Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

5 Pages«<2345>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#61 Envoyé le : mardi 23 octobre 2018 20:53:33(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742

Koya secoua négativement la tête tout en terminant son thé.
« Non, je ne tire que rarement les cartes, surtout pour moi même...a mon âge, je préfère les surprises du chemin. Mais les rares fois où j'ai fais cela récemment, les signes étaient...conflictuels. Souhaitez vous que je tente de les consulter? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline UrShulgi  
#62 Envoyé le : mardi 23 octobre 2018 21:42:20(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Yogo Kuni
JdS +6, +6, +9
CA : 16
Vol : 8/8
2nd chance : 1/1
Invoc.Prot. : 8/8

58 / 58




Dans un geste théâtrale, il ouvrait grand ses bras, comme pour accolader un ami cher.
« Avec plaisr! Je n'ai jamais vu cette ... magie à l'œuvre. Malgré mon âge.  »



Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Boadicee  
#63 Envoyé le : samedi 27 octobre 2018 15:24:21(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742

Koya tira de sa sacoche un jeu de cartes apparemment assez ancien et magnifiquement ornementé, décoré d'illustrations fines qui n'auraient pas dépareillée dans un jeu royal ou celui d'un riche noble. Les varisiens paraissaient placer beaucoup d'efforts dans ce qu'ils appelaient le jeu du Tourment...

Elle lui demanda de tirer neuf cartes, faces cachées, et les réparties ensuites sur la table. Une à une, elle les retourna. Les trois premières représentaient, lui dit-elle, le passé. La première représentait une éclipse sous laquelle une armée de mort se relevait de leur tombe. La seconde représentait un Sphinx parcourant les dunes d'un désert de sable. La troisième représentait un inquisiteur, chaîne et livre sacré en main.
« L'Eclipse....elle représente une période de doute, de perte de confiance en soi même, et en ses capacités. Je ne doute pas que vous ayez traversé de telles périodes...Récemment, peut être? Ou lors de votre dernière incarnation?
Le Desert également représente une traversée...du désert. Je vois que votre passé n'a pas été facile, au moins récemment. Cela pourrait aussi faire référence à votre fuite du Minkai, maintenant que j'y pense.
Enfin, l'Inquisiteur, qui représente un élément immuable, qui ne peut être changé ou influencé. Je crois que quelque soit votre passé, il ne peut être ignoré ou éviter. Il faut faire avec. »


Elle tira ensuite les trois cartes du présent. Deux jumeaux elfiques se fixant les yeux dans les yeux, une forteresse montée sur des pattes mécaniques, et une immense fourmie portant une couronne.
« Le Jumeau. Une indécision, deux buts conflictuels peut être...peut être des doutes que vous arboreriez à propos de votre retour à Minkai? Ou, plus prosaiquement, une incertitude sur la route à prendre pour y arriver.
Le Donjon...il représente la force tranquille, immuable, impossible à briser face à l'adversité. La vôtre, la nôtre, celle d'Ameiko face aux épreuves que nous devons traverser. La vôtre, surtout, ces cartes vous concernant.
La Reine Mère...celle qui représente la connaissance, et qui défend ceux qui lui montrent obéissance. Là, je ne suis pas exactement sûre... »


Enfin, elle tira les trois cartes du futur. Un jongleur faisant danser ses dagues, un paladin en armure scintillante, et enfin une lanterne sculptée pour représenter le visage grimaçant d'un démon.
« Le Jongleur. D'après son placement elle est cruciale...elle représente le destin, et si j'en crois ces cartes, il est de votre côté. Vous avez peut être retrouvé le fil de votre destin malgré les passes difficiles que vous avez traversé.
Le Paladin. Une défense résolue, un refus de céder aux forces des ténèbres et à l'adversité. Les cartes ont confiance en vous, Yogo. Au moment crucial, face à l'ombre, vous ne céderez pas.
Et ce, malgré le danger que la dernière carte annonce. La Lanterne du Démon, elle représente une situation impossible, un dilemme de piège, d'intrigue et de malveillance...il y a des dangers qui nous attendent, peut être tout proches... »

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Zadir  
#64 Envoyé le : dimanche 28 octobre 2018 19:20:12(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Mirai

Brûlure: 0/8
Réserve interne: 1/1
CA: 26/TCH18/FF21

8 / 8
100 / 100

Mirai se décida. Elle prit son verre et se rapprocha de la table, tout sourire.
Elle ne connaissait pas ce type de divination, mais l'occasion était trop belle. « Je vous confirme que des dangers vous attendent, et bien plus tôt que vous ne le pensez. Mais comme vous le dites, le destin est de votre côté. »
Elle prit une chaise et s'assit sans demander la permission. « Je sais qui vous êtes, où vous allez et qui vous suit de prêt. Il faut qu'on parle. »
Offline UrShulgi  
#65 Envoyé le : dimanche 28 octobre 2018 19:41:39(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Yogo Kuni
JdS +6, +6, +9
CA : 16
Vol : 8/8
2nd chance : 1/1
Invoc.Prot. : 8/8

58 / 58




Yogo tourna la tête vers la fraîche personne arrivée. Son masque dissimulait son expression mais ses mains bleus trahissaient sa personne, bien qu'il était doté, fort étrangement pour un samsaran, de noirs cheveux. Une mince perturbation dans l'air laissait penser qu'il était sur ses gardes et alerte quant à son entourage. Il lui fit signe de s'asseoir.
« Voici une entrée en matière qui a défaut d'avoir la politesse pour atout fait son effet. Où nous allons, pourquoi pas. Qui nous sommes ... je n'ai déjà pas la prétention de savoir qui je suis, j'en serai heureux de le savoir. Mais savoir qui nous suit de prêt ... voilà une information intéressante. Car pour le moment ... vous êtes celle qui semble nous suivre au plus prêt. J'en déduis, pour vous être aventurée ici en sachant qui nous sommes, que vous n'êtes pas que jeune et fraîche, dame ... ?  »




Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Zadir  
#66 Envoyé le : dimanche 28 octobre 2018 20:00:28(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Mirai

Brûlure: 0/8
Réserve interne: 1/1
CA: 26/TCH18/FF21

8 / 8
100 / 100

Mirai sourit de plus belle. « La politesse est dépendante des personnes, et de la situation. Appelez moi Mirai. »
Elle regarda les cartes, l'air intrigué. « Je ne m'y connais pas tellement en divination, mais je vais essayer. » Elle fixa Yogo du regard, prenant son meilleur air de réflexion. « Vous êtes ... Yogo. Vous voyagez vers ... le Minkai avec une caravane. Et vous venez de traverser la Couronne du Monde. Je me trompe? » Elle n'attendit pas la réponse avant de continuer. « Une personne dans votre groupe est ... intéressante, et sa présence inattendue.
Et je ne vous suis pas, j'ai suivit les fils qui m'ont mené à vous, et à vos ennemis. Un autre groupe, bien que plus petit. »
Offline UrShulgi  
#67 Envoyé le : dimanche 28 octobre 2018 20:07:22(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Yogo Kuni
JdS +6, +6, +9
CA : 16
Vol : 8/8
2nd chance : 1/1
Invoc.Prot. : 8/8

58 / 58




.
« Enchanté Mirai, voici dame Koya. Notre groupe d'ennemis est bien plus grand que nous. Vous me parlez donc d'un autre groupe d'ennemis. Cela devient de plus en plus intéressant. Mais ... qu'est-ce qui nous vaut votre découverte? Vous n'avez pas l'air de parler en votre seul nom. Pour quels motifs les ... vôtres viennent-ils chaleureusement nous prévenir de ce danger? Un geste que malgré ma méfiance j'apprécie, ne vous y trompez pas. Vous avez également l'air de me chercher en particulier. Moi, et la présence inattendue. »
Le sorcier fit un rapide scan de l'endroit où il se trouvait avant de boire une nouvelle gorgée du breuvage commun.

Modifié par un utilisateur dimanche 28 octobre 2018 20:08:04(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Boadicee  
#68 Envoyé le : dimanche 28 octobre 2018 20:44:10(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742

Koya avait suivi l'échange en silence, mais avait également haussé un sourcil, et ne perdit pas de temps pour enchaîner sur les paroles de Yogo.
« Yogo a raison, vous avez clairement l'air d'en savoir long sur nous, ce qui n'augure rien de bon. Puisque nous en sommes aux présentations, je suis Koya, Koya Mvashti, diseuse de bonne aventure, comme je suis sure que vous le savez déjà. Je me pose la même question sur nos intentions: vous dites connaître nos ennemis, mais pourquoi venir nous prévenir? Vous admetterez que votre attitude est pour le moins curieuse, et que si vous en savez aussi long que le dites, vous ne serez pas surprise de notre méfiance. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Zadir  
#69 Envoyé le : lundi 29 octobre 2018 23:50:49(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Mirai

Brûlure: 0/8
Réserve interne: 1/1
CA: 26/TCH18/FF21

8 / 8
100 / 100

Mirai fini sa boisson, un air de malice dans le regard. « La méfiance est l'apanage des gens intelligents. Et si vous n'étiez pas méfiant, je m'en serai voulu d'être venu vous voir.
Mais pour répondre à vos interrogations, je parle bien en mon nom; nul ne m'envoie. Les dangers sont les sentiers de nos vies, mais il est parfois bon de choisir d'aller sur celui d'autrui. Je ne vous cache pas que ma venue est intéressée, mais je pense que nous avons tous à y gagner. »

Mirai se tourna vers Yogo. « Pourquoi vous? Parce que votre nom est sorti dans la conversation. Par qui? Par des individus peu recommandables qui ont suivit votre caravane à travers la Couronne du Monde. Il s'agit de Saemund Croc-Blanc et d'une Leona. Vous avez anéanti la guilde de la première et la deuxième vénère la Mère des monstres. Les deux accompagnent un demi-elfe qui veut siéger à la place de l'Imperatrice. Leur groupe est probablement plus grand mais je n'ai pas vu les autres.
Je suis venu vous mettre en garde contre ce groupe qui veut votre perte et contre leur contact dans cette ville. Le Lotus est prêt à aider leur alliés et il vaut mieux ne pas les avoir comme ennemis.
Donc si je résume; je sais où vous vous rendez, pourquoi vous y aller et qui vous court après. »
Offline UrShulgi  
#70 Envoyé le : mardi 30 octobre 2018 11:50:32(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Yogo Kuni
JdS +6, +6, +9
CA : 16
Vol : 8/8
2nd chance : 1/1
Invoc.Prot. : 8/8

58 / 58




Yogo écoutait attentivement la jeune femme, sans la quitter du regard, emmagasinant les informations.
«  J'entends bien, vous nous l'avez dit déjà, qui, quand, vers où. Cela ne répond toujours pas à ce que vous ou les vôtres y gagnaient, ce que cela représente pour vous, ce que cela peut changer pour vous. Avoir des ennemis est chose commune quand on a certaines prétentions ou certains idéaux, mais s'allier avec des gens dont on ne sait rien, est un danger plus pernicieux encore. »


Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Zadir  
#71 Envoyé le : mardi 30 octobre 2018 17:44:11(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Mirai

Brûlure: 0/8
Réserve interne: 1/1
CA: 26/TCH18/FF21

8 / 8
100 / 100

Mirai regarda Yogo, l'air dépité. « Je pensais que les shugenjas savaient lire entre les lignes. Mais cela doit être une idée reçue. »
Elle prit une grande inspiration, et continua à voix basse. « Vous allez au Minkai pour mettre la descendante des Amatatsu sur le trône. Celui qui vous pourchasse doit être son frère ou son cousin et ce voit lui aussi sur le trône.
Ce que j'ai à y gagner, c'est la stabilité de mon pays. Un peu d'espoir pour la population opprimée depuis bien trop longtemps. L'équilibre n'est pas et doit être restauré. J'ai fui le Minkai il y a plusieurs années, n'ayant rien pu faire contre le tyran qui le gouverne.
Si je suis ici et que nos chemins se sont croisés ce n'est pas un hasard. »
Offline UrShulgi  
#72 Envoyé le : mercredi 31 octobre 2018 10:19:39(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Yogo Kuni
JdS +6, +6, +9
CA : 16
Vol : 8/8
2nd chance : 1/1
Invoc.Prot. : 8/8

58 / 58




Yogo sourit, ricanant à la pique.
«  Vous seriez étonnée de voir comme une même ligne peut-être comprise de mille façons différentes. Ici au moins, les choses sont claires, et entendues, ce qui me permet de vérifier votre sincérité sans explorer votre esprit. Surtout sans votre consentement. Nous savons aussi maintenant que vous avez fui. Voyez-vous, les lignes sont des chemins qui croisent beaucoup d'informations. Et bien ... probablement qu'une rencontre pourrait se faire. Disons ... demain? Avez-vous un lieu à nous recommander? »




Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
thanks 1 utilisateur a remercié UrShulgi pour l'utilité de ce message.
Offline Zadir  
#73 Envoyé le : samedi 3 novembre 2018 20:27:35(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Mirai

Brûlure: 0/8
Réserve interne: 1/1
CA: 26/TCH18/FF21

8 / 8
100 / 100

Mirai secoua négativement la tête. « Je préfèrerais aujourd'hui. Pour ne rien vous cacher, le temps est compté. La troupe qui vous poursuit ne sais toujours pas que vous êtes en ville, mais cela ne devrait pas tarder; et les contacts qu'ils ont en ville savent que vous êtes ici.
Plus vite les choses seront faite, mieux se sera. »
thanks 1 utilisateur a remercié zadir pour l'utilité de ce message.
Offline UrShulgi  
#74 Envoyé le : dimanche 4 novembre 2018 16:18:38(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Yogo Kuni
JdS +6, +6, +9
CA : 16
Vol : 8/8
2nd chance : 1/1
Invoc.Prot. : 8/8

58 / 58





«  Ce soir, ça sera parfait. À toute à l'heure Dame Mirai. » dot-il avant de tranquillement finir son thé, remerciant Koya pour ses arts, et sa compagnie sans équivalent.




Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline UrShulgi  
#75 Envoyé le : vendredi 29 mai 2020 13:00:26(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
23 Kuthona 4716 - Campement dans les bois de Minkai
La journée au village l'avait égayé, le contact de la terre, des gens simples mais travailleurs, la nature, une journée sans combat, un bon repas, tous les ingrédients étaient réunis pour qu'il soit d'une rare bonne humeur, agrémentée d'une pointe de courage supplémentaire. Après avoir trainé avec les fêtards, fait inhabituel, il se dirigea vers les quartiers de Kuro, écoutant si elle semblait couchée ou non, chuchotant

Yogo Kuni
JdS +9, +9, +12
CA : 20
Vol : 9/10
2nd chance : 1/1
Invoc.Prot. : 7/10

79 / 79


«  Kuro, tu dors? »

Modifié par un modérateur samedi 30 mai 2020 13:39:50(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Boadicee  
#76 Envoyé le : samedi 6 juin 2020 17:35:34(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742
23 Kuthona 4716, dans la soirée - Quelque part dans la province de Hiyosai, Minkai
Musique - Dans les bois de Minkai



La méfiance de la samouraï n'échappa pas au shugenja...à son approche, la main de Kuro s'était refermée sur la poignée de Suishen, mais elle relâcha sa prise en réalisant de qui il s'agissait.
Ouvrant les yeux, elle sortit de son semi-sommeil, se redressant assez pour secouer la tête de droite à gauche, répondant par la négative. Elle haussa un sourcil interrogateur, s'interrogeant sur les raisons de la présence du Shugenja.

Le Shugenja était quelque peu gêné et put même paraître maladroit un instant. Il en avait oublié à quel point elle pouvait être dangereuse, guerrière mortelle, à la force encore décuplée par Suishen. Il se gratta la tête comme incertain sur ce qu'il allait dire.


« Excuse-moi, j'oublie à quel point ton repos est important tant tu dois le faire peu, et veiller sur elle le plus longtemps possible. » dit-il pour reprendre un peu de constance.
« Nous étions au village aujourd'hui comme tu le sais, et tant qu'à consacrer notre temps à enquêter là-bas, j'ai ... souhaité te ramener un petit quelque chose. Tu n'as pas forcément l'occasion de beaucoup vivre en ce moment, que ça soit des choses paisibles comme te promener, dormir, ou des choses palpitantes comme nous accompagner. Aussi tu sauras que bien que tu sois en ce moment consignée par ton devoir, je ... nous pensons à toi.
Ce n'est pas grand chose finalement. »
dit-il, comme rabaissant son cadeau par avance. Il vint s'asseoir au sol les jambes en taille tandis qu'il lui tendait le lin contenant ce qu'il avait prit au forgeron.

Kuro sourit et secoua la tête, indiquant qu'elle n'était pas dérangée par l'irruption du Shugenja, et attendit patiemment qu'il poursuive.
Cependant, elle paru complètement prise au dépourvu par les présentes de Yogo, soulevant délicatement la broche de bronze poli pour l'admirer aux reflets distants du feu de camp.
Le montant pour son sashimono lui sembla également très utile, mais la simple beauté de la broche avait attiré son attention. Elle adressa un sourire chaleureux à Yogo, et dans une démonstration très rare d'affection, le serra dans ses bras. Elle lui murmura d'une voix rauque peinant à former les syllabes pourtant simples.
« Mer...ci Yogo. »

Le shugenja en fut si troublé qu'il faillit en perdre son masque. Lui qui en espérait tant et s'attendait à si peu, se retrouvait avec bien plus de réaction que ce qu'il n'avait prévu, le laissant d'autant plus désemparé quant à quoi faire à présent.
Ces choses-là n'étaient pas quelque chose dont il était coutumier, c'était, sur cette vie-ci, là première fois qu'il ressentait ce genre de chose, et son incarnation précédente ne lui en avait pas laissé une très bonne emprunte karmique. Ne souhaitant pas aller à trop loin, il se contenta d'apprécier le moment, chuchotant à son tour.
« Merci à toi. Quand nous aurons triomphé de tout ça, prends le temps de vivre. De la manière dont tu le souhaiteras. Et s'il t'arrive quoi que ce soit d'ici là, je te promets de te ramener sur ce monde pour que tu puisses le faire, j'irai te chercher aux Enfers si nécessaire. » dit-il, resserrant à son tour ses bras autour d'elle.

Kuro maintint l'embrassade encore un instant, avant de se dégager doucement de l'étreinte du shugenja, gardant ses mains sur les épaules de Yogo.
Elle avait repris son silence, mais Yogo était habituée à lire ses expressions maintenant, et il pouvait percevoir son trouble, son hésitation...et une promesse. Celle de sortir de son silence une fois qu'ils auraient vaincu. Et la reconnaissance qu'elle ressentait à Yogo d'avoir été là pour elle et de l'avoir aidé lorsqu'elle en avait besoin.

Yogo enleva son masque, pour simplement lui sourire, et incliner sa tête vers elle, avant de se lever, de le remettre, d'incliner son torge vers elle en salutation, et en sortant de sa tente, le tout sans un mot.
Il alla se coucher, sans même se mettre en tenu de nuit. Il se coucha, heureux, allongé par dessus sa couche, s'endormant, le sourire aux lèvres. Il laissera le mal à sa vie devant, et avancerai avec des buts pour lui. Non pour Ameiko, non pour se racheter des crimes d'un autre lui, mais bien pour lui, tout simplement. Pour la première fois en plusieurs dizaines d'années.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline UrShulgi  
#77 Envoyé le : mardi 22 juin 2021 10:13:38(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
Ameiko

Yogo demanda une entrevue à Ameiko, en présence de Kurimi, qui la veillait presque depuis le début de leur périple. Il avait besoin qu'elle ne soit pas seule pour ce qu'il allait lui dire, mais redoutait la présence de Kuro pour cette même raison.


«  Ameiko, je suis heureux de vous voir approcher du but. C'est une grande avancée pour le ciel, pour le peuple, et pour vous-même. Je ne doute pas que les responsabilités qui en découleront pèseront lourdement sur vos épaules, vous qui avez toujours été éprise de libertés.
Mais contrairement à ce qu'on a tendance à penser, ce sont les responsabilités qui donnent à la liberté toute sa saveur, sinon, on finit par la gâcher, comme on gâche une bonne nourriture si on oublie comme tiraille la faim. Votre prise de pouvoir sera également un gain de liberté conséquent et bienvenue pour ceux qui peuplent ce royaume, et probablement ceux autour si ils ne sont pas trop belliqueux.

Je tenais à vous dire trois choses. La première, à savoir que j'ai rarement vu humain embrasser si franchement une destinée périlleuse et aussi radicale dans ses changements de vie. Nous ne parlons pas des humains qui s'inventent un destin qui sied leur destin, mais bien d'aller vers son destin, pour le bien commun. C'est ça, la noblesse, plus que du sang ou des titres, à mes yeux. Une chance, vous avez les trois.

Je me demandais également quel rôle vous souhaitiez que je tienne une fois tout cela fini, si vous souhaitez que j'en tienne un. Je trouverai toujours matière à m'occuper ailleurs, mais je me tiendrai en premier lieu à votre service si vous en avez besoin.

Ma dernière remarque vous paraîtra peut-être étrange, mais comme vous le savez, toutes mes vies antérieures ne sont pas d'un blanc immaculé. Si, lors de notre quête, vous me voyez avoir un comportement anormal, littéralement inhumain, noir comme le jais, ou d'un sadisme sans nom, c'est que ce n'est plus moi, et j'aspire alors à ce que Kurimi, ou vous-même, mettiez fin aux jours de ce qui aura pris possession de mon corps.
Je me doute que ces propos doivent paraître suspicieux à vos oreilles, et mon but est qu'ils le soient. Je ne pense plus être celui qui fut il y a longtemps, je pense avoir le contrôle complet de mon être, et je continuerai tout ce cycle à me repentir, même si les fautes sont pardonnées. Mais je sais aussi que parfois les puissances peuvent se jouer de nous autres humanoïdes et mortels, et autant je peux supporter l'idée qu'elles se jouent de moi, autant je ne supporterai pas qu'elles se jouent de vous, et du peuple qui dépend de vous. Si quelque chose m'arrive, s'il vous plaît, ne prenez aucun risque pour moi. Rappelez-vous que de toute manière, je serai toujours là au cycle suivant.
Je pense que Bayushi fuira mon corps si j'étais corrompu. Cela constituerait un signe des plus certains que quelque chose est étrange.
Mais ... ce que je dis pour moi et également valable pour les autres. Les onis, le mal, reste tapis en chacun de nous, guettant l'instant de faiblesse. Sans tomber dans une paranoïa extrême, il faut surveiller tout le monde. »


Yogo se mit à genoux devant l'impératrice, prêt à entendre ses pensées et décisions sur chacun des points.


Koya

Comme à chaque cycle lunaire, Yogo vint pratiquer une cérémonie du thé avec Koya. Comment souvent, Yogo entre deux moments de détente avec elle repartit à la charge avec ces questions. Koya l'intriguait sans qu'il ne sache vraiment pourquoi. Peut-être l'avait-il connu dans une vie antérieure.

«  Je me souviens de ton souhait de ne pas revenir à la vie si tu périssais et ne compte pas revenir dessus mais ... y-a-t-il des endroits où tu aimerais te rendre sur ce monde ou un autre? Des choses que tu aimerais faire? Je maîtrise à nouveau l'art de se rendre n'importe où, des rêves qui te paraissaient fous sont à présent à ma portée, et donc à la tienne. Une Varisienne comme toi ne doit pas manquer d'idées. » dit-il, souriant sous son masque tandis qu'il amenait le bol à ses lèvres.


Kuro
Yogo prit le temps de bénir les armes de Kuro comme le voulait la coutume des shugenjas, après s'être occupé de celles de Kurimi. Se doutant qu'elle économiserait ses mots pour rester au plus proche du silence dont elle s'était faite serment, il alla au plus simple, lui demandant de but en blanc

« Alors Kuro ... que comptes-tu faire une fois Ameiko sur le trône et ton serment accompli? »
Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Boadicee  
#78 Envoyé le : samedi 26 juin 2021 16:48:24(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742
Ameiko - Impératrice de Minkai



Ameiko accepta bien volontiers de recevoir Kuro. Après tout, elle lui devait bien cela. Et la jeune impératrice se montrait autant que possible à l'écoute de ses amis et de ses conseillers, même si les demandes grandissantes de leur révolution naissante se faisaient de plus en plus lourdes.

Elle invita Yogo à prendre un verre, et l'écouta attentivement, souhaitant conservant aussi peu de solennité que possible avec l'un de ses proches. Néanmoins, il pouvait le sentir, elle n'ignorait pas la gravité de la situation. Elle tentait simplement, à sa manière, de l'aider à soulager ce poids qui lui pesait sur les épaules.
« Yogo...tout d'abord, merci. Merci d'avoir été tout ce temps à nos côtés. Je ne suis on ne peut plus reconnaissante que les suspicions des premiers jours aient été dépassées, justement. Et oui, je vois ce que tu veux dire...mais crois moi. Si le besoin s'en fait sentir, je ferai ce qui doit être fait. Personnellement. C'est ma responsabilité, après tout. »

Perdant un peu de sa gravité, elle ajouta avec l'un de ces sourires en coin dont elle avait le secret.
« Mais quelle genre d'amie serais-je si je ne tentais pas tout ce qui peut être tenté pour te ramener à la raison? Je sais ce que tu veux dire, et je sais quelles sont tes craintes, mais ce genre de chose n'est pas immuable. La preuve, dans cette vie, tu es un homme bon, patient, et attentionné. Et si cela venait à changer, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour t'aider à le redevenir. Les mesures définitives sont un dernier recours. »

Elle pris une gorgée de son verre, croisant pensivement les bras.
« En fait, je n'ai pas de plans fixes pour l'avenir. Déjà parce qu'il ne m'appartient pas de décider de votre destin - j'aurais largement assez de destins sur les épaules comme ça - mais aussi parce que j'ignore comment tout ça va tourner.

Cependant, si tu souhaites rester à mes cotés, je connais encore mal les traditions spirituelles de Minkai, et je dois au moins un temple aux ancêtres de ma famille...un conseiller en la matière serait plus que bienvenu. »





Koya se reversa une tasse de thé avec un petit rire qui trahissait son âge mais également la jeunesse de son âme.
« Ohohohoh! Je te remercie, Yogo, j'apprécie ton offre...mais je me dois - respectueusement - de la décliner. Même si je suis curieuse...et bien, le voyage est plus intéressant que la destination. Mais j'ai tout à fait l'intention de voir les sommets des Kyojin...peut être Kwanlai...je n'en suis pas sûre.

Mais je ne m'arrêterai pas tant que je pourrais mettre un pied devant l'autre. »






Kuro récupéra son sabre, et releva la tête, se redressant pour le ranger à sa ceinture. Son regard se troubla, mais elle écrivit sa réponse d'une main leste. Décidée.
Je ne suis pas sûre...mais je pourrais peut être parler à Ameiko de mes erreurs. Et chercher une solution d'absolution. Mais mon serment de service ne s'achèvera qu'à ma mort.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline UrShulgi  
#79 Envoyé le : lundi 28 juin 2021 09:04:24(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
Yogo était désorienté par la réponse d'Ameiko. Elle trouvait toujours un angle qu'il n'avait pas vu venir. La sincérité et la bonté de l'Amateratsu l'impressionnaient, il n'avait pas souvenir d'une vie antérieure où il avait vu personne si bonne d'esprit. Il prenait conscience de la chance qu'il avait car la majorité des gens n'avaient qu'une vie pour croiser ce type de personne, tout à son contraire.


«  Eh bien ... ça sera avec plaisir. Il y aura beaucoup à faire ici, à construire comme à reconstruire, dans les forteresses comme dans les coeurs. Y compris dans la caravane je pense. » dit-il sans en dire davantage, pour vois si Ameiko avait des pistes sur les gens dont il parlait.



Koya

Yogo se mit à rire, levant les bras vers le ciel comme pour implorer la pluie ou les kamis

«  Et pourquoi pas le faire ce voyage? On peut toujours faire normalement la route dans un sens puis se téléporter pour rentrer plus vite près d'Ameiko. »
La force de caractère de la vieille varisienne impressionnait toujours autant le samsaran, il se demandait toujours si il était plus féroce encore lorsqu'elle était plus jeune, ou si c'était justement quelque chose qui s'était développé avec l'expérience.


Kuro
Yogo haussa les épaules comme devant l'évidence

« Mais évidemment que tu peux! Ameiko ne te jugera pas, et est à même de t'aider sur cette voie, avec sincérité. Les Kamis peuvent parler à Ameiko ou à moi, comme à d'autres, ou plus directement encore à toi. Tu n'es condamné à rien. Que ton honneur t'intime un comportement est une chose louable, mais ton esprit ne doit pas t'emprisonner dans une bataille que tu mèneras coûteusement alors que tu n'es pas responsable de ta défaite. Crois-moi, aucun être humain n'est infaillible quand les autres s'en mêlent. C'est la toute la beauté de la vie, avec ses surprises, ses occasions, ses dangers. Cet égarement, même si il marque pour toi une coupure douloureuse, aura également renforcée tes convictions de samurai et ton sérieux à un niveau qui n'était peut-être pas atteignable avant lui. Ce sont les montagnes qui font les grimpeurs, pas les chaussures ni les livres. »

Modifié par un modérateur dimanche 4 juillet 2021 15:03:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
thanks 1 utilisateur a remercié UrShulgi pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#80 Envoyé le : dimanche 4 juillet 2021 17:13:51(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742
Ameiko - Impératrice de Minkai


Ameiko soupira, hochant la tête avec l'air triste mais déterminée de celle qui sait vers quoi se dirige la conversation et se prépare à y faire face.
« Tu penses à Kuro, je me trompe? »

Reprenant son expression sérieuse, Ameiko poursuivit.
« Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé, mais je ne suis pas aveugle. Kuro va mal, je le sais. Le problème, c'est qu'à mon approche, elle se ferme comme une huitre. Et je n'arrive pas à l'atteindre, j'ai presque l'impression qu'elle se cache derrière son "devoir" pour éviter de devoir voir la réalité en face. Tu penses que tu pourrais la convaincre de me parler? »




Koya éclata de rire, reposant délicatement sa tasse de thé.
« Ce serait avec plaisir, Yogo! Et si tu veux te joindre à moi, tu es bien sûr plus que le bienvenu, si les radotages d'une vieille voyageuse ne te dérangent pas trop. »



Les paroles de Yogo semblèrent avoir semé le trouble chez la samouraï. Son regard se troubla, et elle baissa les yeux, incapable de soutenir le regard du samsaran.
Elle finit par reprendre le stylet et sa tablette de cire.
Tu as peut être raison...je...devrais dépasser cela. Maintenant que les blessures sont refermées, je ne peux pas m'enfermer dans mes obligations. Je...il faut que j'agisse.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
5 Pages«<2345>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET