Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

20 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Acillatem  
#1 Envoyé le : mardi 18 avril 2017 12:59:01(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088


Le lien de la musique

Lunedi 24 Rova - 20h00 - Hall de la Mairie de Pointesable


La semaine noire, telle était le nom qui sera donné à l’enchaînement Evènements tragiques qui dura pendant plusieurs jours et qui eut pour point de départ le festival de Pointesable. S’en suivit l’incident magique chez Hannah, l’effondrement de la verrerie et ce que les historiens Varisien appelèrent par la suite la rébellion verte ou plus vulgairement la révolte du verre sanglant.

Celle-ci se déroula dans la Mairie de Pointesable, l’un des plus emblématiques bâtiments de la ville côtière qui était réputé pour son caractère pacifique et son envol économique qui surprit les républicains de Magnimar les plus sceptiques. Cette réunion avait la particularité de réunir quasiment tous les habitants de la ville, les adultes du moins et des hommes pour la plupart. Le grand Hall avait était construit de façon à accueillir plusieurs centaines de personnes et jamais il n’avait été rempli comme en ce vingt-quatrième jour de Rova.

Kendra Deverin se tenait au centre d’une estrade assez élevée pour être vue de tous, se trouvait à ses côtés les notables de la ville ; Jasper Korvaski, Titus Scarnetti, Belven Valdemar et Samantha Klein qui remplaçait le Prévôt Cigüe pendant son absence. Le père Zantus rayonnait également par son absence, s’occupant en priorité de la jeune Myriëlle Edema, à la nouvelle cathédrale et qui accompagna Ameiko Longiku aux rangs des blessés de la Verrerie. Mais ça, seul une poignée le savait. Seul les Héros, le Père Zantus et la Mairesse savait.

A leur sortie des Catacombes, les Héros tombèrent sur une ville déserte où l’agitation semblait se concentrer sur un même point : la Mairie. Ils avaient pris la décision d’accélérer le pas alors que la situation d’Edema se détériorait de minutes en minutes. Ils comprirent rapidement que la situation allait tourner au vinaigre s’ils n’amenaient pas rapidement le principal acteur des dernières turbulences mortelles à une foule impatiente qu’il soit jugé.

Ils purent grâce à la coopération de garde au comportement amical envers eux arriver rapidement au bureau de la Mairesse qui préparait son discours aux côtés du père Zantus et de Korvaski qui s’éclipsa pour aller calmer la foule et éviter que Scarnetti ne prenne la parole dans le Hall. La situation n’avait jamais était aussi critique pour Pointesable et les Héros le comprirent rapidement alors que le père Zantus amena en priorité la jeune Myriëlle aux soins magiques les plus intensifs pour que son baiser de Vargouille ne soit plus qu’un mauvais souvenir.

Kendra Deverin

« Que Desna soit loué, vous allez bien et vous avez pu ramener ce traître de Tsuto. Je n’ai d’autre choix que de le juger en publique en espérant que la foule ne s’enflamme pas pour qu’il soit exécuté, ce qui est interdit sous mon mandat. Il a encore beaucoup trop de chose à nous dire et c’est au grand tribunal de Magnimar qu’il rendra ses derniers comptes et sera très certainement jugé par la Haute Cour Varisienne pour haute trahison envers les républiques libres du pays. » Dit la mairesse qui resta fière, sans pâlir, face à cette situation incroyablement explosive. « Tout est prêt pour son jugement, allons-y, vous m’accompagnerez et resterez en bas de l’estrade, j’ai terriblement besoin de vous. Fini-t-elle par dire en souriant sans joie. »

Mais rien ; rien ne se passa comme prévu.

« Mes chers concitoyens ! » Cria – sans voix amplifié par pierre tonnerre – la Mairesse à une foule hystérique qui brandissait des fourches et des épées de misère.«  Mes chers concitoyens ! La situation est grave ! Les Gobelins nous ont pris d’assaut, ils ont tués nos proches ! Ils ont mis à sac nos réserves ! Ils ont souillé notre mémoire et ils ont causés l’effondrement de notre glorieuse verrerie ! Le bruit de la foule était assourdissant et la mairesse du encore plus élevé la voix. Ne laissez pas la haine aveugler votre jugement ! Car nous allons juger dès maintenant le principal accusé que les Héros débusquèrent alors qu’il fuyait de la verrerie en ruine ! »

Elle mentait sciemment et cela semblait fonctionner, elle n’évoqua nullement les catacombes, ni les informations que les Héros lui avait donné dans son bureau sur leurs nombreuses découvertes, elle mentait pour ne pas mettre le feu à une foule qui n’attendait que ça pour enflammer Pointesable et ses alentours, et ça ; un homme l’avait bien compris, un vieux briscard aux bras long comme la côte de Varisie qui discutait très sérieusement avec des hommes de mains aux habits verts glorieux mais au visage peu recommandable.

« Voici celui qui est la cause de tous vos malheurs ! Voici le traître vengeur ! Tsuto Longiku ! » Cria-t-elle une dernière fois alors que la foule bourdonnait maintenant d’incompréhension et de colère les plus noires avant de rajouter, soudain prise de panique « Qu’est-ce que ?! Qui êtes-vous ?! »

Tsuto, pied ballant et regard hagard était porté par deux hommes aux tuniques vertes. Le même genre d’homme avec qui discutait Titus Scarnetti quelques secondes plus tôt, ce même homme vers qui la Mairesse de tourna, au bord des larmes de colère

« Qui sont ces hommes Titus ?! Des mercenaires ?! Vous voulez impliquer notre peuple ?! Il y a d’autres solutions ! Titus ! Gardez votre raison ! Ne complotez pas contre nos institutions ! »

Mais l’homme à l’armure verte et hors de prix ne l’écouta pas même pas, il regardait depuis longtemps la foule et n’avais qu’à lever la main pour calmer la foule qui lui fit rapidement acquise après son premier discours comme Maire-Régent de Pointesable. Il sortit une pierre tonerre et parla comme un tribun qui avait attendu ce jour toute sa vie.

Titus Scarnetti

« La Mairesse est débordée mes concitoyens ! Cet étranger de Longiku n’est que la branche visible de l’arbre du mal qui s’est enraciné depuis bien trop longtemps dans notre ville ! Dans notre ville bâtie par nos pères et nos frères ! Ce raid gobelin mené par ce bâtard venu d’ailleurs qui a profité de notre accueil pour mieux nous attaquer par la suite n’est pas seul ! Pic-chardon ! Pic chardon est le lieu où de viles et infâmes créatures veulent notre peau, des centaines de gobelins assoiffés de sang ! Des centaines de gobelins assoiffés de sang veulent s’en prendre à nos enfants, nos femmes et nos vivres ! Ils veulent nous attaquer à nouveaux ! Voilà où nous a mené des décennies de soi-disant paix sociales avec les Varisiens qui cachent la Scarzni, voilà où nous mène des décennies de laxisme envers les camps gobelins qui pullule autour de la ville, voilà où nous mène des décennies de soumission économique à cette ville de dégénéré de Magnimar qui veulent nous voler notre souveraineté ! Nous voler notre ville ! Nous sommes attaquées sur tous les fronts, à l’Ouest par les technocrates ! A l’Est par les montres et à l’intérieur par les racailles Varisiennes ! Nous devons prendre les armes ! Nous devons pourfendre les monstres ! Nous devons épurer nos rues ! Nous devons nous protéger de l’influence de l’Ouest ! Nous devons nous réveiller ! Au nom du peuple, je prends le pouvoir ! Au nom du peuple, j’assigne à résidence la Mairesse ainsi que Jasper Korvaski, le marionnettiste de Magnimar et me porte régent jusqu’à prochaine élection qui sera avancée à cet hiver ! Au nom du peuple, je mets en place la garde verte pour aider nos gardes et notre milice à affronter les dangers de Golarion ! Au nom du peuple je mobilise tous les hommes et femmes valide et les jeunes hommes à prendre les armes ! Au nom du peuple ! J’ordonne l’assaut dans dans trente-six heures de Pic-Chardon par le peuple libre de Pointesable ! Au nom du peuple ! Nous vaincrons ! Au nom du peuple ! Nous vaincrons ! »

Un brouhaha assourdissant retentit dans le hall de la Mairie de Pointesable et s’entendit très certainement jusque dans les foyers de la ville les plus reculés où mères et enfants attendaient le retour de leurs maris. Leurs maris qui pour la grande majorité avaient explosé de colère et de ressentiment sous le discours politique acéré de Scarnetti qui venait en quelques phrase, de renverser le pouvoir de la petite ville côtière de Pointesable.

La suite des événements appartenaient alors à l’histoire, Tsuto fut conspué, traîné, hué, insulté, humilié par la foule que les gardes officiels de Pointesable abasourdis, la milice étourdie et les Héros encore sous le choc arrivaient à peine à contenir. La Mairesse était elle aussi mit à l’écart par des hommes aux visages menaçants, elle était paralysé par la peur, une peur de pouvoir, la peur que sa ville ne succombe aux affres de la colère et se ruinent de l’intérieur après tant d’année de construction civiques.

Tsuto fut mis à genoux et reprenait à peine ses esprits, ses cheveux longs lui collait au visage et sa couleur de peau démontrait une grande montée de fièvre, il savait ce qu’il allait se passer, mais il ne se doutait pas à quel point cela lui aura été humiliant.

« Apportez-là.  »Dit le Maire-régent à sa nouvelle garde rapproché qui amenèrent un grand objet voilé d’un drap brun. « Vous la reconnaissez misérable ? Vous reconnaissez le cadeau que m’avait fait votre père pour acheter ma loyauté ? » Fit-il en tirant sur le drap et dévoilant une guillotine entièrement faite de verre. « Un objet de décoration, une œuvre d’art qui ne servira qu’une fois, pour tuer son propre fils… enfin… le fils d’un autre. »

Un cri de rage sorti de la bouche de Tsuto que la foule réprima instantanément par des vociférations beaucoup plus puissantes. Le Demi-Elfe tentait vainement de se débattre alors que sa tête fut placée sur le billot de verre froid. Il pleurait de haine, de rage et de peur et personne ne prit la peine de lui couper ses longs cheveux pour lui éviter des souffrances inutiles.

« Pour haute trahison envers Pointesable et en vertu des pouvoirs qui me sont accordés. J’applique exceptionnellement la peine de mort par décapitation envers le principal investigateur de l’attaque massive qui fit plusieurs morts derrière nos propres murs. » Il leva la main alors que la foule se tut, dans un silence à couper au couteau. « Une dernière volonté ? Misérable. »

Tsuto se calma alors, rappelant à certains son expérience des combats et sa maîtrise de lui-même. Il leva la tête le plus possible en direction de la foule et se mit alors à crier, dans une rage folle, dans une ire des plus malfaisantes.

Tsuto

« NUALIA VOUS TUERAS TOUS ! ELLE VIENDRA ME VENGER ! ELLE VIENDRA SE VENGER ! VOUS ALLEZ TOUS MOUR … !!! »

Sa phrase fut coupée. Littéralement.





Tout les êtres vivants qui furent témoin de cette exécution sans jugement - à la grande colère et honte de Kendra Déverin qui fut éloigné quelques secondes après par les deux brutes qui l'entouraient - se transformèrent alors en marbre, au sens littéraire cette fois et se regardaient tous en chien de faïence, comme écrasé par le poids de la révélation que venait de faire le Demi-Elfe dont la tête n'avait pas été entièrement coupée par la lame d'orfèvre qui se brisa en lui coupant partiellement la nuque, faisant dégouliner le long de ses cheveux gras du sang à foison qui inonda ses vêtements poisseux et le sol, entourant ironiquement les morceaux de verre brisées, formant un lac de sang aux îlots miroirs, reflétant les yeux exorbités de Longiku et sa gueule grande ouverte.

Scarnetti fut le premier à bouger, faisant un signe méprisant à l'adresse du mort obligeant les gardes à se réveiller pour nettoyer la scène et faire sortir les habitants du Hall dans le calme. Mais personne ne bougea sous la surprise du nouveau chef de la ville qui n'en tint pas compte et descendit de l'estrade dans sa grande et belle armure aux reflets émeraudes. Il se dirigea vers les Héros et tendit la main. Il tendit la main à Thormod.

Titus Scarnetti

« Beau travail Grévor. Votre coopération sera récompensée. J'ai à vous parler, à vous et vos amis, tout de suite dans la salle de réunion. » Dit Titus Scarnetti qui s'éclipsa comme un roi vers les étages de la Mairie, accompagné d'une garde rapproché des plus intimidante alors que la foule commençait à parler, à gronder, à s'interroger, à frémir de vengeance, de peur et... de colère.

Une colère que connaissait bien la femme qui se dirigeait vers eux, une humaine aux traits raffinés et à l'allure élégante. Une femme qui les avait repéré depuis leur entrée dans le hall. Une femme qui se cachait depuis des décennies de toute forme de civilisation. La dernière femme de leur camps à avoir rencontré Nualia. Idril Tinùviel tombait à pic.

Il y a beaucoup d'oreilles, attention à ce que vous dites dans le hall bondé de monde, vous avez accès à l'intro de Idril et... celle de Thormod.

Modifié par un utilisateur jeudi 30 août 2018 21:08:30(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
thanks 3 utilisateur ont remercié Acillatem pour l'utilité de ce message.
Annonce
Offline Ghorghor  
#2 Envoyé le : jeudi 20 avril 2017 02:02:35(UTC)
Ghorghor
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/10/2013(UTC)
Messages : 443
Localisation : Australie

Idril Tinùviel
Sorts Niv.1 : 3/3
Sort Niv 2 : 2/2
CA 13/13/12

20 / 20

Idril se réjouissait à l'allure que les événements prenait. Elle était témoin d'un coup d'état à Pointesable ! Titus Scarnetti venait de prendre le pouvoir et il semblait moins empoté que Belor dans une situation si périlleuse. Il était clairement un homme d'action, mais pas forcément réfléchit car la décapitation de Tsuto fut un lamentable carnage car l'outil de l'exécution n'était en aucun cas approprié.

La sorcière ne put cacher un sourire vengeur à la vue de Tsuto prisonniers puis guillotiné. Il l'avait mérité et elle n'aurait pas aimé la pensée de le savoir vivant dans une prison où Nualia pourrait l'aider à s'échapper.

En plus de la satisfaction de voir son agresseur punit, elle avait découvert les Héros de Pointesable et avec le "nouveau Gérant" les propos colériques et égocentriques de Bélor aurait moins d'impact. En tout même dans les tourments de la ville, la chance lui souriait.

Avant de se jeter dans une intense conversation, Idril prit une longue inspiration. Elle ne comptait pas renouveler son pouvoir de déguisement et retrouverait son apparence sous peu. La jeune femme dont la silhouette avait de légers traits Elfe, aborda les Héros avant qu'ils n'aillent rejoindre monsieur Titus.
« Excusez-moi de vous interrompre dans un moment si mal choisi, mais je viens de la part d'Hannah, je suis sa nièce, Idril Tinùviel, et j'ai des nouvelles à propos de cette Nualia dont Tsuto à parler. Malheureusement pas de bonnes nouvelles mais sûrement utile dans votre prochaine conversation avec Monsieur Scarnetti et utile dans vos agissements pour protéger la ville.
Enfin sur ce, c'est un honneur de faire votre connaissance. »


Il était dur d'être plus succinct dans son intro et elle espérait que tous les noms énuméré avec calcul piqueraient leurs intérêts. Elle avait même accentué la prononciation de chacun d'eux pour amplifié l'effet de ses propos.

Modifié par un utilisateur jeudi 20 avril 2017 02:04:02(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Ghorghor pour l'utilité de ce message.
Offline Nhayara  
#3 Envoyé le : jeudi 20 avril 2017 13:45:08(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture Normale
CA 18/13/15

21 / 28


Le nain fut quelque peu désarçonné par la tournure des évènements. Il était éreinté de sa journée, cela faisait de très longues années qu'il n'avait pas autant combattu, autant couru et autant souffert qu'aujourd'hui. Pourtant, tout ce qu'il avait fait en ce jour n'était que manipulation politique. Lui qui s'était battu pour protéger des gens ...
Tsuto avait été lâchement exécuté et humilié. Il méritait mille fois sa mort, mais pas cette mort. Il s'agissait d'un acte abject, digne d'un être qui ne valait pas mieux que lui.

Que se passait-il ici ? Que fallait-il faire maintenant ?
Voilà que Scarnetti remercie Thormod pour sa coopération ... C'était donc ça ... Sale traitre. Ah moins que Scarnetti n'essayait là aussi de manipuler la foule en faisant croire que les héros de Pointesable étaient de son côté.

Plusieurs options se dessinaient ... Seulement Hendamar ne voulait pas obéir à Scarnetti, mais il ne pouvait pas non plus le tuer pour le détrôner.
Voilà qu'une demi-elfe venait se pointer avec ses allures mis humaine, mis elfique et prétendait être la nièce de Hannah. Hendamar n'écouta rien de ce qu'elle leur dit. Ah quoi bon ? Tout ceci n'est qu'une vaste masquarade.

Le nain se tourna vers Thormod, visiblement extrêmement irrité.
« File-moi ta pierre tonnerre »Argua le nain, prêt à battre Thormod si nécessaire pour lui arracher sa pierre. Il la lui pris, peut-importe où celle-ci était rangé, avec une colère aussi sombre que celle qu'il avait éprouvé dans les catacombes.

Le guerrier en armure et armé de plusieurs armes s'approcha alors de la foule, couvert de sang de la tête au pied. Il prit une grande inspiration. Malgré sa colère, il put rester calme et parler de façon claire. Il manquait évidemment d'une certaine éloquence, mais ce n'était pas l'important.

« Bien. Comme vous le savez, nous nous sommes battus toute la journée. Nous avons anéantie les gobelins à la verrerie. Nous avons poursuivie Tsuto et combattu encore et encore pour le traduire en justice. Ces derniers temps, je me suis battu pour vous, pour vous protéger tous ! Oui, JE vous aies protégé. Que faisait Scarnetti pendant ce temps là ? Scarnetti complotait pour prendre le pouvoir. Scarnetti complotait pour faire un cours d'état. L'avait vous vu dans l'attaque des gobelins ? L'avez vous vous protéger des gobelins de la verrerie ? L'avez vous vu poursuivre Tsuto ? Non. Scarnetti s'est imposé, et nous vole notre victoire. C'est cet homme, ce traitre qui n'a rien fait et qui maintenant se proclame comme votre sauveur, cet homme qui assassine un homme parce qu'il est un batard plutôt que pour les crimes qu'il a commis, cette homme, sombre et malhonnête que vous voulez pour vous diriger ? Soit, comme vous le voulez, vous l'aurez. Je me suis battu pour vous, mais vous ne valez rien. Quelle erreur ai-je commis ? Je ne vous protégerais plus, débrouillez-vous. Allez donc vous suicider au pic Chardon. »

Hendamar, visiblement en fureur, n'essayait de convaincre personne. Il lâchait ce qu'il avait sur le cœur. Il ne se laissa interrompre par personne, quitte à devoir se battre s'il le fallait.
Il se tourna vers Thormod une fois terminé et lui balança sa pierre tonnerre à la figure.
« Sale traitre »Murmura le nain.

Puis, il essaya de s'échapper. Il n'aiderait pas Scarnetti dans ses sombres desseins et il ne pouvait pas rester ici. Nul doute qu'il allait très bientôt être arrêté. Il ne serait pas exécuté en publique, mais il pourrait très bien disparaitre. Quand bien même, plutôt mourir.

Modifié par un utilisateur jeudi 20 avril 2017 23:21:48(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Nhayara pour l'utilité de ce message.
Offline jamipapy  
#4 Envoyé le : vendredi 21 avril 2017 00:54:08(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué
Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
Localisation : Près de Marseille

Märk
Sort niv 1: 1/3
CA : 16/10/14

11 / 20

Märk ne comprenait rien à ce qu'il se passait. La ville venait d'être sauvée par le groupe d'aventuriers avec l'aide de la maire et le peuple se retournait contre elle. En fait le peuple suivait cet homme, Scarnetti, qui attendait depuis des années l'occasion de prendre le pouvoir.
Comment le habitant de PointeSable pouvait écouter un être aussi diabolique que ce Scarnetti ?
Le druide était perdu; il ne se sentait plus à sa place ici. En effet il n'était pas habitué à ce genre de manigances politiques et la prise de pouvoir de Scarnetti le confirmait dans son sentiment de mal-être.
Cette foule aux ordres de cet homme, ce dictateur, le mettait vraiment mal à l'aise et la peur de cette foule commençait à le prendre.
Lorsque Hendamar prit la parole, Märk eut un instant de soulagement. Le nain ne pouvait pas accepter cette situation et il avait décidé de quitter la salle. Le druide ne prit aucun temps de réflexion et lui emboîtât le pas.
« Hendamar attendait moi, je ne peux pas rester ici moi non plus. »
En partant Märk se tourna vers Thormod puis lui dire quelques mots.
« Le Scarnetti n'a rien fait pour vous sauver dans les catacombes. Par contre la maire a fait tout ce qu'elle a pu pour nous aider à vous sauver... »
thanks 2 utilisateur ont remercié jamipapy pour l'utilité de ce message.
Offline Tuix  
#5 Envoyé le : samedi 22 avril 2017 00:54:11(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

Thormod
Sort niv 1: 1/5
Rayon : 0/7
carreaux: 18/20
CA: 12/12/10

4 / 14
Les événements s'enchaînèrent à une vitesse folle... Thormod n'était pas en capacité d'assimiler tout son environnement pour tirer les conclusions qu'il avait habituellement aisance à faire paraître! Son pitoyable état vestimentaire et ses blessures témoignaient d'ailleurs de la difficulté qu'il avait traversée.
Ceci-dit, une fois de nouveau à l'air libre, ses yeux émeraudes se tournèrent vers le ciel qui prenait déjà des teintes ocres et violacées à la tombée du jour : le demi-elfe percevait à nouveau la caresse de la liberté et la chaleur de la sécurité sur sa peau claire! Prenant une grande bouffée d'air, il se contenta de savourer l'instant avant de revenir à la civilisation.
Hors de question que ce genre de situation arrive à nouveau! Dorénavant, je vais devoir faire preuve de prudence! songea-t-il en regardant à nouveau ses mains qui avaient manifesté d'inquiétantes réactions, tantôt violemment électriques de part son sang-mêlé, tantôt plus fantasques à cause probablement de cette eau maudite...

Suivant ses compagnons, ils parvinrent à la hâte dans le grand hall. Foules de citoyens se pressaient mais ce qui interloqua l'enquêteur, c'était plutôt la milice vêtue de vert qui était en présence soutenue.
Sans surprise, Cigüe n'est pas parvenu à rassembler des troupes depuis Magnimar, ou du moins à en avertir Déverin... La seule façon de préserver une force militaire pour sauvegarder Pointesable réside maintenant du côté de Scarnetti! Pourvu qu'il ne soit pas trop démonstratif...

Et à nouveau sans trop d'étonnement, la mairesse ne parvenait pas à justifier par une politique pacifiste les événements récents. Selon Thormod, la transition était déjà en marche pour garantir que la ville et l'économie de Pointesable ne tombe pas aux oubliettes, entraînant avec elle tout l'équilibre régional. Pour lui, c'était là le point le plus important : quel que soit le régime établi dans cette petite bourgade côtière, la machine devait continuer à tourner à plein régime, sans quoi, les répercussions seraient bien plus conséquentes que le simple bonheur des quelques centaines de citoyens qui arboraient maintenant des mines patibulaires face à un Tsuto lamentablement traîné dans la boue.

Pensant rapidement au père Zantus qui s'occupait probablement urgemment de l'état inquiétant de Myriëlle, Thormod songea que lui aussi devrait après cet événement se tourner vers les services du prêtre, au moins pour élucider les dangers potentiels que pouvait provoquer cette eau croupie! Ces pensées étaient d'ailleurs presque plus importantes que le discours vain de Kendra qu'il n'écoutait que d'une oreille distraite, se doutant de l'issue... C'est d'ailleurs lorsque Scarnetti commença à haranguer la foule, déjà conquise à sa cause, qu'il sortit de ses songes pour vérifier que le patriarche ne fasse pas trop de vague. La fin de son monologue avait presque rassuré l'enquêteur : une main de fer venait de s'assurer que la ville continuerait d'exister même en temps de crise.

Néanmoins, les bras croisés derrière le dos, Thormod eut un rapide frisson lorsqu'il comprit que le noble voulait enfoncer le clou en faisant une démonstration marquante.
Ahlala... Quel dommage... S'il avait pu s'arrêter là... Mais bon, il est trop tard maintenant : nous allons perdre l'opportunité d'obtenir des informations...
Imaginant parfaitement la scène qui allait suivre, le magnimarien se tut et garda les bras croisés. Bien qu'il n'approuvât pas les actes de Scarnetti, plutôt par un manque de stratégie que par une quelconque compassion envers son ancien geôlier, il en comprenait l'utilité face à un peuple déjà dénué de réflexion dans la ferveur des actions présentes. Cela n'était somme toute que de la politique et Thormod en connaissait un peu les méandres : se salir les mains pour le pouvoir, il savait que c'était nécessaire. Et dans le cas présent, tout ça pouvait s'accorder avec sa conception : la nécessité que Pointesable continue à prospérer dans la région pour permettre aux autres villes de conserver leur équilibre. Il aura seulement fallu quelques dizaines de minutes pour que, malgré son accoutrement, le magnimarien retrouve toute sa présence d'esprit et son charisme au sein d'une société retord et complexe. Et lorsque sans vergogne la lame s'abattit sur le cou du malheureux bâtard qui hurlait, les pupilles vertes de Thormod furent rapidement masquées par son clignement de paupière, trahissant son inexpérience à regarder de telles sentences. Mais une fraction de secondes plus tard, il avait repris toute sa prestance à défaut des guenilles qui l'habillaient. Il savait désormais qu'il aurait un rôle prépondérant à jouer pour que la suite des opérations se déroule du mieux possible.

« Monsieur. » se contenta de répondre le demi-elfe en inclinant rapidement la tête face au patriarche Scarnetti qui lui serrait (trop fort) la main.
L'instant d'après, Thormod ne chercha pas à réagir au sang chaud qui bouillait dans les veines de ses compagnons. Il savait que les plus virulents d'entre eux n'étaient pas en capacité de réfléchir à tête froide pour comprendre les tenants et les aboutissants d'une telle situation. Et lorsqu'Hendamar demanda avec force et fracas la pierre tonnerre de l'enquêteur, ce dernier se contenta de lui tendre sur la paume de sa main, tel un exutoire prêt à être utilisé.

Une fois la catharsis du nain opérée, Thormod ne chercha pas à gérer cette situation dans l'instant présent : il savait qu'un être issu d'un peuple aussi fier ne pouvait être résolu à l'écouter promptement. De toute manière, il y avait plus urgent. Mais lorsqu'il vit Märk suivre le guerrier en armure lourde, il prit de plein fouet la remarque sur la loyauté de la mairesse à son égard. Fort heureusement, le Shoanti n'avait pas non plus toutes les cartes en main pour juger la situation passée, ce qui calma l'esprit meurtri du demi-elfe. Il se contenta de répondre une simple tirade :
« Croyez-vous? Et d'après vous, comment et pourquoi mon message est-il arrivé à Myriëlle?... Je vous laisse méditer sur la nécessité de maintenir la sécurité à Pointesable : je suis sûr que vous saisirez mes motivations. »

Cependant, quelque peu en proie au doute, Thormod retint Altaric par la manche de peur d'une défection supplémentaire qui le contraindrait à s'isoler de ceux qu'il considérait à la fois comme des amis et des sauveurs.
« Vous savez, tout n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît et va bien au-delà du discours d'Hendamar ou de la loyauté pour tel ou tel camp. La chute de Pointesable, principalement la chute de son économie, engendrerait un dangereux chaos de Magnimar jusqu'à Korvosa. Il est bien plus de notre devoir de nous assurer que la ville résiste au complot qu'elle subit plutôt qu'à manifester notre loyauté pour un parti politique d'une bourgade dont nous ne sommes même pas citoyens... Vous comprenez où je veux en venir? »
Le calme de la Flèche Noire même en situation périlleuse portait Thormod à croire que son ami se montrerait plus compatissant à son égard car, bien qu'il aidât Scarnetti aujourd'hui, son intérêt s'étendait a priori bien plus vers une noble cause qui était de préserver la Varisie!

S'apprêtant à rejoindre les étages, Thormod sursauta lorsqu'il fut interpellé par une belle euh... demi-elfe?
Le nom d'Hannah dessina un sourire sur le visage fin du mangimarien, arborant toute sa blanche dentition et son air pimpant malgré la crasse et le sang trahissant les épreuves des dernières heures!
« Hannah? Elle va bien? Et était-elle avec Coraline?...
...
Pardon, je m'égare, il est vrai que le moment n'est pas propice à ce genre de discussion. Mademoiselle Tinùviel, ravi de vous rencontrer : à en croire votre volonté, vous avez j'en suis sûr bien davantage d'informations à nous révéler vis-à-vis de l'alliance que Tsuto entretenait avec cette mystérieuse Nualia! »

Au final, tout n'est peut-être pas perdu! La providence vient de tracer un nouveau chemin dans notre enquête!
Jetant un coup d'oeil à Altaric comme pour lui demander son approbation, ou du moins son soutien, il ajouta :
« Souhaitez-vous nous faire part de votre récit à huit clos? Ou directement en présence de Scarnetti? » trahissant sa hâte mais aussi pour vérifier l'engagement de cette nouvelle venue envers ce qu'il restait du groupe des Héros.
La foule étant de plus en plus agitée, il fit signe de s'éclipser vers les escaliers quoiqu'il advienne afin d'éviter un incident parmi les fourches et autres objets de fortune que les badauds agitaient en vociférant!



  • psychologie à l'égard de la foule pour voir la réaction prépondérante suite au discours d'Hendamar : 1d20+5 donne [6] + 5 = 11
Thormod/Ensorceleur Djinn/AU-141
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Kristen/Inquisiteur de la foi Verte/S-210
thanks 2 utilisateur ont remercié Tuix pour l'utilité de ce message.
Offline inutheal  
#6 Envoyé le : lundi 24 avril 2017 06:33:43(UTC)
inutheal
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2015(UTC)
Messages : 231

Altaric
Flèche : 25
CA 16/12/14

11 / 21

Altaric prit une bonne respiration une fois à l'air libre, en serrant son pendentif Merci... pensa-t-il avec un léger sourire, se disant qu'ils pouvaient s'estimer heureux d'être encore tous en vie avec toutes ces malheureuses péripéties.

Il devait se diriger au plus vite au grand hall de la mairie, il n'avait pas le temps de se changer. C'est avec la peau sale et des habits imbibés de sang que le rôdeur suivit ses camarades qui ne semblaient pas frais non plus, surtout la jeune barde dont la santé devenait inquiétante.

Une fois sur place, Altaric écouta le discours de la mairesse en regardant la foule qui semblait assoiffée de sang. Comment va-t-elle réussir à les apaiser ? L'heure du jugement avait sonnée pour le demi-elfe qui, malgré ses crimes odieux, allait recevoir un jugement équitable.
Altaric avait croisé beaucoup de criminels chez les Flèches Noires, beaucoup de personnes qui étaient sorties du droit chemin et qui arrivaient à racheter leurs crimes en travaillant là-bas. Cependant, aucun n'avaient commis de si graves crimes et au vu de la foule, il n'allait pas s'en sortir indemne. Peut-être qu'en échange d'informations il pourrait espérer une faveur mais... malheureusement, ce dernier n'allait jamais pouvoir avoir la change de le faire.

Tout se déroula assez vite et Altaric, fatigué par les récents évènements, ne fut que spectateur de l'exécution de Tsuto, orchestrée par Titus Scarnetti qui semblait avoir attendu patiemment ce moment pour faire un coup d'état.
Altaric regarda les derniers instants du demi-elfe qui allait maintenant vraiment recevoir un jugement, cette fois-ci par Pharasma. Altaric fut plus surpris qu'attristé par cette exécution qui l'énerva, non pas en signe d'affection envers le demi-elfe mais plutôt dans le fait même de prendre la décision arbitraire de tuer quelqu'un dans une ville où la peine de mort est interdite. Bordel... on s'est battu pour le ramener en vie car il avait beaucoup d'informations utiles et... maintenant ça ?!
Altaric ne savait plus quoi penser, rien ne se déroulait comme cela devait se passer. Que faites-vous Kendra !
La poignée de main qu'échangea Titus avec Thormod ne surprit qu'à moitié le rôdeur dont la méfiance s'était finalement avérée justifiée. Depuis la réunion à la mairie, il se doutait que ces deux-là manigançaient quelque chose dans l'ombre. Alors c'était donc ça...

Altaric vit un Hendamar énervé tenter de raisonner une dernière fois le peuple avant de partir, méprisant le magnimarien, suivit de Märk.
Le rôdeur ne réagit pas directement, il regardait cette foule en colère et se demanda un instant pour qui il se battait. La ville et son peuple qu'avait décrits Sollana avec amour ne correspondait pas à ce que le rôdeur voyait devant lui. Pourquoi se battre ? Il était venu ici dans le but d'en apprendre plus sur le passé de sa défunte femme dans sa ville natale, non pas pour mener une guerre. Devait-il aider ces gens qui lui étaient complètement étranger ? Devait-il risquer sa vie pour des inconnus ? Que devait-il faire à présent ? Est-ce là vraiment la ville que tu m'as décrite ...?
Après que Hendamar et Märk se dirigèrent vers la sortie, Altaric se tourna vers l'enquêteur afin de lui répondre après avoir prit une bonne inspiration « Je ne vais pas vous cacher ma déception Thormod, je pense que vous savez pourquoi... Je me doutais que quelque chose se tramait entre vous deux mais j'espérais me tromper. Néanmoins, si votre Scarnetti agit vraiment pour le bien de cette ville, alors pourquoi pas. Je n'apprécie pas ses méthodes mais... »

Il s'arrêta lorsqu'il remarqua qu'une personne s'était approchée d'eux les fixant du regard avant de se présenter, se disant être la nièce de Hannah. Cette rencontre était-elle le fruit du hasard ou bien était-ce un signe du destin ? Lorsqu'elle évoqua le nom de l'elfe, Altaric se remémora en regardant la cicatrice sur sa main sa rencontre avec cette dernière pour qui il avait une grande estime. Hannah, pourquoi vous travailliez si dure pour une race qui n'est pas la votre, pour un peuple qui n'est pas le votre... ? se demanda-t-il. Quelques visages de citoyens jaillirent dans son esprit, ceux des bombers avec leur sourire enfantin ou encore celui de Bethana qui lui apportait son repas le matin. Peut-être n'était-ce pas si dépourvu de sens d'aider ce peuple... Est-ce pour ces sourires que vous vous êtes dévoué à soigner ces personnes Hannah ?

« Hannah vous a-t-elle parlé de nous ? Comment va-t-elle ? » demanda-t-il en même temps que le demi-elfe.
« Bien... pour l'heure le plus sage serait d'aller voir ce que Scarnetti a à nous dire, bien que je n'apprécie pas fortement le déroulement des événements ainsi que cette personne mais il est préférable d'avoir le maximum d'infos et si on peut éviter le massacre de nombreuses personnes, c'est bien avec lui qu'il faudra dialoguer... On ne peut pas se permettre d'avoir des conflits internes pour savoir qui aura le pouvoir. J'espère juste que la personne que vous avez choisi de suivre agit vraiment pour le bien de cette ville Thormod... » dit-il à l'enquêteur, sans cacher une légère déception.
« Enchanté Idril, je m'appelle Altaric, qu'est-ce que Hannah vous a-t-elle demandé de nous transmettre ? »

Modifié par un utilisateur lundi 24 avril 2017 12:48:37(UTC)  | Raison: orthographe

thanks 3 utilisateur ont remercié inutheal pour l'utilité de ce message.
Offline Acillatem  
#7 Envoyé le : lundi 24 avril 2017 10:57:33(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Hendamar & Märk


Hendamar en avait gros mais son discours ne fit pas mouche comme il espérait, à moins qu'il ne l’espérait pas. En effet, la foule s'éparpillée et des discussions commençaient déjà quant à l'attaque du Pic. Le boulanger estimait qu'il fallait passer par la mer alors que le cordonnier pensait que les bois étaient plus sûrs. La garde de la ville quant à elle était complètement perdue et quelques discussions aux tons élevés s'engageait avec la nouvelle garde, dite verte. Des menaces et quelques armes sortirent de leurs fourreaux avant que des gradés comme Samantha Klein ne calma les siens en leur rappelant leur devoir envers la ville.

Quant au discours du Nain, certains hommes semblaient s'en être souciés et personne ne le hua. Bien que certains de ses arguments les touchèrent, d'une manière générale, il ne pouvait pas rattrapé les errements sécuritaires de Kendra et les risques qu'elle prenait en faisant faire tout le sale boulot à des étrangers courageux, les habitants ne voulaient-ils pas finalement se défendre eux-même ? Hendamar fut confronté à son manque criant de charisme malgré sa réputation en ville; il n'arrivait pas à la cheville de Scarnetti en terme de diplomatie et il était clair que cela n'était pas son intention. Malgré tout, il repéra quelques têtes bien faites qui semblaient acquiescés à ses propos mais une foule n'est qu'un et hormis s'exclurent et passait pour des pleutres, ils ne pouvait défendre le point de vue du Nain que personne; même la garde verte, n'arrêta.

En sortant de la mairie et en respirant un air beaucoup plus frais et sains; le Nain fut frappé d'une violente réalité : les rues étaient pleines d'enfants et de mères apeurés qui attendaient que leurs proches les rejoignent, la plupart pleuraient, comme effrayé par les cris et les rages qui s’opéraient dans la mairie ainsi que la présence intimidante de la nouvelle garde qui était décidément très bien équipée. Hendamar fut rapidement rattrapé par Märk qui avait toujours pour objectif de détruire le puits mais n'avait aucune raison objective de rester dans ce bourbier infernal plus longtemps.

Le puits... le puits était toujours actif... les deux hommes s'arrêtèrent net, alors qu'un silence logique de réflexion s'était installé entre eux. Ils réalisèrent que d'après les dires de Thormod, le puits était un réceptacle de colère. La foule avait-elle eu tout son esprit ? Scarnetti aussi ? Cette ville n'était-elle pas maudite par ces catacombes de malheur ? Jusqu'où irait cette tragique histoire ?

Ilsoari Gandéthus

« Maastar baune, navajaat. aap raat ke lie ek anukool chhat kee aavashyakata hogee ? » Leur dit un homme qu'Hendamar reconnu par réputation, son calme olympien faisait presque tâche dans la sombre soirée que vivait Pointesable.

Le directeur de l'académie de la Turandarok; Ilsoari Gandéthus qui leur parla dans un Shoanti parfait.
Google traduction Hindi pour le Shoanti

Message secret pour Nhayara, jamipapy :
...

Modifié par un utilisateur lundi 24 avril 2017 11:01:21(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
thanks 1 utilisateur a remercié Acillatem pour l'utilité de ce message.
Offline Ghorghor  
#8 Envoyé le : lundi 24 avril 2017 17:36:34(UTC)
Ghorghor
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/10/2013(UTC)
Messages : 443
Localisation : Australie

Idril Tinùviel
Sorts Niv.1 : 3/3
Sort Niv 2 : 2/2
CA 13/13/12

20 / 20


Quand Idril vu le nain menacer le jeune demi-Elfe et lui prendre de force une pierre-tonnerre, elle voulu le foudroyé d'un maléfice puissant et le plonger dans sommeil profond mais son action fut interrompue par Envy, celui-ci sortie de son sac et lui pinça l'indexe.
« Outch! »

Puis le scorpion récita un autre mantra forçant Idril à faire de même, fermant les yeux et murmurant les paroles dictées pendant que le nain fit son discours.

« Aujourd'hui je contrôlerai mes émotions
La marée monte, la marée descend.
L'hiver s'en va, l'été vient.
L'été s'éteint, le froid augmente.
Le soleil se lève, le soleil se couche.
La lune est pleine, la lune est vide.
Les oiseaux arrivent, les oiseaux partent.
Les fleurs fleurissent, les fleurs fanent.
Les graines sont plantés, la moisson est récoltée.
Toute la nature est q'un cercle d'humeurs et je suis une partie de la nature.
Comme les marées, mes humeurs s'élèvent, mes humeurs s'échouent.

Aujourd'hui je contrôlerai mes émotions.
C'est l'un des pièges de la nature, compris par peu, que chaque jour je me réveille avec des humeurs différentes qu'hier.
Les joies d'hier sont les tristesses d'aujourd'hui mais les tristesses d'aujourd'hui seront les joies de demain.
Au profond de moi-même, il y a une roue, perpétuellement tournant mes tristesses en gaité, mes extases en dépression, mes joies en mélancolie.
Mais je me rappellerai que les fleurs fanées d'aujourd'hui ont en-elles les graines des fleurs ravissantes de demain.
Comme mes tristesses du moment portent les joies de l'instant future.
Mes colères de ce moment feront places à la coopération de l'instant à venir.

Aujourd'hui je contrôlerai mes émotions.
Car je sais que : Faible est celle qui permet ses pensées émotives de contrôler ses actions, fort est celle qui force ses actions de contrôler ses pensées et réactions. »


Les murmures rythmiques de la sorcière se finirent peu après que le nains colérique les quittèrent. Idril retrouva ses esprits plus apaisée.
Elle s'adressa d'abord à Thormod d'une voix sereine:
« Hannah va bien ainsi que ainsi que Coraline. Elles sont ensemble. »

Puis un homme calme et déterminé, se présenta aussi avec d'autres questions.
« Je crois comme votre ami Thormod l'a suggéré à huit clos, cela sera préférable. Maintenant pour ce qui concerne à parler au nouveaux gérant des lieux, je serais vague avec lui, précise avec vous. Hannah vous fait confiance donc je vous fais confiance.
Il semblerait que tout soit en tes mains Thormod. »

Modifié par un utilisateur lundi 24 avril 2017 17:43:45(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié Ghorghor pour l'utilité de ce message.
Offline Nhayara  
#9 Envoyé le : mardi 25 avril 2017 10:27:46(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture Normale
CA 18/13/15

21 / 28


Pendant son discours, Hendamar pu voir que ses paroles avaient de l'effet, mais personne n'était prêt à agir. Il savait très bien que son discours n'aurait aucun effet pour l'heure, tant que la foule était unie. Cependant, quand les choses se calmeront, que les gens seront rentrés chez eux, certaines personne prendront conscience des paroles du nain et elles muriront dans leurs esprits. Avec le temps, au fur et à mesure que les journées s'écouleront au rythme normal du temps, les gens de Pointesables réaliseront peut-être la terrible erreur qu'ils ont commis en laissant Scarnetti arriver au pouvoir.

Epuisé, Hendamar sorti de la salle. Il fut surpris que personne n'essaie de l'en empêcher, et finalement, une fois l'excitation de son discours terminé il réalisa que Scarnetti ne pouvait rien faire contre lui s'il n'essayait pas d'en faire plus. Il se contenta donc de son discours.

Le nain fut extrêmement soulagé en entendant Märk l'interpeller, puis sortir avec lui. Ah, enfin un qui a du bon sens.
« Merci ... »Se contenta de souffler Hendamar à Märk.
Il attendait qu'un autre de ses compagnons sorte ... Mais personne ne vint rapidement. Altaric a choisi son camp. Le nain savait que les ambitions de Scarnetti étaient mal-saine, mais il savait aussi que la politique de Kendra était un échec. Ils étaient menacés par le manque de considération de Kendra sur l'activité des gobelins qui perdurent depuis maintenant trop longtemps.
Néanmoins ... Attaquer un fort gobelin après seulement 36 heures de préparations et des hommes non entrainés ? Ce serait une véritable boucherie, dans les deux camps. Ce qui inquiétait Hendamar, ce n'était pas tellement les gobelins en eux-mêmes ... Mais leur leader. Tsuto ... Cette femme peut encore tirer les ficelles. Il y a des risques que d'autres créatures abyssales se trouvent dans la forteresse ! Des hommes inexpérimentés vont se faire déchiqueter !
De toute manière, ce n'était plus son problème. Il les avaient prévenus et ne pouvait rien faire pour les aider.
Néanmoins, il lui restait une tâche à accomplir ... Une tâche que seul Märk et lui avaient encore en considération. Il fallait détruire le puits ...
Le puits ! Avec toute cette colère, il doit être plein à nouveau ! Quel terrible coup du sort ... Märk et moi ne seront pas suffisant pour venir à bout de tous les rejetons qui pourront en sortir !

Il fut tiré de ses pensée par un homme, Ilsoari Gandéthus. C'était un homme qu'Hendamar avait déjà croisé, sans en apprendre d'avantage sur lui. Il fut relativement surpris de l'entendre parler dans un Shoanti bien meilleur que le sien.

« yah ek khushee se ant mein jise charcha karane ke lie ke saath ek dostaana chehare ke lie hoga ... » Répondit le nain avec son accent de Janderhoff et sa prononciation assez pauvre. La phrase était correcte, mais pas très agréable à entendre pour quelqu'un qui parlait le Shoanti depuis sa tendre enfance, tel que Mârk.
Message secret pour Acillatem, jamipapy :
...



  • Intelligence : 1d20 donne [14] = 14

Modifié par un utilisateur mardi 25 avril 2017 10:51:19(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline jamipapy  
#10 Envoyé le : mercredi 26 avril 2017 22:37:35(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué
Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
Localisation : Près de Marseille

Märk
Sort niv 1: 1/3
CA : 16/10/14

11 / 20

Märk sourit à Hendamar quand ce dernier le remercie. Ce n'était pas la peine mais ce petit mot fait toujours du bien.
Maintenant les deux compères doivent s'occuper du puits.
« Hendamar il nous fait trouver comment détruire ce puits. »
Le druide fait alors une pause puis reprend :
« Je sais que la situation de la ville te peine mais ce n'est pas la priorité...
Et je tiens quand même à te dire que je ne m'en mêlerai pas. Je n'ai aucun lien avec cette ville et je ne suis pas un citadin.
Je compte repartir dans mes plaines dès que ma mission sera terminée. »

Märk marque un temps d'arrêt espérant que le nain comprenne son choix et ne le lui reproche pas.

Soudain les deux hommes sont accostés par un homme parlant le shoanti.
Märk se tourne donc vers l'homme qui venait de parler pour lui faire un signe de la tête.
« aapake prastaav bahut udaar hai. mere dost ke roop mein, main ise mahaan khushee ke saath sveekaar karate hain. »

Message secret pour Nhayara,Acillatem :
...
Offline Tuix  
#11 Envoyé le : jeudi 27 avril 2017 11:03:42(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

Thormod
Sort niv 1: 1/5
Rayon : 0/7
carreaux: 18/20
CA: 12/12/10

4 / 14
« Je peux comprendre votre déception Altaric... » rétorqua le demi-elfe calmement.
« Mais comme je vous le disais, je ne suis pas ici pour m'assurer du bien de la population de Pointesable : c'est envers Magnimar, mon travail d'enquêteur et la réputation de mon père que va ma loyauté. Savoir qui dirige cette ville m'est bien égale du moment que son économie continue de tourner. Et pour cela, la sécurité et la sortie de cette crise sont primordiales. Scarnetti est le plus à même de s'en occuper étant donné ses ressources et sa détermination. »
Hésitant un instant : « Je vous accorde néanmoins que la mise en danger de la population est problématique. »

Se tournant vers Idril et faisant un signe de la main pour l'inviter à le suivre vers les étages et s'éclipser de la foule agitée (ainsi que des potentielles oreilles indiscrètes) :
« Racontez-nous ce que vous savez de plus important Idril, le temps que nous montions rejoindre Scarnetti. Ensuite nous aviserons en fonction de ce que le patriarche évoquera... Je vous avoue que je n'ai moi-même aucune idée de ses desseins dans un futur proche. Mais dans l'idéal, je souhaite tempérer sa volonté d'attaquer Pic-Chardon et recueillir les ressources nécessaires à la destruction du puits de colère que nous avons laissé en plan dans les souterrains. »
Tournant la tête vers Altaric : « Puis-je compter sur votre soutien mon ami? »

Bien que son apparence approchait la déchéance d'un clochard qui venait de se faire battre à coup de bâton, le visage radieux de Thormod affichait sa détermination et son confort dans cette démarche diplomatique au sein d'un environnement qu'il maîtrisait bien mieux que les sombres cavernes du sous-sol de Pointesable!
Thormod/Ensorceleur Djinn/AU-141
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Kristen/Inquisiteur de la foi Verte/S-210
Offline inutheal  
#12 Envoyé le : vendredi 28 avril 2017 01:41:29(UTC)
inutheal
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2015(UTC)
Messages : 231

Altaric
Flèche : 25
CA 16/12/14

20 / 30
« Je comprends vos ambitions mais des vies sont en jeu, je n'ai aucun intérêt personnel à sauver cette ville si ce n'est pour les quelques habitants que j'ai pu rencontrer ici... néanmoins, j'ai pris la décision de leur prêter main forte et je ferai donc tout ce qui est en mon pouvoir pour les aider. »

C'est en disant ces phrases à voix haute qu'Altaric comprit qu'il n'agissait pas que pour sauver les habitants de PointeSable mais qu'il cherchait aussi à se sauver lui... Après avoir perdu sa moitié ainsi que son travail chez les Flèches Noires, le rôdeur se voyait déjà errer sans but à travers le pays, cherchant du réconfort là où il le pourrait. Peut-être serait-il devenu un alcoolique ressassant les bons moments passés avec sa femme, peut-être aurait-il cherché vengeance et serait devenu un bandit, ou encore bien d'autres futurs moins glorieux et dépourvus de sens.
Cependant, avec tous les évènements qu'il s'était passé ici, il trouva sans le savoir un nouveau but à son existence, quelque chose pour laquelle il pourrait être vraiment fier, quelque chose pour laquelle il était reconnu. Tu me diras si j'ai fait le bon choix lorsque nous nous reverrons...

Pendant qu'ils montaient les escaliers, Altaric partagea son point de vue sur la situation « Oui, nous devons absolument empêcher ce raid, Shalelu nous avait bien dit qu'il était trop dangereux de s'aventurer vers les camps gobelins. De plus il y a toujours ce puits... en effet.  »
Suite à la dernière question du demi-elfe, Altaric ne répondit pas de suite. Ami... Puis-je vraiment lui faire confiance ? Ne va-t-il pas ne penser qu'à son profit ? se demandait-il. Il regarda Thormod droit dans les yeux et lui demanda d'une voix soutenue « Êtes-vous prêt à risquer votre vie pour mettre fin aux plans des ennemis ? Serez-vous prêt à me suivre jusque dans sa tanière s'il le faut ? » Jet de psycho

  • Jet de psycho : 1d20+8 donne [18] + 8 = 26

thanks 1 utilisateur a remercié inutheal pour l'utilité de ce message.
Offline Acillatem  
#13 Envoyé le : vendredi 28 avril 2017 10:44:09(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Hendamar & Märk



Hendamar n'avait jamais mit les pieds à l'académie de la Turandarok. Il savait que c'était l'un des bâtiments les plus imposants de Pointesable et qu'il était le principal orphelinat et lieux d'éducation de la ville. C'était un bâtiment au style ancien, sobre et simple. Quelques pierres blanchâtres prouvaient sa provenance de la région et ses riches parcelles de calcaires. Ilsoari les invita alors à rentré dans la cours de l'académie, plus grande que l'imaginais le Nain, prouvant l'inventivité modeste des architectes du lieux, très certainement de Korvosa comme la plupart des bâtiments de pierre du Sud de Pointesable.

Ilsoari était un vieil homme grand et raffiné. Ses pas étaient longs et rapides malgré la longue chevelure argenté en catogan qui lui caressais le dos à chaque avancée. Cela n'échappa ni à Märk ni à Hendamar; cet homme était un ancien aventurier et il savait depuis l'épisode chez Hannah qu'il était également reconnu comme étant un magicien mais il semblait peu probable qu'un homme en aussi bonne forme a un âge aussi avancé n'ait fait cela toute sa vie.

Ilsoari Gandéthus

« Les enfants devraient dormir, installons nous dans la cuisine. »Dit-il en les faisant traversé la cours alors que la nuit tombé et que quelques faibles lumières éclairaient l'intérieur.« Baissez la tête Nouveau-né. »Conseilla-t-il alors que lui même se baissa pour entrer par une petite porte dans une grande cuisine.« Nous parlerons en Shoanti pour éviter que les enfants somnambules ne se préoccupent de nous, vous n'imaginez pas à quel point leurs ouïes sont développé à cet âge. »Fit-il en les invitant à s’asseoir sur un vieux banc en bois devant une grande table en chêne massif alors qu'il préparait du thé local.« Mujhe kahana padega ki main sandpoint heero se nipatane ke lie khush hoon, ya mujhe kahana chaahie? aap ek yuva dryood heero hain? »Dit-il dans un Shoanti qui rappela à Märk la beauté de sa langue natale, mais sa grande sagesse l'interpellé également, cet homme en savait beaucoup, était-il un fin déducteur ? Un homme expérimenté par les rencontres ? Ou avait-il autre chose derrière la tête ? Puis s'arrêtant alors qu'il commençait à verser l'eau chaude dans de belle tasse colorée « Tsuto yahaan bada hua. yah mere chhaatron mein se ek tha. yah tha ... is aurat se bhrasht, bachapan se. »

Message secret pour Nhayara, jamipapy :
...

Modifié par un utilisateur vendredi 28 avril 2017 10:44:44(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
Offline Ghorghor  
#14 Envoyé le : samedi 29 avril 2017 10:39:43(UTC)
Ghorghor
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/10/2013(UTC)
Messages : 443
Localisation : Australie

Idril Tinùviel
Sorts Niv.1 : 3/3
Sort Niv 2 : 2/2
CA 13/13/12

20 / 20

Alors Qu'ils montaient les marchés, la femme retrouva ses traits Elfique. Elle avait maintenant toute l'allure d'une Elfe, de la sorcière qui avait vécu il y a plus de deux décennies à Pointesable et avant cela à Magnimar.

Idril regarda Thormod d'un regard profond afin d'amplifier le poids de ses mots.
« Nualia est une Aassimar qui vivait à Pointesable et qui veut tuer toute la ville et ses habitants. Elle a un groupe armé. Tsuto était l'un de ses mercenaires et elle a aussi au moins une magicienne. Pour finir, elle fait des recherches sur l'ancien Thassilon et ces ruines afin de trouver la puissance pour punir Pointesable.
Voilà le résumé. »


L'elfe se retourna vers Altaric et lui sourit.
« Votre loyauté envers votre ami est admirable. Et merci de prendre le temps de m'écouter. »

Puis elle devança les deux hommes et d'un geste du plat de la mains les arrêta dans leur ascension.
« Je ne suis pas bien préparée pour cela, mais laissa moi au moins soigner l'un de vous deux. »

Elle retira un parchemin de soins modérés de son sac et posa sa main sur l'épaule de Thormod tout en lisant le manuscrit. Soudainement, de l'énergie positive passa de son corps à celui du demi-Elfe.

Modifié par un utilisateur samedi 29 avril 2017 10:53:33(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié Ghorghor pour l'utilité de ce message.
Offline jamipapy  
#15 Envoyé le : lundi 1 mai 2017 20:13:23(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué
Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
Localisation : Près de Marseille

Märk
Sort niv 1: 1/3
CA : 16/10/14

11 / 20

Märk suit le vieil homme jusque dans la grande cuisine et s'assois à la table. Il écoute Ilsoari avec attention et sourit quand il lui demande s'il fait parti des Heros de Pointesable.
« nahin, main naayakon kee paartee nahin hai, lekin main apane kaaryon ke lie yogadaan karane kee koshish kee. main ajeeb ghatanaon par shodh karane ke lie mere shikshak ke anurodh par aaya tha. aur naayakon kee madad se main bhoogarbh kabristaan ka pata lagaakar mere savaalon ka javaab mil sakata hai. durbhaagy se ham kaaphee jaldee narasanhaar hai ki aap dekha hai se bachane ke lie nahin the ... »




Message secret pour Nhayara,Acillatem :
...
Offline Tuix  
#16 Envoyé le : mardi 2 mai 2017 11:13:29(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

Thormod
Sort niv 1: 1/5
Rayon : 0/7
carreaux: 18/20
CA: 12/12/10

14 / 14
Thormod passa la main dans ses cheveux pour leur redonner un semblant d'élégance avant de se présenter auprès de Scarnetti. Il sursauta lorsque ses yeux se posèrent sur Idril!
« Woh! ça en fait des airs différents pour une même personne! Votre art est admirable! » complimenta-t-il avant d'écouter attentivement les révélations de l'elfe.
« Une Asimar vengeresse? Et bien voilà qui éclaire un peu la situation... Ou tout du moins qui vient corroborer le rôle de Tsuto et son appétit de destruction. Il aura trouvé en cette Nualia un mentor parfait!
...
Sans parler des ruines thassiloniennes... Il va vraiment falloir s'occuper de ce puits et une fois la colère d'Hendamar passée, voir avec lui et ses contacts en ville comment investiguer sur cette civilisation ancienne pour en comprendre l'intérêt que l'ennemi y porte! »


Puis l'enquêteur mit quelques secondes à répondre au rôdeur :
« Vous savez Altaric... je ne suis pas un combattant comme vous... Mais, oui, je vous suivrai : j'ai confiance en votre jugement et vous avez plusieurs fois prouvé aujourd'hui votre valeur!
Comme je le disais, je le fais avant tout pour le bien et l'équilibre varisien : tous ces problèmes vont bien au-delà du bien être de Pointesable. Mais comment tenir un tel discours si je cautionnais qu'une grande partie de la population aille se faire tailler en pièce sur une décision extravagante? »


Le demi-elfe se frotta un peu le visage pour en retirer la crasse et marqua un temps de pause caractéristique de sa réflexion fulgurante :
« Attelons-nous à convaincre Scarnetti qu'il sera plus judicieux de partir en éclaireur. Laissez-moi aborder un axe de négociation avec lui : essayons de lui faire comprendre qu'il a été soutenu par la population en conduisant une politique de sécurité et non de guerre. En cela, il faudra parvenir à lui faire dire qu'armer la ville, former les citoyens aux patrouilles et au maniement des armes sera plus bénéfique pour le mettre sur un piédestal de sauveur plutôt que de bourreau.
Avec un peu de chance, ça nous fera gagner un peu de temps. »


Arrêté par Idril, Thormod s'immobilisa en arrivant quasiment en haut des marches.
D'abord surpris, il fut soulagé, au sens propre du terme, lorsque la sorcière fit usage de ses dons sur ses blessures.
Comme lorsque Myriëlle s'occupa de lui dans les souterrains, une sensation de chaleur le parcouru et referma ses plaies!
« Je... je vous remercie. Votre efficacité arcanique n'est décidément plus à prouver! »

Myriëlle... Pourvu que le baiser de la vargouille n'ait pas pris de proportions néfastes! Le père Zantus... Il faudra aussi que j'aille voir le père Zantus...
Thormod/Ensorceleur Djinn/AU-141
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Kristen/Inquisiteur de la foi Verte/S-210
thanks 2 utilisateur ont remercié Tuix pour l'utilité de ce message.
Offline Acillatem  
#17 Envoyé le : samedi 6 mai 2017 10:45:22(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Märk & Hendamar


Comme souvent, Märk joua carte sur table et ne préoccupa pas des intentions de son vis-à-vis, au petit désarroi de son ami Nain qui souffla dans sa barbe et leva ses doigts noueux pour demander à Märk d'attendre avant de continuer. Il baragouina en Shoanti, une langue qu'il avait l'habitude de charcuter.

Hendamar
Posture Normale
CA 18/13/15

21 / 28
« apeksha bada ganja ...  »Dit-il en confondant le mot "chauve" avec "compagnon", puis s'adressant au vieil homme « main jaanata hoon ki tum kaun ho aur main tumhen aanshik roop se bharosa kiya, lekin kya ham kya maark hamen bachaav kee mudra mein daal diya gaya hai ke saath jeena hai. hamen tsuto ke baare mein bataen aur kaaran hai ki aap hamaara samarthan, puraane apaahij aadamee. »Conclu-t-il en confondant cette fois-ci "amical" avec "grabataire".

Message secret pour Nhayara, jamipapy :
...


Ilsoari ne tint aucunement rigueur aux lacunes sémantique du maître Nain et joua lui aussi en montrant toute sa main.

Ilsoari Gandéthus

« bahut achchhee tarah se ... bahut achchhee tarah se. »Dit-il en se tenant le menton et en regardant Hendamar du coin de l’œil, lui donnant un air savant et sage à la fois.«  shalailu hai apane saahas aur aatm-tyaag daava karane ke lie kaaran tha. »Il s'assit et commença à touiller sa tasse après y avoir mis beaucoup de sucre.« ... tsuto ek dukhee bachapan hai. »Ce que vous savez de Tsuto« unhonne apane pita kee buree charitr aur apanee maan kee saralata, jabaki unakee amaiiko sautelee bahan donon ka sabase achchha viraasat mein mila tha viraasat mein mila. yah svaabhaavik buraee nahin tha ... yah tha kisee kee tarah ek chhote se adhyaay hai ki saal kee umr mein ho sakata hai. main mukhy roop se anaath ke roop mein yahaan sangrah karate hain aur main samajhaane ke lie aasaan nahin kiya gaya hai jab pita longiku mujhe is bete ko, jo nahin usake tha saumpana aaya tha. main sab us din ka ilaaj kiya, aur lagata hai ki mujhe yah mujhe meree aapa kho banaane ke lie aasaan nahin hai. isalie main akaadamee mein tsuto le liya, par shak hai ki yah ek din goblin kee ek bheed kee kamaan ek hatyaara bhaade ban jaega bina ... santulan nuali aasimar dekhana hai ki har aadamee aurat sandpoint kee pooja, pooja ya ek din pyaar karata tha ... » Le fait que Gandéthus évoqua Nualia confirmait sa présence à la mairie, il en avait du conclure beaucoup plus de chose que les deux hommes assis face à lui. « dukhad kahaanee ... bahut dukhad kahaanee ... »Fit-il en buvant son thé avant d'y rajouter à nouveau du sucre.« tsuto hamesha nuali ke saath pyaar hai jo lagabhag tha hee mein chupake se kiya gaya use ke roop mein umr. usakee chaay aur rajout unhonne kaha ki main apane kamare mein paaya namoone aakarshit kiya aur yahaan tak ​​ki kavitaon ne likha hai vah nishchit roop se use kabhee nahin padha hai aur apane aap ko samay ke saath bhool ... »Il termina son thé et rajouta « tsuto hamesha nuali ke saath pyaar hai jo lagabhag tha hee mein chupake se kiya gaya use ke roop mein umr. usakee chaay aur rajout unhonne kaha ki main apane kamare mein paaya namoone aakarshit kiya aur yahaan tak ​​ki kavitaon ne likha hai vah nishchit roop se use kabhee nahin padha hai aur apane aap ko samay ke saath bhool ... »Il se retint le menton, songeur et conclu « tsuto apanee maan ke antim sanskaar mein apane mool aur ek ghotaale seekhane ke baad sandpoint chhod diya, baad kee hatya ka aarop lagaate hue usake pita ke dauraan, girajaaghar ke jalane aur stoot ke seeriyal hatyaon ... krodh abhootapoorv kee ek lahar ke roop mein isee avadhi. »Il s'adressa alors à ses invités.« mere iraadon apane kar rahe hain. naatak thassiloniainnai samaapt karane aur un laabhon ko beasar karane ke lie. »Puis se levant et leur indiquant une salle concomitante« aap vahaan aap kya dhone aur adhik halke se taiyaar ho jao mil jaega. to phir mujhe tahakhaane mein shaamil ho. shalailu ham intajaar, vah abhee pich-chhardon laute »Et sentant la démotivation du Druide quant à ses objectifs liés à son maître « kya aap ke lie kya robairh hain? »

Message secret pour Nhayara, jamipapy :
...

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
thanks 1 utilisateur a remercié Acillatem pour l'utilité de ce message.
Offline inutheal  
#18 Envoyé le : dimanche 7 mai 2017 14:01:43(UTC)
inutheal
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2015(UTC)
Messages : 231

Altaric
Flèche : 25
CA 16/12/14

20 / 30
« D'accord, je compte sur vous mon ami. » répondit Altaric. Cependant, au fond de lui, il savait que plus jamais il ne pourrait faire entièrement confiance à quelqu'un, pas après ce que son ancien meilleur ami lui avait fait.
La simple pensée de cet homme énerva intérieurement Altaric qui s'arrêta vite d'y penser afin d'écouter l'elfe enfin dévoilée. Le rôdeur crut un instant qu'il ne reconnut pas le coté elfique de cette personne de suite à cause des récents évènements mais... non. La différence était trop importante, il comprit donc qu'elle avait réussi à cacher son apparence. Était-ce pour se cacher des mêmes personnes qui ont attaqué Hannah ? ou était-ce quelque chose de plus personnel ?

« Une aasimar ?! » dit Altaric, légèrement surpris. Il n'en avait jamais croisé mais il avait déjà entendu certains de ses camarades d'avant dire qu'ils rêvaient de pouvoir passer une nuit avec une assimar, ils les décrivaient comme de vraies déesses de la beauté ainsi l'image d'ange que se faisait Altaric en imaginant une aasimar s'était maintenant transformée en celle d'un démon. L'appartenance à une race ne définit pas une personnalité Altaric...
« Que cherche-t-elle en détruisant cette ville ? Ces runes semblent être d'une importance capitale pour de nombreuses personnes, je vous rejoins sur le fait qu'il va falloir investiguer profondément ces fameuses runes Thormod. D'ailleurs Idril, comment savez-vous ce qu'elle compte faire ? »

Altaric acquiesça aux idées de Thormod concernant le dialogue avec le nouveau dirigeant. « Oui, il faut à tout prix éviter un massacre. Nous devrions reprendre contacte avec Shalelu afin qu'elle nous guide jusqu'au repaire des gobelins et espérer trouver quelque chose de concluant... »

Alors que le parchemin que tenait Idril dans sa main se décomposait après l'incantation, Altaric regarda ses vêtements couverts de sang séchés et déchiquetés par-ci par-là qui prouvaient le combat passé dans les sous-terrains. Tout comme sa tante, elle soigne les gens « Hum... Nous ne sommes pas vraiment présentables ainsi mais... tant pis, le temps presse. Je vous laisserai le soin de convaincre Scarnetti, Thormod, vous le connaissez bien mieux que moi. Espérons seulement qu'il ne soit pas trop tétu... Il faudra ensuite rejoindre les autres afin de détruire ce puits, Märk devrait rester dans la ville tant que le puits n'est pas détruit, j'espère juste qu'Hendamar ne soit pas déjà parti loin d'ici... Bref, allons-y ! »


thanks 1 utilisateur a remercié inutheal pour l'utilité de ce message.
Offline Ghorghor  
#19 Envoyé le : mardi 9 mai 2017 16:46:01(UTC)
Ghorghor
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/10/2013(UTC)
Messages : 443
Localisation : Australie

Idril Tinùviel
Sorts Niv.1 : 3/3
Sort Niv 2 : 2/2
CA 13/13/12

20 / 20


Idril fut surprise par la question de l'humain, par réflexe elle fronça les sourcils puis son visage se radoucit à la pensée que cela n'était pas parce qu'il doutait d'elle mais avait besoin de plus d'informations.
« D'après sa description, elle veut se venger. J'ai quitté Pointesable avant son temps, donc je n'en sais pas plus. Elle ma volé la Thèse de mon époux, qui est mort en étudiant les mystères Thassilonien. »

En prononçant ses derniers mots ses points se crispèrent ainsi que son visage. Ses yeux brillèrent humides. Elle se retourna pour cacher ses larmes.

Modifié par un utilisateur mardi 9 mai 2017 16:47:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Acillatem  
#20 Envoyé le : vendredi 12 mai 2017 22:37:27(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Altaric, Thormod & Idril


L'enquêteur de Magnimar, l'ancienne Flèche Noire et la sorcière du bois d'Egan montèrent définitivement à l'étage après ces brèves échanges. L'Elfe avait repris son apparence physique habituelle, flottant un peu moins dans ses habits dorénavant à sa taille et un peu plus mondain que ce qu'elle avait coutume de porter quotidiennement pour éviter toute mésaventure avec les plus superstitieux du coin.

Ses deux acolytes restaient quant à eux dans un état vestimentaire lamentable mais absolument personne n'en avait cure, en effet, la réputation d'Altaric en tant que Héro du festival et celle de Thormod pour avoir pris en charge l'incident magique chez Hannah les empêchaient de crouler sous les regards inquisiteurs des habitants de Pointesable, plus rassurés de les voir qu'inquiet de l'usure de leur panoplie d'aventurier.

Ils arrivèrent alors à la fameuse salle de réunion de la Mairie, là où Thormod ainsi que Märk rencontrèrent les Héros pour la première fois ainsi que la joyeuse ambiance régnant entre les notables de la petite ville côtière. Cette dernière n'avait aucunement changé et restait toujours aussi longue, sombre et étroite. La nuit accentuait cette sensation ténébreuse et quelques bougies avaient été placer en vitesse à quelques endroits bordant la longue et lourde table en bois de chêne où était posé à présent une carte de la région ainsi que d'autre montrant à priori le bastion gobelin de Pic-Chardon.



Les faibles lumières des tours de cires éclairaient les armoiries vertes foncés du Maire-régent Titus Scarnetti qui - les deux bras tendu sur la table entourant ses cartes - leva la tête à l'arrivé des trois futurs déclencheur d'action. Il était entouré de Samantha Klein, de Belven Valdemar, de Courrin Whesterwill et de deux humains que Thormod et Altaric n'avaient jamais vu.



Le premier était un homme de la tranche d'âge de Titus Scarnetti, habillé comme le plus chevronné des aventuriers et possédant une armure que seul Altaric mesurait l'immense valeur, il n'était cependant pas le seul à remarquer l'étrange arme qu'il possédait rengainer sur son plastron et qui s'apparentait à un exotique pistolet.

Titus Scarnetti

« Enfin vous voilà. J'attends impatiemment vos derniers rapport Grévor. »Fit Titus alors qu'il présentait les nouvelles têtes « Voici mon frère illégitime Willem Scarnetti, je passe les détails sur ses expériences, sachez juste que c'est une Flèche brisée tout comme votre compère Balor et que c'est grâce à lui que j'ai réussi à tisser un réseau d'homme de main efficace qui prêtera main forte à la milice et aux gardes lors de l'assaut. »

Le dénommé Willem baissa respectueusement la tête en guise de salutation et son regard s'appesantit sur chacun des nouveaux arrivants.

Willem Scarnetti

« Salutation. »Dit-il respectueusement en ne lâchant personne du regard, ses yeux d'un vert céladon rappelait à tous son appartenance de sang à la famille Scarnetti, seul ses cheveux blanc blond raides comme de la paille ainsi que sa fine moustache laissait présager un homme qui prenait soin de son apparence en plus d'être efficacement équipé.

« Et voici le chef de la brigade verte, Finius. Moins vous en saurez sur lui, mieux ça vaudra. »Dit-il sans même regarder l'homme qui se tenait dans le coin le plus sombre de la pièce et dont l'accoutrement faisait plus penser à un chef brigand qu'à un mercenaire d'élite.

Finius

« ... »

Son visage était caché par une cape aux couleurs de la famille Scarnetti et aucune arme n'était visible sur sa brigandine brune et neuve.

« Pour le reste, vous connaissez déjà Belven Valdemar, Samantha Klein, cheffe des gardes en attendant le retour de Ciguë et Courrin Whesterwill qui prendra des notes sur cette réunion de guerre informelle qui ne demande ni la présence du père Zantus, logiquement occupé et ni celle de cet espion de Korvasky et de mon amie Kendra, logiquement fatiguée. »Dit-il sans compassion et regardant à présent Idril. « Qui est-ce Grévor ? J'imagine que la présence d'une Efle pour ce conseil de guerre est nécessaire si elle vous accompagne. Alors donc, quel est votre rapport et quelle est l'expertise de la Flèche Brisée Balor sur la situation ? Dois-je vous préciser quelques informations que ce soit ? Croisons rapidement nos informations. »Questionna-t-il suspicieusement en fixant la sorcière de haut en bas sans gêne alors que la condition d'ancienne Flèche Noire attira la curiosité de Willem Scarnetti.

Comme pour la précédente réunion, vous pouvez faire des jets pour cibler des PJ pour en apprendre davantage s'il y a davantage à apprendre sur eux. Donc jet de discrétion puis jet de perception ou psychologie. Dites moi qui vous visez dans votre prochain post en balise secret.

Altaric n'a pas besoin de jet de discrétion
Thormod n'a pas besoin de jet de perception ou psychologie
Idril peut cibler deux personnes.

Modifié par un utilisateur vendredi 12 mai 2017 22:42:53(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
thanks 3 utilisateur ont remercié Acillatem pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
20 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET