Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

28 Pages«<23456>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#61 Envoyé le : dimanche 16 juillet 2017 20:25:15(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
La porte du 10 était en chêne, et un peu branlante, et surtout ne filtrait pratiquement pas les sons. Elle devait donner sur la cage d'escalier de l'immeuble, parce que Zulgar entendit sans trop de difficulté une cacophonie de voix, de discussions, des rires d'enfants et leurs bruits de course, les cris de colère d'une dispute...bref, tout ce que la vie pouvait offrir comme boucan dans un immeuble décrépit des bas quartiers.
Ceci dit, il nota également que la porte n'était pas verrouillée, et n'avait d'ailleurs pas de serrure, mais si le panneau gonflé d'humidité risquait d'être un peu dur à ouvrir.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Tuix  
#62 Envoyé le : lundi 17 juillet 2017 12:00:59(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

Rakyel
Sort niv 1: 6/6
Vision prophétique : 1/j
Armure en os: 3h/3h
Relever les morts: 2/2
Voix de la tombe: 3r/3r
carreaux: 20/20
CA: 12/12/10

18 / 18
« Hmm... » rétorqua simplement Rakyel d'un râle pensif tout en portant ses doigts noircis à son menton squelettique, manifestant sa réflexion suite à l'ultime réponse d'un Ovidius désormais bien mort. La révélation du lieu où le contrat d'assassinat avait été passé amenait une nouvelle piste à explorer mais permettait également d'entrouvrir une brèche dans le complot qui s'était déroulé (ou se déroulait encore!) contre la Reine.
« Cette adresse nous permettra surement d'identifier cette femme rousse en cape rouge. » conclut-il.

La réponse qui vint par la suite de Zenobia Zanderholm n'étonna guère le fossoyeur.
Ainsi donc, ce Hall des Arbitres est totalement indépendant...
Peu habitué aux méandres administratifs et à la politique Korvosienne, l'oracle commençait à comprendre pourquoi Iléosa avait tant de mal à maîtriser les événements dans la ville : chaque structure menait ses propres actions en franc tireur et entre la Justice rendue ici ou celle des Chevaliers Infernaux dans les rues, rien d'étonnant à ce que le peuple ne sache pas sur quel pied danser et fustige le premier symbole d'autorité - à savoir la Reine qui n'avait que peu de pouvoir dans cette histoire!

Cependant, la dernière remarque de la Grande Arbitre suscita davantage d'interrogations. Rakyel tourna la tête vers les deux nouveaux venus, fixant de ses pupilles jaunâtres alternativement le gnome et la halfline.
« Je vous propose d'échanger sur tout ça dehors. » émit-il d'un ton quelque peu réprobateur.
Et se tournant vers la matriarche Zanderholm, il mit fin à l'interrogatoire :
« Je vous remercie du temps accordé et des procédés magiques utilisés. Nous ne manquerons pas d'en informer la Reine et de poursuivre cette enquête pour que Justice soit rendue. Nous repasserons probablement ultérieurement en fonction de nos besoins et notre avancée sur le sujet. »

Et suivant Zulgar qui avait déjà souhaité partir à la hâte, Rakyel prit la direction de la sortie au rythme de son bâton frappant le sol. Puis marquant une pause :
« Si vous voulez bien m'excuser, je vais m'absenter une dizaine de minutes dans une pièce isolée : j'ai besoin d'effectuer un rapide rituel de divination pour parfaire nos informations glanées ce matin. »
Se retirant dans une antichambre du Hall des Arbitres sur ces mots mystérieux le temps que ses compagnons l'attendent quelques minutes à l'extérieur, l'oracle entra en méditation : s'asseyant à même le sol en tailleur, ce qui eut pour résultat de faire craquer tous ses os du bassin et des genoux, il posa son bâton sur ses cuisses et ferma les yeux.
Malgré ses paupières clauses, la lumière commença à poindre devant lui. Puis elle scintilla, virevolta et se matérialisa en scènes étranges, difficiles à décrire. Parcouru de sursauts, l'oracle se concentra sur une unique pensée :
Trouver Trinia Sabor vivante aujourd'hui pour l'innocenter aux yeux du peuple.

Bien sûr, les visions du futur n'étaient jamais claires et les indices qu'il reçut furent difficiles à décrypter mais il avait bon espoir qu'un sentiment se dégagerait bientôt des actions qu'ils allaient mener dans les heures à venir. Pour le bien de Korvosa et pour calmer les foules, il fallait être capable d'empêcher que de nouveaux émeutiers mettent le feu aux poudres! Au bout d'un instant, la lumière finit par s'éteindre et Rakyel rouvrit les yeux, sortant de sa transe. Comme la dernière fois qu'il avait dû faire appel à ce processus mystique, il sentit tout son squelette s'alourdir, grincer et finalement réussir à se mouvoir à nouveau lorsqu'il se releva. Puis il retrouva ses compagnons de l'Ordre du Drake dans la rue.



Sur le chemin vers les Tuiles, quelques minutes avant de retrouver Gracchius qui revenait justement de son entrevue avec la maréchale, Rakyel revint sur le dernier sujet suggéré par Zenobia. Ralentissant le pas pour s'adresser à Zulgar et Valéria :
« Que voulait dire la Grande Arbitre à votre propos? Kroft vous connait mieux que nous le devrions? »
Sachant qu'il devrait travailler avec ces gens, le fossoyeur était quelque peu inquiet du passé qu'ils auraient pu révéler... Le Tourment de Zellara ne s'était certes jamais trompé mais ça ne voulait pas dire que tout devait être simplifié ou tut.
Jetant un regard vers Méry qui avançait quelques mètres devant, bien silencieux jusqu'alors, ce qui inquiéta surement tout le monde Est-il souffrant?, Rakyel revint à ses interlocuteurs en attendant une réponse.



Une fois dans ce quartier si atypique des Tuiles, l'oracle se remémora de vieux souvenirs. Il n'y avait pas mis les pieds depuis un moment... La dernière fois, il était probablement enfant et dealait du frisson aux pauvres malheureux junkies capables de payer pour se détruire le reste de santé qui les maintenaient éveillés... Ce temps était bien loin et depuis, il s'était racheté une conduite. Sa présence ici avec l'insigne royal de l'Ordre du Drake pendant à son cou sous sa grande toge en était la preuve.

Esquivant les épluchures qui tombèrent à quelques centimètres du groupe, les uns et les autres se regardèrent un instant comme pour s'assurer qu'ils étaient bien à l'endroit indiqué. La rue de la Lune était bien celle arpentée, le numéro 10 avait bien l'air d'être celui auquel ils faisaient face.
« Tout semble normal? » questionna le fossoyeur en voyant Zulgar écouter les bruits à l'intérieur, comme s'il s'attendait à trouver ça ou là des traces de lutte ou des indices menant à une situation anormale...
Par mesure de sécurité - ou paranoïa -, il tendit la main : « Pulsantes aparete! »
L'espace de quelques secondes, Rakyel sonda les environs de sa vision magique au cas où quelque chose de bizarre ait été dissimulé aux regards "classiques".


Détection de la magie pour chercher des auras spécifiques et d'éventuels indices.
Thormod/Ensorceleur Djinn/AU-141
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Kristen/Inquisiteur de la foi Verte/S-210
Offline Domrod  
#63 Envoyé le : lundi 17 juillet 2017 13:23:17(UTC)
Domrod
Rang : Membre
Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Zulgar
CA : 20/16/15

24 / 24


Rakyel ne tarda pas à interroger ses deux nouveaux compagnons sur leurs rapports avec la Maréchale. "En ce qui me concerne, je travaille avec la Maréchale depuis plusieurs années. Je suis au demeurant soldé par la Garde. Il va s'en dire que Cressida Kroft me connait comme nulle autre personne dans cette ville." Il enchaîna rapidement. "Concernant la femme en rouge qui aurait embauché les assassins, sa description évoque très clairement Lady Cinnabar, l'ambassadrice du Chéliax. Il sera impossible d'en apporter la preuve absolue et compte tenu des répercutions diplomatiques que cela peut avoir, il nous faudra être prudent quant aux conclusions que nous remettrons à Sa Majesté."



Devant la porte du numéro10, avant d'aller plus avant, Zulgar attendit les résultats des augures de Rakyel.
Offline Boadicee  
#64 Envoyé le : lundi 17 juillet 2017 19:05:50(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Rakyel



Les lieux ne comportaient aucune magie que Rakyel puisse repérer. Selon toutes apparences, il s'agissait d'un immeuble on ne pouvait plus normal...
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 2 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Domrod  
#65 Envoyé le : lundi 17 juillet 2017 23:41:39(UTC)
Domrod
Rang : Membre
Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Zulgar
CA : 20/16/15

24 / 24


Zulgar écouta attentivement les propos de Rakyel. "Au moins est-elle encore a priori en vie et libre. Tâchons que cela dure, en tout cas pour le premier point." Il se retourna pour faire face à la porte. Il en abaissa la poignée, exerça la poussée adéquate afin de l'ouvrir sans faire trop de bruit, puis pénétra dans les lieux. Il marqua un temps d'arrêt, à l'affût du moindre bruit intéressant.

  • Jet de perception : 1d20+11 donne [11] + 11 = 22
Offline Boadicee  
#66 Envoyé le : mardi 18 juillet 2017 12:59:33(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Zulgar peina un peu, la porte grinçant dans ses gonds, mais le gnome déboucha sur une vaste cage d'escalier qui remontait dans les hauteurs de l'immeuble. Trinia Sabor n'était clairement pas la seule à habiter ici. Trois femmes varisiennes étaient en train de discuter bruyamment sur le palier d'un appartement du rez de chaussée, et il put voir un vieil homme qui balayait le seuil de sa porte au premier, plusieurs enfants qui se poursuivaient dans les escaliers à grands renforts de cris et de rires, et plusieurs autres voisins qui discutaient tranquillement dans la cage d'escalier. Seul le troisième (et dernier étage) paraissait désert, mais il n'y avait qu'une seule porte à ce niveau.


Les varisiennes se tournèrent vers eux, et leur jetèrent un coup d'oeil curieux. Une d'entre elles demanda.
« Oui? Qu'est ce qui vous amène messires...? Vous cherchez quelque chose? »
Elle s'efforçait de ne rien en laisser paraître, mais on pouvait sentir une pointe de suspicion et d'inquiétude dans sa voix.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Domrod  
#67 Envoyé le : mardi 18 juillet 2017 16:45:51(UTC)
Domrod
Rang : Membre
Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Zulgar
CA : 20/16/15

24 / 24


"Bonjour à vous."
Attention à ce que tu vas dire sinon cela risque de finir en course-poursuite. Et Zulgar, à l'évocation de cette crainte, eut soudainement à l'esprit les Tuiles et de leur méandre. "Voilà, des émeutiers vitupérant et des Chevaliers Infernaux de mauvaise humeur cherchent ardemment une de vos voisines afin de la lyncher sans autre forme de procès. Nous autres, fit-il en désignant ses compagnons d'un large geste du bras, pensons qu'elle n'est qu'un bouc émissaire et qu'il faut la mettre en sécurité le plus rapidement possible. Et nous avons appris qu'elle vit ou vivait ici. Pourriez vous nous dire si elle est encore présente en ces lieux, ou bien alors si vous avez la possibilité de lui faire parvenir un message de notre part ? Je parle de mademoiselle Trinia Sabor."

  • Jet de perception : 1d20+11 donne [3] + 11 = 14
  • Jet de psychologie : 1d20+7 donne [6] + 7 = 13
Offline booleen  
#68 Envoyé le : mardi 18 juillet 2017 23:15:13(UTC)
booleen
Rang : Nouveau
Inscrit le : 12/12/2016(UTC)
Messages : 6

Valeria Shel
CA : 14(C:13, s: 11)
Etat : normal

20 / 20

Valéria avait intérieurement maudit la grande arbitre à sa dernière remarque. Non mais de quoi elle se mêle celle-là ? Je vais m'occuper de la façon dont elle traite les cadavres qui finissent chez elles?.

Et évidemment, le fossoyeur ne comptait pas en rester là.... Valéria prit le parti de ne pas tout dire,et de jouer un peu sur l'urgence de leur situation. Ils n'avaient pas vraiment le temps pour tout cela, et encore moins au milieu de la ville: « Je travaille avec la garde depuis un certain temps déjà, pour tenter de limiter ce qui peux se passer dans les Tuiles justement. Mais je ne suis pas certaine que cela soit important, il nous faut surtout nous occuper de Trinia Sabor »

Les Tuiles. C'était une part d'elle, même si elle l'aurait nié si on lui avait posé la question. Elle destestait cet endroit, tout comme elle savait que quelque part, c'était son foyer. Enfin, c'était au-dessus de son foyer, mais c'était toujours inconsciemment à cela qu'elle associait la surface et Korvosa.
Elle n'était pas étonnée de l'absence d'ordre officiel, les Tuiles n'étaient déjà pas en temps normal réputées pour leur bon accueil envers les gardes et autres patrouilles. Au vu du chaos généralisé, c'était prévisible que les forces de l'ordre ne considèrent pas une priorité de s'occuper de ces taudis. Prévisible autant que triste.
le bâtiment ne semblait pas si mauvais en comparaison d'autres, sans rien de particulier. A l'exception évidemment de la personne qui pouvait encore s'y trouver.
Elle profita que Zulgar parlait pour discrètement envoyer Pavo explorer le batiment. Un rat ici ne devrait pas être étonnant, et il pourrait peut-être remarquer quelque chose d'anormal. Elle penchait pour l'étage, le reste semblant occupé, et la jeune femme se cachant probablement.

Modifié par un modérateur mercredi 19 juillet 2017 21:39:49(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié booleen pour l'utilité de ce message.
Offline Tuix  
#69 Envoyé le : mercredi 19 juillet 2017 10:48:42(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

Rakyel
Sort niv 1: 6/6
Vision prophétique : 1/j
Armure en os: 3h/3h
Relever les morts: 2/2
Voix de la tombe: 3r/3r
carreaux: 20/20
CA: 12/12/10

18 / 18
Les informations échangées sur la route de l'orphelinat étaient allées bon train parmi les membres de l'ordre du Drake. Ainsi, Zulgar et Valéria travaillaient pour Kroft. Au final, rien d'étonnant à ce qu'elle les ait recommandés pour la surveillance de la cérémonie du couronnement. Rakyel ne se soucia guère plus de ce point, se disant qu'il y reviendrait plus tard si jamais la situation s'en faisait ressentir.

De son côté, il les informa que ses visions avaient été floues mais néanmoins importantes. Dépourvues de sens précis, les scènes qu'il avait vu avaient eu le mérite de confirmer que Trinia Sabor était encore en vie, il connaissait désormais son visage triste et angoissé. En mesure de la reconnaître, il espérait vraiment que la pièce aperçue serait une de celles de l'orphelinat. Pourtant, au fond de lui, il sentait que ça ne serait pas si évident : trop d'éléments externes lui étaient apparus et la révélation de Zulgar vis-à-vis de l'ambassadrice du Chéliax faisait de plus en plus penser à un complot politique ourdi depuis les pays avoisinants!






« Pas de magie à proximité. » conclut le fossoyeur après quelques secondes d'inspection du bâtiment.
Une fois la porte ouverte, le groupe s'engouffra dans le hall.
Zulgar n'y était pas allé par quatre chemins, avait révélé pas mal d'informations et l'oracle se sentit obligé de compléter les phrases émises pour s'assurer de ne pas créer la panique chez leurs interlocutrices. Avançant d'un pas en esquivant le petit rat qui passait entre ses jambes, sa silhouette frêle et squelettique se figeant en s'appuyant sur son bâton, il prononça quelques mots d'une voix très grave mais chaude :
« Je travaille à la cathédrale de Pharasma, c'est l'Évêque Keppira d'Ours elle-même qui nous a donné cette adresse... Elle a employé Trinia comme peintre il y a quelques temps pour redorer les vitraux de la bâtisse.
Et vu l'ambiance actuelle, je ne voudrais pas qu'il lui arrive quelque chose de malheureux!
Pensez-vous pouvoir nous aider? »



  • diplomatie : 1d20+10 donne [9] + 10 = 19
  • Psychologie : 1d20+8 donne [2] + 8 = 10

Modifié par un utilisateur mercredi 19 juillet 2017 10:49:18(UTC)  | Raison: orthographe

Thormod/Ensorceleur Djinn/AU-141
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Kristen/Inquisiteur de la foi Verte/S-210
Offline Boadicee  
#70 Envoyé le : mercredi 19 juillet 2017 21:56:20(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745


Les trois varisiennes échangèrent un regard circonspect. Elles avaient l'air d'hésiter. Finalement, celle qui avait engagé la discussion répondit.
« Trinia Sabor vous dites? Oui, ça me dit quelque chose. P't'être bien une de nos voisines. Mais vous savez, Korvosa n'est pas sûre ces temps ci, avec les foules et les Chevaliers Infernaux. Alors, vous avez l'air de ne pas lui vouloir de mal, mais qu'est ce qui nous prouve que vous dites la vérité? Et que vous êtes bien envoyés par l'évêque. »

Elle jeta un coup d'oeil au groupe hétéroclite.
« Sans vouloir vous manquer de respect, vous avez l'air un peu bizarres pour des émissaires de l'église de Pharasma. »

Les trois varisiennes semblaient partager le même avis, et considérer ceux qui venaient d'entrer dans le hall de l'immeuble comme relativement inoffensifs, mais n'avaient pas pour autant l'air prête, du moins sans preuve, à leur faire confiance.

Valéria
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Domrod  
#71 Envoyé le : mercredi 19 juillet 2017 22:26:38(UTC)
Domrod
Rang : Membre
Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Zulgar
CA : 20/16/15

24 / 24


"Comme vous pouvez l'imaginer, il fallait trouver des personnes connaissant les Tuiles et y ayant vécu. L'évêque a demandé l'aide de la Maréchale Kressida Kroft pour trouver de tels individus, honnêtes et fidèles de surcroit. Valéria et moi-même sommes ces personnes. D'où l'aspect hétéroclite de notre groupe."
Offline Tuix  
#72 Envoyé le : vendredi 21 juillet 2017 11:22:20(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

Rakyel
Sort niv 1: 6/6
Vision prophétique : 1/j
Armure en os: 3h/3h
Relever les morts: 2/2
Voix de la tombe: 3r/3r
carreaux: 20/20
CA: 12/12/10

18 / 18


L'air serein, Rakyel releva une de ses manches, laissant apparaître une main calcinée et pleine de cicatrices. Tout en la portant à son cou pour y tirer la petite icône de l'ordre du Drake, il ajouta aux propos de Zulgar :
« Vous voyez... Nous portons tous cette insigne. Comme vous l'explique mon ami, certains sont mandatés par la Maréchale. Je suis le seul à connaître l'Évêque et je ne me voyais pas venir seul, dans ce quartier, pour tenter de sauver une jeune fille dans l'embarras. »

Puis se rappuyant sur son bâton et rabaissant sa manche comme pour manifester sa faiblesse, il tourna la tête vers ses compagnons.
« Je vous avais dit qu'il serait difficile de la trouver à temps... » émit l'oracle d'une voix rauque et presque plaintive, comme pour faire culpabiliser ses interlocutrices.

Ses yeux jaunâtres revinrent vers la varisienne :
« Nous ne souhaitons pas vous embêter. Si vous avez des doutes à notre sujet, je peux parfaitement le comprendre et je ne préfère pas vous importuner. »
Le fossoyeur s'apprêta presque à faire demi-tour.
Thormod/Ensorceleur Djinn/AU-141
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Kristen/Inquisiteur de la foi Verte/S-210
Offline Boadicee  
#73 Envoyé le : vendredi 21 juillet 2017 19:06:28(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

La varisienne hésistante fut interrompue alors qu'elle allait répondre par une des femmes avec qui elle discutait. Cette dernière portait des voiles orangés, et un anneau dans la lèvre. Elle affichait son appartenance culturelle avec plus de confiance que la plupart, quelque chose qui était plutôt rare à Korvosa.
« On a laissé ce jeune demi-orc monter après tout...tu sais, ils ont l'air de dire vrai! »

Elle se tourna vers les membres de l'Ordre du Drake.
« Elle est au troisième, mais elle est...méfiante depuis que les rumeurs courent. Ne la brusquez pas. »

Pendant ce temps, Pavo était revenu se nicher sur l'épaule de Valéria, couinant à qui mieux-mieux, et pointant une patte vers la porte du troisième.

En montant l'escalier, ils faillirent être à nouveau arrêtés par des voisins, mais les femmes au rez de chaussée leurs firent signe de les laisser passer.


Mais en arrivant devant l'unique porte du troisième étage, ils tombèrent nez à nez avec quelqu'un d'autre. Un demi-orc, reconnaissable à ses dents proéminentes et à ses oreilles épointées. Il portait une lourde cuirasse, ainsi qu'un bouclier dans le dos, un arc, un carquois, et un cimeterre au côté. Et sa carrure comme les cals de ses paumes laissaient supposer qu'il était parfaitement capable de se battre si nécessaire. Cependant, un détail était plutôt rassurant: il portait autour du cou un pendentif en argent représentant un age aux ailes déployées, symbole qu'on retrouvait sur sa cuirasse. Il appartenait au culte de Sarenrae.

Le demi-orc leur adressa un regard méfiant.
« Qui êtes vous? »

Modifié par un utilisateur vendredi 21 juillet 2017 19:06:59(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Domrod  
#74 Envoyé le : samedi 22 juillet 2017 12:52:20(UTC)
Domrod
Rang : Membre
Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Zulgar
CA : 20/16/15

24 / 24


Zulgar fut dans un premier temps satisfait de voir que leur diplomatie avait fonctionné et qu'il allait pouvoir passer sans esclandre. Mais sa joie disparut très rapidement. "On a laissé ce jeune demi-orc monter après tout." Quoi ?! Qu'est ce à dire ?! Son visage se ferma. Il lâcha un bref et neutre "Merci" puis il il se dirigea prestement vers l'escalier pour accéder au troisième étage.
Ils tombèrent effectivement sur un demi-orc qui les regarda avec la même suspicion qu'eux. Bon, s'il est tout seul, c'est qu'il ne fait pas partie de ces groupuscules cherchant à pendre cette Sabor sans autre forme de procès. Prudence et circonspection. "Bonjour, nous sommes mandés par la Maréchale Kroft -il préféra ne pas parler de l'évêque de Pharasma, l'intru affichant les symboles d'un autre dieu- pour mettre en sécurité une jeune femme. Et vous ?"
Offline Boadicee  
#75 Envoyé le : dimanche 23 juillet 2017 14:57:42(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Le demi-orc n'avait pas l'air rassuré pour autant, mais au moins il était certain que ses interlocuteurs n'étaient pas immédiatement hostiles. Il répondit avec précaution à la question du gnome qui lui faisait face.
« Théodore. Je viens aider une amie et m'assurer qu'elle va bien. Je présume que nous parlons de la même personne. Soyons clairs: avec la ville dans cet état, je ne sais pas comment je pourrais avoir la moindre confiance en vous. Donc si vous avez l'intention d'entrer, je vous accompagne. Si vos intentions diffèrent de ce que vous venez de dire, je vous arrêterai si nécessaire. Si tel n'est pas le cas, nous pourrons toujours voir quoi faire ensuite. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Domrod  
#76 Envoyé le : dimanche 23 juillet 2017 23:00:34(UTC)
Domrod
Rang : Membre
Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Zulgar
CA : 20/16/15

24 / 24


Le front du gnome se plissa.Un ami ? Çà ne veut pas dire grand chose. Mais bon, nous sommes 4 et lui seul. Au moindre signe de coup fourré, on devrait pouvoir le maîtriser... "Et bien monsieur Théodore, si vous êtes véritablement un de ses amis, nul doute que Trinia Sabor ne sera pas effrayée de vous voir pénétrer chez elle." Il désigna la porte d'un bref mouvement du chef. "Après vous."
Offline Thoulkas  
#77 Envoyé le : lundi 24 juillet 2017 10:34:56(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963

Theodore Carowyn
CA21 (C12, D19)
Ref+5,Vig+7,Vol+7
Jugement: 1/1
Don actif: Coup précis 1/1
Sorts nv1: 4/4

27 / 27




Théodore sourit au gnome devant lui. «  Vous pensez qu’avec les tensions actuelles et la chasse aux sorcières qui commence contre Trinia, elle ferait confiance à ses amis, surtout accompagnés d’inconnus… Qui plus est mandés par les autorités alors qu’elle est soupçonnée d’avoir, et laissez-moi rire, assassiné le roi.

Je connais Trinia depuis qu’elle est comme cela.  »
Il avait mis sa main au niveau de la hanche… «  Et sans vouloir vous manquer de respect, mais quelle preuve puis-je avoir que vous n’êtes pas là pour nuire à cet enfant ? Accepteriez vous que je sonde votre âme afin de voir que vous n’êtes pas malveillant ou là pour semer le trouble ? Si les résultats me semblent satisfaisant, alors je pourrais vous aider à rencontrer la jeune Trinia.  »

Il ne semblait nullement menaçant, arme et bouclier n’étant nullement dégainé.

Modifié par un utilisateur lundi 24 juillet 2017 12:19:02(UTC)  | Raison: Non indiquée

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Tuix  
#78 Envoyé le : lundi 24 juillet 2017 10:51:29(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

Rakyel
Sort niv 1: 6/6
Vision prophétique : 1/j
Armure en os: 3h/3h
Relever les morts: 2/2
Voix de la tombe: 3r/3r
carreaux: 20/20
CA: 12/12/10

18 / 18
Finalement, tout se passait pour le mieux et aucune altercation n'était à déplorer jusqu'alors. Avec un sourire de contentement, l'oracle monta les premières marches derrière Zulgar - visiblement pressé - avant de se retrouver nez-à-nez avec un demi-orc. Là encore, le gnome prit les devants mais n'avait pas semblé suffisamment convaincant pour que le gardien de Sarenrae le laisse passer sans encombre. Fort heureusement, il ne semblait pas belliqueux et la méthode qu'il proposait pour garantir leur loyauté plut à Rakyel.

S'avançant à la hauteur de Zulgar en regardant les alentours puis se figeant sur son bâton, il proposa au dénommé Théodore :
« Mon nom est Rakyel, c'est l'Évêque Keppira d'Ours qui m'a fourni cette adresse. Procédez à votre vérification sur mon esprit et vous constaterez que nos intérêts semblent converger : j'ai eu des visions de Trinia Sabor et sa condition n'était pas glorieuse. Je pourrais la décrire physiquement mais c'est surtout son sentiment de tristesse et d'inquiétude qui était le plus palpable... Nous sommes ici pour y remédier car nous croyons à son innocence! »

Retirant sa capuche, ce qu'il avait peu l'habitude de faire, le fossoyeur ferma les yeux et laissa apparaître un visage squelettique et maculé de cicatrices et brûlures en tout genre. Pour autant, il était désarmé et confiant face à cet inconnu qui n'avait pas l'air de leur vouloir du mal. Une certaine confiance semblait s'être établie entre les deux personnages. Se portant garant pour le groupe, Rakyel patienta le temps que Théodore juge de la situation.


  • Perception pour reconnaître le décor et savoir s'il correspond aux visions de Rakyel : 1d20+2 donne [18] + 2 = 20
Thormod/Ensorceleur Djinn/AU-141
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Kristen/Inquisiteur de la foi Verte/S-210
Offline Domrod  
#79 Envoyé le : lundi 24 juillet 2017 12:12:43(UTC)
Domrod
Rang : Membre
Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Zulgar
CA : 20/16/15

24 / 24


Zulgar afficha un petit sourire en coin, masqué par sa barbe. Il est toujours amusant de voir ses gens penser que sonder l'âme d'une personne pouvait leur permettre de prévoir leurs agissements. Un personne d'une bonté avérée pouvait tout à fait considérer que tuer cette Sabor était faire montre de justice. Et à l'inverse, une personne maléfique pouvait tout à fait désirer que le jeune femme reste en vie. Mais bon, vu que Rakyel se proposait de subir cette inquisition spirituelle, et du moment que cela ne leurs faisait pas perdre trop de temps, le gnome se tint coi. Il ne put toutefois s'empêcher de tapoter du pied, marquant ainsi son impatience.

Modifié par un utilisateur lundi 24 juillet 2017 12:14:11(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Thoulkas  
#80 Envoyé le : lundi 24 juillet 2017 12:28:06(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963

Theodore Carowyn
CA21 (C12, D19)
Ref+5,Vig+7,Vol+7
Jugement: 1/1
Don actif: Coup précis 1/1
Sorts nv1: 4/4

27 / 27




Théodore prit son symbole et se mit à prier observant certains membres du groupe auquel il faisait face. Il se contenta de sonder le mal présent dans ses interlocuteurs et se redressa avec un sourire. «  La voix de l’Aube me dit qu’il n’y a aucun mal en vous. Veuillez excuser cette intrusion dans votre intimité, mais une vie est en jeu, je suis certain que vous comprenez.  »

Il se tourna alors vers la porte et entreprit d’y frapper, avant de parler en direction de celle-ci. «  Trinia c’est Théodore Carowyn. Je viens m’assurer de ta sécurité en ces temps troubles. Ouvre moi et je t’aiderai, comme je l’ai toujours fait.  »
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
28 Pages«<23456>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET