Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

6 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Dalvyn  
#1 Envoyé le : samedi 17 octobre 2020 21:58:34(UTC)
Dalvyn
Rang : Référent
Inscrit le : 15/12/2009(UTC)
Messages : 17,705
Localisation : Dinant (Belgique)
En partance pour le lac d'Encarthan...




Conformément aux instructions que leur contact à Canorate leur avait données, les Éclaireurs avaient embarqué à bord de la Reine de l'Élysée, une barge qui allait remonter depuis la capitale du Molthune vers le lac d'Encarthan puis suivre les rives de ce dernier en partant vers l'est, glissant le long des côtes du Druma, du Kyonin, du Razmiran puis de l'Ustalav. Le capitaine avait expliqué qu'auparavant, son périple continuait ainsi tout autour du lac, vers les ports de Dernier-Rempart et du Nirmathas mais que, depuis les événements tragiques qui avaient eu lieu — la destruction de la ville de Vigie et la transformation du territoire de Dernier-Rempart en une contrée dévastée infestée de morts-vivants et rebaptisée les Terres Tombales —, il effectuait des allers-et-retours plutôt que des circuits circulaires.

Si l'ambiance à bord avait été relativement détendues dans un premier temps, dès que la Reine avait atteint les eaux du lac d'Encarthan, les nombreux gardes à bord avaient redoublé de prudence, et une tension palpable s'était installée. De nombreuses rumeurs évoquaient des troupes de morts-vivants qui voyageaient, à partir des Terres tombales ou même de l'île de la Terreur située au centre du lac. Ici et là, des réfugiés provenant des territoires dévastés étaient montés à bord et avaient fait un bout de chemin sur la navire dans l'espoir de trouver une nouvelle vie ailleurs, le plus loin possible des horreurs mortes-vivantes.

Cela faisait maintenant deux ou trois semaines qu'ils étaient à bord du navire. À chaque escale, ils avaient guetté l'arrivée du messager qui devait leur amener les instructions pour la suite de leur mission... mais personne n'était jamais venu les voir jusqu'ici. Ils avaient donc continué leur croisière en mode ambiance tendue à bord de la Reine. Ils avaient longé les côtes du Kyonin et étaient arrivés à Orvert. Le lendemain de leur arrivée, le messager attendu était enfin arrivé. Il était venu accompagné de deux gardes et avaient remis un petit coffret de bois aux Éclaireurs.

Avant de repartir, le messager avait donné aux Éclaireurs une petite clef de métal et leur avait demandé de briser le sceau de cire qui recouvrait la serrure puis d'ouvrir le coffret pour en vérifier le contenu. Il avait alors produit un parchemin sur lequel se trouvait une liste :
- cinq bourses de cuir
- une pochette de velours
- deux lettres scellées

Les Éclaireurs avaient pu vérifier que le contenu du coffret correspondait bien en tout point à la liste, ce qui avait visiblement satisfait le messager qui était reparti.
Annonce
Offline Meriadec  
#2 Envoyé le : dimanche 18 octobre 2020 18:46:36(UTC)
Meriadec
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 21/12/2009(UTC)
Messages : 12,376
Localisation : Toulon (83)

Garion

CA 15

16 / 16
Alors que le début du voyage en barge permettait au jeune prêtre d'Erastil de se reposer autant physiquement que mentalement, il n'en fut pas de même lorsqu'ils arrivèrent dans les eaux du lac d'Encarthan. En effet, même s'il ne pouvait guère se dérouiller les jambes sur la barge, Garion jetait souvent des regards inquiets par dessus le bastingage du navire. Il ne connaissait que quelques vagues rumeurs sur les Terres Tombales mais le peu qu'il en avait entendu le mettait mal à l'aise.

Ainsi, il fut soulagé de voir le messager arriver. Peut-être que leur mission lui permettrait de sortir de ses sombres pensées ? Lorsque les Eclaireurs furent seuls dans une cabine, Garion regarda attentivement le contenu du coffret avant de prendre les deux lettres scellées qui d'après lui contenaient les informations nécessaires à leur mission. Il regarda si une quelconque marque aurait pu indiquer un ordre dans lequel ouvrir les lettres avant de décacheter la première que ce soit par déduction ou par pur hasard.

Modifié par un utilisateur dimanche 18 octobre 2020 18:48:25(UTC)  | Raison: Non indiquée

Online Uktar  
#3 Envoyé le : dimanche 18 octobre 2020 22:00:41(UTC)
Uktar
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 4,329
Localisation : Codognan(30)

22 / 22

Rage

CA 16/17

Comme de l'autre coté des monts, Glaak avait fini le voyage devant. elle n'avait pas reparler à ses compagnons de leur rencontre avec les orcs. C'était les premiers qu'elle avait rencontré et elle n'aurait pas pu dire qu'elle les avait rencontré en toute confiance. Elle n'avait rien montré, mais durant toute son existence on l'avait traité, faisant sans arrêt le rapprochement avec son sang mêlé.
Finalement la rencontre s'était très bien passée, ils avaient même pu conclure un pacte avec eux!

Pendant tout le voyage retour, elle n'avait cessé de ressasser les mots qu'il lui avait été dit durant son enfance! Si bien que le plus souvent lorsqu'elle rencontrait de nouvelle tête, elle s'était mis en retrait fuyant un potentiel jugement. L'avait on trompé pour ne pas qu'elle s’affirme!!

Elle était sur que ce passage et cette rencontre changerait son comportement.

Comme ses compagnons, Glaak accepta de se rendre sur le navire. Et d'après ce quelle avait compris, il longeait les cotes d'une terre en guerre ou des esprits ne trouvaient pas le repos.
Mais elle ne comprenait pas pourquoi ils devaient attendre aussi longtemps sur un bateau sans rien faire alors qu'il fallait peut être se rentre à terre pour comprendre pour quoi les morts ne trouvaient pas le sommeil éternel!
Elle avait tenter de poser la question à ses compagnons, mais ils ne semblaient pas comprendre ce que elle ne comprenait pas!!

Peut être allait elle avoir plus de réponses avec leurs nouveaux ordres. Elle resta fixée sur le jeune Garion, attendant qu'il lise la lettre.
Offline Mordicus  
#4 Envoyé le : dimanche 18 octobre 2020 23:06:13(UTC)
Mordicus
Rang : Staff
Inscrit le : 28/12/2009(UTC)
Messages : 7,125
Localisation : MASSY

Aestaeria Merinal

24 / 24

CA 19

Aestaeria était de plus en plus excitée depuis l'arrivée sur le lac Encarthan. Plus les jours passaient en navigation et plus le navire sur lequel elle se trouvait se rapprochait de ses terres natales du Kyonin. Et comme la seule ville où la présence d'étrangers était tolérée était OrVert, nul doute que c'est là, dans sa ville natale qu'ils feraient escale...

Mais une fois arrivé au port, l'excitation se mua en frustration. Il fallait maintenant attendre l'arrivée du messager sans pouvoir quitter le navire pour se rendre en ville et voir qui, du clan Merinal, s'y trouvait.

Enfin le messager était là avec leurs ordres, et une fois celui ci repartit et le groupe rassemblé dans une cabine, Aestaeria attendit avec impatience que Garion se décida sur la lettre à ouvrir et en prenne connaissance pour en faire profiter le reste des présents.




Offline nauron  
#5 Envoyé le : lundi 19 octobre 2020 07:44:41(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Rasvan Petru
Magicien 1
DEF : 16

24 / 24



Le retour à la civilisation avait été un soulagement pour Rasvan, finit les campement à la belle étoile.
L'attente sur le bateau lui avait permit d'approfondir son lien avec Bak et d'augmenter les capacité de ce dernier, il avait aussi pratiqué un peu les différentes langues qu'il avait apprise depuis et s'était adressé à Aestaeria, Glaak et Khromdur respectivement en elfique, orquien et nain plusieurs fois afin de travailler son accent.

Lorsque le messager fut repartit, Rasvan effectua de suite une détection de la magie sur ce qu'il avait apporté, même s'il n'avait que peu d'expérience, il apprenait de ses erreurs et se rappelait très bien le stock d'objet à Otari, qu'il avait fallu dépaqueter du chariot en plein milieu de la forêt.

détection de la magie sur les lettres, bourses et la pochette.



Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Dalvyn  
#6 Envoyé le : lundi 19 octobre 2020 15:32:35(UTC)
Dalvyn
Rang : Référent
Inscrit le : 15/12/2009(UTC)
Messages : 17,705
Localisation : Dinant (Belgique)
Le sort de détection de Rasvan ne lui permettait pas d'identifier précisément une source de magie mais simplement d'en vérifier la présence ou l'absence dans une certaine zone autour de lui. Quand le jeune magicien eut terminé l'incantation, il apprit qu'il y avait effectivement une source de magie nouvelle dans la cabine... deux sources, plus exactement. Et, comme le seul élément qui y avait été introduit récemment était le coffret, cela devait provenir de là.

Les Éclaireurs prirent quelques minutes pour éloigner et rapprocher chacune des bourses et pochette, puis chacune des lettres pour cibler plus précisément la source de la magie, apprenant ainsi que les deux sources provenaient de l'intérieur d'une des deux missives. En palpant celle-ci, Garion se rendit compte que le parchemin plié et scellé renfermait deux objets en forme de pastilles légèrement allongées et de la taille d'un pouce humain.

Ne repérant aucune différence entre les sceaux des deux lettres, Garion commença par ouvrir celle qui contenait les deux objets, brisant soigneusement le sceau puis dépliant lentement le parchemin de manière à laisser glisser délicatement les deux "pastilles" sur la table de la cabine. Il s'agissait de deux objets légèrement oblongs, de couleur brune avec une partie plus verte à l'une des extrémités. Garion les identifia assez rapidement comme des bulbes de fleurs, qui ne demandaient visiblement plus qu'à être plantés ... ?

En dépliant la première missive, il se rendit compte que celle-ci était signée Holgarin Smine. Il en lut.

Salutations, Éclaireurs !

J’ai été récemment contacté par un prêtre de haut rang du soi-disant dieu Razmir, qui m’a proposé une offre intéressante mais curieuse : il prétend avoir reçu la permission de son gouvernement pour nous aider à établir la première loge de la Société des Éclaireurs dans la nation de Razmiran. Comme les Éclaireurs sont bannis du Razmiran depuis quelque 50 années, la possibilité d’avoir à nouveau accès à cette région est une occasion que nous ne pouvons pas ignorer mais, en même temps, je ne fais pas confiance au gouvernement théocratique du Razmiran. Tout ce qui les intéresse, c’est de glorifier le nom de leur faux dieu et de faire en sorte que le peuple reste pauvre et ignorant pendant qu’ils vivent dans le luxe. Nul doute qu'à leurs yeux, la Société est un problème... mais cette offre semble raisonnable ?

Malgré mes doutes, j’ai reçu l’ordre d’étudier de manière plus approfondie l’endroit qu’ils nous proposent. Je vous ai réservé une place à bord d’un navire allant jusqu’au Razmiran afin d’y rencontrer ce prêtre de haut rang au village de Repos-du-prophète, un hameau situé sur le fleuve de Verre juste à l’ouest de Xer. Le nom du prêtre est Narsen, et il vous attend.

Faites ce que vous pouvez pour que l’endroit soit donné pour la création de la Loge, effectuez les réparations nécessaires et embauchez des locaux pour vous aider à tenir la place jusqu’à ce que je parvienne à y envoyer une équipe plus permanente, ce qui devrait me prendre à peu près un mois.

Vous trouverez avec ce message une bourse contenant une considérable somme d’argent qui devrait vous permettre de payer les travailleurs locaux, d’acheter des matériaux de construction, voire de placer d’éventuels pots-de-vin nécessaires. Vous trouverez également deux bulbes de lys aux murmures. Il s’agit d’une plante magique qu’un associé chéliaxien m’a donnée il y a quelques années de cela : une fois fleuries, ces plantes possèderont la capacité de transmettre des sons à leurs plantes-sœurs ici à Tymon. Plantez-les en secret quelque part dans ou près de la nouvelle loge pour que nous puissions plus facilement garder un œil sur ce qui s’y passe après votre départ.

Bonne chance !

Holgarin Smine


Reposant la première lettre dans le coffret, Garion s'intéressa à la seconde missive.

Chers alliés,

Avec la mort de tant d’entre nous lors du siège de Gibet, l’Alliance des Envoyés doit redoubler ses efforts pour recruter de nouveaux membres pour la Société. Et, justement, le Razmiran est une contrée qui n’a pas encore été considérée comme source de nouvelles recrues. Je sais que Smine va s’occuper de trouver des gardes et des clercs pour la loge razmirane mais vous devriez également rester à l’affût d’individus qui pourraient posséder le nécessaire pour être considérés comme de futurs Éclaireurs potentiels.

Malheureusement, le Razmiran est une terre où il est rare de pouvoir trouver des gens dont on pourra être certain qu’ils n’iront pas répéter nos secrets au gouvernement. C’est donc une mission délicate : faites connaissance avec les locaux et gagnez leur confiance. Quand vous pensez que cela sera fait, tentez de déterminer s’ils peuvent garder un secret sans le répéter à leur gouvernement. À ceux que vous estimez de confiance, donnez un des jetons spéciaux qui se trouvent dans ce colis et dites leurs de rendre visite à la loge une fois qu’elle sera entièrement établie. Ces jetons serviront de marques pour permettre à ceux qui vous succéderont dans la loge de reconnaître les Razmiriens de confiance. Les jetons sont marqués du symbole sacré de Razmir et ne devraient donc pas sembler trop suspects. Avec votre aide, nous pourront ramener la Société à sa gloire d’antan.

Avec le plus grand respect,

Fola Barun


Tests possibles :
• Connaissances (Société des Éclaireurs) : Holgarine Smine
• Connaissances (Société des Éclaireurs) : Fola Barun
• ...
Offline Meriadec  
#7 Envoyé le : lundi 19 octobre 2020 18:06:24(UTC)
Meriadec
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 21/12/2009(UTC)
Messages : 12,376
Localisation : Toulon (83)

Garion

CA 15

16 / 16
Une fois qu'il eut fini de lire les deux missives, Garion observa avec intérêt les bulbes de fleurs. Il se voyait déjà en jardinier de la première Loge d'Eclaireurs au Razmiran. Puis, il s'intéressa à la pochette en velours, espérant y trouver les jetons qui seront donnés à de potentielles recrues pour appréhender l'étendue de la "campagne" de recrutement qu'on leur demandait de mettre en place.

  • Connaissances Eclaireurs (Holgarine Smine) : 1d20+6 donne [4] + 6 = 10
  • Connaissances Eclaireurs (Fola Barun) : 1d20+6 donne [19] + 6 = 25
  • Connaissances Société (Razmiran/Région de Xer) : 1d20+6 donne [8] + 6 = 14
  • Connaissances Nature (bulbe de fleurs) : 1d20+7 donne [10] + 7 = 17

Modifié par un utilisateur lundi 19 octobre 2020 18:11:34(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mordicus  
#8 Envoyé le : lundi 19 octobre 2020 22:41:33(UTC)
Mordicus
Rang : Staff
Inscrit le : 28/12/2009(UTC)
Messages : 7,125
Localisation : MASSY

Aestaeria Merinal

24 / 24

CA 19

Le Razmiran... Des voisins du Kyonin dont celui ci ce serait bien passé...

Aestaeria fit la grimace en essayant de se rappeler ce qu'elle avait pu apprendre sur cette contrée avant d'examiner à son tour les bulbes.


  • Connaissances Éclaireurs (Holgarine Smine) : 1d20+5 donne [7] + 5 = 12
  • Connaissances Éclaireurs (Fola Barun) : 1d20+5 donne [16] + 5 = 21
  • Nature (bulbes) : 1d20+4 donne [18] + 4 = 22
  • Société (Razmiran) : 1d20+5 donne [1] + 5 = 6



Offline nauron  
#9 Envoyé le : jeudi 22 octobre 2020 10:06:47(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Rasvan Petru
Magicien 1
DEF : 16

24 / 24



Aller au Razmiran, créer une loge pour la société, il s'agissait là d'une opportunité incroyable, cela permettrait à la société de gagner en rayonnement et ils en seraient les instigateurs. Mais il se doutait que cela ne serait pas si facile. Il chercha dans ses souvenirs ce qu'il savait de ce pays, et des personnes leur ayant envoyés les lettres.

  • Connaissances ( Holgarine Smine) : 1d20+8 donne [18] + 8 = 26
  • Connaissances (Fola Barun) : 1d20+8 donne [19] + 8 = 27
  • Connaissances (Razmiran) : 1d20+8 donne [4] + 8 = 12
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Online Uktar  
#10 Envoyé le : jeudi 22 octobre 2020 13:14:00(UTC)
Uktar
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 4,329
Localisation : Codognan(30)

36 / 36

Rage

CA 16/17

La barbare faisait des allés et retour du regard entre ses différents compagnons. Les lettres étaient trop longues avec beaucoup de mots compliqués.
Mais d'après ce qu'elle avait compris, elle osa ce le faire confirmer.

« On doit reprendre le bateau pour aller aider un prêtre dans son église? Pour la réparer? Et trouver des esclaves pour lui?
Je comprends pas pourquoi nous? Parce que Krom' à bien réparé la charrette l'autre jour?
Ou c'est parce-qu’il faut qu'on amène ça? »
tout en désignant les bulbes.

Modifié par un utilisateur jeudi 22 octobre 2020 13:15:01(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Meriadec  
#11 Envoyé le : jeudi 22 octobre 2020 21:52:03(UTC)
Meriadec
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 21/12/2009(UTC)
Messages : 12,376
Localisation : Toulon (83)

Garion

CA 15

16 / 16
Perplexe quant aux propos de son amie, Garion lui répondit, « Nous allons effectivement reprendre le bateau avec ces bulbes... » qu'il montra du doigt à ce moment-là, « Puis, nous devrons bien rencontrer un prêtre mais pas à cause de la charrette. Nous allons devoir établir une loge... hum auberge pour les Eclaireurs que nous allons essayer de recruter. Et tout ça bien sûr chez un peuple qui ne voit pas d'un bon oeil les gens comme nous. »
Offline Dalvyn  
#12 Envoyé le : jeudi 22 octobre 2020 23:23:21(UTC)
Dalvyn
Rang : Référent
Inscrit le : 15/12/2009(UTC)
Messages : 17,705
Localisation : Dinant (Belgique)
Après la lecture des missives, les Éclaireurs partagèrent leurs connaissances au sujet des auteurs de celles-ci. Celui qui avait écrit la première était le Capitaine d'aventures Holgarin Smine, un nom que Garion avait simplement déjà entendu mais sans vraiment pouvoir l'associer à quelque information que ce soit. Aestaeria, quant à elle, avait entendu dire qu'il officiait quelque part dans la région des Royaumes fluviaux, mais sans en savoir plus.

C'est Rasvan qui amena quelques précisions de plus à son sujet : le Capitaine d'aventures Holagarin Smine opérait dans le Royaume Fluvial du Tymon, un petit royaume célèbre avant tout pour ses combats de gladiateurs. Il y tenait une forge qui servait également de temps en temps de loge plus ou moins officieuse. Le capitaine d'aventures était un nain réputé pour ses manières directes et ses talents d'artisan.

L'autre missive avait été rédigée par Fola Barun, un nom que la plupart des Éclaireurs avaient déjà entendu, lors de leur séjour à Absalom. Au sein de la Société des Éclaireurs, plusieurs courants de pensée s'étaient développés avec le temps, et certains s'étaient éteints. Ainsi, pendant plusieurs années, des factions associées à diverses nations s'étaient formées et avaient influencé les actions de la Société. Ces factions fortement politisées avaient disparu ou, tout du moins, perdu de leur influence au fil des années, mais d'autres courants de pensées étaient apparus.

C'était par exemple le cas de la faction généralement appelée l'Alliance des Envoyés, dont Fola Barun était responsable. Cette faciton, dont la devise était "La force de la communauté", mettait en avance la troisième partie du slogan de la Société des Éclaireurs : "Explorer, Rapporter, Collaborer". Les missions confiées aux Éclaireurs les envoyent souvent vers des dangers divers : monstres, pièges, secrets pour lesquels sont prêts à tuer... Cette observation, combinée au fait que de nombreux Éclaireurs avaient perdu la vie au cours des récents affrontements contre le Tyran qui Murmure, avait contribué à accroître l'influence de l'Alliance des Envoyés.

Cette faction de la Société des Éclaireurs poursuit de nombreux objectifs liés aux aspects communautaires : chercher de nouvelles recrues, venir en aide aux membres en difficulté, organiser des missions de secours pour libérer ou sauver les Éclaireurs dont les missions ne se sont pas bien déroulées, ...

Garion et Raswan purent même préciser que, selon leurs souvenirs, Fola Barun était une demi-elfe d'origine ékujae : elle provenait d'un des clans elfes qui vivaient dans l'Étendue mwangie. À l'origine, elle servait en tant que diplomate pour les Ékujae, ce qui l'avait amenée à rentrer en contact avec la Société des Éclaireurs pour quérir leur aide. Son rôle s'était ensuite développé : elle était devenue tout d'abord un des contacts les plus efficaces pour les Éclaireurs en mission dans les jungles du Mwangi, puis elle avait fait le voyage jusqu'à Absalom et avait rejoint les rangs de la Société.

Les Éclaireurs purent ensuite vérifier le contenu des bourses : les cinq bourses de cuir contenaient chacune 30 pièces d'or. Il y avait de là assez d'or pour organiser les réparations et embaucher de l'aide pour les travaux... s'ils parvenaient jusqu'à ce stade de la mission. La pochette, quant à elle, contenait une dizaine de petits jetons en argent frappé du symbole de Razmir, dont l'apparence était celui d'un masque.

En observant les bulbes de fleur, Garion et Aestaeria purent confirmer qu'il s'agissait d'une variété de lys mais ne remarquèrent rien de particulier. C'était plutôt une bonne chose : si les fleurs conservaient cette propriété de discrétion même après avoir poussé, cela signifiait que, même écloses et en état de fonctionnement, seule leur aura magique pourrait en trahir l'utilité... elles pourraient sans doute passer relativement inaperçues si elles étaient situées au sein d'un parterre composé d'autres fleurs.

Les Éclaireurs durent cependant admettre qu'ils n'en savaient guère au sujet de Razmir et du Razmiran. Certains prétendaient qu'il s'agissait d'un dieu vivant sur Golarion, d'un ancien humain qui avait vécu une ascension grâce à la mystérieuse Pierre-Étoile conservée au centre d'Absalom, en réussissant le test auquel duquel des centaines et des centaines de personnes avaient échoué, le même test que - à en croire certaines religions - Iomédae, Cayden Cailéan et le sinistre Norgorber, avaient eux aussi réussi. D'autres, par contre, prétendaient avec véhémence qu'il ne s'agissait que d'une gigantesque arnaque dont l'objectif était de permettre au "clergé" de Razmiran de dominer le peuple du Razmiran et d'extorquer leurs richesses. À part ces généralités, le seul autre élément que les Éclaireurs connaissaient était le fait que les prêtres de Razmir portaient tous des masques, symbole de leur dieu.
Online Uktar  
#13 Envoyé le : vendredi 23 octobre 2020 12:33:23(UTC)
Uktar
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 4,329
Localisation : Codognan(30)

36 / 36

Rage

CA 16/17

Glaak hocha la tête durant les explications de ses compagnons, notamment pour la précision du jeune Garion.

« Mmm!! Des gens comme nous, parce que certain son pas de pur sang humain? »

Offline Meriadec  
#14 Envoyé le : vendredi 23 octobre 2020 18:29:52(UTC)
Meriadec
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 21/12/2009(UTC)
Messages : 12,376
Localisation : Toulon (83)

Garion

CA 15

16 / 16
« Non Snaga... Par comme nous, je voulais dire comme Elaireur... Maintenant, il ne nous reste plus qu'à trouver le navire où nous avons notre voyage réservé. A moins que vous ayez quelque chose d'autre à faire avant ? » demanda Garion à ses compagnons.

Modifié par un utilisateur vendredi 23 octobre 2020 18:30:33(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Dalvyn  
#15 Envoyé le : vendredi 23 octobre 2020 20:45:29(UTC)
Dalvyn
Rang : Référent
Inscrit le : 15/12/2009(UTC)
Messages : 17,705
Localisation : Dinant (Belgique)
Les Éclaireurs n'eurent aucun mal à déterminer à bord de quel navire ils devaient embarquer pour poursuivre leur voyage. Il s'agissait d'une large barge plutôt lente qui transportait à la fois des passagers et de la cargaison. Il y avait à bord quelques marchands qui voyageaient avec leurs stocks et quelques familles de voyageurs ou de refugiés. À chaque escale, certains débarquaient et d'autres montaient à bord.

Le voyage jusqu'à Repos-du-Prophète allait prendre deux bonnes journées, ce qui laissait suffisamment de temps aux Éclaireurs d'éventuellement discuter de la manière dont ils comptaient entreprendre la mission... ou de tout simplement profiter du voyage en se disant qu'ils improviseraient en fonction de ce qu'ils trouveraient sur place.

Il faut au minimum déterminer ce que vous faites des lettres et des divers autres objets qui se trouvaient dans le paquet (entre autres qui prend quoi, y compris les quelques trésors qui n'auraient pas encore été distribués).
Offline Mordicus  
#16 Envoyé le : vendredi 23 octobre 2020 21:35:58(UTC)
Mordicus
Rang : Staff
Inscrit le : 28/12/2009(UTC)
Messages : 7,125
Localisation : MASSY

Aestaeria Merinal

24 / 24

CA 19

Après avoir examiné les bulbes, Aestaeria signala qu'il lui serait facile de trouver dans OrVert d'autres bulbes et graines qui lui permettrait de confectionner un modeste jardinet elfique qui permettrait aux fleurs des éclaireurs de passer inaperçu. « Et personne ne s'étonne de voir une elfe planter des fleurs sur son passage... »



Modifié par un utilisateur samedi 24 octobre 2020 12:17:44(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Meriadec  
#17 Envoyé le : dimanche 25 octobre 2020 16:42:08(UTC)
Meriadec
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 21/12/2009(UTC)
Messages : 12,376
Localisation : Toulon (83)

Garion

CA 15

16 / 16
Garion prit la bourse de pièces et garda la lettre d'Holgarin Smine sur lui. Une fois arrivé à destination, il mettrait la lettre avec son matériel d'écriture dans son sac à dos.

Modifié par un utilisateur dimanche 25 octobre 2020 16:43:47(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline nauron  
#18 Envoyé le : dimanche 25 octobre 2020 22:55:20(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Rasvan Petru
Magicien 1
DEF : 16

24 / 24



Rasvan prit à la lettre Fola Barun ainsi qu'une des bourses. Il la rangea parmi ses parchemins. Le voyage n'allait pas être très long, il fallait se préparer sans pour autant savoir ce qui les attendait.

« Je vais préparer des sorts d'Alarme pour que nous ne soyons pas surpris pendant la nuit une fois dans notre nouvelle loge. Ce sera toujours ça. »
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Online Uktar  
#19 Envoyé le : lundi 26 octobre 2020 12:05:29(UTC)
Uktar
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 4,329
Localisation : Codognan(30)

36 / 36

Rage

CA 16/17

Glaak avait récupéré ce qu'on lui avait confié. Puis voyant ses compagnons se préparer, elle se frotta les mains.
De toutes les situations, elle préférait quand elle n'était pas enfermée. Donc à partir du moment ou ses compagnons n'étaient pas entre quatre murs pour taper la discussion, elle pouvait les suivre n'importe ou!

« De toute façon, j'ai l'habitude qu'on me regarde mal ou je vais! A part vous!
Donc allons y! »

Dit elle avec un large sourire qui faisait ressortir ses canines!!
Offline Dalvyn  
#20 Envoyé le : lundi 26 octobre 2020 23:56:46(UTC)
Dalvyn
Rang : Référent
Inscrit le : 15/12/2009(UTC)
Messages : 17,705
Localisation : Dinant (Belgique)
Le voyage en barge avait duré quasiment deux journées. Le vaisseau avait quitté Orvert la veille au matin et avait longé les côtes du lac Encarthan vers le nord-est, jusqu'à arriver à l'embouchure d'un fleuve dans lequel il s'était engagé peu de temps avant la tombée de la nuit. Il devait s'agir du fleuve de Verre. Après une courte nuit bercée par les légers remous de l'eau, la barge avait repris sa route. Elle avait fait quelques brefs arrêts près de docks relativement insignifiants au cours de la journée.

Alors que la fin d'après-midi approchait, le capitaine de la barge annonça « On arrive à Repos-du-Prophète ! Une demi-heure d'arrêt puis on repart ! » Ceux qui étaient à bord avaient maintenant l'habitude des annonces de l'homme à la jambe de bois qui semblait malgré tout être un marin expérimenté - trop expérimenté pour une simple barge peut-être - mais, cette fois-ci, il avait annoncé la destination des Éclaireurs.

En plus des cinq compères, deux autres groupes de voyageurs s'apprêtèrent à débarquer : un trio de marchands dont les toges plutôt miteuses arboraient en insigne brodé en forme de masque, et une famille de 5 personnes - apparemment, le père, la mère, un jeune d'une quinzaine d'années et deux enfants plus jeunes aux cheveux roux. Les marchands, qui voyageaient avec plusieurs sacs de jute dont les odeurs indiquaient clairement qu'ils étaient remplis d'épices, et la famille s'approchèrent du bord de la barge lorsque celle-ci vint se placer le long du quai en bois qui devait être celui de Repos-du-Prophète ... ?

Outre le quai en bois - qui ne semblait pas avoir été réparé ni entretenu depuis plusieurs années - et une sorte de petit abris dans lequel on pouvait apercevoir du matériel de pèche, il n'y avait rien dans le coin... aucune habitation, aucune taverne ou autre bâtiment significatif ? Par contre, un peu en retrait, on pouvait apercevoir un escalier en bois qui permettait d'accéder au sommet d'une falaise... et le l'escalier en question devait sans doute mener à un chemin ?

Les docks en eux-mêmes n'étaient pas non plus entièrement déserts. Un peu à l'écart, il y avait trois vieux pêcheurs occupés à pratiquer leur art. Ils avaient à peine détourné la tête quand la barge s'était approchée ; les plus observateurs avaient pu remarquer qu'ils avaient fait le moue puis qu'ils s'étaient totalement désintéressés des nouveaux arrivants et du vaisseau.

Sur le quai lui-même se tenait un autre individu, un garde sans doute... Il s'agissait d'un homme baraqué et moustachu portant un uniforme un peu dépareillé aux couleurs jaunes et pourpres du Razmiran. Il était debout, appuyé sur une lance posée sur le sol, pointe en l'air. Il observait la barge qui s'approchait d'un air détaché.

Quand la barge fut en place, deux des marins sautèrent sur le quai et positionnèrent quatre large planches de bois côte à côte, les appuyant partiellement sur le ponton et partiellement sur le pont de la barge afin de faciliter le débarquement des passagers et des marchandises. Quand les planches furent en place, le garde à la lance soupira puis se mit à avancer d'un pas lourd vers la barge.

Alors que les marchands et la famille s'approchaient de la planche pour débarquer, trois autres individus apparurent sur le côté de l'abri et se dirigèrent eux aussi vers le point de débarquement. Il s'agissait d'un prêtre de Razmir flanqué de deux autres gardes arborant les mêmes couleurs que le premier - une femme et un homme cette fois-ci.

Le prêtre, qui portait un masque de fer et des robes blanches, vint lentement, d'un pas lourd, se positionner devant les planches, comme pour accueillir ceux qui allaient débarquer. Les trois gardes se positionnèrent quelques pas derrière lui. Les trois marchands d'épices furent les premiers à s'avancer sur les planches. Alors que ses deux compères se chargeaient des sacs d'épices, celui qui débarqua en premier s'approcha du prêtre et lui donna une petite bourse de tissu. Le prêtre ouvrit la bourse, jeta un coup d'oeil à son contenu, puis il hocha de la tête et, tout en plaçant la bourse à sa ceinture, fit un pas de côté pour laisser passer les trois marchands.

Le prêtre reprit sa position initiale dès que les trois marchands furent passés. Les suivants étaient les cinq membres de la famille. Ils ne semblaient guère avoir de bagages avec eux... à peine quelques sacs usés, clairement pas assez pour qu'il puisse s'agir d'un déménagement en bonne et due forme.

Le père de la famille s'avança en premier et vient se placer devant le prêtre de Razmir avant de s'incliner légèrement. Ils échangèrent quelques mots puis le prêtre tendit la main, paume vers le haut, comme pour indiquer qu'il s'attendait à ce que l'homme lui donne quelque chose. L'homme s'inclina à nouveau puis revint sur ses pas pour se rapprocher de la femme. Ils se mirent à retourner les quelques sacs qu'ils possédaient ainsi que leurs poches pour en extirper quelques pièces.

L'homme retourna près du prêtre et déposa les pièces dans sa main. L'homme masqué baissa le regard pour observer l'offrande puis secoua la tête négativement avant de rendre les sous à l'homme avec un geste qui laissait clairement transparaître son dédain. L'homme se mit à lui parler à voix basse tout en s'agitant de plus en plus. Le prêtre le fit taire d'un mouvement de la main puis, tout en désignant l'aîné des trois enfants encore à bord du navire, il dit d'une voix plus forte « Si vous ne pouvez pas payer la taxe d'immigration, au lieu de cela, vous pouvez donner votre enfant au clergé de Razmir. »

L'homme resta figé un long moment, la bouche ouverte. Puis il se tourna lentement vers le reste de sa famille resté à bord, le visage emprunt de désespoir.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
6 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET