Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

33 Pages«<313233
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline danselune  
#641 Envoyé le : dimanche 14 juillet 2019 16:47:27(UTC)
danselune
Rang : Habitué

Inscrit le : 15/05/2013(UTC)
Messages : 1,288

Nocta
CA : 19/12/17
canalisation 3/5
Toucher 1/6

44 / 44


Les flammes s'élevant des ossements avait eu un effet captivant, quasi-hypnotique, et lorsque l'aura lumineuse vint les baigner de sa douce chaleur Nocta sentit ses épaules s'alléger.
La lumière n'avait pas que réchauffé son cœur emplit de doute,il avait aussi nettoyer son âme de ce qu'ils avaient pu voir et faire pour en arriver jusque là.
N'ayant pas oublié les paroles de Druss il s'approcha de ce dernier et frappa à nouveau son armure de manière viril:
« Allez, inutile de tergiverser, plus vite on sera chez nous et plus vite je serais débarrasser de frapper son armure pour te faire avancer dans la bonne direction. Que notre action soit juste ou non elle doit être faites, allons libérez ces prisonniers et, si possible, en ne laissant personne repartir vivant pour éviter que notre venue de s'évente.
 »

Laissant le druide il se rapprocha de Laharl:
« Soit prudent, tu n'es pas aussi résistant que Druss, sert toi de lui pour couvrir tes arrières, de mon coté je ferais en sorte de vous soigner. »
Se dirigeant vers la porte il attendit que ses compagnons soient prêt avant d'ajouter:
« Allez pas de quartier, cette fois il semblerait que nous soyons en position de supériorité donc faisons en sorte de finir celà rapidement afin de pouvoir nous reposer et savoir ce que ce nain a à nous raconter. »


Cercle de protection contre le mal durée 60mn - 2c de rayon
charge de fourmis 12H

Offline poulosis  
#642 Envoyé le : dimanche 14 juillet 2019 21:33:21(UTC)
poulosis
Rang : Habitué

Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,196
Localisation : Nantes

Druss
Sorts niv1 : 0+1/4+1
Sorts niv2 : 2+0/4+1
Sorts niv3 : 2+0/3+1
Forme animal : 1/2
Pic de force : 6/6
CA 24/14/24

57 / 57

Le colosse avertit ses amis. « Gardez-vous d’être trop confiants, tout de même. Il n’est rien de plus dangereux qu’un animal blessé... sauf un orc blessé ! Restons sur nos gardes. Et ne vous éloignez pas de tonton ! » Il leur fit un clin d’œil. Puis il s’avança tranquillement vers la chamane et le nain.

Druss sentait l’énergie sacrée de Iomedae inonder son corps. Outre le sentiment de s’être métamorphosé en ver luisant transperçant les ténèbres de sa vive lumière, sa tête lui tournait légèrement, pris de vertige. La présence de Iomedae en lui était comme une drogue ou un alcool fort, une substance étrangère se diffusant dans tous ses organes, perturbant ses sens et provoquant cette sorte d’ivresse. Il sentait sa puissance renforcer ses capacités, mais sa nature même entrait en discordance avec ses vibrations internes.

Sans connaître aucun détail, il savait qu’il existait d’autres plans d’existence, Blancrin le lui avait expliqué. La foi des prêtres leur permettait d’invoquer la magie des êtres divins qui vivaient là-bas, inacessible pour le commun des mortels. La source de leur magie était de ce fait extérieure au plan de leur propre existence, étrangère à leur monde. Druss ne fonctionnait pas ainsi. Il n’était pas un prêtre comme Nocta. Sa magie était plus primitive, plus primordiale, plus ancrée dans ce monde. Elle provenait de la terre et de l‘air, du feu et de l’eau, de la lune et du soleil. Tous les éléments alimentaient son être de leurs vibrations cosmiques. Il se sentait en phase avec Golarion. Ses tatouages n’en étaient pas, en réalité. Il l’avait fait croire à ses compagnons d'alors, sauf Laharl. Un secret pour un secret. En réalité, ils étaient le lien qui l’unissait à la Terre-Mère, son héritage, comme le Songe le lui avait révélé.

Le jour même où sa Lamespoir lui fut confiée, où il devint à Trunau un homme responsable malgré son jeune âge, bien avant le combat contre le géant errant qui avait connu sa première transformation, il s’était réveillé d’un long rêve étrange et très inhabituel. En se penchant sur le seau pour ses ablutions matinales, il avait découvert les décorations qui balafraient désormais son visage. Effrayé, il avait chuté sur son séant en reculant précipitamment. Étouffant un juron, il avait découvert les mêmes arabesques sinueuses partout sur sa peau. Comme si un serpent l’avait marqué de son empreinte indélébile en rampant sur lui. Le temps de digérer cette découverte, son esprit avait cherché fébrilement une explication à livrer aux autres. Déjà ostensiblement différent par la taille, il ne voulait pas effrayer davantage ses copains en dévoilant les origines mystiques de ses nouvelles ornementations. Nul doute que plus personne ne voudrait l’approcher. On le croirait malade ou pire, maudit. Ce serait le bannissement, un châtiment pire que la mort dans ce pays.

Il avait donc profité de la présence d’une caravane de varisiens. Le village constituait une étape lorsque leur route traversait les Terres de Belkzen. Il avait servi à tous une histoire somme toute simple et d’autant plus crédible. Il avait soi-disant un peu bu en chapardant des fonds de bouteille à la vieille Cham, au Cancan. Ensuite, c’était un peu vague. Mais il se souvenait avoir traîné du côté du camp des varisiens. qui avaient quitté les murs ce matin-là, à l’aube. Famille et amis, tous avaient gobé son histoire. Ses parents lui avaient passé un savon ! Mais au moins ne l’avait-on pas pris pour un mutant démoniste… Il s’était ainsi recouché pour se lever plus tard, histoire d’être raccord avec son ivresse supposée. Son esprit, bien éveillé cette fois, avait vagabondé de nouveau vers les contrées du rêve, pour revivre et analyser, tenter de comprendre.

L’expérience avait été d’un réalisme saisissant. Des créatures volantes, avec des ailes de chauve-souris géantes, perçaient les brumes environnantes, à peine entraperçues, accompagnées par un froissement de cuir qui évoquait le claquement des vêtements mis à sécher par sa mère, agités par le vent. Allongé, des vibrations avaient traversé son dos alors qu’un pas lent et lourd résonnait au loin. Des respirations asthmatiques, au souffle rauque, heurtaient ses oreilles. D’autres sons, totalement inconnus, le rendaient à la fois perplexe et nerveux : des jacassements moqueurs, une cacophonie de cris suraigus, des percussions puissantes et saccadées, des joyeuses trilles plus modulées. Une odeur de feu de bois avait soudain chatouillé ses narines. L’enrobant d’une chaleur étouffante, il entendait distinctement le vrombissement des flammes. Puis un énorme visage avait rempli son champ de vision : celui buriné par les âges d’un homme barbu aux long cheveux filasses, d’un blanc sale, qui tombaient en cascade de part et d’autres de ses joues creusées. Sous des sourcils broussailleux, ses yeux laiteux contemplaient un abîme insondable. Sa bouche à l’haleine chargée avait soufflé sur lui une fumée opaque aux douces senteurs d’un tabac de qualité, mêlées à des relents d’aromates. La fumée dissipée, il avait souri en hochant la tête, tout en prononçant un unique mot dans un langage inconnu, pour lors. C’est à ce moment qu’il s’était réveillé en toussant, le corps en feu.

Sa visite à la crypte des druides du Cercle des épines avait grandement affecté son corps, développant encore sa stature déjà impressionnante. Du moins le soupçonnait-il. Quoi d’autre aurait pu provoquer ce phénomène ?! Comme la résurgence de ce souvenir bien précis des tréfonds de sa mémoire, il ne pouvait s’agir d’une coïncidence. Que lui était-il arrivé, à cette époque ? Il se souvenait qu’il s’était demandé alors s’il n’était pas affecté du même mal que Katrezra, le vieux demi-orc aux visions du Sanctuaire. Instinctivement, il savait cependant aujourd’hui que l’endroit n’était pas sur un autre plan d’existence, mais bien à Golarion. Il le ressentait dans ses tripes. Son affinité avec les créatures énormes, sa taille colossale, sa force, oui, tout était lié. La seule image nette qu’il avait conservée était celle de cet ancien. Recouvert des mêmes tatouages que lui. Qui avait prononcé un unique mot, qu’il comprenait désormais : “bienvenue” en druidique.

En cours :
+4 bonus sacré à : attaque, dégâts, JP contre peur. Lumière vive à 18m autour de chacun puis Lumière normale jusqu'à 36m.
Bouclier 20mn CA +4 inclus dans le jeton / dure depuis 23rds + ???
panoplie magique 6h, CA +1 (inclus dans le jeton), grand pas 6h, vitesse +3m, Charge de fourmi 12h, Peau d'écorce 1h, CA +3 naturel (inclus dans jeton), Goliath wild shape 6h, For +4, Dex -2, CA +1 naturel => taille G: CA/att. -1, BMO/DMD +1, Vol -2, Discrétion -4, Force de taureau 20mn, Force +4
Pense-bête :
Tempête : Force de taureau 1/3 || Bouclier 1/3
fiole Grenseldek: potion de soins importants, lettre de Grenseldek et parchemin du Tyran, demi-pierre d'Uskroth
Offline vrock34  
#643 Envoyé le : lundi 15 juillet 2019 04:43:17(UTC)
vrock34
Rang : Habitué

Inscrit le : 07/03/2012(UTC)
Messages : 8,361
France

2-3 Sarénith 4725




elles des torches vivantes, les héros suivirent le dragonnet qui les guida à travers les deux cours. Partout où ils posaient le pied, la nuit se rétractait au profit du jour puis elle reprenait ses droits loin dans leur dos.

En chemin, Maolong leur expliqua, à haute voix cette fois. « Elkerüljük, hogy az ajtók mindig átterjedjenek és zártak legyenek, hogy áthaladjanak a rámpás összeomlott részén. »



Une fois parvenus dans les douves, ils virent détaler des formes à la limite de leur vision. Les orques, déjà fortement intimidés par la stature du druide ainsi que par l'état des géants morts qui avaient croisés le chemin du groupe, se trouvaient fortement gênés par la puissante lumière qui émanait à présent des humains et de leur allié géant. Privés d'un réel leader, ils avaient laissé leur appréhension l'emporter sur leur fierté.

Ainsi, sans la moindre opposition, les jeunes héros passèrent entre les tentes vides. Lorsqu'ils approchèrent du pont fortifié et de la barbacane, ils entendirent grogner les ours toujours enfermés avant de s'arrêter un peu plus loin, devant la porte improvisée qui donnait accès à la partie servant de prison au nain. A travers les rondins qui formaient la palissade, ils aperçurent ce dernier qui leur tournait le dos. Il se tenait penché sur le corps frêle de l'oracle.



ROUND 80.
Tout le monde : +4 bonus sacré à : attaque, dégâts, JP contre peur. Lumière vive à 18m autour de chacun puis Lumière normale jusqu'à 36m.



PJ. PNJ. Description du bateau. Carte de la région. BM du Quilleur de Bloodtusk. Fort de Lac Carmin (bas) et (haut), (Profil).

Modifié par un utilisateur lundi 15 juillet 2019 04:49:09(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline poulosis  
#644 Envoyé le : lundi 15 juillet 2019 20:10:38(UTC)
poulosis
Rang : Habitué

Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,196
Localisation : Nantes

Druss
Sorts niv1 : 0+1/4+1
Sorts niv2 : 2+0/4+1
Sorts niv3 : 2+0/3+1
Forme animal : 1/2
Pic de force : 6/6
CA 24/14/24

57 / 57

Profitant de leur quart d'heure de gloire, Druss avançait avec vigilance mais d'un pas sûr, appréciant l'instant. Voir les orcs s'enfuir devant leur toute puissance lui procurait une certaine jouissance, il devaiy bien se l'avouer. Ceci dit, se promener dans ce fort désert à moitié en ruine, de nuit, sans présence autre que ces rats porcins qui détalaient dare-dare, paraissait quelque peu irréel.

Parvenu enfin devant la palissade qui séparait le nain de leur groupe, il se racla la gorge pour attirer son attention puis dit doucement : « nous sommes venus vous sortir de là. La chamane est une amie à vous ? Comment va-t-elle ? »

Il testa la résistance de l'ouverture qui menait aux deux prisonniers. S'il le jugeait possible, il fracasserait le cadenas ou plus directement la porte. Au besoin, il utiliserait sa magie pour distordre le bois...

  • Jet de force pour défoncer la porte au besoin : 1d20+7 donne [14] + 7 = 21


En cours :
+4 bonus sacré à : attaque, dégâts, JP contre peur. Lumière vive à 18m autour de chacun puis Lumière normale jusqu'à 36m.
Bouclier 20mn CA +4 inclus dans le jeton / dure depuis 23rds + ???
panoplie magique 6h, CA +1 (inclus dans le jeton), grand pas 6h, vitesse +3m, Charge de fourmi 12h, Peau d'écorce 1h, CA +3 naturel (inclus dans jeton), Goliath wild shape 6h, For +4, Dex -2, CA +1 naturel => taille G: CA/att. -1, BMO/DMD +1, Vol -2, Discrétion -4, Force de taureau 20mn, Force +4
Pense-bête :
Tempête : Force de taureau 1/3 || Bouclier 1/3
fiole Grenseldek: potion de soins importants, lettre de Grenseldek et parchemin du Tyran, demi-pierre d'Uskroth
Offline vrock34  
#645 Envoyé le : lundi 15 juillet 2019 21:47:10(UTC)
vrock34
Rang : Habitué

Inscrit le : 07/03/2012(UTC)
Messages : 8,361
France

2-3 Sarénith 4725



n réponse à la question du druide, le nain chuchota.
« Vous êtes les gens qui ont causer tout le bazar de cette nuit ? Je vous attendais ! Par contre, Droja ne va pas bien du tout. Je crois qu'elle ne va pas tarder à rendre l'âme. L'un de vous s'y connait-il en soins ? »

Ouvrir la palissade ne demanda pas beaucoup d'effort à Druss. Devant lui se trouvait un bout d'homme puissamment bâti. Il avait les traits tirés, signe d'un manque de vrai sommeil depuis plusieurs jours. Il n'en gardait pas moins une certaine fierté dans son port. Il ne portait que des habits élimés et crasseux, partiellement déchirés par des coups de griffes. Ébloui par la vive lumière du jour, il renchérit. « Vous êtes pas du genre discrets ! En tout cas, vous avez flanqué une sacrée frousse aux orques ! Ils ont détallé sans demander leurs restes. Même ceux qui nous surveillaient ont préféré aller voir ailleurs. »



ROUND 80.
Tout le monde : +4 bonus sacré à : attaque, dégâts, JP contre peur. Lumière vive à 18m autour de chacun puis Lumière normale jusqu'à 36m.



PJ. PNJ. Description du bateau. Carte de la région. BM du Quilleur de Bloodtusk. Fort de Lac Carmin (bas) et (haut), (Profil).

Modifié par un utilisateur lundi 15 juillet 2019 21:59:08(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline poulosis  
#646 Envoyé le : lundi 15 juillet 2019 22:38:50(UTC)
poulosis
Rang : Habitué

Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,196
Localisation : Nantes

Druss
Sorts niv1 : 0+1/4+1
Sorts niv2 : 2+0/4+1
Sorts niv3 : 2+0/3+1
Forme animal : 1/2
Pic de force : 6/6
CA 24/14/24

57 / 57

Le druide s'esclaffa. « Oh oh oh ! Ça non, nous ne sommes pas vraiment discrets ! » Son rire si grave de géant roula de loin en loin, dans les douves du fort. Puis il reprit son sérieux en apprenant l'état de santé de la chamane.

« Nocta », fit-il en montrant son ami du doigt, « va s'occuper d'elle. Et de toi aussi, je pense. Tu n'as pas vraiment l'air en forme, l'ami. Les orcs ne sont pas des hôtes très prévenants, n'est-ce pas ?! Bon, moi, c'est Druss. Et voici Mériel, Laharl et enfin Isleen », ajouta-t-il en désignant chacun tour à tour. Il fronça les sourcils. « Mais tu as dit que tu nous attendais ? Qui es-tu ? »

En cours :
+4 bonus sacré à : attaque, dégâts, JP contre peur. Lumière vive à 18m autour de chacun puis Lumière normale jusqu'à 36m.
Bouclier 20mn CA +4 inclus dans le jeton / dure depuis 23rds + ???
panoplie magique 6h, CA +1 (inclus dans le jeton), grand pas 6h, vitesse +3m, Charge de fourmi 12h, Peau d'écorce 1h, CA +3 naturel (inclus dans jeton), Goliath wild shape 6h, For +4, Dex -2, CA +1 naturel => taille G: CA/att. -1, BMO/DMD +1, Vol -2, Discrétion -4, Force de taureau 20mn, Force +4
Pense-bête :
Tempête : Force de taureau 1/3 || Bouclier 1/3
fiole Grenseldek: potion de soins importants, lettre de Grenseldek et parchemin du Tyran, demi-pierre d'Uskroth
Offline Rhyban  
#647 Envoyé le : lundi 15 juillet 2019 23:08:11(UTC)
Rhyban
Rang : Habitué

Inscrit le : 25/02/2014(UTC)
Messages : 337

Laharl
CA : 17 (11/16)
Sorts niv 1 : 0/5
Sorts niv 2 : 0/4
Réserve Magique : 0/6

49 / 49
Laharl était resté en retrait lors de l'intervention du fantôme. Un revenant, une malédiction, un chaudron débordant, tous ces phénomènes extraordinaires l'avaient pas mal atteint. Ses états d'âme n'avaient cessé d'évoluer au gré d'éléments extérieurs à sa propre volonté. Le sentiment d'être ainsi influencé, manipulé par de puissants événements magiques était fort désagréable, puisqu'il pensait ne plus être maître de son humeur et de ses actes. Même si au final c'est un sentiment de bonheur qui l'envahissait, il savait ce dernier faussé par l'intervention du fantôme.

Sommes nous simplement des poupées de chiffons muées par les déferlements de la magie ?

Errant dans ses pensées et dans les restes du camp, le jeune homme suivit le groupe vers les prisonniers. Un fois arrivé, il remercia Maolong pour son aide. Ce parcours lui rappela la traversée des marais avec le feu follet, auquel ressemblait beaucoup le dragonnet avec la lueur d'Iomédaé.

Laissant Druss avec le nain, il suivit Nocta vers la semi orque. Il n'avait pas voulu croire à sa trahison et son état semblait lui donner raison. Cependant il préférait confirmer ses intuitions. Dès qu'elle fut en état de répondre, Laharl émit ses premières questions.

« Je ne pensais pas vous retrouver ici ce soir, mais plutôt devant le fort avant notre assaut comme convenu. Notre ami, Maolong, ne vous a pas trouvé dans votre tente quand nous avons réglé la situation avec Karrguk. Où étiez-vous et que s'est-il passé ? »
Offline danselune  
#648 Envoyé le : mardi 16 juillet 2019 12:56:07(UTC)
danselune
Rang : Habitué

Inscrit le : 15/05/2013(UTC)
Messages : 1,288

Nocta
CA : 19/12/17
canalisation 2/5
Toucher 1/6

44 / 44

C'est toute auréolé que Nocta avait suivit ses compagnons, restant assez proche de Druss pour prévenir une éventuelle embuscade qui ne vint jamais.
Savoir que celle qui les avait aidé à assouvir leur vengeance en avait payer le prix lui pinça le coeur et sans tarder, accompagné de Laharl, il se rapprocha de Droja.
S'accroupissant près d'elle, le symbole dans le cou du prêtre se mit à luire, quasi invisible dans la luminosité ambiante, et il libéra une vague d'énergie curative afin que le nain puisse aussi en bénéficier .

Il examina ensuite le beau visage tuméfié afin de voir qu'elle aide il pourrait lui apporter.

« Où avez vous mal? » lui demanda-t-il avec douceur avant que Laharl n'enchaine avec ses questions.



  • canalisation : 3d6min2 donne [13] = 13

Cercle de protection contre le mal durée 60mn - 2c de rayon
charge de fourmis 12H

Offline vrock34  
#649 Envoyé le : mardi 16 juillet 2019 18:42:50(UTC)
vrock34
Rang : Habitué

Inscrit le : 07/03/2012(UTC)
Messages : 8,361
France

2-3 Sarénith 4725





e nain regarda tour à tour chaque membre du groupe avec étonnement.

« Votre groupe est sacrément bizarre ! Vous êtes le premier géant bien disposé que je rencontre et ne semblez pas sous l'effet d'un charme ! Je suis Umlo, Umlo Nargrymkin ! A priori, pour vous, personne en particulier. Quand je dis que je vous attendais, je ne fais que répéter les paroles de Droja. Avant que les siens ne lui fassent subir les violences qui vont peut-être lui couter la vie, elle m'a révélé que c'était des gens de venus de Trunau qui faisaient tout le barouf qui a alerté les orques. Et elle m'a aussi dit que vous aviez envisagé de me venir en aide. Ce qui ne pouvait que m'arranger ! Je vous remercie pour ça d'ailleurs ! » Le nain était moins crispé et il esquissa même un sourire. « J'espère que vous allez pouvoir l'aider. Même si elle ne faisait que suivre les ordres de son chef, elle a soigné mes blessures. Elle m'a aussi délivré des maléfices des sorcières qui me rendaient fou. »

La vague d'énergie curative qui émana du prêtre résorba une bonne partie des blessures de l'oracle ainsi que certaines du nain. Émergeant de son coma, la semi-orque regarda dans la direction de la voix de Nocta. « Merci ! Un peu de partout, mais je pourrai m'occuper moi-même du reste. » Puis, Laharl intervint avec des questions moins prévenantes. Le jeune guerrier-mage ne semblait pas agressif, mais des reproches se ressentaient clairement dans sa voix. Droja se justifia longuement. « Je vous ai attendu hier soir ! Mais personne n'est venu. Je me suis dit que vous aviez échoué. Aussi ai-je décidé de filer avant que Karrguk ne vienne lui-même me chercher. Et, ce que je redoutais est arrivé. Les sentinelles m'ont arrêtée et conduite au chef. Toutefois, j'ai réalisé qu'il ne savait toujours rien de votre présence ici et que rien ne s'était passé la nuit dernière. Je ne lui ai donc rien dit et me suis contentée de lui avouer en avoir eu assez de ma vie ici. Pour me remercier, il m'a attachée au prisonnier en me disant que ma condition pouvait être encore pire.

Puis, cette nuit, les hommes en surveillance à l'entrée du fort ont aperçu des éclairs venant du balcon de la géante dont la porte était ouverte. Ils sont allés prévenir leur chef mais l'ont trouvé mort. Ils ne savaient pas trop quoi faire et sont venus ici pour m'interroger sur tout ça, trouvant étrange la coïncidence entre ma tentative de fugue et les évènements de la nuit. Je leur ai dit que les ogres avaient du finir par bouger les premiers et qu'ils devaient avoir repris la main sur le fort. Ils n'ont pas cru mes paroles et ont passé leur colère sur moi. »




ROUND 84.
Tout le monde : +4 bonus sacré à : attaque, dégâts, JP contre peur. Lumière vive à 18m autour de chacun puis Lumière normale jusqu'à 36m.



PJ. PNJ. Description du bateau. Carte de la région. BM du Quilleur de Bloodtusk. Fort de Lac Carmin (bas) et (haut), (Profil).

Modifié par un utilisateur mardi 16 juillet 2019 18:51:28(UTC)  | Raison: Non indiquée

Utilisateurs actuellement sur ce sujet
33 Pages«<313233
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET