Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

14 Pages«<11121314>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#241 Envoyé le : dimanche 27 septembre 2020 16:06:03(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,735
Musique - Les pluies de Shenmen



Le renard acquiesça.
« Oui. L'ombre de l'arbre s'est étendue, et à présent mon domaine également. Cela me rends...plus présent. J'appréhende mieux le monde qui se trouve au delà de son feuillage et de ses racines. Mais il n'y a qu'un arbre. L'arbre que vous voyez ne fait que refléter l'arbre tel qu'il était lors de notre première rencontre. Il existe désormais en deux endroits. Et comme l'arbre change, je change également.

Les renards sont les seuls à avoir choisi de vivre dans mon arbre, mais il y a parfois des oiseaux, des insectes, d'autres créatures de la terre et des cieux qui s'arrêtent de temps à autre dans les branches et sous les racines de l'arbre. »


Le phénomène décrit par le renard n'était pas exactement familier pour Jing, mais cela ressemblait fort à la manière dont les esprits que les Tian Min appelaient Kami considèrent leur charge, l'élément naturel qui les relie au monde matériel.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#242 Envoyé le : dimanche 27 septembre 2020 22:22:31(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Gouverneure
Wang Jing
Architecte
impériale

Forme humaine

22 / 22

CA : 13 (C 12, S 11)
Ref +3 . Vig +4 . Vol +6
Réservoir : 7/7
Sorts :
I : 4/4
II : 3/3

Fu
Familier
Valet

Chauve-souris

20 / 20

CA : 15 (C 15, S 14)
Ref +3 . Vig +3 . Vol +5
SLA at will :
- Prestidigitation
- Ouvrir/fermer

« J'aimerais bien visiter votre domaine un jour. » pensa Jing tout haut.

« Les araignées de mon espèce vivaient à l'origine dans les branches des arbres des motagnes... Avez-vous déjà vu les terres de l'autre côté de la rivière ? Je pense y bâtir une sorte de quartier de Yin Se relié à cette ville par un pont...

Sans préjudice de notre accord précédent. Imaginez que nous y fassions de votre arbre une sorte de bosquet sacré dans les branches duquel nous pourrions construire nos maisons... Vous pourriez ainsi accueillir de nombreuses créatures pouvant vivre dans votre arbre. Vous pourriez également laisser ceux qui y vivent gambader dans ce bosquet tout en les protégeant... Beaucoup de jeunes esprits de ces terres ont besoin de protection face aux menaces du nord et notre entente semble à même de le leur procurer.

Cela n'ôte rien à ma promesse initiale concernant notre accord, même si vous refusez cette fois-ci. La protection que nous nous accordons mutuellement demeurera. »


  • Diplomatie par linguistique (Investigative Mind) : 1d20+14 donne [18] + 14 = 32
  • Diplomatie par linguistique (Investigative Mind) : 1d20+14 donne [5] + 14 = 19


Investigative mind 2/3
Offline Boadicee  
#243 Envoyé le : lundi 28 septembre 2020 18:54:08(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,735
Musique - Les pluies de Shenmen



L'esprit écoutait attentivement, impassible.
« Oui, je peux voir l'autre côté de la rivière depuis cette colline. Votre idée est...intrigante. Je ne sais quoi en penser. Tant que vous ne blessez pas l'arbre, je n'ai pas d'objection. Ce n'est pas quelque chose à laquelle je suis habitué, la compagnie. Mais peut être d'autres esprits pourraient ils naître de ces arbres que vous comptez planter. Je serai...quel est le mot, pour vous?...curieux de voir ce que vous pensez accomplir. »

Le vent balaya la fourrure de l'esprit, faisant danser des reflets mordorés sur le poil lustré.
« Dites moi...pourquoi vous mortels avez vous tant de désirs? Pourquoi vouloir changer, modifier, déplacer les choses? Cela vous apporte-t-il satisfaction? »

Modifié par un utilisateur lundi 28 septembre 2020 19:19:25(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#244 Envoyé le : lundi 28 septembre 2020 20:26:40(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Gouverneure
Wang Jing
Architecte
impériale

Forme humaine

22 / 22

CA : 13 (C 12, S 11)
Ref +3 . Vig +4 . Vol +6
Réservoir : 7/7
Sorts :
I : 4/4
II : 3/3

Fu
Familier
Valet

Chauve-souris

20 / 20

CA : 15 (C 15, S 14)
Ref +3 . Vig +3 . Vol +5
SLA at will :
- Prestidigitation
- Ouvrir/fermer

« De l'organisation du changement dépend la capacité de survie des mortels. Notre prédateur en ces terres est le déséquilibre engendré par l'ordre esclavagiste et parasite des jorogumos. En évoluant, nous sommes insaisissable : tels l'eau et l'air se frayant un chemin en contournant les obstacles. Le désir, la peur... Ce sont les leviers qui permettent aux mortels de changer. Et maîtriser ces leviers est la charge du protecteur des mortels. Ce pouvoir nous est confié par nos pairs pour les protéger. La valeur du chef de reconnaît en ce qu'il protège les faibles... Notre ordre social se fonde sur ce besoin de protection. »
Offline Boadicee  
#245 Envoyé le : mercredi 30 septembre 2020 21:00:04(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,735
Musique - Les pluies de Shenmen



L'esprit continuait de balancer sa queue, alors qu'il essayait de saisir les concepts qui lui étaient étrangers, perplexe mais curieux face aux paroles de Jing.
« C'est...étrange, pour moi. Nous esprits sommes différents, mais nous sommes immuables. Eternels, tant que notre ancre avec le monde matériel existe, ou que nous ne sommes pas détruits. Nous existons, tout simplement, et cette soif de changement ou ce besoin de changement n'est pas quelque chose avec laquelle nous sommes familiers. Ce n'est pas dans notre nature. Nous existons, tout simplement. Bien sûr, certains esprits ont leurs propres motivations, mais ce sont bien souvent des mortels à l'âme perdu, ou des monstruosités irrespectueuses des Lois Célestes. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#246 Envoyé le : mercredi 30 septembre 2020 21:21:51(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Gouverneure
Wang Jing
Architecte
impériale

Forme humaine

22 / 22

CA : 13 (C 12, S 11)
Ref +3 . Vig +4 . Vol +6
Réservoir : 7/7
Sorts :
I : 4/4
II : 3/3

Fu
Familier
Valet

Chauve-souris

20 / 20

CA : 15 (C 15, S 14)
Ref +3 . Vig +3 . Vol +5
SLA at will :
- Prestidigitation
- Ouvrir/fermer

« Pardonnez-nous, esprit. Nous ne souhaitions pas que notre proposition vous offense... »

On comprend pourquoi les jorogumos règnent sur ce pays avec des puissances naturelles aussi peu investis.

« Tous les esprits ne semblent pas partager vos vues. Nous en avons rencontrés qui étaient soucieux de l'intérêt du monde... Et d'autres, monstrueux comme vous dites, avec des envies plus simples et meurtrières... Lors de notre arrivée ici... Nous avons délivré une petite fille d'un esprit oni qui la possédait. »

« Je me suis posé une question... Votre arbre existe désormais dans plusieurs endroits et est parfois isolés au sommet d'une colline... SI jamais un orage se déclenche que le foudre tombe dessus, l'arbre cesse-t'il d'exister en un seul endroit ou cesse t'il d'exister tout court ? Encore désolé, c'est sans doute une question simple pour vous. »
Offline Boadicee  
#247 Envoyé le : jeudi 1 octobre 2020 20:29:35(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,735
Musique - Les pluies de Shenmen



A la mention des onis, un éclair de rage déforma les traits du renard, qui montra instinctivement les crocs. Le vent s'intensifia dans les branches de l'arbre, faisant grincer le bois.
« Les onis...Les onis sont les monstruosités dont je parlais. Des esprits qui ont abandonné leur rôle de gardien, de protecteur, et d'incarnation de la nature pour se mêler au monde matériel. Le monde spirituel résonne en permanence des blessures béantes laissées par leurs transgressions. Vous avez bien fait de détruire cette monstruosité, rien de bon ne peut venir de qui trahit à ce point sa nature. »

La question de la foudre ramena une certaine perplexité chez l'esprit.
« Je n'en suis pas certain...L'arbre n'a jamais subit la foudre. Si tel était le cas, et que la foudre le tuait, je cesserai sans doute d'être, en tout cas sous cette forme. Mais à présent qu'il existe sur deux collines, je me demande ce qui se passerai...peut être que l'arbre serai brûlé, mais que les racines subsisteraient ici, lui permettant de repousser à cet endroit? A moins qu'il ne meurt simplement à l'endroit où frapperai la foudre? Je n'ai pas de certitude dans ma réponse à cette question. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#248 Envoyé le : dimanche 4 octobre 2020 22:17:00(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Gouverneure
Wang Jing
Architecte
impériale

Forme humaine

22 / 22

CA : 13 (C 12, S 11)
Ref +3 . Vig +4 . Vol +6
Réservoir : 7/7
Sorts :
I : 4/4
II : 3/3

Fu
Familier
Valet

Chauve-souris

20 / 20

CA : 15 (C 15, S 14)
Ref +3 . Vig +3 . Vol +5
SLA at will :
- Prestidigitation
- Ouvrir/fermer

Jing remercia l'esprit et collecta auprès de lui de quoi édifier le bois sacré de l'autre côté de la rive. Elle s'occuperait se semer les branches après avoir été à cette réunion du conseil qui devait peut-être permettre d'aider des nouveaux venus ou au moins d'en savoir plus sur cette femme araignée.

Elle demanda à Wolgram un inventaire du bois disponible pour bâtir un pont. Elle demanda également à sa sœur ce qu'elle pensait de l'esprit par rapport à la conversation qui venait d'avoir lieu.

Après quoi Jing retourna au sancturaire en prévision de la réunion profitant de la manœuvre pour examiner les biens reçus de Gaotong.

Offline Boadicee  
#249 Envoyé le : mercredi 7 octobre 2020 21:48:18(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,735
Musique - Les pluies de Shenmen




Wolfram s'attarda quelques instants de plus, ajoutant ses remerciements à ceux de Jing, exprimant sa reconnaissance envers l'esprit des lieux...qui semblait clairement avoir éveillé la curiosité du vieux nain.

Une fois qu'ils eurent quitté le Cercle des Pierres, Jing ramena la conversation sur des terrains plus concrets.
« Un pont...? Au dessus de la Shuiwai? C'est...difficile à dire. Nous n'avons pas assez de bois dans l'immédiat, c'est certain, avec l'hiver qui vient de se terminer...mais c'est surtout l'ampleur des travaux que j'ai du mal à estimer...la Shuiwai a des crus printanières, donc il faudrait sans doute prévoir un pont plus long que la largeur actuelle de la rivière. Mais nous abattons heureusement plus de bois que ce dont nous avons besoin; nous pourrons sans doute avoir de quoi entamer la construction rapidement. »

Lin resta silencieuse un peu plus longtemps, laissant sa soeur discuter logistique avec le prêtre de Daikitsu. L'aranéa avait récemment récupéré une partie de ses effets personnels, et avait plus récemment encore adopté une coutume de Hei Bai Shuang, qui lui avait aussi appris comment dresser le chacal des ombres...un maquillage blanc, et des marques rouges et noires sur le visage...cela lui donnait un air un peu plus grave, mais lui évitait surtout son habituelle expression endormie.
« Je ne sais pas trop...Il n'est pas lié aux ombres, en tout cas, il a l'air d'être attaché à son arbre plus qu'à quoi que ce soit d'autre. Il fait peur à mon chacal, en tout cas...mais je ne crois pas qu'il soit dangereux. Et je trouve qu'il est plus curieux maintenant qu'il est ici...ou en partie ici, je ne suis pas sûre d'avoir compris cette partie là, mais en tout cas il a l'air moins passif que ce que tu m'a décris de votre première rencontre. Je me demande si son implantation ici commence à le faire changer...? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#250 Envoyé le : jeudi 8 octobre 2020 21:42:26(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,735
Printemps sur Siyin

Une fois que Jing eut discuté avec Wolfram les détails concernant la construction du pont, elle et Ling reprirent la route du bastion. Pour l'instant, Jing n'avait pas encore eu l'occasion d'examiner ce que son frère avait ramené de Gaotong.

Malheureusement, une grande part de la richesse du clan Wang était immobilière, et de fait, impossible de l'emporter en exil. Peut être était ce même une des raisons pour lesquelles Shue Huang avait opté pour leur bannissement déguisé. Mais Feng avait tout de même récupéré ce qui leur était peut être le plus personnel...un coffre contenant leurs vêtements, le guqin que Hui aimait jouer quand elle en avait l'occasion, le journal de Feng, qu'il avait emporté durant ses participations aux campagnes de Lingshen, et les ouvrages d'architecture de Jing.

Enfin, Feng avait réussit à mettre la main sur les héritages familiaux que le clan avait accumulé au cours de son histoire. Certains leurs venaient de leurs ancêtres, d'autres avaient été fait sur mesure pour les enfants du clan Wang, d'autres enfin étaient des récompenses de leurs efforts....


Feng avait retrouvé le Murmure Sanglant, une relique de Yaezhing bénie de la volonté du Ministre Sanglant par l'aïeule des aranéas, elle même une servante de Yaezhing. Le shuriken pouvait se replier, mais chacune des quatres lames étaient aussi longues qu'une épée. Feng avait retrouvé son masque, dissimulant ses blessures et ses mandibules.
« J'ai enfin l'impression de ne plus être un vagabond. »


Lin, elle, avait retrouvé un anneau...dont Jing ne connaissait pas les capacités avec certitude. L'anneau était d'une pierre noire, brillante, comme de l'obsidienne polie, mais dure comme la pierre. Lorsque Lin le passa au doigt, les ombres de la pièce tournoyèrent un instant.


Hui répondit à son frère avec un sourire entendu.
« A qui le dis tu... »
Elle déploya l'éventail peints de pivoines carmins qu'elle emportait lorsque les affaires qu'elle menait pour le compte du clan s'annonçaient tendue. Hui n'était certes pas une combattante, mais elle savait se défendre si nécessaire.

Ce qui attendait Jing aurait presque paru insignifiant...un simple étui de bois laqué de bleu sombre. Mais dans l'écrin de satin, une paire de gants reposait. Elle les avaient reçu de la part de Sa Majesté Huang lui même, lors de la pose de la dernière pierre du temple de Yaezhing. Les Gants de l'Architecte aux Mains Sanglantes, tissés de la soie la plus fine et enchantés pour l'aider à distinguer les lignes de force des bâtiments d'un simple coup d'oeil. Ce n'était pas tout, cependant...à travers eux, Jing était capable de déployer sa magie sous la forme de maléfices.

Mécaniquement, les gants te donnent un bonus de compétence de +2 à Profession (Architecte), et te permet de lancer le maléfice de Mauvais Oeil 3/jour, en utilisant la moitié de ton niveau de personnage et ton modificateur d'intelligence plus 10 pour calculer le DD.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 2 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Scordard  
#251 Envoyé le : vendredi 9 octobre 2020 22:31:51(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Gouverneure
Wang Jing
Architecte
impériale

Forme humaine

22 / 22

CA : 13 (C 12, S 11)
Ref +3 . Vig +4 . Vol +6
Réservoir : 7/7
Sorts :
I : 4/4
II : 3/3

Fu
Familier
Valet

Chauve-souris

20 / 20

CA : 15 (C 15, S 14)
Ref +3 . Vig +3 . Vol +5
SLA at will :
- Prestidigitation
- Ouvrir/fermer

« Laissez-moi fixer la question de l'ampleur des travaux... L'objectif de ce plan est de construire une forêt à l'esprit avec les morceaux de bois dont il a fait don. Puis nous bâtirons un quartier arboréal dans la cime des arbres. Ce quartier sera connecté par un pont qui permettra à ce quartier d'être connecté à la ville principale... Il va nous falloir vraiment beaucoup de bois... » expliqua Jing au prêtre.

« Dommage pour nos sorts que cet esprit ne soit pas directement lié aux ombres... Cela aurait rendu notre magie plus forte... Mais ce n'est pas grave... Sa présence est la preuve de la réussite de notre démarche d'associer les esprits et les dieux... Je serais curieuse de savoir comment le peuple des colonies le voit... Y compris nos amis étrangers... »



Jing revêtit les gants de l'Architecte aux Mains Sanglantes reçu avec son nom de guerre. Elle avait l'impression de pouvoir en discerner chacun des fils.

« Enfin... Mes mains me sont rendues entières... J'étais bien moins douée sans ces merveilles. C'est etonnant que Shue Huang ne les aient pas fait détruire. C'est un cadeau de son père quand même... »
thanks 2 utilisateur ont remercié Scordard pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#252 Envoyé le : samedi 10 octobre 2020 17:26:47(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,735


Hui répondit à sa soeur avec un sourire confiant.
« Je pense que c'est justement pour ça qu'il ne les a pas fait détruire. Si jamais cela était arrivé aux oreilles du roi Huang, les conséquences auraient pu être...considérables, prince ou pas. Sans parler de l'impact sur son prestige politique. Au moins, à présent, nous avons les outils qu'il nous faut pour aller de l'avant! »

Modifié par un utilisateur jeudi 15 octobre 2020 19:38:03(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Boadicee  
#253 Envoyé le : lundi 12 octobre 2020 20:04:56(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,735
21 Gozran 4719, dans la matinée - A Yin-Se
Musique - Printemps sur Siyin


Les nouveaux arrivants et Talos étaient partis pour le Bois des Voix la veille au soir, et en attendant qu'ils soient de retour Jing avait du temps à tuer. Il y avait longtemps qu'elle n'avait pas pu prendre le temps d'observer Yin-Se, et les travaux paraissaient bien avancés. Il pleuvait toujours, cependant, et le mauvais temps ne semblait pas vouloir s'éclipser de sitôt.

L'idée du bosquet aux renards lui trottait toujours en tête...et puisqu'elle en l'avait l'occasion, pourquoi ne pas la saisir?
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#254 Envoyé le : lundi 12 octobre 2020 21:12:42(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Gouverneure
Wang Jing
Architecte
impériale

Forme humaine

22 / 22

CA : 13 (C 12, S 11)
Ref +3 . Vig +4 . Vol +6
Réservoir : 7/7
Sorts :
I : 4/4
II : 3/3

Fu
Familier
Valet

Chauve-souris

20 / 20

CA : 15 (C 15, S 14)
Ref +3 . Vig +3 . Vol +5
SLA at will :
- Prestidigitation
- Ouvrir/fermer

Profitant du départ des importuns, Jing avait rassemblé les chasseurs de la tribus du pic blanc que lui avait conseillé la chamane, Yaseitora, Yue Mizuki et Shojiro Huo. Elle leur demanda de partir en éclaireurs pour repérer les éventuelles menaces, les communautés ou déterminer des signes de la présence de l'ennemi. Outre ses talents pour le combat et les soins, Mizuki était également chargé du volet diplomatique en cas de rencontre pacifique avec une communauté. Sauf dans ce dernier cas, ils avaient ordre de faire simplement un petit repérage sans se faire voir et au besoin de ramener tout leur groupe en vie. Jing avait insisté sur ce dernier point. Elle ne leur affectait pas l'une des meilleures soigneuses de la ville pour qu'ils reviennent avec des blessés. Leurs vies à tous était une priorité.

Une fois cela fait Jing écouta l'idée qu'elle avait en tête. Elle commanda au bac de l'emmener de l'autre côté de la rivière. Elle commença ses calculs en compagnie de ses soeurs Hui et Lin. La pluie ne leur faisait rien. Jing avait enchanté un grand parapluie qui leur permettait de se protéger tous ensemble.

Elles avaient invité d'autres villageois à se joindre à elles, mais Ling Ten était encore fâchée et la plupart avait peur des esprits. Elle avait insisté auprès de Wolgram et de Hei Bei Shuang, peut-être allaient-ils arriver peu après.

Pour le moment Jing en était à sa phase de calcul, elle extrapolait à partir de la forme des deux arbres reproduits sous formes de plusieurs croquis. Ses soeurs pouvaient observer différents croquis associant la numérologie de Po Li, des synogramme et les rituels ramenés de Pek Peh, de Fa-Lung et appris de Ling Ten... Il y avait enfin les recherches personnelles de Jing sur la nature des esprits, le corps de Yaseitora et quelques notes sur les cultes de Daikitsu et de Yaezhing et la position des temples...

Avec tous ces outils, Jing tentait de conjuguer trois variables : les énergies du lieu, la position des arbres et leur orientation pour accueillir un quartier arboréal. Jing entrepris de cerner la zone afin de détecter les nœuds d'énergie et les lignes de faille sur lesquelles elle pourrait construire le bosquet, elle essayait de repérer notamment les connexions mystiques entre le cercle de pierres et l'endroit où elle se trouvait afin de connecter les lieux autant que possible. Cela faisait appel à des calculs complexes.

Phase de calculs + calculs magiques (le tout avec de la détection de la magie si besoin)
  • Architecte aide Fû : 1d20+9 donne [17] + 9 = 26
  • Architecte Jing(avec un nouveau +2 si l'aide de Fû porte ses fruits) : 1d20+9+2 donne [20] + 9 + 2 = 31
  • Art de la magie Jing avec l'aide de Hui si possible : 1d20+11 donne [13] + 11 = 24
  • Connaissances plan : 1d20+8 donne [18] + 8 = 26
  • Connaissances mystères : 1d20+8 donne [6] + 8 = 14
  • Connaissances ingénierie : 1d20+13 donne [1] + 13 = 14
  • Connaissances ingénierie inspirée : 1d20+13 donne [8] + 13 = 21

Modifié par un utilisateur lundi 12 octobre 2020 21:15:16(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#255 Envoyé le : jeudi 15 octobre 2020 20:06:06(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,735
21 Gozran 4719, dans la journée - A Yin-Se
Musique - Printemps sur Siyin


Rassembler les chasseurs, Shojiro, Mizuki et Yaseitora ne fut pas bien long, et étonnament, la plupart étaient heureux de cette diversion. Les chasseurs de l'occasion de retrouver un peu les montagnes, Mizuki, à celle de reprendre la route, chose qu'elle avait rarement l'occasion de faire à présent qu'elle s'occupait de gouverner au jour le jour la communauté de Yin-Se. Et si le voyage manquait à Mizuki, c'est l'action qui manquait à Yaseitora. Les autres éclaireurs se tenaient toujours à l'écart d'elle, mais elle paraissait ravie d'avoir l'occasion de se dérouiller un peu...même si son sourire était un peu tempéré par le fait que leur destination se trouve dans les montagnes.

Etonnament, ce fut Shojiro qui fut le plus délicat à convaincre...principalement parce que le samouraï s'inquiétait de la défense du village en son absence. Mais il fut finalement convaincu qu'il serait plus efficace en étant proactif, et, sabre au côté, emboita le pas au groupe d'éclaireur qui s'engageait dans les collines.



Une fois les éclaireurs en route, Jing pu reprendre le fil de ses projets...les bases d'un quartier arboréal. Elle, Lin, et Hui portant un large parapluie de bambou et de toile huilée commencèrent à prospecter les alentours du village en quête d'un endroit approprié. Lin n'était absolument pas douée pour les calculs, les équations et ne possédait pas les connaissances indispensable à l'art de l'architecte...mais Jing était plus qu'assez douée pour elles deux. Et la plus jeune des soeurs aranéas pouvait en revanche apporter une expertise précieuse sur la longueur des ombres, leur inclination et l'effet sur les flux spirituels de la colline sur laquelle elles avaient jeté leur dévolu.


Hui, elle, observait leurs allées et venues et leurs mesures d'un air un peu amusée.
« Je ne veux pas vous déranger, mais...vous êtes sûrs que je servirai à quelque chose....? C'est pas exactement ma spécialité. »


Au fil de la journée, alors que les heures s'écoulaient et que la pluie s'affinait, Wolfram et Hei Bai Shuang les rejoignirent. Le vieux nain salua le trio Wang avec une expression affable.
« Ah, bonjour à vous toutes! Je me suis dis que vous auriez peut être besoin de moi...après tout, je connais ces terres comme personne. Si je puis me permettre un conseil, n'essayez pas d'absolument tout ordonner. Je pense que nous pouvons trouver une solution pour appliquer les préceptes de Pao Lung tout en laissant un peu de liberté à ces futurs arbres. C'est aussi parce que la nature est sauvage qu'elle est habitée par les esprits. »


Hei Bai Shuang, elle, observait les lieux d'un air critique.
« Certes, mais est ce que nous voulons vraiment encourager la prolifération des esprits aussi près du village? L'influence de la civilisation va sans doute les affecter, c'est vrai, mais tous les esprits ne sont pas faciles à contrôler... »

D'un autre côté, le feng shui de Pao Lung pourrait aider à apaiser autant les esprits que nous...l'art de la magie spirituelle est un équilibre délicat entre l'établissement de règles et de barrières rigides et l'imprévisibilité des esprits eux-mêmes.

A eux tous, surtout sous la direction exemplaire et experte de Jing, ils parvinrent à un résultat plus que satisfaisant. En une journée à peine, ils avaient effectués leur repérage sur toute la colline, marquant l'emplacement de chacun des arbres qu'il leur faudrait planter, suivant un parcous géométrique qui permettrait d'aligner les flux d'énergies autour de la colline, et surtout d'en faire une sorte de noeud spirituel connecté au Cercle de pierre. Mais alors qu'ils s'apprêtaient à s'arrêter là pour la soirée, une silhouette peu familière vint à leur rencontre.


La femme à la peau écailleuse et à la chevelure serpentine les salua d'un geste de la main.
« Bonsoir tout le monde...je n'ai pu m'empêcher de remarquer que vous aviez l'air de préparer le terrain...Pour quoi...? Des fondations? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#256 Envoyé le : samedi 17 octobre 2020 18:19:33(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Gouverneure
Wang Jing
Architecte
impériale

Forme humaine

22 / 22

CA : 13 (C 12, S 11)
Ref +3 . Vig +4 . Vol +6
Réservoir : 7/7
Sorts :
I : 4/4
II : 3/3

Fu
Familier
Valet

Chauve-souris

20 / 20

CA : 15 (C 15, S 14)
Ref +3 . Vig +3 . Vol +5
SLA at will :
- Prestidigitation
- Ouvrir/fermer

« Détrompez-vous Hei Bai Shuang, Nous renforçons l'esprit renard en augmentant un peu son domaine. S'il y a plusieurs esprits qui viennent ici... Ce sera sous sa garde. » répondit Jing à Hei Bei Shuang.

Jing était satisfaite de l'avancée des travaux sur cette colline. Elle aurait préféré une terre plane, mais c'était aussi bien que ce soit une colline. Fière du travail accomplie, elle allait prendre le petit stock de branches confiés par l'esprit. Elle avait grandement réfléchi à l'ordre dans lequel les planter.

De l'extérieur, vers l'intérieur... Pour que le dernier arbre planté au centre le soit en tenant compte de tout les autres arbres...

Elle allait distribuer les branches aux membres de la communauté présents pour leur confier la mission.

« Hui, toi qui connait tout le monde en ville. Présente-moi cette personne...

Ce sont des fondations en quelque chose... Effectivement... Je me nomme Wang Jing. Nous construisons un nouveau quartier pour la ville. »
Offline Boadicee  
#257 Envoyé le : samedi 17 octobre 2020 21:04:46(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,735
Musique - Printemps sur Siyin



Avant que Hui n'ai pu répondre, la gorgone intervint elle même avec un sourire.
« Ah, gouverneure Wang. Un honneur. Jane m'a parlé de vous. Je suis Saba, je viens de loin...disons, pour porter secours à une amie. Je suis ingénieure, et je me demandais...à quel point est ce que le niveau de la rivière monte lors des crues de printemps? Parce que ça risque de lessiver vos fondations si jamais vous faites trop peser sur les flancs de la colline. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#258 Envoyé le : samedi 17 octobre 2020 22:10:11(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Gouverneure
Wang Jing
Architecte
impériale

Forme humaine

22 / 22

CA : 13 (C 12, S 11)
Ref +3 . Vig +4 . Vol +6
Réservoir : 7/7
Sorts :
I : 4/4
II : 3/3

Fu
Familier
Valet

Chauve-souris

20 / 20

CA : 15 (C 15, S 14)
Ref +3 . Vig +3 . Vol +5
SLA at will :
- Prestidigitation
- Ouvrir/fermer

« Ravie de vous rencontrer. Porter secours à une amie est un noble objectif. Wolfgram, vous pouvez satisfaire la demande d'information de cette dame... » répondit simplement Jing qui avait autre chose à faire que de chercher une réponse qu'elle n'avait pas pour répondre à une question qu'elle ne pouvait pas relier à son projet.

« Considérant la nature de notre projet, la variable que vous soulevez n'a pas vraiment d'importance... Sinon je l'aurais incluse dans mes calculs... Je suis plutôt sûre de mon plan... Non pas que je refuse l'aide qui se présente. Toutefois, je crois que même en de meilleure circonstances, je n'aurais pas été capable de concevoir quelque chose de mieux. » ajouta la magicienne.

« D'autant que j'ai eu la chance de bénéficier de pas mal d'aide. Nous allons passer à la phase de construction. Vous pouvez rester si vous voulez et je peux même vous montrer certaines de mes notes. Mais je pense que nous allons pouvoir poursuivre... »

Modifié par un utilisateur samedi 17 octobre 2020 22:14:34(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#259 Envoyé le : dimanche 18 octobre 2020 15:09:01(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,735
Musique - Printemps sur Siyin



La gorgone et tous ses serpents se tournèrent vers Jing d'un même mouvement avec un sourire...enfin, pour Saba, difficile de lire l'expression des serpents.
« Oh...je vois. Vous plantez, alors? Désolée, j'ai oublié de le mentionner, mais comme j'ai beaucoup travaillé sur des barrages et écluses, c'est un peu ma spécialité, et je m'en serai voulue de ne rien dire en cas de problème. Je n'avais pas l'intention de mettre vos talents en doute. Si vous permettez que je reste... »


Wolfram, un peu intriguée par l'apparence de la jeune femme, décida tout de même de ne pas le mentionner, cela n'aurait après tout pas été très poli.
« Je vous en prie, Saba...mais vos inquiétudes sont infondées; même si il est vrai que les eaux de la Shuiwai enflent avec la fin de l'hiver et la fonte des neiges dans les montagnes, elle ne sort jamais complètement de son lit. »


Lin, elle n'avait pas ce tact. Elle s'approcha de Saba, assez près pour interpeller la gorgone, et posa la main sur la tête d'un des serpents, qui vint se nicher dans sa paume.
« Ce sont des serpents? Est ce qu'ils sont venimeux...? »

Saba en resta coite, mais reprit rapidement son sérieux.
« Oui, mais ils sont aussi parti de moi. Ils ont leur propre personnalité, cela dit...je ne sais pas trop comment ça fonctionne. Et oui, ils sont venimeux, mais ils ne mordraient personne à moins que je me sente menacée. »

Il fallut un bon moment pour que Lin laisse les serpents tranquilles, laissant le temps à Saba, Hui et Hei Bai Shuang de terminer les présentations. Ils purent finalement reprendre leurs travaux, mais la lumière déclinait rapidement. Afin qu'ils puissent poursuivre, Wolfram conjura de la lumière, une douce lueur dorée qui rappelait irrésistiblement un coucher de soleil sur un champ de blé. Saba déclina, arguant qu'elle voyait sans difficulté malgré l'obscurité grandissante.

A la clarté de la magie, ils achevèrent, un à un, de planter les branches et les racines offertes par l'esprit de l'Arbre aux renards. Un par un, les morceaux de bois prirent racines. Cependant, contrairement à l'arbre qu'ils avaient planté au cercle de pierre, les arbrissaux ne grandissaient pas à vu d'oeil. Ils étaient solidement en place, mais peut être l'influence de l'esprit était elle trop dispersée pour leur permettre une croissance aussi extraordinaire.

Modifié par un utilisateur dimanche 18 octobre 2020 15:19:19(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#260 Envoyé le : dimanche 18 octobre 2020 18:22:40(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Gouverneure
Wang Jing
Architecte
impériale

Forme humaine

22 / 22

CA : 13 (C 12, S 11)
Ref +3 . Vig +4 . Vol +6
Réservoir : 7/7
Sorts :
I : 4/4
II : 3/3

Fu
Familier
Valet

Chauve-souris

20 / 20

CA : 15 (C 15, S 14)
Ref +3 . Vig +3 . Vol +5
SLA at will :
- Prestidigitation
- Ouvrir/fermer

« Bien nous avons fait ce que nous pouvions. Encore un dernier petit effort. » dit Jing.

Il ne lui restait plus qu'un arbre à planter au sommet de la colline pour terminer le bosquet. Jing se saisit de la dernière branche et la planta pour terminer le motif.

« Voila tous les arbres sont plantés. J'ignore si l'esprit peut se manifester quand les arbres ne sont pas matures. Mais il risque de prendre plus de temps pour faire pousser ceux-là.

Saba, vous dites être ingénieure... Je suis diplômée de l'académie impériale militaire de Mankou. Je ne vous ai jamais vue dans cette école. Où avez-vous fait votre formation ? Vous disiez venir de loin ? »
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Similar Topics
Le jingasa du soldat chanceux est il trop OP? (Équipement et objets magiques)
par MrSandwich 29/05/2016 14:08:34(UTC)
14 Pages«<11121314>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET