Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

5 Pages<12345>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#41 Envoyé le : lundi 31 juillet 2017 18:29:23(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

La contrebandière ne se laissa pas impressioner par l'attitude plutôt chaleureuse de Balmos. Le nom de Qucha lui était familier, cependant.
« Qucha donc...et elle t'as donné notre mot de passe également? On a eu des soucis récemment, un voleur la nuit dernière entre autre. Alors, comprends qu'on soit prudent! Donc...? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Zadir  
#42 Envoyé le : lundi 31 juillet 2017 19:27:35(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Balmos

Coup étourdissant: 5/5
Réserve de ki: 4/5
Earthsense
CA: 20/TCH18/FF16

54 / 62

Balmos regarda la femme, fronçant les sourcils; visiblement, il cherchait dans sa mémoire. « Bah...j'ai pas souvenir d'un mot de passe. »
Il se gratta la tête et sourit. « Je viens pour un transport de porcelaine. Mais j'avoue que la prochaine fois, je demanderai s'il y a un mot de passe, ça évitera que je passe pou un abruti. »
Offline Boadicee  
#43 Envoyé le : lundi 31 juillet 2017 21:54:16(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

La jeune femme lui adressa un sourire en coin.
« Bonne réponse. Vas y, la boss ne devrait pas tarder. »
Elle s'écarta, de même que les deux autres contrebandiers, et le laissa aller plus avant dans les allées du port, vers l'entrepôt avec lequel, à leur insu, il était déjà familier.

Effectivement, l'endroit était déjà animé. Plusieurs autres contrebandiers - dont certains lui étaient familiers - étaient rassemblés aux alentours de l'entrée de l'entrepôt. La femme qu'il avait vu la veille dans le bureau, la rousse en armure, était déjà là. Elle portait au côté une impressionante hache d'arme, et de plus près, son armure avait des motifs de corbeau. Elle paraissait toujours vaguement agacée d'être là.


Qucha se trouvait là également, assise sur une casse de bois.
« Ah, te voilà! J'savais pas si tu te pointerai, je dois dire...pas de problème pour venir ici? »
Elle jouait distraitement avec une dague.
« Heureusement que t'es là, on a besoin de renf...ah, voilà la boss! »



La femme encapuchonnée aux cheveux blancs sorti de l'entrepôt, et la rouquine en armure se redressa légèrement. La femme s'adressa à eux.
« Bonsoir. Contente de vous voir à nouveau parmi nous ce soir. Comme vous le savez sans doute, on a eu une brèche hier, et un intrus est parvenu jusqu'ici. Ca veut dire un changement de plan, on ne suit plus l'itinéraire habituel. J'ai besoin de deux conducteurs et de quatre gros bras pour aider à charger les caisses et les amener aux quais. Mais avant ça, je vois des nouvelles têtes... »

Elle planta son regard dans celui de Balmos.
« Toi, là! Qui es tu? Et que viens tu chercher en bossant pour moi? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Zadir  
#44 Envoyé le : mardi 1 août 2017 00:28:35(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Balmos

Coup étourdissant: 5/5
Réserve de ki: 4/5
Earthsense
CA: 20/TCH18/FF16

54 / 62

Balmos sourit à la femme au singe. « Merci » dit-il tout simplement.

Arrivé près de l'entrepôt, il fit un signe de la main à Qucha. « Salut. Non, pas de soucis. Je me suis balader en ville ce matin, pour eviter de me perdre bêtement. Mais pourquoi je ne serais pas venu? J'avais dis que je serais là. » Mais l'arrivé de la boss empêcha toute réponse. La femme encapuchonnée était la boss. Pas vraiment surprenant pour l'oréade.
Souriant toujours, il l'observa. Son regard était intense, et Balmos sût qu'il n'avait pas à faire à n'importe qui. « Balmos madame, à votre service. Et je ne cracherai jamais sur un peu d'or, mes poches sont un peu vides à mon goût. » Il savait qu'il n'était pas doué pour mentir, aussi il se contenta de cette réponse, qui bien que vrai n'était pas toutes vérité, mais ça, nul ne le savais, et nul ne pouvait le deviner.
Offline Boadicee  
#45 Envoyé le : mardi 1 août 2017 15:23:38(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

La femme aux cheveux blancs répondit par un rictus cynique.
« Très juste. Tout le monde a toujours les poches trop vides, après tout. Fort heureusement... »
Elle fit, d'un geste de la main, surgir une pièce de platine entre ses doigts, qu'elle lança à Balmos.
« ...je suis là pour y remédier. Suis les autres et fais correctement ton job, et on pourra envisager une collaboration plus durable. Pour l'instant, recupère ça comme premier salaire. Ce soir, vous devez charger des reliques récupérées en ville à bord d'un navire, la Marque de l'Ouest. Le capitaine est au courant, et de toutes façons, Sorine vous accompagnera. Des questions? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Zadir  
#46 Envoyé le : mercredi 2 août 2017 23:11:26(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Balmos

Coup étourdissant: 5/5
Réserve de ki: 4/5
Earthsense
CA: 20/TCH18/FF16

54 / 62

Balmos attrapa la pièce au vol et joua avec quelques instants. Il hocha la tête en signe d'approbation. « Avec un salaire comme ça, j'peux bien transporter c'que vous voulez patronne. » L'oréade rangea la pièce dans sa poche et sourit de plus belle. « Je suis un d'vos gros bras. Mais une p'tit question. On fait quoi si y'a des rigolos qui viennent nous faire chier?  »
Offline Boadicee  
#47 Envoyé le : vendredi 4 août 2017 16:37:50(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

La femme aux cheveux blancs répondit avec un rictus sinistre.
« On essaye d'être discrets, sur ce coup. Si ce sont des "rigolos" de base, dégagez les du passage. Si ils insistent, les poissons du port apprécierons un menu amélioré. Mais si la garde débarque, ou le clergé de Gozreh, vous foutez le camp. Sorine vous guidera. Une dernière chose. Gardez l'oeil ouvert pour des pirates qui naviguent à bord d'un navire qui s'appelle la Vierge de l'Océan. Double salaire à celui qui rapportera des infos utiles sur ces types là. Et vous pouvez aussi promettre une pièce de platine à quiconque dans le port pourra me parler de ces forbans. Compris? Alors en route! »


La rouquine en armure commença à lancer des instructions.
« Ok, première étape, charger nos marchandises! Tout ça se trouve dans l'entrepôt. Allez, plus vite que ça! »
Les contrebandiers, y compris Qucha, se dirigèrent vers les portes latérales de l'entrepôt, à côté desquelles des chariots avec leur attelage attendaient déjà. Ils commencèrent à porter les lourdes caisses de bois vers les chariots, s'y prenant parfois à plusieurs. Ce qu'il y avait là dedans était, quoi que ce soit, particulièrement dense, et plusieurs contrebandiers peinaient sous la charge.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Zadir  
#48 Envoyé le : jeudi 10 août 2017 08:13:52(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Balmos

Coup étourdissant: 5/5
Réserve de ki: 4/5
Earthsense
CA: 20/TCH18/FF16

54 / 62

Balmos acquiesca. Visiblement, la femme ne voulait pas se frotter à la garde ou au clergé. Il y avait là une opportunité, mais pour plus tard. Pour l'instant, il devait faire le gros bras.
Porté des caisses n'était pas vraiment une activité plaisante, mais il n'avait pas le choix. Il suivit les autres, et se mit à transférer les caisses vers les chariots. Il en profita pour jeter un coup d'oeil à l'entrepôt. Il avait bien vu l'extérieur, mais pas l'intérieur.
Offline Boadicee  
#49 Envoyé le : vendredi 11 août 2017 14:34:20(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
L'intérieur de l'entrepôt n'était pas d'une formidable originalité. En fait, n'importe qui passant jetant un oeil n'aurait sans doute rien remarqué d'étrange. Il ne s'agissait que d'un grand espace de stockage, presque vide en dehors de quelques piles de caisses de bois, certaines ouvertes et dévoilant un couche de paille destinée à protéger le contenu des chocs.
Une passerelle de bois, accessible par un escalier, faisait le tour du bâtiment sur le mur intérieur, permettant sans doute de garder un oeil sur l'ensemble des lieux.
Cependant, l'entrepôt était tout de même remarquablement vide...ce qui s'expliquait sans doute par le fait que les reliques ne couraient pas les rues. En aidant à transporter la marchandise, une douzaine de caisses et de boites plus petites, Balmos se rendit cependant compte que certaines étaient plus légères. Des leurres, peut être?

Je ne sais pas trop si tu veux intervenir ou faire quelque chose de particulier...Je saute à la suite?
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Boadicee  
#50 Envoyé le : samedi 12 août 2017 17:03:21(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
La "livraison" se déroula somme toute sans véritable accroc. Il faut dire qu'ils étaient près d'une douzaine sur trois chariots, et que les contrebandiers avaient l'air de savoir ce qu'ils faisaient. Ils avaient un itinéraire pré-défini, et évitèrent la plupart des patrouilles. Ils avaient l'air de privilégier certaines patrouilles, prenant garde à en éviter d'autres. Peut être avaient ils des contacts dans la garde? Dans tous les cas, leur route à travers les rues enténébrées de Senghor fut plutôt tranquille. Les contrebandiers donnaient le change, discutant paisiblement, et échangeant des plaisanteries. Même Sorine avait abandonné son air sévère pour une expression plus neutre. Aux regards extérieurs, ils devaient sûrement ressembler à un groupe de marchands emmenant leur marchandise au port.


Sur les docks, en revanche, ils eurent affaire à leur première difficulté: un des agents de la garde portuaire, en charge de l'inspection des marchandises. Sorine prit les choses en mains, discutant avec lui à voix basse et lui montrant le contenu de l'une des caisses, une de celles que Balmos soupçonnait d'être un leurre. Elle ne contenait, effectivement, que quelques rouleaux de tissu teint, rien d'exceptionnel. Sorina glissa également une poignée de pièces, discrètement, au douanier, et ils purent continuer leur route jusqu'à la Marque de l'Ouest.


La Marque de l'Ouest était une frégate de belle taille amarrée près des quais orientaux, à proximité de l'entrée du port. Les marins à bord leur jetèrent un regard suspicieux en les voyant approcher, mais une petite halfline portant un manteau écarlate et un monocle se pencha par dessus le bastingage.
« Ah, vous voilà! Pas trop tôt! Allez, embarquez moi ça, mes hommes vont vous descendre l'échelle de coupée. Vaut mieux ne pas trainer, des fois que la garde se demande ce qu'on fabrique. »

Les marins de la Marque n'avaient pas l'air de pirates, ni de marins de la marine marchande...en fait, à en juger par leur discipline et leur quasi-uniforme, et surtout le fait que les hommes étaient pour la plupart rasés de près, on aurait dit des membres d'une marine militaire. Ils aidèrent les contrebandiers à accéder au navire avec une coordination qui ne fit que renforcer cette impression. Décidément, ces contrebandiers avaient des ressources insoupçonnées.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Zadir  
#51 Envoyé le : lundi 14 août 2017 10:41:50(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Balmos

Coup étourdissant: 5/5
Réserve de ki: 4/5
Earthsense
CA: 20/TCH18/FF16

54 / 62

Balmos trouvait tout cela étrange. Mise à part que tout cela était louche, les marins et leur capitaine l'étaient également. Mais il accompli la tâche avec force et conviction.
Toutefois, il observait les alentours. Il cherchait un moyen de faire venir la garde rapidement, afin de perturber tout ce cirque.

  • Jet : 1d20 donne [6] = 6


Un jet de ce que tu veux si besoin, je cherche un moyen de faire rappliquer la garde.

Modifié par un modérateur mardi 15 août 2017 01:04:24(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#52 Envoyé le : vendredi 18 août 2017 22:17:00(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Balmos ne savait pas trop comment arranger la situation. Attirer l'attention des gardes sans que les choses ne dégénèrent pour lui risquait d'être plus ou moins impossible. Sa seule solution, c'était de feindre la maladresse et espérer qu'il trouve un moyen de s'échapper dans la confusion. Il inspira profondément et déplaça légèrement la passerelle de coupée, essayant de se faire discret. L'effet ne se fit pas attendre: dès que les contrebandiers essayèrent de l'escalader en transportant une caisse, elle se mit à déraper, et ils chutèrent lourdement avec leur chargement en montant à bord.


Le fracas du bois brisé et les cris de douleurs ne manquèrent pas d'attirer l'attention, et alors que la capitaine lançait des ordres en tous sens de se dépêcher de terminer le chargement, une patrouille de garde en noir et rouge vint vers eux, lançant des appels. Sorine jura à voix basse, et lança.
« Changement de plan! Ceux qui peuvent se battre, retenez les, les autres, grouillez vous de monter ces trois caisses à bors et balancez les autres! Avec moi! Et vous feriez mieux de vous motiver si vous ne voulez pas tâter de ma hache! »

Elle tira son arme et se dirigea vers les gardes qui avançaient maintenant au pas de course. Les contrebandiers s'armaient, se cachant derrière des caisses ou des tas de corde, d'autre accompagnant Sorine. Ils étaient plus nombreux, mais les gardes étaient entrainés et disciplinés, et l'affrontement était sur le point de se déclencher.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Zadir  
#53 Envoyé le : lundi 21 août 2017 14:11:59(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Balmos

Coup étourdissant: 5/5
Réserve de ki: 4/5
Earthsense
CA: 20/TCH18/FF16

54 / 62

Balmos ne s'attendait pas à un tel retournement de situation. Mais cela lui alla très bien. La garde rappliquait, et les contrebandiers s'organisèrent très rapidement. L'oréade saisie cette chance. Il fonça au côté de Sorine, le sourires au lèvres. « On les retient combien de temps? Car va falloir qu'on sauve nos fesses. »
Il était près à en découdre. Il espérait pouvoir briller aux yeux de Sorine, afin de se rapprocher de la chef de cette organisation. Lui sauver la vie serait parfait, mais au pire, lui éviter de prendre un coup serai déjà pas mal.

Je reste à côté de Sorine, afin de protéger un de ses flanc. Et pour que tu le saches, j'attaquerai les gardes en non-létal.
Offline Boadicee  
#54 Envoyé le : mardi 22 août 2017 17:25:26(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Sorine répondit à Balmos d'un sourire dévoilant deux canines saillantes.
« Combien de temps? Ils ne sont que six. Débarassons nous d'eux avant que les renforts d'arrive! Comme ça, pas de témoins! »
Elle se tourna vers les autres contrebandiers, sa hache à la main.
Avec moi, bande de racaille! Encerclez les!

Les gardes et les contrebandiers n'étaient qu'à quelques mètres les uns des autres, et en une poignée de seconde, les quais se transformèrent en véritable champ de bataille. Les marins étaient en train d'essayer de charger les dernières caisses, alors que les truands s'en prenaient aux gardes. Ces derniers, réalisant que leurs cibles étaient bien armées, établirent une position défensive, utilisant les caisses comme couvert pour ouvrir le feu sur les contrebandiers. Balmos esquiva une flèche, et vit l'un des bandits s'effondrer, un trait dans la jambe.

Mais ils n'avaient pas la place de manoeuvrer correctement, et les autres contrebandiers leur tombèrent dessus à bras raccourci. Sorine chargea la première, bousculant d'un seul coup de pied une caisse et le garde derrière, qui para tant bien que mal un coup de hache dirigé vers son crâne.

Balmos se joignit au combat, et du bien convenir que les gardes se défendaient avec vigueur. Ils étaient bien formés, et leurs cuirasses rouges et noires les protégeaient bien mieux que les vulgaires armures de cuir des contrebandiers - enfin, ceux qui en portaient. Malgré tout, ils ne faisaient pas le poids, à deux contre un, et pour chaque contrebandier tombé, un garde reculait.

Balmos était cela dit l'un des plus efficaces, les autres devaient s'y mettre à plusieurs, combattant prudemment et prenant les gardes à revers, alors que lui parvenait à faire jeu égal. Il frappa un garde en pleine tempe, l'assommant pour le compte, et vit Sorine en décapiter un autre net. La guerrière ne faisait pas preuve de la moindre merci, et surtout, ne prêtait aucune attention à sa propre sécurité. Il du plus d'une fois empêcher un garde de la frapper dans le dos.


Il leur fallut une poignée de minutes pour se débarasser des gardes, mais les contrebandiers n'avaient toujours pas finit de charger les caisses, et l'alarme était donnée. Sorine pesta, et lança à la capitaine.
« AMELIA! Met les voiles, et poursuit comme prévu! On se débrouille avec ce qui reste. File avant qu'ils ne ferment le port! »

Elle se tourna vers les autres alors que le navire commençait à lever l'ancre.
« Balancez le reste dans le port, et fichez le camp! Rendez vous dans deux jours à l'endroit habituel. Essayer de ne pas vous faire prendre, dispersez vous, et si jamais la garde vous tombe dessus, n'oubliez pas que nous avons le bras long... »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Zadir  
#55 Envoyé le : mercredi 23 août 2017 10:35:16(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Balmos

Coup étourdissant: 5/5
Réserve de ki: 4/5
Earthsense
CA: 20/TCH18/FF16

54 / 62

Balmos s'était défendu corps et âme. Et en plus d'avoir survécu, il avait réussit à assommer un des gardes. Certe il était impliqué et facilement identifiable, mais les autres aussi. La garde aura un survivant qui pourra témoigner.

L'oréade visualisa l'endroit où les caisses avaient été jetées à l'eau. La garde allait le savoir. Il regarda Sorine et lui sourit. « Dans deux jours, pas d'soucis. » Et il parti, quittant les lieux pour ne pas se faire prendre. Il observa quand même Sorine et les autres contrebandiers afin de s'assurer que personne ne l'avait vu rameuter la garde.

Il retourna à l'auberge, s'assurant sur le trajet que personne ne le suivait.

  • Psychologie : 1d20+8 donne [16] + 8 = 24
  • Perception : 1d20+9 donne [3] + 9 = 12
Offline Boadicee  
#56 Envoyé le : mercredi 23 août 2017 22:50:05(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Heureusement, les inquiétudes de Balmos étaient superflues. Les autres contrebandiers ne semblèrent pas lui prêter d'attention particulière, et il put s'éclipser sans être suivi pour retourner à sa taverne. Il avait prit un risque, mais finalement, Desna (ou Besmara?) lui avait sourit, et il s'en était sorti sans encombre. Mais il jouait un jeu dangereux avec le Consortium, à présent.

En espérant que tout cela lui permette effectivement de retrouver Hope...

Ce ne fut que lorsqu'il retrouva l'auberge de l'Illustre Caïman qu'il s'autorisa à souffler un peu. Son coup avait marché, et la livraison de reliques du Consortium avait lamentablement échouée...même si ils avaient quand même pu en embarquer certaines. Restait à décider quoi faire, à présent...


La serveuse de la taverne l'interrompit dans ces réflexions. Il se rendit compte que les lieux étaient bien plus animés que lors de sa précédente visite, mais après tout, il se trouvait sur le port ET après le coucher du soleil, rien d'étonnant à cela.
« Salut matelot! Je te sers quelque chose? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Zadir  
#57 Envoyé le : mercredi 23 août 2017 23:45:01(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Balmos

Coup étourdissant: 5/5
Réserve de ki: 4/5
Earthsense
CA: 20/TCH18/FF16

54 / 62

Balmos était fier de lui. Il avait réussit à perturber l'opération sans se faire prendre. Même petite, c'était une victoire. Et il comptait bien la fêter. « Salut ma belle. Une pinte. Et de la meilleure bière que tu as. »
L'auberge était animé. Les clients buvaient, mangeaient et rigolaient. Certes une bagarre pouvait survenir, mais l'oréade s'en fichait. La serveuse lui ramena sa pinte et il bu une longue gorgée. Merci Besmara. Merci Gozreh. Hope, je te retrouverais.
La soirée se poursuivit, et Balmos se coucha tard, quelque peu alcoolisé.

Après une bonne nuit, et avec un léger mal de tête, l'oréade descendit dans la salle commune et se restaura rapidement. Il avait quelque chose à faire.
Il navigua dans les rues, cherchant quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Il se mit en quête de trouver un enfant, assez grand pour transmettre un message mais pas trop vieux pour ne pas se faire arnaquer. Emmitouflé dans sa ça me à capuche, il se positionna dans une petite ruelle, à l'abris des regards. Les passants ne firent pas attention à lui, ce genre de comportement n'était pas suspect dans les villes des Entraves.
Il repéra une jeune fille qui passait par là, et l'appela. « Salut petite. Ce te dirais de gagner deux pièces d'or facilement? » Et il saisit une pièce dans une de ses poches et la fit tournée entre ses doigts.
Offline Boadicee  
#58 Envoyé le : vendredi 25 août 2017 00:47:58(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

La jeune fille tourna la tête d'un air curieux, avant d'étrécir les yeux avec suspicion. Balmos avait déjà vu ce regard de nombreuses fois...elle se demandait ce qu'il était exactement, et se méfiait. Malgré tout, elle se rapprocha. Vu de plus près, elle devait descendre d'une famille d'Avistan, elle n'avait pas la peau noire typique des natifs du Mwangi. Mais elle portait aussi des anneaux et des tatouages Zenj...

Quoiqu'il en soit, elle vint à sa rencontre avec prudence.
« Ca dépend...qu'est ce que t'entends par facilement? Et en faisant quoi? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Zadir  
#59 Envoyé le : vendredi 25 août 2017 00:53:17(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Balmos

Coup étourdissant: 5/5
Réserve de ki: 4/5
Earthsense
CA: 20/TCH18/FF16

54 / 62

Balmos ne faisait plus attention aux regards qu'on lui portait, il avait l'habitude. Il sourit aux questions de le jeune fille. Cela se voyait qu'elle avait l'habitude de marchander. « C'est juste apporter une lettre à la garde de la cité. Rien de plus. »
Il sorti une deuxième pièce et joua avec les deux. « Deux pièces d'or si tu acceptes. Et probablement deux autres si tu reviens après avoir délivré la lettre. Tu en penses quoi? C'est assez facile, non? »
Offline Boadicee  
#60 Envoyé le : vendredi 25 août 2017 12:33:11(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

La gamine lui jeta un coup d'oeil encore plus suspicieux, se demandant clairement où était le piège. Mais ne voyant pas de raison de douter de Balmos, elle finit par acquiescer, récupérant les deux pièces au passage.
« C'est d'accord! Où est là lettre? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
5 Pages<12345>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET