Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

3 Pages123>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Acillatem  
#1 Envoyé le : samedi 28 février 2015 15:09:34(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
[Intro]La dernière pierre.



Lunedi 17 Rova - 10h05 - Cathédrale de Pointesable.

Et la dernière pierre fut posée.

Un véritable tonnerre d’acclamation résonna dans l’immense hall de la nouvelle cathédrale de Pointesable. De nombreux ouvriers se serrèrent la main et regardèrent leur œuvre maçonnique avec un large sourire. Ils étaient tous originaires de Magnimar et avaient étés mandaté par la mairesse de Pointesable Kendra Deverin pour reconstruire l’ancienne chapelle en véritable cathédrale.

De nombreuses voix s’élevèrent, toutes disaient des mots différents mais chacune avaient un point en commun : la fête. C’est dans un immense brouhaha que les outils furent rangés une dernière fois et les sols nettoyés avec une attention particulière. Le nouveau bâtiment resplendissait. Tous les ouvriers sortirent en direction du Cerf Blanc, la taverne la plus proche pour y passer très certainement un apéritif mémorable. Tous les ouvriers sauf un. Le seul Nain visible dans le chantier.

Il restait là. Immobile, le sourire aux lèvres et contemplait. Contemplait l’œuvre pour laquelle il avait passé plusieurs mois à calculer, ordonner et trimer pour en arriver à ce résultat. Il n'était pas véritablement le chef du chantier et toutes ses paies étaient envoyés à son formateur initial qu'il n'avait pu payé auparavant Une architecture gothique, débuté par le premier architecte de ce chantier et abandonné ; puis repris à nouveau par Hendamar Frappe-cœur. Il n’y avait rien d’architecturalement Nain dans ces pierres. Tout était fait pour respecter la volonté des locaux.

Une volonté de hauteur, une recherche de la verticalité, l’alternance des vides et des plein, la fusion de l’espace, des jeux de couleurs et de lumière à foisons et un hall d’une taille impressionnante. Cette cathédrale était un véritable bijou architectural.

Abstalar Zantus

« C’est grâce à vous. » Dit une voix douce derrière le Nain de Janderhoff. « C’est grâce à vous que nous avons pu terminer ce don des Dieux dans les temps. Votre incroyable vision des formes et des pierres vont permettre à cet édifice d’accueillir le lâcher de Machaon de Desna. »

L’homme était le grand prêtre de Pointesable et Hendamar le connaissait bien. La peau sombre, les favoris et cheveux blanc, toujours souriant, l’œil malicieux. Il avait accueilli Hendamar dans le forum derrière la cathédrale qui logeait les acolytes du temple et les ouvriers de Magnimar ; nourris et logés jusqu’à la fin du chantier.

« Après cet incendie il y a cinq ans… » Il toucha les pierres près de la grande porte d'entrée. Là où le soleil déversé sa lumière et sa chaleur de fin d’été. « Kendra décida de tout reconstuire… il a fallu du temps... la participation financière des grandes familles de la ville, le cœur et le travail acharné des meilleurs ouvriers de Varisie. Nous sommes tellement fiers aujourd’hui. Et tout ça grâce à vous. Hendamar Frappe-Cœur. »

Puis après une discussion amicale. Un vieil homme approcha. Un crâne dégarni, une barbe blanche bien taillée, des lunettes rondes qui glissait sur un nez trop épais sous des vêtements amples et vieillot. D’une voix ancienne, il dit alors en regardant le haut clocher.

Brodert Quink


« Le fade goût des ornements gothiques,
Ces monstres odieux des siècles ignorants,
Que de la barbarie ont produit les torrents...  »


C’est Brodert Quink, l’humain avec qui tu es le plus proche à Pointesable avec le prêtre Zantus et quelques autres. Il est du genre misanthrope, très érudit, adore les chats, l’histoire et l’ingénierie. Il a longtemps vécu à Janderhoff et y a connu ton célèbre père avant qu’il parte en croisade contre les Géants. Tu passes beaucoup de temps avec lui, chez lui ou dans les rues et les tavernes fréquentable, bien qu’il ne t’est pas encore fait rentrer au Gobelin Curieux. Une sorte de librairie club restreint (cet endroit n’est pas obligé de d’intéresser).

Tu es également en tenue d’artisan avec des outils simples. Considèrent qu'il ne t'appartiennent pas et tu les auras rendu à la compagnie d'ouvrier avant le début de la campagne. En gros là, tu n'es pas équipé en guerrier ultra lourd, et c'est logique.

Modifié par un utilisateur dimanche 29 août 2021 20:23:14(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
Annonce
Offline Nhayara  
#2 Envoyé le : dimanche 1 mars 2015 11:25:47(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture Normale
CA 13/13/10

14 / 14
A la joie d'Hendamar se mêlait un profond sentiment d'accomplissement. C'était son premier ... Son premier chef d’œuvre. Combien d'année avait-il passé à étudier l'architecture pour pouvoir un jour contribuer à un monument tel que celui-ci ? Il était tellement ému qu'il en avait les yeux humides, presque la larme à l'oeil. Bien évidemment, Hendamar, comme la grande majorité des nains, n'était pas modeste pour un sous. Il se ventait donc auprès du grand prêtre en énumérant les mérites des ouvriers, en ajoutant à chaque fois sa contribution personnelle.

Il entendis son vieil ami s'approcher, critiquant ce style architecturale.
« Non d'une pipe, mais si ce n'est pas là mon chère Brodert. Vous savez ce que l'on dit chez nous ?
"Que ce soit chaumière, château ou citadelle,
Sur terre ou en dessous, ne peut rester fidèle,
Qu'une battisse en pierre, une arme bien réel. "
 »



Bien qu'il n'avait rien touché pour la cathédrale, Hendamar était heureux depuis son arrivé à Pointesable. Pour la première fois de sa vie, il se sentait utile, et enfin, il était détaché des misères de la guerre dans ce village reculé et paisible. Il inspirait ainsi à vivre ici encore un temps.
Mais il devrait trouver un logement, car il était temps pour son camp de fortune de disparaitre. En attendant, il logerait dans une taverne, ou demanderait à Brodert des conseils.
Il verrait plus tard, le temps était à la fête. Hendamar décida donc qu'il était temps de ranger ses outils, et d'aller fêter cela à la taverne, comme tous le monde.

« Dites moi, mon père, Brodert, je pense qu'il faut bien fêter cela, non ? Je n’accomplirais pas tant de merveilles tous les jours. Laissez-moi ranger mes outils, et allons boire un coup avec les autres. »

Modifié par un utilisateur dimanche 1 mars 2015 22:35:33(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Acillatem  
#3 Envoyé le : lundi 2 mars 2015 00:14:38(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Brodert Quink baissa alors les yeux, ses lunettes glissant sur son nez et un léger sourire parcourra son visage ridé.

Brodert Quink

« Je sais très bien ce que l'ont dit chez vous. Jeune Hendamar. J'ai vécu à Janderhoff plus longtemps que vous mon jeune ami et si la moitié des nains que j'ai connu là-bas avez la moitié de votre esprit, j'y serais resté moitié plus longtemps. » Dit Broder relevant les yeux et continuant d'examiner l'entrée de la cathédrale.

Puis suivant la proposition du nain. Le grand prêtre Zantus répondit avec légèreté, regardant lui aussi la nouvelle cathédrale ; comme si elle était la plus belle chose qu'il lui avait été donné de voir durant sa longue vie.

Abstalar Zantus

« Boire un coup ? Vous êtes bien aimable mais je pense que je vais prier dans ce lieux envoyé par les Dieux  » Puis avec un clin d'oeil «  Et par vous. » Il serra alors longuement la main de l’apprenti contre-maître et celle de Broder puis tira sa révérence. « Je vais prier... je vais prier jusqu'au grand festival, au lâcher de machaon de ce vendti... et profiter de ce temple le plus longtemps possible  » Et s'adressant à Hendamar alors que Brodert tapotait les pierres avec ses doigts à quelques mètres.

Message secret pour Nhayara :
...


Puis s'éloignant vers l'autel de Desna sans attendre de réponse. Abstalar Zantus pria pour la première fois dans la nouvelle cathédrale de Pointesable lorsque Brodert Quink revint vers Hendamar.

« Et bien. Qu'un prêtre fasse des messes basse avec un nain... J'imagine qu'il est inutile de vous demander quoi que ce soit de votre petite entrevue personnelle » Puis s’esclaffant. «  J'imagine que vous voulez aller au Cerf-Blanc... non pas que cela me dérange - je préfère le Gobelin Curieux - mais j’espère que cette fois... il n'y aura pas de bagarre. »

Le Cerf Blanc était la taverne la plus proche de la cathédrale. Situé au nord de la ville, près de la falaise. L'oeil attentif (bien qu'il s'agisse de bois) d'Hendamar pu remarquer que l'édifice était récent. C'était une grande auberge travaillé au bois de bouleau, un bois blanc et propre. Deux grands cerf blanc taillé dans le bois entourés l'entrée de ce très beau édifice. Bien que le bois n'était pas une matière apprécié des nains. Hendamar ne pouvais que saluer intérieurement ce travail architecturale qu'il connaissait particulièrement bien pour s'y rendre quasi-quotidiennement depuis son arrivé à Pointesable.

Un grand homme à la peau noir et aux cheveux long l'accueillit alors, parlant dans un langage qui pouvait semblait tribal, mais qui était, à y écouter de plus près, beaucoup plus complexe que le langage commun.

Garridan Viskalaï

« Dila haṛatāla. Tuma kaisē hō? Āpa kē rūpa mēṁ hamēśā kī taraha lētē haiṁ? ... Lēkina yaha Brodert kī taraha hai. Yaha maiṁ yahām̐ nahīṁ dēkhā hai ki hō gayā hai. »

Message secret pour Nhayara :
...


« Je ne viens plus ici parce que j'ai toujours mal parlé le Shoantis et vous le sais très bien Garridan. » Puis sortant sa bourse et regardant avec dépit les ouvriers se servir trois ou quatre bière chacun.«  Laissez moi vous offrir le repas jeune Hendamar. »

Garridan Viskalaï leur offrit l'une des meilleurs tables, proche de celles des ouvriers qui fêtait dignement la fin du chantier en chantant des musiques qui vantaient la nature féminine plus que de raison. Brodert dû élever la voix pour se faire entendre d'Hendamar.

« Que comptez-vous faire maintenant mon jeune ami ? Avec vos compétences, vous pourrez facilement trouver du travail à la Ligue. Ou même, si vous aimez travailler le bois, chez ton ami Cor-de-guerre. »


-Alors pour le shoantis, j'utilise google traduction et traduis en Hindi. N'oublie pas les balises secrètes. Tu parles pas non plus super bien donc tes phrases sont plutôt simple mais largement compréhensible, disons que sur une echelle de 5, tu serais a 3.

-Tu connais très bien Garridan. Un Shoantis du clan du faucon (ou de l'aigle). Il est le frère du prévôt Belor Cigüe (le shérif, chef de milice de la ville). Mais tu sais comme tout le monde à Pointesable qu'il est en froid avec ce dernier depuis plusieurs années.

-Cor-de-guerre (nain) est le patron de la guilde des charpentiers de la ville. C'est une sorte d'hérétique chez les Nains puisqu'il travaille le bois et non la pierre. Je te laisse déterminer ta relation avec lui. Brodert dit que tu es "ami" avec lui, mais tu peux l'entendre comme ironique.

-La Ligue mercantile de Pointesable est un lieux où sont cumulé plusieurs services, comme les chariots, les médecins de ville, les avocats, les ouvrier qui cherchent du travail, c'est une sorte de petit conglomérat de profession libérale financé par les grandes familles de la ville. C'est à eux qu'il faudrait s'adresser pour toute les questions de possession de terre et d'habitation. Enfin... c'est eux qu'il faut voir en dernier.

Modifié par un utilisateur lundi 2 mars 2015 21:43:10(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
Offline Nhayara  
#4 Envoyé le : lundi 2 mars 2015 10:57:24(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture Normale
CA 13/13/10

14 / 14
Hendamar se sentit un peu gêné par la réponse de Broder Quink, en face de la cathédrale. Il avait du mal à suivre autant de répartie et ce compliment de la part de quelqu'un de si sage, l'emplissait d'une légère satisfaction qui se mélangeait à celle de la contemplation.
Il fut interrompue des relances incessantes des mots de Zantus et de Brodert dans son esprit, par les paroles de Zantus. Sa proposition était définitivement suspecte. Un rite secret ? Hendamar était conscient que bien des rites et bien des cultes étaient secret, surtout lorsqu'ils étaient officié par des prêtres aussi grand que Zantus. Cependant, il ne comprenait pas son utilité dans cette affaire.


Sur le court chemin jusqu'à la taverne, Hendamar répondit à Brodert
« Vous savez Brodert, vous préférez le gobelin curieux, mais vous savez très bien que je n'y aie pas accès. Et puis pour fêter ça, il n'y a rien de mieux qu'une bière bien fraiche. »

En arrivant à la taverne, Hendamar admirait cet édifice. Le travail du bois n'était pas sa spécialité, il préférait la pierre, comme tous les siens. Cependant, son voyage jusqu'à Pointesable lui fit constater, que la pierre n'était pas si courant. Il pensais alors à ce charpentier, Cor-DE-GUERRE. Était-ce lui qui avait conçue cet endroit ? Si c'était le cas, il méritait du respect, même si ce n'était pas un travail digne d'un nain. Hendamar avait quitté son foyer, et renoncé à ses héritages architecturaux, il ne pouvait donc pas critiquer le travail du bois de Cor-DE-GUERRE.

Il fit des efforts pour répondre à Garridan en Shoanti :
« Garridan hailō, maiṁ ṭhīka hūm̐ , vyāpāra kaisē hō rahā hai? Maiṁ hamēśā kī taraha cāhatē haiṁ. Kē ēka maga sabasē acchā biyara. »
Message secret pour Acillatem :
...


Il s'assit à la table que Garridan lui présenta en compagnie de Brodert. Lorsque celui-ci lui demanda ce qu'il allait faire, il pris quelques instants pour réfléchir. Il savait que le jour viendrait où la cathédrale de Pointesable serait terminé. Maintenant, il lui fallait trouver une autre occupation. Ou partir à nouveau. Finalement, il commença à répondre.
« Et bien, j'avais pensé à offrir mes services à Kendra. Cette ville aurait bien besoin d'un petit coup de pouce en terme de projet d'urbanisation. Si je ne trouves pas de quoi satisfaire mes envies, j'avais pensé à rentrer à Janderhoff en passant par Korvosa. J'irai saluer mon mentor, et rendre visite à ma vieille mère. »

Hendamar et Brodert continuèrent cette conversation, et Gariddan les servirent. Hendamar pris une bière, puis une autre et encore une autre, en parlant de son avenir. Au vue de sa constitution, Hendamar tenait la boisson extrêmement bien, et ce n'est pas 3 chopes de bières qui allait l'engourdir.
Puis les mots du prêtre lui revinrent à l'esprit.
« Dites moi Brodert, que savez-vous de la déesse Desna ? »


Offline Acillatem  
#5 Envoyé le : lundi 2 mars 2015 22:31:06(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
11h30 - Auberge du Cerf Blanc

Garridan servit une nouvelle bière à Hendamar et lui répondit en langage commun, son accent Shoantis trahissait ses origines autant que ses nombreux tatouages et piercing; tout comme sa manie de rajouter des "mon frère" à la fin de chacune de la moitié de ses phrases.

Garridan Viskalaï

« Les affaires marche du tonnerre mon frère. J'attends le festoch' avec impatience. Le week-end qui arrive va exploser mon chiffre d'affaire mon frère.  »

Puis il repartit servir une énième bière aux ouvriers dont le nez commençaient à rougir et l’haleine à empester jusqu’à la table d’Hendamar et de Brodert qui conseilla le Nain sur fond de musique paillarde qui coupait les paroles du sage homme

Brodert Quink

« Kendra Deverin  »« LA SALOPE ! » «  risque d’être affreusement occupée cette semaine jusqu’à l’inauguration de la cathédrale mais vous devriez effectivement lui toucher »« LA CHATTE ! » «  deux mots, à mon avis, elle ventera vos mérites vendti lors de la cérémonie et cela tapera certainement dans  »« LE CUL !  »«  l’œil de un ou deux contribuables bien fortunés. C’est tout le mal que je vous souhaite mon jeune ami. Vous finirez à travailler pour  »« MA VERGE ! »«  la Ligue, mais vos travaux et une lettre de recommandation de la mairesse devrait fort aider.  »

Les sourcils blancs du vieil homme semblaient pris de convulsion à chaque fois qu’un ouvrier criait une vulgarité au milieu de sa conversation. Il attendit que la chanson se termine pour reprendre ; buvant cul-sec un petit verre de rhum.

« Desna ? Il est rare que nous discutions de religion… étant donné que vos seuls prières se dirigent vers Torag. Mais comme vous le savez, mes connaissances ne se limitent pas qu’au ruines de Varisie et à l’empire Thassilonien.  » Il prit une profonde inspiration, comme un nageur avant un plongeon « Desna est la divinité principale de Pointesable comme vous avez pu le constater en passant vos nuits avec les acolytes de la ville et en construisant des autels à son effigie. Bien que la cathédrale accueille également d’autres autels de dieux et déesses de Golarion. Ils sont exactement cinq en plus de Desna à être prié ici. Abadar, Sarenrae, Shélyn et Gozreh représentent les protecteurs des fondateurs de la Ligue tandis qu’Erastil est la plus populaire chez les chélaxiens. Desna quant à elle, fut inclus parmi ces cultes par l’accord de paix signé avec les Varisiens de la région lors de la création de la ville il y a 42 ans. »

Brodert avait l’habitude d’être écouté par Hendamar, mais cela semblait bien être le seul être vivant de la ville capable de supporter ses tirades sans soupirer d’ennui. Il n’hésita pas à continuer sur Desna :

« Desna est la divinité des rêves, son rapport avec les êtres, les plans et les roches est digne de la neutralité de Gozreh. La religion n’est pas  » Il souriait comme s’il essayait de se convaincre « ma spécialité… mais je sais qu’elle est reconnu comme étant impulsive, distante, aimant la liberté, la découverte et le mystère. Son attitude, en retrait, ne vient pas d’une quelconque arrogance, mais d’une forte confiance en ses propres capacités, doublée d’un désir ne de pas se laisser affecter par les problèmes. »

Garridan vint à la rescousse d’Hendamar qui n’en demandait pas tant. Et coupa la parole à Brodert, qui semblait en avoir l’habitude. Et semblait aussi avoir bu un verre de trop.

« Brodert; mon frère.  » Dit-il en ramassant les choppes et en ramenant une nouvelle bien fraîche. « Vous avancez dans vos recherches ? Alors ce vieux phare ? »

Garridan – un sourire en coin – savait très bien comment couper l’élan dramaturgique et infini des connaissances du vieil homme, qui parla d’une voix las à présent.

« Et bien voyez-vous… les jours passent et mon envie s’enlise dans les abîmes de l’incompréhension… J’ai beau l’étudier plusieurs fois par semaine, ces satanées pierres ne veulent toujours rien me dire ! Et même les nains experts en pierre n’ont pas pu m’aider à résoudre les puzzles, comme si les pièces s’interdisaient d’être en relation… et combien de fois devrais-je le répéter ? Ce n’était pas un phare ! C’était une… »

« C’tais mon verre ! »

« Non c’tais le mien ! »

Et une choppe vola à travers la salle en direction d’Hendamar en même temps que les cris de joyeux alcooliques. La dizaine d’ouvrier était au tour de deux autres, qui semblait vouloir en venir aux mains.

« Tu t’en occupe mon frère ? J’vais aider ma femme en cuisine dix minutes. » Dit Garridan comme si voir voler sa vaisselle à l’heure de l’apéritif était une scène tout à fait banal.

-Le vieux phare est juste à l’angle de la rue, près de la falaise. Tu peux le voir sur la carte de la ville dans le wiki. Tu le connais assez grâce à Brodert pour savoir qu’il n’y a absolument rien à en tirer tellement ce bâtiment est ancien. En tout cas, pour toi, cela n’a toujours été qu’un tas de pierre avec de rares pyroglyphes incompréhensible, même pour Brodert.

-Pour le début de bagarre, je te laisse gérer avec un jet de dé qui te semble approprié (mais pas obligatoire). Tu connais très bien ces hommes.

-Et fait attention avec l’alcool, ta très bonne constitution te permettra de tenir très bien quelques verres en plus mais ne tente pas le diable aussi tôt dans la journée, ce n’est pas de la bière de maintenant ;)

Modifié par un utilisateur lundi 2 mars 2015 22:31:51(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
Offline Nhayara  
#6 Envoyé le : mardi 3 mars 2015 13:18:30(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture Normale
CA 13/13/10

14 / 14
Tout en écoutant son ami, Hendamar réfléchissait à son avenir. Les interruptions répétés dans le discours de Brodert arrachèrent à Hendamar un léger sourire. Malgré leur vulgarité, elles étaient trop bien placés, presque comme s'ils faisaient exprès.
Oui, il fallait qu'il aille voir la Mairesse avant l'inauguration. Peut être n'aura-t-elle pas d'emploi à lui offrir, mais elle pourrait au moins le recommander ou faire ses éloges. Puis Brodert s’interrompit, visiblement agacé et en profita pour descendre sa boisson.

Hendamar sentit l'agitation monter dans le reste de la taverne. Le taux d'alcoolémie chez les personnes présentent devenaient un peu trop élevé. Il était peut être tant d'arrêter de boire, au cas où ça tournerait au vinaigre. Ce serait sa dernière chope pour la matinée. Il avait tout l'après midi de libre et cela faisait longtemps que ce n'était pas arrivé.
Il essaierait de voir la mairesse et il ferait un peu d'exercice.

Brodert se lança à nouveau, cette fois c'était de Desna dont il parlait. Pourquoi Zantus l'inviterait-il à participer à un rituel secret ? Hendamar avait pour confession de foi, la divinité de Torag. Cela, Zantus le savait parfaitement. Puis pour exécuter un rituel en secret, il y avait beaucoup d'autres personnes, elles croyantes en Desna qui aurait pu faire l'affaire.
Était-ce un simple remerciement ? Ou y-avait-il quelque chose de plus grands derrières ? Non, Zantus était le père spirituel de tous les croyants de cette ville. On ne pouvait pas douter de quelqu'un d'aussi réputé, renommé et d'aussi chaste que lui. Hendamar décida ainsi de lui placer sa confiance et d'aller à ce rituel.
Brodert partagea avec Hendamar ses connaissances. Avant d'être interrompue il ne put penser qu'à une chose : avec cette description, il ne comprenait pas pourquoi les gens pouvaient croire en Desna et encore moins pourquoi lui adresser un rituel en secret. Il le découvrirait bien assez vite.

A présent, Garridan parlait du vieux phare. Ce vieux tas de ruines était couvert de runes incompréhensibles. Il était probablement là des siècles auparavant, vestige d'une civilisation. Ah ... il n'y a tout simplement rien à dire de ces vieilles pierres Brodert ... C'est ce qu'il voulait dire à Brodert, mais fut interrompue par une chope volant dans sa direction.

Hendamar répondit à Gariddan en Shoanti« Oui, j'en ai pour 2 minutes. »

Hendamar avait l'habitude de voir des bagarres à la taverne, et tout autant l'habitude d'être l'une des personnes participants aux bagarres. Mais aujourd'hui, il n'était pas encore ivre, et il serait dommage de gâcher une œuvre si magnifique par une bagarre.
Ainsi Hendamar se fit une place au milieu des ouvriers et se fit entendre.
« IL SUFFIT. VOULEZ-VOUS SOUILLEZ LE SANCTUAIRE QUE NOUS VENONS DE CRÉER APRÈS TANT D'EFFORT AVEC VOTRE SANG ? SI VOUS VOULEZ VOUS BATTRE, ATTENDEZ DEMAIN. SINON, VOUS PRÉFÉREZ PEUT ÊTRE QUE JE M'OCCUPE DE VOUS MOI-MÊME ? » Il essayait d'intimider les deux coupables.
Puis il se mit à rire.
  • Intimidation : 1d20-1 donne [1] - 1 = 0

Modifié par un utilisateur mardi 3 mars 2015 13:19:38(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Acillatem  
#7 Envoyé le : mardi 3 mars 2015 21:13:43(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Comme l’a dit Brodert la mairesse est très occupée cette semaine à cause du festival. Tu ne pourras que la voir lors de l’inauguration.

Lorsqu’ Hendamar mit son imposante stature au centre de la mêlée. Un lourd silence s’installa. Les deux coupables regardèrent le nain avec un regard médusé et tous les autres ouvriers firent de même entre eux. L’ambiance était explosive. D’autant plus lorsqu’Hendamar se mit à crier.

Puis un nouveau silence.
Puis un rot, suivi du rire du nain.
Puis un fou rire général et d’une troupe soulevant le Nain de Janderhoff presque jusqu’au plafond.

« Pour not’ chef ! Pour l’contremaître ! Hip hip hip ! Hourra ! Hip hip hip ! Hourra ! »

Puis toute l’équipe du chantier tendit des choppes pleines à Hendamar. Elles semblaient extrêmement fraîches et la mousse qui coulait sur les bras bronzés des ouvriers ne firent que confirmer ce qu’il avait déjà pu constater auparavant, cette bière était foutrement bonne.

« Bois ! Bois ! Bois ! »

Si tu te lances dans ce jeu-là. Tu peux commencer à envoyer un jet de vigueur (+ modification de constitution) pour chaque choppe bu. Il y a 8 verres Tu peux les lancer après ton RP! Sinon ne rate pas ton jet de Diplomatie ;)
Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
thanks 1 utilisateur a remercié Acillatem pour l'utilité de ce message.
Offline Nhayara  
#8 Envoyé le : mercredi 4 mars 2015 01:45:19(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture Normale
CA 13/13/10

14 / 14
« Envoyez les bibines ! »
  • Vigueur 1ere chope : 1d20+6 donne [4] + 6 = 10
  • Vigueur 1ere chope : 1d20+6 donne [19] + 6 = 25
  • Vigueur 1ere chope : 1d20+6 donne [6] + 6 = 12
  • Vigueur 1ere chope : 1d20+6 donne [20] + 6 = 26
  • Vigueur 1ere chope : 1d20+6 donne [12] + 6 = 18
  • Vigueur 1ere chope : 1d20+6 donne [7] + 6 = 13
  • Vigueur 1ere chope : 1d20+6 donne [10] + 6 = 16
  • Vigueur 1ere chope : 1d20+6 donne [2] + 6 = 8


Quel est le DD ?

Modifié par un utilisateur mercredi 4 mars 2015 12:29:55(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié Nhayara pour l'utilité de ce message.
Offline Acillatem  
#9 Envoyé le : mercredi 4 mars 2015 20:41:47(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Y a pas vraiment de DD, si tu n’avais pas une constitution de 18 (d’ailleurs tu as oublié le +4, tu avais +10, je le prends en compte), enchaîné une dizaine de bière en une dizaine de minute, ça t’aurais mis KO instantanément avec moult malus au réveil, ici dans l’intro, y en aura pas. Par contre tu es plein comme un œuf, tu n'es pas complètement au fond du gouffre mais les abysses sont pas loin. N’oublie pas de vomir dans ton prochain RP Smile

Garridan Viskalaï

« Qu’est-ce qui passe mon frère ?! Oh non pas encore ! Pas à midi les gars vous déconnez là ! Allez nettoyer moi tout ça ! Ou c’est la porte ! Hendamar… allez chercher Brodert, j’crois que ça fait longtemps qu’il n’avait pas bu du rhum de Pointesable. Il se dirigeait vers le phare mon frère  » Se rendant compte de l’état d’Hendamar, il se permit d’ajouter «  C’est la première à droite, à droite mon frère. Et arrête la picole à midi. Heureusement qu’c’est un jour de fête mon frère sinon tu connais la musique. »

Puis laissant Hendamar se tenir à la première chaise qui lui passait près de la barbe. Garridan continua à s’adresser aux ouvriers en criant. Ce qui fit crier encore plus fort sa femme qu’on entendait des cuisines. Ce brouhaha avait le mérite de réveiller pour quelques minutes le brave Hendamar. Dont la mission qui lui avait confié par Garridan lui paraissait hautement capitale. Mais étant donné qu’il était bourré, tout était hautement capital à présent. .. Comme réussir à ouvrir la porte de la taverne et de ne pas attaquer les Cerf en bois avec son marteau.

Je te laisse te diriger vers Brodert , désolé de te forcer à aller quelque part, mais ça sera la fin de ton intro quand tu le trouvera là-bas. Je terminerais par un dernier RP. Donc profite de ton état pour t’éclater à RP (je posterais vendredi la fin).
Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
Offline Nhayara  
#10 Envoyé le : jeudi 5 mars 2015 14:46:27(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture Normale
CA 13/13/10
Ivre

14 / 14
Hendamar, dans un état pitoyable salua ses collègues et sortit pour retrouver Brodert. Ingurgiter autant de boisson si rapidement, posait de gros problèmes. Le taux d'alcoolémie montait très lentement, et Hendamar avait encore ses esprits, mais plus pour très longtemps, et il le savait. Déjà, il lâcha un énorme rot en claquant la porte de la taverne. La pression gazeuse dans son estomac montait en flèche. Il avait trop bue, et son estomac se débattait avec fureur pour absorber le trop plein de liquide.
Hmmmf ... A droite, le vieux phare. Euh, c'est où la droite déjà ?
Hendamar pris appuis sur le mur de la taverne pour rester debout et lâcha un autre énorme rot, cette fois accompagnée d'un peu de la bière qu'il venait d'avaler. Sous cet effet, l’écœurement déchira ses entrailles et son estomac se contracta violament, une fois, puis une deuxième, puis une troisième fois. Il dégurgita devant l'entrée de la taverne un bon litre de bière et de biles.

Arrêter les bagarres avaient un coup. Heureusement qu'il était respecté par ses hommes, il se voyait mal déclencher une commotion après avoir mis KO 2 de ses hommes. Ils étaient musclés, mais aussi complètement ivre, s'il avait dû se battre, il était certain d'en sortir victorieux.

Les contractions s'arrêtèrent. Le vomi souillait la barbe tressé d'Hendamar. Au moins, c'était ça en alcool de moins. Bon dieu, Robert, mais que fais tu donc à te promener près du vieux faire dans ton état ! Attends moi j'arrive.
Reprenant quelques peu ses esprits, Hendamar réussit à trouver sa droite. On pouvait voir le vieux phare surplomber les bâtiments. Il fit quelques pas, en titubant quelques peu. acrobatie

Il parvint à rester debout de justesse, mais le malaise s'accentua et il vomit une nouvelle fois.
L'alcool se diffusait dans son sang en flèche, et atteignait ses cellules nerveuses rapidement. Sa vision se troublait, ses sens le quittaient. Il tenta de résister à cet effet. vigueur
Sa forte constitution lui permettait de résister à l'alcool, mais pas pour très longtemps. Il devait retrouver Robert et le ramener chez lui avant de sombrer.

Il continua son chemin, sur la rue de la falaise, en prenant garde à ne pas s'approcher du bord. De là où il était, il pouvait admirer l'ile du découpeur.
Qu'est-ce que c'est que ce truc au milieu de cet ile ? L'ile du découpeur, pourquoi est-ce que ça s'appelle ainsi ?
L'alcool le gagnait encore.Vigueur 2
Heureusement qu'Hendamar était habitué à boire et avait une forte constitution. Sinon, il serait étalé sur le sol à l'heure qu'il est.
En revanche, il avait la réponse à sa question précédente.
Quoi ?! L'ile du découpeur, cette montagne ... Que Dieu nous préserve, un Géant de Pierre !

Hendamar criait pour prévenir la foule « Ahhhh ! Fuyaient, bandes de fous, ne voyaient vous pas le danger qui vous guète ? » Hendamar vomit une nouvelle fois.
« Il arrive ! Ne vous inquiétez pas, j'en fais mon affaire ! »
Hendamar regarda autour de lui pour trouver une arme. Il ne trouva qu'un bâton et quelques cailloux.
« Au moins je vais le retenir ! Fuyez ! »

La foule commençait à entourer Hendamar qui était délirant en se demandant bien par quels démons il était possédé. Il tentait de ce saisir d'un caillou et de le lancer contre les falaises de l'ile. Sans succès. Il trébucha sur une pierre.Acrobatie 2
Il réussit à se réceptionner en roulant sur le sol, puis se releva comme si de rien était, en attrapant une nouvelle pierre et la lança sur l'ile. Cette fois-ci, le lancé atterri dans la mer. perception
Hendamar fut incapable de réaliser son erreur, et même incapable de réaliser qu'il était le centre de l'attention.
Il réalisa tout de même qu'il devait retrouver Brodert et sous la pression du danger, il se mit à courir pour le retrouver plus vite, manquant de renverser une des femmes sur son passage.
Il longea les habitations sur le chemin du dépotoir, qui portait d'ailleurs bien son nom, jusqu'aux ruines du vieux phare. perception 2
Pas de trace du vieux Brodert. En revanche, le chemin du dépotoir semblait bien porter son nom. Comme une décharge sauvage, des déchets en tout genre s'accumulaient aux bords des falaises et menaçaient de tomber dans la mère.

Ah, l'entrée du vieux phare est par ici !
Et Hendamar partit en direction du Sud, vers la rue de la Tour, en longeant les ruines du vieux phare. Il finit par trouvé l'ancienne porte.
Mais que fait ce fou de Brodert, dans les ruines, dans son état ?
Bien qu'Hendamar se souciait de l'état de Brodert, son propre état laissait à désirer.vigueur 3
Hendamar vomis à nouveau au pied du vieux phare. Il fallait maintenant retrouver Brodert au plus vite.
Hendamar s'engouffra avec la précaution d'un nain totalement ivre dans les ruines et y vit Brodert, regarder les pierres.

« Que Torag [Hip] nous préserve ! Que faites vous [Beeuuuuurp] donc Brodert ! Revenez ici ! »
Hendamar se précipita vers Brodert.
« Alors mon vieux ... [Eurk], on est pas habitué à la [hip]Boisson ? Il est temps [Deurk] déguerpir. Un géant se dirige vers [hip] nous.
Et puis que [Eurk], faites vous [hip] dans ce vieux [hip] phare [Beuuuuuuuuuuuuuuuurrrrp, beuuuuuuurrrrrrp] en ruine ?  »


  • Acrobatie : 1d20+3 donne [8] + 3 = 11
  • Vigueur : 1d20+6 donne [4] + 6 = 10
  • Vigueur 2 : 1d20+6-5 donne [1] + 6 - 5 = 2
  • Acrobatie : 1d20+3-5 donne [17] + 3 - 5 = 15
  • Perception : 1d20-5 donne [2] - 5 = -3
  • Perception 2 : 1d20-5 donne [13] - 5 = 8
  • Vigueur 3 : 1d20+6-8 donne [7] + 6 - 8 = 5

J'ai construit ce RP en me basant sur les résultats des tests que je faisais au fur et à mesure. J'ai donc édité le contenue beaucoup de fois, pour pouvoir voir les résultats aux jets.

Modifié par un utilisateur jeudi 5 mars 2015 16:14:36(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié Nhayara pour l'utilité de ce message.
Offline Acillatem  
#11 Envoyé le : jeudi 5 mars 2015 16:53:56(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088


11h55 - Vieux phare de Pointesable



Le vent frappait les vieilles pierres de la ruine autant que les vagues contre les rochers en contre-bas.Des nuages au loin annonçaient des jours pluvieux. L’arrivé de l’automne.

Brodert ne fut qu’à moitié surpris de voir Hendamar ivre comme un nain.

Brodert Quink

« Mon jeune ami… savez pourquoi j’étudie sans relâche l’histoire Thassilonnienne ? »Dit-il, la voix vaguement altéré par l’alcool. « Cet empire… autrefois dominant au-delà même de la région
Varisienne…  »
Puis s’asseyant sur une pierre pour se mettre à hauteur du nain. «  J’ai toujours pensé que ce phare était un vestige d’une arme ancienne… tout le monde me prend pour un fou ici quand j’avance cette théorie  » Il regardait la mer à présent. Le vent soufflait de plus en plus fort. « J’ai déchiffré ma première rune.  »

S’en suivit un long silence. Controversé par le vent qui s’infiltrait dans les pierres et les grands trous qui décimaient le vieux phare. Brodert semblait aussi perdu qu’heureux. Il souriait à présent.

« Tant d’années… pour me rendre compte que je faisais fausse route… Non pas que cet endroit ne servait pas d’arme magique il y a deux milles ans mais… je faisais fausse route dans ma compréhension des rares pyroglyphes encore restant. De là à dire que c’est une vertu de l’alcool que de révéler aux sages la signification des symboles ésotériques…  » Il prit alors une pierre, une grosse brique abîmée par le temps mais dont on pouvait distinguer un symbole.





Au même moment. La cloche de la nouvelle cathédrale sonna pour la première fois de sa courte histoire. Au moment même où Brodert expliqua la signification de cette rune ancienne.

« Ika. La Colère. »

Et c'est la fin de ton Intro. Tu n'as plus aucun souvenir après ça jusqu'au lendemain. Rendez-vous ce week-end pour le début de la campagne. N'hésite pas à me faire des retours sur cette intro dans le topic HRP. En attendant n'hésite pas non plus à lire les autres intro ! En espérant que la tienne t'auras plu.

Modifié par un utilisateur jeudi 17 novembre 2016 18:49:02(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
Offline Acillatem  
#12 Envoyé le : vendredi 6 octobre 2017 20:22:09(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
[RP 4.1] Au fond du trou.


Lien vers le dernier post du RP principal

Marnedi 25 Rova - 11h50 -Trou Hurlant

La chute fut rude et longue, au moins vingt-mètre à en juger par le temps qui s'écoula entre son agrandissement magique et l'eau qu'il percuta de plein fouet en bat du trou, une eau qui amorti sa chute et qui était assez haute pour qu'il puisse se relever rapidement et constater trois choses.

La première, le Nain était encore en vie.
La seconde, qu'il avait atterrit dans une grotte scintillante où des oursins, des anémones et d'autres formes de vie aquatique donnant un air vivant aux murs luisants d’humidité. Le plafond de la caverne s’élevait en un dôme naturel, trois mètres au-dessus de la surface de l’eau, d’où s’élevait une cheminée d’un mètre cinquante de large. Ici, l’eau était bien moins agitée qu'à l'extérieur mais loin d’être calme. Une corniche d’un mètre cinquante de large et de quatre mètres cinquante de long se situait juste au dessus du niveau de l’eau, au sud de la grotte.
La troisième, un énorme mammifère avait plongé de la corniche dans l'eau où se tenait debout à présent Hendamar alors que l'eau lui arrivait jusqu'au bas du torse et qu'il devait maintenant luter contre le courant, l'obscurité et sa nouvelle taille pour espérer pouvoir venir à bout de la bête, coûte que coûte.

Tu vois dans le noir mais la créature tourne autour de toi, prête à attaquer. Tu peux perdre un tour à faire un jet de natation ET d'escalade dont je me réserve le DD (qui se précisera de plus en plus si tu échoues) pour grimper sur la corniche, laissant à la créature une AO. Sinon tu peux attaquer dans l'eau avec un malus de -5 (pour le moment, ce malus baissera si tu échoues, question d'expérience au combat). N'oublie pas tes dégâts de chute qui ont été amorti par ta taille, ton armure, l'eau tout ça.

Perception DD15


Intelligence DD13





Chapitre 1 - Combat n°13


Au fond du trou.



Agrandissement Hendamar :Ce sort fait grossir la créature humanoïde affectée instantanément, doublant sa taille et multipliant son poids par huit. Sa catégorie de taille augmente alors d’un cran. La cible reçoit un bonus de taille de +2 en Force, un malus de taille de -2 en Dextérité (1 minimum), et un malus de -1 aux jets d’attaque et à la CA du fait de sa nouvelle taille. Une créature humanoïde de taille G affiche un espace occupé et une allonge naturelle de 3 m. Par contre, la vitesse de déplacement du sujet n’est pas modifiée par le sort.

Round 1 :

  • Dégâts de chute : 2d6 donne [5] = 5


Ont joué

Doivent jouer
Hendamar


En attente
Créature inconnue

Modifié par un utilisateur vendredi 6 octobre 2017 20:32:45(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
Offline Nhayara  
#13 Envoyé le : samedi 7 octobre 2017 19:54:56(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture Normale
CA 20/11/17

29 / 38

Hendamar n'avait pas eut le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait. Était-ce une magie de l'ennemi ? Ou une tentative peut fructueuse de la sorcière pour l'aider qui avait mal tourné ?
Il comprenait au moins cela. Il était tombé ici et la créature qui terrifiait les gobelins venait pour lui.

Mais il était plus grand, plus fort ... Il savait pertinemment qu'il ne pouvait pas s'échapper. Une seule solution : faire comprendre à la créature qu'il n'était pas une proie à sa portée.

En un instant, il comprit le mouvement de l'eau. En un instant, il défia la créature qui s'était jeté dans l'eau. Il n'était pas question de finir en repas ici, aujourd'hui. En ce moment, il était la force incarnée. Pour l'instant, il fallait montrer qu'il n'était pas un casse croute et appeurer la créature.

Spontanément, il prit la posture la plus menaçante possible et frappa devant la créature le plus fort possible en criant un crie de guerre nain, adapté à sa façon et cela à l'aide de sa voie amplifiée par sa grande taille.
« Engin dauði án þess að berjast, rétt til hjartans. »
Message secret pour Acillatem :
...

Ce coup avait aussi pour objectif d'ajuster ses facultés à frapper dans l'eau.

  • Force : 1d20+3 donne [9] + 3 = 12

Défi sur la créature, Hendamar ne la frappe pas, mais frappe devant elle en essayant d'être le plus menaçant possible et de crier le plus fort possible.

Modifié par un utilisateur samedi 7 octobre 2017 19:56:12(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Acillatem  
#14 Envoyé le : samedi 7 octobre 2017 21:31:39(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Si Hendamar ignorait à quoi il avait affaire, il était clair qu'il s'agissait d'un Bunyip. Une créature à la fourrure brune, hybride le plus souvent à la tête de phoque et au corps de requin, comme l'était celui-ci dont le Nain voyait l'Aileron dépasser de l'eau et lui tourner autour.

Ce dernier semblait en effet hésitait à s'attaquer au "Nain géant" en armure lourde. Il semblait plus être habitué aux frêles gobelins qu'à ce repas forcément inattendu et coriace. Il tournait autour d'Hendamar, restant à distance et sortant la tête par moment pour juger son adversaire, dévoilant ses yeux rouges magiques... ainsi que sa gueule pleine de dent longue et acéré.

Il répondit au cri du Nain par un rugissement surnaturelle et bien trop puissant pour n'être que l'oeuvre d'un simple animal sauvage. Le cri résonna dans la caverne et remonta jusqu'à la surface. C'était un bruit terriblement effrayant, Hendamar se demandant si il ne vivait pas les dernières heures de sa vie, au fin fond d'une grotte humide et seul, dévoré par une créature aussi cruelle qu'effrayante.




Chapitre 1 - Combat n°13


Au fond du trou.



Agrandissement Hendamar :Ce sort fait grossir la créature humanoïde affectée instantanément, doublant sa taille et multipliant son poids par huit. Sa catégorie de taille augmente alors d’un cran. La cible reçoit un bonus de taille de +2 en Force, un malus de taille de -2 en Dextérité (1 minimum), et un malus de -1 aux jets d’attaque et à la CA du fait de sa nouvelle taille. Une créature humanoïde de taille G affiche un espace occupé et une allonge naturelle de 3 m. Par contre, la vitesse de déplacement du sujet n’est pas modifiée par le sort.

Rugissement : Le bunyip peut émettre un rugissement horrible d’une puissance surnaturelle. Lorsqu’un bunyip rugit (une action simple utilisable à volonté), toutes les créatures capables d’entendre, possédant 4 DV ou moins et situées dans une zone de 30 mètres de rayon doivent réussir un jet de Volonté de DD 13 pour ne pas être paniquées pendant 2d4 rounds. Que le jet de sauvegarde réussisse ou non, les créatures situées dans la zone sont immunisées contre le rugissement de ce bunyip pour les 24 heures qui suivent. Il s’agit d’un effet mental de son et de terreur. Le DD du jet de sauvegarde dépend de la Constitution.

Round 2 :


Ont joué

Doivent jouer
Hendamar
Jet de volonté

En attente
Bunyip
Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
Offline Nhayara  
#15 Envoyé le : mercredi 11 octobre 2017 10:48:14(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture Normale
CA 20/11/17

29 / 38


En réaction à son crie de guerre, la créature en face du nain répondit par la même provocation. Il fallait l'avouer, la puissance vocale et la tonalité d'un rugissement naturel était bien plus impressionnante que le crie d'un nain. Hendamar douta pendant une demi seconde de sa capacité à faire face à la créature, puis le doute se transforma très rapidement en certitude ; il fallait fuir. Le nain prit ses jambes à son coup, se dépêtrant tant bien que mal dans le courant pour atteindre la corniche qu'il avait repéré plutôt dans cette semi-obscurité.

Le chevalier avait lâché son marteau dans l'eau pour libérer ses mouvements, ce dernier perdit instantanément sa taille magique et coula aussi sec. Son armure lourde gênait ses mouvements, pour autant, il était impossible de l'enlever. Il essaya ensuite de grimper la paroi, mais son poids et son armure rendait cette tentative infructueuse. Même s'il arrivait à grimper, les 900 kilos du nain rendait toutes les prises fragiles. Pourtant, le nain échappait actuellement à toute forme de logique et tentait le tout pour le tout ...

Offline Acillatem  
#16 Envoyé le : mercredi 11 octobre 2017 20:44:40(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Le prédateur marin avait répondu de la plus belle des manières au cri de guerre Nain. Ce dernier céda à la panique et lâcha son arme qui rétrécit et coula, il recula alors, tentant en vain de monter la corniche sur laquelle le monstre reposait. La créature attaqua alors et ses dents ne purent pénétrer l'épaisse nouvelle armure lourde d'Hendamar, il reprit alors ses rondes menaçante autour du Héro et s'apprêta à attaquer à nouveau alors qu'un gobelin au crâne troué d'une flèche chuta comme un petit caillou lancé d'une falaise et attira l'attention du Bunyip qui avait à présent le choix entre manger un bon repas et s'attaquer à un envahisseur gênant à la peau bien trop dur pour lui.

Pour un soucis de temporalité, on ne va pas trop avancer et attendre que les autre avance au cas où il y a des répercussions de leur combat avec le tien.

La suite ici dans le RP !




Chapitre 1 - Combat n°13


Au fond du trou.



Agrandissement Hendamar :Ce sort fait grossir la créature humanoïde affectée instantanément, doublant sa taille et multipliant son poids par huit. Sa catégorie de taille augmente alors d’un cran. La cible reçoit un bonus de taille de +2 en Force, un malus de taille de -2 en Dextérité (1 minimum), et un malus de -1 aux jets d’attaque et à la CA du fait de sa nouvelle taille. Une créature humanoïde de taille G affiche un espace occupé et une allonge naturelle de 3 m. Par contre, la vitesse de déplacement du sujet n’est pas modifiée par le sort.

Panique : L'expérience de la mort permet à Hendamar de réduire le temps de panique provoqué par le Bunyip et de pouvoir reprendre ses esprits plus rapidement. Il peut faire un jet de sagesse DD20 (dégressif) pour annuler l'effet de panique.

Round 3 :

  • Morsure : 1d20+7 donne [3] + 7 = 10
  • Dégâts : 1d8+1 donne [6] + 1 = 7
  • Saignement potentiel : 1d6 donne [2] = 2


Ont joué

Doivent jouer
Hendamar
Paniqué (4 round)

En attente
Bunyip

Modifié par un utilisateur mercredi 25 octobre 2017 15:05:44(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
Offline Acillatem  
#17 Envoyé le : dimanche 11 mars 2018 16:56:59(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
[RP 4.2]Tourisme mortel
Suite de [RP 4] Chardons et Démon p.13

Lasse d'attendre, Hendamar sortit du peloton et décida de faire course en tête alors que ses compagnons continuaient à élaborer un plan d'attaque pour en finir avec Nualia. Il monta les escaliers aussi vite qu'il le pu et arriva tout d'abord dans une salle de recherche à l'architecture bien différente des salles précédentes mais rien ne lui permit de l'observer.

En effet, ses sens abalourdit par la dure semaine qu'il avait vécu lui avait fait perdre la raison, ou comme on dit dans les cités Naines, « Il a frappé l'caillou. »

Il gambergea autant qu'il gambada, sans se soucier des portes qu'il traversaient, ni des couloirs qu'il empruntaient, aussi amorphe et perdu qu'importante était sa mission.

Il lui fallu un moment avant se relever du coup qu'il venait de prendre, porté par un fléau d'arme lourde de première main.

« Putin mais té qui toi ?! » Cria le Gobelours, seul et bien armé.

Dans la salle où il reprenait ses esprits, une unique lanterne pendait à un crochet sur le mur nord, là où les escaliers descendaient dans la pièce. Plusieurs portes branlantes donnaient sur cette pièce et quelques fourrures de chiens étaient abandonnées dans le coin nord-est.



Perception DD15


Psychologie DD15


  • Jet d'attaque : 1d20+7 donne [13] + 7 = 20
  • Dégâts : 1d10+6 donne [7] + 6 = 13

Modifié par un utilisateur mardi 13 mars 2018 05:26:10(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
thanks 1 utilisateur a remercié Acillatem pour l'utilité de ce message.
Offline Nhayara  
#18 Envoyé le : lundi 12 mars 2018 17:25:18(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture Normale
CA 20/11/17

25 / 38


Le nain ne l'avait pas vu venir et son armure l'avait protégé d'une mort certaine. Ce "gobelin" tenait plus de l'ours que du gobelin. Il ne pourrait pas le battre seul et son état empêchait Hendamar de négocier avec lui ... Quoi qu'une idée lui venait à l'esprit.

« Attends s'te plâit » gobelina Hendamar.
« S'jsuis un gobenain, moitié gobelin, moitié nain. Cfait 2 semaines que je suis les traces d'une elfe qui m'a dérobé un précieux et j'veu lui faire la po. A en jugé par la flèche, t'es tombé sur Shalelu hein ? J'te propose qu'on la cherche tous les deux. Si elle est pas là, il ne reste qu'au sous sol, viens on va la démembrer.  »

Lâcha Hendamar de la façon la plus convainquante qu'il pouvait en espérant que la stupidité du gobelin et sa colère l'empêche de voir à travers la supercherie. Puis Hendamar, faisant fit de la douleur, se mis à courir vers là d'où il venait en prenant garde à ne pas recevoir un nouveau coup de fléau.

Action de retraite + bluff
  • Bluff : 1d20-1 donne [1] - 1 = 0


Edit : Elle est belle Desna Glare Quoi que cela n'est tellement pas convainquant qu'il ne sait même plus le vrai du faux

Modifié par un utilisateur lundi 12 mars 2018 20:54:15(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Nhayara pour l'utilité de ce message.
Offline Acillatem  
#19 Envoyé le : mardi 13 mars 2018 05:38:40(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Le Gobelours s'arrêta net. Ouvrant des yeux ronds.

« Un Gobenain ?! »

Il réfléchit, accoisé par le nain, puis s'excita soudainement, défiant toutes les lois de la raison :

« Un Gobenain ! »

Puis tournant la tête vers l'arrière il cria :

« TOUS AU SOUS-SOL ! »

Des petits pas, beaucoup de petits pas; des armes qui traînent aussi, des rires sadiques, des cris aigus, des paroles profondément débiles et des pleurs nerveux.

Un troupeau de Gobelin dévalait les escaliers, direction le sous-sol, avec Bruthazmus en tête de file.

« MORTS O AILFES !!!!!! »

« Yééééééééééééé »
« Yééééééééééééé »

« Yééééééééééééé »

« Yiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii »
« Yééééééééééééé »

« Yééééééééééééé »

« Yaaaaaaaaaaa »
« Yééééééééééééé »

« Yoooooooooooooo »

« Yééééééééééééé »

Je te laisse faire ton entrée dans le RP principal (après mon post qui va pas tarder), en courant j'imagine... Tu retrouveras tes alliés en D14, tu peux aussi lancer l'initiative.

Message secret pour Nhayara :
...


La suite ici

Modifié par un utilisateur mardi 13 mars 2018 06:18:35(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
Offline Acillatem  
#20 Envoyé le : samedi 4 août 2018 16:46:57(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Transition Chapitre 2 : La nouvelle pierre


Hendamar marchait tranquillement vers le Cerf Blanc pour y retrouver une activité plus habituelle. En avançant, il se demandait bien ce que lui réservait l'avenir.

Alors ? Qu'as-tu prévu de faire en Lamashan ?

Voies personnelles


La voie politique
Jusqu’où ira les aspirations de l’architecte de la grande cathédrale de Pointesable ? Alors que Titus a prit le pouvoir à Pointesable, voilà qu’Hendamar pourrait s’approcher de son ennemis idéologique pour avoir plus d’influence sur son règne; le Nain est rodé aux organisations de guerre, sûr que Titus en sera intéressé.


Voie de la pierre
Les dires de Nualia sont clairs, les géants de Pierre se remettent en mouvement dans l’ombre d’un chef bien plus fort et organisé qu’auparavant, Hendamar se chargera-t-il d’entreprendre un long voyage pour avertir ses sœurs et frères d’arme qu’une guerre nouvelle couve. Sera-t-il seulement pris au sérieux ? La longue route menant à la forteresse Naine sera-t-elle de tout repos ?


Voie du travail
Il est grand temps pour Hendamar de se poser. S’il ne sera pas difficile pour lui de trouver une habitation à Pointesable, trouver un travail demandera au Nain une bonne dose de motivation et des litres l’huile de coude, la Verrerie est à reconstruire et les fortifications de la ville ont un grand besoin de renouvellement plus… fortifié. Hé oh hé oh, on rentre du boulot ?


Voie de l'histoire
L’armure prêtée par Gandéthus est aussi lourde en poids qu’en histoire. Ce grand passionné de chronologie Naine qu’est Hendamar ne peut pas passer à côté de la découverte de l’histoire du Destructeur de Rotule, qui sait, peut-être trouvera-t-il l’emplacement du reste de la panoplie…


Voie de l'alcool
Cela fait un moment qu’Hendamar ne s’est pas prit une belle grosse cuite des familles. Il est peut-être temps de revoir ses priorités et faire honneur à sa race, il ne connaît pas encore toutes les bonnes adresses de la ville et il se pourrait qu’il y fasse des rencontres inattendues.


Voies communes


Voie des catacombes
Impossible de laisser les catacombes sans surveillance, des monstres peuvent toujours y roder ou pire, y prendre place. De nombreux mystères reste encore en suspens et une analyse approfondie et sécurisé pourrait permettre d’en apprendre plus sur le Thassilon. Qui sait, peut-être que certains avantages économique, culturel ou diplomatique pourraient émerger d’un investissement en ce lieu.


Voie du Diable
Belor dit avoir été attaqué par le Diable de Pointesable, la plus grande légende la région. De plus, des rumeurs et parfois des faits morbides commencent à arriver à Pointesable. Si toutes les pièces du puzzle se rassemblent, il est probable qu’un grand danger indépendant du reste plane sur la région.


Voie du complot
Lyrie balança une bombe en informant le groupe de Héro qu’un Haut Juge de Magnimar était corrompu… précaution, discrétion et révélation attendent ceux qui s’y pencheraient de plus près. Prendre de l’avance, avancer ses pions, se mettre en garde contre de futur problème mortel… le grand complot de Magnimar existe bel et bien et son but accompli serait une catastrophe pour la région… mais pas que ?


Voie des gobelins
ces vermines sont toujours bien présentes dans la région, dispersé certe, mais bien vivante et dangereuse, si rien est fait, de nouveaux Héros gobelin apparaîtront, de nouveaux foyers, de nouvelles tribus, de nouveaux problèmes. Mettre un terme à leur prolifération semble utopique, mais est-ce vraiment impossible ? Y-a-t-il d’autre initiative jamais envisagé ?


Voie du chardon
la forteresse est maintenant déserte et tout n’y a pas encore été exploré. Surtout, Malfeshnekor rôde quelque part dans la région, à moins qu’il soit partit définitivement, dans tout les cas, il faut y retourner. Il faut que les Héros retrouve Daviren ! Il n’est jamais rentré !

Modifié par un utilisateur vendredi 10 août 2018 19:36:53(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
thanks 1 utilisateur a remercié Acillatem pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
3 Pages123>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET