traits elfiques, et son assurence teintée d'arrogance, rassurent quand à son appartenance au melting-pot ethnique qui compose la population d'Absalom.
Approchant de la table il se verse élégamment un trait de thé, tandis que le corbeau juché jusque là sur son épaule change de perchoir en volant au passage un gateau de l'une des assiettes laissée sans surveillance. Il sourit à l'échange entre le sergent et l'agent Maveth, mais se retient de toute remarque caustique, qu'il ne savait de toutes façons pas tourner correctement pour faire rire son auditoire.
Accrochant le regard du nain, il effectue le salut règlementaire avec une lenteur calculée :
« Agent Helam Darafinwë, au rapport pour l'appel, Sergent. » Sa tenue non renforcée et son apparence frêle intérrogent quand à sa capacité à se frotter à la racaille des rues. « Et moiii, et moiii ? » l'interrompt le volatile noir, qui a terminé son encas. « Ahem, en effet, et assistant-agent Narquois, présent également, prêts à servir Absalom et le quartier du Précipice, quels que soient les méfaits que nous rencontrerons aujourd'hui. » Il hume son breuvage, mais suspend son geste alors qu'une question lui vient.
« A propos Sergent, vous et moi étions déjà nés lors du précédent Festival, mais je n'étais qu'un tout jeune elfe quand il s'est déroulé. Etiez-vous déjà dans le Guet à ce moment là ? Je me demande ce à quoi nos prédécesseurs ont dû faire face il y a un siècle. » Termine-t-il, plus pour lui-même que pour son interlocuteur.
Thrôrir, nain magus 1, avec Mdadd => terminée
Hume-Au-Vent, Homme-Rat voleur 1, avec Greflechtin => terminée
Helam, elfe mage 1, avec Efpi92, puis Zinou (2 PFS) => terminée
Aylora, humaine archéologue 2, sur la BA-82 avec Djezebel
Helam, elfe mage 1, avec Bengrow (PFS) => terminée
Offline Dalvyn  
#9 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 15:07:17(UTC)
Dalvyn
Rang : Référent
Inscrit le : 15/12/2009(UTC)
Messages : 17,708
Localisation : Dinant (Belgique)

Noé Dargent
Perc +6 — CA 18
F+3 R+6 W+6

16 / 16
« Pour sûr, sergeant, » répond-il quand le nain l'interroge au sujet de sa rapière. Tout en tapotant l'arme qui pendait à sa ceinture, il ajoute « C'est un outil en cas de dernière extrémité, de toutes façons... et je préfère viser les bras ou les jambes pour affaiblir, empêcher d'attaquer ou de se déplacer de toutes façons. »

Il se met à hocher la tête de manière compatissante quand le sergent évoque son arthrite. « Pour sûr, l'environnement humide des Flaques laisse des traces difficiles à oublier. Des traces physiques, tout comme des images mentales. » ajouta-t-il.

Il hésite un instant puis, au bout de quelques secondes de réflexion, propose « Si, ce soir, après le service, vos mains vous font encore souffrir, je pourrai peut-être tenter quelque chose pour calmer la douleur. C'est... une technique que je ne peux mettre en place qu'un certain nombre de fois par jour, donc je préfère m'assurer qu'il n'y a pas d'autres besoins, encore plus vitaux, avant d'y faire appel. » Il se râcle la gorge à nouveau, comme pour ponctuer ses paroles, puis continue à observer la salle et les autres recrues tout en terminant son thé.
Offline mysticbadger  
#10 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 15:23:17(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 348
Le sergent Ollo se tourne vers Helam.

«  Pour être plus précis, Agent Helam, le festival du sècle dernier n'a pas eu lieu, en 4620. La ville était encore sous le choc de la disparition d'Aroden, et le Primarque de l'époque a préféré tout annuler. Je me souviens de ces moments-là, car j'étais tout jeune troufion dans le Guet des Poternes, et il y a eu quelques émeutes pour protester contre cette décision. Et ensuite, les gens ont oublié... Rien ne change vraiment, à Absalom. vous aurez plutôt à gérer des bagarres d'ivrognes, des commerçants râleurs ou floués, des enfants perdus, des voleurs à la tire... Narquois sera bien utile, en tout cas !  », conclut-il en donnant une noisette sortie de sa poche au volatile.


Se retourant vers Noé, il reprend :
«  Votre escouade va devenir rapidement ma favorite, dites-moi ! Nous en reparlerons au soir, quand je verrai l'état dans lequel votre première patrouille ensemble vous a laissé. Même si je doute que vous rencontriez autant de problèmes que dans les Flaques, mais sait-on jamais. Et je n'aimerais pas que le lieutenant pense que je me laisse dorloter par mes hommes. Il se mettrait encore à hurler, et j'ai mal à la tête quand il fait ça.  »
Offline septimus  
#11 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 15:48:20(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,216

Anne Maveth
ca : 16
Etat : normal
Sp: 2/2 ; Fc: 2/2

16 / 16



Anne laisse les autres discuter avec le sergent. Elle est contente qu'il y ait un elfe dans le groupe : elle a du mal à s'attacher avec les humains depuis que tous ses amis d'enfance sont morts de vieillesse, ce qui l'a rendue quelque peu distante. Avant de reprendre sa place dans le rang, elle chuchote au sergent:

« Je pense que vos douleurs ne vont pas s'améliorer à moins qu'on s'occupe de vous. Retrouvez moi à l'infirmerie en fin de journée, j'espère que j'aurais le temps de vous préparer une décoction simple, mais ça ne sera que temporaire... »
Anne se considère d'abord comme une doctoresse, et discuter de la santé d'un patient devant d'autres personnes est un de ses interdits. Elle espère toutefois que le sergent comprendra le sous-entendu que sa condition risque de demander un peu plus qu'un simple breuvage pour aller mieux.
Offline mysticbadger  
#12 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 16:02:47(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 348
Les yeux du sergent pétillent en écoutant Anne.
«  Si nous n'étions pas si âgés et si professionnels, je pourrais prendre cela pour un rendez-vous galant. Merci, Maveth, de vous soucier de ma santé. Faites attention à vous et aux autres, en patrouille. Ne partez pas sur l'idée qu'une rue commerçante est d'office plus paisible qu'un champ de bataille... »
Offline Mordicus  
#13 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 23:55:37(UTC)
Mordicus
Rang : Staff
Inscrit le : 28/12/2009(UTC)
Messages : 7,126
Localisation : MASSY
L'une des recrues est resté au fond de la pièce, observant les manèges des uns et des autres l'air amusée tout en parcourant rapidement le recueil juridique qui lui avait été fournit. Tout juste s'est elle avancée avec un grâce presque féline pour se servir lorsque le sergent avait proposé du thé.

C'est une humaine, jeune, plutôt petite, sa peau à la couleur dorée du miel et ses cheveux bouclés sont aussi noirs que ses yeux. Cependant, ses oreilles pointues ornées d'anneaux de cuivre ternis et ses yeux légèrement en amande montrent qu'elle compte également des elfes parmi ses ancêtres.

Elle porte sous son tabard aux armes du Guet de la porte Est une armure de cuir clouté et une matraque est accroché à sa ceinture. Fait remarquable, une lame elfique est attachée dans son dos et ne semble pas gêner ses mouvements, semblant indiquer que sa présence à cet endroit est habituelle, et qu'elle doit savoir s'en servir...

« Serrrgent, ce thé est un délice, vrrraiment », dit elle après en avoir avalé une gorgée. Son accent aux 'r' roulant dénote une origine lointaine que ceux à l'oreille la plus fine pourront associer à celui de l'Empire Kéléshite et, chose curieuse, noter que celui ci est également parfois surnommé "Porte de l'Est"...
Offline nauron  
#14 Envoyé le : vendredi 30 octobre 2020 07:40:25(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Cyrus Vanbeck
CA 17
Ref:7 Vig:7 Vol:8

20 / 20


La cinquième recrue est un humain d'une vingtaine d'année. Jusqu'à l'entrée du sergent, il est assis en tailleur sur son siège et semble presque endormi. Sa cage thoracique s'élève paisiblement au rythme de ses inspirations, lentes et profondes. Les paroles du sergent le sorte de sa transe, il se relève rapidement puis s'avance d'un pas franc vers lui. N'étant pas le premier, il laisse les autres se présenter avant de prendre la parole à son tour.

«  Soldat Vanbeck. Au rapport!  »

Il se tient au garde à vous attendant un signe de son supérieur. Ce jeune homme mesure dans les 6 pieds et semble plutôt athlétique, sa démarche laisse voir un port martial. Il porte son uniforme de manière impeccable et ne semble rien porter d'autre en dessous, aucune arme ou armure.

Ne sachant à quoi s'en tenir, il reste neutre dans son attitude quant aux propositions de soins que proposent les uns après les autres ses nouveaux collègues au sergent, avec l'impression que ces derniers cherchent presque tous a s'attirer les faveurs du nouveau chef.
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline mysticbadger  
#15 Envoyé le : vendredi 30 octobre 2020 13:48:58(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 348
« Ne vous y habituez pas trop, Soldat Shamissa, » répond le sergent Otto, «  ce n'est pas l'habitude du lieutenant de gâter ses hommes. Mais cependant, vous ne manquerez de rien pour exercer vos tâches. C'est toujours mieux que dans les Flaques, n'est-ce pas, soldat Dargent ? Je vous conseille de remplir votre gourde avant de partir, le thé vendu dans les allées du festival est hors de prix. »


Il se tourne ensuite vers Cyrus, qui vient de se lever.
«  Content de voir que vous vous joignez au groupe, soldat Vanbeck ! Vous allez vite vous habituer à votre nouvelle affectation. L'odeur du large ne vous manquera pas ici, même si la populace est a priori moins grossière que sur les quais. Gardez un oeil sur ce qui se cache derrière les palissades, cependant. Les parties encore en ruine du quartier sont loin d'être pacifiées. Je peux compter sur vous, n'est-ce pas ? »
Offline nauron  
#16 Envoyé le : vendredi 30 octobre 2020 19:10:54(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Cyrus Vanbeck
CA 17
Ref:7 Vig:7 Vol:8

20 / 20


«  Oui Sergent, je ne vous décevrai pas. Je ferai attention, merci de vos conseils! »

Le jeune soldat répond de manière rapide, il semble motivé et désireux de faire ses preuves.

«  Avez vous des recommandations spécifiques pour nous?
Vous avez déjà parlé de l'interdiction de l'usage de force létale, y a-t-il autre chose? »


Le soldat reste au garde à vous.

Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline mysticbadger  
#17 Envoyé le : vendredi 30 octobre 2020 20:31:50(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 348
Le sergent opine du chef puis poursuit sur la lancée de Cyrus.
«  Même ainsi, l'usage de la force doit être évité le plus possible, notamment parce qu'il est très visible et donne de mauvaises idées aux passants, provoque des attroupements, et tente les malandrins à profiter du désordre pour commettre d'autres larcins. Non, usez de tout ce que vous pouvez : le rappel à la loi, l'intimidation, la camaraderie, la menace, la tromperie si nécessaire, toujours en restant dans l'esprit de la Loi. La protection des innocents et la bonne marche de la cité sont notre priorité, au-delà de notre confort ou de notre amour-propre.  »

Un pas lourd se fait entendre à l'étage.
«  Voilà le lieutenant. Une dernière question avant le début de la réunion ?  »
Offline Dalvyn  
#18 Envoyé le : samedi 31 octobre 2020 10:31:44(UTC)
Dalvyn
Rang : Référent
Inscrit le : 15/12/2009(UTC)
Messages : 17,708
Localisation : Dinant (Belgique)

Noé Dargent
Perc +6 — CA 18
F+3 R+6 W+6

16 / 16
Noé secoue la tête négativement, « Pas d'autre question pour le moment en ce qui me concerne, sergent. » Il s'approche de la table sur laquelle se trouve le thé et enlève le bouchon de sa gourde puis la pose sur la table.

« En attendant l'arrivée du lieutenant, je propose de suivre les conseils du sergent et de remplir nos gourdes de thé ? » suggère-t-il en se tournant vers les autres recrues. Il tend la main pour inviter les autres gardes du Précipice à lui donner leur gourde pour les remplir en premier, puis propose au sergent de lui servir une dernière tasse avant de remplir sa propre gourde et de retourner à sa place pour assister au débriefing du lieutenant.

La nervosité du début, de la première rencontre, semblait l'avoir quitté pour le moment, laissant place à l'excitation du nouveau et de la découverte.
Offline mysticbadger  
#19 Envoyé le : samedi 31 octobre 2020 11:04:38(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 348

Enfin, au paroxysme de l'attente, débarque le lieutenant Lavarsus. Il a l'air de bonne humeur, apparemment, car il n'a encore rien renversé, et le sergent Ollo est encore souriant.

Le lieutenant se place derrière une table et vous regarde longuement. Puis il marmonne un «  Pas croyable... » et s'assied.
«  Bon... Vous le savez, cette année, c'est le Festival Radieux, et tous les regards d'Absalom et d'au-delà sont tournés vers vous. J'ai demandé au Grand Conseil de m'envoyer les meilleurs, pour assurer la sécurité. Et je vous ai vous, pour les patrouilles. Il va falloir faire avec. Ecoutez les vétérans, surveillez vos arrières, travaillez en équipe. Et si je vous attrape à lambiner ou à tenir la réputation de mon guet, je vous filerai un tel coup de pied au cul que vous atterrirez dans le cimetière des épaves... Bon...  »
Il se saisit d'une feuille de papier qu'il a déposée avec un paquet d'autres sur la table un instant auparavant.
« Maveth, Dargent, Darafinwë, Kyonia, Vanbeck, voici vos assignements : patrouille sur le Boulevard de Gyr, et allez jeter un œil au Tengu Eméché, j'ai des plaintes des voisins pour du bruit et des dégâts. Tâchez de revenir entiers.  »

Il se tourne ensuite vers les autres gardes novices dans la pièce, tandis qu'Ollo fait discrètement signe aux nommés de déguerpir.

Modifié par un utilisateur samedi 31 octobre 2020 11:59:44(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mordicus  
#20 Envoyé le : samedi 31 octobre 2020 11:58:35(UTC)
Mordicus
Rang : Staff
Inscrit le : 28/12/2009(UTC)
Messages : 7,126
Localisation : MASSY
La réputation du lieutenant semblait fidèle à ce que l'on pouvait entendre dans les couloirs de la garnison. Aussi Shamissa, dès les ordres reçu, et signe fait par le sergent de sortir de la salle s'empressa de le faire.

Une fois hors de celle ci, elle raccrocha à sa ceinture la gourde remplie de thé par Dargent avant de tenter de se rappeler duquel parmi le Boulevard de Gyr et le Tengu Éméché était le plus proche. Et accessoirement quelle était la réputation de ce dernier lieu.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
10 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET