Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

11 Pages«<7891011>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Lyana  
#161 Envoyé le : dimanche 19 novembre 2017 16:23:51(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Aksana
CA 15 (C11,D14)
Ref+2* Vig+2* Vol+7*
Sorts 1 : 3/3
Canalisations
3/3 - 1d6

19 / 19

Hämärä
CA 16 (C15, D13)
Ref+5 Vig+2 Vol+5
Talons x2
+6/+6, 1d4-2 (x2)
Fast Healing 1

9 / 9


« Ce n'est pas véritablement moi qu'ils recherchent. Enfin, ils me cherchent mais parce que je suis la seule dont la succube connaisse le nom et je suis facilement reconnaissable. Ils savent que s'ils me trouvent, ils vous trouvent également. Par contre... oui, tu as raison Zorg, elle a bougé, nous devons rejoindre au plus vite le Clan. Quant à celle-là. » Elle désigna la chef de la petite escouade et regarda Jormung. « Je ne pense pas qu'elle soit prête à parler. Tu as vu les cavaliers, il n'y a que le dernier qui a essayé de s'enfuir alors que tout indiquait qu'ils allaient à la mort. Elle ne parlera pas et je préfère laisser les tortures à nos ennemis. Les lois de notre peuple sont claires, la mort à ceux qui trahissent. » Elle fit une légère pause, inspirant fortement. « Je vais le faire. »

Elle siffla en regardant le ciel, Hämärä la rejoignit en poussa un cri, confirmant ce qu'elle venait de dire et se posa sur son bras. Cherchant réconfort auprès des esprits, elle plongea son regard blanc dans celui si bleu de son guide.

[en cours]Lien vital - Jormung : 5 PV de transfert
Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Online Probe  
#162 Envoyé le : dimanche 19 novembre 2017 20:55:04(UTC)
Probe
Rang : Staff
Éclaireur: Éclaireur - contributeur confirmé aux wikis de Pathfinder-FR
Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 5,362

Ilse
Jugement : 1/1
Sorts Lv1 : 3/3
CA 18 (C14, D14)
Ref +4,Vig+4,Vol+6

15 / 15

Voyant leur chamane assurer la cohésion du groupe tout en donnant les indications sur la suite, Ilse hocha la tête en signe d'assentiment et de reconnaissance avant de se mettre à rassembler leurs nouvelles montures. Certaines, plus farouches que d'autres, s'étaient éloignées pour s'assurer une certaine liberté de mouvement. Seulement, pour Ilse qui comprenait plutôt bien le comportement des animaux et savait y faire, la jeune femme ne mit pas plus de quelques minutes pour rassembler les quatre chevaux dont ils avaient besoin.

Tendant l'un des rennes à leur nouveau compagnon, elle se demanda toutefois si celui-ci serait capable de tenir tout en crapahutant sur cette monture si grande pour lui. Sans compter que l'autre semblait utiliser une charrette. Peut-être ne savait-il pas monter ? Par curiosité - et un peu aussi par sollicitude -, Ilse lui demanda : « Ça va aller ? »
D-230 Alchimiste torturé
BN-291 Champion désabusé
Offline UrShulgi  
#163 Envoyé le : lundi 20 novembre 2017 11:40:58(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Jormung
JdS +5, +7, +7
CA : 18/12/16
Blessing : 4/4
Fervor : 2/3
Sacred Weapon : 0/0
Sacred Armor : 0/0

17 / 17


Et par magie? pensa Jormung sans mot dire, la chamane ayant tranché. Il détourna son attention vers le gnome et Ilse, posant un genou à terre.
«  Ça va vous deux? Vous vous êtes bien battus. Tu sais Zorg, ce que tu vois au sol et qui te révulse, si tu n'avais rien fait, c'est toi qui serais là. Portant cette même odeur. » Et peut-être une pire.
La chef morte, Jormung se releva vers son nouveau cheval.
« Sans jouer au chef, on devrait bouger. »

Modifié par un utilisateur lundi 20 novembre 2017 14:58:14(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Guigui.  
#164 Envoyé le : lundi 20 novembre 2017 14:24:45(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Zorg
CA : 13 | C : 13 | D : 11
réf:+2 | vig:+2 | vol:+3

14 / 15


« Je sais bien, oui, » répondit Zorg d'une voix lasse à un Jormung plein de sollicitude, « je sais que c'était nécessaire. Je n'ai pas l'habitude de cela, voilà tout. »

Il se tourna ensuite vers Ilse. « Je sais monter un poney, mais je ne suis jamais monté sur un cheval. C'est tellement grand... J'imagine que si vous me raccourcissez suffisamment les étriers, je devrais pouvoir y arriver, mais je ne sais pas si je pourrai galoper. Dans le pire des cas, je puis monter en croupe avec l'une de vous deux. Je ne suis pas bien lourd... »

A ce moment, il vit Aksana se diriger vers le corps inanimé de la dénommée Lédine, une dague à la main. Que... Qu'est-ce que ça veut dire, "je vais le faire" ? se demanda-t-il en blêmissant à mesure qu'il éliminait les options pour ne laisser que la seule possible.
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline vaidaick  
#165 Envoyé le : lundi 20 novembre 2017 19:30:18(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002
es chevaux avaient été dressés pour le combat, aussi, même sans cavaliers, ils n'étaient pas allés bien loin. Seuls les deux grièvement blessés par le feu de Zorg avaient fui, bien trop effrayés par cet élément terrifiant tous les animaux. Ilse, élevée dans la proximité et la compréhension des animaux aussi bien domestiques que sauvages, n'eut aucune difficulté à les regrouper. Était-ce le fait de se savoir être la Championne des Bêtes, ou un pouvoir mystique lié à la faune grandissait réellement en elle ? La tâche lui parut d'une simplicité extrême, les chevaux venant naturellement vers elle à son approche, sans qu'elle n'ait besoin d'user de ruse.

Pendant ce temps, Aksana décida de prendre sur elle d'achever leur ennemie. Elle s'approcha de Lédine, allongée sur le dos. Celle-ci respirait encore faiblement malgré le sang qui coulait de sa profonde blessure. Jormung venait de la dépouiller de son armure, offrant sa peau vulnérable, recouverte d'une simple tunique, à la dague de la chamane. La samsarane prit fermement sa dague à deux mains, et la plongea dans le cœur de la Sans Clan, mettant fin à ses jours.



e groupe repartit à cheval, suivant la route qui sinuait vers le nord. S'ils rencontrèrent occasionnellement d'autres voyageurs, dont certains paraissaient avoir pris la route vers Nerosyan à la va vite, aucun ne les agressa. Mais vint un moment où, la route se dirigeant vers Kenabres, ils durent la quitter, et comme à l'aller, passer par les plaines. Guidés par Ilse et Jormung, qui étaient habitués à se diriger en pleine nature, ils prirent le chemin de leur village, sans autre encombre. Mais fatalement, malgré leurs montures, la nuit vint à tomber. D'après leurs estimations, il leur restait une demi-journée de trajet. Devaient-ils poursuivre la route de nuit, et faire marcher les chevaux jusqu'au petit matin pour arriver au plus tôt au village, quitte à être fourbus, et à épuiser leurs montures ? Ou leur destin souffrirait-il une nuit de plus loin des leurs ?
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline UrShulgi  
#166 Envoyé le : mardi 21 novembre 2017 11:16:11(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Jormung
JdS +5, +7, +7
CA : 18/12/16
Blessing : 4/4
Fervor : 2/3
Sacred Weapon : 0/0
Sacred Armor : 0/0

17 / 17


Jormung s'arrêta un instant et descendit de sa monture, pour qu'elle profite à son tour de l'instant pour un léger repos.
«  On devrait s'arrêter non? Ces bêtes n'ont pas échappé à la mort pour qu'on les tue à la tache. Et si la prophétie est vraie ... il faut qu'on survive. On risque autant au village qu'ici. On a déjà fait tellement en si peu de temps. Si on s'arrête, je prends le tour de garde quand la nuit sera au plus noir. Si vous voulez qu'on force jusqu'au village, alors je vais leur filer un peu d'eau avant qu'on reprenne la route. »

Il fouilla ensuite dans son sac, sortant sa gamelle.
«  Que la vie nourrisse la vie. » alors que l'eau naissait de ses mains, eau qu'il tendit ensuite vers chaque cheval.

Modifié par un utilisateur mardi 21 novembre 2017 11:18:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Lyana  
#167 Envoyé le : mardi 21 novembre 2017 22:06:50(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Aksana
CA 15 (C11,D14)
Ref+2* Vig+2* Vol+7*
Sorts 1 : 3/3
Canalisations
3/3 - 1d6

19 / 19

Hämärä
CA 16 (C15, D13)
Ref+5 Vig+2 Vol+5
Talons x2
+6/+6, 1d4-2 (x2)
Fast Healing 1

9 / 9

Plus ils s'approchaient de leur tribu, plus la nervosité d'Aksana augmentait. Elle craignait que le cauchemar se soit déjà réalisé et de trouver leur clan réduit à néant. Elle plissa les yeux en direction de leurs yourtes et guetta le moindre panache de fumée, signe d'un incendie, heureusement elle ne voyait rien.

Lorsque Jormung marqua l'arrêt et signifia le campement pour la nuit, elle pensa à insister pour qu'ils continuent leur chemin quitte à n'arriver qu'au petit matin, mais elle renonça. Le demi-orque avait raison, il ne servait à rien d'arriver totalement épuisés et les chevaux morts d'épuisement.

Elle prit donc son mal en patience et commença à préparer le campement pour la nuit.

[en cours]Lien vital - Jormung : 5 PV de transfert


Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Online Probe  
#168 Envoyé le : mercredi 22 novembre 2017 00:30:33(UTC)
Probe
Rang : Staff
Éclaireur: Éclaireur - contributeur confirmé aux wikis de Pathfinder-FR
Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 5,362

Ilse
Jugement : 1/1
Sorts Lv1 : 3/3
CA 18 (C14, D14)
Ref +4,Vig+4,Vol+6

15 / 15

Pas convaincue que cette décision soit la bonne, Ilse suivit tout de même l'impulsion de son amie. La prudence lui dictait de progresser quoiqu'il en coûte. Mais son empathie pour les êtres vivants qui les portaient compta également dans la balance. Remerciant d'un sourire Jormung pour le soin qu'il prenait des bêtes, la jeune femme s'assura qu'aucun danger ne soit présent à proximité tout en essayant de trouver l'endroit le plus approprié pour monter un camp pour la nuit.

  • Perception (trace d'animaux ou passages humains) : 1d20+8 donne [18] + 8 = 26
D-230 Alchimiste torturé
BN-291 Champion désabusé
Offline Guigui.  
#169 Envoyé le : mercredi 22 novembre 2017 18:30:47(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Zorg
CA : 13 | C : 13 | D : 11
réf:+2 | vig:+2 | vol:+3

14 / 15


Pendant le reste de la journée, et à la surprise de ses compagnons, le gnome habituellement si volubile se montra étonnamment calme et silencieux, presque triste. Il semblait "digérer" avec difficulté son premier combat. Mais s'il fut particulièrement mutique pendant le déjeuner, il commença à manifester ses signes de réveil vers la fin de l'après-midi, sous la forme de soupirs prononcés et de moments d'agitation qu'il transmettait d'ailleurs à son cheval, au point qu'Ilse et Jormung durent plus d'une fois remettre celui-ci dans le droit chemin.

Lorsque Aksana prit la décision d'établir le camp, il s'écria : « A la bonne heure ! J'ai cru qu'on n'en finirait jamais. J'ai terriblement mal au cul. Si j'ai des hémorroïdes, je saurai pourquoi. Et j'ai mal au dos, aussi. Voilà pourquoi je ne suis jamais monté à cheval auparavant, » dit-il en s'appuyant sur Ilse qui l'aidait à descendre.

« Sauf ton respect, Cheval, bien sûr, » ajouta-t-il en s'étirant en arrière, les deux mains posées sur les lombaires. « Ce n'est pas de ta faute, mais je crois que je ne suis pas fait pour ça. Il faut que j'aille pisser. »

Mais au lieu de joindre le geste à la parole, il regarda tout autour de lui comme s'il essayait de se repérer, tout en continuant à s'étirer et à gémir. Mais le paysage lui était tout à fait inconnu. « Où sommes nous ? C'est encore loin, votre village ? » Demanda-t-il tandis que les Sangs Hurlants, habitués à camper, s'étaient naturellement réparti la préparation du campement sans même avoir à parler.
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline vaidaick  
#170 Envoyé le : jeudi 23 novembre 2017 09:56:20(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002


l n'y avait nulle fumée provenant de la direction du village des Sangs Hurlants, ni rien qui démontrait une invasion. Rien de concret qui puisse faire penser aux Champions et à leur Guide qu'ils arrivaient trop tard, si ce n'était une crainte enserrant leurs cœurs, les images de la destruction du village encore bien ancrées dans leurs esprits.

Le campement fut monté rapidement, et les tours de gardes désignés. La nuit était calme, le ciel clair et sans nuage, la température idéale pour camper. Habitués à la vie sauvage, les sarkoriens trouvèrent rapidement leurs marques, contrairement à Zorg, qui se trouvait bien loin du confort, pourtant très limité, de sa petite chambrette sous les toits.





'était un songe. Elle le savait, elle rêvait. Et pourtant, son image était parfaitement claire. Elle se tenait, face à elle, son sourire charmeur plaqué sur son visage de démone, la dévisageant comme on le ferait d'une vieille connaissance qu'on n'aurait pas croisé depuis longtemps.

« Bonsoir Aksana. Je suis contente que tu ailles bien. Et je vois que tu as déjà retrouvé mon petit Scorpion de Feu ? Je t'en félicite ! Ces pauvres Sans Clans qu'il a carbonisé n'avaient aucune chance contre vous, c'était évident ! Mais ils m'auront été utiles à vous repérer. Maintenant, je sais vers où vous vous dirigez. Ce n'est qu'une question de temps avant que je vous retrouve. Personnellement. »

Son sourire s'élargit, se faisant moqueur. « Oh, tu penses être à l'abri au Mendev, protégée par les Pierres-Vigiles ? Mais elles vont tomber, ma chère. Pourquoi crois-tu que notre armée se regroupe à Kénabres ? Je te l'ai dit, ce n'est qu'une question de temps. Et tu dois le savoir, pour les démons, le temps, ce n'est rien. »

« Mais ne t'inquiète pas. Toi et tes petits Champions nous aurez bientôt rejoins. D'autres que moi veulent votre mort. Ils voient en vous des ennemis. Ils n'ont pas compris que vous étiez notre avenir. Soyez prudents, je ne pourrai pas toujours vous protéger de mes concurrents. »

Elle approcha sa main griffue, comme pour caresser le visage de la samsaran, mais laissa son geste en suspens. « Je te veux à mes côtés, ma sœur. Ainsi que tes Champions. Je vous veux tous à mes côtés. Vous comprendrez bien assez tôt pourquoi... »

L'image qui s'était imposée à son esprit s'évanouit aussi subitement qu'elle était apparue. Le rêve avait cessé, tout simplement, sans pour autant que quoi que ce soit réveille Aksana.

Aksana peut terminer sa nuit tranquillement, ou se réveiller pendant un des autres tours de garde, selon ton choix.




a nuit se passa sans encombre. Nul animal sauvage n'était venu les déranger, nulle patrouille Mendevienne sillonnait les alentours, à la fois trop éloignés de la frontière et de la route, et nul cultiste ne les avait suivi jusque là. La journée s'annonçait aussi radieuse que celle de la veille, le soleil levant réchauffant doucement la nature qui les entourait. Une calme matinée d'été, idéale pour la chasse, les passes d'arme, la lecture, ou l'apprentissage de nouveaux rites. Si ce n'étaient les sombres présages des derniers jours...

Modifié par un utilisateur mardi 24 juillet 2018 19:36:50(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Lyana  
#171 Envoyé le : jeudi 23 novembre 2017 21:33:41(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Aksana
CA 15 (C11,D14)
Ref+2* Vig+2* Vol+7*
Sorts 1 : 3/3
Canalisations
3/3 - 1d6

19 / 19

Hämärä
CA 16 (C15, D13)
Ref+5 Vig+2 Vol+5
Talons x2
+6/+6, 1d4-2 (x2)
Fast Healing 1

9 / 9

Les yeux d'Aksana s'ouvrirent brutalement dans la nuit noire, la tête encore pleine du rêve qu'elle venait de faire. La silhouette de Jormung se détachait légèrement et sa tête se tourna vers elle vérifiant que tout allait bien. Elle se repositionna de façon à lui tourner le dos et resta un instant, yeux grands ouverts, repensant au rêve. Non, ce n'était pas un rêve, elle le savait, la succube s'était bien adressée à elle par l'intermédiaire du monde des songes, elle savait où ils étaient et où ils allaient. Elle savait aussi qu'ils avaient retrouvé Zorg et pire, elle savait qu'ils avaient affronté les sans-clans et avaient triomphé. Comment faisait-elle ?

Elle ne cessa d'y repenser et ne put retrouver le sommeil. L'aube arriva enfin et elle se leva aussitôt. Elle laissa ses compagnons se relever et se préparer puis leur parla.
« La succube est venue me parler cette nuit. »

D'un coup, elle eut la certitude d'avoir le plus totale attention.

« Cela doit l'amuser d'essayer de m'effrayer ainsi. Si elle n'a pas réussi, menteuse, elle a dit suffisamment de choses pour m'inquiéter. Elle sait que nous avons retrouvé le Champion de Feu et que nous avons vaincu les Sans-Clans et elle dit savoir où nous nous rendons. Je veux bien la croire. Elle a également annoncé que les Pierres de Garde n'allaient pas tarder à s'effondrer. Ça semble impossible mais ça expliquerait le regroupement des troupes démoniaques au pied de Kenabrès. Toujours est-il que tant que les Pierres tiennent, nous sommes à l'abri et le village est sauf. Mais si elles devaient s'effondrer... »

Elle regarda ses compagnons et vit sur leur visage qu'ils avaient compris, ils ne pourraient pas rester au village.

« Ne tardons pas, chaque heure compte, nous avons encore le temps d'avertir le clan. Et n'oublions pas que ce sont là les paroles d'une succube. Elle a dit suffisamment de vérité pour cacher des mensonges. »

Oui. Tout le reste n'est que mensonge de démon... ... ma sœur... elle n'a dit cela que pour me troubler. Elle ne réussira pas.

[en cours]Lien vital - Jormung : 5 PV de transfert

Modifié par un modérateur vendredi 24 novembre 2017 19:40:11(UTC)  | Raison: Non indiquée

Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline UrShulgi  
#172 Envoyé le : vendredi 24 novembre 2017 11:34:45(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Jormung
JdS +5, +7, +7
CA : 18/12/16
Blessing : 4/4
Fervor : 2/3
Sacred Weapon : 0/0
Sacred Armor : 0/0

17 / 17


Jormung prit le temps d'expliquer les rudiments de ce qu'ils avaient fait à Zorg, l'homme aimait apprendre, ils ne perdaient rien à lui décrire ce qu'il assimilerait sans nul doute bien vite.
La nuit tombée, Jormung profitait de sa vision supérieure aux humains pour observer chacun de ses compagnons, ou leur tente. Il repensait aux combats qui les attendaient encore, au grand désespoir de Zorg et peut-être d'Ilse. Il se faisait moins de souci pour Aksana, qui acceptait son destin comme personne. Son destin.
Il levait les yeux au ciel, observant ces choses nommées étoiles. Il s'était moqué des destins, arguant à Aksana qu'il y croirait le jour où il se montrerait à lui. Le destin l'avait pris au mot, et s'était montré à lui en plein dans la face, sans prévenir.

Qu'en pensaient ses parents? Son père était-il fier de son dernier combat? Et sa mère, de le voir arpenter les terres accompagnées de son clan. Il soupira. Il se serait bien laisser à un moment poignant, de ceux dont les humains avaient le secret, mais deux yeux jaunes à quelques dizaines de mètres de lui lui rappelèrent où il se trouvait. Il attrapa lentement le manche de sa bardiche, rappelant à la bête qui l'observait, et qui devait aussi le voir comme une paire d'yeux de prédateur, qu'il ne manquerait pas d'écourter ses jours, comme le rappeler l'odeur sur sa lame, qui avait peut-être attirée l'animal. Il repartit sans bruit, ses yeux disparaissant du champ de vision du demi-orque.

Au réveil, Jormung communiait avec la nature, et fit quelques exercices physiques, parfois fort habiles pour quelqu'un de sa constitution, voyant qu'Akasana le regardait sans rien dire. Quant il eut fini,, la phrase qu'elle prononça glaça un instant son sang, avant qu'il ne se mette au contraire à bouillir.

« Allons-y alors, vite. On devrait peut-être préparer des messages à envoyer aux Mendeviens pour l'avertissement donné par cette démone. On ne peut pas forcément les sauver, mais on peut faire payer chèrement aux démons leur audace. » dit-il en s'approchant de Zorg pour l'aider à monter. Il regardait Ilse, observant si elle tenait le choc des nouvelles comme la femme courageuse qu'il voyait à chaque fois qu'il la contemplait, sans mot dire.


Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Guigui.  
#173 Envoyé le : vendredi 24 novembre 2017 21:42:37(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Zorg
CA : 13 | C : 13 | D : 11
réf:+2 | vig:+2 | vol:+3

15 / 15


Pendant la soirée, les Sangs-Hurlants purent constater ce que signifiait réellement être un "urbain" : Zorg ne savait absolument rien faire : ni soigner les bêtes, ni choisir les bons fagots pour le feu, ni préparer le repas... La seule chose à laquelle il contribua utilement fut, sans surprise, l'allumage du feu.

Il prit son tour de garde de mauvaise grâce mais, comprenant la nécessité d'en passer par là, s'exécuta néanmoins sans trop rechigner. En revanche, le matin le trouva particulièrement geignard et mal luné. Ce n'était que jérémiades du genre « j'ai pas fermé l’œil de la nuit », « j'ai mal au dos » et « tchâââ ! Et voilà, j'ai attrapé froid ! » mais, aussi curieux que cela puisse paraître, les Sang Hurlants commençaient à s'y habituer et ne réagissaient plus, ne considérant ses plaintes que comme l'expression d'un oiseau matinal au cri particulièrement désagréable. Et qui pouvait demander à un oiseau de se taire ?

Zorg était assis sur une pierre, son grimoire sur les genoux, et récitait à voix basse ses formules magiques pour graver dans son esprit les symboles ésotériques qui déclencheraient sa magie le moment venu, quand Aksana leur parla de son rêve. De la façon dont elle amena le sujet, la chamane eut immédiatement l'attention de Zorg, figé en une écoute attentive.

« N'oubliez pas que c'est un démon, » professa-t-il en refermant son grimoire, « le mensonge et l'intimidation font partie de sa nature. Qu'elle sache tout de nos faits et gestes est effectivement inquiétant, mais si son pouvoir était si grand, nous serions déjà morts, ou entre ses griffes. Elle a pu user de divination, ou encore peut-elle voir à travers les yeux de ses disciples... Comment le savoir ? Mais je ne vois aucune raison pour que les Pierres de Garde s'effondrent et, si par malheur c'était le cas, pardonnez-moi mais... la destruction de votre clan serait le moindre souci de ce pays. Laissons pour le moment la question des Pierres de Garde entre les mains des croisés. Je suppose qu'ils ne sont pas tous obsédés, et qu'il y en a certains parmi eux qui sont moins sûrs de leur force et plus vigilants. Nous ne pouvons rien faire que de nous en tenir à votre plan, pour le moment. »

Modifié par un utilisateur samedi 25 novembre 2017 08:22:51(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Online Probe  
#174 Envoyé le : vendredi 24 novembre 2017 22:08:09(UTC)
Probe
Rang : Staff
Éclaireur: Éclaireur - contributeur confirmé aux wikis de Pathfinder-FR
Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 5,362

Ilse
Jugement : 1/1
Sorts Lv1 : 3/3
CA 18 (C14, D14)
Ref +4,Vig+4,Vol+6

15 / 15

Pas forcément rassurée par l'intervention d'Aksana, la jeune femme se rebiffa inconsciemment lorsqu'elle entendit Zorg traiter leur clan comme quantité négligeable.

À son goût, Ilse trouvait en revanche que la survie de son clan était de la première importance. Elle-même n'avait qu'une idée plutôt vague de l'Histoire mais elle savait que les sarkoriens étaient intimement liés à la présence des démons sur ces terres et qu'ils constituaient une force sous-estimée qui compterait pour sûr lors de la confrontation finale. Elle en avait l'intime conviction. Sinon, si leur présence était superflue, pourquoi les gens de la ville venus d'ailleurs n'avaient-ils pas déjà réussi à se débarrasser de cette insulte au visage du monde et de la Nature ? Non, c'était certain. La pierre angulaire de cette quête résidait sur le clan des Sang-Hurlants et l'éveil de leurs Champions.

Toutefois, parce qu'Ilse s'était faite au babillage du gnome, elle décida de considérer que cet avis réfléchi ne constituait pas une insulte à son peuple et qu'il fallait passer outre. En l'absence d'une meilleure idée, elle se contenta d'abonder brièvement dans son sens. « Nous sommes au moins d'accord pour repartir en direction de notre clan. Alors mettons-nous en route. Il sera toujours temps de discuter des détails en chemin. »

Joignant le geste à la parole, la chasseresse commença par rassembler ses affaires avant de s'occuper des chevaux.

Ilse a médité avant la discussion de groupe, mais je n'ai pas trouvé de façon élégante et courte de l'indiquer dans le RP.
D-230 Alchimiste torturé
BN-291 Champion désabusé
Offline vaidaick  
#175 Envoyé le : lundi 27 novembre 2017 22:20:12(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002


près un frugal repas avalé rapidement, le groupe se remit en route pour le village. Les montures de guerre des Sans Clan étaient bien dressées, et faciles à guider. En revanche, les selles étaient de basse qualité, rendant la randonnée assez peu confortable. Ce qui n'empêcha pas les Champions et leur Guide de se hâter, laissant aux chevaux le minimum de repos pour arriver rapidement à destination.

Quand ils arrivèrent en vue du village, les guetteurs s'annoncèrent en les reconnaissant, reprenant rapidement leur poste une fois assurés qu'il n'y avait nul danger ni besoin d'eux. Non sans un regard surpris et suspicieux vers le gnome qui accompagnaient les leurs...

Leur arrivée au sein du village, campement composé de yourtes qui semblaient à Zorg disposées sans ordre logique, fut accueillie par une foule compacte, chacun venant aux nouvelles en cessant toute activité, jetant à Zorg les mêmes regards que les guetteurs, et harcelant Aksana de questions. Foule qui fut rapidement fendue par la garde d'élite de Bors, ouvrant un passage au Chef de Clan, accompagné de Ulf et Soniela.

L'homme, doté d'une puissante carrure malgré son âge mûr, observa Zorg en plissant les yeux, avant de se tourner vers Aksana, Ilse et Jormung. « Bon retour chez vous, mes enfants ! Nous allons nous occuper de vos chevaux. » dit-il de sa voix grave portant loin en désignant d'un geste du bras deux jeunes du clan, qui s'avancèrent aussitôt pour saisir les rênes des montures. « Je suis persuadé que vous avez de nombreuses choses à nous expliquer. Suivez-moi dans ma yourte, avec votre invité. » Il s'en détourna, entouré de ses gardes, Soniela et Ulf l'accompagnant sans y avoir été explicitement invités - mais avaient-ils besoin d'une invitation ?

Arrivés au centre du village, dans l'une des plus grandes yourtes, il entra le premier. Chacun attendit cérémonieusement qu'il se soit installé dans son fauteuil, puis que la Chamane et le Chef de Guerre en fassent de même, avant que les gardes d'élite ne laissent entrer le groupe, restant devant l'entrée de la yourte, en bloquant l'accès.

« Je suis Bors, le chef des Sangs Hurlants. » se présenta-t-il en regardant brièvement Zorg avant de poursuivre à l'intention de la Guide. « Aksana-kila, peux-tu me raconter votre périple ? Jeunes Ilse et Jormung, vous êtes invités également à vous exprimer. Nous déciderons ensuite de ce que nous devrons faire. »
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Lyana  
#176 Envoyé le : lundi 27 novembre 2017 23:29:57(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Aksana
CA 15 (C11,D14)
Ref+2* Vig+2* Vol+7*
Sorts 1 : 3/3
Canalisations
3/3 - 1d6

19 / 19

Hämärä
CA 16 (C15, D13)
Ref+5 Vig+2 Vol+5
Talons x2
+6/+6, 1d4-2 (x2)
Fast Healing 1

9 / 9

Aksana termina de communiquer avec son esprit protecteur à travers Hämärä puis prit le rapide repas préparé Ilse. Avant de monter à nouveau à cheval, elle se consacra un instant, murmurant quelques paroles dans la langue des samsarans alors qu'un halo pale l'entoura, la même lumière étincela un instant autours de Jormung puis de Zorg, mais pour l’apercevoir il fallait être attentif.
Elle monta enfin sur sa monture, grimaçant légèrement, encore courbaturée de la veille, cependant sans rechigner, tant elle avait hâte de rejoindre le village des siens.

La route fut facile, exception faite du confort des selles, et lorsqu'elle reconnu les alentours du village et qu'aucune trace de destruction n'apparut, elle respira de nouveau correctement.
Elle salua les éclaireurs et remarqua les regards en coin qu'ils leur lançaient en voyant le gnome parmi eux, regards qui ne firent que s'accentuer au fur et à mesure qu'ils entraient dans le village. Elle figea un sourire à ses lèvres devant les questions que ne cessaient de poser les siens, elle comprenait leur stupéfaction mais elle ne pouvait s'empêcher d'en être agacée. Elle se rendait compte à cet instant qu'elle avait totalement accepté Zorg comme Champion du Feu et trouvait très désagréable les regards dubitatifs des membres du clan.

Enfin, ils arrivèrent face à Bors, elle ne put s'empêcher de regarder Ulf et esquissa un vrai sourire en croisant son regard. Elle descendit de cheval, salua respectueusement le chef du clan et le suivit jusqu'à sa yourte, s'assurant que Zorg les suivait bien, ne s'éloignait pas et ne décidait pas à répondre aux multiples questions posées de sa manière si... fleurie.

Attendant que les chefs s'installaient, elle s'adressa à voix basse au gnome : « L'homme qui nous a salué est Bors, notre chef, il est le juge suprême du clan, la femme qui l'accompagnait est Tetka-Soniela, la chamane du clan, mais tu l'auras deviné, et le guerrier qui est entré avec eux, c'est Ulf, le chef de guerre. A eux trois, ils sont l'équilibre du pouvoir du clan. Évidemment, ils méritent qu'on leur parle avec respect. »

Elle termina sa courte explication lorsque les gardes leur firent signe d'entrer. Elle pénétra dans la yourte et salua de nouveau chacune des personnes assises, commençant par Bors, finissant par Ulf, signifiant par cet ordre que sa fidélité allait d'abord à la chamane avant le maître de guerre, les guerriers, eux, saluaient d'abord l'homme avant la samsarane.

« Je ne m'attarderai pas sur le chemin jusque Nerosyan, la route fut calme et sans embuche, une fois dans la ville nous allâmes directement à l'auberge de l'Ours qui Jongle dont nous avait parlé York, le marchand. Il faudra le remercier la prochaine fois qu'il passera, cela nous a évité bien des ennuis, Yourik l'aubergiste et sa femme ont été très accueillants et de très bons conseils. Le lendemain de notre arrivée, nous sommes partis à la recherche du Champion de Feu. Les esprits veillaient sur nous, car à peine après quelques heures de recherches nous l'avons trouvé, pas très loin de l'auberge. Je vous présente donc le Champion du Feu, incarnation de l'ancien druide originel, Zorg Zerghull, maitre magicien et adepte de la magie du feu. »

Elle fit un geste de la main, désignant le gnome alors qu'elle citait son nom et reprit très vite avant que quiconque ait le temps de parler ou de jurer.

« Il n'y a aucun doute, c'est le Champion du Feu, je l'ai reconnu dès que je l'ai vu. Les Druides originels me sont à nouveau apparus et si elle n'avait pas cet aspect à l'origine, elle s'est bien incarnée dans un gnome manieur de feu. De plus, je l'ai vu combattre et sa maîtrise de son élément est impressionnante. »

Elle fit une courte pause, laissant à chacun digérer la nouvelle et continua son récit : « Nous avons profiter d'être en ville pour rencontrer des magiciennes afin d'essayer de comprendre les raisons de cette incarnation, il semblerait que l'ancêtre de Zorg ait fait des expériences de toute sorte qui pourraient peut-être expliquer la situation actuelle. Nous décidâmes que puisque nous avions accompli la mission pour laquelle nous étions partis de revenir aussitôt sachant que la succube savait que le Champion de Feu était à Nérosyan et qu'elle avait dû envoyer des hommes à sa recherche. Nous avons eu confirmation que c'est bien ce qu'elle fit, sur la route du retour nous avons rencontrer des Sans-clans traitres à leur sang qui nous recherchaient et cherchèrent à nous tuer ou nous capturer. Ils ne pourront plus faire ni l'un ni l'autre. Jormung, Champion de la Pierre, Ilse, Championne des Bêtes Sauvages et Zorg, Champion du Feu, firent preuve d'une habilité au combat à nul autre pareil et défirent la jeteuse de sort qui leur servait de chef, un guerrier sacré et quatre cavaliers sans être blessés eux-même. C'était hier, nous avons dressé le campement et pendant la nuit la succube est venue me parler dans mes rêves. Elle a confirmé, si besoin était, que Zorg était bien le Champion du Feu, elle savait également que nous avions affronté ses hommes alors que nous avions tout fait pour qu'aucun ne puisse aller témoigner de ce qu'il avait vu. Elle m'a dit autre chose, les Pierres-Vigiles qui nous protègent, vont tomber et les démons déferler sur le pays. Les troupes démoniaques sont déjà en train de s'amasser près de Kénabrès en attente de l'évènement. Je ne sais comment ils comptent détruire les Pierres mais elles vont tomber.
Lorsque cela sera fait, elle viendra nous chercher. Elle ne veut pas nous tuer, elle veut nous rallier à elle. Même si je ne comprend pas comment elle peut penser réussir une pareille chose. »


[en cours]Lien vital - Jormung / Zorg : 5 PV de transfert


Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
thanks 2 utilisateur ont remercié Lyana pour l'utilité de ce message.
Offline UrShulgi  
#177 Envoyé le : mercredi 29 novembre 2017 14:59:00(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Jormung
JdS +5, +7, +7
CA : 18/12/16
Blessing : 4/4
Fervor : 2/3
Sacred Weapon : 0/0
Sacred Armor : 0/0

17 / 17


Jormung souriait amicalement aux plaintes gnomesques du petit matin. Il ne savait pas si il l'enviait d'avoir une longue à pouvoir se plaindre, ou si au contraire il avait raté de nombreuses opportunités par un esprit vite découragé.
La gravité de la situation chassa vite ses interrogations onanistes, comme les sages paroles du plaintif. L'ennemi en effet, ne manquerait pas de tester leur volonté et d'attiser les craintes, pour pousser à la faute. Heureusement pour lui, il ne doutait pas que tous les présents aient la volonté nécessaire pour mener leur mission à bien. Restait à voir ce qu'il en serait du dernier d'entre eux, qu'ils ne connaissaient pas encore, sauf si ...

La vue du village lui arracha un sourire flatteur pour les humains. Il n'aurait pas cru que le village lui manquerait si hâtivement. Suivant Aksana, il inclina la tête devant son chef, écoutant la chamane faire leur récit, hochant la tête avant d'ajouter brièvement :

«  Chef Bors, je confirme tout cela. J'ajouterai que le Champion du Feu a bien montré ses talents avec l'élément qui est le sien, et malgré son manque évident d'expérience au combat, a eu le courage d'affronter, en pleine mêlée, des sarkoriens aguerris. Ça serait une erreur de penser sa taille comme proprotionnelle à sa valeur. Proportionnelle.
Peut-être devrions prévenir les pierres de garde de ce qui se trame au plus vite, tout démon qui tombera contre eux est un démon que nous n'affronteront pas. »



Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Guigui.  
#178 Envoyé le : mercredi 29 novembre 2017 22:26:59(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Zorg
CA : 13 | C : 13 | D : 11
réf:+2 | vig:+2 | vol:+3

15 / 15


L'arrivée au village fut pour Zorg comme la promesse d'un grand soulagement. Il allait enfin pouvoir descendre de cette si grande bête et reposer son dos et son fessier des tourments qui lui avait infligé la mauvaise selle sur laquelle il avait du s'assoir pendant une journée et demi. Il s'était imaginé, sans trop savoir pourquoi, accueilli avec des fleurs par des villageois prêt à fêter le retour de leur Champion du Feu.

Mais il déchanta bien vite. La plupart des regards étaient au mieux suspicieux, au pire hostiles, et personne ne le salua. Il était disposé à faire bonne impression mais l'accueil qui lui était réservé était des plus décourageants. Ça commence bien ! Gémit-il en son for intérieur.

Lorsque tout le monde fut installé dans la tente du chef, Zorg écouta attentivement Aksana lui présenter les personnages les plus importants, et retint leurs noms. Il retint également que Jormung et Ilse étaient "également invités à s'exprimer avant qu'une décision ne soit prise", mais lui non. Alors ça, mon gros bonhomme, si tu crois que Zorg va se laisser embarquer sans avoir son mot à dire, tu te fourres le doigt dans l’œil ! Se jura-t-il, les dents serrées. Décidément, ça ne se passait pas du tout comme prévu.

Mais Aksana fit de leur périple un récit fidèle, et de lui un portrait élogieux, ce qui contribua assez largement à le calmer, d'autant que Jormung en rajouta une couche. Bien sûr, elle avait à cœur que sa mission réussisse et que le Champion du Feu trouve la place qui était la sienne, mais ce n'était pas un éloge feint. Depuis le combat de la veille, quelque chose avait changé, quelque chose qui les avait rapprochés, eux vers lui et lui vers eux. Même Zorg, tout autocentré qu'il était, ne pouvait le nier.

« Bien, » commença-t-il après que Jormung eut parlé, « maintenant qu'il est établi que je suis bien le Champion du Feu et non un quelconque colporteur de breloques, je suppose que j'ai moi aussi le droit de prendre la parole devant vous, chef Bors. Permettez-moi de vous présenter mes respects, à vous-même, à... Tekta-Soniela votre chamane, et à vous, Ulf, chef de guerre du clan. Comme Frau Aks... Comme Aksana-Kila vous l'a annoncé, je suis Zorg, le Scorpion de Feu. »

Si sa première remarque avait été empreinte d'une certaine amertume, Zorg avait su se maîtriser pour introduire une dose de solennité dans ses respects, comme il convient à un champion du clan. Mais au moment où il se présenta lui-même comme Champion du Feu, Kyppyk sortit de son col pour se jucher sur sa tête, et commença a exécuter une sorte de danse nuptiale.

« Le récit d'Aksana est précis et... et complet, » reprit-il en essayant de faire descendre Kyppyk qui remonta de plus belle, « j'y ajou... J'y ajouterai simplement quelques détails. Tout... Ach, Kyppyk, hör sofort auf, willst du ? Hum... Tout d'abord, j'ai moi aussi été le sujet d'une vis... d'une vision qui... » Mais le scorpion continuait sa gigue endiablée sur l'occiput du Champion du Feu, l'empêchant de se concentrer. Finalement, ce dernier n'y tint plus. « Kyppyk ! Es ist jetzt ernst, versehst du ? mach dich klein ! » Siffla-t-il en attrapant son alter-ego à deux mains pour l'enfoncer dans son pourpoint.

« Hem... Où en étais-je ? Ja ! La vision. J'ai donc eu une vision de notre ennemie, sans doute au même moment que celle qui a assailli Aksana et vos champions, et elle s'est adressée à moi pour... pour me dire qu'elle venait me chercher, » acheva-t-il dans un souffle en déglutissant péniblement. « Mais heureusement, ils m'ont trouvé avant elle, et me voilà ! »

« Aksana m'a expliqué que vos traditions stipulent qu'à travers les âges, des champions viendront de tous les horizons, y compris des champions étrangers au clan. Mais cela signifie également, d'après elle, qu'un de mes ancêtres a... et bien... est venu ici et a... euh... eut des... relations charnelles... euh... avec une des incarnations passées de l'une ou l'autre des chamanes du clan. En tout cas, le sang de l'une des deux coule dans mes veines, semble-t-il. Tout ça pour dire que j'ai bien volontiers accepté de quitter la sécurité et le confort de Nerosyan pour venir vous aider dans votre quête. Après tout, c'est un peu comme si vous étiez mes cousins de la campagne, n'est-ce pas ? » Fit-il avec un air réjoui, en écartant les bras comme pour appuyer sa conclusion.

Modifié par un utilisateur mercredi 29 novembre 2017 23:01:37(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline vaidaick  
#179 Envoyé le : jeudi 30 novembre 2017 22:47:30(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002
e trio dirigeant écouta Aksana avec attention. Si Soniela demeurait parfaitement stoïque quant à la nature du Champion de Feu, Bors paraissait un peu plus dubitatif. Ulf, quant à lui, ne faisait aucun effort pour masquer son mécontentement. Il toisait le gnome comme si celui-ci allait leur causer des problèmes dont il se serait bien passé. Cependant, il se garda bien de dire quoi que ce soit, se contentant d'écouter les uns et les autres sans les interrompre. Il eut même malgré lui un léger signe d'étonnement appréciateur lorsqu'il fut conté que le groupe affronta six adversaires sans récolter la moindre égratignure. Mais aussitôt après, son air se renfrogna à l'annonce que les démons risquaient de déferler sur le pays.

Ils laissèrent ensuite Jormung apporter ses propres mots au récit, et se tournèrent presque imperceptiblement vers Ilse, comme s'ils attendaient qu'elle prenne la suite à son tour. Mais ce fut Zorg qui enchaîna. Ce que Ulf parut peu apprécier, mais un simple geste de la main de Soniela dans sa direction lui imposa de garder le silence.

Ce fut d'ailleurs elle qui prit la parole après le Scorpion de Feu, sur un ton posé et solennel. « Bienvenue à toi, Champion du Feu. » commença-t-elle. « Je suis heureuse de constater que te trouver ait été aussi rapide et facile, et heureuse que tu aies pris la décision de nous aider. »

Une ride de contrariété barra son front. « En revanche, savoir que cette Erenya vous veut personnellement à ses côtés ne m'enchante pas vraiment. D'autant plus qu'elle parait disposer de puissantes capacités... trop puissantes pour une simple succube... Soit elle est plus que cela, soit elle n'est que la représentante d'un maître encore plus puissant... Soit les deux. » termina-t-elle sombrement.

Le chef poursuivit. « Peu importe. Cette démone est notre ennemie. Qu'elle veuille nos Champions à ses côtés, ou qu'elle veuille les tuer. Et nous devons l'en empêcher. Ce qui commence par les empêcher d'entre dans notre pays. Les Pierres-Vigiles sont notre assurance que cela n'arrive jamais. Mais si elles venaient à tomber, ce pourrait être catastrophique. Je pense sincèrement que les croisés en sont conscients et font au mieux. »


Enchaînant, le jeune chef de guerre répliqua. « Nos éclaireurs ont entendu dire que les démons se rassemblaient à Kenabres. Ils n'en font pas mystère. Je ne vois pas ce que nous pourrions leur apprendre de plus dans l'immédiat. Ils ne prendraient certainement pas au sérieux le fait qu'on leur annonce qu'une succube a parlé en rêve à notre chamane. Et compte tenu des anciennes croisades, qui firent peut-être plus de victimes chez les nôtres que chez les démons avec leurs chasses aux sorcières, ça vaudrait peut-être mieux... »

Soniela hocha la tête à ses propos. « Les avertir part d'un bon sentiment, mais je ne vois pas comment convaincre les croisés de la véracité de nos propos sans prendre de risques. Et une question reste toujours en suspens. » rajouta-t-elle en regardant les Champions et leur Guide un par un. « Nous avons la Guide, et trois des quatre Champions. Où se trouve le Champion de la Terre ? Peut-être est-ce là notre priorité, avant toute chose ? »

Modifié par un utilisateur mercredi 6 décembre 2017 21:07:10(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Lyana  
#180 Envoyé le : vendredi 1 décembre 2017 00:02:24(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Aksana
CA 15 (C11,D14)
Ref+2* Vig+2* Vol+7*
Sorts 1 : 3/3
Canalisations
3/3 - 1d6

19 / 19

Hämärä
CA 16 (C15, D13)
Ref+5 Vig+2 Vol+5
Talons x2
+6/+6, 1d4-2 (x2)
Fast Healing 1

9 / 9

Aksana écouta l'intervention de Jormung puis serra les dents lorsque Zorg parla sans en être invité. Heureusement, Soniela empêcha Bors de lui refuser la paroles. Elle observa les visages des trois chefs, la chamane était impassible et on ne savait ce qu'elle pouvait penser, Bors semblait troublé et incrédule, Ulf, quant à lui, était en colère. Il ne pouvait admettre que le salut de leur peuple passe par un nabot étranger, elle savait que ça allait être la réaction du clan dans sa majorité, surtout chez les guerriers.

Elle s'arracha à ses pensées lorsque la trinité parla, hochant la tête approbatrice quant aux relations houleuses de leur peuple avec les croisés, elle non plus n'avait pas oublié les siens sur les buchers mendeviens.
L'interrogation de la chamane lui fit suspendre brièvement sa respiration. Comme les regards se posaient de nouveau sur elle, elle sut qu'elle ne pouvait plus longtemps taire ce qu'elle savait.

« Il ne sera peut-être pas besoin de chercher le Champion de la Terre, Tetka-Soniela, je crois savoir qui il est. Lors de la cérémonie d'Union, j'ai eu le souvenir des Druides Originels, j'étais à leur côté, j'étais leur témoin. C'est ainsi que nous avons su que les Quatre étaient revenus et que j'étais leur Guide. Lorsque nous avons rencontré le Champion du Feu, un nouveau souvenir est remonté à ma mémoire, c'est ainsi que j'ai su qui était Zorg, dans ce souvenir il y avait à nouveau les Druides. Cette fois, j'ai vraiment vu leur apparence originel, un humain impressionnant pour Jormung, un homme élancé pour Ilse, une femme somptueuse pour Zorg... » Elle ne put s'empêcher de sourire lorsqu'elle vit le regard stupéfait et abasourdi d'Ulf cherchant à retrouver les traits féminins sur le gnome, mais très vite elle reprit son sérieux. « Je n'ai pas vu la quatrième, je n'ai entendu que sa voix, une voix de femme, la même que dans la première vision mais cette fois, elle s'exprimait par ma bouche. »

Elle s'arrêta un instant devant le regard de totale surprise que lui renvoyait les yeux sans pupilles de Soniela.

« Je ne sais comment c'est possible mais Zorg a également eu une vision quand il nous a vu la première fois, il vous racontera cela mieux que moi mais cela semble confirmer ce que mon âme me dit et que je me refusais à croire car cela n'est jamais arrivé et surtout car cela ne devait pas arriver, un Champion s'est incarné dans une Guide. »

La voix d'Aksana était teintée d'amertume, de colère et de culpabilité, elle éprouvait de la honte à enfreindre ainsi les fondements des croyances de leur peuple, comme si elle en était directement responsable.


[en cours]Lien vital - Jormung / Zorg : 5 PV de transfert


Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
11 Pages«<7891011>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET