La dernière carte du cartomancien (Partie 4)

Cette mini-série en 5 parties présente plusieurs cartes magiques au gré des aventures de Lan Su'Vavock et Kai Geyser, deux érudits qui remontent la piste des indices laissés par un ancien cartographe légendaire, par Michael Kortes (également auteur des rubriques "Ask a Shoanti" dans Wayfinder). Liens vers la Partie 1Partie 2Partie 3Partie 5.


La porte de l'ancienne salle émit un grincement de protestation mais l'explosion la fit s'ouvrir.

« Ils disaient donc la vérité. »

« À propos de quoi, Lan ? »

« En fin de compte, l'alchimie, ce n'est rien d'autre que des adultes jouant à faire exploser des trucs. »

« Ce n'est que trop vrai, j'en ai bien peur. » Malgré tout, Kai était assez satisfait de sa concoction, une méthode brutale mais efficace pour éviter la serrure de la chambre au trésor du Cartomancien.

Lorsque la poussière fut enfin retombée, les sages firent quelques pas à l'intérieur de la chambre de métal. Cela faisait maintenant plusieurs mois que les deux compères avaient finalement déchiffré la carte de fumée et ici, enfin, se trouvait le fruit de leur travail : la carte suivante, qui pendait au mur du fond de la salle, en pleine vue.

« Incroyable ! » dit Kai alors que les deux sages avalaient avidement du regard les détails de la carte peinte à la main. « Cette carte mène vers la Baie de Casparan. »

« Tu connais l'endroit alors ? »

« Connais ? » Kai répondit en traçant du bout des doigts les lignes dessinées sur la toile ancienne. « C'est là que j'ai grandi ! »

« Ca pour une coïncidence ! »

« Et là, regarde, la carte nous mène vers une caverne cachée sur la plage et à moitié submergée. »

Sur ce, Lan cessa d'examiner la carte et se tourna soudainement vers Kai. Kai, qui n'avait pas remarqué le mouvement d'alerte de Lan continua : « Mais je sais exactement où c'est, Su'Vavock. Juste là. » dit-il en désignant un point sur la carte. « Je pourrai nous y conduire facilement : c'était là que je me cachais quand j'étais un enfant. À cet endroit-là exactement. Ce que j'ai pu faire comme bêtises là-bas ! »

« Tout comme moi, » murmura Lan.

« Impossible, » répliqua Kai. « Je me souviendrais de toi. J'y étais tous les étés avec mes potes et tu n'étais pas là. » Kai réfléchit à la chose pendant un moment, mais il trouva rapidement la solution. « Bien sûr, tu as combien d'années de plus que moi ? Tu as sans doute cessé d'aller là-bas avant que je ne me mette à y aller. »

« Mais, Kai, j'ai toujours cru que tu avais grandi au Halfshire. »

« C'est le cas. »

« Mais la Baie de Casparan se trouve pratiquement de l'autre côté du Grand Anneau ! »

« Eh bien, je suppose que j'ai dû déménager au Halfshire plus tard, même si j'ai l'impression d'y être né. »

« Je crois que c'est le cas, Kai. Et je vais te dire quelque chose d'encore plus bizarre. »

« Je t'écoute. »

« Moi aussi, je me souviens de m'être amusé dans cette même grotte cachée sur la plage quand j'étais jeune. »

« Comme je viens de le dire, c'est étonnant que nous ayons joué tous les deux au même endroit quand nous étions enfants. Et, en plus, nous ne nous sommes rencontrés que plusieurs décennies plus tard. »

« C'est vrai, mais tu ne comprends pas ce que je veux dire. Je pense que je te l'ai déjà dit avant : j'ai souffert de la fièvre de Forthan pendant toute ma jeunesse. »

« C'est tragique, naturellement, mais que veux-tu dire ? »

« J'étais invalide. Je n'aurais jamais pu aller m'amuser où que ce soit quand j'étais un enfant, et encore moins dans une grotte à moitié inondée ! »

« Eh bien, il va falloir que tu remettes tes souvenirs en ordre alors, Lan, » dit Kai tout en détachant lentement la carte du mur. « Parce que nous partons vers Casparan ! »

« Mais mon histoire est ton histoire Kai, ne vois-tu pas ? Il y a quelque chose d'absolument pas normal ici. Écoute : je pense que tu n'as jamais été là-bas. »

« Jamais, Lan ? C'est là que j'ai arraché mon premier baiser ! »

Sur ce, Lan afficha un large sourire, soudainement amusé. « Vraiment, Kai ? J'ai dû mal à t'imaginer embrassant une fille. »

« J'ai dit que j'avais arraché mon premier baiser. »

« C'est exact. »

« Rie autant que tu veux, Su'Vavock, mais je pense que j'ai une théorie. » Kai commença à dérouler lentement la carte. « Franchement, je m'étonne de ne pas y avoir pensé plus tôt. »

« D'accord. »

« Je n'ai jamais connu mon père : j'ai été élevé par mon oncle. »

« Oh par pitié. » Lan cacha sa tête dans ses mains. Il était tout à coup très embarrassé pour son compagnon, mais il le laissa continuer.

« Et si mon oncle était un membre secret de l'ancienne Société Géo-Arcana ? »

« Ah, je vois. Maintenant, ton oncle est l'un des célèbres étudiants du Cartomancien mais tu ne t'en es jamais rendu compte avant de le réaliser soudainement aujourd'hui. »

Kai ignora le scepticisme de Su'Vavock et continua à rassembler les morceaux du puzzle. « Les signes ont toujours été là. Et si mon oncle Devron m'avait emmené exprès à la Baie de Casparan quand j'étais enfant, pour que je connaisse l'endroit comme la paume de ma main, de sorte que, quand ce jour arriverait enfin, je pourrais accomplir… »

Lan se mit soudainement à parler en même temps que Kai, les deux prononçant exactement les mêmes mots, « …cette tâche essentielle qui est mon destin : revenir à la Baie de Casparan pour trouver la carte suivante. »

Kai s'arrêta net.

« J'ai exactement la même impression, Kai," » expliqua Lan. « Je ne sais pas comment l'expliquer, mais réfléchis-y. Rien de ceci n'est réel. Ce sentiment euphorique de destinée… tout cela est un mensonge. Je ne pense pas non plus qu'un de nous deux ait même entendu parler de la Baie de Casparan avant de rentrer dans cette salle il y a de cela une minute. »

« Non… tu as tort. »

« Non, je n'ai pas tort. Nos souvenirs sont désormais la carte. Cette toile que tu tiens est inutile sans eux, j'en mettrais ma main à couper. »

Kai déroula la carte à nouveau et se mit à l'étudier encore. Il dut admettre que les détails étaient extrêmement simplistes. Quelqu'un qui n'a jamais été à la Baie de Casparan pourrait-il même reconnaître les plages ? « Sacrebleu ! Tu dis que le Cartomancien a manipulé ma tête ? »

« Ainsi que la mienne. »

« Mais tu sembles être capable de contrer cet effet… ces souvenirs sont si réels. Je te jure que je connais chacun des galets qui se trouvent sur cette plage, beaucoup mieux que… d'où as-tu dit que je venais ? »

« Halfshire, Kai ! Tu viens du Halfshire. tu as étudié à Saint Lévronies, tu as obtenu ton diplôme avec les plus grands honneurs en linguistique et en mathématiques dans l'Ordre de la Flasque d'Argent. »

« Oui, de ça je m'en souviens, » dit Kai avec un sourire de fierté. Puis il ajouta, soudainement troublé, « je m'en souviens pour l'instant du moins… »

Su'Vavock garda le silence pendant qu'il étudiait les dérangeantes implications des dernières pensées de Kai. Mais Geyser décida de dire ses craintes à haute voix. « Ces souvenirs de la Baie de Casparan, penses-tu qu'ils vont continuer à remplacer tout ce qui se trouve dans ma tête ? »

« Nos têtes, Kai. Je peux le sentir aussi. Mais non, j'ai une théorie. »

« Laquelle ? »

« De ce que je connais du Cartomancien, et je pense en savoir assez même si, au contraire de toi, mon oncle n'était pas un membre secret de la Société Géo-Arcana… »

Kai fit une moue blessée suite à la pique superflue.

« … eh bien, l'effet devrait s'estomper dès que nous atteindrons la Baie de Casparan. Une fois que nous aurons la carte suivante, le Cartomancien nous libérera de cet enchantement. »

« Nous ferions mieux de nous hâter, Maître Su'Vavock, » répondit Kai en souriant tout à coup. « Je ne peux pas supporter l'idée que j'aurai bientôt passé toute ma jeunesse dans la même caverne inondée que toi. »

« Direction la Baie de Casparan alors ! »

« J'adore cette plage. T'ai-je déjà dit que c'est là que j'ai appris à nager ? L'eau était si parfaite. »

« Moi aussi, Kai » soupira Lan. « Moi aussi. Allez, prends bien soin de ranger cette carte pour que personne d'autre ne la lise. La dernière chose dont nous avons besoin, c'est d'une autre personne qui croit que c'est sa destinée de trouver cette baie cachée. »

Sur ce, Kai tendit la main pour arrêter Lan.

« Attends une seconde. »

« Oui ? »

« Maintenant que tu le dis, je ne pense pas que la carte ait été le déclencheur. »

« Quoi ? »

« Je pense que mes souvenirs de la Baie de Casparan ont commencé à envahir mon esprit dès que j'ai mis un pied dans cette salle, avant même de voir la carte. »

« C'est possible, je ne m'en souviens pas, » répondit Su'Vavock en réfléchissant. « Je pense que j'ai vu la carte dès que je suis entré. C'était la première chose que j'ai vue, pour sûr. Non, attends, je pense que tu pourrais avoir raison en fait. »

« Eh bien, réfléchis-y, Lan. Si j'ai raison, toute personne qui nous suivrait et entrerait dans la salle… »

« Notre mystérieuse ombre ! » lança Lan. « Il saura exactement où nous allons et comment s'y rendre, même sans la carte ! »

« Ou même y arriver avant nous, » ajouta Kai. Il parlait sur un ton sévère. « Je n'aurais jamais dû faire exploser la porte. Maintenant, nous ne pouvons pas la refermer. »

« Par les dieux ! » pesta Lan. « S'il arrive avant nous à la prochaine carte, notre expédition échouera à coup sûr. »

« Nous avons besoin de chevaux ! Non, nous avons besoin d'un navire rapide. »

« Ce que nous devons faire, c'est cacher l'entrée de la salle du mieux que nous le puissions puis partir. Le plus vite possible ! »


Pièce de la carte à mémoire implantée
FP 6
  • Type magique ; Perception DD 30 ; Sabotage DD 30
  • Déclencheur proximité (alarme) ; Remise à zéro automatique
    Effet
  • Une fois déclenchée, le piège implante discrètement dans l'esprit de la cible toute une série de souvenirs d'enfance entièrement faux mais garnis de détails très fins. Ces souvenirs donnent à la cible la capacité de localiser sans erreur une destination unique (Volonté DD 22 évite). Tous ceux qui échouent au jet de sauvegarde peuvent constater peu à peu les incohérences entre les faux souvenirs d'enfance et les souvenirs vrais qui coexistent (Psychologie DD 25), ce qui permet alors à la cible de faire la distinction entre les deux ensembles de souvenirs. Tous ceux qui ratent à la fois leur jet de Volonté et le test de Psychologie inventent tout simplement toute une série d'événements permettant de réconcilier les souvenirs en opposition et donnant toujours la priorité aux faux souvenirs. Une fois que la cible atteint la destination suggérée par les faux souvenirs, ces deniers disparaissent peu à peu et l'effet du piège disparaît.



Cet article provient du blog Monsters & Magic de Kobold Quarterly et est repris ici en français avec la permission des ayants droit. Vous pouvez lire l'article original en anglais, tel qu'écrit par Michael Kortes sur The Last Map of the Cartomancer (Part 4 of 5)]. Apprenez-en plus sur les livres et magazines Kobold Quarterly dans l'échoppe KQ. KQ incite ses lecteurs à devenir des concepteurs : participez à un projet Open Design en tant que patron et concevez un supplément ou une aventure avec nous. Kobold Quarterly, le logo Kobold Quarterly, Open Design et le blog Monsters & Magic sont des marques déposées de Open Design LLC. Cet article est la propriété intellectuelle © 2008 de son auteur. Tous droits réservés.

This article originally appeared on Kobold Quarterly, Monsters & Magic Blog, and is reprinted here in French with permission. You can read the original English-language article by Michael Kortes at The Last Map of the Cartomancer (Part 4 of 5), and check out Kobold Quarterly books and magazines in the KQ Store. KQ encourages readers to become designers; become an Open Design patron and design a game supplement or adventure with us. Kobold Quarterly, the Kobold Quarterly logo, Open Design, and Monsters & Magic Blog are trademarks of Open Design LLC. This article is copyright © 2008 by its original author. All rights reserved.