Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

2 Pages<12
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline poulosis  
#21 Envoyé le : lundi 29 octobre 2018 00:21:34(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,203
Localisation : Nantes

Hoshin
Ki : 9/9
Coup parfait : 9/9

66 / 66

Hoshin parut surpris par la remarque d'Ameiko. Le moine se targuait d'être un excellent observateur. Il aurait remarqué, si son interlocuteur avait proféré autre chose qu'un mensonge naïf. Il avait pris la réponse du fonctionnaire pour de la mauvaise foi, destinée à préserver l'honneur de son pays et de son responsable. Avait-il pu se tromper à ce point ? Il faut dire qu'Ameiko l'avait placé sur le devant de la scène. Elle l'avait obligé à intervenir, à parler. Cela avait pu le distraire. Il était un gardien, un observateur, pas un orateur.

Il inspira, ferma les yeux. Son esprit revint en arrière, plongea à nouveau dans la scène, au moment précis où il interrogeait le bureaucrate à propos des bandits. Ce regard vide... Sincérité ?

  • Psychologie : 1d20+21 donne [13] + 21 = 34
Offline Boadicee  
#22 Envoyé le : jeudi 1 novembre 2018 14:39:35(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742
Quelque soit l'origine de l'ignorance du bureaucrate, ou de son mensonge, Yogo était certain d'une chose: elle n'était due à aucun sortilège de sa connaissance. Si magie il y avait, elle était soit très puissante, soit remarquablement dissimulée.

Hoshin, en revanche, était malgré tout certain que l'homme avait menti. Mais ce n'était pas de la duplicité qu'il avait ressenti...plutôt le résultat d'une conviction bâtie à force de répétition, comme si l'homme se mentait à lui même plutôt qu'à ses interlocuteurs. Mais plus que cela, Hoshin avait senti de la crainte, une crainte profonde, comme celle que provoquerait un croque-mitaine. Il y avait quelque chose de pas net là dessous, le cuisinier en était sûr.


Ameiko fronçait toujours les sourcils.
« Bon...en tout cas, ce n'est sans doute pas un mystère que nous résoudrons aujourd'hui. Malgré tout, j'espère que cela ne nous apportera pas d'autres ennuis... »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline poulosis  
#23 Envoyé le : jeudi 1 novembre 2018 19:29:15(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,203
Localisation : Nantes

Hoshin
Ki : 9/9
Coup parfait : 9/9

66 / 66

« En réalité, cet homme mourait de peur. Et comme beaucoup d'hommes, il se mentait à lui-même, pour ne pas affronter cette peur. La tête dans la neige, et le cul aussi, comme on dit à Karlsgard, hihihi ! »

Il sourit. « Mais les héros tels que vous savez affronter votre peur. Vous allez au devant des ennuis en permance. Mais quoi qu'il arrive, vous faites face, n'est-ce pas ? Hihihi ! J'ai l'impression que nous allons avoir du temps pour visiter la cité. Peut-être retournerai-je le voir demain, pour mettre un peu la pression ? Ou nous essayons de le suivre quand il rentrera chez lui, pour le mettre un peu sous pression. Anonymement, bien sûr. Sans lui faire de mal. »

Il hésita avant de poursuivre. « À moins que nous allions visiter le cœur de cette cité, dans la nuit. Peut-être y trouverons-nous quelques signes de nécrose ? Il n'est qu'un petit rouage dans la vaste mécanique de l'administration de cette ville. »
thanks 2 utilisateur ont remercié poulosis pour l'utilité de ce message.
Offline UrShulgi  
#24 Envoyé le : samedi 3 novembre 2018 10:34:04(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Yogo Kuni
JdS +7, +7, +9
CA : 16
Vol : 8/9
2nd chance : 1/1
Invoc.Prot. : 5/8

65 / 65


Marquant un bref silence, Yogo hocha de la tête. Un risque bien léger après tout comparé à ce qu'ils pourraient en tirer. Et comparé aux risques qu'ils avaient l'habitude de prendre.
« C'est une très bonne idée, mais vous devriez aller avec Quoovar, non seulement il sera très discret, mais il sait se montrer très, très persuasif. Il vendrait du sable à des Katapeshiens. »



Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
thanks 1 utilisateur a remercié UrShulgi pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#25 Envoyé le : samedi 3 novembre 2018 12:15:12(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742

Ameiko avait l'air de plus en plus perplexe en écoutant les dires d'Hoshin.
« Oui, nous faisons face, comme tu dis, Hoshin...mais c'est étrange comme réaction. Il n'a clairement aucune raison d'avoir peur des bandits, après tout, cette ville est quand même lourdement fortifiée...et pourquoi feindre de ne rien savoir? Tu as peut être mis le doigt sur un mystère intéressant. »

Elle réfléchit encore en silence pendant quelques minutes.
« Bon, de toutes façons, nous ne repartirons pas demain, ça nous laisse le temps de décider quoi faire. Pour l'instant, tout le monde court la cité et nous avons encore deux ou trois heures avant le coucher du soleil. Est ce que vous voulez visiter un peu la ville? Ou peut être avez vous d'autres idées...? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline UrShulgi  
#26 Envoyé le : samedi 3 novembre 2018 13:19:36(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Yogo Kuni
JdS +7, +7, +9
CA : 16
Vol : 8/9
2nd chance : 1/1
Invoc.Prot. : 5/8

65 / 65


Passer du temps avec l'impératrice le rendait perplexe, se fut une occasion rare pour lui. Ça n'était pas une amie d'enfance ni un compagnon de beuverie, il était hésitant quant à la suite à donner à cette sortie.
« S'ils en ont, peut-être pourrions-nous visiter leurs temples. S'attirer la grâce des Kamis vous sera utile. Peut-être d'autres choses vous plairaient également, j'ai cru comprendre que vous appréciez l'art et les contes, la ville doit certainement en offrir. »




Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline poulosis  
#27 Envoyé le : samedi 3 novembre 2018 17:43:32(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,203
Localisation : Nantes

Hoshin
Ki : 9/9
Coup parfait : 9/9

66 / 66

« Du sable à des Katapeshien ! Hihihi, excellente expression ! »

Il inclina la tête, et poursuivit d'une voix douce. « Oui, j'aimerais aller dans les quartiers de la deuxième enceinte et repérer les lieux proches de la première, pour une sortie éventuelle cette nuit. » Il hésita, avant de poursuivre sur le même ton. « Quoovar a l'air... de se méfier de tout. Il a peur, lui aussi, mais pour nous. Il préfère de ce fait s'occuper seul des missions à risque, en nous laissant à la maison. C'est du moins ce que j'ai l'impression. Je comprends ses raisons, mais il doit cependant nous faire confiance. »

Offline Boadicee  
#28 Envoyé le : dimanche 4 novembre 2018 15:07:35(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742

Ameiko acquiesça volontiers.
« Bonne idée! Même avec tout ces...inquiétants éléments, ce serait dommage de ne pas profiter de ce voyage pour découvrir des nouveaux lieux! Et si j'en crois ce qu'on a entendu jusque là, les temples et les arts devraient se trouver au même endroit: dans la Deuxième Enceinte. Allez, on y va! Le clerc a mentionné des trains... »

Retrouvant son enthousiasme et son entrain, elle partit d'un pas décidé....avant de faire volte face quelques pas plus loin.
« Hum...quelle direction vers la Deuxième Enceinte, à votre avis? »


Ondor-Khana - Seconde Enceinte

Finalement, trouver leur chemin jusqu'à la Seconde Enceinte ne fut pas des plus difficiles: les murailles étaient plutôt évidentes. Et les trois acolytes eurent l'occasion d'empreinter les trains que le bureaucrate avait mentionné. Ces derniers couraient sur des rails au dessus des artères principales de la cité, soutenus par de solides piliers de pierre. Les trains eux mêmes étaient des sortes de wagon de bois renforcés de fer graissé...mais le plus ingénieux était le moyen de propulsion.

Alors qu'ils entraient dans le wagon bondé, se frayant une place tant bien que mal dans la foule, ils réalisèrent qu'une femme portant des robes vertes et noires prenait place à l'arrière, sur une plateforme surélevée. Elle prononça une formule, et un vent violent surgit de nulle part, propulsant le train sur ses rails. La magie était basique, mais puissante, et l'application ingénieuse. D'autant qu'étant donné la taille de la cité, c'était un moyen de transport des plus efficace: il ne leur fallut pas plus d'une douzaine de minutes pour franchir les remparts de la Seconde Enceinte, même en considérant que le train s'arrêta à plusieurs reprises. Bien sûr, des cités plus petites n'auraient pas besoin d'une telle infrastructure, mais pour une ville de la taille d'Ondor-Khana, c'était crucial.

La Seconde Enceinte était bien différente de la première. Ici, les immeubles était rares, les usines et les grands ateliers plus encore. On retrouvait les mêmes immenses statues de bronze sur les places qui parsemaient le quartier, mais les bâtiments étaient par ailleurs des échoppes, des écoles, des demeures de quelques étages, certaines avec des jardins, des auberges, un ou deux parcs, des canaux; et des temples.
La Seconde Enceinte étant beaucoup moins étendue que la première, retrouver leur chemin fut aussi plus simple; et ils purent explorer les environs.

Les temples étaient légions, mais quelques uns se distinguaient des autres. Là où la plupart étaient modestes, six divinités possédaient des sanctuaires majeurs dans cette partie de la cité.
Le temple de Desna, un simple cercle de pierres levées qui se dressait au sommet d'un piton rocheux, sur une des collines de la ville, et semblait inviter les voyageurs à y monter pour observer les environs et la cité.
Le temple d'Abadar, une grande batisse dans le style Tian où se pressaient autant de marchands que d'acolytes portant la clé symbole de la divinité. Apparemment, la tradition qui faisait des temples d'Abadar des banques était aussi en vigueur à Tian Xia, même si les toits incurvés et les tuiles peintes étaient très différentes de ce qu'on trouvait en Avistan.
Le temple d'Irori, de fait un monastère, était situé au milieu d'un parc, et ressemblait à une grande bibliothèque doublée d'un dojo dans la cour intérieure, où s'entrainaient les acolytes, les prêtres et ceux qui souhaitaient bénéficier de l'enseignement du Maître des Maîtres.

Les trois autres grands temples étaient des divinités inconnues de Hoshin et Ameiko, mais Yogo put les éclairer.
Le premier, un ensemble de bâtiments autour de bassins fumants qui devaient être certaines des sources chaudes dont on leur avait parlé, était dédié à Yamatsumi, le Seigneur des Montagnes, représenté par deux statues de Géants cornus à l'entrée. Malgré son air revêche, le dieu des volcans, de l'hiver et de la montagne était un protecteur, fier, sérieux et solide.

A l'entrée du second trainait la statue d'un homme à l'air aussi sage que malin. Il tenait à la main une sorte de collier de sept pièces. Il souriait largement. Il s'agissait de Kofusachi, le dieu de la joie et de la prospérité, patron de nombreux marchands et artisans également. Il abritait des étals le long de murs du temple, sous des hauvents pour les protéger des éléments, et on aurait dit qu'ils étaient en plein préparatif d'une sorte de fête: on pouvait voir des acolytes peindre des bannières.

Le dernier était plus inquiétant. Plus forteresse que temple, il portait des tours de garde à chaque coins et les bastides et pagodes portaient des meurtrières, des tocsins et des fortifications. La divinité vénérée ici, le Général Susumu, était guerrière, à n'en pas douter. Même les deux acolytes à la porte portaient des armures et des cimeterres au côté.

Yogo
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline poulosis  
#29 Envoyé le : lundi 5 novembre 2018 17:28:47(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,203
Localisation : Nantes

Hoshin
Ki : 9/9
Coup parfait : 9/9

66 / 66

Hoshin s'était extasié du mode de transport. Quelle surprenante idée ! Et amusante ! Il avait passé la tête par la fenêtre avant de la rentrer bien vite, les yeux larmoyants. il était hilare, hihihi ! Avant de se demander brusquement comment un tel convoi pouvait freiner.

Une fois parvenu dans la deuxième enceinte, il se demanda pour la énième fois d'où venait cette ville. « Je croyais ce peuple nomade. Je ne comprends pas comment ils ont pu bâtir une telle cité, aussi immense et sophistiquée, avec des bâtiments de pierre, des rues pavées et tout le reste. Peut-être est-elle plus ancienne ? Je suis aussi étonné de voir des temples pour les mêmes dieux que nous. La chance, les voyages ou le commerce sont des valeurs universellement vénérées, en même temps. La guerre a malheureusement ici aussi sa propre divinité. Une bâtisse bien austère. Les préceptes de Yamatsumi ou de Kofusachi m'ont l'air bien plus sympathiques, hihihi ! J'irai bien demander à ces derniers quelle fête ils organisent, du reste. »

Le fin observateur qu'il était remarqua alors le trouble de son compagnon, à l'approche du temple guerrier. « Tout va bien, Yogo ? »
Offline UrShulgi  
#30 Envoyé le : mardi 6 novembre 2018 14:23:50(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Yogo Kuni
JdS +7, +7, +9
CA : 16
Vol : 8/9
2nd chance : 1/1
Invoc.Prot. : 5/8

65 / 65


Même malgré son masque, on pouvait, pour une fois, ressentir l'excitation du sorcier alors qu'il prenait place dans le train.
« Je n'avais pas eu l'occasion de les emprunter lors de mon précédent voyage, c'est merveilleux! Imaginez les peines évitées aux individus comme aux bêtes! »

Le quartier des Temples le calma, alors qu'il prenait une solennité propice au lieu où ils se trouvaient. Il tenta d'expliquer à Hoshin et Ameiko les divinités qu'ils visitaient, essayant de ne pas paraître pompeux à étaler ainsi sa science. Tandis qu'il posait pied dans le dernier Temple majeur, il s'arrêta net, comme une statue, puis fut pris d'une sorte de malaise, se rattrapant aussitôt à ce qu'il trouva de plus proche, à savoir le manteau de l'impératrice. La sueur perla de son front tandis qu'il se redressait, se confondant en excuse.

«  Pardon je ... j'ai eu un instant de faiblesse. Je ... je sens la noirceur du lieu tenter de m'envahir. Mais ne vous inquiétez, tout va déjà mieux. » dit-il, alors que l'anxiété, bien malgré lui, s'était emparée de son esprit.
«  La guerre hélas trouve toujours des adeptes, qui la font passer de dernière des solutions à première des opportunités. Une ligne qu'il vaut mieux donc ne pas franchir tant malgré sa finesse elle creuse un écart entre les mondes. »

Modifié par un utilisateur mardi 6 novembre 2018 14:27:43(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Boadicee  
#31 Envoyé le : mercredi 7 novembre 2018 20:07:50(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742

Ameiko paraissait elle aussi émerveillée par les découvertes qu'ils faisaient. Le train attira également son attention, mais pour des raisons plus pratiques que Yogo.
« J'imagine les peines...mais je me demande surtout comment exactement tout ça fonctionne. On dirait des magiciens, mais je n'ai jamais vu d'arcaniste ayant un tel contrôle sur un élément aussi précis...en général, ils sont plus spécialisés...et il doit falloir un moment pour atteindre une telle maîtrise. Je me demande si on pourrais utiliser ça à grande échelle? Et désenclaver la Varisie? »

L'arrivée dans le quartier des temples la tira de ses réflexions. Elle insista pour faire un détour par le temple de Desna, escaladant le piton jusqu'au sommet, et adressa une prière au Chant des Sphères, l'appelant à guider leur voyage et à les aider à trouver la bonne route. Cette démonstration était étonnante...Ameiko n'était pas du genre à mettre son destin entre les mains des dieux, et pas non plus particulièrement pieuse. Mais peut être l'ampleur de la tâche l'avait elle finalement atteint, dans cette immense cité de l'autre côté du monde, et après tout tout le monde ressentait le besoin d'un peu d'assistance, aussi ténue soit elle.

Plus tard, à l'approche du temple de Susumu, elle soutint Yogo de son mieux, passant un bras autour de ses épaules pour l'aider à rester debout.
« Hey, ça va Yogo? Attends... »
Elle l'escorta jusqu'à un banc proche, ils étaient courant dans la Seconde Enceinte. Une fois certaine qu'il allait bien, elle répondit.
« Hum...oui, malheureusement. Mais parfois, on a pas le choix. Je doute que le Régent nous le laisse, en tout cas...Tu es sûr que ça va? On devrait peut être rentrer...le voyage est fatigant pour tout le monde après tout. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
2 Pages<12
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET