Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

2 Pages12>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Lozatal  
#1 Envoyé le : jeudi 19 septembre 2019 13:08:12(UTC)
Lozatal
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/10/2017(UTC)
Messages : 75
Localisation : Nancy

Jhielil Graywood

20 / 20

CA: 16/12/14 DMD: 15

Koutvauk Graywood

45 / 45

CA: 15/11/14 DMD: 17

Le groupe se sépare dans le bureau du mage. Il ne faut qu'une petite heure pour Koutvauk afin de préparer une pièce pour exercer le rituel. Durant ce temps, les héros vont à la rencontre de Jhielil. Cela fait un bon moment que ce petit groupe ne s'était pas revu. Un groupe ayant affronté des périls inhumains.

La pièce dans laquelle va se dérouler le rituel est grande. Aucune fenêtre, sous-sol oblige. Les éventuels meubles qu'il aurait pu y avoir n'y sont plus et un grand cercle aux écrits magiques est tracé à la craie sur le sol. Une rigole a été creusé, partant d'un piédestal avec une coupe, et allant jusqu'au centre du cercle. C'est là, explique le mage, que devra se tenir Jhielil, allongé. Le rituel consiste à faire croire au collier que son porteur possède du sang azlant, ce qui ne sera guère complexe quand on possède le-dit sang. Après, il existe la possibilité qu'il faille du sang de la famille d'Aroden et là... Au niveau du rituel, cela ne changerais rien, juste qu'il ne fonctionnerais pas. Koutvauk demande aux héros de se tenir hors du cercle et de ne rien faire. Lui, se place près du piédestal et demande ensuite à sa nièce de s'allonger au centre du cercle. Puis, d'un geste, il éteint toute les torches et allume toute les bougies qui étaient posés autour du cercle. La faible lumière pourrait faire croire à un rituel obscur.

L'oncle de la jeune fille récite alors plusieurs formules d'affilés, dont le but est de protéger Jhielil en cas de problème, de repousser le mal. Il enchaîne avec une incantation en Azlant, qu'il récite sans réellement totalement parler la langue. Mais Abigaël sait de quoi il en retourne. Il s'agit d'éveiller la magie du collier afin de procéder au charme qui lie son utilisateur avec lui. Le pendantif se met alors a briller et c'est là que le mage ouvre la fiole de sang et en verse le contenu dans la coupe. Dès lors, la rigole se remplit lentement du sang qui s'écoule du piédestal vers Jhielil.

CLIC


Les lumières s'éteignent. « Ha. Je ne m'attendais pas à ça. » Lâche le magicien en rallumant les torches. « Jhielil, peux-tu essayer de retirer le collier? »

Elle se relève, regarde, un peu inquiète, les héros puis son oncle, puis met ses mains au collier. Elle le soulève et... s'en dégage ! Elle est enfin libre. Le collier lui, semble inerte. Il ne brille plus. D'un geste de dégoût, elle le jette au loin avec force, puis s'écroule sur ses genoux, les yeux embués de larme. « Enfin... Merci. Merci... Je... Je n'aurais plus à voir et subir la mort de mes proches, je ne serais plus la cible de toute les factions de ce monde pourri. » La dernière phrase est dite avec du rejet et de la colère. Des sentiments qui étaient jusque là caché par sa volonté de vivre.

Elle se relève, essuie ses larmes, puis regarde d'un air décidé toute les personnes présentes. « Je suis jeune, mais j'ai pu voir de mes yeux ce monde. Mes parents étaient fou de croire qu'ils pouvaient aider à le changer, et ils en sont mort. Mais je suis tout aussi folle. Nous ne sommes pas des dieux, et a part montrer l'exemple, il n'y a rien que l'on puisse réellement faire... J'ai l'intention de faire des Graywood une famille bien plus prestigieuse qu'elle ne l'a jamais été. »

Elle se dirige alors vers les héros. « Vous aviez parler avec mon oncle d'un projet d'entreprise en vous servant de mon nom? Je vous apprécie énormément, je vous dois la vie mais... C'est mon nom et ma vie. Il nous reste quelque actif, nous pourrions peut-être simplement discuter de leurs cessions plus tard? »

Psychologie DD15


Koutvauk assiste a toute la scène et ne dit rien. Il a clairement démontré que les affaires de sa famille ne le concerne guère et que c'est uniquement quand celle-ci était en danger qu'il a daigné intervenir. S'il est clair qu'il n'est pas le meilleur des oncles, il reste une personne de confiance pour Jhielil qui sait que, si la situation l'y oblige, c'est quelqu'un sur qui compter.

Modifié par un utilisateur dimanche 22 septembre 2019 00:30:44(UTC)  | Raison: Non indiquée

PJ: AC-245
MJ: B-250 | CH-235
Annonce
Offline Mornelune  
#2 Envoyé le : dimanche 22 septembre 2019 03:56:09(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 3,622

Asphodèle
Rage:21/21
Agité
CA:25 Contact:14

83 / 83
Content que la jeune Graywood soit délivrer du collier, Asphodèle apporta son soutient à Jhielil quand elle s'éffondra, quelques gentilles tapes sur l'épaule, où transparaissait le fait qu'il faisait attention a rester dans le soutien vraiment ni ambigu, ni brutal, en sachant qu'il aurait pu en un mouvement traverser l'omoplate de la jeune femme d'un coup de griffe, pensée qu'il chassa avec une moue de dégout qu'il avait souvent dans ses moments là.
A le côtoyer on finissait par repérer ses pensées parasites, par le rictus de dégout pour lui même la pour la plupart du temps, ou plus rarement par un sourire amusé qui concernait leurs ennemis, ou des choses nettement plus plaisantes mais souvent plus vicieuses.

Il écouta Jhielil et répondit:« Euh, a moins qu'j'ai mal compris c'est pas pour diriger quoique ce soit juste en utilisant ton nom. C'est d'avoir un point de chute pour nous, sans offense pour Tamran, avec un accès à plus de ressources et d'y faire un truc où on pourrait utiliser nos connaissances et not' renommée qui risque de grimper un peut si la prophétie viens à ce connaitre. Ce qu'on disaient c'est que sur Tamran y'avait l'avantage de l'implication de ton oncle et de ta potentielle proximité avec la ville, bien qu'j'avais un doute sur c'point là.

Après si tu veux apporter ton aide a une guilde d'aventurier en devenir, ou un machin du genre, ch'suis sur que des convois bien protégés et une réputation d'être en excellent termes avec nous peut être un avantage pour une entreprise dans l'commerce qui cherche à se relancer après des difficultés.

Et comme j'ai dit à ton oncle tout à l'heure, on force personne à rien et si t'as des idées on t'écoute, on sait pas précisément ce qu'on veut, ou alors j'ai raté un truc. On ne s'est pas encore décidé et notre prochain voyage peut chamboulé tout nos plans, donc pour l'instant on fait que causer et faire des hypothèses. »


On sentait que le tiefflin était sincère, comme toujours, en bien ou en mal il avait rarement le temps de cacher ce qu'il pensait avant de donner le fond de sa pensée. Et accordait visiblement autant, voir plus, d'importance à la parole et au idée de Jhielil qu'a son oncle.
Offline Septimus  
#3 Envoyé le : mardi 24 septembre 2019 10:28:33(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,552

Abigaël
ca : 22+2(C:12, s: 21)
Etat : calme
Sorts: 6/6;6/6;4/4;3/3
Canalisation: 4/4
Esprit: Heavens

78 / 78

Gemini
ca : 20(C:16, s: 18)

39 / 39



Abigaël attendait un spectacle sons et lumières pour le rituel. Elle fut quelque peu déçue du "clic" sonore, mais elle se reprit. C'était sans doute mieux comme ça et la meilleure des magies étaient sans doute celle qui faisait le travail sans fioriture.

Abigaël compris où Jhieilil voulait en venir. Elle voulait que cette entreprise soit la sienne, et elle ne pouvait que reconnaître que cette petite avait de la volonté. Asphodèle rata ça à priori, mais exposa clairement où nous en étions.

« En effet, comme dit Asphodèle, c'est une simple idée en l'air à ce stade. À priori, notre vie est condamnée à être de courir de dangers en dangers, mais il ne faut pas pour autant ne pas chercher à aider durablement son prochain.C'est le sens de notre idée. Vous êtes jeune, mais volontaire. Ça c'est bien. Mais ce que j'ai appris, c'est qu'un bon chef ne peut pas tout faire lui-même. Il doit savoir déléguer pour pouvoir réussir. Comme je le suggérais à votre oncle, on ne peut pas aller à droite et à gauche en disant "youhou, on est les héros de la prophétie" sauf à attirer l'attention de ceux qui veulent nous en empêcher. Mais en joignant nos efforts, on peut aider à reconstruire le réseau de votre famille, tout en l'utilisant pour dissimuler nos activités en lien avec la prophétie. Un héros, c'est un peu comme une étoile filante : c'est brillant et tout le monde le remarque, mais il disparait après un bref instant. J'aimerai que nos actions, quelqu'elles soient, aient un effet plus durable sur le monde, et je pensais que votre famille et votre réseau pourrait être un tel héritage de nos actions jours après jours.
Mais encore une fois, nous ne voulons vous forcer en rien. C'est une suggestion, et si vous avez des oppositions, des commentaires, des idées, nous pouvons en discuter. Et si vous n'êtes pas d'accord (car après tout avec ce qui s'est récemment passé je peux le comprendre), alors on ira probablement ailleurs faire autre chose.
Nul besoin de décider quoique ce soit maintenant : remonter le réseau de votre famille prendra des mois, des années, et à priori nous avons un lieu à visiter d'ici quelques jours... »
Offline Trajan  
#4 Envoyé le : mercredi 25 septembre 2019 02:08:06(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau

Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Takkoua

58 / 58

CA: 23/13/22
Tueur : 7/7
Jugement : 3/3

Gidéon

37 / 37

CA: 15/10/12
Intimidation: +8

Takkoua assiste au rituel, tendue, comme si des diables allaient sortir à tout moment. Elle eut même un début de mouvement pour armer un coup quand les torches s'éteignirent d'un coup, mais au final tout s'est bien passé.

Quand Jhielil se débarrassa enfin du collier, Takkoua se posta devant elle, un respect manifeste pour cette petite qui avait traversé des épreuves extraordinairement difficiles.

« Tu n'as rien à prouver à personne, Jhielil. Fais le bien autour de toi, mais je t'en conjure, ne le fais pas par fierté, tu as déjà traversé bien plus que beaucoup d'humaines de ton âge. Je suis sûre que tu vas amener ton entreprise familiale dans une direction intéressante et j'ai hâte d'en voir les résultats.

Quant à notre entreprise à nous, nul n'est besoin de la mêler aux activités des Graywood. Dans un premier temps il faudra défendre le pays contre le Molthune. Et d'après notre expédition au temple en ruine, il vaudrait mieux se dépêcher. »


Offline Lozatal  
#5 Envoyé le : mercredi 25 septembre 2019 12:46:33(UTC)
Lozatal
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/10/2017(UTC)
Messages : 75
Localisation : Nancy

Jhielil Graywood

20 / 20

CA: 16/12/14 DMD: 15

Koutvauk s'efface tranquillement de la scène, sortant de la pièce pour sûrement, rejoindre son bureau. Il aura tout le temps qu'il souhaite avec sa nièce, il peut bien la laisser quelques minutes avec ceux qui l'ont sauvés.

« Vous avez raison. Je m'emporte peut-être trop. J'essaie d'être digne de mon héritage et... ce n'est vraiment pas facile. Je dispose encore de tout les contacts, dans des carnets, avec lesquelles mes parents travaillaient. Tout est noté dans des registres à Absalom, où se trouve notre maison. Je ne sais pas vraiment ce qu'il doit en rester maintenant... » Au début, Jhielil est direct, mais au fur et à mesure, le chagrin refait surface. Les épreuves sont encore trop fraîches pour réellement rebondir.

« Vous comptez rejoindre le camp du Nirmathas contre le Molthune? Ce n'est pourtant pas un conflit qui vous concerne. Pourquoi? Pour que vos actions aient un effet durable? » La question reste en suspend, car elle réenchaine directement sur le sujet précédent: « Si vous voulez vraiment vous joindre a moi et mon entreprise, il nous faudra du temps pour décider de la forme d'un tel partenariat, et tout dépends de ce que vous voulez en faire et quels bénéficies vous voulez en tirer? Gagner de l'or, avoir des contacts avec des marchands et des fabricants? Un moyen de voyager? Dans tout les cas, tout ceci est hors d'atteinte pour le moment, mais... Ma famille a toujours gardé en réserve une cache d'or, donc mon Oncle a la garde. C'est aussi pour cette raison, même s'il ne le dira jamais, qu'il ne participe pas à l'entreprise familiale. Il est notre garant, notre point de chute et de repli. »
PJ: AC-245
MJ: B-250 | CH-235
Offline Mornelune  
#6 Envoyé le : mercredi 25 septembre 2019 23:58:21(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 3,622

Asphodèle
Rage:21/21
Agité
CA:25 Contact:14

83 / 83
Asphodèle ramassa le collier avec précaution et le reposa sur une table, malgrès les malheurs qui avait accablés sa porteuse il n'avait pas grand chose à faire par terre.
« Pour Molthune c'est pareil, c'est encore une possibilité. Si on a rien à faire et qu'on est dans le coin, si on nous d'mande de choisir un camp entre les deux, l'choix semble être le même pour nous trois et je pense que les autorités locales s'raient contente d'nous avoir d'leurs cotés.

On pourrait aussi t'accompagner à Absalom pour que tu récupères ce que tu peux chez toi. Le collier changeant pas à mon avis le fait que certaines personnes veulent te capturer ou t'éliminer, peut être moins sans le collier, mais probablement que ça t'met pas en sécurité pour autant. Vouloir relancer l'organisation en étant seule c'est le meilleur moment pour éliminer la concurrence qui serait gênante pour des factions moins scrupuleuse.


Pour la suite, faudra qu'on aille là où ton oncle nous a indiqué avant d'faire aut' chose d'important.
Bon pour l'instant, va falloir que j'me lave, et j'commence à avoir faim et soif... enfin, c'est pas tout à fait vrai, j'commence pas à avoir faim, j'ai toujours un peu faim de base...

Si vous avez d'autres trucs à dire, ou à rajouter, j'écoute... »
Il se tourna vers ses deux compagnes d'armes pour bien leurs signifier qu'il ne fermait pas la discusion:« Après décrassage et j'vous invite au cochon qui tousse... » c'était certes pas la taverne la plus classe de Tamran, mais on y mangeait bien et en quantité, et surtout la clientèle, plutôt locale que de passage, semblait avoir bien accueillit le tiefflin (peut être a cause de ses tournées régulières offertes) et contribuait à une ambiance chaleureuse bien que tranquille.
Offline Septimus  
#7 Envoyé le : vendredi 27 septembre 2019 17:18:50(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,552

Abigaël
ca : 22+2(C:12, s: 21)
Etat : calme
Sorts: 6/6;6/6;4/4;3/3
Canalisation: 4/4
Esprit: Heavens

78 / 78

Gemini
ca : 20(C:16, s: 18)

39 / 39



« Bonne idée la taverne Asphodèle. Mais je t'assure Jhieilil, on ne cherche pas à te prendre quoique ce soit, au contraire. Mes enfants, mes petits-enfants sont morts, de vieillesse pour certains. Quand, et pas si, je disparaitrai, j'aimerai que quelqu'un qui le mérite reçoive un éventuel héritage. Pour ce que j'en sais, ta famille a cherché à faire le bien, et tu veux prendre le même chemin. Ma proposition était une manière de joindre les deux souhaits. Mais soit, nul besoin de se décider aujourd'hui, ou même demain à vrai dire. On doit encore aller d'ici quelques jours à cette ruine non loin. Ensuite, si les Dieux le veulent, on pourrait peut-être aller en Absolom chercher cette liste qui serait bien utile pour l'avenir. Et nul besoin, à ce stade, de demander davantage d'aide de ton oncle. Voyons voir de quoi demain sera fait déjà. Tu es d'accord Jhielil ? » demande gentiment la vieille rousse à la jeune fille.

Modifié par un utilisateur vendredi 27 septembre 2019 18:22:26(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Trajan  
#8 Envoyé le : samedi 28 septembre 2019 00:07:19(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau

Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Takkoua

58 / 58

CA: 23/13/22
Tueur : 7/7
Jugement : 3/3

Gidéon

37 / 37

CA: 15/10/12
Intimidation: +8

Takkoua hoche la tête en silence aux propos de ses amis, et finit par ajouter :

« J'ai juste une chose à rajouter : je paye la deuxième tournée. »
Offline Lozatal  
#9 Envoyé le : lundi 30 septembre 2019 12:58:01(UTC)
Lozatal
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/10/2017(UTC)
Messages : 75
Localisation : Nancy

Jhielil Graywood

20 / 20

CA: 16/12/14 DMD: 15

« On y réfléchira a votre retour. J'aurais ainsi le temps de... remettre de l'ordre dans mes idées et les affaires de ma famille. »

Après quoi, tout le monde se sépare pour récupéré quelques affaires. Les héros se regroupent alors à la taverne indiqué par Asphodèle: "Le Cochon qui tousse". Une bâtisse en bois, bien sûr, accessible via un canal ou une série de pontons labyrinthique dans lesquels le tieffelin navigue sans hésitation. L'intérieur est sobre, mais efficace: tables en bois avec chaise rembourré, et des tabourets pour le bar. Ce dernier est géré par le tenancier, un vieux nain au visage rieur et malicieux. Au menu des boissons: de la bière. Beaucoup de bière. Les étagères en sont remplis afin de faire une vitrine plutôt sympathique, et en même temps: servir de carte. Une fois attablé, un serveur, un demi-elfe avec un accent trahissant ses origines de l'Andoran. « Bien le bonjour voyageur, je vous sers quelque chose? Ho, mais, vous êtes Asphodèle? Je ne peux oublier avec quels délices vous avez régalé tout le monde lors de votre dernier passage. »

Une partie de la clientèle, entendant le nom du tieffelin, fait parcourir le mot et l'ambiance, qui était classique, deviens tout à coup bien plus animé. Le feu dans l'âtre en pierre, seul partie en pierre d'ailleurs, est ravivé. Avant que le serveur n'ai eu le temps de vraiment prendre les commandes, deux individus, des chasseurs vu leurs accoutrements, s'approchent de la table pour saluer la compagnie. « V'nous aviez conter des histoires bien bonne l'aut' fois. On a 'tendu dire qu'avec tes amies, t'étais r'partie en vadrouille près du Molthune. Et y parait même qu'les tensions ont encore monté d'un cran. Vous y êtes pas pour quelque chose? Avec ces histoires d'diables là, ça m'étonnerais pas trop. » Son camarade corrige aussitôt son ami: « On vous accuse pas hein ! On veux juste entendre d'aut' super histoire. »
PJ: AC-245
MJ: B-250 | CH-235
Offline Mornelune  
#10 Envoyé le : mardi 1 octobre 2019 01:57:03(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 3,622

Asphodèle
Rage:21/21
Chaleureux
CA:25 Contact:14

83 / 83
Asphodèle commanda une tournée de bière pour la petite dizaine de clients qui était présent en ce début de soirée et répondit au chasseur avec son sourire enjoué:« Les tensions entre vot'pays et l'voisin on en est pas résponsable, enfin pas à notre connaissance en tout cas. Et pour le coup je vois pas en quoi notre sortie aurait empiré les choses avec eux...

Tiens j'vous raconte. On nous a engagé pour aller voir s'qui était arrivé à une équipe d'archéologues, pas loin d'la frontière. Mais on a pas vu la hure d'un Molthunien, d'ailleur le voyage à été sans histoire, j'en f'rais donc pas des caisses dessus. On arrive sur les lieux avec une escorte de vos braves soldat, d'bons gars, qui faisaient un peu de repérages si j'ai bien compris, en voyageant ensemble on était tous plus tranquille. »


Le tiefflin remercia le serveur qui apporta une partie de la tournée à leurs table et descendit une solide goulée de sa choppe, soupira bruyamment d'aise, se torcha la bouche d'un revers de son avant bras puis reprit:
« Donc on laisse les soldats à leurs taches et on s'enfonce dans une antique tombe aztlante, genre vachement vieille donc, forcément. On traverse un pont on tombe sur une porte monumentale, le temps qu'on jette un œil de sécurité à la lourde, une douzaine de gob' nous saute dessus, venus du gouffre qu'enjambait le pont. Bon j'vais pas vous faire le massacre par le menu, mais ils nous ont pas posés de problème, ils avaient du éviter l'équipe d'archéologue car ils leurs semblaient trop nombreux, bah nous on était juste meilleur donc "crac!" en moins d'une minute y avait rejoints leurs créateurs, ou autre trucs du genre, on a pas vraiment eut l'temps de se pencher sur leurs croyances! »
Il eut un petit rire entendu pour ses auditeurs haussant un peu le ton pour que les autres clients qui c'étaient rapprochés ou écoutaient de loin entendent bien puis il poursuit:

« Fin du combat contre les p'tit verts, on souffle deux secondes, on reprends not' vérification de la porte, on l'ouvre on en chie, elle est en pierre et vraiment mastoc, épaisse d'un pont pied, haute comme deux fois moi et pas bien huilé... Le petit personnel c'est plus ce que c'était. Mais tout d'un coup apparaissent les gardiens locaux, un duo de daemons... » Il s'était levé et levant la main pas loin d'un mètre au dessus de lui, une chance que le toit en pente était aigu sinon une poutre aurait probablement prit un gnon, « Hauts comme ça, larges comme des gros ogres, avec une gueule de gros singe et les vilaines canines pointues qui vont avec, une méchante paire de griffes. En gros moi, pas content, mais avec des pleins d'poils et moches. Et v'la qu'ça nous saute sur le rable, le premier vomis du feu sur mes deux fidèles alliées, l'autre essaie d'm'éventrer, ça gueule des truc en Abyssal, ça cause des mères, enfin les classiques de philosophes de batailles si vous connaissez un peu... »

Asphodèle narra le combat avec moult gesticulations et arrive au point du renfort:« Sitôt le duo d’empêcheur d'archéologuer... bon ça c'est pas un vrai mot ça, mais ça f'ra l'affaire, d'un portail qu'on avait vu s'ouvrir pendant la bagarre débarque le grand frère des deux affreux, le même en plus costaud. On était pas frais, mais on allait difficilement lui dire de nous laisser dix minutes pour souffler donc "PAN!" rebelote... » Re description de combat, en faisant la part belle à l'éfficacité de Takkoua et en occultant complètement la chute et mort d'Abigael qui continuait à soigner dans le récit et a encaisser partis des dégâts infligés à la demi orquesse bien après sa chute réelle, mais l'histoire est écrite par les gagnants et les histoire de résurrection subite, de prophéties et dieu diabolique c'était vraiment pas le bonne auditoire.
Il replongea un instant dans sa bière et reposa son godet au 3/4 vide sur la table avant de reprendre.

« Bref, on finit, Takkoua au bord du gouffre, Abi grièvement blessé et très fatiguée et moi qui est brassé pas mal d'air avec mon cimeterre... C'est peu efficace mais ça rafraichi, une bonne circulation de l'air c'est important au combat... Haha... bon sur le coup je l'avais un peu mauvaise, j'ai fais d'belles entailles quand même, j'ai pas servi à rien j'veux dire... Mais y'a des jours ou tes coups sont faciles à lire et à esquiver, c'est comme ça.

On s'en est bien tirés en fin de compte. On à retrouvé l'expédition archéologique, enfin ce qu'il en restait, et ce que les saloperies avait pas boulotté. Triste histoire pour eux, on a ramener leurs corps, c'est une maigre satisfaction, mais l'archéologie c'est un boulot dangereux. On a récupéré le trésor, on paie pas des coups dans les tavernes juste avec des histoire, et le pillage de tombe et l'archéologie la différence c'est le temps qu'passe le cadavre dans sa boite...

Enfin voilà, on a fait notre boulot, on sait ce qui c'est passé et les nouvelles tensions avec Molthune, comme les anciennes, c'est pas d'notre fait... Maintenant j'ai faim! »
Conclut il avant de se tourner vers le bar pour lancer une commande plus solide, saucisson et pain, puis une seconde bière, causer ça donne soif. Avant de jeter un œil à ce qui se cuisinait comme plat pour le diner dans cette charmante taverne pour se projeter un peu après l'apéro. Y'aurait probablement d'autres histoire dans la soirée, la nuit ne faisait que commencer et l'absence de Jhielil ne le chagrinait pas assez pour entacher son enthousiasme ou atténuer sa faim, sa soif.
Offline Septimus  
#11 Envoyé le : mardi 1 octobre 2019 10:10:46(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,552

Abigaël
ca : 22+2(C:12, s: 21)
Etat : calme
Sorts: 6/6;6/6;4/4;3/3
Canalisation: 4/4
Esprit: Heavens

78 / 78

Gemini
ca : 20(C:16, s: 18)

39 / 39



Abigaël avait suivi Asphodèle à la taverne après avoir posé ses affaires. Elle avait gardé le bâton, en grande partie parce qu'elle en appréciait l'esthétique. Elle s'assit à la table, souriant au récit du tiefling. Elle remarqua les omissions volontaires de celui-ci, et lui en était gré. Elle ne tenait pas à se rappeler sa mort et sa rencontre avec Pharasma. Elle espérait ne jamais la revoir, la Dame des Os, mais elle était suffisamment âgée pour savoir que ce jour viendrait, tôt ou tard. Elle espérait simplement que ça serait plus dans le "tard" que le "tôt". Quand Asphodèle eut fini, elle applaudit.

« Bravo mon ami. Tu pourrais te reconvertir en barde si jamais tu le voulais. En tout cas, tu aurais mon support. D'ailleurs, mes amis de Tamran, je pense que notre petit groupe pourrait bénéficier d'un barde à nos côtés, car je n'ai pas l'impression que nos voyages soient finis, loin de là. Donc, si jamais vous connaissez un barde, si possible irréprochable moralement, qui chercherait à accompagner un groupe d'aventuriers qui ont rencontré quelques succès, je suis toute ouïe.
Oh, et tant que j'y pense, si vous, ou quelqu'un de votre entourage, a besoin de soin, n'hésitez pas à venir me voir. Je m'occuperai de vous autant que possible. Si certains se sentent volontaires pour nous aider, n'hésitez pas à venir nous voir. Faites passer le mot. Ensemble, nous sommes toujours plus forts. N'est-ce pas un peu la devise du Nirmanthas ? »
finit la vieille rousse.
Offline Lozatal  
#12 Envoyé le : jeudi 3 octobre 2019 22:22:57(UTC)
Lozatal
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/10/2017(UTC)
Messages : 75
Localisation : Nancy

Jhielil Graywood

20 / 20

CA: 16/12/14 DMD: 15

Pendant qu'Asphodèle racontais avec force l'histoire épique de ses aventures, une ombre s'était glissé dans le décors. Une ombre flamboyante de charme. Tandis que tout le monde applaudissait et que la grand mère félicitait son camarade, elle s'approcha de la table. En la voyant, les deux désireux d'histoires firent un pas en arrière pour lui permettre d'entrer dans le "cercle" de discussion. A côté, des murmures. Les gens réfléchissaient aux propositions des héros et étaient étonné de voir une dame de la stature de Jhielil s'inviter dans la taverne. En effet, la jeune femme s'est faite belle. Il fallait fêter aujourd'hui: pour célébrer les héros, pour sa libération et pour oublier ses problèmes.

« Oui ! Bravo Asphodèle ! J'aurais tant aimé vous accompagnez encore. » Elle se tourne vers l'assemblé pour dire: « J'ai voyagé avec ces braves et toute leurs histoires ne sont que vérité. J'ai vu les diables venir nous attaquer et comment ils s'en sont débarrassé avec facilité. J'ai vu la cheffe des diables, une terrible Erinye, se faire déplumer et s'écraser au sol avant de rejoindre son détestable seigneur. J'ai assisté au soulèvement de la nymphe qui a failli étrangler notre si précieuse forêt. Et puis, vous ont-ils parlé de comment ils sont venue en aide à une pauvre orpheline qui ne savaient pas où allé et dont la vie était menacé a chaque instant? Ces braves sont des héros comme on n'en fait plus ! Et je vous raconte tout cela en mon nom: Jhielil Graywoord ! »

De nouveaux murmures circulent: Une Graywood ici? Comme le mage du Maréchal Forestier? Mais, ce n'est pas une grande famille marchande?

Puis, les clients se lèvent, et font de même avec leurs verres, et dans un grand cri, porte un toast aux héros. Certains se dirigent même vers Abigaël.

Pendant ce temps, la jeune femme s'était trouvé une place à côté d'Asphodèle.
PJ: AC-245
MJ: B-250 | CH-235
Offline Mornelune  
#13 Envoyé le : jeudi 3 octobre 2019 23:06:40(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 3,622

Asphodèle
Rage:21/21
Chaleureux
CA:25 Contact:14

83 / 83
Asphodèle, souriant à l'apparition de la jeune femme au cheveux d'argent, répondit au compliment d'Abigael:« Merci Abi... Mais tu connais mon amour pour la bagarre, raconter des histoire c'est bien joli, mais ça me donne pas la même satisfaction. »
Puis il écouta le discours de Jhielil, réceptionnant la nouvelle commande et commandant une autre bière pour remplacer celle qu'il venait de récupérer et qu'il avait mise devant Jhielil lorsqu'elle eut choisie sa place, bière qui fut rapidement rejointe par une tranche de pain et quelque rondelles de saucisson, que le tiefflin avait découpé de main de maitre.

Il trinqua à l'ovation, parce que il n'était pas du genre à passer son tour pour ce genre de chose, puis il annonça à la jeune femme en s'asseyant « Je crois que la première chose que je t'ai dit c'est que je te piquerai pas ta bouffe. J'fais mieux, j'partage la mienne... Et j'ai rajouté que t'allais pas me mordre et que c'était moi qui mordait... » Il rigola pour lui même et se penchant sur l'oreille de sa voisine et il rajouta d'un murmure caressant:« Si tu continues à être aussi belle faudra que je t'en donne la preuve... » Puis il reprit sa position initiale regardant la réaction de la jeune Graywood du coin de l’œil.

Modifié par un utilisateur jeudi 3 octobre 2019 23:09:51(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Trajan  
#14 Envoyé le : vendredi 4 octobre 2019 19:18:12(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau

Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Takkoua

58 / 58

CA: 23/13/22
Tueur : 7/7
Jugement : 3/3

Gidéon

37 / 37

CA: 15/10/12
Intimidation: +8

Takkoua profitait de la soirée et de la notoriété qu'Asphodèle était en train de lui tailler. Les soirées festives dans des tavernes n'avaient pas tellement fait partie de son éducation, partagée entre sa jeunesse chez les orques où les fêtes prenaient souvent une tournure plus brutale, et le soirée studieuses en compagnie de son mentor, aussi mit-elle du temps à se relaxer. Mais avec les bourrades des chasseurs et autres clients, elle se prit même à se lever pour aider Asphodèle dans ses mimes de combats.

Comme promis, une fois la première tournée bue, elle offrit la deuxième, et salua l'intervention de Jhielil. Puis elle profita que l'ambiance se calme un petit peu pour aller rejoindre Gidéon qui se réchauffait près du feu de cheminée, et, regrettant presque son manque de confiance en l'âme humaine, sondant le coeur des gens qui s'agglutinaient autour d'Abigaël.

Detection du Mal, et éventuellement du Chaos, sur les gens présents.
Offline Septimus  
#15 Envoyé le : dimanche 6 octobre 2019 22:02:41(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,552

Abigaël
ca : 22+2(C:12, s: 21)
Etat : calme
Sorts: 6/6;6/6;4/4;3/3
Canalisation: 4/4
Esprit: Heavens

78 / 78

Gemini
ca : 20(C:16, s: 18)

39 / 39



Quelque peu surprise par son propre succès, Abigaël ne veut pas déranger trop l'ambiance de la taverne, et demande aux éventuelles recrues de la suivre dans un coin à l'écart pour commencer à discuter. Abigaël ne veut surtout pas refuser les bonnes volontés, mais elle finit en fait par être difficile sur la moralité des gens qui voudraient être avec elle. Ainsi, si elle refuse net les criminels ou ceux qu'elle perçoit comme criminel, elle refuse aussi les "feignants" et les "esprits libres" qui, selon elle, pourrait bousculer son quotidien. Elle cherche aussi des gens qui ont soit des capacités impressionnantes, soit au moins un métier qui serait utile dans leur projet d'entreprise. Ainsi, si elle recrute une adepte sachant soigner, elle recrute aussi un charpentier, un garde du corps, une jeune noble sans le sous et forgeron. Mais la personne avec laquelle elle a de suite le plus d'atomes crochues, c'est avec une jeune halfling venant du Taldor et d'Absolom. Si elle convie les cinq recrues traditionnelles à revenir demain pour s'organiser pour le futur, elle invite immédiatement l'halfling pour venir rejoindre les autres.

Abigaël introduit ainsi Bella Fierpied à Asphodèle, Takkoua et Jhielil.

« Les amis, voici Bella, c'est une barde diplômée d'un grand collège au Taldor. Elle cherchait à rejoindre le Chéliax pour se mettre au service de sa divinité, Iomedae, mais elle pense qu'elle serait tout aussi utile avec nous d'après le récit que tu as fait de nos exploits Asphodèle. Bella, voici Asphodèle le puissant guerrier, Takkoua la douce mais féroce envoyée d'Aspu et Jhielil, la jeune fille courageuse qui était pourchassée par des diables. »

Bella
ca : 21(C:16, s: 16)
Etat : calme
Sorts: 5/5;3/3
Représentation: 15/15

45 / 45


Quelque peu intimidée, la jeune halfling semble presque disparaître derrière la haute silhouette d'Abigaël, mais finalement elle se montre et sourit à tout ce beau monde.

« Bonjour ! Ou plutôt bonsoir. Vous êtes un super conteur Monsieur Asphodèle. »
Offline Mornelune  
#16 Envoyé le : dimanche 6 octobre 2019 22:18:26(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 3,622

Asphodèle
Rage:21/21
Chaleureux
CA:25 Contact:14

83 / 83
Souriant à la halfeline et lui tendant la main pour une honnête poignée de main:« Houlà! Juste Asphodèle... Monsieur ça sent la respectabilité et la responsabilité.  »

Modifié par un modérateur dimanche 6 octobre 2019 22:45:04(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Trajan  
#17 Envoyé le : dimanche 6 octobre 2019 22:40:39(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau

Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Takkoua

58 / 58

CA: 23/13/22
Tueur : 7/7
Jugement : 3/3

Gidéon

37 / 37

CA: 15/10/12
Intimidation: +8

Takkoua force une grimace agressive pour souligner le côté "féroce" décrit par Abigaël, qui se transforme bien vite en un sourire chaleureux. Elle tend la main à l'halfeline pour la serrer.

« Sois la bienvenue, Bella. Tu vas voir, on a pas le temps de s'ennuyer. Et Asphodèle, que tu le veuilles ou non, les responsabilités vont pas tarder à s'accumuler sur not' dos, il s'agira pas de les fuir parce que tu trouves ça trop lourd à porter. On a plus seulement la vie de Jhielil entre les mains, mais si les prophéties sont vraies, on a les vies d'un paquet de monde ! »
Offline Lozatal  
#18 Envoyé le : dimanche 6 octobre 2019 22:47:47(UTC)
Lozatal
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/10/2017(UTC)
Messages : 75
Localisation : Nancy

Jhielil Graywood

20 / 20

CA: 16/12/14 DMD: 15

« Bienvenue Bella, tu vas voir, ces trois là changeront le monde. Pas uniquement parce-qu'une prophétie le dit, il suffit simplement de voir leurs caractères pour s'en rendre compte. » En disant ça, elle fait un clin d'oeil au groupe, puis regarde Asphodèle: « Tu es un peu l'étoile de la soirée, je ne savais pas que tu avais si bonne réputation. »
PJ: AC-245
MJ: B-250 | CH-235
Offline Mornelune  
#19 Envoyé le : dimanche 6 octobre 2019 23:07:25(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 3,622

Asphodèle
Rage:21/21
Chaleureux
CA:25 Contact:14

83 / 83
Levant les mains en haussant les épaules le tiefflin rajouta en souriant:« J'oblige personne à me suivre. Et je suis vraiment pas sur de pouvoir protéger qui que ce soit. Changer le monde, on verra.
Pour ma réputation, juré j'savais pas... Bon j'ai payé des tas de verres dans cette taverne et j'me suis pas battu ici, ça joue probablement! Et les gens sont plutôt ouvert d'esprit dans l'coin...

Et les étoile, de mon expérience, un gros truc peu brillant et bruyant ça éclipse pas c'qui rayonne même en silence. »
Il croqua une tartine de pain couverte d'une demi douzaine de tranche de saucisson d'une seule bouché, et mâchouilla avec un plaisir évident.
Offline Lozatal  
#20 Envoyé le : lundi 7 octobre 2019 21:50:56(UTC)
Lozatal
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/10/2017(UTC)
Messages : 75
Localisation : Nancy

La dernière prophétie
La soirée se passe avec une équipe qui se fait bien plaisir et dont certaine tournée sont offertes par les convives ou les autres clients. La tension avec le Molthune est bien vite oublié face aux histoires des héros qui circulent. Jhielil, consciente que beaucoup peut se jouer ici, n'hésite pas à jouer du prestige de son nom pour appuyer les récits héroïques.

Alors que la nuit est déjà bien avancé, l'heure du retour à la raison se fait sentir et tout le monde quitte la taverne pour se rendre chez soi. En dehors de Bella donc, tout le monde se rend au manoir de Koutvauk.

La nuit se passe dans le calme et le début de la mâtiné est plutôt douloureux. Rien de bien grave, personne n'est pressé de partir. La vente et les nouvelles dépensent demandant du temps, il en reste beaucoup aux aventuriers pour flâner et explorer la ville. Koutvauk paie les services d'un guide touristiques pour accompagner tout ce beau monde, à la demande motivé de Jhielil.

Ainsi, une petite visite de la ville se met en place. La tour un peu délabré était une ancienne guilde ayant brûlé plusieurs fois suites aux batailles contre le Molthune. Les restes sont encore là, mais plus personne ne veux tenter d'y bâtir quoi que ce soit, pensant le lieu maudit. La grande place, en réalité un grand carré servant de carrefour complexe au réseau marécageux, est le centre commercial de la ville et du pays. C'est justement ici que toute les commandes ont été passés, mais le guide emmène le groupe dans des coins un peu reculé où se trouve des artisans plus... ou moins... mais qui possèdent des connexions toujours utile.

A la fin de la semaine, tout le monde est prêt a repartir. Sans l'aide de la Capitaine émérite et de ses soldats, le chemin est plus complexe, même si Abigaël s'est plutôt bien entouré. Bella, faisant office d'éclaireur, ne repère rien d'étrange ou de suspect. La forêt est calme.

La première nuit arrive et, c'est au moment où le soleil se couche que Bella repère quelque chose. Des traces de pas, nombreux. Avec un chariot tiré par un cheval. A en juger par l'écart entre les pas, ils étaient pressé. Elle suit légèrement la trace tandis que le camp se monte. Cela devait dater d'il y a quelque jours, tout au plus. Elle reviens donc et présente au groupe la seule chose qu'elle a pu récupérer: une mèche de cheveux noué, tombé dans la boue qui recouvrait les sillons creusés par les roues du chariot. Bien sûr, elle ne savait pas trop quoi en penser mais...

Dans tout les cas, c'était il y a longtemps et le temple de Pharasma était tout proche désormais. Le lendemain donc, le groupe arrive en vue du lieu de légende. Dans une large clairière se dresse un autel derrière lequel se trouve une grande statue représentant la déesse de la mort. L'herbe est verte. Très verte. La clairière est un cercle quasi parfait et de vieilles souches montre qu'il y a très longtemps, cet endroit n'était pas du tout une clairière.
PJ: AC-245
MJ: B-250 | CH-235
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
2 Pages12>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Privacy Policy | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET