Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

10 Pages«<678910>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline vaidaick  
#141 Envoyé le : vendredi 8 septembre 2017 15:52:52(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 12 (C12, D10)
REF +4 VIG +4 VOL +5

46 / 46
Célestin regarda tour à tour la princesse et le prince, les yeux plissés, un sourire énigmatique sur le visage, avant de répondre. « J'ai cru comprendre que vous préfériez vous entourer de personnes qui fassent plus... "sérieuses"... pour votre entretien, Prince Jawad. Ne vous sentez donc pas obligé par la demande d'Almah : si vous préférez que je reste ici, je ferai selon votre choix. » dit-il en s'inclinant respectueusement.
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline UrShulgi  
#142 Envoyé le : lundi 11 septembre 2017 14:42:00(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
Le prince sourit exagérément en regardant Alia et Bhaal.

«  J'ai cru comprendre que pour vos enquêtes vous aviez fait appel à des gens pas forcément très fréquentables … et ça m’a rappelé qu’à la Source, vous étiez le seul à vous en être sortie directement vivant. Il semblerait que je vous ai sous-estimé Célestin, votre apparente fragilité est une force. Je ne compte pas me faire avoir deux fois. Et Maysam sait ce dont vous êtes capables, ça n’ajoutera que plus de rumeurs à votre sujet par ses seconds.
Ne perdons pas plus de temps, ce détour pourrait nous valoir un retard. Princesse, restez bien ici s’il vous plaît, le temps que tout ceci se tasse un peu. »

Le temps de laisser Célestin prendre ce qui lui fallait, et le groupe se mit en marche vers les Plaisirs de Dalgur. Le restaurant, situé légèrement à l’ouest des docks, était un lieu assez raffiné, qui servait à de nombreuses négociations, parfois même simplement entre époux. Le service semblait avoir cette fine psychologie de savoir quand amener les plats et quand attendre, quand adoucir l’humeur d’un bon vin ou réveiller les ardeurs par un bon alcool exotique.
Deux gros bras montaient la garde à l’extérieur, ce qui n’était pas coutumier des lieux, en dehors des rares moments où les clients présents pouvaient se permettre le luxe de réserver l’établissement complet. Les laissant passer à la vue du prince, Ils purent constater arriver les derniers. Maysam était déjà là, l’air bien plus autoritaire et ferme qu’elle ne l’avait été lors qu’ils lui avaient épargnée la vie, affublée de chaque côté par un garde, que la plupart d’entre eux avaient déjà vu en quittant la Source.


À sa gauche, un homme à la chevelure longue, noire et épaisse, habillé amplement de beige, le bas du visage couvert, un œil entièrement laiteux, le regard perçant. Il scrutait les lieux comme le faisait le second du prince, ses armes bien apparentes à ses côtés, une épée longue, et ce qui semblait être un cestus dans l’autre Sur ses mains, d’étranges tatouages ésotériques semblaient onduler comme les mouvements d’un serpent.


À sa droite, l’ogre à la peau orange tannée tel un cuir était si gros et costaud qu’il faisait presque passer Bhaal pour un enfant. Comme lui, il semblait avoir eu son lot de combats, et de blessures, sa mâchoire remplacée par un mécanisme de métal aux airs particulièrement meurtriers.


Derrière eux se tenait un gnome bienportant au visage rond et patibulaire, les oreilles dresses à l’horizontal, d’une riche robe violette et or décorée de symboles arcaniques, les bras en appui sur un long sceptre qui touchait le sol, juste devant lui. Il regarda les arrivants d’un air assez dédaigneux et suspicieux.

Le décor rappelait le Vudra, des tentures aux couleurs vives laissaient en temps normal les convives dans une certaine intimité, et semblaient danser au gré du vent, les tables étaient en métal, sur lesquels on avait déposé une fine couche dorée, de même que les sièges, qui, en dehors des coussins de velours pourpre, étaient entièrement faits de métal, ce qui avait l’avantage d’apporter un peu de frais bienvenue. Près du comptoir, une femme aux amples vêtements satinés jaunes, dont le voile ne laissait dépasser que ses yeux verts clairs, jouait une harmonieuse et douce mélodie à la harpe, remuant parfois son pied droit dont la cheville était entourée de petites cymbales pour amener du rythme dans les instants plus vivants de son agréable chant. Dehors, les bruits de la ville et de ses rues bondées semblaient feutrés par une magie, permettant d’apprécier à la fois davantage la musique, et la tranquillité des lieux.

Il y avait bien assez de chaises pour tout le monde mais seule Maysam était assise chez « ceux d’en face ». À table, un délicieux vin vudrain trônait fièrement dans sa carafe, des coupes de cristal hautes à ses pieds. Des assiettes à la porcelaine d’un blanc pur étaient disséminées sur la table, affichant les nombreux mets qui la composaient, houmous, feuilles de vigne farcies à la viande, au citron et au riz, Boulettes de viande panées dans des céréales, de délicieuses crevettes accompagnées de riz, ou encore un mélange d’aubergines, tomates et olives en purée, qu’on pouvait tartiner sur les coupoles pleines de pain de chaque côté de l’imposante table. Un autre breuvage était présent sur l’un des côtés de la table, une boisson fraîche connue sous le nom de Jellab, un rafraichissant mélange de mélasse de raison, d’eau froide, et de pignons de pin.

«  Je commençais à me demander si vous viendriez. Salutations à tous, notamment à vous Prince, pour avoir accepté de gérer le merdier dans lequel vous avez été indirectement mis à contribution. » dit-elle fièrement.

Le prince ne put réprimer un regard de travers vers les survivants de la source.

«  Je suis venu profiter du repas, pas écouter vos invectives. Finissons-en avec cette mascarade voulez-vous ? »
Nemlak semblait contrarié par la tournure que prenait l’évènement à peine commencé, mais le prince reprit aussitôt la parole, laissant à peine à Maysam le temps de sourire et d’acquiescer ses propos.
«  J’ai cru comprendre en effet que vous vous étiez mis d’accord sur un accord temporaire. Voici ce que j’ai à vous proposer. Ne tergiversons pas, vous et moi savons que ce genre de réunion peut durer des heures alors que nous connaissons déjà nos souhaits, cette affaire vite gérer, nous pourrons alors profiter aisément du repas. »
Toujours sans un mot, Maysam fit un signe de tête approbateur. «  Il y a une enquête sur votre guilde au Palais. Vous vous doutez bien que toute cette agitation est venue à l’oreille des Maîtres, et que la protection des Étals de Nuit ne suffirait pas à empêcher cela. Je peux m’occuper de faire patauger cette enquête, ou de la remettre à plus tard, suffisamment pour qu’elle n’aboutisse à rien. Ce que je vous demande, c’est de profiter de votre réorganisation pour changer partiellement vos activités. En délaissant complètement le commerce d’esclaves. »

Maysam semblait aussi stupéfaite que le gnome derrière elle. Nemlak ajouta calmement

« Maysam, ne nous souhaitons pas vous dire quoi faire, nous avons simplement, avec les informations qui sont les nôtres, réfléchir à une issue la plus profitable possible pour tous. Nous travaillons sur un Pesh de grande qualité, vous pourriez reprendre à votre compte le commerce du Pesh, pour lequel nous pourrions abondamment vous fournir, à un prix d’ami. Cela vous ferait une rentrée financière qui vaudrait bien l’autre, mais avec beaucoup moins de tracas. Vos autres activités de contrebandes ne nous concerneraient pas mais, si besoin, sachez que nous avons à Kelmarane des contrebandiers, qui pourraient étendre votre réseau. »

Le prince Zawara ajouta immédiatement.

« Cela serait même l’occasion idéale pour que cette enquête soit légalement close. Si vous veniez à arrêter le trafic illicite des esclaves et les enlèvements, nul doute que les Maîtres feraient une croix sur le fin mot de l’histoire. Et je pourrais vous aider face aux concurrents de la ville. Comme vous l’avez vu, j’ai un certain poids au sein des corps de la loi. »

Maysam resta interdite un long moment, se contentant de regarder le gnome qui lui renvoyait la pareille. Après un long silence, elle précisa.

«  Et vous trois, vous avez des conditions à essayer de m’imposer ? »

Perception pour tout le monde (et Init Laugh).

Modifié par un utilisateur lundi 11 septembre 2017 15:46:04(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Guigui.  
#143 Envoyé le : lundi 11 septembre 2017 18:14:40(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 14/16
CA : 20 | C : 14 | D : 18
réf:+5 | vig:+8 | vol:+6

61 / 66


Arrivés au restaurant, Bhaal rendit son salut à Maysam d'un simple signe de tête avant de scruter ses accompagnateurs d'un air plus méfiant, à commencer par l'ogre à la mâchoire d'acier et l'homme borgne. Voyant la tension jaillir entre le Prince et son interlocutrice, il choisit de rester debout pour le moment, au cas où les choses dégénéreraient. Prenant très à cœur le rôle de garde du corps qu'il s'était fixé, il se posta derrière le prince, prêt à bondir pour lui faire rempart de son corps à la moindre alerte, tout en suivant l'évolution de la conversation.

Il est fort, quand même. Il est très fort, pensa-t-il à propos du prince, qui dévoilait à Maysam la longueur de son bras au sein des cercles de pouvoir à Katapesh. C'est bien que la princesse l'ait à ses côtés.

Au fur et à mesure que le prince et Nemlak déclinaient leurs propositions, Maysam ressemblait de plus en plus à un serpent acculé par une mangouste. Bhaal fut surpris qu'elle s'adresse directement à eux, mais il était manifeste qu'elle ne s'attendait pas à avoir affaire à si forte partie, et qu'elle cherchait à gagner du temps avant de répondre.

Le géant rouge tourna la tête vers ses compagnons comme pour y chercher une réponse, mais ils semblaient aussi surpris que lui de la pique de la jeune femme. « Nous ? Euh... Non. Enfin, pas moi. Nous avons déjà négocié l'autre jour. Je suis juste ici pour m'assurer que tout se passe bien, et rien d'autre, » répondit-il en concluant par un grand sourire aussi cordial que carnassier.

Modifié par un utilisateur mardi 12 septembre 2017 09:18:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Lyana  
#144 Envoyé le : lundi 11 septembre 2017 18:30:32(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 20 (C15,D15)
Ref+9* Vig+5* Vol+6*
Représentation : 14/17
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 4/4
Sorts 2 : 2/4

58 / 58

Alia se plaça naturellement debout derrière le prince, inspectant le restaurant et surtout les personnes accompagnant Maysam. Elle reconnut la plupart comme étant les gros bras croisés à la Source unique, la main posée instinctivement sur la garde de Tempête, elle ne pouvait qu'être ravie de pouvoir montrer que le danger n'était pas que d'un seul côté.

Elle réussit à cacher sa surprise lorsque le Prince énonça ses conditions, nul doute que la Princesse devait être derrière la décision d'arrêter le trafic d'esclave mais s'il l'avait voulu il aurait pu la persuader de la nécessité de maintenir ce commerce.
Décidemment, plus elle le côtoyait, plus le Prince l'impressionnait, il avait une façon de dévoiler ses cartes et de prouver son influence dans les plus hautes sphères de la Capitale qui ne pouvait laisser indifférent.

Elle n'était pas la seule a être impressionnée, même si elle essayait de le cacher, le discours princier avait ébranlée Maysam qui tenta de détourner la pression en cherchant à les impliquer, Bhaal, Célestin et elle. Elle refusa de rentrer dans son jeu et lui rendit son regard, impassible, retenant un sourire à la réponse de son fiancé.
Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline vaidaick  
#145 Envoyé le : lundi 11 septembre 2017 21:59:20(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 12 (C12, D10)
REF +4 VIG +4 VOL +5

46 / 46
Célestin fut surpris par la remarque du prince. Lui, dangereux ? Il n'en avait pas réellement pris conscience. Il attribuait sa survie plutôt à l'efficacité de ses amis qu'à lui-même... Au contraire même, le fait qu'il ait été le seul à survivre démontrait plutôt son incapacité à protéger ses amis, et même à se défendre lui-même. Mais il préféra ne pas répondre. Au moins, si les choses tournaient mal, il pourrait les soigner... C'était toujours ça...

Lorsqu'ils parvinrent au restaurant, il sentit immédiatement la tension qui régnait. Le rendez-vous avait un air de coupe-gorge qui le mettait extrêmement mal à l'aise. Il observa Maysam, et fut surpris de la voir prise de court, et d'autant plus surpris qu'elle leur demande leur avis. Il écouta Bhaal répondre, et renchérit. « Nous sommes partis sur de mauvaises bases, c'est certain. mais profitons de ce renouveau pour établir des accords communs qui favorisent les deux parties, en tant que partenaires commerciaux, voulez-vous ? »

  • Perception Célestin : 1d20+6 donne [19] + 6 = 25
  • Initiative Célestin : 1d20+2 donne [10] + 2 = 12
  • Perception Agathe : 1d20+14 donne [15] + 14 = 29

Modifié par un utilisateur lundi 11 septembre 2017 22:00:24(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Lematou  
#146 Envoyé le : mardi 12 septembre 2017 10:20:33(UTC)
Lematou
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

Nedjemibrê
Chihili

Classe d'Armure 20
Contact 15 / Surpris 15
réf+11 vig+11 vol+7
INTERNAL BUFFER 1/1
BURN 5/8
Tempestaire

Points de Vie

79 / 79

Force Ward

15 / 15
En arrivant aux Plaisirs de Dalgur, Nedjemibrê repéra les lieux, comme à son habitude. Il notait le va et vient des serviteurs, l'emplacement et le nombre des sorties.

La table des négociations était déjà occupée. Et la comédie du pouvoir avait déjà commencé : l'autre partie, comme s'affublant d'un statut d'importance supérieure, ne se leva pas à l'arrivée du Prince, tentant sans doute par là à démontrer son rang. Nedjemibrê s’amusât de cette maladresse mais n'en montra rien. L'homme à la peau d'ébène affichait un masque souriant, indifférent. Il se positionna au côté du Prince, légèrement en retrait, en face de l'homme aux tatouages.

À la droite du Prince, l'homme à la peau d'ébène se tenait immobile, telle une statue. N'était-ce ses yeux qui parcouraient la pièce et évaluaient les patibulaires gardes du corps de la dénommée Maysam, on aurait pu penser que le Prince, piqué d'une étrange fantaisie, avait trimbalé avec lui un bibelot grandeur nature. L'homme à la peau d'ébène semblait figé.

La partie adverse était décidément bien maladroite : après une pique des plus triviales, le Prince la cueillit à froid. Tel un lion, il entamât les pour-parlers d'un coup de patte puissant qui sonnât son adversaire, lui rappelant sa position et l'obligeant à se retourner vers les accompagnants, le temps de se redonner un semblant de contenance. ... ainsi tu pensais que ton petit pouvoir récemment acquis te donnait des droits, Népher ? *sourire cruel*... Et bien, tu as eu raison, Nepher. Tu as gagné le droit... d'une mort glorieuse ! Qu'on l'offre à Sobek !...Lui et toute sa famille !... Un rêve éveillé maintenant ? Ce n'était vraiment pas le moment. Nedjemibrê chassât le rêve et se ressaisit : la situation demandait toute sa vigilance. Le Prince avait brutalement acculé sa proie et s'il devait certainement s'en réjouir, Nedjemibrê se demandait si c'était là la bonne ouverture. Poussé dans ses retranchements, l'adversaire devient imprévisible ; il n'a plus rien à perdre...


Jets de dé (tirés dans le fil Alea Jacta Est) :
• Perception : 1d20+10 donne [20] + 10 = 30
• Initiative : 1d20+6 donne [7] + 6 = 13

Modifié par un utilisateur mardi 12 septembre 2017 10:27:28(UTC)  | Raison: typos, etc.

Offline UrShulgi  
#147 Envoyé le : mardi 12 septembre 2017 17:49:31(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

« Pourquoi pas Célestin. Une enquête? » répéta bêtement Maysam, comme pour s'en imprégner. Elle parut totalement à la merci du Prince. Puis se mit à sourire, le regardant droit dans les yeux, avec une lueur de malice qui tendait au diaboliquement sournois.

« Cette enquête serait une chose fâcheuse. On pourrait apprendre que j'ai été forcée d'assister à des rituels, sans en être l'auteure, que j'ai tenté de limiter la casse, et que vous avez menacé, attaqué, et tué bon nombres d'hommes, alors même que certains des vôtres étaient encore officiellement esclaves. Les Maîtres pourraient apprendre que vous le saviez, et qu'au lieu de vous en défaire en les reniant, vous vous êtes associés à cela en étant prêt à payer pour les récupérer, ce qui vous lie vraiment à eux? Et si maintenant je disais non, et que le bruit circulait que vous et moi avons discuté ici, pensez vous que cette enquête vous laverez de tout soupçon? À moins qu'elle ne porte le discrédit sur vous, et sème le doute sur vos bons sentiments. Cette Princesse vous ramollit, Prince. Peut-être pas partout. » Le gnome et l'ogre ricanèrent un bref instant.

Alors que le Prince allait répliquer, elle ajouta, levant la main en signe d'apaisement.
« Mais vous avez raison, ne tergiversons pas, maintenant que les risques pour chacun sont connus et reconnus. Cette enquête serait une bien mauvaise chose pour vous et nous, et un commerce florissant en serait tout l'inverse.
J'accepte de me délester de la traite d'être vivants. Je céderai mes contacts à la Guilde la plus offrante. Et je me lancerai dans le commerce du Pesh, et des autres plantes à effets particuliers, et recherchés. Mais voici mes conditions, Prince, et Nemlak : La moitié de vos productions, une fois défini ensemble nos critères minimums de qualité, sera pour notre Guilde. Nous serons les seuls directement habilités à acheter pour la Capitale, et nous figerons les prix pour les deux prochaines années. Toute négociation ultérieure d'un côté comme de l'autre ne se fera que si les circonstances défavoriseraient l'une ou l'autre des parties et demanderait donc un geste de l'autre.
C'est ça, ou l'enquête, et la continuité de la traite, que je peux même intensifier, en la passant légale. »

Le ton n'était plus vraiment celui d'une négociante.

Nemlak sourit bien malgré lui, devant le coup bien joué de Maysam. Il rangea rapidement son sourire pour permettre au Prince de reprendre la main. Ce dernier avait le plus grand mal à camoufler sa rage, devant une Maysam qui souriait de plus belle.


«  Ce contrat semble finalement plus équitable qu'il n'y parait. Tant mieux, ce sont qui sont le plus facilement maintenus. » le prince paraissait un peu gêné, comme en essayant de reprendre la main aux cartes après un bluff manqué.«  Si cet accord prend vie, devant pareille gourmandise, il faudra que la moitié au moins de la somme convenue soit versée dès les semences. Vous vous occuperez de la livraison, ou de venir chercher la marchandise, sous votre responsabilité. Vous ferez pour vous et votre seconde brûler vos anciens contrats concernant les présents. Et une dernière chose : Nous aurons l'exclusivité quant à nous de vos ventes de tissus à Kelmarane, pour lesquels nous aussi paierons la moitié de la somme en avance. »

Maysam se tourna vers le gnome, qui semblait dubitatif. Il cligna lentement des yeux, accompagné d'une légère inclination de la tête.

« C'est d'accord. Je viendrai au Palais signer cet accord quand il sera prêt, et m'engage, en attendant, à le respecter, et le faire respecter. Tttttteuh. » Elle cracha dans sa main, avant de lui tendre.

Il prit un air faussement dégoûté avant de cracher et de tendre la sienne à son tour.

«  Et je le respecterai et le ferai respecter tout autant. »

Tandis que chacun se regardait en chiens de faîence, Bhaal et Nedjembré furent les premiers, suivis d'Alia, Célestin, et de l'homme aux yeux laiteux, à remarquer deux petites gemmes jetées de l'extérieur dans la pièce, dans un silence absolu. L'homme bouscula violemment Maysam du coude, pendant que deux gigantesques silhouettes se dessinaient alors que la gemme rouge et la gemme ocre se fissuraient : celle d'un élémentaire de terre, et l'autre, d'une sortir d'élémentaire de feu bizarre, sorte d'élémentaire volcanique.



« C'est quoi ce bordel Jawad » dit-elle dans sa surprise.

Round de surprise

. Le groupe - Doit jouer

Modifié par un utilisateur mardi 12 septembre 2017 17:50:46(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline vaidaick  
#148 Envoyé le : mardi 12 septembre 2017 18:31:51(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 12 (C12, D10)
REF +4 VIG +4 VOL +5

46 / 46
Célestin regardait le prince et Maysam se serrer la main, un léger sourire de soulagement apparaissant progressivement sur son visage. Mais son sourire se figea lorsqu'il crut qu'ils avaient été trompés, et disparut totalement lorsqu'il comprit - ou crut comprendre - que quelqu'un cherchait à nuire aux deux partis.

« Des élémentaires ! » s'écria-t-il. Compte tenu des forces en présence, il se doutait que ce n'était pas suffisant pour leur causer de réels problèmes. Il devait y avoir autre chose derrière tout ça, ce n'était probablement qu'un début... Et de toute façon, il fallait arrêter leur invocateur.

Il serra son chapelet de prière dans son poing fermé, et prononça une brève prière. « Ô Sarenrae, je t'en prie, bénis les alliés d'hier et ceux d'aujourd'hui, viens à notre aide. » Un souffle d'énergie vint caresser chacune des personnes présentes, leur offrant l'aide divine pour le combat à venir.

  • Connaissance des plans (élémentaire de terre) : 1d20+10 donne [16] + 10 = 26
  • Connaissance des plans (élémentaire volcanique) : 1d20+10 donne [19] + 10 = 29


Action simple : grain de bénédiction sur le groupe du prince + le groupe de Maysam (considérés comme alliés par Célestin).

Modifié par un utilisateur mardi 12 septembre 2017 18:40:07(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Lyana  
#149 Envoyé le : mardi 12 septembre 2017 19:16:17(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 20 (C15,D15)
Ref+9* Vig+5* Vol+6*
Représentation : 14/17
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 4/4
Sorts 2 : 2/4

58 / 58

Alia regardait le Prince et Maysam échangeait leur poignée de main lorsqu'elle aperçut deux petites pierres rouges rouler sur le plancher du restaurant. Elle eut à peine le temps de se demander ce qu'il se passait que deux monstres apparurent. Un piège, Maysam nous a tendu un piège ! Ce fut la première pensée qui traversa l'esprit de la nouvelle affranchie, aussitôt contredite par la réaction de celle-ci, aussi surprise qu'eux-mêmes.

Sans attendra, Alia fit un pas en avant, se mettant entre les monstres et le Prince et se rapprochant de Bhaal.
« On nous attaque ! Prince, reculez ! »

Elle posa la main sur son fiancé, elle n'avait pas le temps de procéder au rituel habituel mais implora le secours de Vardishal.
« Vardishal, je sais que tu es fatigué, mais octroie à nouveau ta force à Bhaal afin qu'il combatte pour ce qui est bien. »

Une lumière dorée passa de sa main au corps de son fiancé pour le recouvrir entièrement et lui octroyer une vigueur nouvelle. Au même moment, elle sentit une énergie l'envahir et sentit la bénédiction de la Déesse se répandre en elle grâce à Célestin.

Pas de placement : E3 -> E4
Action simple : Héroïsme sur Bhaal : bonus de moral de +2 aux jets d’attaque, aux jets de sauvegarde et aux tests de compétence. 60 minutes

Sous bénédiction : bonus de moral de +1, tant aux jets d’attaque qu’aux jets de sauvegarde contre la terreur. Bénédiction contre et dissipe imprécation. 1 minute.

Modifié par un utilisateur mardi 12 septembre 2017 19:29:39(UTC)  | Raison: Non indiquée

Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline Lematou  
#150 Envoyé le : mardi 12 septembre 2017 20:03:05(UTC)
Lematou
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

Nedjemibrê
Chihili

Classe d'Armure 20
Contact 15 / Surpris 15
réf+11 vig+11 vol+7
INTERNAL BUFFER 1/1
BURN 5/8
Tempestaire

Points de Vie

79 / 79

Force Ward

15 / 15
L'ennemi n'était jamais où on l'attendait...

D'où l'habitude que Nedjemibrê avait prise de ne jamais s'attendre à rien de spécial. Ou plutôt, il avait souvent l'impression d'avoir déjà tout vécu - et d'être tellement habitué à ce genre de renversement de situation - qu'il se sentait serein devant l'impromptu. Trahison, attentat, cris, coup de couteau dans le dos... Tout cela lui était si familier.

Aussi, lorsque deux monstruosités s'invitèrent inopinément à la table des négociations, Nedjemibrê agit sans réfléchir :

« Mon Prince, il faut vous mettre à l'abri... » La voix de Nedjemibrê était calme, l'intonation grave et péremptoire. Histoire d'appuyer son propos, l'homme à la peau d'ébène fit peser sa main sur l'épaule princière, l'invitant - un peu brusquement il est vrai - à s'asseoir dans la chaise juste derrière lui, là maintenant, sans plus attendre...

Au même instant, ladite chaise, celle dans laquelle Nedjemibrê poussait le Prince, se détacha du sol. Et puis soudain, l'objet s'envola ! La chaise cueillit le princier postérieur au passage, effectua une ascension rapide sur quelques mètres et se précipita vers le fond de la pièce, rasant le turban de Nedjemibrê et manquant de peu d'arracher la capuche de Nemlak au passage, avant de se poser, presque sans bruit, juste dans le dos de Célestin. Peut-être le Prince vomit-il en arrivant, mais le mal était moindre : le danger était loin de lui.

Une fois le Prince à l'abri - et la ligne front dégagée - Nedjemibrê concentra à nouveau son attention sur les invités surprises. Étaient-ils seuls, d'ailleurs ? L'homme à la peau d'ébène était persuadé d'avoir vu les pierres, celles dont ils avaient jaillis, avoir été lancées depuis la rue...

Actions :
• Action standard : déplacer la chaise avec la télékinésie (max 300 kg avec Telekinetic Haul = je pense que ça suffit pour une chaise + un prince). Avec une VD de 9m (grâce à Extended Range), en comptant environ 2m de hauteur pour passer par-dessus les gens regroupés au fond, Nedjemibrê dépose le Prince (dans sa chaise), comme une fleur, en E1 (décollage en D4, puis D3 → D2 → E1, puis atterrissage en E1) .


Compteurs :
* Bénédiction - 10/10 rounds

Modifié par un utilisateur mercredi 13 septembre 2017 14:09:20(UTC)  | Raison: style, typos

Offline Guigui.  
#151 Envoyé le : mardi 12 septembre 2017 20:57:04(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 15/16
CA : 20 | C : 14 | D : 18
réf:+5 | vig:+8 | vol:+6

66 / 66


Bhaal pensait l'affaire pliée mais, à sa grande surprise, Maysam contre-attaqua avec une maîtrise d'elle-même qui força l'admiration du géant rouge. Elle aussi était très forte. Il pensa un instant que la conversation allait dégénérer, et observa un instant le borgne encagoulé, comment il se tenait et comment il bougeait, et compta combien de pas il aurait à faire pour l'engager. Il était le combattant le plus proche de lui, celui qu'il aurait à tuer en premier si les choses en arrivaient là.

Mais fort heureusement, ce ne fut pas le cas. Tels deux fauves de même force constatant chacun en même temps qu'ils ne parviendraient pas à vaincre sans périr, ils décidèrent de faire chacun un pas vers la paix, et conclurent leur accord par une poignée de main maculée de salive. Bhaal soupira tandis que ses épaules retombaient légèrement en même temps que la tension.

Juste à ce moment, alors qu'il tournait la tête machinalement vers l'entrée du restaurant, il vit deux petits objets rebondir légèrement sur le sol en roulant vers eux. « Qu'est-ce que... » Mais il n'eut pas le temps de finir sa phrase, car deux hautes et larges silhouettes émergèrent du néant devant lui. L'une ressemblait à un gigantesque homme de pierre aux traits mal dégrossis, tandis que l'autre semblait faire de roche fondue.

« Bordel ! » Beugla-t-il alors que la Bête, invoquée par l'adrénaline due à l'effet de surprise, s'incarnait en lui sans même qu'il en eut conscience. Il sentit, comme un frisson agréable, une magie bénéfique s'insinuer en lui alors que sa compagne posait sa main sur lui pour le bénir, mais son attention était ailleurs, polarisée sur l'énorme statue de pierre animée qui s'apprêtait visiblement à le broyer. Comme par réflexe, il laboura des griffes de sa main droite le ventre minéral de la créature, emportant des éclats de pierre dans un crissement désagréable.

[libre] rage
[rapide] frappe magique
[simple] attaque griffe sur élémentaire de terre
  • Griffe en puissance : 1d20+13+2 donne [11] + 13 + 2 = 26
  • Dommages : 1d8+15 donne [7] + 15 = 22

PV en rage : 78/78
CA en rage : 20 - 2 = 18

Modifié par un utilisateur mercredi 13 septembre 2017 14:11:55(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline UrShulgi  
#152 Envoyé le : mercredi 13 septembre 2017 17:28:31(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520


Les griffes avaient poussé avec une rapidité fulgurante et déjà, par réflexe elles taillaient un chemin dans les chairs de leurs ennemis, aidées par les prières des Sarenites. Dans les chairs, pas vraiment, car les premières phalanges enfoncées dans la créature avec un bruit de pierre qu'on éclate affrontaient une résistance peu commune. La réplique de l'élémentaire ne se fit pas attendre et il envoya son poing rocheux dans le visage de Bhaal, fracassant ses mâchoires et envoyant du sang gicler vers l'autre élémentaire, sang qui se mit à fumer en touchant la créature de magma, répandant une odeur de sang chaud semblable au boudin en préparation. Comme en réplique à ce contact, elle envoya son poing fumant vers l'épaule de Bhaal, qui sembla bien supporter le contact de cette chaleur, bien davantage que le craquement des os de son épaule.

Tandis que son serviteur semblait assez inactif, le Prince se mit à léviter sur sa chaise, émerveillé autant que désorienté par tout ce qui se passait sous ses yeux. Il fut déposé à l'arrière de la salle, à côté de la musicienne qui s'était recroquevillée au sol.

Derrière Maysam, une première formulation de mots arcaniques sembla sans effet Maysam regarda vers le Prince, surpris par sa lévitation, mais toujours en colère.

« On se revoit quand c'est prêt! » lui lança-t-elle, avant que le gnome, quelques mots obscurs plus tard, ne se mettent à toucher ses alliés, et à les emmener au loin.

Nemlak plia la magie pour qu'elle lui dévoile l'invisible, mais rien dans la pièce ne semblait correspondre à cette filouterie.
Dehors, les deux gardes semblaient s'agiter sans qu'on distingua ce qui se passait réellement, ils se contentaient d'hurler, et, semblait-il, de courir.

Règles particulières : la vue vers l'extérieur est bouchée des deux côtés par les tentures aux fenêtres.
Round 1

. Le groupe - Doit jouer, sous Bénédiction, Bhaal sous Héroïsme
. Le pas groupe - Doit jouer

Modifié par un utilisateur mercredi 13 septembre 2017 21:03:44(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Guigui.  
#153 Envoyé le : mercredi 13 septembre 2017 20:15:28(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 14/16
CA : 20 | C : 14 | D : 18
réf:+5 | vig:+8 | vol:+6

32 / 66


Bhaal faiblit devant la puissance des coups des élémentaires mais il tint bon, la transe de la Bête anesthésiant en grande partie la douleur, lui permettant de s'oublier lui-même. Mais les créatures étaient puissantes, et il savait qu'il ne résisterait probablement pas à un nouvel assaut. Puisant dans ses réserves, le demi-démon riposta par un déluge de griffes et de crocs, ses pattes démesurées s'écrasant sur la pierre avec un bruit sourd et faisant voler des morceaux de pierre à travers la pièce. Mais l'élémentaire, bien que gravement endommagé, était toujours debout...

Modifié par un utilisateur jeudi 14 septembre 2017 13:18:05(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Lyana  
#154 Envoyé le : mercredi 13 septembre 2017 21:17:10(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 20 (C15,D15)
Ref+9* Vig+5* Vol+6*
Représentation : 14/17
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 4/4
Sorts 2 : 2/4

58 / 58

Du coin de l'œil, Alia vit la chaise du Prince se soulever afin de le porter au fond de la pièce en sécurité, surprise. L'homme de couleur ébène devait être également un mage. Comment pouvait-on réussir à mettre en esclavage un mage ?

Mais elle n'avait pas le temps pour se poser plus de question, les élémentaires frappaient Bhaal faisant couler son sang et celui-ci répliquait, enfonçant ses griffes dans la pierre, lacérant le torse de l'abomination, mais pas suffisamment. Le monstre était toujours debout, prêt à riposter comme celui de feu.

Sans hésiter, le corps de la jeune fille se mit en mouvement, ondulant et dans une volte, elle frappa de plein fouet l'élémentaire de pierre, la lame de Tempête s'enfonça dans la pierre par un côté pour ressortir de l'autre, faisant s'effondrer la créature.

Sans attendre, elle se tournait déjà vers le monstre de feu.


[mouvement]Battle dance
[pas de placement]E4 -> E5
[rapide]Frappe magique
[simple]Attaque sur Elémentaire de terre sous bénédiction

  • Attaque (élémentaire) : 1d20+13+1 donne [12] + 13 + 1 = 26
  • Dégâts (+froid) : 1d6+11+1d6 donne [1] + 11 + [5] = 17

Modifié par un utilisateur jeudi 14 septembre 2017 14:06:14(UTC)  | Raison: Non indiquée

Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline vaidaick  
#155 Envoyé le : mercredi 13 septembre 2017 22:06:53(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 12 (C12, D10)
REF +4 VIG +4 VOL +5

46 / 46
Comme d'habitude, Bhaal avait réagi avec rapidité et puissance, et Alia avait terminé le travail avec une précision chirurgicale. Malgré tout, le géant rouge avait déjà subi de graves blessures, et l'élémentaire de magma levait déjà ses poings pour frapper de nouveau. Célestin incanta, invoquant des myriades d'étincelles rougeoyantes scintillantes dans les yeux de la créature afin de l'aveugler.

Action simple : Poussière scintillante en A5-6/B5-6, JS volonté DD17 ou aveuglé
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Lematou  
#156 Envoyé le : jeudi 14 septembre 2017 10:33:33(UTC)
Lematou
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

Nedjemibrê
Chihili

Classe d'Armure 20
Contact 15 / Surpris 15
réf+11 vig+11 vol+7
INTERNAL BUFFER 1/1
BURN 5/8
Tempestaire

Points de Vie

79 / 79

Force Ward

15 / 15
L'autre partie avait pris la tangente sans demander son reste... Alors qu'à eux tous, ils n'auraient fait qu'une bouchée de la menace. Drôle de façon de sceller un accord... Mais rien de surprenant, au fond : les rats quittent toujours le navire à la moindre menace, fut-elle triviale.

Le gladiateur et la danseuse venaient d’occire le premier invité surprise. Le fils du démon avait pris cher... Mais il tenait debout. Tant mieux. Les cris des gardes dehors ne disaient rien qui vaille à Nedjemibrê : il se passait assurément quelque chose de terrifiant, là-bas, juste derrière les tentures. Mais avant d'aller jeter un œil à l'extérieur, il fallait d'abord se débarrasser de l'autre élémental qui faisait son malin sous une pluie de paillette dorée...

Estimant qu'il était à portée de coup, l'homme à la peau d'ébène, comme glissant sur le sol, se recula prudemment d'un pas. Puis son visage se figea : il se concentrait. Nedjemibrê se mit à... brasser de l'air ? Drôle de moment pour faire le clown !... La table se mit à trembler, comme secouée par une force invisible ?! Les carafes, les verres, les couverts entrèrent en lévitation... Dans toute la pièce (j'avais oublié que ça faisait effet dans un rayon de 6m...), les tentures et les vêtements se mirent à danser... Subitement, une petite cuillère fila, telle une balle, et termina sa course folle avec fracas, en explosant sur le torse de l'élémental ! Le magma coula. À cet instant, tous les objets retrouvèrent leur immobilité ordinaire et, dès lors retombèrent, qui tintant, qui se brisant....

Actions :
• Pas de placement : D3 → E3
• Mouvement : Accumulation de Pouvoir
• Standard : Explosion Cinétique (+métacinétique = extension d'effet) sur l'élémental de Magma


Jets :
  • Explosion Cinétique (PBS, Overflow, Bless) : 1d20+13 donne [15] + 13 = 28
  • Dégâts : 3d6+13 donne [9] + 13 = 22
+ Extension d'effet (x1,5) = 33 (-5 de RD = 28)


Compteurs :
* Bénédiction - 9/10 rounds

Modifié par un utilisateur jeudi 14 septembre 2017 11:34:38(UTC)  | Raison: P'tite correction + grammaire etc.

Offline UrShulgi  
#157 Envoyé le : jeudi 14 septembre 2017 19:16:39(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520


Le travail de démolition du démon rouge fut achevé par sa douce moitié, au geste aussi mortel que ses charmes. D'un coup précis, la structure élémentaire fortement ébranlée par les assauts de Bhaal finit de se désagréger et de complètement disparaître.

Des poussières brillant de mille feux heurtèrent l'élémentaire encore présent, qui gesticula un bref instant comme pour les dissiper, et c'est à ce moment-là que le second du Prince fit sien le mobilier de la pièce, faisant tout léviter, jusqu'à ce qu'un simple couvert paraisse filer aussi violemment qu'un tir de baliste. La créature hurla, faisant crépiter sa peau, et se rua vers l'homme à la peau de marbre noir. D'un coup précis, il était parti pour lui fracasser le crâne, mais l'homme jusqu'alors immobile fit un vif mouvement pour éviter l'attaque en se contorsionnant sur le côté, malheureusement son placement l'empêcha d'éviter le second coup, qu'il encaissa sans broncher, comme si une barrière de force avait encaissé le choc à sa place.

C'est alors que l'homme entra, dépassant l'emplacement supposé des gardes. Sous ses airs de marchand, il invectivait en cherchant quelqu'un du regard.

«  Maysam, tu vas payer pour la trahison du Père et mon fils! Tu ... Vous ... ici? »
Ne trouvant pas ce qu'il cherchait, l'apparence de l'homme changea entièrement alors que le subterfuge prenait fin. La vue des bandelettes de lin pourri et des chairs putréfiés qu'elles ne couvraient plus partout, ainsi que la coiffe typique de l'ancienne Osirion ne laissaient que peu de doute sur ce qui se trouvait devant eux : une momie, qui pour beaucoup leur rappelait le visage macabre de celle qu'ils avaient vaincu à la Source. La salle parut entièrement changer alors qu'une certaine tension se dégageait de la créature qui défiait les lois de la vie en pleine cité. Enragée, elle tendit ses bras vers Bhaal qui ne s'y laissa pas prendre, pour cette fois.



«  La catin! Cet endroit sera votre tombeau! »



Règles particulières : la vue vers l'extérieur est bouchée des deux côtés par les tentures aux fenêtres.
Désespoir (Sur). Toutes les créatures situées dans un rayon de 9 m (6 c) et capables de voir la momie doivent réussir un jet de Volonté de DD 16 pour ne pas être paralysés par la peur pendant 1d4 rounds.

Round 2

. Le groupe - Doit jouer, sous Bénédiction, Bhaal sous Héroïsme
. Le pas groupe - Doit jouer

Modifié par un modérateur jeudi 14 septembre 2017 22:57:08(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline vaidaick  
#158 Envoyé le : jeudi 14 septembre 2017 21:22:08(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 12 (C12, D10)
REF +4 VIG +4 VOL +5

46 / 46
le sort de Célestin fut sans effet sur l'élémentaire. Pire, ce qui causait tant d'effroi à l'extérieur rentra, et il comprit qui il était. Son fils ? La momie qu'ils avaient vaincu difficilement à la Source Unique était son fils ? Les yeux du sorcier s'écarquillèrent de terreur, et il se mit à balbutier. « N... Non... Non... C'est pas... Possible... Pas encore... Pas ça ! » Terrifié, il était incapable d'effectuer le moindre mouvement, ni même de formuler la moindre idée cohérente.

  • JS volonté contre JS volonté DD16 : 1d20+5 donne [2] + 5 = 7
  • Paralysie (1d4 rounds) : 1d4 donne [4] = 4

Modifié par un utilisateur jeudi 14 septembre 2017 21:26:56(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
thanks 1 utilisateur a remercié vaidaick pour l'utilité de ce message.
Offline Guigui.  
#159 Envoyé le : jeudi 14 septembre 2017 21:41:59(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 14/16
CA : 20 | C : 14 | D : 18
réf:+5 | vig:+8 | vol:+6

32 / 66


Alors qu'Alia se glissait derrière lui d'un mouvement gracieux pour achever l'élémentaire qui l'avait blessé, le géant rouge vit entrer un homme enturbanné, manifestement prêt à en découdre. Il semblait n'en vouloir qu'à Maysam... Jusqu'à ce qu'il les reconnaisse. Il reprit alors sa véritable apparence, celle d'une créature de cauchemar en tout point semblable à la momie que Bhaal avait terrassée à la Source Unique. Se pouvait-il que... ?

Une aura impie de malévolence absolue recouvrit la salle du restaurant comme un linceul. Mais quelles que soit les ressources inconnues dans lesquelles il puisa, il en fallait plus pour faire perdre au fils de Shamira l'empire de lui-même : il avait déjà combattu une créature semblable et l'avait vaincue.

« હું તમને ભયભીત નથી, તમે મલિન ખોટી છો ! RAAAAAAAAAAAAAAH !!! »
Message secret pour UrShulgi,Guigui :
...


Déchaînant toute sa fureur, Bhaal s'acharna sur la créature mort-vivante, la malmenant de puissants coups de boutoirs toutefois insuffisants pour l'achever totalement et la faire retomber en poussière comme sa congénère de la Source.

[libre] rage
[rapide] frappe magique
[complexe] attaque à outrance sur momie
  • JS volonté DD 16 : 1d20+6+2 donne [15] + 6 + 2 = 23
  • Griffe #1 en puissance : 1d20+13+2 donne [17] + 13 + 2 = 32
  • Griffe #2 en puissance : 1d20+13+2 donne [18] + 13 + 2 = 33
  • Morsure en puissance : 1d20+13+2 donne [12] + 13 + 2 = 27
  • Dommages griffe #1 : 1d8+15 donne [3] + 15 = 18
  • Dommages griffe #2 : 1d8+15 donne [5] + 15 = 20
  • Dommages morsure : 1d6+15 donne [6] + 15 = 21

PV en rage : 44/78
CA en rage : 20 - 2 = 18

Modifié par un utilisateur jeudi 14 septembre 2017 22:53:35(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Lyana  
#160 Envoyé le : jeudi 14 septembre 2017 22:22:07(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 20 (C15,D15)
Ref+9* Vig+5* Vol+6*
Représentation : 16/17
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 4/4
Sorts 2 : 4/4

58 / 58

Alors qu'Alia regardait l'élémentaire de terre disparaître, un vent venu de nulle part envahit la pièce, cheveux au vent, elle chercha un bref instant la source de ce phénomène et vit avec surprise que cela semblait venir de l'homme à la peau d'ébène. Lorsqu'une petite cuillère fut projetée violemment contre l'élémentaire de feu et que cela le blessa fortement, elle fut encore plus surprise mais elle n'eut pas le temps de s'attarder, déjà le vent avait disparu et une créature semblable à ce qu'ils avait affronté à la Source Unique entra dans l'établissement, frémissante de colère.

Oh non... pas encore... Les souvenirs de la Source Unique, le cri déchirant de Bhaal, la sensation de la lame qui s'enfonçait dans sa poitrine, Père Chacal, la créature ignoble qui l'avalait... Tout lui revenait en mémoire comme une violente gifle. Elle se sentit submergée par la peur, une terreur terrible.
Non ! Non ! Elle n'avait pas fait tout ce chemin pour échouer maintenant, sa fille allait revenir, Kelmarane devait être reconstruite...

Elle tapa du pied, interrompant brutalement sa danse, dans une position figée, le corps cambré, les bras relevés, le cimeterre prolongeant sa silhouette, elle se força à regarder de nouveau la momie et réussit à prendre le dessus. Elle allait se précipiter contre le monstre à bandelettes quand une voix au plus profond d'elle résonna faiblement.
Fais de Tempête un atout... froid contre feu...

Oui... Remerciant Vardishal, entamant une nouvelle danse, elle s'avança dans le dos de Bhaal et frappa l'élémentaire de feu.


[Immédiate] Final Salvateur
[mouvement]Battle Dance
[pas de placement]E5 - D4
[rapide]Frappe magique
[simple]Attaque Elémentaire Feu
  • JS Vol DD 16 (bénédiction) : 1d20+6+1 donne [8] + 6 + 1 = 15
  • JS Vol DD16 (bénédiction) - Final Salvateur : 1d20+6+1 donne [9] + 6 + 1 = 16
  • Attaque : 1d20+13+1 donne [8] + 13 + 1 = 22
  • Dégâts (1d6 froid) : 1d6+11+1d6 donne [3] + 11 + [1] = 15


Edit : Pas de frappe magique puisque j'ai déjà utilisé une action immédiate.
C'est 1d6+9+1d6 et pas +11, donc 12+1

Modifié par un utilisateur vendredi 15 septembre 2017 11:18:10(UTC)  | Raison: Non indiquée

Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
10 Pages«<678910>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET