Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

2 Pages12>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline vaidaick  
#1 Envoyé le : mardi 22 février 2022 11:05:59(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002
L'Invasion


Le 17 Arodus 4717 - Kenabres - peu après minuit


es Sarkoriens furent suivis par le commandant Semple, arguant qu'il devait lui aussi s'enquérir de la situation. Les premières victimes que le groupe rencontra furent feu les soldats de l'ordre du dragon d'argent - "feu" étant le terme juste, puisque la plupart des vingt soldats semblaient avoir été brûlés vifs par un puissant feu de grande taille. Cependant, celui-ci n'avait pas perduré, laissant supposer un feu magique de courte durée.

Au-dehors de la cathédrale, les festivités sur la place avaient pris fin, visiblement brusquement. Les décorations étaient toujours présentes, mais certaines arrachées et tâchées de sang, tandis que quelques cadavres mendeviens jonchaient les rues. Un bref regard permis de comprendre que cette fois-ci, ce n'était pas la magie mais les armes qui avaient été à l'œuvre contre des citadins joliment vêtus pour l'occasion, dépourvus d'armes et de protections. Ici un corps décapité, là une flèche plantée dans le dos, alors que le pauvre bougre tentait probablement vainement de s'enfuir.

Cependant, le bruit de fête au loin laissait supposer qu'il n'en avait pas été de même pour toute la ville. Au contraire même, puisque le troisième district, semblait prendre à peine conscience de la tragédie qui venait de se produire dans le quartier voisin, tandis que la soirée battait son plein dans le second district, encore loin d'imaginer qu'une attaque, malgré la protection des Pierres de Garde et des soldats, avait bel et bien eu lieu.

Enfin, le commandant, qui informait les sergents d'unité au fur et à mesure de leur avancée dans la ville, laissa les Sarkoriens aux portes de la ville. Celles-ci s'ouvrirent pour laisser passer nos héros, se refermant juste après leur passage.

Les campements se dévoilaient à leurs yeux, intacts. Les regards des vigiles de chacun des camps se tournèrent vers eux, cherchant une réponse, un indice sur ce qu'il s'était passé. Car a priori, ici, c'était le calme plat...

Modifié par un utilisateur mardi 22 février 2022 22:40:59(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Annonce
Offline Boadicee  
#2 Envoyé le : mercredi 23 février 2022 23:13:04(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Móirín observa silencieusement la scène de destruction au centre de Kenabres, et aussi la liesse qui se poursuivait au delà de la proximité immédiate de la cathédrale. Intéressant...De toute évidence, les cultistes avaient compté sur l'élément de surprise pour perturber le rituel. Ils n'avaient sans doute pas la capacité de prendre la ville par la force, et se comportaient comme des saboteurs.

En revanche, il était un peu surprenant que le reste de la ville n'ai pas eu vent de l'incident, mais peut être que la garde avait préféré éviter les risques de panique. Une panique dont les cultistes auraient pu profiter. Et malgré cette analyse intellectuelle de la situation, la devineresse ne pouvait s'empêcher de frissonner face au contraste de la fête et du carnage.
« Dire qu'ils ne se doutent pas de la présence de démonistes à quelques rues de là...je me demande s'il en est de même pour Mendev dans son ensemble, et si certaines villes sont déjà tombées sans que nous ne le sachions...? »

Heureusement, une fois au campement, le clan paraissait indemne. Apparemment, la violence n'était pas arrivée jusque là. Cependant, consciente qu'elle était rarement la bienvenue, elle ne parla pas la première.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline UrShulgi  
#3 Envoyé le : jeudi 24 février 2022 14:12:30(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Jormung
JdS +6, +9, +8
CA : 19/12/17
Blessing : 4/5
Fervor : 4/4
Sacred Weapon : 4/4
RD/immun : 1/20%

46 / 39



Jormung serra les dents à la vue des soldats carbonisés. Lui qui n'était pas une petite nature, il savait que même si l'agonie avait été courte, elle avait été d'une douleur sans commune mesure. Les affres de la guerre.
Une partie de la ville découvrait en même temps qu'eux les tragédies de la surface. Il était saisi d'un mélange de dégoût face à ces chanceux qui festoyaient pendant que les autres étaient sous les lames et les flammes, et de soulagement qu'ils n'avaient pas tous été confrontés à pareille situation. De toute manière, ils étaient, plus que jamais, tous dans le même bateau, un bateau qui devrait affronter bien des tempêtes.

Jormung allait parler, mais la stupeur fut la plus forte de voir les Sarkoriens indemnes.
« J... hg- » il avança un bras, paume visible et grande ouverte pour montrer le campement à ses camarades, comme s'ils n'avaient rien vu par eux-mêmes.
Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Guigui  
#4 Envoyé le : jeudi 24 février 2022 22:35:58(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,859

Zorg
CA : 13 | C : 13 | D : 11
réf:+3 | vig:+3 | vol:+4

29 / 29


En mettant le pied hors de leur repaire sous la cathédrale, Zorg ne put s'empêcher d'émettre un sifflement admiratif - tout à fait déplacé en l'occurrence - en découvrant la vingtaine de corps carbonisés. « Mazette ! Celui ou celle qui a fait ça possède une grande maîtrise du feu. Plus... Plus grande que la mienne en tout cas... Pour l'instant. C'est de la belle ouvrage, » déclara-t-il comme s'il commentait le travail d'un artisan exerçant la même profession que lui.

Curieusement, le spectacle sur le parvis et dans les rues jouxtant la cathédrale ne provoqua pas la même réaction chez le gnome. A la vue de tous ces cadavres, il n'en menait visiblement pas large, et se rapprocha d'Aksana et de Jormung comme s'il avait besoin d'être protégé de quelque chose. A vrai dire, Zorg n'avait pas encore suffisamment pratiqué la guerre et son cortège d'horreurs pour rester insensible à la vue de ces corps meurtris et de ces citoyens assassinés en pleine fête. « Il... Il n'y a pas eu d'attaque massive. Bien sûr. Puisque la protection de la pierre de garde n'a pas failli. Ceux qui nous ont attaqué faisaient partie d'un groupe d'assaut - peut-être même qu'ils étaient l'ensemble du groupe - et ils se cachaient probablement quelque part dans Kenabres depuis un certain temps déjà. Souvenez-vous des paroles d'Henderson lorsqu'il a communié avec l'Héritière. Il y avait des gens acquis aux démons à l'intérieur des murs. Sans doute ceux-là mêmes qui nous ont attaqué tout à l'heure. » Il se demanda si son ami Wesley avait eu à combattre, et la pensée de tomber nez à nez avec son cadavre l'étreignit d'une angoisse irrépressible.

La traversée des quartiers animés par la fête et la vue des camps intacts amenait un sentiment étrange, dystopique. Comme s'ils étaient passés par un portail, depuis un pays en guerre vers un pays en paix. « Oui, mon bon Jormung. Ce que tu essaies d'exprimer - fort imparfaitement, si je puis me permettre - je le ressens aussi. Mais tout cela est logique, si on y réfléchit, ja ? Tout reposait sur la capacité de cette Henges, que vous semblez tous bien connaître, à neutraliser le rituel de la pierre de garde. Les démons auraient vraisemblablement attaqué à minuit, dès la dissipation de la protection qu'elle confère. Mais le rituel ayant été mené à son terme, il ne s'est rien passé. Je continue à me demander pourquoi elle et ses sbires n'ont pas tout donné pour nous vaincre. Ou peut-être que sa propre sauvegarde lui importait plus que la victoire ? Ce serait assez dans les manières des démons, d'ailleurs. Enfin... Allons faire notre rapport, je prendrais bien une collation, d'ailleurs. C'est fatigant de faire la guerre, vous ne trouvez pas ? »

Modifié par un utilisateur vendredi 25 février 2022 09:37:31(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline UrShulgi  
#5 Envoyé le : samedi 26 février 2022 14:06:18(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Jormung
JdS +6, +9, +8
CA : 19/12/17
Blessing : 4/5
Fervor : 4/4
Sacred Weapon : 4/4
RD/immun : 1/20%

46 / 39



Jormung hocha la tête bien qu'il était difficile à quelle question de Zorg il répondait, à moins qu'il ne répondait à toutes.
Il finit même par sourire. Le petit bonhomme avait raison, et, tardivement, Jormung réalisait que malgré tout le malheur qui leur pendait à tous au nez, ils avaient fait leur part de bien, leur part de réussite aujourd'hui. Ses parents auraient été fiers de lui. Il ne peut s'empêcher de sourire brièvement, montrant de façon gênée toute sa dentition bestiale, avant de reprendre une pensée bien plus funeste.
« Tu as raison. Mais ne soyons pas dupes : des gens acquis aux démons, il y en a peut-être toujours à l'intérieur des murs. C'est ce que je ferai, à leur place. »

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Lyana  
#6 Envoyé le : mardi 1 mars 2022 00:19:16(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Aksana
CA 15 (C11,D14)
Ref+3* Vig+3* Vol+8*
Sorts 1 : 4/4+1/1
Sorts 2 : 3/3+1/1
Canalisations
3/3 - 2d6

35 / 35

Hämärä
CA 17 (C15, D14)
Ref+5 Vig+2 Vol+6
Talons x2
+8/+8, 1d4-2 (x2)
Fast Healing 1

17 / 17

Le regard d'Aksana dans le quartier de la Cathédrale allait et venait sur les traces de destructions et les nombreux corps brûlés. Il était trop tard pour eux, plus personne ne pouvait les aider, à part un prêtre pour bénir leurs cadavres peut-être. L'angoisse envahissait à nouveau la chamane, son esprit était envahi de pensées contradictoires. Elle mourrait d'envie de courir pour voir si le Clan était sauf, si Soniéla était toujours en vie, si ses enfants avaient survécu aux attaques et si Ulf n'avait pas mené le combat de trop, mais dans le même temps, elle voulait ralentir ses pas, retarder au maximum le moment où l'espoir ne serait plus possible, où la réalité s'imposerait à elle.

Cependant, la musique au loin semblait indiquer que les combats avaient été circonscrits à une zone précise et ne s'étaient pas répandus dans toute la cité. Toute à son appréhension, elle laissa Zorg et Moirin s'interroger sur ce qui s'était passé ou non.

Le moment tant attendu et tant redouté arriva enfin, ils arrivèrent devant le camps des sarkoriens et se figèrent tous un instant, saisis par la surprise. Elle soupira longuement, sentant l'angoisse refluer au fond de son esprit. Ses compagnons partageaient sa surprise et elle ne put s'empêcher de sourire devant le discours plein de bon sens entremêlé d'incongruité du Champion du Feu et celui pragmatique de Jormung.

« Allons raconter ce qui s'est passé cette nuit aux Chefs et être certains qu'il ne s'est effectivement rien passé ici. Et puis, Zorg a raison, nous avons mérité un bon repas pour fêter notre victoire, même si elle n'est que provisoire, les mauvaises nouvelles auront bien le temps d'arriver. Allons-y, ils doivent nous attendre. » Alors qu'elle allait avancer, elle arrêta son mouvement et se tourna vers l'autre femme du groupe. « Toi aussi Moirin, viens avec nous et réjouis-toi. Il est plus que temps que tu sois acceptée par le Clan comme il se doit. »


Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
thanks 1 utilisateur a remercié Lyana pour l'utilité de ce message.
Offline vaidaick  
#7 Envoyé le : jeudi 3 mars 2022 22:00:40(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002
e petit groupe franchit les quelques dizaines de mètres qui les séparaient des campements sous les yeux inquisiteurs des différentes factions. Pas la moindre trace de lutte, juste des regards parfois fatigués d'avoir veillé tard, sous la tension d'une attaque imminente, qui n'était pas venue.

Alors qu'ils pénétraient dans le camp des sarkoriens, une des mercenaires Rémorhaz du campement voisin les héla, comme s'il s'agissait de vieilles connaissances.

« Alors les gars, on s'est payé un p'tit tour en ville ? Y aurait pas des chances pour que vous nous disiez ce qu'il s'y passe par hasard ? Parce que de ce côté, c'est l'calme plat. On nous promet une grosse baston, et y a rien, rien de rien. »

A ses paroles, un mouvement général, d'abord timide, puis de plus en plus ample se fit au sein des différents campements vers les sarkoriens, à l'affut d'une information quelconque.

Le brouhaha qui s'ensuivit alerta rapidement les chefs des Sangs-Hurlants, qui vinrent se rendre compte par eux-mêmes de ce qu'il se passait.

« Heureux de vous voir de retour ! » tonna Bors pour couvrir le bruit des questions qui fusaient de toutes parts. « Qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi tout ce monde autour de notre campement ? » s'enquit-il, avec une once d'inquiétude dans la voix.

Modifié par un utilisateur jeudi 3 mars 2022 22:01:54(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Boadicee  
#8 Envoyé le : jeudi 3 mars 2022 22:13:39(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Móirín s'était un peu déconnectée des paroles de Zorg, plongée dans ses pensées et dans ses réflexions sur la suite des événements. En fait, elle était si distraite qu'elle n'entendit pas immédiatement les paroles d'Aksana et sursauta.
« Hum? Oh! Euh...oui, bien sûr. Je...ne voudrais pas que ma présence soit un poids, cependant, et pour tout vous dire, j'espérais pouvoir méditer un peu. Peut être que je serai capable de percevoir de nouveaux fragments de l'avenir... »

Et comme pour répondre à sa distraction, leur passage suscita une vague grandissante de questions et de bruit, et Móirín expira profondément pour garder son calme et sa concentration à présent qu'ils étaient au centre de l'attention.

Sans perdre de temps en politesses, elle répondit aussi directement que possible à la question de Bors.
« Rien de grave, je pense. Une attaque à bien eu lieu, mais il s'agissait de saboteurs, plutôt que d'une armée. Et nous avons réussi à les empêcher d'interrompre le rituel de protection. Pour l'heure, je pense que nous sommes à l'abri, mais nous ignorons si ça va durer. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline UrShulgi  
#9 Envoyé le : vendredi 4 mars 2022 22:20:22(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Jormung
JdS +6, +9, +8
CA : 19/12/17
Blessing : 4/5
Fervor : 4/4
Sacred Weapon : 4/4
RD/immun : 1/20%

46 / 39



Jormung montrait la lame de sa bardiche comme pour confirmer ses dires, avant d'ajouter.
«  Ils ont tenté de briser les protections de la ville, et bien qu'il semblerait que nous ayons réussi à les repousser, il semblerait que d'autres villes du Mendev ont été brisées ce soir même. Je ne saurai parler pour le peuple Mendevien, mais les gradés qui ont combattu à nos côtés semblaient assez sensibles à ne pas mal nous considérer. Je crains, aux vues des menaces, que nous ne devions vraiment unir nos forces pour réussir à enrayer l'avancée ennemie. »


Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Guigui  
#10 Envoyé le : samedi 5 mars 2022 22:16:53(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,859

Zorg
CA : 13 | C : 13 | D : 11
réf:+3 | vig:+3 | vol:+4

29 / 29


Constatant des soldats de différents campements, avides de nouvelles fraîches, s'approchaient d'eux après l'interpellation de la mercenaire Rémorhaz, Zorg comprit que tous les alliés du Mendev étaient restés, pour le moment, dans l'ignorance des derniers événements. Ce qui n'était guère étonnant d'ailleurs puisque Maître Ig'drodan, Monseigneur Henderson et les autres étaient probablement en train de faire leur rapport en ce moment même. Ayant été seuls au cœur de l'action, il étaient donc aussi les seuls à savoir.

Fier d'être l'un des rares à partager le secret des récents événements et confiant, malgré l'implacable vérité des faits, dans ses capacités oratoires, Zorg prit une grande inspiration pour haranguer tout ce petit monde... Malheureusement Moirin lui grilla la politesse. Il prit sur lui de la laisser parler, bien qu'il trouva que sa relation des événements était bien trop sommaire et ne rendait pas justice à leur comportement héroïque... Enfin, surtout le sien, bien sûr.

Quand elle eut finit de parler, il se tourna vers les mercenaires, écarta les bras, prit à nouveau une grande inspiration, et... Ce fut cette fois Jormung qui prit la parole, en expliquant la situation avec un peu plus de détails. Les moustaches du Champion du Feu se mirent à friser d'une horrible manière, tant son agacement était grand et sa frustration palpable. « Voilà ! » s'écria-t-il d'une voix aiguë à la suite du demi-orc, « ne vous frappez pas, bonnes gens, nous contrôlons la situation ! Allez consoler vos femmes et coucher vos enfants ! » poursuivit-il, en oubliant qu'il ne s'adressait pas à des citoyens apeurés mais à des mercenaires vétérans, avides de combat. « Ich weiß nicht, was mich dazu gebracht hat zu glauben, dass ich heute Abend irgendetwas Interessantes sagen könnte !* » Glapit-il en levant un doigt vers le ciel en un geste furibond, tout en se dirigeant d'un pas rapide vers la tente de commandement.

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
thanks 1 utilisateur a remercié Guigui pour l'utilité de ce message.
Offline Lyana  
#11 Envoyé le : lundi 7 mars 2022 22:51:54(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Aksana
CA 15 (C11,D14)
Ref+3* Vig+3* Vol+8*
Sorts 1 : 4/4+1/1
Sorts 2 : 3/3+1/1
Canalisations
3/3 - 2d6

35 / 35

Hämärä
CA 17 (C15, D14)
Ref+5 Vig+2 Vol+6
Talons x2
+8/+8, 1d4-2 (x2)
Fast Healing 1

17 / 17

Aksana laissa Moirin puis Jormung expliquer brièvement ce qu'il s'était passé durant la nuit et elle ne put s'empêcher de hausser un sourcil interrogateur devant le discours de Zorg, qu'avait-il voulu donc dire ? N'ayant pas le temps de chercher plus avant, elle se tourna vers Bors qui les regardait toujours avec interrogation mais semblait désormais plus serein.

« Ils ont dit vrai. Une attaque a bien eu lieu cette nuit, elle devait servir de fer de lance à une attaque plus grande mais nous avons réussi à en émousser la pointe. Le rituel a pu s'accomplir et la Pierre de Garde n'est pas tombée... ici. Nous ne savons ce qu'il en est dans les autres villes, nous devrions le savoir dans quelques heures.
En attendant... nous espérions un bon repas et un peu de repos, le combat, s'il n'eut pas lieu dans toute la ville, fut intense. »


Elle avait surtout envie de parler de façon plus discrète à leur chef, les autres groupes n'avaient pas besoin de savoir que c'était une Traître à leur sang qu'ils avaient élevées au sein de leur Clan qui dirigeait l'escouade qui avait failli briser le rituel et faire déferler une vague démoniaque sur tout ce qui était en vie.



Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
thanks 1 utilisateur a remercié Lyana pour l'utilité de ce message.
Offline vaidaick  
#12 Envoyé le : mercredi 9 mars 2022 13:40:14(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002
e pressant d'avantage autour des Champions, la foule - du moins pour les plus proches - ne perdait pas un mot des échanges entre ceux-ci et Bors.

Et bien qu'elle n'ait pas eu de réponse directe, la Rémorhaz se permit de continuer à poser ses questions.

« Y a eu du grabuge en ville ? On dirait pas à les entendre s'amuser en plein début de guerre ! Les clameurs arrivent jusqu'ici ! » De fait, même avec le brouhaha, on entendait les rires et les chants venir de la cité. « Bon, j'suppose qu'on a qu'à attendre que ces gradés du Mendev daignent nous informer de ce qu'il se passe... J'espère que les autres villes ont tenu le choc, sinon ça risque d'être compliqué d'intervenir partout à partir d'ici. »

Elle se détourna pour retourner vers son campement, comprenant qu'elle n'en apprendrait probablement guère plus dans l'immédiat, tout en lançant par-dessus son épaule. « Vu que les mendeviens semblent vous avoir à la bonne... Si vous avez d'autres infos, n'hésitez pas à la faire tourner. Dans cette guerre, nous sommes tous alliés. »

Le reste de la foule se tournait les uns vers les autres. Certains vers leurs chefs, se demandant que faire et s'ils en sauraient plus en restant ou s'ils devaient retourner vers leur campement. D'autres vers les membres des autres factions, échangeant des regards méfiants, et tentant d'évaluer la confiance que chacun pouvait avoir en l'autre. La dernière phrase de la Rémorhaz semblait au moins avoir fait prendre conscience à plusieurs d'entre eux qu'il faudrait peut-être faire évoluer les relations dans un futur proche, s'ils voulaient avoir une chance de survie...

Quant à Bors, il ne perdit pas plus de temps avec les autres. il invita d'un geste les Champions et Móirín à le suivre jusqu'à sa yourte, ou se joignirent à eux de nouveau Ulf et Soniela.

« Expliquez-moi tout en détail. » commença-t-il. « J'ai bien conscience que vous n'avez pas tout révélé devant les autres et que vous avez éludé les questions en répondant par le strict nécessaire. Que s'est-il passé ? Ou sont les démons ? »

Ulf intervint à son tour.

« Les démons risquent-ils d'attaquer cette nuit ? Sinon, je peux remettre la garde habituelle et permettre à mes hommes de se reposer un peu, ce ne sera pas de trop pour les jours à venir. Car je suppose que le pire reste à venir ? »
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Lyana  
#13 Envoyé le : lundi 14 mars 2022 23:53:49(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Aksana
CA 15 (C11,D14)
Ref+3* Vig+3* Vol+8*
Sorts 1 : 4/4+1/1
Sorts 2 : 3/3+1/1
Canalisations
3/3 - 2d6

35 / 35

Hämärä
CA 17 (C15, D14)
Ref+5 Vig+2 Vol+6
Talons x2
+8/+8, 1d4-2 (x2)
Fast Healing 1

17 / 17

Aksana sentait les dernières tensions et angoisses de la nuit s'effacer pendant qu'elle entrait dans la tente de leur Chef, savoir que le Clan n'avait subi aucun dommage la rendait plus légère. Elle s'assit en face des trois représentants de leur peuple, plus heureuse que jamais de les voir, alors qu'il y a quelques heures elle pensait ne revoir aucun d'entre eux.

Elle but quelques gorgées d'eau au gobelet de cuivre qu'on avait placé devant eux et commença leur récit.

« Les autres Champions et Moirin complèteront ce que je vais dire. Nous sommes donc aller dans les sous-sols de la Cathédrale où devait avoir lieu le rituel de la Pierre de Garde, nous nous sommes retrouvés en compagnie du Capitaine Matthiesen, du Commandant Miles Semple, de l'archimage Ig'drodan et du Haut Prêtre Henderson, évidemment, puisque c'est lui qui devait accomplir le rituel. Il commença très rapidement ses prières et nous avons attendu l'attaque que nous savions inéluctable. L'attente parut durer des heures, puis les ennemis sont arrivés. Fort heureusement, il n'y avait pas de démons, mais un groupe de guerriers bien entrainés qui tuèrent les gardes devant la porte où nous nous trouvions, et surtout, il y avait... Henges Jorrullar à leur tête. » La voix de la chamane se teinta de mépris lorsqu'elle prononça ce nom honni. « Le combat fut rude, nous avions un désavantage conséquent, il fallait absolument que le Prélat poursuive son rituel sans être déconcentré, sinon tout était perdu, mais les dieux et les esprits du Sarkaris furent avec nous, nous avons réussi à protéger le prêtre et à infliger suffisamment de blessures à nos opposants. Hélas, ils prirent la fuite, Henges et ses mages sont partis comme des lâches, abandonnant un de leur guerrier. Nous n'avons pas pu les poursuivre, notre devoir nous retenait dans ces lieux. Henderson a pu terminer le rituel et la pierre de garde n'est pas tombée. »

Elle s'interrompit pour boire une nouvelle gorgée d'eau.

« Evidemment, nous avons interrogé le prisonnier. Un traitre à son sang. »Une fois encore, le mépris s'entendit dans la voix féminine. « Mais il ne nous a pas dit grand chose, totalement fanatisé et subjugué par cette garce. Il nous a confirmé qu'Henges a tout le Clan des Terres Noires sous ses ordres, et il était heureux de mourir pour elle. Leur but était bien d'interrompre le rituel et s'ils ont échoué, il semblerait qu'il y a eu des attaques similaires dans les villes où avaient lieu les mêmes rituels... Nous ne savons pas encore combien n'ont pu être menés au bout, combien de pierres sont tombées, et combien de villes sont attaquées par les démons en ce moment même. »

Elle fit une pause, songeuse, et termina : « Puis nous sommes sortis de la Cathédrale... et ce que nous avons vu était... horrifique. Un souffle de feu semble s'être abattu sur le parvis, brûlant les soldats qui s'y trouvaient, les malheureux n'ont pas eu la moindre chance... Il y avait des traces de combats également, d'autres cadavres abattus par les armes cette fois... Mais étrangement, à quelques rues de là, la fête continuait, les gens sont morts dans l'indifférence de la cité. C'est certainement une bonne chose... L'équipe d'Henges a dû sortir de sa cachette, ravager tout ce qui se trouvait entre eux et la Cathédrale avant de s'y engouffrer... J'ai eu peur » Elle s'interrompit brusquement pour reprendre aussi vite en se corrigeant, insistant sur le premier mot. « Nous avons craint en revenant que les combats aient pu avoir lieu ici également, mais heureusement, il n'en est rien. »

Elle respira profondément, exprimant son soulagement et regarda Ulf. « Je ne pense pas qu'ils attaquent cette nuit, ils doivent soigner leur blessures, tes hommes peuvent se reposer mais il faut néanmoins renforcer les protections autours du Clan. Henges sait que nous sommes là, cette guerre contre les démons a maintenant un côté plus... personnel. »

Elle s'arrêta enfin, vida son verre, laissant ses compagnons compléter son récit.

Modifié par un utilisateur dimanche 3 avril 2022 23:33:00(UTC)  | Raison: Non indiquée

Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
thanks 2 utilisateur ont remercié Lyana pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#14 Envoyé le : dimanche 20 mars 2022 11:38:06(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Móirín acquiesça au récit d'Aksana d'un signe de tête, la Championne ayant parfaitement résumé leur affrontement avec les démonistes et les conséquences qui en découlaient. Elle ajouta quelques mots d'une voix douce, sereine.
« Il y a peu à ajouter, ce résumé des événements couvre l'essentiel. Et je suis d'accord avec Aksana...nous ignorons exactement quelle est la situation, mais ce doit aussi être le cas de nos ennemis. En attendant d'en savoir plus, je pense que nous pouvons nous reposer un peu, ne serait-ce que ce soir. Ce sera peut être la dernière fois avant un moment. »

Elle hésita, mais ajouta malgré ses craintes.
« Je...pourrais tenter d'interroger les augures. Les prophéties ne sont pas toujours fiables, mais elles pourraient nous donner un avantage supplémentaire. »

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Guigui  
#15 Envoyé le : dimanche 20 mars 2022 22:40:08(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,859

Zorg
CA : 13 | C : 13 | D : 11
réf:+3 | vig:+3 | vol:+4

29 / 29


Zorg était rentré dans la tente passablement énervé, et la relation qu'Aksana fit de la soirée n'arrangea pas les choses. Pas un mot sur mon rôle décisif, pas un remerciement, rien ! Bouillait-il intérieurement, et les tentatives de Kyppyk, juché sur son crâne, de le calmer par un savant massage des oreilles n'y changeaient rien.

« Ja, il y a peu à ajouter, » intervint-il sur un ton pincé à la première occasion. « Frau Aksana a bien résumé la situation. J'ajouterai simplement que le groupe commandé par cette... Henges... comportait plusieurs lanceurs de sorts. Heureusement, j'ai réussi à en aveugler temporairement plusieurs, ce qui a retardé leur action. De même que, voyant que Monseigneur Henderson avait été laissé relativement isolé et sans protection, j'ai suggéré aux capitaines mendeviens de se porter à son secours avant que l'ennemi ne le prenne pour cible, tactique qui s'avéra payante puisque cela lui a permis de poursuivre le rituel, et donc à la Pierre de Garde de tenir, et donc à nous tous d'être encore vivants et entiers, ja ? »

Comprenant qu'il en faisait un peu trop, Zorg se ravisa en adoptant un ton plus cordial. « Mais... c'était un travail d'équipe, bien sûr, les autres champions ont vaillamment combattu. Tout le monde a contribué dans la bienveillance et l'ouverture d'esprit. Ja ja ja. »

Il prit une inspiration avant de continuer : « ce groupe s'est certainement infiltré dans la ville il y a plusieurs jours déjà, d'ailleurs la communion de Monseigneur Henderson avec sa déesse nous avait donné des indices sur leur présence dans la cité. Et il était - ce groupe, pas Monseigneur Henderson, veuillez suivre je vous prie - il était, dis-je, clairement missionné pour interrompre le rituel. Pas au point, cependant, de sacrifier leurs vies pour cela, semble-t-il. Ils ont sans doute été surpris par notre résistance et ont fui avant d'être capturés ou tués. Ce qui me fait dire que Kénabres n'était pas le seul objectif des démons - ni même l'objectif principal, peut-être. Où sont allés tous les démons qui ont disparu, mmh ? Il est à craindre en effet que d'autres pierres soient tombées, et qu'une invasion soit en cours en ce moment même, alors que Kénabres est intacte. Si nous voulons combattre les démons et protéger le pays, il va probablement falloir nous préparer à lever le camp rapidement. »

Plutôt content de son discours plein d'intelligence et de bon sens, Zorg se mit à arborer un sourire satisfait... Puis il écarquilla les yeux, réalisant manifestement quelque chose. « Mais... Ça veut dire encore voyager à cheval, ça ?! » S'écria-t-il en se massant les fesses comme par un réflexe conditionné, tant était encore cuisant le souvenir du dernier voyage pour son séant martyrisé.
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
thanks 2 utilisateur ont remercié Guigui pour l'utilité de ce message.
Offline vaidaick  
#16 Envoyé le : mardi 22 mars 2022 23:55:10(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002
e résumé de la situation rendit les mines des chefs du clan encore plus sombres, si cela était possible. Tout indiquait que les démons avaient pu ouvrir une brèche dans les défenses jusqu'alors infranchissables du Mendev. Restait à savoir quelle était la taille de celle-ci.

A la fin du monologue de Zorg, Ulf se leva.

« Je vais dire aux hommes de prendre du repos. Je pense que nous ne tarderons pas à avoir des nouvelles de la capitaine quant à ce que compte faire Kenabres maintenant qu'elle est hors de danger - du moins vis-à-vis des démons. » Il sortit de la yourte pour aller donner ses ordres, laissant Bors et Soniela poursuivre l'entretien avec les Champions.



« Inutile de faire des projets quant à un éventuel départ pour l'instant, Champion du Feu. » répondit le Chef de Clan. « Attendons déjà de connaître la situation du pays. Nous verrons ensuite où nous allons, et comment nous opérerons. Déplacer autant de monde demande énormément de logistique, nous ne pouvons pas passer notre temps à courir de partout sans un plan précis. Surtout avec la possibilité que des démons nous attaquent à n'importe quel moment. Pour l'instant, nous sommes relativement à l'abri ici. Gardons cet avantage tactique, et déterminons le périmètre au sein duquel les démons ne peuvent pas pénétrer. Puis nous verrons comment nous pourrons venir en aide à ceux qui se trouvent à l'extérieur de celui-ci. »

« Móirín, si tu peux faire appel à ton pouvoir, je crois que c'est le moment effectivement mon enfant. » intervint Soniela, sa voix éraillée et tirant sur les aigus contrastant avec celle grave et profonde de Bors. « Le fait que Henges fasse partie de nos ennemis est une terrible nouvelle. Elle connait bien nos coutumes et nos tactiques, et il s'agit d'une adversaire redoutable qui ne lâche pas si facilement sa cible. Si ses maîtres lui ont confié la destruction de Kenabres et qu'elle s'est enfuie, elle n'est certainement pas allée bien loin et elle reviendra avec des renforts. Surtout en nous sachant ici. Elle ne manquera pas une occasion de manifester sa haine des nôtres. Nous la reverrons, c'est certain. »

Le vieille femme soupira, son regard exprimait le poids des guerres qu'elle avait déjà vécues et la douleur que cette nouvelle menace réveillait en elle. « Vous devriez aller vous reposer un peu. Nous vous réveillerons dès que nous aurons des nouvelles. Dans les jours qui viennent, vous allez énormément être sollicités mes enfants. Énormément. Le rôle de Champion n'est pas de tout repos, alors profitez du peu de temps que vous pouvez vous consacrer, car vous n'aurez probablement bientôt plus un instant à vous... »

Modifié par un utilisateur mardi 22 mars 2022 23:56:07(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Boadicee  
#17 Envoyé le : jeudi 24 mars 2022 18:40:24(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Les chefs de la tribu étaient tous plus ou moins du même avis...il valait mieux être prêts, mais dans l'immédiat, ils n'avaient pas assez d'informations pour déterminer quoi faire. Móirín inclina la tête en réponse à Soniela.
« Bien entendu. Si vous n'avez pas besoin dans l'immédiat, et si vous voulez bien m'excuser... »

La devineresse s'inclina et s'éclipsa, reprenant le chemin de sa tente, un peu à l'écart du temps. Elle s'efforçait de reprendre le contrôle sur son esprit et de faire taire les voix. Si elle voulait percevoir quoi que ce soit d'utile, il allait falloir faire un peu de silence.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Guigui  
#18 Envoyé le : samedi 2 avril 2022 22:27:41(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,859

Zorg
CA : 13 | C : 13 | D : 11
réf:+3 | vig:+3 | vol:+4

29 / 29


« Ja wohl, ja wohl, je n'ai jamais dit qu'il fallait que tout le monde grimpe sur son cheval tout de suite, » répondit Zorg au chef Bors, en essayant de masquer son agacement. « Mais c'est justement parce que ça demande énormément de logistique qu'il vaut mieux commencer tout de suite, nicht wahr ? Je ne suis peut-être qu'un intellectuel, hein, mais j'ai étudié le "Livre des Stratégies" de Lavert-Marthe. Alors vous allez me dire que la théorie et la pratique sont différentes, mais ça c'est en théorie... Parce qu'en pratique, c'est la même chose ! Et de pl... aïe ! » Cria-t-il après que Kyppyk lui ait pincé l'oreille. « De plus, je ne crois p... aïeuh ! »

Kyppyk, qui n'avait pas beaucoup de conversation même pour un scorpion, savait en revanche assez bien déterminer à quel moment il fallait que son maître se taise, dans son propre intérêt. Et il manifestait ses avertissements par des pincettes sur l'oreille. « Ja ja, d'accord, très bien, Ich verstehe, Kyppyk ! Ich verstehe sehr ! » Fit-il en levant une main en signe de reddition.

Après les avertissements prodigués par Soniela, Zorg sortit en gratifiant ses hôtes d'une de ses ridicules courbettes, mais en leur épargnant tout nouveau commentaire, son oreille martyrisée ne pouvant, selon son jugement, en supporter d'avantage. En se dirigeant vers sa tente, il continua cependant à marmonner à voix haute. « Qu'est-ce qu'ils croient, ces barbares ? Que je ne sais pas ce que ça fait d'être quelqu'un d'important ? Toute ma vie, je me suis préparé à être quelqu'un d'important, et il était temps que ça arrive ! Certes, je n'avais pas imaginé que ce serait... ça... » Se dit-il en observant, l'air navré, les innombrables tentes qui s'étendaient aussi loin que portait sa vue. Sa main se porta à son oreille. « Tu m'as explosé l'oreille, espèce d'arthropode ! » Protesta-t-il.
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
thanks 1 utilisateur a remercié Guigui pour l'utilité de ce message.
Offline Lyana  
#19 Envoyé le : lundi 4 avril 2022 00:16:10(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Aksana
CA 15 (C11,D14)
Ref+3* Vig+3* Vol+8*
Sorts 1 : 4/4+1/1
Sorts 2 : 3/3+1/1
Canalisations
3/3 - 2d6

35 / 35

Hämärä
CA 17 (C15, D14)
Ref+5 Vig+2 Vol+6
Talons x2
+8/+8, 1d4-2 (x2)
Fast Healing 1

17 / 17

Aksana regarda avec étonnement la colère de Zorg, quelle mouche l'avait-il donc piqué ? Se retenant de hausser les épaules, elle décida que ce n'était pas bien grave. Le Champion du Feu était comme son élément, prompt à s'embraser.
Elle était bien plus intéressé par Moirin qu'elle regardait sortir de la yourte, si la jeune femme pouvait trouver des indices sur ce qui allaient leur arriver, il ne fallait surtout pas hésiter. Si cela ne suffisait pas, elle-même entrerait à nouveau en transe, quelque soit le danger que cela représentait.

Lentement, la chamane se leva, salua Bors et Soniéla qui allaient, sans nul doute, encore discuter longtemps et sortit à son tour, bien décidé à suivre les conseils de sa mentor.

Une fois dehors, elle détendit un instant son dos en se cambrant légèrement, elle regardait le campement, heureuse malgré tout. Elle avait cru ne jamais revoir les siens, que deviendrait-elle si le Clan disparaissait ? Elle, dont toutes les vies étaient irrémédiablement liées à ce Clan ?

Une voix masculine particulièrement familière retentit non loin, Ulf donnait des ordres à ses hommes. Leurs regards se croisèrent un instant pour s'accrocher. Un léger sourire fleurit aux lèvres de la jeune femme, de tous les membres du clan, il était de ceux qu'elle n'aurait pas supporté de perdre, même si cette idée même était une erreur.

Elle réussit à s'arracher à son regard et pressa le pas vers la yourte qu'elle partageait avec Soniela. Une fois à l'intérieur, elle s'installa près du foyer, prenant la bouilloire toujours sur le feu et remplit la théière pleine d'herbes. Elle sirota le thé, profitant du répit de l'instant, brossant les plumes immaculées d'Hämärä, laissant ses pensées vagabonder.


D'une voix douce, elle demanda à son oiseau :
« Crois-tu que je doive le rejoindre ? »



Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline Tuix  
#20 Envoyé le : lundi 4 avril 2022 12:24:26(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

Kristen
Sort niveau 1: 4/4
Sort niveau 2: 2/2
Jugements : 2/2
Détermination : 1/1
CA : 19/13/16

32 / 32
Fiche rapide
Comme à l'accoutumée, les paroles de Soniela furent sages et rassurantes malgré les sombres événements. Oui, le repos était surement le meilleur investissement que les Champions pouvaient faire à l'heure actuelle.
Dormir... puis s'entraîner. Et faire des réserves, juste au cas où.
Kristen constatait en attrapant l'encolure de son fauve qu'au final tout le monde revenait à des activités primaires dans cette période de latence. Nul autre projet que la survie en elle-même.

Mais avant de sortir de la yourte des chefs, le colosse sarkorien questionna de sa grosse voix grave :
« Des éclaireurs du Clan sont-ils partis chercher des informations vers les autres villes?
Non pas que je ne fasse pas confiance aux Mendéviens, surtout après le combat que nous avons mené à leurs côtés, mais... mon instinct me dit que les nôtres pourront nous donner un meilleur regard de la situation. Surveiller et traquer les démons est un savoir-faire qui coule dans nos veines après tout... Je serais un peu plus rassuré de savoir que tout ne repose pas uniquement sur le réseau de gardes de Kenabres. »

Modifié par un utilisateur lundi 4 avril 2022 12:27:51(UTC)  | Raison: Non indiquée

Thormod/Ensorceleur Djinn/AU-141
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Kristen/Inquisiteur de la foi Verte/S-210
thanks 1 utilisateur a remercié Tuix pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
2 Pages12>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET