Absalom
Titre La Ville au Centre du Monde
Alignement N
Gouvernement Grand conseil
Haut-Conseil
Sous-Conseil
Conseils de District
Dirigeant(s) Seigneur Gyr de la Maison Gixx, Primarque d'Absalom
Capitale Absalom (303.900)
Villes Escadar (11.700)
Diobel (4.850)
Sites Flèche de Nex
Cathédrale de la Pierre-Etoile
Ruines des fortifications de siège
Habitants Humain : 64%
Hobbit : 11%
Demi-Elfe : 8%
Gnome : 7%
Nain : 5%
Autres : 5%
Langues Commun
Osirionais
Kelesh
Religions Abadar, Iomédae, Aroden, Norgorber, Cayden Cailéan, Néthys, Sarenrae, Calistria, Shélyn, Irori
Voir aussi : Liste des nations de Golarion
Siégeant sur l’Île de Kortos, Absalom est la plus célèbre de toutes les cités et s’enorgueillit d’être l’une des villes les plus grandes et riches du monde connu. D’après un mythe, elle fut fondée par Aroden lui-même lorsqu’il sortit la Pierre-Etoile des profondeurs de l’océan avant de la laisser au cœur de la bourgade. Il s’agit également d’un port principal de la Mer Intérieure qui offre une douzaine de quais, en faisant une étape essentielle pour toute embarcation naviguant sur cette étendue.

L’importante affluence de marchands, de militaires et de religieux en son sein a donné à Absalom le titre de « Ville au centre du Monde ». Bien entendu cette richesse a attiré la convoitise et plusieurs tentatives de conquête qui ont toutes échoué au fil des âges. Des dizaines de ruines de fortifications de siège ornent les terres entourant la ville - notamment la célèbre Flèche de Nex - et son port est truffé de carcasses de navires de guerre pourrissants ; seul un marin expert peut s’y faufiler. Jusqu’à présent Absalom n’est jamais tombée.

Lorsqu’il fit s’élever l’Île de Kortos hors de la Mer Intérieure pour fonder Absalom, Aroden fit appel aux sages et braves des contrées voisines pour peupler cette nouvelle terre et garder un œil sur la Pierre-Etoile. Des nobles, des marchands et des aventuriers affluèrent d’Andoran, d’Osirion, de Qadira, du Taldor ou de Thuvie. Depuis la culture de la ville est très inspirée de ces nations et de nombreuses maisons de nobles se considèrent comme liées à ces provinces étrangères.

Le gouvernement d'Absalom

Le Grand Conseil :

Absalom est gouvernée par le Grand Conseil, actuellement présidé par le Seigneur Gyr. Cette institution comporte douze membres du Haut-Conseil et un nombre variable de participants au Sous-Conseil. Tenus par des figures religieuses ou aristocratiques de la ville, les hauts-sièges sont attribués à leur propriétaire tant que celui-ci respecte ses homologues et remplit les missions qu’on lui confie. Chaque année des candidats issus de l’administration publique ou de familles nobles notables postulent pour un sous-siège et sont élus par le Grand Conseil.

Les sujets secondaires comme l’organisation d’un festival ou la gestion d’une mauvais saison de pêche sont réglés par un vote de l’intégralité du Grand Conseil tandis que les problèmes capitaux, appelés « Questions notables », sont gérés par les hauts-sièges. Ces derniers peuvent également obtenir en parallèle de leur fonction des rôles importants et respectables comme Trésorier, Ministre du Commerce, Prince des Mers ou encore Juge Suprême.

Au dessus de tous les représentants des différents conseils, le Primarque d’Absalom possède plusieurs privilèges : il a un droit de veto sur toutes les décisions politiques, peut obtenir un contrôle total sur les différents quais de la ville ou encore allouer un nouveau sous-siège. Il est également le seul à pouvoir organiser une réunion du Grand Conseil. Un Primarque est nommé à vie et n’a pas le droit de désigner son successeur ; cette décision étant une Question notable pour le Haut-Conseil. La plupart des Primarques font donc en sorte de ne pas être trop tyranniques de peur d’être rapidement assassiné et remplacé.

Les Conseils de District :

La ville est divisée en plusieurs parties ; ces dernières évoluent de façon indépendante sous la direction d’un Conseil de District présidé par un nomarque, sauf dans le cas du Quartier du Pétale dont le conseil est dirigé par un satrape. Ces nomarques sont nommés par le Sous-Conseil et doivent avoir l’approbation du Primarque ; ils occupent généralement un sous-siège au Grand Conseil mais ne peuvent siéger au Haut-Conseil depuis la Révolte des Réincarnés en 1464AR. Ces administrateurs dirigent leurs quartiers comme des villes indépendantes, subvenant à leurs propres besoins et ayant presque leurs propres lois.

Le Varlokkur :

Le Varlokkur est une entité qui est chargée de faire respecter la loi sur la magie. Sous les ordres du Troisième Maître de la Magie et entrainés par la Première Dame des Lois. Ses membres traquent les abus et crimes commis par l'utilisation de magie.

Culture & Vie

La mentalité d'Absalom

Le peuple d'Absalom a un profond respect pour le dévouement et la dévotion, même envers des idéaux qu'ils abhorrent. Le simple acte d'être loyal à une idée est une vertu à leurs yeux, ce qui explique leur tolérance à l'égard de cultures bannies partout ailleurs. Ils préfèrent toujours longuement considérer un individu, ses principes ou son origine avant de s'en forger une opinion - un avis qui sera irrémédiablement changé par toute nouvelle information. Si la plupart des étrangers voient ce trait comme de l'indécision ou de la désinvolture, les gens d'Absalom considèrent leur ouverture d'esprit comme une manière de découvrir de nouvelles idées et de devenir plus force grâce à la diversité.

Les locaux aiment les surprises et l'inconnu - ils ne cessent de chercher de nouvelles expériences, qu'elles soient plaisantes ou non. Tout ce qui n'a pas encore été découvert renferme sûrement un grand intérêt et saura trouver une utilité dans la mode, la gastronomie, le divertissement ou d'autres domaines. La plupart de ces nouvelles idées ne sont qu’éphémères mais certains s'ancrent profondément dans la culture de la ville. De même la loi est souvent indulgente envers d'étranges actions ou coutumes : si quelqu'un commet un infraction mais ne gêne ni Absalom ni son Grand-Conseil, son crime sera tout bonnement ignoré - ce qui peut irriter plus d'un étranger.

Enfin la chose la plus importante aux yeux du gouvernement est le commerce. Tout ce qui peut encourager les échanges est vu comme une bonne chose tandis que toute loi faisant fuir les marchands étrangers est aussitôt abandonnée. Bien entendu, la présence des membres du Grand-Conseil étant instable, l'opinion sur ce qui est bon pour le commerce peut changer d'un jour à l'autre.

Logement

Même si la plupart des locaux possèdent leur propre logis, il existe de nombreuses maisons en location pour les marchands et marins ne résidant pas dans la cité. Il est très courant pour les ouvriers de vivre dans l'échoppe ou la résidence de leur employeur. Le prix d'un toit varie énormément suivant sa catégorie et la cote du quartier où il est installé.

Donjon : Un donjon est un ensemble de bâtiment connecté par un mur d'enceinte. Certaines familles influentes, commerçants et organisations possèdent leur propre donjon afin de leur servir de ligne de défense supplémentaire en cas de siège. Atteignant généralement quatre étages, ce genre de lieu peut-être

Économie

Les taxes

Les taxes d'Absalom sont très légères, surtout par rapport aux autres cités de cette taille. La principale cause étant l'extrême richesse de la ville - l'afflux constant de marchands étrangers permet au Grand Conseil d'être généreux sur les impôts et d'avoir malgré tout les fonds nécessaires pour répondre aux besoins de la ville. Cependant, lors d'une attaque prolongée des Taxes de Siège sont mises en place.

Il est illégal pour un navire transportant plus de six personnes, ou pour des cargos de plus de 135 kilos, de traverser le Cimetière des Épaves avec son propre conducteur à la barre. L'équipage doit impérativement faire appel à un des pilotes experts de la Grange des Capitaines qui saura conduire l'embarcation à travers les multiples épaves de la baie. Cette dernière change constamment et seuls les marins locaux connaissent les chemins sûrs à prendre ou comment esquiver les vagues traitresses. Évidemment c'est aussi une occasion de taxer deux fois plus les navires - une fois pour les frais du pilote, une autre fois pour l'amarrage aux Docks. Dans la mesure la cargaison de tout bateau échoué dans le Cimetière des Épaves revient de droit au Primarque, peu d'équipages prennent le risque de traverser par eux-même malgré la dépense.

Il n'y a pas d'impôt sur le logement à Absalom - payer pour quelque chose qui nous appartient est un concept absurde aux yeux des locaux. Cependant la ville taxe l'accès aux routes, à l'eau courante et l'hygiène publique. Certaines résidences tentent d'échapper à ce coût en s'isolant des voies pavées, en allant chercher leur eau au puits et en s'occupant eux même de leurs déchets (il est illégal de simplement les jeter dehors puisque c'est une fraude ouverte à l'impôt). Pour se simplifier la vie, la plupart des gens se contentent de payer cette modeste taxe. On conseille d'ailleurs aux nouveaux arrivants de s'assurer que leur propriétaire paie pour ses services plutôt que laisser ses locataires dans l'inconfort.

Le travail

A Absalom, des guildes gèrent les emplois d'artisanat ou de labeur. Elles déterminent qui a le droit de travailler dans un certain un domaine ainsi qu'où et comment un individu peut vendre ses biens. Même les activités illégales ont leurs propres institutions, et quiconque commet une infraction se voit attribuer une double peine s'il ne fait pas partie d'une organisation affiliée à son crime. Les guildes ont généralement une zone d'influence bien définie, ce qui mènent à une concurrence positive mais également divers complots sanglants.

Le commerce est encadré par une série de lois interdisant à la fois les associations de commerçants en guilde mais aussi les manigances, cette réglementation permet de s'assurer que les prix fluctuent sans jamais être gelé par un groupe indépendant. Par le passé des coalitions d'investisseurs avaient réussi à étouffer la ville en imposant des prix exorbitants pour des produits de première nécessité. Pour éviter cela il fut décrété qu'une seule personne pouvait être détentrice de biens mis en vente, et qu'un même marchand ne pouvait pas avoir plusieurs échoppes dans Absalom. Bien entendu il y a de nombreuses astuces pour échapper à cette législation mais celui qui est suspecté de pratiquer le gel des prix subira très vite le courroux du Grand Conseil.

Note : Le gel des prix consiste en un arrangement entre une assemblée de marchands qui s'accordent pour fixer le prix d'un produit à une valeur donnée. Par exemple tous les magasins vendront un savon pour cinquante pièces d'or pile. Ce genre de pratique peut rapidement étouffer l'économie d'une cité.

Dans la ville d'Absalom, le commerce est considéré comme le métier le plus respectable et le plus civilisé du monde - suivit par l'artisanat et enfin le labeur. Aussi un simple marchand se considérera toujours comme supérieur à un maître forgeron, qui lui même méprisera un artiste de renommée internationale. Bien entendu la fortune et le pouvoir d'un individu changera souvent l'avis que peuvent avoir les gens à son sujet.

La monnaie

En tant que haut-lieu du commerce, Absalom voit chaque jour passer des monnaies issues de dizaines de royaumes. La plupart sont acceptées telles quelles puisqu'elles correspondent à peu près au standard officiel de la ville. En effet la menace de se voir refuser ses paiements par une cité aussi florissante a poussé plus d'une nation à adapter le poids, la taille et la pureté de sa monnaie. Si la devise d'une province ne colle pas au modèle d'Absalom des tableaux comparatifs affichent sa valeur adaptée à l'Hôtel de la Monnaie et dans la plupart des marchés.

Les pièces rassemblées par le gouvernement d'Absalom sont généralement fondues, minutieusement pesées puis converties en argent local par l'Hôtel de la Monnaie. Ces devises fraichement frappées inspirent la confiance dans la plupart des continents, se retrouvant jusqu'en Tian Xia ou à Vudra.

Le centime de cuivre : La plupart des pièces de cuivre sont appelées centimes. Rarement utilisées dans le cadre d'importantes transactions, elles représentent un intérêt moindre pour Absalom qui en produit très peu. Cette devise est d'ailleurs généralement ignorée par l'Hôtel de la Monnaie et les changeurs. Parfois un évènement spécial peut être commémoré par la frappe de plusieurs milliers de centimes à l’effigie d'un groupe d'aventurier ou d'un héros populaire.

La livre d'argent : Toujours appelée une livre d'argent et jamais une livre, ces pièces sont toujours utilisées comme référence pour indiquer les prix - même dans le cas d'importants achats. Une épée double de qualité supérieure coûtera par exemple 3.150 livres d'argent.

La crête d’électrum : Souvent simplement appelées crêtes, ces pièces d'électrum ne sont plus frappées à Absalom. Leur création remonte à l'un des nombreux sièges de la ville : les réserves de métaux précieux s'amoindrissant on du produire une monnaie faite à partir d'un alliage de cuivre, d'argent et d'or. Chacune d'entre elles a la même valeur qu'une livre d'argent. Ces pièces ne sont acceptées qu'à Absalom.

La mesure d'or : Pesant exactement une once (~ 31g), la mesure d'or d'Absalom s'est rapidement imposée comme un standard pour toutes les autres pièces dorées du monde entier. On s'y réfère généralement simplement par le terme mesure.

Le sphinx de platine : Aussi appelée Pièce du Lion, cette monnaie est principalement utilisée au cours d'échanges entre les grandes maisons de commerce de la ville. On retrouve le symbole de la Sphinx-Mère sur une de ses faces et une des tour du Fort Azlante sur l'autre.

Habitants & Relations Internationales

Les Maisons

Les Maisons d'Absalom sont des clans familiaux et politiques atypiques. Leurs membres revendiquent une forte appartenance à leur pays d'origine et peuvent acheter des titres mineurs au Grand Conseil - obtenant alors le statut de Seigneur ou de Dame. Le Scion, un doyen respectable de la Maison, octroie ces rangs à ceux qu'ils considèrent comme dignes d'un tel égard. C'est également celui qui évalue les différents postulants et les accepte ou non dans le clan. Les descendants de tout individu doté d'un titre mineur sont automatiquement intégrés à la maisonnée - même s'ils n'héritent pas du statut de leur ancêtre.

Il y a des centaines de Maisons à Absalom mais la plupart d'entre elles n'ont pas assez d'influence pour être reconnues par le peuple. De plus certains puissants personnages ne revendiquent pas d'appartenance à une telle organisation ou font partie d'une maisonnée possédant peu de pouvoir - c'est notamment le cas du Seigneur Gyr, la Maison Gixx étant de moindre importance. En général un individu adopte le nom de sa Maison comme nom de famille. Ceux qui en sont dépourvus se contentent de leur nation d'origine, d'un surnom ou de l’appellation "De Gyr" pour montrer leur loyauté au Primarque.

La plupart des Maisons sympathisent avec leurs nations d'origine et peuvent être en contact avec la noblesse de ces pays. Même si elles restent avant tout fidèles à Absalom, ces organisations tenteront toujours d'aider leurs compatriotes sans entrer en conflit avec les intérêts de la ville. On note de rares Maisons plus loyales à leur province d'origine qu'à Absalom mais une grande majorité d'entre elles se rallieront au parti le plus riche ou puissant lors d'un conflit d'influence.

Pour plus de précisions : Liste des Maisons d'Absalom

Nations Voisines

Même si les habitants d'Absalom savent que la majorité des nations de ce monde règnent sur d'immenses empires, ils se réfèrent généralement à ces provinces de par leurs villes portuaires. Par exemple un navire du Chéliax sera identifié comme une embarcation d'Ostenton, Egorian ou de Couronne-d'Ouest. Cette particularité s'applique également aux lois qui ne considéreront pas de manière identique deux bateaux de la même nationalité mais issus de deux cités différentes. La législation d'Absalom étant relativement instable, la plupart des flottes étrangères sont forcées de demander sur place les tarifs et lois qui les concernent.

Almas :
Située à l'embouchure de la Rivière Andossan, Almas est la capitale de l'Andoran et son centre économique. Bien que régulièrement harcelée par les lois d'Absalom, cette ville est l'un de ses principaux partenaires commerciaux. En effet malgré les quelques désaccords qui ont pu les opposer par le passé, les deux cités entretiennent des relations cordiales - Absalom protégeant les ports d'Almas et renvoyant les prisonniers andorans capturés par des pirates locaux à leurs foyers.
Les navires d'Almas sont généralement les bienvenus à Absalom tandis qu'au contraire les marins d'Absalom sont mal vus dans la ville andorane et considérés comme des brutes arrogantes.

Cassomir :
Grande cité taldane, Cassomir est surnommée Port des Croisés par les gens d'Absalom. En effet la plupart des aventuriers de la Ville au Centre du Monde qui s'engagent dans les Croisades Mendeviennes y débarquent avant de rejoindre une troupe. Il s'agit également d'une importante zone de commerce où fluctuent des ressources issues des Royaumes Fluviaux ou des Bois du Verduran. Enfin, c'est également un chantier naval de taille conséquente où sont construits une grande partie des navires stationnant à Escadar.
Le Seigneur Gyr est tombé amoureux de cette ville, l'ayant visité de nombreuses fois dans sa jeunesse. Il y invite occasionnellement des amis, des alliés ou de simples connaissances dans son manoir d'été.

Katheer :
Capitale de Qadira, la ville de Katheer regorge de denrées précieuses en Avistan. On dit qu'au moins un navire de cette cité vide sa calle à Absalom chaque jour. En conséquence les marchés de la Ville au Centre du Monde sont plein à craquer de raretés aux prix plus qu'abordables.
Absalom fait également souvent appel à des savants de Katheer. Les écoles locales et certains représentants de Maisons influentes sont régulièrement en conccurence pour obtenir les services d'un intellectuel qadiran. Même s'ils ne sont pas employés à temps plein, ces érudits doivent généralement se joindre à différents évènements ou donner des cours sur des sujets variés en université.

Niswan :
Très peu d'embarcations marchandes quittent Niswan. Il arrive toutefois qu'un navire de cette cité apporte des biens vudranis sur les marchés d'Absalom. Par conséquent ces visiteurs sont toujours bien accueillis par des étals convoitant ces ressources rares et par des marchands tentant par tout les moyens d'obtenir des informations sur la prochaine cargaison.
Il en résulte une popularité certaine des commerçants vudranis à Absalom et des profits assurés à chacune de leur escale. Une vérité vue d'un mauvais oeil par les marchands taldans et chelaxiens qui font des voyages plus réguliers mais se voient accorder bien moins de privilèges.

Okeno :
Les esclavagistes d'Okeno achètent souvent les pires éléments des fosses d'Absalom à bas prix afin de s'en servir comme personnel bon marché pour débarquer leurs propres esclaves.

Leurs navires jaunâtres servent également de passerelle entre Absalom et Katapesh. En effet les bazars cette province sont les seuls à pouvoir égaler, voire surpasser, l'ampleur de ceux de la Ville au Centre du Monde. Par conséquent une taxe très onéreuse est perçue sur tout navire affichant un drapeau katapesh - une politique ne s'appliquant pas sur les embarcations d'Okeno. Les esclavagistes transportent alors des ressources spécifiques de Katapesh afin de répondre à des demandes spéciales d'Absalom sans subir d'impôt.

Oppara :
Capitale du Taldor, Oppara ne fait pas pour autant plus de commerce avec Absalom que sa petite soeur Cassomir. Les navires de cette ville sont toutefois mal vus par les habitants d'Absalom, leurs équipages ayant la réputation d'être arrogants et radins. Certains marchands et capitaines d'Oppara peuvent malgré tout gagner le respect des locaux mais la confiance met longtemps à s'établir.
A cause de son titre de Primarque d'Honneur, le dirigeant du Taldor exige que l'embarcation royale d'Oppara soit prioritaire à son passage du Cimetière des Épaves et que tous les frais soient payés par le Seigneur Gyr. Il y a quelques siècles de cela, ce même navire fut saisi par la garde après que son capitaine se soit endetté au point de ne plus pouvoir payer la sortie du cimetière. Beaucoup de nobles taldans considérèrent cet acte comme une insulte directe à l'encontre du Taldor mais aucune sanction officielle n'eut lieu.

Oregent :
Les navires originaires d'Oregent doivent prouver qu'ils ont de la verrerie ou de l'argenterie à vendre mais aucun produit à bae de bois. Le cas échéant une taxe de 100% est appliquée sur chaque produit vendu par l'équipage. Cette restriction a été imposée par le Seigneur Gyr et n'a jamais été supprimée malgré de nombreuses plaintes du Taldor.
Malgré tout, cette discrimination a su profiter aux commerçants de verrerie qui font de nombreux et profitables voyages entre Oregent et Absalom. Le malheur des uns fait le bonheur des autres...

Ostenso :
Le port d'Ostenso entretient des relations plus régulières avec Absalom que les autres villes chélaxiennes. Même si aucun impôt abusif a été fixé à l'égard des autres cités du Chéliax, la Maison de Thrune semble limiter elle-même tout commerce d'envergure entre leur province et Absalom. La raison d'une telle fermeture est inconnue mais beaucoup évoque une tentative de censure des informations rebelles chélaxiennes pouvant fluctuer par la Ville au Centre du Monde.
A cause de la réputation béligérante de leur province, seuls dix navires d'Ostento peuvent stationner au port d'Absalom. Sinon les autres embarcations devraient patienter à Escadar ou Diobel, voire faire transporter leurs biens par de plus petits bâteaux.

Sothis :
Tout juste sortie d'une période de trouble politique, Sothis est un partenaire commercial montant d'Absalom. Le schisme entre l'Osirion et Qadira a été salué par tous les commerçants de la Ville au Centre du Monde même si certains craignent une volonté expansionniste de la part de l'Osirion. Cette menace potentielle est ignorée par le Grand Conseil, ce dernier préférant accorder de nombreux privilèges aux navires de la capitale osiriane en gage de bonne entente entre les deux villes.



Titres Honorifiques

Absalom a toujours su récompenser ses enfants les plus méritants en leur accordant divers titres, dont voici les principaux :
  • Maitre Commerçant (Trademaster) : En raison de l'importance du commerce dans la vie d'Absalom, le titre de Maître Commerçant est certainement l'un des plus recherchés de la ville. Décerné par le Grand Conseil, il annonce aux yeux de tous que son récipiendaire est un expert dans l'art du commerce et que ses affaires sont plus que florissantes. Les personnes qui se voient décerner ce titre obtiennent en outre une petite réduction de taxe et de prix en récompense de la richesse et de l'opulence que leurs affaires amènent à la ville.
  • Épées de Bronze, d'Argent et d'Or (Bronze Sword, Silver Sword, Gold Sword) : Ces épinglettes en forme d'épée récompensent les plus valeureux guerriers de la ville. Ses récipiendaires ont, le plus souvent, prouvé leur courage et leurs compétences lors des combats organisés dans l'Irorium, les arènes de la ville.
  • Ecclésial (Ecclesial) : Ce nom est donné à tout religieux qui vit à Absalom et sert l'un des temples situés dans le district de la Cour de l'Ascendant. Par extension, on nomme aussi Ecclésial les laïcs qui appartiennent à la Chambre des Ecclésiaux, le Conseil de District de la Cour de l'Ascendant.
  • Primarque d'Honneur d'Absalom (Primarch-in-Waiting of Absalom) : Ce titre est donné au roi du Taldor. Son origine remonte aux temps anciens où Aroden était encore de ce monde. Si il n'a aucun droit particulier sur le gouvernement d'Absalom, le Primarque d'Honneur peut, selon la Loi de la Fondation, prétendre à prendre la direction de la cité dans un cas très précis. Mais ni les Taldans, ni les Absalomiens ne croient que cela arrivera un jour.

Les relations internationales

Les relations internationales d'Absalom sont aujourd'hui essentiellement tournées vers le commerce. Et comme la cité est devenue une place importante du système économique de toute cette partie de la mer Intérieure, les nations qui l'entourent voient en elle un partenaire plus que respectable. Cette situation permet même à la ville de sélectionner le nombre de navires battant pavillon des autres nations qui peuvent être amarrés au même moment dans son port.

La ville d'Absalom

Plan d'Absalom

Un plan d'Absalom, en anglais, est disponible sur le site de Paizo : Plan d'Absalom

Les Quartiers

Il y a quinze quartiers, parfois appelés districts, à l'intérieur des murs d'Absalom :

  • La Cour des Ascendants (Ascendant Court) : La Cour des Ascendants est le quartier du centre d’Absalom, il s’agit de la principale destination touristique de la ville ; ce qui en fait une zone très peuplée. On y retrouve tous les grands temples des différents clergés ainsi que la célèbre Cathédrale de la Pierre-Etoile. Toutes les rues de la cité mènent inévitablement en ce lieu légendaire.
  • Le Fort Azlante (Azlanti Keep) : Le Fort Azlante est une forteresse si imposante qu’elle est considérée comme un des quartiers de la ville. C’est la demeure de la Première Garde, un corps d’élite qui a fait le serment de défendre la cité en cas de guerre avant toute autre instance, y compris le Grand Conseil. On y retrouve également des soldats de la milice d’Absalom, généralement des gardes issus des autres quartiers.
  • La Monnaie (The Coins) : Il s'agit du plus grand centre commercial d'Absalom. Tout ce qui peut s'acheter ou se vendre dans la ville transitera à un moment ou à un autre par ce district. C'est également un lieu où la criminalité règne...
  • Les Docks (The Docks) : Ce quartier constitue la principale voie d'accès pour tous ceux qui souhaitent entrer dans Absalom. Ses pontons sont constamment occupés par de grands navires marchands qui payent des fortunes pour pouvoir s'amarrer.
  • Le Quartier de la Porte-Est (Eastgate) : Ce quartier, situé autour de la Porte Est est uniquement résidentiel. Il s'agit certainement du quartier le plus calme d'Absalom.
  • Le Cimetière des Épaves (Flotsam Graveyard) : Il ne s'agit pas officiellement d'un district. Son nom recouvre l'ensemble du cimetière marin qui protège l'anse de la baie d'Absalom ainsi que l'Île Pilote sur laquelle est situé le Phare d'Absalom.
  • Le Quartier des Étrangers (Foreign Quarter) : Ce district, situé au sud du Quartier de la Porte-Ouest, abrite une grande majorité des étrangers qui se sont installés à Absalom. La loi locale leur permettant de payer moins de taxes que dans les autres quartiers de la ville.
  • La Crête-Verte (Greenridge) : Ce district est situé entre le Quartier du Pétale et le Quartier des Marchands. Il est très faiblement peuplé et sa surface est largement occupée par des parcs ou des jardins arborés. Il abrite aussi la plus grande communauté druidique d'Absalom.
  • Le Quartier du Lierre (Ivy District) : Centre artistique et culturel d'Absalom, ce district est situé au nord-ouest de la ville. Il s'agit aussi de l'un des quartiers les plus chers de la ville, bien que la plupart des personnes qui s'y trouvent soient des artistes sans le sou.
  • Le Quartier du Pétale (The Petal District) : Ce district, situé au nord-est de la cité, est le quartier le plus riche d'Absalom. Il tire son nom de la magnificence des jardins qui entourent les propriétés des familles nobles qui s'y sont installées.
  • Le Quartier du Précipice (Precipice Quarter) : Pendant du district des Flaques, ce district a été ravagé lors du tremblement de terre qui a eu lieu il y a une dizaine d'années. Une grande faille a traversé le quartier, détruisant une partie de ce qui était alors le joyau d'Absalom. Il est maintenant totalement abandonné.
  • Les Flaques (The Puddles) : Ce district, situé au sud-est d'Absalom, est constamment sujet aux inondations. Cet état a été accentué il y a une dizaine d'années lorsqu'un tremblement de terre a fait s'abaisser le sol sous le niveau de la mer. Aujourd'hui, le quartier est pratiquement laissé à l'abandon et ses rares habitants sont ceux qui n'avaient pas les moyens de se reloger ailleurs.
  • Le Quartier de la Porte-Ouest (Westgate) : Situé autour de la Porte Ouest, ce quartier est surtout résidentiel. Néanmoins, on trouve quelques échoppes de moyenne importance, surtout dans la partie est du district.
  • Le Quartier de la Sagesse (Wise Quarter) : Ce district est situé juste au sud du Fort Azlante. Il regroupe la plupart des centres de formations et d'éducation d'Absalom.









Absalom étant déjà très peuplée, et son territoire intramuros non extensible, beaucoup de nouveaux arrivants se sont regroupés hors les murs, dans quatre villages qui sont sous la juridiction de la ville :
  • la Côte (The Shoreline) : Centre industrieux d'Absalom, la Côte abrite les usines les plus malodorantes de la ville. Son petit port sert de base à tous les navires de pêches qui n'ont pas trouvé de place dans le grand port d'Absalom.
  • Boiscuivré (Copperwood) : Cette cité a été fondée par les ouvriers pauvres d'Absalom qui n'arrivaient pas à s'y loger. Depuis ces temps anciens, la qualité de vie s'y est améliorée. On y trouve maintenant des petits employés et des domestiques.
  • le Pied-de-l'Aube (Dawnfoot) : Cette cité est construite à l'est de la ville. Elle abrite les familles des soldats de la Garde de l'Étoile (Starwatch) qui s'y est installée suite à un accord avec la garde d'Absalom.
  • la Propriété Wester (Westerhold) : Ce petit village situé de l'autre côté de la Porte Ouest est né autour d'une très vieille auberge. Le premier tenancier de celle-ci était nain et depuis, la plupart des nains qui s'installent à Absalom habitent là.

Autres informations

Résumé de l'histoire d'Absalom : Histoire d'Absalom.

Voir aussi

Vous pourrez trouver plus d'informations à propos d'Absalom et de l'Île de Kortos dans les suppléments
Chronologie du Monde de Golarion