Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

29 Pages«<272829
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Silenttimo  
#561 Envoyé le : dimanche 8 novembre 2020 20:34:59(UTC)
Silenttimo
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/01/2010(UTC)
Messages : 2,975
Localisation : 92 (Hts de Seine)

66 / 66

rayon acide : 9/9
Sorts niv 1 : 8/8
Sorts niv 2: 7/8
Sorts niv 3: 6/6
Sorts niv 4: 4/4
CA:15 / cont 14 / surp 12




Fredrigo était resté mutique, comprenant que proposer de participer à ce "pousse-mousse" était forcément une mauvaise idée.

« Moi, je me contenterai d'écrire la chanson de geste qui célébrera cette épreuve.

Mais j'y mettrai plus d'emphase si nous gagnons !
Enfin, si notre champion gagne, je veux dire.

Mais ce qui est sûr, c'est que j'encouragerai notre champion, et je n'userai pas de magie pour le favoriser : ce peuple a l'air quelque peu méfiant vis-à-vis de la magie... »
JE SUIS CHARLIE
Fan de Greyhawk, paladin de Mayaheine
- Paladin/marshal niv 19 (PF) dans "savage tide".
Fan de cinéma muet
"Lubitsch trône au firmament de mon panthéon du cinéma"
Une partie de ma collection Ici
Offline Kali  
#562 Envoyé le : dimanche 8 novembre 2020 21:27:50(UTC)
Kali
Rang : Nouveau
Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Asger
Rodeur 8

88 / 88


«  Ma foi, mon cher ami druide, maintenant qu'ils ont entendu des sons sortir de votre bouche d'ours, et soyez en sûr ils ont l'oreille fine. Je propose que l'on écarte tout moindre signe de magie de notre champion Oradin si l'on veut pouvoir passer la nuit au chaud. Spectre ou le rhino à fourrure c'est bien aussi. Qu'en dites-vous?

Et, dame Florentia, par pitié, qu'en ultime recours, je vous en supplie. C'est vraiment très très mal vu chez les Jrass. Si Kelethok, leur champion, tombe, laissez-le! La pitié non plus n'est pas de mise par ici. Il risque de vivre votre sauvetage comme une humiliation voire un outrage.  »
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline Uktar  
#563 Envoyé le : mardi 10 novembre 2020 13:22:54(UTC)
Uktar
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 4,329
Localisation : Codognan(30)

78 / 78

Explosion: 8/8
Foudre: 8/8
Sorts niv 0: 4/4
Sorts niv 1: 7/7
Sorts niv 2: 5/5
Sorts niv 3 : 5/5
Sorts niv 4 : 4/4
Forme animal: 4/4
CA : 15-> 18

L'ours regarda Asger, « Donc ils ne font pas la différence entre de la magie, et des faveur divine, ou encore des capacités naturelles?

Dans ce cas laissons participer notre champion alors!! »



Offline poulosis  
#564 Envoyé le : jeudi 12 novembre 2020 01:04:35(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,200
Localisation : Nantes

Oradin
Sorts Ora niv1 : 4/4
Sorts Pal : 1/1
Châtiment : 3/3
Impo. 3d6 : 8/8
Pacte +1 : 1/1
CA 22/11/21 (+4 vs géant)

90 / 90

« Je risque ma vie dans cette épreuve. Je ne désire nullement impliquer un autre compagnon, pas même ce frère de meute puissant et agile. S'il lui arrivait malheur, je me sentirais coupable pour le restant de mes jours. J'ai vu bien assez de camarades tombés au combat. Beaucoup trop pour parier une vie de plus. »

Il commença à enlever son armure. « Je vais déjà m'alléger. Je chevaucherai plus facilement et en cas de chute, je serai plus agile pour arêter ma glissade. Je garderai mes gantelets, pour les planter au sol, en cas de besoin. »

Il laissa également sur place ses armes et son bouclier. Uniquement drapé de sa cape, il hocha la tête en direction d'Asger. « Allons-y. À tout de suite, mes amis. »

En cours: lien vital avec Florentia, Endure elements 24h
Offline mdadd  
#565 Envoyé le : jeudi 12 novembre 2020 12:01:05(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)
près quelques échanges verbaux, le groupe s’était décidé. Oradin affronterait l’épreuve du Pousse-Mousse, sans aide magique ni celle d’un compagnon, qu’il fut animal ou transformé en animal. Asger et lui s’avancèrent donc sr le pont en direction du groupe venu pour les pourparlers. Ce mouvement attira les vivats du groupe de Jrass restés de l’autre côté du pont ainsi que du petit groupe au beau milieu de celui-ci. La délégation retourna donc rejoindre leurs guerriers, tandis que deux d’entre-eux restaient sur place. L’un était plutôt massif, peut-être plus grand, une sorte de montagne à côté des autres Jrass qui paraissaient certes trapus mais plus petits que les ulfes. Son masque était absolument effrayant et démoniaque, avec quelques marques supplémentaires, comme des coches alignées sur les joues de part et d’autre, une particularité que n’avaient pas les autres. Ses vêtements en peau de yéti blanc maintenu par des lanières de cuir étaient gonflés par la musculature impressionnante qu’on devinait sous les couches de vêtements. Juché sur son rhinocéros à longs poils, il commençait à s’échauffer en faisant tournoyer une masse à long manche dont le bout était rembourré de peaux afin de ne pas blesser. Enfin lorsqu’on voyait l’arme, destinée plutôt à une personne de grande taille géante, un coup suffisamment violent devait sans doute briser des nuques et écraser des côtes…. Mais celui que le Chasseur avait nommé Kelethok, semblait ne pas être gêné par la dimension de l’arme et la maniait plutôt avec une grande agilité et sans doute une grande force.

Le second Jrass, quant à lui, s’approcha du duo avec son rhinocéros à fourrure. Il ne portait pas de sortes de coches sur le masque, mais il avait plusieurs gri-gris qui pendaient autour du coup, ce qui devait sans doute permettre de l’identifier. Derrière, Kelethok s’échauffait les bras, le torse, la nuque, faisait des passes d’armes, sa monture commençait à gratter le sol d’une patte puis d’une autre, le cavalier dut le faire tourner en rond, repartir de l’autre côté du pont et le faire marcher afin de calmer son impatience. Le Jrass parvint à hauteur d’oradin et Asger. Il fit coucher sa monture et descendit avec agilité en se tenant aux longs poils épais, comme on se tenait à des cordes. Le serviteur d’Abadar put constater qu’il n’y avait pas vraiment de selle. Les Jrass s’asseyaient à même le dos du rhinocéros, s’enfonçant un peu dans les poils pour tenir l’assise et profiter de la chaleur et se tenant aux poils comme on tiendrait la crinière d’un cheval en guise de rênes. Pour diriger l’animal, les Jrass claquaient la langue sur leur palais o produisaient des sons. Vu l’épaisseur de la peau et de la fourrure, le rhino devait sans doute être pas mal insensible aux pressions de cuisses, talons tractions sur les poils etc. comme on le ferait avec un cheval ou une monture plus ordinaire. Un seul claquement pour faire se lever ou se coucher, deux claquements pour avancer, un cri long pour arrêter, un claquement un cri un claquement pour charger, un cri et un claquement pour virer à droite, deux cris pour tourner à gauche. Le Jrass employait les gestes et quelques mots de commun pour expliquer cela à Oradin, puis il l’aida à grimper sur le rhinocéros qui restait bien placide. La première épreuve était de tenir « en selle » au lever puis d’effectuer quelques essais de mobilité en compagnie du Jrass, afin que le paladin puisse s’habituer à la monture avant de commencer l’épreuve.

Test d’équitation DD10 pour rester en selle
Test de dressage DD10 pour diriger l’animal

Normalement, lors de l’épreuve, seuls les cavaliers s’affrontent, les rhinocéros n’attaquent pas.


Message secret pour Kali, mdadd :
...
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline Silenttimo  
#566 Envoyé le : jeudi 12 novembre 2020 12:27:03(UTC)
Silenttimo
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/01/2010(UTC)
Messages : 2,975
Localisation : 92 (Hts de Seine)

66 / 66

rayon acide : 9/9
Sorts niv 1 : 8/8
Sorts niv 2: 7/8
Sorts niv 3: 6/6
Sorts niv 4: 4/4
CA:15 / cont 14 / surp 12




Lorsque la clameur des guerriers Jrass diminua, Fredrigo adressa des vivats et encouragements à leur champion.

« Vas-y Oradin, montre leur de quoi les nains sont capables, que ta foi guide ton bras, et que la protection de ton Dieu et la légendaire résistance naine t'accompagnent dans la réussite de cette épreuve !! »

Il avait crié ces mots avec une force et une détermination qu'il espérait susceptibles de déstabiliser le puissant adversaire du nain.


  • Intimidation du blanc-bec musculeux, si ça peut servir : 1d20+11 donne [16] + 11 = 27

JE SUIS CHARLIE
Fan de Greyhawk, paladin de Mayaheine
- Paladin/marshal niv 19 (PF) dans "savage tide".
Fan de cinéma muet
"Lubitsch trône au firmament de mon panthéon du cinéma"
Une partie de ma collection Ici
thanks 1 utilisateur a remercié Silenttimo pour l'utilité de ce message.
Offline Kali  
#567 Envoyé le : jeudi 12 novembre 2020 21:20:03(UTC)
Kali
Rang : Nouveau
Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Asger
Rodeur 8

88 / 88


Asger caressa l'encolure du rhinocéros en connaisseur du règne animal. «  C'est une belle bête qu'il vous prête monsieur Oradin. Leur meilleure sûrement. »

Avec un large sourire, il ajouta: «  Ils vous donne toutes les meilleures chances, c'est un honneur! Que la chance vous accompagne!

Et n'oubliez pas: le planter du gantelet monsieur Oradin! Le planter du gantelet! Et après, un bon vin chaud pour fêter votre victoire! »
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline poulosis  
#568 Envoyé le : jeudi 12 novembre 2020 22:20:03(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,200
Localisation : Nantes

Oradin
Sorts Ora niv1 : 4/4
Sorts Pal : 1/1
Châtiment : 3/3
Impo. 3d6 : 8/8
Pacte +1 : 1/1
CA 22/11/21 (+4 vs géant)

90 / 90

Le paladin s’avançait avec détermination vers sa monture en la contemplant avec une curiosité non feinte. Il avait conservé son heaume, en contre-point du masque de son adversaire. Curieuse que la dégaine de ce nain, sa tête dissimulée derrière son heaume et ses mains enfilées dans ses gantelets métalliques, simplement vêtu de sa parure de ville et d’une cape faseyant au vent. La pilosité abondante du nain, offerte à tous les regards par tous les interstices de sa tenue légère, martelait le glamour de la scène.

Il sourit sous son casque, en entendant les encouragements de Fredrigo. Ce mage était un être de passion et un homme chaleureux. Il appréciait autant sa compagnie que son soutien à cet instant. Sa foi était une armure efficace contre la peur. Il adressa donc simplement une prière à Torag pour qu’il représente dignement la civilisation lors de cette épreuve contre les barbares locaux.

Parvenu devant l’imposant animal, il enleva son couvre-chef. Il parla doucement mais fermement : « je te salue, noble bête ! Tu es un costaud, toi. Comme moi. Tu as presque autant de poils que moi. Alors tu vois, on est fait pour s’entendre comme deux frères. Donc tu me secoues pas, hein ? » Il resta à le regarder fixement quelques secondes et pencha la tête en guise d’hommage. « Je te respecte, tu me respectes. »

Il contourna le rhino et grimpa dessus tout en se concentrant pour se remémorer les commandes expliquées par son propriétaire. Il devait oublier tous ses repéres qui lui permettaient habituellement de diriger un cheval. Il inspira, expira puis … sa langue claqua une fois pour se lever, puis deux fois pour avancer. C’est parti ! Il allait tourner à droite (cri-claquement), faire un sprint (claquement-cri-claquement), tourner à gauche (cri-cri) puis s’arrêter (criii).

  • équitation DD10 : 1d20+5 donne [18] + 5 = 23
  • dressage DD10 : 1d20+7 donne [11] + 7 = 18

En cours: lien vital avec Florentia, Endure elements 24h
Offline Uktar  
#569 Envoyé le : vendredi 13 novembre 2020 13:26:27(UTC)
Uktar
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 4,329
Localisation : Codognan(30)

78 / 78

Explosion: 8/8
Foudre: 8/8
Sorts niv 0: 4/4
Sorts niv 1: 7/7
Sorts niv 2: 5/5
Sorts niv 3 : 5/5
Sorts niv 4 : 4/4
Forme animal: 4/4
CA : 15-> 18

Férrèol dans un râle encouragea à son tour le nain. Encore une fois ils allaient être spectateur sans pouvoir intervenir sous peine de tout gâcher.
L'ours se rapprocha doucement sans vouloir effrayer le rhinocéros à fourrure pour observer l’animal et peut être comprendre son mode de fonctionnement et son caractère.
  • Con nature : 1d20+16 donne [13] + 16 = 29






Offline nauron  
#570 Envoyé le : vendredi 13 novembre 2020 17:52:14(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Florentia
Alchimiste 8
Bombes:14/14
DEF : 19/15/14
Etat

curieuse

62 / 62


Florentia répondit à Asger d'un hochement de tête, elle ne sauverait pas l'autre cavalier en cas de chute et ne tenterait un sauvetage rapide qu'en ultime recours.

Elle regardait les deux jouteurs se préparer, ses potions de vol à la mains.
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline mdadd  
#571 Envoyé le : dimanche 15 novembre 2020 18:53:04(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)
Tout comme Oradin, l’Ours-Ferrèol s’approcha du gros mammifère couché qui attendait placidement les ordres de son cavalier. La bête était plutôt de grande taille, environ 6 voire 7 pieds au garrot pour 11 à 12 pieds de long, il devait bien peser dans les 4.500 à 6.500 livres. Sa tête mesurait près de 3 pieds de long. Elle était dotée de deux cornes, la plus grande mesurant un peu plus de quatre pieds et étant soutenue à sa base par une cloison nasale partiellement ossifiée. Pour résister au froid, il possédait une épaisse fourrure brune. Ses poils étaient longs, ses oreilles courtes, ses pattes courtes et épaisses. Ferrèol n’en avait jamais vu auparavant, ayant vaguement entendu parler de spécimen sans poils et plus petits du côté des Jungles Mwanguis, dans les récits de Dalkyn lors de son voyage initiatique de profession de Foi. Il disait à leur propos qu’ils étaient plutôt placides, mais chargeaient lorsqu’ils se sentaient menacés ou lorsqu’on s’approchait de leurs petits, ce qui pouvait provoquer de sérieux dégâts vu la masse en mouvement... Enfin leurs vue était plutôt basse, faisant confiance à leur ouïe ou encore à leur sens olfactif particulièrement développée.

Oradin grimpa sur le dos de l’animal et prit place sur le dos, s’enfonçant dans les poils. Une fois qu’il eut trouvé sa position juste derrière la bosse dorsale, il attrapa à pleines mains les poils pour se stabiliser. Un claquement de langue et la bête se leva, d’abord l’avant puis l’arrière, l’inclinaison et la secousse manqua de catapulter le nain en arrière, mais il en fallait plus pour désarçonner un aussi bon cavalier que lui. Le serviteur d’Abadar suivit les instructions à la lettre, se familiarisant rapidement avec les manœuvres et les commandes. Le rhinocéros laineux semblait bien réagir et Oradin évalua les distances d’accélération, d’arrêt, la manœuvrabilité en virage plus ou moins serré et à plus ou moins grande vitesse, il fut rapidement prêt. Il exécuta les manœuvres avec une telle aisance qu’on aurait dit qu’il avait fait cela toute sa vie… Il était temps maintenant d’entrer en lice. Le Jrass tendit une masse à long manche dont la tête était emmitouflée dans de la peau de yéti blanc afin de la rendre non létale. Une arme plutôt familière pour Oradin, les nains savaient manier toutes sortes de masses et marteaux tout comme les haches d’ailleurs mais celle-ci avait un équilibre faussé par la surcharge de peau à la tête, mais aussi il faudrait la manier d’une main alors qu’elle en nécessiterait deux vu la taille de l’arme. Cependant, il ne s’agissait pas de donner des coups massacrants, mais de pousser l’adversaire avec la tête pour le désarçonner.

Lorsqu’Oradin prit l’arme et la testa, de l’autre côté du pont de glace, une clameur s’éleva. La trentaine de Jrass scandaient le nom de leur champion, formant ainsi une sorte de chant guerrier impressionnant – « Kelethok ! Kelethok ! Kelethok ! » – D’aucun auraient été fortement secoué par la clameur mais il en fallait beaucoup plus pour déstabiliser un Paladin d’Abadar… De l’autre côté, le sus-nommé était en place et avait fini de s’échauffer, faisant tournoyer son « pousse-mousse » comme si on faisait tournoyer une fronde, son autre main agrippant une poigné de poils de sa monture. Lorsque le nain fut en place en entrée de pont, Kelethok le salua puis fit claquer deux fois sa langue pour avancer dans un premier temps, puis quelques instants plus tard un claquement et un cri… Le choc promettait d’être brutal…

Alors bien-sûr quelques jets de dés :
- Initiative
- Test d’équitation DD10 pour rester en selle
- Test de dressage DD10 pour diriger le rhino laineux à ta guise (pas ou charge)
- Jet d’attaque vs CA de contact (à -4 car tu utilises une arme à deux mains avec une seule main, sauf si tu as les aptitudes/dons appropriés. +2 au toucher si tu charges). Si tu touches Kelethok, tu peux immédiatement tenter de le désarçonner.
- Désarçonner : Test de bousculade, qui ne provoque pas d’attaque d’opportunité.
- Si tu le souhaites : Test d’équitation DD20 pour faire attaquer le rhino en plus de placer ton/tes attaques (action libre)
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline poulosis  
#572 Envoyé le : lundi 16 novembre 2020 21:14:21(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,200
Localisation : Nantes

Oradin
Sorts Ora niv1 : 4/4
Sorts Pal : 1/1
Châtiment : 3/3
Impo. 3d6 : 8/8
Pacte +1 : 1/1
CA 22/11/21 (+4 vs géant)

90 / 90

Le nain testa à force de moulinets l’équilibre de l’énorme masse qu’il allait devoir manier pour tenter de renverser son adversaire du moment. En réalité, il espérait juste tenir correctement en selle et atteindre sa cible, en échappant au ridicule. Satisfait de l’exercice, il s’avança vers la ligne de départ. Imperturbable, il contempla son adversaire. Au moins constituait-il une cible plutôt large, par rapport à lui. Il se permit un petit sourire sous son heaume : certaines choses ne changeraient jamais.

Avant d’être diplomate, Oradin était surtout un combattant à la volonté farouche, aiguillonné par une certaine fierté inextinguible. Ainsi, non seulement il honorait ses hôtes en participant à leur rituel, mais aussi cela ne l’empêcherait pas de faire tout son possible pour faire tomber leur expert. La foi d’un paladin était absolue. Avec l’aide de son dieu, tout pouvait arriver, n’est-ce pas ?

Il s’élança. Avec son enthousiasme habituel. « AAAABAAAAAADAAAAAAAAAAARR !!! »

  • Initiative : 1d20+1 donne [5] + 1 = 6
  • équitation DD10 : 1d20+5 donne [4] + 5 = 9
  • dressage DD10 : 1d20+7 donne [2] + 7 = 9
  • Att. de contact (+11), arme (-4), charge (+2) : 1d20+9 donne [15] + 9 = 24
  • Manœuvre (BMO +11), bousculade (+4), arme (-4) : 1d20+11 donne [7] + 11 = 18
  • Equitation DD20 attaque du rhino : 1d20+5 donne [10] + 5 = 15

Pour bousculade, j'ai seulement +2 (le +4 est pour renversement) : donc manœuvre = 16 et non 18.

Modifié par un utilisateur lundi 16 novembre 2020 21:16:12(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline mdadd  
#573 Envoyé le : vendredi 20 novembre 2020 19:34:07(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)
i l'entraînement avait paru facile à Oradin, une fois l'arme en mains et sur la ligne de départ, les choses ne se déroulèrent pas vraiment comme prévues. Il devait lâcher une main pour tenir l'arme et donc cela remettait en cause son équilibre, malgré l'assise confortable que procurait l'épaisse toison de la bête. Mais il fallait prendre en compte le balancement du rhinocéros à fourrure lorsqu'il adoptait une allure précipité et n'ayant qu'ne main pour maintenir son équilibre, le Paladin eut l'impression plus de se faire trimbaler par la bête que lui aux commandes et maître des manœuvres. Aussi l'animal fit ce qu'il voulait sans que le serviteur d'Abadar puisse faire quoi que ce soit pour améliorer les choses. De son côté, Kelethok bénéficia des clameurs de son clan. Si Frédrigo avait été extrêmement éloquent et impressionnant dans ses encouragements, force était de constater qu'il arrivait même à dépasser la force du nombre, puisqu'une trentaine de Jrass clamaient le nom de leur champion mais cela faisait moins écho que les cris du Charmeur de ses Dames de Magnimar. Peut-être avait-il loupé sa véritable vocation et qu'il pourrait être accueilli pourquoi pas chez les fameux Ménestrels...

En tout cas, cela fit effet sur le champion Jrass. Si lui n'eut aucune difficulté à manœuvrer sa monture et à foncer droit sur Oradin et qu'ostensiblement, il n'était pas dans ses intentions de faire attaquer son animal, il avait prit l'ascendant sur son adversaire et attaquer en premier. Mais au moment de frapper un coup en arc de cercle avec une violence inouïe après avoir donné de la vitesse à la tête de son arme, il se rappela qu'en passant par-dessus la bosse dorsale de la monture, Oradin ne dépassait guère davantage et la tête de masse passe juste au-dessus du heaume du nain. Une personne de taille normale aurait été frappée à hauteur des épaules et probablement projetée avec la force de l'impact, mais pas face à un nain... L'arme ne rencontrant pas de résistance, elle poursuivit sa couse circulaire et le champion Jrass manqua d'être déstabilisé, devant se rattraper au dernier moment pour ne pas basculer de sa monture. il préféra lâcher son arme qui vola au-delà de l'arche de glace et vint se perdre dans la faille plus bas, soulevant un - « HOOOOOOOOOOOOOOO ! » - Général de la tribu, puis des applaudissements et de nouveau des encouragements pour remonter le moral de leur champion.

Quant à Oradin, fort mal à l'aise sur sa monture, il n'arrivait pas à manœuvrer son arme sans devoir cesser cesser son mouvement d'attaque pour se rattraper aux longs poils du rhinocéros afin de ne pas tomber. Trimballé bien malgré lui, il s'accrocha et entendit le vrombissement de la tête de larme adverse passer au-dessus de lui. Il 'avait échappé belle, mais ce n'était pas fini. Le rhinocéros à fourrure poursuivit sa course et Oradin déboula comme une furie au milieu du regroupement de la tribu Jrass qui s'écarta pour ne pas être percutés. L'un des Jrass claqua de la langue et lança un cri bref, ce qui le lança à la poursuite du Paladin et lorsqu'il fuit à sa hauteur, il poussa un long cri fort et autoritaire, ce qui arrêta sa monture mais aussi celle du nain. Pendant quelques secondes, on entendit juste la respiration lourde des deux rhinocéros et les deux panaches de fumée de respiration s'échapper de leur gueule. Le Jrass observait le nain, difficile de savoir qu'elle expression il avait derrière son masque. Puis au bout de quelques secondes il parla en commun - « Toi aller ? Pourvoir continuer ? Kelethok perdu arme. Toi avantage. Bon ! » - Il leva le pouce en signe d'encouragement.

Bien-sûr du côté du champion, ce n'était pas la même ambiance. Si le Jrass qui avait donné sa monture à Oradin se tenait à côté d'Asger et lui tapotait sur l'épaule en rigolant, Kelethok quant à lui passa à proximité pour faire demi-tour pour la prochaine joute et jurait dans sa langue natale. A côté d'Asger, le Jrass commenta au Chasseur en langue commune - « Kelethok va devoir saisir l'arme du nain pour le faire tomber... Ha ha ha... »

C'est reparti pour les jets.
- Si tu rates des tests d'équitation et de dressage, comme tout à l'heure, tu ne peux pas attaquer.
- Vu que Kelethok n'a plus d'arme, c'est toi qui a l'initiative sur sa manœuvre.
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
thanks 1 utilisateur a remercié mdadd pour l'utilité de ce message.
Offline poulosis  
#574 Envoyé le : samedi 21 novembre 2020 01:55:59(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,200
Localisation : Nantes

Oradin
Sorts Ora niv1 : 4/4
Sorts Pal : 1/1
Châtiment : 3/3
Impo. 3d6 : 8/8
Pacte +1 : 1/1
CA 22/11/21 (+4 vs géant)

90 / 90

Quel drôle de jeu, tout de même. Il pensait ne pas pouvoir tenir en selle tout le trajet, avec cette énorme masse dans la main. C’est un membre de la tribu qui était venu à la rescousse et avait arrêté sa meule de poils à quatre pattes. Et pourtant, ce dernier lui annonçait qu’il avait l’avantage. « Perdu son arme ?! Mais com… ? » Il arrêta là sa phrase. Son côté diplomatique avait repris le dessus en lui évitant sans doute d’offenser leurs hôtes par une remarque involontairement dégradante sur leur champion.

D’un autre côté, ce même talent lui causait un cas de conscience. Devait-il demander au malheureux champion de récupérer son arme comme l’exigeait sa propre droiture, à savoir se battre à armes égales ? Voire lâcher la sienne pour rétablir cette injustice ? Ou laisser la situation en l’état pour respecter les règles et l’esprit du jeu ? En abandonnant son arme, ne signifirait-il pas un renoncement à concourir ? Et s’il laissait Kelethok reprendre son arme, cet acte ne serait-il pas perçu comme de l’arrogance ou de la pitié, une forme de mépris pour la valeur de son adversaire ?

Apparemment, son sauveur ne semblait rien avoir à redire au statu quo. L’un avait perdu son arme, c’était bon pour l’autre, point à la ligne. Aucune inquiétude ne transparaissait dans son attitude. Tout semblait normal. Aussi décida-t-il de poursuivre sans mesure particulière, en respectant la règle du jeu. Après tout, il jouait sur leur terrain et le champion partait largement favori. Il remercia son dieu d’avoir accordé sa requête pour préserver sa fierté. Au moins aurait-il fait relativement bonne figure jusque-là. S'il n'offrait pas un spectacle de qualité, on ne pouvait lui reprocher un manque de suspense.

Il hocha la tête en direction du Jrass. « Ça va, l’ami. Merci pour ton aide. Sans toi, je serais encore à galoper Abadar sait où ! J’espère que je n’ai blessé personne. Je le soignerai, si c’est le cas. » Il regarda en arrière et constata que son adversaire avait effectivement perdu son arme. « En attendant, je crois qu’il faut que j’y retourne. À tout de suite, mon brave ! »

Il se repositionna sur la ligne de départ et s’élança en même temps que Kelethok. Cette fois, il galopa dignement jusqu'au coup de gong final. « AAAABAAAAAADAAAAAAAAAAARR !!! »
  • équitation DD10 : 1d20+5 donne [16] + 5 = 21
  • dressage DD10 : 1d20+7 donne [11] + 7 = 18
  • Att. de contact (+11), arme (-4), charge (+2) : 1d20+9 donne [7] + 9 = 16
  • Manœuvre (BMO +11), bousculade (+2), arme (-4) : 1d20+9 donne [1] + 9 = 10
  • Equitation DD20 attaque du rhino : 1d20+5 donne [5] + 5 = 10

Modifié par un utilisateur samedi 21 novembre 2020 01:57:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Utilisateurs actuellement sur ce sujet
29 Pages«<272829
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET