Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

14 Pages«<678910>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Scordard  
#141 Envoyé le : samedi 12 octobre 2019 15:22:50(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Wǎng Jīng
網 睛
CA : 13/12/11
Ref +3, Vig +3, Vol +3
Réservoir : 6/6
Forme humaine

19 / 19


Chauve-souris
CA : 18/18/16
Ref +4, Vig +0 (+3), Vol +2(+3)
Familier valet

10 / 10
Jing enregistra l'information qu'il y avait potentiellement une autre tribu aranéa dans le Bois de voix. Si cela était avéré, les colonies de Siyin compterait :
- Le clan Wang et ses affidés spécialisés dans l'occulte, le commerce et dans la soie.
- La tribu du Pic Blanc qui était spécialisée dans la chasse, le tissage et la pêche.
- Cette mystérieuse tribu du Bois des Voix.

C'était une belle opportunité de constituer une grande communauté aranéa à Siyin. Même quand ils étaient au Lingshen, il n'avaient jamais eu autant d'aranéas avec eux.

« Une nouvelle tribu ? Décidément je m'étonne de découvrir autant d'aranéas aussi proches géographiquement de Gaotung sans que l'information ne nous soit jamais parvenue... Pourtant j'ai beaucoup étudié les notes de ma mère. » s'étonna la magicienne. « Quoi que, mon père aurait insisté pour que ma soeur et moi nous marions si jamais il l'avait su. » plaisanta-t-elle.

« Je ne sais pas si l'expansion de notre communauté sera très rapide. Mais notre mandat est de prendre le contrôle de Siyin. C'est ce que nous ferons. Si j'en juge à nos cartes, cela inclut également le Pic Blanc.  »

Au moins dans un premier temps...
Offline Boadicee  
#142 Envoyé le : lundi 14 octobre 2019 21:35:21(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

La shamane soupira, incertaine, mais surtout un peu contrite.
« C'est tout le dilemme que pose Shenmen, dame Jing. Le Bois des Voix n'est qu'à un peu moins d'une semaine de marche d'ici, mais le voyage est trop dangereux pour le tenter sans bonne raison. Sans parler des dangers du Bois lui même. Vous saviez que la forêt était hantée? S'aventurer plus loin que la lisière est un risque considérable.

C'est pour cela que Lung Wa n'a jamais réussi à véritablement coloniser ces terres...ils n'ont jamais pris le temps et les moyens de véritablement conquérir ces terres. Lorsque l'Empire c'est effondré, les zones sûres autour de la route impériale entre Sze et l'actuelle frontière se sont réduites à néant. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#143 Envoyé le : jeudi 17 octobre 2019 21:15:59(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Le séjour de Jing tirait à sa fin, mais elle était heureusement d'avoir pris le temps de vivre au sein de la tribu du Pic Blanc. Elle en avait appris beaucoup sur eux, sur leurs coutumes et leurs héritages, et percevait que la relation qu'elle avait noué avec Hei Bai Shuang n'était que le début de quelque chose de plus solide. Alors qu'elle même repartait, elle pu voir les aranéas se préparant à quitter les cavernes pour rejoindre Yin-Se dans les prochaines semaines.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Scordard  
#144 Envoyé le : jeudi 17 octobre 2019 21:26:18(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064
2 Pharast 4719 - Village de Yin-Se, province de Siyin, Shenmen

Wǎng Jīng
網 睛
CA : 13/12/11
Ref +3, Vig +3, Vol +3
Réservoir : 6/6
Forme humaine

19 / 19


Chauve-souris
CA : 18/18/16
Ref +4, Vig +0 (+3), Vol +2(+3)
Familier valet

10 / 10
--------------------------------------------------------------------------
Après la scène de la kitsune.

Jing pris un peu de temps pour ouvrir la caisse et consulter les traités que la capitaine lui avait envoyés. Elle lança détection de la magie pour éviter tous les pièges.

Elle répartit les affaires personnelles entre son frère et ses sœurs selon ce qui appartenait à chacun et regarda s'il n'y avait pour elle en dehors des traités.

Selon les résultats, elle les ajouterait peut-être aux Codex de Siyin.

  • Connaissance noblesse pour déchiffrer les traités : 1d20+11 donne [7] + 11 = 18
  • Perception (recherche de pièges et d'indices) : 1d20+6 donne [13] + 6 = 19

Modifié par un modérateur jeudi 17 octobre 2019 21:46:31(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Scordard pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#145 Envoyé le : samedi 19 octobre 2019 21:11:46(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Lorsqu'elle eut l'occasion de se trouver seule quelques heures, Jing entama la lecture des deux volumes que la capitaine Jun Xiaolong lui avait transmis. Elle n'eut guère le temps de faire plus que les feuilleter, mais elle pu au moins se faire une idée de leur contenu.

Le premier volume s'intitulait Déclin & Chute de Lung Wa. Malheureusement, une grande partie des informations qu'il semblait contenir ne serait sans doute pas très utile à Jing dans l'immédiat: le tome détaillait le siècle précédent la chute de l'Empire de Lung Wa, la période d'anarchie qui l'avait suivi, et l'émergence de ce que l'auteur nommait "Royaumes Successeurs", en particulier Lingshen. Cependant, un chapitre semblait être dédié à Shenmen. Il couvrait les quelques mois de calme après la mort de la dernière incarnation de l'Empereur Eternel, et le départ d'une partie des forces à la capitale. Puis, il indiquait la multiplication des attaques et des désastres dans une année où les pluies étaient particulièrement intenses. Les assauts de monstres sur Sze étaient relatés sans véritables détails, mais l'auteur passait une bonne part du chapitre à décrire les colonnes de réfugiés fuyant le Nord de Shenmen et les abords du Bois Spectral et des Soyeuses, descendant vers le Sud, et la lente retraite de la 9e armée de Lung Wa, dirigée par la générale Yang Chuanyu. Cette dernière avait fait des demandes de renforts au nom de Lung Wa, mais personne dans l'Empire en déliquescence n'avait pris la peine d'y répondre. Une des colonnes de réfugiés s'était apparemment perdue dans le Bois des Voix, mais l'autre avait réussi à rejoindre les frontières de Lingshen malgré le conflit. Pour ce faire, cependant, la 9e armée s'était sacrifiée en défendant le Pic d'Argent, ouvrant la voie vers le Sud Ouest aux réfugiés. Depuis, le Pic portait le nom de Chute de Chuanyu. Sze était décrite comme étant toujours victimes d'attaques fréquentes, mais rien ne détaillait ce qui était advenue de la ville après la retraite de la 9e armée.

Le second volume traitait plus en détail des affaires militaires (Histoire Militaire de Tian Xia - Lung Wa - Période Tardive), mais il était compliqué d'y trouver les informations pertinentes sur la générale Chuanyu, tant il était minutieux et mal organisé. Elle était apparemment née en 7572 A.R. (4572) à Gaotong, à l'époque une ville frontière, et faisait partie de la petite noblesse de Lung Wa. Mais ses talents ont rapidement été repérés dans l'armée impériale, et elle s'est vue confiée le commandement de son propre détachement qui patrouillait les camps de bûcherons du Bois Spectral, où elle s'est révélée d'une redoutable efficacité contre les monstres des environs, lui permettant une promotion rapide grace à la recommandation de la gouverneure Mingxia. En une dizaine d'année à peine, elle est passée du rang de simple capitaine à celle de générale de la 9e Armée, commandant tous les défenseurs de Shenmen. Mais alors que l'Empire de Lung Wa faiblissait sous l'assaut de catastrophes multiples, mauvaises récoltes, et de la mort de l'Empereur, les monstres de Shenmen ont soudain multipliés leurs attaques, avec une ruse et une coordination aussi vicieuses que sans précédent. Chuanyu a organisé au mieux la défense du pays, mais en l'absence de renfort, elle a décidé d'une retraite, évacuant tout ceux qu'elle pouvait. Apparemment, cela a provoqué aussi de violentes disputes avec la gouverneure qui refusait d'abandonner la capitale. La retraite est ensuite décrite assez brièvement, ainsi que la dernière apparition de la générale Chuanyu, menant ses hommes à la défense de la passe du Pic d'Argent. Une note de bas de page indique qu'elle est devenue une divinité mineure pour les habitants de la région.

Déclin et Chute de Lung Wa: ce volume offre un bonus de +2 à tous les jets de connaissance sur cette période, en particulier l'histoire de Shenmen sur cette période.
Histoire Militaire de Tian Xia - Lung Wa - Période Tardive: ce volume offre un bonus de +2 sur les jets de connaissance liées aux questions militaires (sauf si ça concerne des innovations récentes), et en ce qui concerne les figures de l'histoire militaire de Tian Xia.

Si tu prends une semaine pour mémoriser un volume (ou deux pour les deux), ces bonus deviennent permanents. Sinon, il te faut une heure pour faire le test en utilisant les bouquins comme ressource.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Scordard  
#146 Envoyé le : lundi 11 novembre 2019 00:50:41(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064
6 Pharast 4719 - Bastion de Yin-Se, province de Siyin, Shenmen
Musique - Dans la toile de Jing


Wǎng Jīng
網 睛
CA : 13/12/11
Ref +3, Vig +3, Vol +3
Réservoir : 6/6
Forme humaine

19 / 19


Chauve-souris
CA : 18/18/16
Ref +4, Vig +0 (+3), Vol +2(+3)
Familier valet

10 / 10
Quelques jours plus tard, Jing avait invité tous les clans aranéas autour de la table de la salle du conseil au bastion. Elle avait requis les conseils de Feng sur chacun des clans et comptait bien sur sa famille pour lui apporter le plus d'informations possibles avant cet évènement.

Au début de la réunion, Jing retira son masque et le posa sur la table.

« Chers amis, j'ai eu l'idée de cette petite réunion des familles afin de faire un petit bilan de votre installation et commencer à évoquer les différentes possibilités pour l'épanouissement des aranéas dans nos colonies.

Je vais laisser chaque tribu ou clan se présenter et dire qui parlera en son nom. Après quoi, je présenterais l'état des lieux et la situation en ville.

La plupart d'entre vous me connaissent, je suis Jing fille de Qiao et de Dong, actuelle matriarche du clan Wang. Je représenterais ma maison dans cette discussion ainsi que les intérêts du gouvernement des colonies. Je suis architecte et magicienne.

Voici, ma sœur Hui, qui assume la direction de la Compagnie marchande de Siyin. Ainsi que mon frère Feng, qui est le meilleur guerrier de notre clan et qui a organisé votre installation en ville.

Comme vous le savez, nous, les Wang, sommes principalement des tisserands, des marchands et des magiciens. Le cœur de nos activités était situé à Gaotung, mais la plupart de nos activités se trouvera désormais ici dans les colonies. »

Modifié par un modérateur lundi 11 novembre 2019 20:45:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#147 Envoyé le : mardi 12 novembre 2019 21:54:37(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Dans la toile de Jing



Suivant les paroles de Jing, et avant que les représentants des différentes factions aranéas se présentent, les deux autres membres du Clan Wang prirent la parole, Feng le premier. Il salua les autres aranéas d'un signe de tête, retirant son masque et révélant l'énorme mandibule qui remplaçait sa joue droite, même sous sa forme humaine.
« La plupart d'entre vous m'ont déjà rencontré, mais comme l'a dit ma soeur: je suis Wang Feng, ancien éclaireur des armées du Lingshen, et désormais membre des forces armées de Siyin...si jamais vous avez des questions sur cette région, et surtout sur les dangers qu'elle recèle et comment vous en protéger, n'hésitez pas à me contacter. »


Hui, elle, salua les aranéas d'une complexe révérence, avec un sourire. Seule humaine dans l'assemblée, elle n'avait cependant rien perdue de sa contenance.
« Soyez les bienvenus à Siyin, frères et soeurs. Je suis Wang Hui, la soeur adoptive de Jing, mais je vous assure que nous avons été élevées ensembles, et notre relation est aussi solide - plus, même - qu'entre deux soeurs de sang. Notre compagnie marchande est encore jeune, mais j'ose espérer qu'elle a un grand avenir, je l'espère avec votre assistance. »

Vint ensuite le tour de l'assemblée. Tous les nouveaux arrivants n'étaient pas là, bien sûr, mais la tribu du Pic Blanc, et chacune des quatre familles récemment arrivées étaient représentées par leur leader.

La première à se présenter fut Hei Bai Shuang de la tribu du Pic Blanc, dont les robes de soie noire dévoilaient une main gauche couverte de chitine. Elle s'inclina légèrement.
Je suis Hei Bai Shuang de la tribu du Pic Blanc...je suis shamane, mais surtout, j'ai été la leader de mon peuple pendant notre exil. A présent que nous avons trouvé une nouvelle terre, j'espère que je n'aurais plus à tenir ce rôle, mais il m'appartient tout de même de les représenter.


Ayami fut la suivante. Contrairement aux autres, elle ne présentait pas de signe évident de sa nature d'aranéa, mais rien n'indiquait qu'elle en était entièrement dépourvue.
« Ayami, de la famille Kumonara. Je parle au nom des miens. Vous le savez sans doute, mais nous avons longtemps été de proches alliés des Wang, et les avons notamment assisté dans la fabrication et le commerce de la soie. »


Ensuite vint le tour de la représentante des Arashi, qui dégagea une mèche de cheveux de son visage, révélant deux yeux supplémentaires comme de petites billes noires, près de son oeil gauche.
« Seki, de la famille Arashi. Nous...disons que Lingshen et son militarisme ne nous convenaient plus. Et il nous est devenu pénible de devoir persister à cacher notre véritable nature. Ici, nous sommes entre frères et soeurs. Du moins, c'est ce que j'ai compris des paroles d'Ayami. »


La représentante des Akayuri était peut être la plus jeune, qui paraissait avoir quelques années de moins que Jing. Elle portait ses robes serrées autour d'elle à la poitrine, mais pas suffisamment pour masquer le thorax de chitine brillante à la naissance de sa gorge.
« Je suis Szu Akayuri. Moi, mes frères et soeurs n'avions plus de véritable avenir à Gaotong...avec les guerres qui sont en train de reprendre, plus personne n'a de temps pour les rouleaux de soie et les oeuvres de connaissance. Mais peut être trouverez vous une place pour des lettrés et papetiers? »


Enfin, la dernière des aranéas étaient une représentante des Yukiyoe. Pour l'heure, assise à la table avec ses congénères, elle paraissait entièrement humain, mais une de ses jambes s'achevaient pas une pointe de chitine au lieu d'un pied humain. Elle portait quelques cicatrices sur le visage, et une demi-cape bordée de fourrure. De toute l'assemblée, elle était la plus proche de Feng.
« Sian Yukiyoe. Moi et mes soeurs faisions partie d'une Compagnie Franche jusqu'à récemment, mais le prince Shue Huang a...considéré que nos services n'étaient plus nécessaires. Nous avons entendu parler de votre colonie par Ayami, et nous sommes dis que ce serait peut être l'occasion de nous battre pour quelqu'un d'autre que la famille royale de Lingshen, pour une fois. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 2 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Scordard  
#148 Envoyé le : mercredi 13 novembre 2019 00:58:00(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Wǎng Jīng
網 睛
CA : 13/12/11
Ref +3, Vig +3, Vol +3
Réservoir : 6/6
Forme humaine

19 / 19


Chauve-souris
CA : 18/18/16
Ref +4, Vig +0 (+3), Vol +2(+3)
Familier valet

10 / 10
Jing nota ces renseignements. Des paysans et des chasseurs, une shamane, des artisans, des guerriers et une noblesse. Elle avait presque de quoi faire une petite ville aranéa avec un peu d'imagination.

« Je suis ravie de tous vous accueillir autour de cette table. Je suis convaincue que nous pourront profiter de cet échange ensemble. Il s'agit de bien nous entendre et de permettre d'accueillir d'autres clans et tribus de Shenmen et des autres terres.

Je vous invite à aborder toutes les questions qui vous tiennent à cœur. Afin de montrer l'exemple, je vais aborder la situation de mon clan en ville. Je parlerais principalement de notre peuple et de notre projet. »


Fû se posa sur l'épaule de Jing.

« Ici, dans les colonies toutes les races sont le bienvenue. La seule limitation est l'adhésion à nos lois. Cependant, il y a une petite particularité propre à Shenmen. Cette terre est gouvernée par une faction de jorogumos. Je n'ai pas besoin de vous expliquer que la proximité de nos facettes arachnéennes nous porte préjudices à toutes. Il nous faut donc faire preuve de pédagogie. Surtout lorsque vous êtes une jeune femme brune et que vous pratiquez la magie. Avec votre arrivée, les aranéas sont désormais la deuxième race de cette ville. Et la première race non humaine. Il nous faut donc montrer la voie non seulement à nos sœurs mais également vis-à-vis de toutes les autres races. »

La magicienne sortit différents plans et schémas issus des codex afin de présenter les principales caractéristiques de la ville. Chaque famille reçu sa propre copie du plan de la ville et des alentours.

« Notre clan cherche principalement à relancer le commerce des colonies, en passant par les matières précieuses dont l'argent, le fer froid, la soie et plus tard le bois et les objets magiques. La compagnie marchande de Siyin est en charge de ce projet. C'est une compagnie commerciale qui a principalement en charge les intérêts du trésor des colonies, ainsi que l'importation et l'exportation de ces marchandises. En tant que banque, elle peut prêter, investir et financer notre économie.

Le but de cette démarche est de favoriser le développement des lettres et de la magie pour nous permettre de résister plus facilement à l'environnement difficile des colonies.

Le gouverneur Shojiro met actuellement en place une formation à la milice pour tous les nouveaux colons.

Outre cela, Shenmen compte de nombreux esprits. Le Cercle de Pierres regroupe toutes nos croyances dans les divinités, les esprits et les ancêtres.

La compagnie marchande de Siyin, la milice et le Cercle de Pierres sont nos trois "grosses" instituions actuelles. Nous avons également deux troupes en formation : une troupe de métamorphes et une troupe d'éclaireurs. Nous avons choisi de privilégier la maitrise de notre environnement plutôt que des moyens de protection classique. Vous trouverez l'ensemble des détails dans les codex que je vous invite à consulter. »


Enfin, Jing sortit une copie du décret qu'elle fit circuler.

« Par devoir de franchise, je dois aborder un troisième point. Plus personnel et politique... Vous n'ignorez pas que notre famille se trouve faire l'objet d'une enquête. Le mandat des gouverneurs pour Siyin est signé de la main du Prince Shue Huang. La loi martiale l'a autorisé a se subordonner à la volonté du roi pour nous faire grâce de ce titre et de ces terres. Nous sommes ainsi chargé du développement des colonies de Siyin pour le compte du Lingshen. Ce décret fait partie d'un accord plus vaste entre mon clan et le prince, pour éviter toute esclandre, vendetta ou procédure dans la main du roi...

L'accord fut passé entre moi et la capitaine de sa garde personnelle, le jour de l'assassinat de mon père. Cet accord a donné lieu à ce décret et à cette petite autonomie. En tant que nouveau chef de clan j'avais deux possibilités : ordonner l’exécution d'un prince du sang par vengeance ou prendre cette liberté et choisir une autre voie. La première voie ne facilitant pas la survie de mon clan. J'ai fait ce choix-là et c'est la raison pour laquelle je me tiens devant vous aujourd'hui.  »


Sa voix était calme et réfléchie. Elle ne trahissait pas vraiment d'émotion lorsqu'elle évoquait ce genre de chose. Ce n'était pas par cruauté qu'à cause du masque qu'elle s'était habituée à porter.

Modifié par un utilisateur mercredi 13 novembre 2019 00:59:01(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#149 Envoyé le : samedi 16 novembre 2019 17:35:24(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Dans la toile de Jing


Les paroles de Jing furent écoutées dans un silence respectueux, les autres aranéas acceptant de facto sa fonction de leader et le respect qui l'accompagnait. Hui et Feng n'ajoutèrent rien, mais lorsque Jing eu finit de parler, plusieurs des autres chefs de famille se manifestèrent, une à une.


Hei Bai Shuang, la plus agée et peut être la plus influente de ces aranéas, parla la première.
« Nous avons déjà eu l'occasion d'en parler, aussi ne vais-je pas m'étendre plus que nécessaire. Moi et ma tribu venons de plus loin au Nord Ouest, mais nous avons du fuir les alentours du Pic Blanc justement à cause de ces jorogumos dont parlait la gouverneure Wang. Ne vous y trompez pas: Shenmen est une contrée dangereuse, mais rien n'est plus dangereux ici que ces monstres. Quoi qu'il en soit...nous sommes avant tout ici pour construire une nouvelle vie...les miens sont avant tout pêcheurs, chasseurs et pour certains, éclaireurs...et mineurs. Je pense que nous pourrions entre autre vous aider à remettre cette mine en état. »


Ayami, elle, se focalisa immédiatement sur un élément précis mentionné par Jing.
« Comme vous le savez, gouverneure Wang, nous sommes tisserands...et vous avez mentionné de la soie. Est ce que vous avez plus de détails? Avez vous de quoi produire de la soie? Ou un atelier de tissage? Des projets plus précis sur le sujet? Nous n'allons pas pouvoir nous mettre au travail tout de suite...il va nous falloir quelques jours pour être installés, mais je pense que nous pourrons vous aider sur ce sujet. »


Seki approuva.
C'est aussi notre cas, nous allons avoir besoin de quelques jours pour nous installer et apprendre à connaître le village. « Nous...n'avons pas vraiment de tradition artisanale. Mais peut être savez vous en quoi nous pourrions vous aider? C'est certainement un rêve louable que vous défendez ici, et j'aimerai que moi et les miens y participent, si nous pouvons nous rendre utile. »


Szu paraissait plus contemplative, déjà plongée dans la lecture des codex, feuilletant les pages pour essayer de se faire une brève idée du contenu.


Sian, elle, réagit avec un sourire où l'on percevait une trace de défiance.
« Ah...du danger, donc. J'avais entendu les légendes sur les jorogumo de Shenmen, mais j'imagine qu'effectivement, il ne doit pas être si facile que cela d'être accepté dans ce pays lorsqu'on a une affinité pour les arachnides. Enfin...aucun membre de ma famille ne pratique la magie, donc je pense que nous ne devrions pas avoir de problème à ce sujet. Vous avez parlé d'éclaireurs? Nous pouvons peut être faire quelque chose à ce sujet, si vous avez besoin de renforts. »

Elle parcouru brièvement l'assemblée du regard.
« Par ailleurs...Je pense parler au nom de tout le monde en déclarant qu'aucun d'entre nous n'apprécie particulièrement le prince Shue Huang. Sinon, nous ne serions pas ici. En ce qui me concerne, je ne suis pas encore fixée, mais je pense que ma loyauté ira avant tout à Siyin et à ses habitants, avant Lingshen. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Scordard  
#150 Envoyé le : samedi 16 novembre 2019 20:34:04(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Wǎng Jīng
網 睛
CA : 13/12/11
Ref +3, Vig +3, Vol +3
Réservoir : 6/6
Forme humaine

19 / 19


Chauve-souris
CA : 18/18/16
Ref +4, Vig +0 (+3), Vol +2(+3)
Familier valet

10 / 10
« Heureusement pour nous, de tels monstres ne sont guère invicibles. Ils peuvent être tués. Celle-ci était jeune, mais ce ne sera pas la seule à tomber. » dit la magicienne en montrant la patte de jorogumo siégant en trophée dans la salle du conseil.

Puis Jing répondit aux questions une à une.

« A ma connaissance, les travaux de la mine sont désormais terminés, mais il nous faut encore relancer la production. Votre connaissance des lieux sera un atout pour nous. Le contre-maitre de cette mine sera désigné dans la tribu du Pic Blanc. J'escompte que vous nous ameniez l'un de vos mineurs de confiance au conseil qui approuvera sa nomination pour lancer la production d'argent et de fer froid. La compagnie marchande de Siyin achètera et revendra toute la production au bénéfice des activités du royaume et de nos clients étrangers. Le contremaitre recevra un salaire du gouvernement pour sa mission. »

« Ayami, nous avons commencé à repéré divers endroits propices ou trouver de quoi nourrir les vers à soie si nous récupérons les plantes qui s'y trouvent. Le bois des voix est dit-on riche en murier blanc. » dit Jing en montrant la mare miroir au nord-est puis la forêt à l'est.

« En dehors des aranéas, nous avons également un tisserand humain en la personne du capitaine Xieng qui commande la milice. De prochains bénéfices exceptionnels de la compagnie marchande de siyin avec mon modeste concours, nous permettront de nous construire une soierie. Les travaux pourront débuter dans deux mois si tôt que nous aurons réunis le capital nécessaire pour investir la soierie. Je superviserais moi-même l'architecture du bâtiment et nous pourront construire quelque chose qui nous est propre ici. Tu disais dans ta première lettre pouvoir amener quelques œufs ? »

« Prenez le temps de vous installer, dame Arashi.Seki, le travail ne manque pas dans les colonies. Lorsque le temps sera venu, vous choisirez vous-même votre propre voie avec sagesse. »

« Notre ville a récemment accueilli une chasseuse de monstres de Shokuro..Afin d'éprouver sa valeur, nous lui avons confié la mission de nous doter d'éclaireurs. Nous essayons d'offrir le maximum aux âmes qui nous aident et nous font confiance. l'aasimar Shimizu est ainsi devenue gouverneur par intérim.

Sur un plan plus technique, le modèle des troupes en question est spécialisé dans le combat à l'aide de compagnon animaux et dans la guérilla. Nous avons nommé ce modèle "trappeur Chuanyu" en hommage à la générale éponyme. Les capacités de cette armée sont inspirées de celles de leur commandante, la gouverneure Shimizu. Je vous conseille de prendre contact avec elle une fois que le gouvenreur Shojiro et le capitaine Xieng auront confirmé votre savoir-faire.

D'autres projets d'armées verront sous peu le jour. Celui-ci est le plus avancé. Nous misons principalement sur des troupes d'élites capables de se fondre dans l'environnement. Nous leur adjoindrons ensuite des forces plus surnaturelle. »


Jing ne réagit pas au message sur la loyauté.

Nous verrons...
Offline Boadicee  
#151 Envoyé le : dimanche 17 novembre 2019 16:12:07(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Dans la toile de Jing



Hei Bai Shuang approuva d'un hochement de tête.
« Cela me convient très bien. Je vais questionner les miens, je devrais pouvoir vous proposer un candidat d'ici quelques jours, le temps de faire le tour des mineurs pour déterminer qui est le plus à même d'endosser cette responsabilité. Il y a autre chose qui m'inquiète, cependant...la route entre la mine et ici est elle sûre? A quelle fréquence pourrons nous envoyer des cargaisons? Si elle n'est pas véritablement sûre, il faudra peut être envisager de stocker du minerai sur place à la mine, et prévoir une escorte plus conséquente pour le transport. »


Ayami acquiesça.
« Tout à fait! C'est pour ça que nous avons accepté l'aide de Tristan, d'ailleurs. Un alchimiste nous a aidé à préserver les oeufs. Pour l'instant, ils sont en hibernation, et nous pourrons déclencher l'éclosion quand nous serons prêts. Cela dit, je recommande de ne pas attendre au delà de l'été, sinon ils n'auront pas le temps de pondre de nouveau avant l'hiver.
Des mûriers blancs seraient parfaits! Ils sont faciles d'accès? »



Sian acquiesça.
« Très bien. J'irais me présenter aux gouverneurs Shimizu et Shojior dès que possible, dans ce cas. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#152 Envoyé le : dimanche 17 novembre 2019 19:10:26(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Wǎng Jīng
網 睛
CA : 13/12/11
Ref +3, Vig +3, Vol +3
Réservoir : 6/6
Forme humaine

19 / 19


Chauve-souris
CA : 18/18/16
Ref +4, Vig +0 (+3), Vol +2(+3)
Familier valet

10 / 10
« Avant que vous n'arriviez. J'ai envoyé une lettre à une compagnie de caravaniers de Gaotung. Elle est dirigée par un parent du Gouverneur Shojiro. Nous devrions avoir des caravanes pour relier tous les points qui nous intéressent.

Je pense qu'aucun lieu de Shenmen n'est véritablement sur. Plus de sécurité sur cette route ne serait pas un mal. C'est l'un des intérêts de notre projet de troupe d'éclaireurs.

C'est une bonne nouvelle. Concernant les muriers blancs... Rien n'est vraiment facile à Shenmen. Il faudra sans doute créer notre propre lieu de culture du murier blanc. Mais avec la magie tout sera plus simple.

Puisque nous en parlons, je cherche à développer les talents magiques de notre population. Si certains membres de vos familles brillent par leur intelligence, je peux sans doute les initier à la magie profane. »


thanks 1 utilisateur a remercié Scordard pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#153 Envoyé le : lundi 18 novembre 2019 21:27:04(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Dans la toile de Jing



Hei Bai Shuang s'inclina, mais refusa la proposition de Jing.
« J'apprécie votre généreuse offre, mais je pratique déjà ma propre forme de magie...cependant, si l'un des miens exprime un intérêt pour le sujet, je m'assurerai qu'ils viennent vers vous pour en savoir plus. Jusqu'ici, nous n'avons pas vraiment eu besoin...Mais pas non plus eu l'occasion d'étudier ce genre de magie. »


Sian, elle, eut un sourire un peu amusé.
« Je ne pense pas que vous aurez des candidats chez les Yukiyoe...ma famille n'a ni d'aptitude, ni d'usage pour la magie. Mais qui sait? Peut être qu'un de mes frères et soeurs changera d'avis? »


Szu, en revanche...s'éclaira à la nouvelle.
« Oh! Euh...il se trouve que j'ai moi même une certaine affinité pour la magie, mais je n'ai pas réussi à passer les examens pour intégrer une académie, et nous n'avions pas les moyens d'engager un tuteur qui soit un peu compétent...peut être que vous pourriez m'apprendre, si vos responsabilités vous en laisse le temps, Dame Jing? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#154 Envoyé le : jeudi 21 novembre 2019 21:24:56(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Wǎng Jīng
網 睛
CA : 13/12/11
Ref +3, Vig +3, Vol +3
Réservoir : 6/6
Forme humaine

19 / 19


Chauve-souris
CA : 18/18/16
Ref +4, Vig +0 (+3), Vol +2(+3)
Familier valet

10 / 10
« Je vous remercie pour votre considération au sujet de cette question. Nous aurons tout le temps de voir ça plus tard.

Pouvons-nous faire autre chose pour vous ? »
demanda la magicienne à l'assemblée.

« Si il n'y a rien d'autre, nous pouvons poursuivre cette discussion une autre fois. N'hésitez pas à sympathiser avec les humains. Plus il y aura de communication entre nos peuples, mieux notre alliance pourra fonctionner. »
thanks 1 utilisateur a remercié Scordard pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#155 Envoyé le : lundi 16 décembre 2019 02:38:43(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
14 Pharast 4719, dans la journée - Collines Verdoyantes, LingShen
Musique - Fa-Lung


Une fois leur première entrevue avec la comtesse Tsaomin Hsie, Jing et les autres gouverneurs de Siyin furent plus ou moins laissés à eux même...mais des soldats de la garnison, deux chacun, proposèrent de les guider à travers les rues de Fa-Lung.

Contrairement à beaucoup de ses compagnons, qui ne savaient pas trop par où commencer leur exploration de la ville, Jing avait des idées assez précises sur le sujet. Interrogeant son escorte, elle leur demanda de lui faire découvrir les artisans et arcanistes présent en ville. Les informations obtenues se révélèrent plutôt intéressantes... Il se trouve que les arcanistes étaient plutôt rares à Fa-Lung, comme d'ailleurs dans un bon nombre de lieux du Lingshen. Les quelques écoles enseignant la magie dans la province frontalière étaient dévouées à l'usage de la magie dans l'art de la guerre, et formaient donc principalement des arcanistes capables de porter soutien aux troupes sur le champ de bataille ou d'aider à fournir l'armée en matérielle...ou de travailler sur la Garde de Terre Cuite.

Les arcanistes indépendants n'étaient donc pas légion à Fa-Lung. Il y avait deux arcanistes de talent, une spécialiste de la terre assez puissante qui louait ses services aux coopératives paysannes des environs, et assistait aux travaux de grande ampleur, n'ayant pas son pareille pour reformer le terrain à sa volonté, et qui pratiquait un peu l'enchantement, et un enchannteur spécialiste de la fabrication de potions, bien que ses talents ne s'arrêtent pas là. On trouvait aussi une demi-douzaine d'arcanistes moins talentueux ayant des boutiques en ville.

En terme d'artisanat, Fa-Lung là aussi demeurait fidèle à sa tradition militaire. La plupart des artisans, outre ceux qui remplissaient des fonctiones de base comme les maréchaux-ferrands, les charpentiers, maçons et menuisiers, étaient des armuriers. Fa-Lung comptait entre autre des spécialistes de la fabrication d'arbalètes cho-ko-nu, capables d'une cadence de tir plutôt impressionante. Certains des armuriers réalisaient des commandes sur mesure, et on trouvait aussi des artisans du cuir capable de fabriquer des armures plus légères mais d'excellente qualité.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#156 Envoyé le : lundi 16 décembre 2019 22:35:22(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Wǎng Jīng
網 睛
CA : 13/12/11
Ref +3, Vig +3, Vol +3
Réservoir : 6/6
Forme humaine

19 / 19


Chauve-souris
CA : 18/18/16
Ref +4, Vig +0 (+3), Vol +2(+3)
Familier valet

10 / 10
Parmi toutes les possibilités que Fa-Lung lui offait Jing choisit de se concentrer sur deux choses : les arbalètes zhuge nu et l'arcaniste capable de magner la terre.

Elle commença par s'occuper des arbalètes.

Son objectif était de déterminer la plus value d'une telle arme en comparaison avec les armes à feu. Et de voir, s'il était possible de passer commande.

La construction d'armes n'était pas le point fort de la ville et des arbalètes pouvaient être plus utiles sur certains membres de l'armée ou de la milice par rapport aux arcs des chasseurs.

Modifié par un utilisateur lundi 16 décembre 2019 22:41:41(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#157 Envoyé le : jeudi 19 décembre 2019 20:32:19(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Fa-Lung



Cette visite de Fa-Lung était une mine d'opportunité, et Jing n'avait apparemment pas l'intention de les laisser filer. Il ne fallut pas longtemps pour convaincre les gardes, usant de son statut de représentante diplomatique, de la guider jusqu'à l'une des armureries fabriquant les arbalètes destinées à l'armée. Ils l'emmenèrent dans un atelier à quelques rues à peine de la forteresse au centre de la ville, une grande bâtisse qui aurait pu passer pour un entrepot sans une série de petites cheminées le long de sa façade orientale. Les deux gardes et Jing pénétrèrent dans l'atelier qui était plutôt bruyant. Des caisses de matériels étaient entreposés contre l'une des parois, et une quinzaine de long ateliers étaient alignés au centre de l'entrepôt, des armuriers en pleine fabrication.

L'endroit était rempli du bruit des conversations à voix hautes, des outils sur le bois, et des pièces de métal. L'odeur un peu âcre du bois en train de sécher sur des fours à basse chaleur était un peu envahissante. Après quelques minutes de discussion, celle qui devait être la chef de l'atelier vint vers eux. Elle portait une tenue de travail modeste, un bandeau retenait sa longue chevelure, et des outils de menuiserie étaient suspendus à sa ceinture. Elle portait quelques fines cicatrices sur le visage, mais ce n'était pas ce qui attirait le plus le regard. L'ingénieure avançait avec une agilité surprenante pour la prothèse de bois qui remplaçait sa jambe gauche. Elle jeta un coup d'oeil à Jing, l'air pas franchement impressionnée.
« B'jour, ma Dame. Linshen Chao, chef ingénieure. Qu'est ce qui vous amène? On voit pas souvent la noblesse, par ici...quelque chose de particulier qui vous intéresse? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#158 Envoyé le : jeudi 19 décembre 2019 21:51:16(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Wǎng Jīng
網 睛
CA : 13/12/11
Ref +3, Vig +3, Vol +3
Réservoir : 6/6
Forme humaine

19 / 19


Chauve-souris
CA : 18/18/16
Ref +4, Vig +0 (+3), Vol +2(+3)
Familier valet

10 / 10
Jing détailla la personne qui se trouvait en face d'elle.

« Architecte impériale Wang Jing... Je partage avec mes compagnons un gouvernorat des colonies du royaume. Notre mandat royal porte sur la région de Siyin au sud de Shenmen. Cette une belle région pour qui déteste le soleil... Par contre, si vous aimez l'argent, le bois précieux, les monstres et les esprits, c'est sans doute une région de rêve. » plaisanta la magicienne.

« Pour ma part, je n'ai pas vraiment besoin de protection supplémentaire. Mais je me suis laisser entendre que vous fabriquiez de petites merveilles d'ingénierie ici. Je voudrais voir ça de mes propres yeux. Si votre carnet de commande vous le permet bien évidement... Je ne suis pas femme à ignorer les contraintes des artisans. »

Modifié par un utilisateur jeudi 19 décembre 2019 21:52:55(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#159 Envoyé le : jeudi 19 décembre 2019 22:59:35(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Fa-Lung



L'ingénieure ne paraissait pas vraiment familière avec Shenmen, et se contenta de hausser un sourcil.
« Ah, c'est une démonstration qu'il vous faut...? Ben...ouais, disons qu'on est occupé, mais pour la gouverneure d'une province, on peut sans doute faire une exception. Suivez moi! »

Faisant volte face sur sa jambe de bois, elle leur fit signe de la suivre et les mena jusqu'au fond de l'entrepot. Plusieurs cibles sur des ballots de pailles et autant de mannequins recouverts d'armures cabossée étaient alignés contre le mur, plus que probablement pour servir de cible de test. Chao récupéra une arbalète et ce qui semblait être une pièce de bois contenant une demi-douzaine de carreau. Elle l'inséra dans l'arbalète.
« L'intérêt de ce type d'arme, c'est avant tout sa cadence de tir... »

Elle se saisit de l'arbalète, apposant la crosse contre le creux de son épaule, et décocha un carreau, puis un autre, puis un autre, jusqu'à ce que les six soient fichés dans la poitrine d'un des mannequins, à travers l'armure d'écaille délabrée. Les tirs n'avaient pas duré plus de vingt secondes, chaque coup n'étant espacé que du temps d'actionner un levier.
« Voilà! Un tir toutes les quatre secondes, sur quelqu'un d'un peu entraîné. Mais avec ça, on a la cadence de tir d'un arc, sans avoir besoin de l'entraînement pour le manier. Marche pas mal contre les armures, aussi. Par contre, on perd un peu en portée et en puissance de pénétration, mais il faudrait des bras de gorille pour obtenir aussi bien qu'une arbalète de Goka, par exemple. Mais avec assez de monde, ça n'a plus beaucoup d'importance. Après, si vous voulez des détails en plus, je suis toute ouïe. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#160 Envoyé le : samedi 21 décembre 2019 14:22:09(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Wǎng Jīng
網 睛
CA : 13/12/11
Ref +3, Vig +3, Vol +3
Réservoir : 6/6
Forme humaine

19 / 19


Chauve-souris
CA : 18/18/16
Ref +4, Vig +0 (+3), Vol +2(+3)
Familier valet

10 / 10
  • Connaissance ingénierie : 1d20+12 donne [4] + 12 = 16
  • Estimation : 1d20+8 donne [9] + 8 = 17

La magicienne esquissa un sourire et applaudit la performance en tapant sur la main qui tenait son bâton.

« Ce que je vois me plait.. Nous avons une milice coloniale à équiper... L'entrainement simplifié que vous nous offrez ressemble à quelque chose qui pourrait nous intéresser.

Je n'aurais que quelques questions... Est-ce que votre arme perce la chitine et les écailles ? Nous avons du tuer une jeune jorogumo ainsi que des dragonnets mort-vivants... Il nous faut quelque chose d'efficace sur ce point particulier.

Niveau production... Combien pouvez-vous en produire ? Et combien vous les vendez en dizaine ? »
demanda la magistère.

Modifié par un utilisateur samedi 21 décembre 2019 14:27:20(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Scordard pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Similar Topics
Le jingasa du soldat chanceux est il trop OP? (Équipement et objets magiques)
par MrSandwich 29/05/2016 14:08:34(UTC)
14 Pages«<678910>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET