Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

8 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline mysticbadger  
#1 Envoyé le : samedi 2 avril 2022 12:36:39(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 374
Dans ce fil, expliquez (brièvement ou pas, selon votre goût), ce que fait actuellement votre personnage à Absalom, et pourquoi il n'en est pas satisfait. A faire normalement après la création de votre personnage.

Modifié par un utilisateur lundi 4 avril 2022 08:18:48(UTC)  | Raison: Non indiquée

Annonce
Offline madadh ruadh  
#2 Envoyé le : lundi 4 avril 2022 19:09:59(UTC)
madadh ruadh
Rang : Nouveau
Inscrit le : 01/04/2020(UTC)
Messages : 9
Actuellement Han Bao passe le plus clair de son temps à boire dans des tavernes, parfois en étant engagé comme videur, gros bras qui calme les clients bastonneurs, pour essayer de noyer sa honte de ne pas avoir été à la hauteur des attentes de ses parents, n'osant pas aller les revoir avant d'avoir fais d'immenses choses, des choses qui inspirent le respect (faire fortune, établir une grande réputation dans un domaine honorable etc etc).

De temps en temps suite à une baston qui va trop loin et cause des blessures ou des dégâts matériels il passe un peu de temps derrière les barreaux (mais il n'a jamais tué ou blessé de façon permanente quelqu'un dans la ville ce qui a donnée de petites peines).

Bien évidement il n'en est pas satisfait, c'est agréable d'être ivre presque toute la journée et de ne pas avoir de pression, mais c'est bien loin de ce que son ego démesuré lui donne envie de faire.
Offline mysticbadger  
#3 Envoyé le : mardi 5 avril 2022 08:59:52(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 374
Parfait, on a ce qu'il faut pour l'accrocher : un certain sens de l'honneur, une volonté de faire mieux, mais pas de but clair qui lui permettrait d'avancer, et personne pour l'encourager...
Un matin de printemps, le soleil se lève sur Absalom. Peu à peu, il s'insinue dans la ruelle des poutriers, dans le quartier de la porte Est. Là, à deux étages du sol, dans la pension de la vieille veuve Zango, une fenêtre mal couverte d'un carré de cuir taché laisse passer un vent frais, dans la chambre de Han Bao.
Cette petite brise est la bienvenue, car l'odeur qui émane du jeune homme est assez nauséabonde. Sentant l'air frais du matin, ce dernier se réveille. il a de vagues souvenirs de la veille : un peu de travail aux docks, une bagarre suite à des gages incomplètement payés, une suite de pichets de mauvaise bière, une nouvelle bagarre suite à des injures sur son odeur, et puis son lit inconfortable... Par contre, il n'a aucun souvenir d'avoir reçu une lettre...
Une lettre ?
Sur la vieille couverture trouée qui lui sert de drap se trouve une enveloppe adressée à son nom, qui n'était clairement pas là hier soir. D'un coup d'œil, il vérifie sa porte, mais elle est bien bouclée, comme il a machinalement l'habitude de le faire, même enivré.
Offline madadh ruadh  
#4 Envoyé le : mardi 5 avril 2022 18:23:37(UTC)
madadh ruadh
Rang : Nouveau
Inscrit le : 01/04/2020(UTC)
Messages : 9

Han Bao
Perc. : +7 - CA : 19 (18)
F +9 R+5 W +7

53 / 53


Han Bao souleva son corps de manière laborieuse, ayant l'impression de peser des tonnes, peut être à cause de la fanfare dans sa tête douloureuse, pour s'assoir sur son lit en baillant, des étincelles se formants entre ses mâchoires, et prit la lettre dans ses mains.

La vieille demande déjà le loyer ?

Il sortit une bouteille de gnôle de sous son lit et arracha le bouchon d'un coup de dent avant de prendre une bonne grosse gorgée, combattre le mal par le mal comme on dit, avant d'ouvrir ladite lettre et de la lire en se plaignant de cette satané fenêtre.

Modifié par un utilisateur mardi 5 avril 2022 21:53:30(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline mysticbadger  
#5 Envoyé le : mercredi 6 avril 2022 10:38:59(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 374
Le papier de la lettre, sans être d'une qualité luxueuse, est propre et l'écriture qui le recouvre est soignée.
"Cher Han Bao, nous avons été les témoins affligés de vos échecs injustes et de votre destinée contrariée, et nous pensons avoir les moyens de corriger ces errements pour notre bénéfice mutuel. Nous vous invitons cordialement à un entretien de courtoisie ce jour à la huitième heure de l'après-midi."

Le courrier est signé :
"Dame Faetelis, à l'angle de la rue de myrrhe et de la rue du linceul, quartier de la porte Ouest".
Offline madadh ruadh  
#6 Envoyé le : mercredi 6 avril 2022 12:39:26(UTC)
madadh ruadh
Rang : Nouveau
Inscrit le : 01/04/2020(UTC)
Messages : 9

Han Bao
Perc. : +7 - CA : 19 (18)
F +9 R+5 W +7

53 / 53


Han Bao serra le poing, chiffonnant la lettre, et la fourra dans sa sacoche, prit son sac à dos et fourra quelques bouteilles dedans.
Il se leva, se frappant la tête sur le plafond en lâchant un tonitruant
« BORDEL »

Il alla ensuite décrocher son fidèle gaufrier du mur, en profitant pour prendre la chaine au mur et l'enrouler autour de son bras droit, recouvrant son avant bras et ses phalanges.

« Hé la vieille je sors un moment »

Il sortit pour aller au lieu de rendez-vous, pour savoir si c'était une chose qui le mettrait en colère ou pas, et en profiter pour marcher dans le but de dissiper sa gueule de bois.

Modifié par un utilisateur mercredi 6 avril 2022 13:07:32(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline mysticbadger  
#7 Envoyé le : mercredi 6 avril 2022 19:53:46(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 374
Han Bao traverse la ville pour repérer l'endroit du rendez-vous, des heures avant l'heure dite.
La bâtiment en question est une grosse bâtisse située au fond d'une cour fermée de fer forgé, et apparemment les lieux sont fermés.
Un garde patrouille dans la rue, semblant garder un oeil sur Han Bao.
A gauche du bâtiment, un salon funéraire lié à une chapelle de Pharasma.
A droite, un établissement de bienfaisance où l'on distribue de la soupe gratuite et où des guérisseurs offrent leurs services aux nécessiteux.
Offline madadh ruadh  
#8 Envoyé le : mercredi 6 avril 2022 20:19:19(UTC)
madadh ruadh
Rang : Nouveau
Inscrit le : 01/04/2020(UTC)
Messages : 9

Han Bao
Perc. : +7 - CA : 19 (18)
F +9 R+5 W +7

53 / 53


Han Bao s'approche du garde, essayant d'avoir l'air inoffensif, et lui dit de façon affable

« Bonjours monsieur comment allez vous ?
Je suis désolé de vous déranger mais j'ai vu cette bâtisse, celle avec les clôtures en fer forgé, et je me suis demandé si c'est bien la boutique d'arme du célèbre forgeron Celebrimbor, un ami m'a dit qu'on y trouvait des armes de qualité et elle correspond à la description que l'on m'a donnée. »
Offline Mordicus  
#9 Envoyé le : mercredi 6 avril 2022 21:59:30(UTC)
Mordicus
Rang : Staff
Inscrit le : 28/12/2009(UTC)
Messages : 7,583
Localisation : MASSY

Shamissa ib'al Kyonia
Perc. : +7 - CA : 20 (22)
F +6 R+10 W +7

35 / 35
Le dernier jour de patrouille pour Shamissa, c'était hier. Au matin, force de l'habitude et surtout entrée de Lesmirna qui rentre dans la chambre avec son petit déjeuner sur un plateau, elle se réveille à l'heure habituelle. De toute façon, il lui faudra repasser au Guet informer le lieutenant Lavarnus qu'elle accepte sa proposition et ne renouvelle pas son engagement. Pas de grasse matinée en ce premier jour de liberté.

Lesmirna pose le plateau du petit déjeuné sur une table et Shamissa remarque qu'il y a également une enveloppe sur celui ci. « Quelqu'un a glissé ça sous la porte de l'auberge cette nuit, » remarque la halfeline, « Il y a ton nom sur l'enveloppe, alors on a pensé que c'était pour toi... Un elfe amoureux, peut être? Ou une elfe? » ajoute t'elle en se précipitant hors de la chambre pour éviter un coussin prenant dangereusement sa direction.

Une fois la porte fermée et la tranquillité revenu, Shamissa repousse les couvertures et se dirige vers la table. Elle examine l'enveloppe et remarque les petites traces de piqures - ou peut être de morsure - à peine visible qu'elle porte. Elle note également la qualité de la petite enveloppe et le soin apporté à l'écriture de son nom. Mmm. Je vais croire que pour une fois Lesmirna à raison...

Au moins ce n'est pas ce foutu gobelin qui passe son temps à me suivre...


Elle retourne à coté du lit prendre sa dague et ouvre soigneusement l'enveloppe qui contient une simple lettre qu'elle lit tout en trempant ses lèvres dans la tasse de Chawk qu'a apporté la halfeline sur le plateau.

« Chère Shamissa ib'al Kyonia, nous avons été les témoins inquiets de vos activités certes nobles mais qui brident vos talents et de votre destinée éteinte par votre discrétion bien trop humble, et nous pensons avoir les moyens de corriger ces tristes égarements pour notre bénéfice mutuel. Nous vous invitons cordialement à un entretien de courtoisie ce jour à la huitième heure de l'après-midi. »

Le courrier est signé : « Dame Faetelis, à l'angle de la rue de Myrrhe et de la rue du Linceul, quartier de la porte Ouest »

Une, donc, et pas une elfe, sinon la lettre serait sans doute en elfique.

Au moins ce n'est pas une amoureuse...


Elle finit son petit déjeuner avant de s'habiller et sortir de l'auberge, non sans en avoir salué les occupants, et se dirige vers le Guet. En chemin elle réfléchit aux éléments contenu dans le courrier. Le quartier de la porte Ouest lui est moins familier que celui de la porte Est où elle avait autrefois servi. Cette Dame Faetelis à t-elle un nom qui résonne à ses oreilles? Et qu'y a t'il à l'angle des rues de la Myrrhe et du Linceul?

Au moins j'ai un peu de temps pour enquêter un peu avant la huitième heure de l'après-midi

Arrivé au Guet, elle salut par réflexe les gardes en faction qui la reconnaisse malgré l'absence d'uniforme et la laisse rentrer. Elle se dirige alors vers le bureau du Lieutenant où elle frappe et attends qu'il lui hurle d'entrer. « Ex-garde ib'al Kyonia, » commence t-il, « je suppose, le Sergent Ollo est certain que votre décision est prise... »

« Le Sergent Ollo se trompe rarement, Mon Lieutenant, et je pense avoir ma première cliente. » ajoute t'elle en sortant l'enveloppe. « Doit je vous en remercier ? »


  • Connaissance d'Absalom : 1d20+7 donne [19] + 7 = 26

Modifié par un utilisateur jeudi 7 avril 2022 09:17:53(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline mysticbadger  
#10 Envoyé le : jeudi 7 avril 2022 09:12:50(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 374
Du côté d'Han Bao :

Le garde semble étonné de la politesse affichée par Han Bao et prend un air plus aimable.
«  Nenni, Monsieur. C'est la demeure de Dame Faetelis, une dame de noble famille, prêtresse de Pharasma et qui s'occupe de nombreuses œuvres d'aide aux plus démunis. Par contre, elle n'accorde que peu d'audiences privées, même si on peut souvent la voir dans les différentes oeuvres de charité qu'elle organise. Je ne connais pas votre forgeron, mais je sais qu'à trois rues d'ici se trouve la forge de Brennug, un établissement de qualité. C'est de là que vient cette lame... »

Précautionneusement, de manière à ne pas faire mine de menacer qui que ce soit, le garde sort un long poignard du fourreau de sa ceinture. La lame est bien aiguisée et la garde, simple et sans décoration, semble permettre une excellente prise en main.


Du côté de Shamissa :

Shamissa suppose que la Dame en question est noble, vu son titre, mais sans en être sûre. Elle ne connaît que peu la noblesse, s'intéressant habituellement à l'autre extrémité du spectre de la population. Pour ce qui est du quartier, elle sait surtout que c'est un quartier très calme, assez résidentiel, où la mixité sociale est un peu plus prononcée qu'ailleurs, et que plusieurs grands temples ont des chapelles dans le coin, leurs prêtres et fidèles aimant l'atmosphère paisible des lieux.

Le lieutenant offre une tasse de café à Shamissa.
«  Nullement, même si ce n'est pas la première fois que je loue vos talents d'enquêtrice à d'autres. Maintenant que vous n'êtes plus sous mes ordres, je peux vous le dire. Même si parfois vous avez des méthodes peu orthodoxes et que vos activités artistiques extérieures m'ont parfois fait craindre des problèmes de légitimité... Hé oui, je sais pour la taverne, ce n'était pas difficile à savoir... Bref, vous étiez un très bon élément, et j'espère pouvoir bénéficier de vos lumières si d'autres affaires difficiles me tombent sous la main. Avec une gratification adéquate, bien sûr. Quoi qu'il en soit, je vous souhaite bonne chance, et peut-être un jour reviendrez-vous à un grade plus élevé, peut-être même à ma place... Même si vous êtes douée pour cela, la patrouille est vraiment un gâchis de vos capacités. Bien, je ne vous chasse pas, mais j'ai des agents à terroriser. Puis-je vous être utile avant de vous jeter dehors en grommelant ?  »
Offline Mordicus  
#11 Envoyé le : jeudi 7 avril 2022 09:29:01(UTC)
Mordicus
Rang : Staff
Inscrit le : 28/12/2009(UTC)
Messages : 7,583
Localisation : MASSY

Shamissa ib'al Kyonia
Perc. : +7 - CA : 20 (22)
F +6 R+10 W +7

35 / 35
« Seulement si vous savez quelque chose sur cette Dame Faetelis, » répond Shamissa en se levant pour prendre la direction de la porte. « Quelqu'un de la noblesse, si j'en crois son titre, mais une simple garde ne fréquente que rarement ces milieux là et n'en connait pas tous les membres... »

Elle fait une courte pose, laissant au Lieutenant le temps de formuler une réponse avant de saluer une dernière fois, d'ouvrir la porte, et de se diriger vers la sortie du Guet.
Offline mysticbadger  
#12 Envoyé le : jeudi 7 avril 2022 09:42:03(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 374
Le lieutenant fait une moue dédaigneuse.
«  Encore une de ces aristocrates qui veut expier sa fortune mal acquise en aidant des profiteurs...
J'en ai entendu parler par le capitaine Zerens, qui administre le quartier de la porte Ouest. Elle s'oppose sans cesse à lui sur les ordonnances visant à contrôler la mendicité et le vagabondage, et receuille n'importe quel paresseux errant comme un petit chat. Mais méfie-toi, c'est une prêtresse du Cimetière, et quiconque touche à la mort doit être dangereux, même avec de telles lubies.
Elle fait partie d'un mouvement dans le clergé de Pharasma qui parle de l'importance de la destinée, et à plusieurs reprises ces olibrius ont insisté pour sauver de la potence ou du gibet tel ou tel criminel en arguant qu'il allait se racheter et contribuer de façon positive au monde. Le pire, c'est qu'ils ont eu quelques résultats probants... »
Offline madadh ruadh  
#13 Envoyé le : jeudi 7 avril 2022 13:16:03(UTC)
madadh ruadh
Rang : Nouveau
Inscrit le : 01/04/2020(UTC)
Messages : 9

Han Bao
Perc. : +7 - CA : 19 (18)
F +9 R+5 W +7

53 / 53


Han Bao regarde le poignard en disant

« Je ne m'y connais pas vraiment en armes pour tout dire mais ce poignard à l'air de qualité et destiné au combat, sans décorations superflues et avec une bonne prise.
Merci beaucoup pour l'information. »


Il sort une bouteille de son sac et boit une gorgée

« Gāisi ça fait du bien.
Une petite goutte mon bon monsieur ? »


Dit il en s'adossant à un mur pour regarder un moment ce qu'il se passe dans la rue, surveillance sous couvert de petite pause alcoolisée.

Offline Mordicus  
#14 Envoyé le : jeudi 7 avril 2022 22:05:24(UTC)
Mordicus
Rang : Staff
Inscrit le : 28/12/2009(UTC)
Messages : 7,583
Localisation : MASSY

Shamissa ib'al Kyonia
Perc. : +7 - CA : 20 (22)
F +6 R+10 W +7

35 / 35
Une prêtresse de Pharasma, donc, réfléchi Shamissa en musardant sur le chemin qui la ramène à l'auberge Le Huitième Service. Je me demande ce qu'elle peut bien me vouloir...

Arrivé à l'auberge elle se dirige vers sa chambre, non sans avoir salué Klem qui tient le comptoir, et va s'allonger sur son lit. La huitième heure de l'après midi est encore loin et ne connaissant pas les intensions de Dame Faetelis, arriver reposé semble une bonne idée.

Elle sort de la chambre le midi pour prendre le repas que Mam' Yasmira a préparé, sans doute aidée par Lesmirna en cuisine avant de retourner faire une petite sieste. Celle ci terminée, elle s’équipe de son armure et de ses armes avant de quitter l'auberge pour prendre la direction de la Cour des Exaltés où se trouve le temple de Shelyn où elle a ses habitudes et, après avoir laissé son équipement de coté et procédé à quelques échauffements, fait offrande d'une danse Keleshite à la Déesse.

Cela fait, elle se rééquipe avant de sortir du temple et prend la direction des rues de la Myrrhe et du Linceul, traversant le quartier des Étrangers avant d'arriver dans celui de la porte Ouest. Les ombres que portent le soleil sur les bâtiments environnant lui indique que la huitième heure est proche, et c'est un peu avant celle ci qu'elle arrive à l'angle des deux rues.

Offline mysticbadger  
#15 Envoyé le : vendredi 8 avril 2022 10:45:09(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 374
Du côté d'Han Bao :

le garde refuse avec un petit sourire.
«  Je perdrais ma paie si les habitants du coin me voyaient boire pendant mon quart de garde. Et je vous conseille de ne pas trop abuser, les gens du coin n'aiment pas les ivrognes... »
Il se remet ensuite à patrouiller le pâté de maisons.

Une bande d'enfants sales mais mais proprement habillés (même s'ils semblent peu accordés) se met ensuite à entourer Han Bao, cherchant à le convaincre d'acheter des cailloux colorés, de petits jouets faits main, des bijoux amochés,... Ils l'entourent comme une meute de chiens sur un gigot volé.


Du côté de Shamissa :

En pénétrant dans le quartier de la Porte Ouest, Shamissa est retardée par un accident qui obstrue l'avenue des Chaudronniers. Deux carrioles se sont encastrées, l'un des boeufs s'étant libéré à moitié de son joug et ayant fait dévier son véhicule. La roue de ce dernier s'est brisée, et le contenu du chariot, un tas de cages empilées de façon peu judicieuse, s'est à moitié renversé sur la rue. Dans les cages se pressent toutes sortes d'animaux : oiseaux chanteurs, furets colorés, chats à aiguilles, vignes éveillées, et beaucoup d'entre elles sont brisées, leurs occupants s'extirpant à grands cris de leur prison.
Un garde de la cité est déjà présent, essayant d'empêcher les badauds de repartir avec des cages ou des animaux sous le bras.
Offline madadh ruadh  
#16 Envoyé le : vendredi 8 avril 2022 13:46:28(UTC)
madadh ruadh
Rang : Nouveau
Inscrit le : 01/04/2020(UTC)
Messages : 9
Han Bao se relève de ses 1m95 de muscle en disant aux gamins

« Bon les gosses je sais que j'ai l'air d'un étranger mais je suis né dans cette ville alors je connais les trucs, le premier qui met ses mains dans mon sac se prends une correction.
Ceci dit je comprends que vous ayez besoin d'argent alors on va faire un marché.
Vous me racontez tout ce que vous savez de cette bâtisse là et toutes les rumeurs et informations qui courent dans les rues sur Dame Faetelis et en échange je vous donne 1 pièce de cuivre chacun pour que vous puissiez manger. »


Il dit tout ceci en faisant attentions aux petites mains baladeuses.

Modifié par un utilisateur vendredi 8 avril 2022 13:47:19(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Drazok  
#17 Envoyé le : vendredi 8 avril 2022 22:14:18(UTC)
Drazok
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/10/2021(UTC)
Messages : 75
Ex-gladiateur à la retraite, Barruk a tout perdu suite à un contrôle trop poussé des arbitres. Fauché en pleine gloire, exclu du milieu du sport illégal, il s'est retrouvé à la rue comme à ses débuts, sans un sou. Perdu dans un environnement hostile ( les villes humaines ont toujours été un lieu dangereux pour les gobelins ), Barruk cherche à survivre, enchaînant les petits boulots sous-payé et peu considérés. Résolu à s'en sortir malgré tout, l'ancien champion est prêt à saisir n'importe qu'elle opportunité susceptible de lui permettre de remonter la pente
Un grand pouvoir implique de grandes possibilités.
Offline mysticbadger  
#18 Envoyé le : samedi 9 avril 2022 12:22:24(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 374
Du côté d'Han Bao :
les enfants sont enchantés du marché proposé par Han Bao. Pendant que ce dernier surveille ses poches, les gamins lui sortent, tous en même temps, une liste d'informations sur Dame Faetelis, sans qu'il sache trop si c'est vrai ou faux :
« 
- elle est très gentille
- elle crie sur les gros
- elle a mangé une tenture, une fois
- ses yeux luisent dans le noir
- elle parle toujours de destin
- elle n'aime pas les paresseux
- elle sait quand on ment
- elle pardonne vite si on s'excuse sincèrement
- elle n'a pas de mari
- elle aurait tué son mari car il n'a pas fait le ménage
- elle a beaucoup d'argent mais ne s'en vante pas
- elle aide tous ceux qui viennent lui demander
- elle est fascinée par les cadavres
- elle mange des cadavres
- elle déterre des cadavres
- elle mange les enfants désobéissants
- elle a de gros pieds
- elle aime les poupées
- elle dit qu'elle a une fille mais on ne la voit jamais
- elle est parfois très triste
- elle vend des esclaves en secret
- elle n'a pas de menton
 »






Du côté de Barruk :

Le sol de la cellule de dégrisement est couvert de vomi séché, mais Barruk n'a pas faim. Il ne sait plus vraiment pourquoi il est là, mais le halfelin manchot qui partage la planche de bois qui sert de couchette avec lui ne cesse de lui chanter, avec une voix éraillée et très grave, que c'est parce qu'il a séduit le dragon. Il apporte tout une série de détails scabreux sur le fait que le dragon était un mâle et que des mages guérisseurs ont travaillé d'arrache-pied pendant dix lunes pour le reconstruire. Pour conclure, il crache à terre un glaviot bleuâtre puis tombe dedans la tête la première.
Après quelques minutes, Barruk l'observant comme on regarde un poulet mort au fond d'un abysse océanique, le halfelin relève la tête.
« Au fait, quelqu'un avait glissé ceci dans ta poche pendant que tu dormais. Quand j'ai tourné la tête pour le voir, j'ai juste vu quelque chose de sombre, et puis j'ai eu une idée de chansons sur mes doigts de pieds. Tu veux l'entendre ?  »

En se relevant, le halfelin désigne une enveloppe posée sur la couchette, là où il se trouvait auparavant. Quelque chose est dessiné dessus, mais apparemment le dessinateur n'était pas très bon, car ça ne ressemble à rien, juste une succession de courbes et de droites.





Offline Drazok  
#19 Envoyé le : samedi 9 avril 2022 16:32:02(UTC)
Drazok
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/10/2021(UTC)
Messages : 75
Barruk ouvre l'enveloppe, désireux de se changer les idées. À l'intérieur, une lettre. Les mots dansent devant ses yeux. Encore un de ces sortilèges des grandes guibolles ! Le gobelin détourne le regard. L'écriture vole les mots dans la tête, tout bon gobelin le sait. Pourquoi les grandes guibolles l'ignorent encore ? Il se répète mentalement ce qu'il considère comme étant des informations capitales. Son nom, celui de la guerrière elfe, l'endroit où il a rangé tranch'toutou... Oui, tout y est. Barruk soupire de soulagement, avant de lancer à l'attention du halfelin :

-J'suis pas d'humeur, dégag' !

Il se lève ensuite avant de taper à la grille.

-Besoin d'aide, quelqu'un pour lire ici ?
Un grand pouvoir implique de grandes possibilités.
Offline Mordicus  
#20 Envoyé le : samedi 9 avril 2022 21:33:25(UTC)
Mordicus
Rang : Staff
Inscrit le : 28/12/2009(UTC)
Messages : 7,583
Localisation : MASSY

Shamissa ib'al Kyonia
Perc. : +7 - CA : 20 (22)
F +6 R+10 W +7

35 / 35
Ça va me mettre en retard.. se dit Shamissa en sortant son sifflet d'alarme. Elle siffle une demande de renfort pour maintient de l'ordre avant de se diriger vers le Garde présent. Voilà qui devrait aider les présentations.

« Ib'al Kyonia, » se présente t-elle, « des Falaises. Besoin d'aide? » ajoute t-elle en posant la main sur sa matraque.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
8 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET