Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

35 Pages«<333435
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline poulosis  
#681 Envoyé le : lundi 5 avril 2021 12:49:46(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,200
Localisation : Nantes

Oradin
Sorts Ora niv1 : 4/4
Sorts Pal : 1/0
Châtiment : 3/3
Impo. 6d6 : 8/8
Pacte +1 : 1/1
CA 22/11/21 (+4 vs géant)

90 / 90

Découvrir que l’œuf était enveloppé d’une aura sainte avait relaxé son visage. Les rides creusées sur son front, conséquence de la concentration avec laquelle il avait examiné la paroi et tenté de percer son mystère, s’étaient effacées comme par magie. Un sourire béat ornait ses lèvres, masqué par sa barbe imposante. Il avait l’impression d’être plongé, mot de circonstance, dans l’un de ses fantasmes secrets que l’on n’avouerait à personne, pas même sous la torture.

Il se baignait dans une barrique de bière. Ses doigts boudinés agitaient le sombre liquide d’un mouvement lascif. Ces remous d’une part accentuaient brièvement le délicat fumet de l’orge qu’il affectionnait tant, saupoudré de pointes chocolatées (bonnes Pâques !), mais en outre alimentaient aussi la mousse dense en surface. La texture de cette dernière était onctueuse et sa couleur écrue masquait le rouille veiné de fauve de son abondante pilosité. Le flux des bulles chatouillait ses pieds en se glissant délicieusement entre les orteils. Et que dire de celui qui remontait depuis le bas du dos jusqu’à sa nuque large et musclée ou encore, plus avant, entre ses cuisses légèrement remontées … Il poussa un soupir imaginaire de contentement. Rââââ… rien de tel qu’un bain moussant !

Au moment précis où sa main nue touchait la paroi, Fredrigo l’extirpa de sa torpeur naissante en criant à tous sa science. Il tourna la tête, le visage toujours empreint de son air réjoui, et roula des yeux qui exprimait un léger reproche adouci par un amusement évident. Il leva langoureusement l’autre main devant sa bouche, pour lui intimer le silence.

En cours : Résistance énergie froid 10

Modifié par un utilisateur mardi 6 avril 2021 14:31:49(UTC)  | Raison: raz compteur imposition des mains annulées

Offline Uktar  
#682 Envoyé le : lundi 5 avril 2021 22:13:50(UTC)
Uktar
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 4,329
Localisation : Codognan(30)

78 / 78

Explosion: 8/8
Foudre: 8/8
Sorts niv 0: 4/4
Sorts niv 1: 7/7
Sorts niv 2: 4/5
Sorts niv 3 : 5/5
Sorts niv 4 : 3/4
Forme animal: 4/4
CA : 15-> 18

Zaël, merci mon ami!!
Ferrèol parfois les yeux dans le vide, même s'il fixait tour à tour ses compagnons et l'objet tombé du ciel, parfois concentré sur la paroi, eu comme un sursaut pour attraper la main du nain. « Attends! »
Puis il la posa sur son avant bras pour qu'il lui saisisse, « Donnez vous la main! » Il regardait toujours la surface qu'il s'était persuader de franchir.
Après une grosse inspiration, il lâcha, « Moi Ferrèol, du village de Kelghür, élève de Saxifrag, fervant défenseur de la nature suivant les préceptes de la foie verte, mais également descendant spirituel des héros de la Main Blanche et mes compagnons, il nous faut passer pour détruire le mal qui arrive, Morggedhon est de retour! Un prédateur des ombres va venir!  ».
Le druide, qui n'avait plus respiré tout au long de sa tirade, fit un pas vers l'avant pour passer à travers la surface que personne n'avait franchi depuis des décennies.



Modifié par un utilisateur lundi 5 avril 2021 22:16:54(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline mdadd  
#683 Envoyé le : mardi 6 avril 2021 19:03:00(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)
andis qu’Oradin rêvait tout debout d’un bain moussant au houblon, plongé dans une sorte de béatitude douce heureuse, Frédrigo le faisait sursauter en parlant à haute voix de ses trouvailles, très haute voix qui faisait écho dans la caverne de glace d'ailleurs. Puis Ferrèol prit les choses en mains. Tandis que le Serviteur d’Abadar avait retiré son gant d’acier pour poser la main sur la paroi de glace qui les séparait de la chose-œuf en métal scintillant, le druide proclama devant elle en se présentant puis il incita les autres à se mettre en file indienne tout en se tenant la main, tandis qu’il avait écarté celle d’Oradin pour la poser sur son avant-bras. Cette fois c’était lui le guide, au grand dam d’Asger sans doute et si ce dernier n’aura aucune difficulté à donner la main, Spectre aura quant à lui un peu plus de mal…

Quoi qu’il en soit, Oradin avait déjà touché la paroi de glace sans que rien de fâcheux ou de catastrophique ne se produise, bien au contraire. C’était sans doute ce contact qui l’avait plongé dans cette rêverie éveillée, puis il était resté le sourire aux lèvres, ce qui devait à peine se voir derrière l’épaisse pilosité rousse qui lui mangeait le visage, que ce soit avec la barbe ou les cheveux. Le domaine des rêves était sans conteste celui de Desna et il avait eu l’impression que la déesse elle-même lui accordait ce bref instant de paix. La paroi n’était pas glacée, contrairement à ce qu’il s’attendait, ce qui apporta sans doute de nouvelles questions.

Le temps de chercher des réponses, Ferrèol avait à son tour agi et une fois qu’il eut écarté la main d’Oradin il avança d’un pas vers la paroi. D’aucun se serait attendu à se la manger en pleine poire, mais le druide semblait confiant. Et il avait bien raison ! Au moment où il entra en contact avec elle, plusieurs phénomènes se produisirent simultanément. Tout d’abords, la paroi semblait avoir littéralement changé de consistance. Elle était devenu vaporeuse et Ferrèol n’eut aucune difficulté à y pénétrer, se retrouvant complètement enveloppé dedans et disparaissant à la vue de tout observateur extérieur distant de plus d’un pas. Oradin qui était à son contact distinguait à peine sa silhouette et s’il n’était pas en contact avec lui, alors nul doute qu’il l’aurait perdu de vue. Se tenir par la main était en conséquence une très bonne idée…

Les autres phénomènes émanèrent du gros œuf métallique scintillant. Le pailletage de platine se mit à luire et une multitude de rays se propagèrent tout autour, brillant tel un soleil, tandis qu’un rectangle se dessinait sur toute la hauteur et une fois terminé, il se scinda en deux pour s’ouvrir en deux parties. La partie basse pivota vers le sol pour laisser apparaître une rampe d’accès tandis que la partie haute pivota vers le haut pour former une sorte de marquise. Le tout ouvrant ainsi une porte vers l’intérieur de l’objet, intérieur dont on ne voyait pour le moment pas grand-chose, hormis l’impression que cela s’ouvrait vers le ciel nocturne étoilé et que ces étoiles scintillaient ou plutôt palpitaient comme le faisait le pailletage de platine du métal dont il était composé. Une fumée blanche s’était échappée de l'œuf au moment de l’ouverture et enveloppait l'espace tout autour délimité par la paroi de glace, paroi dans laquelle Ferrèol était rentré et qui était devenue complètement immatériel d’un seul coup, même si le druide avait la sensation que l’air autour de lui était beaucoup plus dense et semblait presque palpable.

Une porte était donc apparue et s'était ouverte, le gros œuf semblait donc être un passage vers le ciel nocturne en passant à travers ce nuage laiteux étrange… Fallait-il continuer et tous s’y engouffrer ?
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline Uktar  
#684 Envoyé le : jeudi 8 avril 2021 08:44:26(UTC)
Uktar
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 4,329
Localisation : Codognan(30)

78 / 78

Explosion: 8/8
Foudre: 8/8
Sorts niv 0: 4/4
Sorts niv 1: 7/7
Sorts niv 2: 4/5
Sorts niv 3 : 5/5
Sorts niv 4 : 3/4
Forme animal: 4/4
CA : 15-> 18

Voilà la porte!
Ainsi, ils allaient franchir un probable autre univers? Il s'était retourné pour voir si tout le monde était bien avec lui, et d'un signe du doigt fit mine de garder le silence.
Ferrèol ne savait pas trop vers ou allait les mener ce passage? Probablement d’où venait, l'péchou!!
D'un pas assez sur il continua pour franchir le seuil de cette porte, pour se retourner et vérifier que tous le passerait sans difficulté.
Il aurait aimer vérifier si le dôme infranchissable s'était reformé.




Offline Silenttimo  
#685 Envoyé le : jeudi 8 avril 2021 09:45:07(UTC)
Silenttimo
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/01/2010(UTC)
Messages : 2,975
Localisation : 92 (Hts de Seine)

66 / 66

rayon acide : 9/9
Sorts niv 1 : 8/8
Sorts niv 2: 8/8
Sorts niv 3: 6/6
Sorts niv 4: 4/4
CA:15 / cont 14 / surp 12




Fredrigo avait attendu de voir ce qui allait se passer, et Ferrèol donna l'impression d'avoir une inspiration quasi-divine en accomplissant le pas qui le menait à travers un portail.

Il n'en tendait pas bien, mais le signe clair de l'index ne pouvait pas tromper : Ferrèol les invitait à le suivre.

Du coup, Fredrigo, les sens (sauf l'ouïe) en éveil pour vivre une expérience nouvelle, prit le chemin que le druide venait d'emprunter, et passa également cet étonnant seuil qui était apparu.

Et puis à leur suite allaient arriver des nuées de créatures, et il préférait un passage vers l'inconnu plutôt que les coups de massue et de griffes !
JE SUIS CHARLIE
Fan de Greyhawk, paladin de Mayaheine
- Paladin/marshal niv 19 (PF) dans "savage tide".
Fan de cinéma muet
"Lubitsch trône au firmament de mon panthéon du cinéma"
Une partie de ma collection Ici
Offline poulosis  
#686 Envoyé le : jeudi 8 avril 2021 21:35:09(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,200
Localisation : Nantes

Oradin
Sorts Ora niv1 : 4/4
Sorts Pal : 1/0
Châtiment : 3/3
Impo. 6d6 : 8/8
Pacte +1 : 1/1
CA 22/11/21 (+4 vs géant)

90 / 90

Oradin s’était fait griller la politesse. Mais avec quelle classe ! Décidément, cet être protéiforme ne se lassait jamais de le surprendre. Il semblait si sûr de lui, à cet instant. Comme s’il avait reçu une révélation divine. À qui parlait-il, du reste ? À l’œuf ? Un esprit ? Un dieu ? Il haussa les épaules.

« Il y a des étoiles dans un ciel nocturne, c’est bon signe. Desna n’est jamais bien loin, sur le chemin de notre quête. Nous ne sommes pas encore arrivés en enfer, en tout cas, mais cette porte peut nous y conduire. »

Il sourit aux autres puis s’avança à la suite de Ferréol, s’enfonçant à son tour dans la … quoi ? Une machinerie qui s’enfoncerait au centre de la terre ? Ou un œuf volant, comme le chariot il n'y avait pas si longtemps ? Il n’était pas devin. Mais il avait un devoir. Il verrait bien.

En cours : Résistance énergie froid 10
Offline nauron  
#687 Envoyé le : jeudi 8 avril 2021 22:37:42(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Florentia
Alchimiste 8
Bombes:11/14
DEF : 19/15/14
Etat

en plein dilemme

62 / 62


La situation était horrible pour Florentia, d'un côté il y avait cet œuf qui ne venait pas de ce monde qui pouvait correspondre au fameux Alkaest dont lui avait parlé la reine des elfes, potentiellement une partie du graal des alchimistes et donc son graal à elle, elle voulait l'étudier, le toucher, en limer une partie afin de découvrir ses particularités, d'en couper un morceau et le mettre dans son sac pour l'étudier plus tard, et tenter de fabriquer sa fameuse pierre. Et de l'autre côté, cette pierre s'était ouverte après que Férreol lui ai parlé ou en ai suffisamment approché, qu'importe, et son ouverture menait vers ce qui semblait être un autre monde ou même plan ou elle ne savait quoi.

Donc l'équation disait qu'ils étaient poursuivit par des monstres qu'ils devaient passer par cette porte afin d'arriver au pilier du ciel mais cette porte pouvait-elle marcher avec un bout en moins? Mais la reverraient-ils seulement après, au retour, s'il y en a un? Y en avait-il d'autres de l'autre côté ses amis seraient-ils coincé de l'autre côté si elle en enlevait un bout après leur passage, ce qui permettrait aux râleurs de ne pas voir ce qu'elle faisait? Décidemment elle ne savait pas quoi faire...

Puis la curiosité de découvrir ce qu'il y avait au delà finit par l'emporter. Elle regarda l'œuf de plus près, le considérant presque comme un être vivant capable par son propre arbitre de s'ouvrir et de se fermer et s'y engouffra à son tour.
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Kali  
#688 Envoyé le : samedi 10 avril 2021 15:46:35(UTC)
Kali
Rang : Nouveau
Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Asger
Rodeur 8

88 / 88


Asger chargea non sans mal Spectre sur son épaule. Le bougre se débattit, il y avait un minimum de respect à avoir envers un alpha, non mais! Etre porté ainsi tel un louveteau à peine sortie du ventre de sa mère! Non! Pire! Comme.... comme un sac de pommes de terre!!!

«  Chuutttt! Spectre! Je ne veux pas te perdre à travers cette "porte" ni te laisser derrière. Supporte. Juste un instant. »

La voix grave et autoritaire d'Asger calma le grand loup qui accepta de prendre son mal en patience. Puis le rôdeur attrapa une des mains qui se tendait vers lui.
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline mdadd  
#689 Envoyé le : samedi 10 avril 2021 19:36:57(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)
ur l’invitation de Ferrèol, un à un les aventuriers entrèrent dans la paroi de glace devenue immatérielle et brumeuse. Pendant un bref instant, il n’y eut que le contact physique avec son prédécesseur et les étoiles scintillantes ou clignotantes qui permettaient de garder un lien avec la réalité. Mais chacun eut réellement l’impression de se couper du monde réel et de flotter dans le vide, sons, odeurs, tout avait disparu dans cette brume blanche aseptisée même le sol semblait avoir disparu. Puis un à un ils entrèrent dans l’œuf, franchissant le seuil et s’engageant dans un couloir aux parois métalliques pailletées de platine luminescent qui semblait jalonner le passage de section globalement ovale avec toutefois un sol plan et qui menait vers un large espace pouvant tous les accueillir et dans lequel chacun voyait ce que son imagination avait envie de voir et appréciait le plus comme étant un lieu de repos, de plaisir et de rêves.

Oradin pouvait par exemple se baigner dans une piscine de bière tiède brune et moussante entourée de trésors somptueux dignes de ceux contenus dans le Grand Coffre. Ferrèol pouvait se ressourcer dans une forêt si antique que tout était recouvert de mousse. Des lucioles voletaient ci et là dans une myriade de points lumineux qui venaient éclairer et révéler des merveilles florales, végétales et animales dans un monde de paix. Frédrigo était dans un immense lit somptueux au milieu de draps en soie et de fourrures et bien-sûr les plus belles femmes de Magnimar qui venaient une à une ou plusieurs à la fois selon les envies du Charmeur de ces Dames. Florentia était plongée dans une expérience extraordinaire dans un tout aussi extraordinaire laboratoire d’alchimie. Elle sentait qu’elle aboutissait de toute une vie de recherches et ce grimoire de formule contenait enfin la formule qu’elle avait si longtemps attendue. Asger était dans un monde de glace, courant et chassant quelques créatures fantastiques comme des ours blancs géants à dix pattes, en compagnie d’une chasseresse aux oreilles pointues qu’il connaissait bien et encouragé par les Jrass montés sur leurs Rhinos à fourrure tandis que Spectre courrait avec sa meute, lui aussi sur les vastes étendues de la Mer de Glace à rabattre le gibier vers Asger et ses comparses chasseurs.

Il y avait là de quoi manger, boire, se reposer dans des sortes de confortables sièges semi-allongés et tout simplement se laisser emporter et rêver le temps du voyage… Une fois tout le monde à l’intérieur, Ferrèol entra à son tour et referma la porte en tirant sur les poignées prévues à cet effet. L’œuf se referma et tout le monde prit place. Malgré le décor propre à chacun, il y avait une chose que tout le monde pouvait voir de façon commune : on voyait à l’extérieur et hormis le ciel nocturne, on voyait la caverne dans laquelle ils se trouvaient quelques minutes avant. Puis un puissant vrombissement se fit entendre, la surface de l’œuf s’illumina d’une vive couleur argentée et tous ressentit une sensation d’écrasement tandis que l’engin prenait de l’altitude après avoir défoncé le plafond de la caverne. Ils purent voir le plateau extérieur que les Trolls des Glaces à leur poursuite avaient envahi. Ils étaient au milieu des cadavres de goules et approchaient toutes griffes en avant tendant leur bras vers le ciel, impuissants et frustrés. Puis très vite ils prirent de la vitesse et bientôt ils ne furent qu’entourés du ciel nocturne, dans le silence et tous purent se laisser bercer par leurs rêves qui ne tardèrent pas à les submerger… Une nuit sans rêves est une nuit perdue…

Quels que soient leurs rêves, la dominance étaient les étoiles formant des constellations, des formes bien connues des astrologues et des voyants mais aussi ce regard que beaucoup connaissaient et les avaient guidés, aidés, protégés à plusieurs moments de leur vie. Il était toujours là et semblait encore une fois protecteur et bienveillant. Puis le ciel se nuança de couleurs mauves et pourpres, les étoiles s’éteignirent les unes après les autres et l’astre solaire commença à darder ses rayons, chacun sortant de ses rêves en douceur avec la sensation d’être entièrement reposé et guéri de toutes blessures quelles qu’elles soient. Desna les avait accompagnés durant tout le voyage et désormais Sarenrae venait les accueillir à leur arrivée. L’œuf semblait s’être immobilisé et la « porte » s’ouvrit sur une terre qu’aucun d’eux ne connaissait. Il y avait là une vaste prairie à l’herbe dense et riche, derrière une belle forêt étagée puis des montagnes à la roche calcaire blanche. Le ciel bleu sans nage ne tarda pas à remplacer la nuit et une jeune femme les attendait dehors. Elle était jeune, magnifique, les cheveux courts noirs coupés au carré maintenus en ordre par un bandeau richement orné, la peau mate, les yeux d’une profondeur et d’un bleu azur extraordinaire. Elle était revêtue d’une robe sacerdotale couleur ivoire et brodée d’or et d’argent par-dessus laquelle elle portait une cotte de fines mailles aux reflets argentés et dorés, un cimeterre battait son flanc et un écu était passé en bandoulière dans son dos. Elle arborait ostensiblement le symbole de sa déesse : une femme-ange les bras écartés portant une flamme dans une main et un cimeterre dans l’autre tandis que ses ailes déployée se rejoignaient au-dessus de sa tête, le tout formant un Ankh. Elle le portait en pendentif mais aussi en blason sur sa cotte et son écu.

La main posée sur le pommeau de son cimeterre, elle regardait vers la « porte en souriant. Ferrèol et Frédrigo n’eurent aucune difficulté à reconnaître l’envoyée de Xamara, celle qui était venue les chercher au château du baron et avec qui ils avaient entamé ce long voyage. Elle avait été rappelée à ses devoirs en urgence tandis qu’ils venaient de s’échouer chez les pirates naufrageurs cultistes d’Urgathoa. Elle s’était présentée sous le nom, de Gentiane Aubeclaire, Guerrière de la Lumière Sainte de Sarenrae. Étaient-ils arrivés ? Étaient-ils morts et au Paradis ? Il était temps de quitter l’étrange œuf et de se remettre en route. Comme pour les y inviter, elle leur tendit la main en guise d’accueil – « Dame Xamara vous attend » – Dit-elle simplement.
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline nauron  
#690 Envoyé le : dimanche 11 avril 2021 19:43:40(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Florentia
Alchimiste 8
Bombes:11/14
DEF : 19/15/14
Etat

curieuse

62 / 62


Florentia venait de gouter à la joie et au succès de sa quête, mais ce n'était qu'un doux rêve, du moins pour l'instant...

Arrivant à destination, son rêve finissant, elle sentait encore les fioles qu'elle avaient manipulée entre ses doigts mais cette sensation onirique disparaissait également et avec elle la félicitée de la réussite. Déjà chacun sortait de l'œuf et elle vit cette femme qu'elle n'avait jamais vu auparavant, mais qui elle semblait savoir qui ils étaient.
Déjà la curiosité prenait le pas sur la nostalgie de ce rêve. Elle avait parlé de dame Xamara mais qui était ce? Et surtout où étaient-ils? y avait-il ici de l'alkaest?

Les questions se bousculaient dans sa tête à une vitesse approchant celle de l'œuf de voyage. Le plus simple était de demander.

«  Bonjour, je suis Florentia et vous êtes? Où sommes nous? Et avez vous d'autre vaisseaux comme celui-ci? »

Dans le même temps elle cherchait dans ses souvenirs si elle avait déjà eu connaissance du nom de Xamara.

  • connaissance : 1d20 donne [20] = 20
  • perception : 1d20+11 donne [5] + 11 = 16


connaissance nature et mystère + 16
Les autres: +13
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline poulosis  
#691 Envoyé le : lundi 12 avril 2021 02:43:38(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,200
Localisation : Nantes

Oradin
Sorts Ora niv1 : 4/4
Sorts Pal : 1/0
Châtiment : 3/3
Impo. 6d6 : 8/8
Pacte +1 : 1/1
CA 22/11/21 (+4 vs géant)

90 / 90

Oradin n’avait jamais vu autant de bière ! Voilà un bassin où boire la tasse ne le dérangerait pas, héhé, foi de nain. Son foie allait très bien, merci. « De mieux en mieux, nos moyens de transport. On n’a même plus besoin de conduire, ici. Une idée à creuser, ça… » Féru de technique et toujours curieux de découvrir “comment ça marche”, il avait tenté de comprendre la nature de cet œuf et son mode de fonctionnement. Mais il se fit l’effet d’un mulet qui tentait d’attraper une carotte à jamais hors de portée. Il retourna bien vite dans son bassin de bière chaude. Les vapeurs dégagées dans l’air nocturne, bien plus froid, lui masquaient en partie les étoiles. Mais il ne put manquer d’apercevoir le même regard qu’il avait remarqué chez Luke, lorsqu'il l’avait croisé sur une mer déchaînée, dans un autre voyage onirique. Desna. Jamais bien loin, comme il l’avait deviné. Il la salua d’un geste amical de la main.

Il sourit en songeant combien servir un dieu avait ses propres avantages. Puis la vision d’un certain nain attaché au bateau pour ne pas passer par-dessus bord doucha son enthousiasme naissant. Penser au Pêchou introduisit même de la tristesse dans son cœur. Être un fidèle hérault au service d’une entité divine était une responsabilité exigeante et menait sur des sentiers très périlleux. « J’espère que je vais te revoir, L’Pêchou, je l’espère de toute mon âme… Puisse Desna te ramener vers nous ! » Mais les bons moments étaient suffisamment rares pour ne pas éterniser son esprit dans cette impasse douloureuse. Il replongea dans la mousse. La bière chaude avait un goût d’épices inconnues. Elle était plus sucrée et onctueuse que la normale. Sa barbe, qu’il avait libérée de ses anneaux, luisait de santé. Son parfum suave de miel lui emplissait les narines juste au-dessus. Il poussa un long soupir de contentement.

Voilà que son ventre se rappela à son bon souvenir. Il songea à un cuissot de sanglier rôti, accompagné d’une purée de potiron.Ébahi, une assiette apparut en flottant devant lui. Garnie comme il l’avait imaginé ! La salive lui monta à la bouche. Et ... du fromage ? Tu as ? ... Miracle !!! Par Abadar, encore un objet qu'Il doit posséder ! Un petit encas, une bonne pipe et une sieste. Que demander de plus ?! L’arrivée à destination interrompit son sommeil béat, alors qu’il s’occupait des finitions de son marteau Durirak. Il s’extirpa comme à regret du paradis et sortit à la lumière pour retrouver le plancher des nains.

La dame qui les accueillit avait toutes les apparences d’un paladin comme lui. Bon, encore plus que lui. Ho hooo ! Il surveilla Frédrigo du coin de l’œil. L’amateur de femmes qu’il était devait déjà frétiller d'impatience de baiser la donzelle ... sur la main qu’elle tendait. Prêt à parier qu’il allait très vite savoir si le charmeur de ses dames avait recouvré son audition. Il hocha la tête en direction de leur hôtesse. Il avait hâte de rencontrer Dame Xamara, pour laquelle leur groupe avait traversé la moitié du continent.

« HAAAA ! Qu’il est bon de sentir les vibrations de la terre sous ses bottes et la chaleur du soleil vous réchauffer la cuirasse ! Oradin d’Abadar, pour vous servir. Je vous suivrai jusqu’à ces montagnes tout là-bas, et même au-delà, Fleur de l’Aube. » Ce titre saluait autant sa beauté que son engagement envers Sarenrae.
thanks 1 utilisateur a remercié poulosis pour l'utilité de ce message.
Offline Silenttimo  
#692 Envoyé le : lundi 12 avril 2021 13:56:05(UTC)
Silenttimo
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/01/2010(UTC)
Messages : 2,975
Localisation : 92 (Hts de Seine)

66 / 66

rayon acide : 9/9
Sorts niv 1 : 8/8
Sorts niv 2: 8/8
Sorts niv 3: 6/6
Sorts niv 4: 4/4
CA:15 / cont 14 / surp 12




Fredrigo ressentit un bref moment d'hébétude, le confort, la luxure, la douceur de ce que lui considérait comme un pêché véniel, un avis rarement partagé à son grand désarroi.

Puis, reconnaissant Gentiane, et sachant, jusqu'à preuve du contraire, qu'elle était toujours en vie puisqu'elle se tenait face à eux, il regarda ses compagnons :
« Allons-y puisque nous sommes attendus par Dame Xamara, l'occasion de mieux comprendre ce que sera la suite de notre quête ! »

Il suivit alors Gentiane sans hésiter en répondant à l'invitation et sortit de l'oeuf.

Quoi de plus symbolique qu'un oeuf !
Une renaissance, une éclosion, un départ dans la vie.
C'est étonnant tout ce que nous avons vécu jusqu'à présent...
JE SUIS CHARLIE
Fan de Greyhawk, paladin de Mayaheine
- Paladin/marshal niv 19 (PF) dans "savage tide".
Fan de cinéma muet
"Lubitsch trône au firmament de mon panthéon du cinéma"
Une partie de ma collection Ici
Offline Uktar  
#693 Envoyé le : lundi 12 avril 2021 15:07:28(UTC)
Uktar
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 4,329
Localisation : Codognan(30)

78 / 78

Explosion: 8/8
Foudre: 8/8
Sorts niv 0: 4/4
Sorts niv 1: 7/7
Sorts niv 2: 4/5
Sorts niv 3 : 5/5
Sorts niv 4 : 3/4
Forme animal: 4/4
CA : 15-> 18

La première sensation de bien être au milieu de la forêt antique fut vite dissipée par la notion de remord!
Qu'avait il fait? Était ce ça leur but? Fuir le mal qui risquait de gagner toutes les contrées, pour se retrouver dans un univers ou tout allait bien? Était ce là aussi qu'avaient fuis les membres de la main blanche?
Non ça pouvait pas être possible!! Les dieux récupéraient ils leur Hérault quand tout était perdu?Sarenraè ne lui aurait pas fait ça?

Il ne comprenait pas ce qu'il faisait là, il ne savait plus! Trop souvent à poursuivre le mal, trop souvent à le combattre, pour quoi, pour se retrouver lui, à l’abri de tous les dangers sur un autres plans?

Cela ne pouvait être ça....
Puis la vue d'une femme, d'un corps connue le rassura presque, enfin non! Elle avait été rappelé par Sarenraé, donc eux aussi?

Le visage très inquiet, contrairement à ses compagnons qui semblaient eux content d'être là.
Il s'adressa à la femme « Dame Gentianne! Je ne pensais pas vous retrouver? Ou sommes nous? Dites moi que le combat n'est pas fini, ou alors que nous avons gagné!
Allez vous nous présenter à Sarenraè? Demnel et Sylph ne sont pas avec vous? Et Véolia ? »


Il ne savait pas s'il devait être content ou non?


Offline Kali  
#694 Envoyé le : mercredi 14 avril 2021 17:42:34(UTC)
Kali
Rang : Nouveau
Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Asger
Rodeur 8

88 / 88


Asger ne comprenait plus rien. Pendant un instant il était là avec la femme de sa vie et son compagnon de toujours à courir sur ces terres glacées qu'il ne quitterait jamais, goûtant les plaisirs d'une vie simple. Il n'aurait jamais voulu quitter ce rêve....
Spectre à ses côtés, le rôdeur sortit de l'oeuf et suivit ses autres compagnons de voyage. Qui était cette femme? Et où avaient-ils atterris?
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline mdadd  
#695 Envoyé le : lundi 19 avril 2021 20:06:34(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)
in du Chapitre.

La suite <ICI>
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
35 Pages«<333435
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET