Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

35 Pages<12345>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#41 Envoyé le : dimanche 14 janvier 2018 13:54:31(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Le vieil homme soupira de soulagement alors qu'une partie de ses plaies se refermait et que les couleurs revenaient à son visage.
« Merci! Merci, maître halfling. Je ne serai sans doute pas allé très loin sans vous. Qui aurait cru ça de la part d'un patient? »

Il secoua la tête et fit quelque pas.
« Nous sommes dans l'asile de Briarstone, près de Thrushmoor. Enfin, le bâtiment est l'asile de Briarstone, mais vu ce qui se passe dehors...Et pour autant que je sache, vous êtes des patients. J'ignore exactement pourquoi vous avez été admis, mais je vous ai vu deux ou trois fois avant que tout ne devienne un cauchemar...vous étiez en transe, cathatoniques, et apparemment sérieusement amnésique. Heureusement pour moi, vous avez repris vos esprits juste à temps! »

Il grimaça en entendant parler de leur perte de mémoire.
« Là, je ne peux rien pour vous. Je suis pas médecin, simplement un des assistants. »

Tatiana
CA 22 (C11, D21)
Réf+3 Vig+2 Vol+4
SM33/33-Normale
Etat : perdue

10 / 10

Tatiana grimaça en entendant l'explication.
« Un asile? Thrushmoor? Je... »
Elle fronça les sourcils.
« Je sais que je devrais m'en souvenir, mais il n'y a rien à faire. Tout est...vide. Nous avons tous fait le même rêve, enfin, nous cinq, en tout cas. Ca a sans doute un sens. Mais pour l'instant, je ne vois pas lequel. »
Elle lança à Orlamm qui se dirigeait déjà vers les sacs près de la porte.
« Au fait, qui êtes vous, maître nain? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Rhajzad  
#42 Envoyé le : dimanche 14 janvier 2018 16:50:48(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Raayaatma
CA12 (C12, D10)
RP3/4Niv0:5Niv1:3/3
Réf+2Vig+0Vol+2
SM44/44-Normale

7 / 7
Raayaatma avait répondu dans un murmure à la guerrière, avec une moue chagrine :
« Non, Dame McQueen. Restons ensemble. Rappelez-vous que foncer dans le brouillard n'est pas la meilleure tactique...
Je connais bien des langues; je me rappelle -vaguement- que c'était mon métier. Traductrice.
Ce langage étrange, c'est l'Aklo... mais je ne l'ai pas appris... il était...heum...de mauvaise réputation, parlé par des peuples peu fréquentables, avec qui on ne saurait négocier... »

Reportant son regard étincelant sur les outils, la brune y préleva ce qui ressemblait le plus à un stylet, solide et pointu si possible. La tortionnaire partie, elle complèterait méthodiquement son inspection des lieux, de toute évidence à la recherche de quelque chose, jusqu'à la chaudière métallique. Sachant que quelques centimètres de métal suffisaient à bloquer sa détection arcanique, elle en ouvrirait l'accès pour vérifier à l'intérieur ce qui y avait été brûlé-manifestement, des cadavres-.
Ensuite, de retour avec les autres, elle reporta ses brillants saphirs vers le vieil homme soigné par le halfelin-guérisseur et ses premières révélations.
« Briarstone ? Trushmore ? Nous sommes dans quel pays ? Ces noms me sont inconnus, mais effectivement, ma mémoire est bien vide, à part ce cauchemar partagé... Avons-nous été drogués pour expliquer notre état, notre délire commun ?
Par ce monstre métamorphe, qui a pris la place d'un des soigneurs ? Elle imitait le corps de qui ?
Enfin... désolée de tant de questions... c'est que cette mémoire vide, c'est tellement angoissant ! Dites-nous ce que vous savez, je vous prie, sieur Linweigh... »

Modifié par un utilisateur vendredi 2 février 2018 00:27:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#43 Envoyé le : dimanche 14 janvier 2018 17:54:32(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

L'aide-soignant avait l'air impressionné par les patients revenus à la conscience et répondit en se grattant la tempe.
« J'essaierai, ma p'tite dame, mais je ne sais pas si je pourrais beaucoup vous aider. Je ne sais pas quand exactement vous êtes arrivés, mais c'est récent, quelques jours à peine. Soit vous êtes venus vous même vous faire soigner, soit quelqu'un vous a fait interner, mais vu que vous étiez cathatoniques, ça ne m'étonne pas. Nous sommes en Ustalav, dans le comté de Versex, au fait! Enfin, c'était le cas jusqu'à il y a peu, maintenant, je ne suis pas sûr. »

Il soupira profondément, épuisé.
« Vous voyez, il y a...je ne sais pas...un? Deux jours? Il s'est passé une catastrophe. Il y a eu un tremblement de terre, et la moitié de l'étage s'est effondré. Je m'en suis sorti de justesse...mais il y a des patients qui se sont révoltés, et m'ont capturé. Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais dehors, c'était envahi d'un épais brouillard jaune comme de l'ocre, et des créatures étranges, comme elle, ont commencé à apparaître. Avant, c'était le docteur Ilaesi Scraen, mais ensuite, elle a changé et s'est mise à devenir folle. Je pense qu'ils lui ont donné l'ordre de m'exécuter, mais la créature avait l'air de préférer s'amuser...je ne sais pas ce qui se passe, je dois admettre, je suis aussi perdu que vous. »

Pendant qu'il leur expliquait brièvement cela, Raayaatma et ses compagnons explorèrent les lieux. La chaudière était bien éteinte, et tout ce qui se trouvait à l'intérieur étaient des cadavres si calcinés qu'ils en devenaient impossible à distinguer les uns des autres.

Cependant, les sacs prêts de l'entrée se révélèrent bien plus utiles. Orlamm commença à les fouillers et il tomba rapidement sur quelque chose de familier: un bouclier qui lui paraissait familier, et qu'il se souvenait avoir porté dans leur cauchemar collectif. Le reste des sacs contenait tout leur équipement.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Thoulkas  
#44 Envoyé le : dimanche 14 janvier 2018 21:17:11(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963

Lisbeth
CA : 13
SM : 38

10 / 10


Lisbeth regardait le halfelin étonnée «  Je comprends cette langue, qui la parle pour être si détestable? Il est vrai que c'est pas joli à entendre mais c'est drôle les sons produits vous ne trouvez pas?  »

Elle regarda les autres. «  Et donc, je ferme la porte? Faudrait qu'on retrouve notre...  » Puis il entendit parler des sacs et des affaires.

«  Bon a 4 et demi contre 1 on peut y aller non? Voyons voir ce qui est à moi. Là il y a cette arbalète. Et là c'est ma coutille. Ah ça c'est une belle chevalière, à moi aussi je pense. Et ça c'est mon écriture. Tiens je comprends rien à ce qui est écrit, quelqu'un comprend?  »

Elle tendit alors un grimoire entouré de parchemins sur lesquels sont inscrites des runes étranges. «  Dans tous les cas jsuis bien contente d'être avec des gens comme vous, peut-être qu'on se connaissait qui sait. Vous avez une idée de quelle région du monde vous venez? Pour ma part, non j'ai vraiment aucune idée, ni même d'un tremblement de terre.

Quelqu'un sait quelque chose de Lissala, je vois que je possède son symbole. Peut-être que nos effets peuvent nous en apprendre plus sur nous? Qu'avez-vous? Pour ma part apparemment j'aurais pu ouvrir la porte avec ce genre d'outils.  »

Modifié par un utilisateur lundi 15 janvier 2018 13:42:49(UTC)  | Raison: Non indiquée

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Domrod  
#45 Envoyé le : lundi 15 janvier 2018 00:16:18(UTC)
Domrod
Rang : Membre
Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Orlamm
CA : 19/11/18
Châtiment : 1/1
S.Mentale 35/35
Etat : normal

13 / 13


Orlamm ne mit pas longtemps à mettre la main sur son... leur équipement. Il ne saisissait toujours pas pleinement la situation, mais mut par son instinct de survie, il ne commençât à essayer de répondre à certaines de ses questions qu'après avoir revêtu son armure et prit en main ses armes. Il prit le temps de grommeler "Orlamm" lorsque l'humaine en rouge -quel est son nom déjà ?- lui demanda de décliner son identité. Il tâcha ensuite de focaliser son attention sur les renseignements utiles qui pourraient lui... leurs servir à demeurer en vie. Mais ce n'était pas simple. Beaucoup se perdaient dans de vains babillages. Quel boucan ! Est-ce leur façon de se rassurer ? Les propos de l'aide-soignant -il n'avait pas retenu son nom, mais vu son état, vouloir le faire serait sans doute du temps perdu- étaient pour le moins intriguant. Les brumes jaunâtres faisaient écho à son... leur cauchemar. Le nain ne voulait pas se perdre dans des supputations qui ne permettraient pas d'augmenter ses... leurs chances de sortir de ce lieu sordide. En revanche, l'elfe noire, l'aasimar, l'halfelin et l'humaine avaient partagé son rêve. Il y avait sans doute une raison à cela. Aussi, fallait-il qu'il pense et agisse en "nous" et non en "je", même s'il n'y était pas enclin de nature. "Les suppositions sont inutiles pour l'heure. Prenez rapidement vos biens et avançons." Et, sans une once d'aménité dans la parole ou l'attitude, il se dirigea, résolu, vers la porte et en saisit la poignée. Il tourna la tête en direction de ses compagnons d'infortune, attendant que chacun soit prêt tout en affichant un air impatient.

Modifié par un utilisateur lundi 15 janvier 2018 00:17:00(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Faenil  
#46 Envoyé le : lundi 15 janvier 2018 11:50:14(UTC)
faenil
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/03/2010(UTC)
Messages : 1,330

Appollonios
Etat : Ok
Smile



« L'aklo,... oui, c'est celà. Mais je n'ai pas choisi de l'apprendre. » se défendit il. « C'est,.... » Il laissa sa phrase en suspens quelques secondes. Le moment était-il bien choisi pour expliquer que l'archidiable avait apposé sa marque dans sa paume, lui imposant cette malédiction en même temps que la possibilité de développer des compétences théurgiques?

Probablement pas.

« ....compliqué. », conclut il enfin.




Réflexions

Revêt son armure et emporte son équipement.

« Je suis désolé, Lisbeth, mais je ne me souviens pas de mon pays d'origine et ces écritures me sont inconnues. Quand à Lissala, c'est une ancienne déesse de la magie runique, non? Tu serais donc une prêtresse?  » suggéra-t-il sans trop de conviction. Il détourna bien vite le regard du symbole sacré en forme de pentacle à sept branche : il lui en rappelait un autre.

  • Connaissance religion : 1d20+5 donne [15] + 5 = 20




«  Bon a 4 et demi contre 1 on peut y aller non?  »

« Non, »répondit Appollonios. « On ne sais encore rien des lieux ni de ce qui nous attends. Raayaatma a raison : foncer tête baissée est dangereux. ».

Il réfléchit un instant, s'efforçant d'analyser rationnellement la situation. « Si j'ai bien compris, il y a plusieurs de ces créatures, et elles peuvent se faire passer pour n'importe qui, patients ou médecins. Notre tortionnaire a probablement déjà un nouveau visage. » La peur les pousserait-elle jusqu'à les faire agresser chaque quidam sous prétexte qu'il pouvait cacher un changeforme? Il espérait bien que non.

« Or, » poursuivit-il, « il est possible que d’authentiques médecins se trouvent encore parmi ces imposteurs. L'un d'entre eux sait probablement ce qui nous est arrivé. »
Et quels sont les crimes que nous avons commis., ajouta-t-il mentalement.

Conscient que ses réflexions n'ammenaient guère d'alternatives constructive jusqu'à présent, il enchaîna sur des éléments plus concret. « Je propose que Messire Campre nous explique où mène ce couloir et comment sont agencés les bâtiments au delà. Si quelqu'un a de quoi écrire, il pourrait même esquisser un plan des lieux. » Au fur et à mesure qu'il parlait et exposait son plan, il retrouvait une assurance qui lui avait fait défaut les instants précédents.

« D'autre part, il serait intéressant de savoir qui se trouvait dans l'asile lors de la catastrophe. Comment s'appellent les médecins, leur description, leur responsabilité. Quant aux patients, lesquels sont dangereux, auxquels peut-on se fier... »

Modifié par un utilisateur dimanche 21 janvier 2018 17:22:55(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#47 Envoyé le : lundi 15 janvier 2018 12:21:31(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Tatiana
CA 22 (C11, D21)
Réf+3 Vig+2 Vol+4
SM33/33-Normale
Etat : perdue

10 / 10

Tatiana serra les mâchoires face à l'attitude taciturne du nain, mais décida de respecter ses réserves. La situation était trop étrange pour tout le monde de toutes façons. Elle entreprit elle aussi de fouiller les sacs, et sortit du plus gros d'entre eux ce qui ressemblait à des pièces d'armure. Consciencieusement, et avec des gestes trahissant une longue pratique dont elle ne se souvenait plus, elle enfila l'armure, sans assistance, et ajusta la cuirasse. A présent qu'elle la portait, il était évident qu'il s'agissait d'une armure d'excellente facture, quelque chose que seul un maître armurier pouvait forger.
Elle saisit son bouclier d'acier et rengaina l'épée longue au fourreau à son côté, fixant une sacoche à sa taille. Le bouclier était gravé d'une figure féminine portant une robe et une couronne, et tenant dans ses mains un sceptre solair incrusté dans le métal. Tatiana avait l'air encore plus destabilisée.
« De quoi ai-je l'air? On dirait que nous sommes des genres de...mercenaires? Soldats, peut être? »

Elle secoua la tête après avoir jeté un coup d'oeil au grimoire de Lisbeth.
« Aucune idée. Qui est cette...Lissala? Une déesse? Je.. »
Elle s'interrompit, pensive.
« Orlamm n'a pas tords...plus d'informations seraient utiles, mais il vaudrait mieux ne pas discuter ici, au cas où des renforts reviennent. Mais je ne peux pas parler pour vous. Nous sommes clairement tous dans le même bateau, après tout, autant coopérer jusqu'à ce que ce mystère soit résolu. »
Elle serra les dents en fixant son heaum à sa ceinture.
« Appolonios...vous pourriez examiner mon oeil? Vous avez l'air de pouvoir guérir, et je n'y vois toujours rien? »

Armure



Campre acquiesça en réponse aux question d'Appolonios.
Je ne peux pas vous faire la liste complète des patients, et j'ignore qui est encore en vie ou...inchangé parmi le personnel. « Les patients, en revanche, sont tous dangereux. Pas en eux mêmes, mais d'après ce que j'ai vu, ils sont menés par un vrai cinglé, un dément du nom d'Ulver Zandalus. Il a créé une sorte de culte, qu'il appelle les "Apotres en Orpiment", et les autres patients soient sont convaincus par son délire, soit ont trop peur pour ne pas l'aider. J'ignore ce qui se passait ailleurs.

Quand à ce sous sol, en remontant l'escalier, on devrait déboucher dans les jardins Ouest, près de la chapelle. Mais pour autant que je sache, c'est effondré.  »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Domrod  
#48 Envoyé le : lundi 15 janvier 2018 12:23:05(UTC)
Domrod
Rang : Membre
Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Orlamm
CA : 19/11/18
Châtiment : 1/1
S.Mentale 35/35
Etat : normal

13 / 13


Le nain ne masqua pas son impatience. "Et pourquoi pas nous donner les préférences culinaires et les passe-temps favoris de tout le monde ? Et quant aux dessins des lieux, ne faudrait-il écrire les légendes en plusieurs langues ?" Il tâcha d'adopter un ton moins agressif."Je ne souhaite pas attendre que toutes les insanités du secteur aient été prévenues de notre libération avant que nous nous mettions en route. Notre aide-soignant est en vie et avec nous. Il saura bien nous guider et nous prévenir si les personnes que nous croisons peuvent nous poser problème en sachant que tout individu est de prime abord une menace potentielle. Quant à cogiter sur ce qui nous est arrivé, je pense que cela peut attendre que nous soyons en sécurité, ne croyez vous pas ?"
Offline Thoulkas  
#49 Envoyé le : lundi 15 janvier 2018 14:30:46(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963

Lisbeth
CA : 13
SM : 38

10 / 10


Lisbeth allait répondre au halfelin quand Tatiana prit la parole, suivie de l’aide-soignant et du nain. «  J’aurais pas dit mieux maître nain, ptet que je l’aurais mieux dit cependant.  »

Elle chargea l’arbalète, observant les runes marquées dessus. A quoi ça correspond ces choses, ça a l’air d’être précis, qui fait ça ? Moi ?

Elle scrutait alors l’armure magnifique de Tatiana Eh bien, elle a l’air faite pour elle, mais je suis certaine qu’elle m’irait comme un gant. Si je l’avais vue avant j’aurais dit qu’elle était mienne. A cette pensée, Lisbeth se sentait bien, plus forte… Etrange.

«  Et donc, on fait quoi ? On attend en espérant qu’ils reviennent pas à 10 ou on se barre et les dégomme 1 à 1. Dans le doute on avertira avant de tirer.

Quelqu’un sait passer devant pour les portes et d’éventuelles protections magiques ? Non alors je passerai devant.  »


Et donc certes plus de risques, mais si jamais il y a quelque chose à se mettre en poche, bim pour moi.

C’est uniquement pour le RP, je ne supporte pas ceux qui font ça mais elle est avare et pingre, donc ça sera joué mais toujours tout réparti équitablement
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Rhajzad  
#50 Envoyé le : lundi 15 janvier 2018 15:59:44(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Raayaatma
CA12 (C12, D10)
RP3/4Niv0:5Niv1:3/3
Réf+2Vig+0Vol+2
SM44/44-Normale

7 / 7
La brune attendit que chacun soit servi... et en profita pour regarder le livre tendu par l'elfe à la pâle chevelure...
« ... cela ressemble à un livre de sorts, tel qu'en utilisent les magiciens pour apprendre ceux-ci, chaque matin. Aheum... ce n'est pas la magie que j'utilise, mais autant que je sache, tout arcaniste profane a accès à une astuce pour lire la magie. Dès que vous vous en rappellerez, demoiselle Rasivrein, utilisez-la pour décrypter vos écritures et remettre en votre mémoire les incantations que vous pouvez lancer chaque jour... »
Quant à Lissala, déesse ou non, cela n'évoquait strictement rien pour elle.
Rendant l'ouvrage à sa propriétaire, la jeune femme sortit des sacs à terre une ceinture de cuir repoussé incrusté d'arabesques dorées, portant de nombreuses poches et compartiments, qu'elle installa avec grand naturel autour de sa taille.
Tandis qu'elle en inspectait les contenus, la guerrière qui avait revêtu sa resplendissante armure interrogeait le petit maître Apollonios. Raayatma ouvrit une trousse et en sortit un petit miroir d'acier, pour le confier à l'interrogatrice avec une moue désolée, l'invitant à découvrir son propre visage et la longue cicatrice restant de la blessure (ancienne) qui l'avait rendue borgne.
Dans le sac maintenant quasiment vide, il ne restait que quelques petits objets, que l'ex-prisonnière recueillit avec le sourire, n'ayant aucun doute que ces bijoux lui appartiennent. Elle mit à ses oreilles les pendants aux aigue-marines de la couleur de ses yeux sans iris, et dans sa chevelure noire de jais les épingles à chignon en ébène qui y disparurent spontanément ton sur ton.
Affichant un demi-sourire, elle montra au halfelin un parchemin et un fusain qu'elle avait sortis d'un étui en ceinture, tandis qu'elle réalisait le schéma précis de leur prison de départ avant de se préparer à suivre les plus impatients.

Modifié par un utilisateur vendredi 2 février 2018 00:28:32(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Faenil  
#51 Envoyé le : lundi 15 janvier 2018 19:20:59(UTC)
faenil
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/03/2010(UTC)
Messages : 1,330

Appollonios
Etat : Ok
Smile



Appollonios observa un instant l'oeil balaffré de la jeune rousse et confirma les dires de la vudraine. A moins d'une magie qu'il ne maîtrisait pas, la perte semblait irréversible.



Il écouta les explications de Campre avec attention,...

La brume ocre, Ulver Zandalus, les apôtres en orpiment,... décidément, le contenu de leur cauchemar continuait à se surimprimer dans la réalité,... A nouveau, il ne pu s'empêcher de se demander quel était leur rôle dans tout cela.
Il regrettait cependant que l'aide soignant ne s'étende pas plus sur l'identité du personnel de l'asile, mais les arguments des autres tenaient également la route.

Il récupéra encore quelques objets qui lui semblaient utiles sur la tablette, incanta une lumière sur l'un d'entre eux qu'il accrocha devant son bouclier, puis se mit en position derrière Orlam.

« Allons-y »

Qu'y a-t-il comme matériel sur la petite table?

Modifié par un modérateur lundi 15 janvier 2018 22:11:03(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#52 Envoyé le : mardi 16 janvier 2018 00:10:23(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Tatiana
CA 22 (C11, D21)
Réf+3 Vig+2 Vol+4
SM33/33-Normale
Etat : perdue

10 / 10

Tatiana jeta un oeil au miroir, et pâlit visiblement.
« Oh. Je...vois. Borgne, hein...? Je présume que je devais être un genre de mercenaire, ou quelque chose. Mais Orlamm a raison, nous ferions mieux d'y aller. En fait, Lisbeth, peut être vaudrait il mieux que je passe devant? Je suis la plus cuirassée d'entre nous. Mais si vous préférez, je vous suis. Après tout, je ne serai pas très rapidement avec tout cela. »

Elle saisit son bouclier, et s'apprêta à suivre les autres. Appolonios, pendant ce temps, examina la petite table. Il y trouva un autre scalpel, un bistouri, une paire de tenailles, un sécateur, une truelle, un burin, un couteau de cuisine et un hachoir.


Une fois fin prêts, ils se mirent en marche, suivant les indications de Campre. La porte à l'Est menait sur ce qui avait du être un cellier, mais était à présent une morgue improvisée. Une ouverture oblique se trouvait au plafond, et en dessous d'elle, des douzaines de corps dans divers états de décomposition. Les plus anciens avaient un ou deux jours, et les mouches bourdonnaient déjà. L'odeur était repoussante, mais ils n'avaient pas le choix: un escalier à l'autre bout menait au dessus.

Ils débouchèrent dans une antichambre, et une porte entrouverte menait aux jardins ouest, que Campre avait mentionné. Les parterres de fleur étaient piétinés et le jardin ressemblait plus à un cour boueuse. Des murs gris, effondrés par endroit, débouchaient sur un ciel gris, sans soleil ni étoiles. Il faisait plutôt clair, cependant, assez pour y voir. Une porte sur leur droite, vers l'Ouest, menait plus loin, et certains des murs s'étaient effondrés, formant des tas de gravat.

Jardins Ouest
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Thoulkas  
#53 Envoyé le : mardi 16 janvier 2018 11:14:16(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963

Lisbeth
CA : 13
SM : 38

10 / 10


Lisbeth faisait avancer le groupe, toujours l’arbalète tendue en avant, elle espérait pouvoir sortir sans rencontrer qui que ce soit, rentrer chez elle… Mais où étais-ce chez elle ? Sur aucune de ses affaires on pouvait lire son adresse où même le nom d’une de ses connaissance. Elle se souvenait juste du nom de son père… Peut-être que mon père était connu et que je saurai le retrouver. Ou alors le symbole sur ma bague.

«  Bon le mieux est d’escalader les gravats non ? Ou alors vous voulez essayer la porte ? Mais j’y pense, partir d’ici, c’est se retrouver sans mémoire, sans réponses, dans une ville inconnue. Vous pensez pas qu’ils auraient des dossiers sur nous ici, pour savoir qui on est, d’où on vient ?  »

Si à un moment dans une pièce on trouve de la nourriture, Lisbeth la prend, j’ai peur que ce soit important Tongue

  • Escalade pour aller voir au dessus des gravats : 1d20 donne [19] = 19
  • Perception au dessus : 1d20+5+2 donne [6] + 5 + 2 = 13
  • Discrétion à chaque porte ouverte : 1d20+7 donne [13] + 7 = 20
  • Sabotage si besoin sinon faire 20 : 1d20+8 donne [20] + 8 = 28

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Rhajzad  
#54 Envoyé le : mardi 16 janvier 2018 18:52:43(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Raayaatma
CA12 (C12, D10)
RP3/4Niv0:5Niv1:3/3
Réf+2Vig+0Vol+2
SM44/44-Normale

7 / 7

Raayaatma suivait le groupe, offrant son aide au blessé pour le soutenir à son côté, ou par derrière dans les escaliers, ses yeux de saphir étincelant d'autant plus lorsque la lumière du halfelin ne les éclairait plus. Lorsqu'ils passèrent devant l'amoncellement de corps, elle demanda au sieur Linweigh :

«  Qu'est-ce-qui a tué tous ces gens ? »

Tout en cherchant elle-même toute trace évidente de violence -ou de magie- sur l'empilement de cadavres.
Gardant sa concentration sur sa double vue arcanique, elle suivrait ensuite le groupe, ravie de retrouver l'air frais, fut-ce au milieu d'un bâtiment ruiné. Le regard de brillant azur inspecterait les lieux en un lent panoramique...
hrp

Modifié par un utilisateur vendredi 2 février 2018 00:28:53(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Faenil  
#55 Envoyé le : mardi 16 janvier 2018 18:56:27(UTC)
faenil
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/03/2010(UTC)
Messages : 1,330

Appollonios
Etat : Ok
Smile



Arrivé au seuil de la petite cour, Appollonios observa avec beaucoup d'attention ce nouveau décor. Peut-être la changeforme leur avait-elle tendu une embuscade?

« Vous pensez pas qu’ils auraient des dossiers sur nous ici, pour savoir qui on est, d’où on vient ?  »

« Si,... » répondit le jeune philosophe,« ....et si vous voulez mon avis, ça devrait devenir une priorité dès que l'on ne sera plus traqué. »
Il profita de la tournure de la conversation pour tenter de glaner les informations que l'assistant guérisseur pourrait détenir :
« Au fait, maître Campre, qui était le médecin responsable de notre cas,... et où étaient rangés les dossiers des patients.  »

  • perception (observe les allentours) : 1d20+7 donne [3] + 7 = 10

Modifié par un utilisateur mardi 16 janvier 2018 18:57:15(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Domrod  
#56 Envoyé le : mardi 16 janvier 2018 19:27:26(UTC)
Domrod
Rang : Membre
Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Orlamm
CA : 19/11/18
Châtiment : 1/1
S.Mentale 35/35
Etat : normal

13 / 13


Orlamm Portait moins d'intérêt que ses compagnons d'infortune à leur mémoire. Sa priorité était la survie du groupe. Il était d'ailleurs étonné qu'il pense à celle du groupe et non à la sienne uniquement. Etait-ce un comportement ancré en lui ? En relation sans doute avec son passé ? Le nain décida donc de gravir le tas de gravas sans plus attendre et de faire un état des lieux de leur environnement.

  • Jet de perception : 1d20+9 donne [11] + 9 = 20

+2 vs aberrations
Offline Boadicee  
#57 Envoyé le : mercredi 17 janvier 2018 01:34:35(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Asile de Briarstone



Campre haussa les épaules à la question de Raayaatma.
« Aucun idée...Les cultistes? Le tremblement de terre? Les changeformes? Ou des créatures venues du brouillard? Qui peut savoir ici...? »
En revanche, les questions sur l'asile semblèrement plus familière à l'aide soignant.
« Ah! Je n'en sais rien, je n'étais pas associé à votre cas. En revanche, l'administratrice, Miss Losandro, garde une copie de tous les dossiers dans son bureau. C'est là que vous devriez les trouver. L'ennui, c'est qu'une bonne partie du deuxième étage s'est effondré. »

Pendant ce temps là, les autres fouillaient les lieux, mais il semblait que le jardin soit véritablement calme. Escalader les gravats ne donna pas grand chose, en revanche: ils donnaient sur une faille qui fendait le premier étage, mais les murs de chaque côté s'étaient effondrés et bloquaient le passage, ne laissant qu'une ouverture béante vers un horizon menaçant et beaucoup trop proche. Il était entièrement envahi par une immense nappe de brouillard jaune cendré qui bloquait l'horizon à quelques dizaines de mètres à peine, comme si l'asile était perdu au milieu d'une mer de brume.



En désespoir de cause, ils décidèrent d'aller jeter un oeil de l'autre côté de la porte, et débouchèrent sur un long couloir flanqué de nombreuses portes...et sur une barricade improvisée d'un mètre cinquante, à quelques pas sur leur droite. Des meubles et des portes arrachées avaient été jeté là pour bloquer le passage, et trois silhouettes se tenaient derrière. Deux femmes et un homme, armés d'arbalètes et portant des armures improvisés, qui se tendirent immédiatement à leur approche. Une des femmes lança derrière eux.
« Capitaine! En voilà d'autre! »

Pendant ce temps, les deux autres braquèrent leurs armes vers les amnésiques et l'aide soignant.
« Arrière! Restez où vous êtes! »

Couloir Ouest
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Thoulkas  
#58 Envoyé le : mercredi 17 janvier 2018 10:01:44(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963

Lisbeth
CA : 13
SM : 38

10 / 10


Lisbeth se figea alors qu’on lui parlait depuis là plus loin… «  Impossible, on ne peut reculer en restant où on est !  » Elle regardait alors la réaction des autres, espérant qu’un peu de légèreté ne ferait pas de mal. «  Maintenant que le capitaine se ramène pour qu’on nous explique ce qui se passe ici !  »

Elle se tourna alors vers l’aide soignant. «  Dis, tu connais ces types ? On peut le faire confiance ? J’avoue que si c’est encore un changeforme je lui défonce sa tronche !  »

Elle continuait de menacer la personne qui avait parlé, prête à décocher un carreau dans sa tête.

Lisbeth vise et à la moindre agression transperce sa tronche d’un carreau…
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Faenil  
#59 Envoyé le : mercredi 17 janvier 2018 11:45:29(UTC)
faenil
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/03/2010(UTC)
Messages : 1,330

Appollonios
Etat : Ok
Smile




La situation menaçait de dégénérer, aussi, Appollonios prit l'initiative de rassurer la partie adverse.

« Restons calmes. Nous n'avons aucune intentions belliqueuses. » Il avait adopté un ton mesuré et une attitude non verbale ouverte.

« Nous sommes de simples patients admis ici pour amnésie légère. Nous n'avons rien de fous furieux.  »

« Nous avons été agressé par une créature monstrueuse, un changeforme. De ce fait, nous avons utilisé de l'équipement que nous avons trouvé pour nous défendre.  »

« Tout ceci nous a rendu un peu nerveux, mais tout ce que nous souhaitons, c'est comprendre ce qui se passe et sortir d'ici en vie.  »
Si les autres avaient également eu à faire aux chageformes, ils mettraient probablement toutes ces informations au conditionnel,... mais soit.

Maintenant qu'il en avait assez dit sur eux même, il souhaitait lui aussi se faire un avis sur leurs vis à vis.

« Et vous, qui êtes vous? Que faites vous ici et qu'entendez vous par "d'autres"?  »

  • diplomatie (calmer les esprits) : 1d20+8 donne [12] + 8 = 20
  • Bluff (pour les quelques non dits et semi-vérités : 1d20+9 donne [16] + 9 = 25
  • Psychologie (tenter de comprendre les motivations de ce groupe) : 1d20+5 donne [8] + 5 = 13
Offline Domrod  
#60 Envoyé le : mercredi 17 janvier 2018 14:22:42(UTC)
Domrod
Rang : Membre
Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Orlamm
CA : 19/11/18
Châtiment : 1/1
S.Mentale 35/35
Etat : normal

13 / 13


Comment on pouvait s'y attendre dans un chaos pareil, Orlamm et ses comparses furent rapidement confrontés à des individus armés et menaçants. Ceux qui se présentaient devant eux avaient fort heureusement tout l'air d'être "du bon côté". Le nain voyait mal des monstres sur la défensive avec de surcroit un sens de la hiérarchie. Il se garda d'afficher une quelconque attitude agressive. En revanche, l'elfe noire faisait montre d'un manque de diplomatie certain. Il n'était pas prêt de s'interposer en cas de tir d'arbalète impromptu. Heureusement, l'halfelin -quel était son nom déjà ?- était plus plus adroit. Orlamm n'intervint donc pas, se contentant de souffler : "Evitez de nous mettre à dos le personnel sain de cet asile, voir les possibles membres de la maréchaussée envoyés pour mettre de l'ordre en ces lieux -et pris au dépourvus-."
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
35 Pages<12345>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET