Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

22 Pages«<1819202122>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Luciole  
#381 Envoyé le : lundi 13 avril 2020 18:47:42(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,649

Nicholas

10 / 20

CA16 (C12, D15)
Ref 16 /Vig 16 / Vol 11
Fav nation : +2


La bonne nouvelle de tout ça, c'est que ces quelques secondes de répit où nul adversaire ne tente de lui passer une lame au travers du corps permettent de se faire une idée plus précise de la situation.
La mauvaise c'est aussi que l'information sur la douleur à le temps de rejoindre son esprit et de lui signaler dans un petit coin qu'il a probablement une ou deux côtes brisées. Ou en tout cas en mauvaise état. Et que de ce qu'il voit Valéria ne va pas mieux. Sans compter que leur nouvel allié n'a plus non plus l'air de toute première fraîcheur...

Et bien il semblerait que ce ne soit pas encore l'heure de se reposer...

« Lazare, écoutez moi... ne vous préoccupez pas de moi... Il faut abattre cette folle... Ne vous r'tenez pas. » lâche il à mi-voix entre deux inspirations.

Un regard lancé vers Arno. Encore à demi plié pour finir de reprendre son souffle, il tente de capter son regard. Un instant, juste un instant. Un hochement de tête en direction de la meurtrière peinturlurée, et le dandy s’élance sur les caisses proches, retenant intérieurement un grognement de douleur. Deux enjambée pour arriver à la suivante d'où il pourra s'en prendre facilement à Wissilka. Elle sera bien obligée de lui prêter attention au lieu de menacer leur allié. Ce qui permettra à ce dernier de frapper.

Enfin... ça c'est la théorie. Pour la pratique, il ne le saura qu'au moment venu. Si Arno comprends son idée. Etait ce bien ce que signifiait son regard? S'il la suit. Oh ! Empêcher les autres de faire de même et de saisir leurs arcs !

« Ernesto ! Gérez derrière ! On la prends ! »

Ah ! Aië ses côtes. Bordel, ça ne devrait pas être permis d'attaquer les côtes. Ceci dit,... l'ivresse du danger, il fallait bien reconnaître qu'il y avait une satisfaction profonde et cynique à penser jouer sa vie sur un paris. Voir même plusieurs. Mais c'est ça qui en faisait le sel. Le tout était de donner le change. De la forcer à se préoccuper de lui. Ne pas montrer son état. Le bluff. Depuis sa caisse, il la toise.

« Et bien Poupée, c'est curieux, tu était plus douée pour égorger des enfants hier. Une question de goût... ou alors tu es incapable face à des vrai adversaires ? »

Il n'est pas compliqué de percevoir la tonalité glaciale derrière la légèreté apparente. Et si le cimeterre s'abat vers la halfeline, Nicholas prends garde à ne pas trop lui laisser d'ouverture. Courageux oui, suicidaire quand même pas... enfin... théoriquement. Pas sur les côtes si possible....



se déplacer pour offrir une tenaille au roublard.
Action: action preparée flanquer un coup sur la défensive quand arno aura fait son pdp histoire d'être un appât efficace.
Si jamais le roublard fait le pdp espéré... ->

Modifié par un utilisateur mardi 14 avril 2020 22:21:14(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Capuche  
#382 Envoyé le : jeudi 16 avril 2020 22:00:31(UTC)
Capuche
Rang : Nouveau
Inscrit le : 25/06/2017(UTC)
Messages : 1

Arno

9 / 25

CA 17 (CC 13/CS 14)
Ref 18 / Vig 14 / Vol 12
Initiative +5


La partie théorique du plan avait fonctionné, et l'attention de l'Arlequine détournée. L'aspect pratique en revanche s'avérait trop brouillon. A ta précipitation pour t jeter en avant et empêcher tout nouvel projectile vers Martella, et en prime de ton coup bien trop mol pour aboutir, s'ajoute une faiblesse dans ta garde que ton adversaire peinturlurée s'empresse d'exploiter.
Diantre, en voilà une de plus habile avec les lames que prévu. Les apparences sont réellement trompeuses, ais il est vrai qu'il est déconcertant que de s'attaquer à pareil adversaire.

Ceci juste avant l'apparition du jeune patricien dans la périphérie de ton champ de vision.
Un jeune patricien qui avait perdu de sa superbe de même qu'un fragment de chemise, en contrepartie d'une vilaine plaie et qui essayait manifestement d'attirer ton regard.
Il s'élance, bondit, crie et gesticule.
La manœuvre est évidente.

Un dernier obstacle moral pourrait persister en toi. Frapper une femme, de si petite taille, dans cet habit ridicule.
Là aussi, Nicholas vient t'aider.
Son accusation, aussi glaciale que le ton employé, arme ton bras avec plus d'assurance que tu n'en avais jusque là.

Œil pou œil, plaie pour plaie. Voilà son bras méchamment ouvert, et le vermillon de son costume s'accentue brusquement tout autour.

«  J'ai failli vous attendre. Il vous la faut vivante, cette chose?  »

Le ton est peut-être exagèrement détaché. En réalité, ton bras n'est guère en meilleure forme que le sien, et saigne abondamment, tandis que tu jurerais que sous les bandes serrées à la va-vite sur ton abdomen, la sensation poisseuse et chaude est là pour t'informer que le saignement s'il a jamais tari, est reparti de plus belle. Espérons que le tissu ne soit pas déjà imbibé, cela ne soit pas trop visible




On récidive sur la gnome (A2M, bonus de tenaille) : 1d20+5+2 donne [13] + 5 + 2 = 20
Brochette de clowm (A2M, bonus sournoise) : 2d4+4+2d6 donne [5] + 4 + [8] = 17

Modifié par un utilisateur vendredi 17 avril 2020 18:06:33(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Hikari  
#383 Envoyé le : vendredi 17 avril 2020 16:06:26(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115
Round 4

Bonus et malus
- Martella : Démarche aérienne (permet d’ignorer les terrains difficiles)
- Nicholas : Armure de mage (+4 à la CA)

Doivent jouer
- Arno
- Captain
- Cyrielle
- Nicholas
- Joanna
- Alliés

En attente
- Ennemis

Ont joué


Jets de dés:


Grinçant des dents à l’affront de Nicholas, ce grand bourgeois qui devrait ramper à ses pieds selon elle, Wyssilka mord à l’appât et ne peux s’empêcher de glorifier ses actions de la veille.

« Hu ! Haha ! Ce n’était qu’un préambule, châtron de bourge. Vous ne savez rien. Vous n’êtes que des pantins, et vous mourrez comme l’un d’entre eux ! » jubile-t-elle, crachant au sol, puis tente de taillader le dandy au mollet. D'un coup leste, elle entaille profondément la chair de Nicholas, ravie de voir le sang couler sur sa lame.

Profitant de cet instant mal choisi pour jubiler, Arno lui porte une sévère estocade. Hurlant de douleur, l’halfeline se retourne vers le roublard, une rage intense brûlant dans ses yeux.
« Sale chien ! T'es le prochain ! » peste-t-elle à destination de son nouvel ennemi juré, piquée au vif.


De l’autre côté de l’entrepôt, le mage adverse, fauché par le Captain, s’écrase lamentablement au sol. Il tente de se relever rapidement et reçoit un coup de bouclier en guise de punition. Regardant du coin l’œil sa proie qui se replie, il peste contre le Captain, sa main armée pointée vers lui, l’autre main dans le dos. D’un signe de tête de sa part, l’un de ses compagnons fonce sur le Captain, dague au poing, tentant de le déborder par la droite. Celui-ci tente un coup bas qui ne passe pas les défenses du gladiateur.


Débarrassée de toute menace imminente grâce aux interventions de Cyrielle et du Captain, Valéria retourne derrière les caisses, où elle s’affale, soulagée. D’un signe de tête en direction des escaliers, elle remercie Cyrielle avant de retourner inspecter sa blessure. A en juger par sa grimace, la plaie semble profonde et particulièrement douloureuse. Elle arrache un morceau de sa tunique et tente de s'en faire un bandage, surveillant du coin de l’œil un éventuel poursuivant.


A l’arrière du groupe adverse, l’un des hommes, blessé plus tôt par le Captain, profite de l’occasion pour tenter de fuir. Si aucun de ses compagnons ne semble l’avoir remarqué, ce n’est pas le cas de Lazare, qui se fait une joie d’en profiter pour démoraliser l’ennemi.


« Ah ! En voici déjà un qui s’échappe ! Il faut croire que mon ami dit vrai… » nargue-t-il, dévoilant l’un de ses sourires sadiques à la bouffonne.

Hélas, Wyssilka ne semble guère impressionnée, ni convaincue.

Modifié par un utilisateur vendredi 17 avril 2020 20:51:05(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Luciole  
#384 Envoyé le : samedi 18 avril 2020 11:02:00(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,649

Nicholas

6 / 20

CA16 (C12, D15)
Ref 16 /Vig 16 / Vol 11
Fav nation : +2


Si une part de lui proteste intérieurement que ses fonctions reproductrice se portent très bien, une autre a été très amusé (et un peu atterré, il n'est pas juste un bourgeois) par l'insulte, et une dernière lève les yeux au ciel devant la suite du discours. Et bien elle assume au moins. Voir même revendique.

Ce qui est tout simplement affligeant. Si encore elle se targuait de quelque chose ayant demandé un minimum de doigté, de calcul ou d'intelligence... il pourrait lui reconnaître un certain talent. Mais là, elle lui évoque un vulgaire braconnier se vantant d'être le meilleur chasseur possible. Elle ne joue pas dans la bonne catégorie. Et plus encore, lui sort le couplet démodé du maître manipulateur connaissant le dessous des cartes tandis qu'eux pauvres mortels se content de danser dans les fils.

Bon sang, a t'elle conscience d'à quel point elle manque d'originalité ?

« Hou ! j'ai peur... »

Comment ça il n'est pas crédible... ? Par contre elle sait se servir de sa dague, songe le noble lorsqu'elle lui entaille méchamment la jambe. Les acrobaties sur les caisses vont devoir être remises à plus tard... Ce qui n’empêche pas de badiner..

«  Navré du retard... Un gêneur qui a demandé un tout petit peu plus de temps que prévu....
Et quand à elle... »
Une petite voix lui souffle qu'elle en sait probablement beaucoup sur leurs ennemis. Une autre contre-balance qu'elle est trop dangereuse pour ne pas la prendre au sérieux et une dernière complète que de toute manière elle semble suffisamment tordue pour n'accorder aucune confiance à ses éventuelles révélations.

L'halfeline se retourne, reportant son attention sur le roublard et Nicholas, voyant une ouverture riposte directement. Le sang continue de teinter la tunique bariolée.

«  C'est tentant mais un animal enragé doit être abattu. Question sanitaire... »



J'apprecierais que vous y passiez en premiere : 1d20+4+2+1 donne [13] + 4 + 2 + 1 = 20
Et douloureusement : 2d4+3 donne [7] + 3 = 10
Offline Anadethio  
#385 Envoyé le : samedi 18 avril 2020 22:11:21(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,384

Cyrielle

17 / 17

CA 11 (C11,D10)
Ref 16 / Vig 14 / Vol 15
Réserve Phrénique : 2/2
Inspiration : 3/4
Sorts
E : 2/2 ✵ L : 0/2
✵ N1 : 0/4 ✵

Trop loin... Trop loin ! Je dévale les escaliers, profitant de l'aisance surnaturelle que me confère la magie, j'abat sans peine la distance qui me sépare du combat mais ne parviens pas a arriver en bas a temps pour pouvoir utiliser de la magie... Impuissante, je vois la maudite bouffonne infliger une nouvelle blessure à Nicholas... Chose plutôt rassurante en revanche : Valéria a pu se replier et, si un de nos ennemis est en train de fuir, aucun de ceux resté en arrière ne semble envisager de réveiller les autres ou d'abuser de l'usage de l'arc. Merveilleux. Reste a espérer qu'Arno continue sur sa lancée : le duo qu'il constitue avec Nicholas semble être plutôt efficace et entre les deux coups qu'elle vient de prendre Wyssilka ne semble pas aussi fringante qu'il y a quelques instants...

Quand à Lazare... Il semble finalement bien plus fanfaron que motivé pour se lancer dans la mêlée... Un peu de motivation pour l'aider a s'y mettre peut-être ?

« Si Vendetta veut goutter un peu de sang c'est le moment d'y mettre toute la magie dont vous parliez... »

Bon. Aucune idée de si ça vas fonctionner ou non mais je sais ce que je vais tenter : cette formule m'a toujours semblé fonctionnelle et si elle marche c'est le moment de tenter le coup. De toute manière c'est pas vraiment comme s'il me restait autre chose dans la besace...


Actions :

Double mouvement jusqu'en T7

Rappel des sorts actifs :

Modifié par un utilisateur vendredi 24 avril 2020 10:51:09(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Capuche  
#386 Envoyé le : dimanche 19 avril 2020 17:27:50(UTC)
Capuche
Rang : Nouveau
Inscrit le : 25/06/2017(UTC)
Messages : 1

Arno

9 / 25

CA 17 (CC 13/CS 14)
Ref 18 / Vig 14 / Vol 12
Initiative +5

Bien que tu l'ignores, tu partages les pensées du jeune aristocrate quant au discours 'déjà-vu' et grandiloquent de l'Arlequine.
Ce dont tu as conscience en revanche,e c'est que vous feignez tous deux le détachement et l'insouciance dans ce genre de situation alors que beaucoup trop de vermillon fuit de l'endroit ou il est censé être et imbibe vos tenues respectives.

«  Animal? vous y allez un peu fort pour les pauvres bêtes. Fanatique je dirai, à voir comment madame semble ignorer que sa cause et ses hommes sont dans une posture de plus en plus fâcheuse.  »

Pour ce qui est de la mise à mort en revanche... Tu rates ton propre assaut, ton bras trop engourdi et affaibli par sa blessure.

«  Un marionnettiste idolâtré par un clown... Voilà une bien étrange conspiration que vous formez. Vous êtes tous dans le spectacle et l’esbroufe?  »

La colère est toujours mauvaise conseillère. Et si piquée au vif, elle réplique en en disant trop... ce sera toujours ca de pris.



Echec de l'attaque
Offline Chrome  
#387 Envoyé le : lundi 20 avril 2020 10:24:12(UTC)
Chrome
Rang : Habitué
Inscrit le : 28/09/2013(UTC)
Messages : 98
Localisation : Un peu partout en France

Cap'tain

22 / 22

CA : 20 (C 14, S 16)
Vig+5, Ref+6, Vol+1



Le rustre de mage avait abandonné l'idée de lancer ses sorts et c'était concentré sur sa propre survie, c'était prévisible. Et sa piteuse tentative de distraction n'avait pas fonctionné, ses hommes n'étaient pas assez précis, ni assez rapides pour percer les défenses de Captain, les attaques pourraient s’enchaîner seul un coup chanceux le détournerait de sa cible... et encore... Quand un chien enragé à un morceau de bifteck dans la gueule, seul l'idiot tente de lui faire lâcher prise ...

Derrière lui, Nicholas et un sbire de Martella s'en prenaient à la bouffonne, tous étaient gravement blessé. Il fallait en finir rapidement avec ce déchet au sol pour aller régler son compte à cette bouffonne, il avait la mort du gosse à venger.

Frappe sur la défensive sur le mage puis déplacement en T11

Jets de dés:

  • Uppercut à la mâchoire : 1d20+5 donne [8] + 5 = 13
  • Compte de 10 : 1d6+7 donne [2] + 7 = 9


Partie technique:

Statistiques/Buffs/Technique de combat:


Mutagène/Combat sur la défensive (CSD)+Ecole: ---> +0 Touché / +3 Dégâts (à 2M)
🛡️Expertise du combat/Mutagène/CSD+Ecole: ---> CA 28 (+1 esquive, +2 armure naturelle & +5 esquive)



Offline Duck Gauthier  
#388 Envoyé le : lundi 20 avril 2020 13:52:59(UTC)
Duck_Gauthier
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,405
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

Joanna
touché captivant 7/7

14 / 14

Sucre

7 / 7


Oooh bon sang que faire... Allez, du courage. Elle continue de descendre ces escaliers. Bon ça y est, elle est en bas. Bon, en théorie si ils se débarrassent de la cheffe, les autres prendront peut être peur ? Pas le choix. Ça lui plaisait pas...

Elle fit un mouvement du poignet et claqua la langue en prononçant un petit mot. Une étincelle apparue au bout de la baguette. Elle s'avança droit vers la furieuse et approcha le bâton. Instinctivement, sa cible bloqua l'objet de sa lame. Oups...

Une vive décharge électrique passa dans son arme puis dans son bras, faisant sursauter ses cheveux. Dommage...

  • 1d20+3 donne [12] + 3 = 15
  • dégâts : 1d6 donne [1] = 1

Modifié par un utilisateur lundi 20 avril 2020 13:55:21(UTC)  | Raison: Non indiquée

Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Offline Hikari  
#389 Envoyé le : mercredi 22 avril 2020 14:48:26(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115
Round 5

Bonus et malus
- Martella : Démarche aérienne (permet d’ignorer les terrains difficiles)
- Nicholas : Armure de mage (+4 à la CA)

Doivent jouer
- Arno
- Captain
- Cyrielle
- Nicholas
- Joanna
- Alliés

En attente
- Ennemis

Ont joué


Jets de dés:


Wyssilka se laisse emporter par sa colère, agacée par l’insolence de ses détracteurs. Profitant de cet instant de fierté mal placée, Lazare donne suite aux conseils de Cyrielle et s’élance, lame en arrière. Electrifiant Vendetta de sa main libre, il lève son épée au-dessus de sa tête et lui fait décrire un moulinet descendant, grâce à une subtile torsion de son poignet et une impulsion de son buste. La rapière piqua violemment vers l’épaule de Wyssilka au dernier moment, lui transperçant la clavicule d’un coup net.

Hurlant de douleur une nouvelle fois, Wyssilka lâche sa dague et tombe à genoux. Grimaçant, elle lâche quelques mots avec difficulté, crachant de temps à autre un filet de sang et de bile.

« Humpr… Misérables pantins… Vous n’échapperez pas… à la Confrérie… » murmure-t-elle, avec de s’évanouir, toujours à genoux, la tête tombante vers l’avant.


« Une bonne chose de faite. Pour l'originalité, je lui mets un 2. » ajoute Lazare, la rapière pointée sur la gorge de l'halfeline.




Au-delà des caisses et du Captain, les hommes restants remarquent la chute de Wyssilka et semblent hésitants. La plupart des leurs sont morts ou inconscients, et leur chef étant neutralisé, il est évident que leurs chances de victoire sont quasi-nulles. L’archer encapuchonné fait un signe à son acolyte, avant de tirer une flèche en direction du Captain pour couvrir leur fuite. Les trois hommes se replient vers la fenêtre Sud-Ouest de la bâtisse, armes toujours en main. Compte tenu de la situation, il est plus probable que les guetteurs postés dehors en embuscade fassent profit bas plutôt que de tenter un baroud d'honneur.

Observant la scène depuis les hauteurs, Martella tente d’évaluer la situation.

« Ils se replient. Ne les poursuivez pas à l’extérieur, c’est peut-être un piège. Néanmoins la garde sera probablement bientôt là, et je ne tiens pas à être dans les parages pour leur expliquer la situation. Il faut qu’on établisse un plan pour atteindre un endroit sûr..  »

A vos pieds, plusieurs ennemis sont morts, d’autres inconscients, et trois d’entre eux sont endormis (BO4, AW2, AW5). Malgré la suggestion de Martella, vous avez le temps de faire ce que bon vous semble, tant que vous envisagez de partir avant l’arrivée de la garde.

Il y a du cordage dans les caisses et tonneaux de l’entrepôt si vous souhaitez neutraliser vos adversaires.

Modifié par un utilisateur mercredi 22 avril 2020 17:42:59(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Anadethio  
#390 Envoyé le : vendredi 24 avril 2020 10:49:11(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,384

Cyrielle

17 / 17

CA 11 (C11,D10)
Ref 16 / Vig 14 / Vol 15
Réserve Phrénique : 2/2
Inspiration : 2/4
Sorts
E : 0/2 ✵ L : 0/2
✵ N1 : 0/4 ✵

Bon sang ! Il a fallu qu'il m'attende pour s'y mettre sérieusement le Lazare ? Mais au moins je suis bien obligée de reconnaître qu'il sait y faire... Et qu'un peu de magie pour agrémenter le piquant d'une lame ça apporte quelque chose. Qui a en juger la réaction de Wyssilka n'est pas strictement cosmétique. La chef de nos assaillants, déjà bien amochée par les efforts combiné de Nicholas et Arno, s'effondre... Lâchant dans un dernier soupir une ultime menace... La confrérie ?

Pour l'heure pas de temps à perdre avec ça... Je me précipite jusqu'à Nicholas et tente de reproduire les gestes compliqués qui accompagnent l'incantation dont je me souviens... L'intonation est importante. Primordiale même... A mon propre étonnement, une lueur dorée entoure la main que j'appose sur la jambe de Nicholas... La blessure sur referme légèrement mais reste inquiétante.

J'hésite un instant a recommencer mais vu mon état de fatigue et la sensation de vide que lancer se sort m'a laissé je doute d'être capable de recommencer plusieurs fois... Et Valéria avait l'air bien mal en point quand je l'ai perdue de vue... Avec un sourire plein de compassion je glisse à l'oreille de mon promis sur un ton que j'espère suffisamment bas pour ne pas être entendue de quelqu'un d'autre :

« Désolée... Je dois aussi m'occuper de Valéria... »

Alors que j'allais m'éloigner, une idée me traverse : je suis peut-être a cours de magie mais la baguette que cette garce nous avait refilé hier, elle, n'est pas totalement a sec... Je la glisse donc à Nicholas avant d'aller vers l'âme damnée de Martella et recommence mon incantation. Cette fois la fatigue est plus forte et je sent un léger vertige me saisir. Bon... Au moins ça a le mérite d'être clair quand à mes limites. Et Valéria semble aller un peu mieux. Je me redresse et m'excuse auprès des blessés :

« Je suis trop fatiguée pour lancer un autre vrais sort... Désolée.

Oh... Et... Je ne suis pas certaine du temps pendant lequel ils vont encore dormir... »


Après quoi, laissant aux autres le soin de décider quoi faire des dormeurs, je me dirige vers Wyssilka et récupère le badge dans lequel je l'avais vu parler un peu plus tôt et demande a la cantonade :

« Je pensais secouer un peu ceux qui attendent dehors pour éviter qu'il ne nous attendent trop... »

Et si personne ne fait mine de s'y opposer...



Actions :
❁Soin léger sur Nicholas... Puis sur Valéria
  • Saurais-je soigner les gens ? : 1d8+1 donne [1] + 1 = 2
  • On tente la même pour Valéria : 1d8+1 donne [3] + 1 = 4
  • Intimidation : 1d20+9+1d6 donne [3] + 9 + [1] = 13


Rappel des sorts actifs :

Modifié par un utilisateur vendredi 24 avril 2020 12:14:04(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Luciole  
#391 Envoyé le : vendredi 24 avril 2020 18:56:33(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,649

Nicholas

13 / 20

CA16 (C12, D15)
Ref 16 /Vig 16 / Vol 11
Fav nation : +2


Alors que le dandy se prépare à encaisser une nouvelle frappe, il songe que si cette mauvaise plaisanterie dure trop longtemps, ce ne sont pas les blessures qu'il a déjà encaissé, ni même la douleur qui le tuera mais bien la perte de sang. Il serait temps de finir cette histoire. D'autant que ça achève de ruiner une tenue qui, fut un temps, valait plusieurs semaines de salaire à un travailleur journalier... Et Arno ne semble pas vraiment en meilleur état même s'il fanfaronne.

Joanna se joint à la fête et si elle semble très décidée, baguette en avant, le résultat est un peu décevant.. quelques étincelles et des cheveux qui sentent le brûlé... Bon sang est ce qu-

Ah ben voilà.. Lazare qui se décidait enfin à les rejoindre, empalant proprement l'arlequine sanguinaire...

Un battement de cœur... le constat que ce qu'il reste de sbire tente une retraite salvatrice... Et le jeune Karthis se laisse tomber assis sur sa caisse, renonçant à continuer à jouer les matamores et acceptant les protestations de sa jambe qui se faisaient de plus en plus véhémentes. Un sourire en coin quoiqu'un peu fatigué se tourne vers Lazare.

« Vous avez attendu le dernier moment pour vous y mettre hein ? Frimeur...  »

Cyrielle qui les a rejoint effectue quelques gestes, tentant visiblement un s-. La surprise qu'éprouve Nicholas est contrebalancée par l’apaisement net de la douleur de sa jambe.. Mais depuis quand sa promise sait elle utiliser ces sorts là ? Il n'a pas le temps de s'étonner ou de s’inquiéter de la fatigue évidente qu'elle ressent que Cyrielle après quelques mots glissés s’éloigne de nouveau, lui glissant une baguette...

« Et bien... vous m'aviez caché ce talent ma chère... » Lache t'il tout de même, d'un ton léger.

Cependant, il fallait bien avouer que les soins semblaient bien léger comparés à l'état de sa blessure et aux protestations de ses côtes. Et puisqu'il valait mieux s'en occuper au moins superficiellement avant de se remettre dans la course éperdue qui est la leur, Nicholas pris la baguette, la pointant sur sa poitrine avant de faire un petit mouvement du poignet et de prononcer quelques mots. Soupirer, et recommencer, avant de la tendre en direction d'Arno.

« Il faudra bien se contenter de ça... Vous savez vous en servir? »

C'était loin d'être la panacée, mais au moins il pouvait de nouveau se fier à sa jambe et respirer sans trop de douleur songeât-il en se relevant.

« S'ils se replient, grand bien leur fasse. Les têtes sont tombées. De toute manière je doute qu'ils tiennent à rencontrer la garde plus que nous... Nous pourrons cette fois partir sans craindre une vrai embuscade plus loin après ce carnage. Par contre, pour ce qui concerne les lieux surs, l'Ours Gris où nous avons dormis est surveillée. Par des alliés pour sur, mais ils ne sont peut-être pas les seuls.  »

Où aller.. Grandpont n'était pas loin, mais serait patrouillée de façon trop importante. Surtout vu l'état de leurs tenues à Valéria, Arno et lui. Les Réduits ou le Camp de Vagabond seraient plus surs mais... pas franchement au niveau de la population et il était loin d'être discrets.

« Vous avez une autre cache Martella ? Vous etes celle qu'ils recherchent pour les mener à Son Altesse. Et vous, Lazare, Cyrielle, Joanna et Ernesto êtes plutot en bonne forme. Enfin, au moins en apparence. Vous n'attirerez pas les regards comme nous risquons de le faire... Avec la debandade qu'ils viennent de vivre, je doute qu'il y ait encore du monde pour vous suivre ce qui était le probleme initial. Et pour nous...Valéria, vous connaissez bien un endroit où se planquer par içi...? A trois nous devrions pouvoir être discrets... et on vous rejoindra plus tard ? Il faut juste nous assurer que lorsque la garde arrivera, personne ne pourra lui dire que vous étiez là... Qu'on ne puisse pas l'utiliser contre vous. Pareil pour cette barje, de toute façon, c'est une pro et une fanatique. Et je ne donne pas dans la torture... »

Le regard sombre qu'il porte sur les corps endormis est assez explicite. Par la piqûre, ça ne lui plaisait pas beaucoup, mais il détestait encore plus la perspective que les officiels derrière la garde sachent que Martella était à l'origine de ce qui venait de se produire. Ce qui serait le cas s'ils trouvaient des hommes inconscient ou ligotés.



  • baguette mon amie : 1d8+1 donne [1] + 1 = 2
  • Soigne donc ces blessures : 1d8+1 donne [2] + 1 = 3

Modifié par un utilisateur vendredi 24 avril 2020 19:52:38(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Capuche  
#392 Envoyé le : mardi 28 avril 2020 09:08:31(UTC)
Capuche
Rang : Nouveau
Inscrit le : 25/06/2017(UTC)
Messages : 1

Arno

9 / 25

CA 17 (CC 13/CS 14)
Ref 18 / Vig 14 / Vol 12
Initiative +5

Une main sur le flanc, t'appuyant de l'autre sur ta lame, tu reprends ton souffle, avisant la triste dépouille dans sa position improbable. 'La Confrérie'. C'est un début de piste, mais bien insuffisant. N'importe quel ramassis de fripouille pourrait s'affubler d'une telle appellation, ce ne serait pas la première fois qu'une Confrérie tenterait de faire parler d'elle.

« Désolé je préfère le manuel pour les simples coupures.
...
Non je ne manie pas de tels objets. »


Il faut savoir reconnaitre l'efficacité immédiat de la magie. Il faut aussi savoir connaitre ses propres limites. Et tes enseignement et initiation au soin ont eu les leurs. VIrius... Cela aurait été bien utile que nous abordions ce chapitre depuis bien longtemps.
D'autant que 'simple coupure' reste encore de la bravade. Ni Nicholas ni toi ne faites réelle bonne figure.
Tu refuses donc la baguette d'un gesteet emboîtes le pas à la magicienne, se dirigeant vers la dénommé Valéria. Il a été difficile de ne pas noter pendant le combat à quel point elle a été mis en difficulté. Et effectivement de plus près, l'examen n'est pas des plus réjouissants. Mais la magie une fois de plus fait son eouvre. A force, tu vas finir par croire que tout ton enseignement manuel est bien obsolète et inutile.

Quoi qu'il en soit, tu sors une nouvelle bande de ta sacoche, avec pour objectif de remplacer le pansement de fortune qu'elle s'est déjà réalisé. La plaie doit être vilaine vu le saignement, mais tant qu'elle n'est pas stabilisée et en sécurité, inutile de vouloir examiner cela de plus près, ni retirer le bandage déjà en place. Alors tu appliques ta bande par dessus l'ensemble.

« Laissez votre main en place, elle fera pression. » expliques-tu en bloquant son extrémité.

Tu laisses leur groupe discuter de la marche à suivre. Fuir? Oui évidemment. Se séparer? Pourquoi pas en effet. Mais tu n'es ici pas dans les quartiers que tu fréquentes habituellement et seras donc d'une aide limitée pour le moment. Espérons donc que Valéria soit plus du cru local.

Quant à toi, tu te rapproches de l'Arlequine.
Est-elle seulement morte? Les sous entendus du jeune aristo laissent comprendre que cela ne durerait pas et tu tu n'as rien à redire à cela. Les lois de la rue sont parfois impitoyables. Mais si l'un d'entre eux a sur lui quelque chose d'utile, ce sera bien elle.
Inutile d'espérer une missive signée de son commanditaire ou un plan marqué d'une croix d'un point de rassemblement mais n'importe quel indice sera le bienvenu.
C'est donc sans ménagement que tu fais sauter les boutons de son pourpoint et commence à la fouiller.



Arno n'utilise donc PAS la baguette
Arno fouille Wyssilka

Modifié par un utilisateur mardi 28 avril 2020 12:21:21(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Duck Gauthier  
#393 Envoyé le : mardi 28 avril 2020 18:51:33(UTC)
Duck_Gauthier
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,405
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

Joanna
touché captivant 7/7

14 / 14

Sucre

7 / 7


Je souffle. Enfin !

« Bon au moins, ça s'arrête pour l'instant. Si vous voulez, j'ai ça également. C'est assez puissant, ça devrait vous soulager. »

Je sort une petite potion.

A la suggestion des autres, j'incante une détection de la magie et recherche pour voir si je sens quelque chose.

Quand à la question de la suite, je hausse les épaules. Je n'ai pas vraiment d'idées. Je me contente de caresser Sucre pour m’apaiser.
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Offline Hikari  
#394 Envoyé le : mercredi 29 avril 2020 21:18:59(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115
Fin du combat


Les derniers adversaires ont vite fait de prendre la poudre d’escampette, enjambant tant bien que mal la fenêtre par laquelle ils étaient arrivés. Rapidement, le calme revient, et avec lui le soulagement d’une victoire bien méritée.
Cyrielle obtient pour seule réponse un « …Entendu. Peu importe.  » métallique sortant du badge de l’halfeline.

De leur côté, vos alliés ne savent pas vraiment comment réagir. Ils semblent partagés entre soulagement et prudence, ne sachant trop si le combat est réellement fini ou non. Valéria grimace, main sur sa plaie, se remettant péniblement de sa blessure grâce aux soins prodigués par Cyrielle et Arno. Maroon, heureux d’avoir survécu à sa première bataille, ne sait trop où se mettre, se contentant de tortiller ses mains en vous regardant à tour de rôle.
Martella, quant à elle, redescend de l’escalier, observant attentivement chaque entrée du bâtiment. Et enfin Lazare, toujours lame en main, s’affaire à sortir des cordages pour neutraliser les bandits, gratifiant au passage Nicholas d’un « Le meilleur pour la fin, bien évidemment mon cher… »



Le silence s’installe de nouveau, avant d’être brisé par Martella cette fois-ci.
« En effet, vous ne pouvez retourner d’où vous venez, c’est trop dangereux. Je ne voudrais pas que vous soyez victimes de représailles. J’ai une cache non loin d’ici, dans le... Je n’en dirai pas plus ici, c’est plus prudent. Nous devrions sortir par l’arrière et nous y rendre. Je doute qu’ils tentent un nouvel assaut, au mieux surveilleront-ils les issues pour nous suivre. On pourra les semer si on atteint la croisée du district de Grandpont, je connais un passage dans lequel ils ne pourront pas nous suivre. Qu’en dites-vous ? »

Valéria approuve d’un signe de tête, semblant comprendre ce que cela implique. Puis elle se tourne vers Nicholas :
« Je... Je connais un endroit. Mais ce n'est pas un endroit des plus... luxueux... ni des mieux fréquentés...  »

« Que fait-on de ceux-là ? » demande Lazare, soucieux, remarquant que Martella n'a pas répondu à la suggestion de Nicholas.
« Nous ne devrions pas les laisser comme ça. Ils pourraient s’en prendre de nouveau à nous, ne serait-ce que par vengeance.  »
« On pourrait au moins les ralentir… » s’empresse-t-il d’ajouter, un grand sourire aux lèvres, tâtant sa rapière avec sadisme.

« Faites en ce que vous voulez. Les fuyards ont vu nos visages, ils pourront sans doute nous identifier, mais je doute qu’ils ne s’adressent à la garde, et que celle-ci ne prenne ce détail en compte. Au moins rapporteront-ils cette information à leur employeur, en plus de lui annoncer leur échec.  »

Elle rajuste son étoffe pour se couvrir la tête et masquer son visage.
« Et au fait... bien joué. C’était du beau boulot.
Si vous souhaitez faire quelque chose, faites le vite s'il vous plaît. Valéria, tu peux marcher ? »


Se remettant debout, Valéria acquiesce avant de se tourner vers son agresseur endormi. Elle semble attendre de savoir ce que vous souhaitez faire des bandits.


Détection de la magie :


En fouillant les corps de vos ennemis, vous pouvez trouver ce qui suit :

Sur Wyssilka (ainsi que sa dague lancée) :
- Une chemise de mailles +1 (taille P), trois dagues de maître (taille P), un kit de déguisement, un badge d'aide au Sénat, une poche de dissimulation, un symbole impie en argent de Thamir Gixx ainsi que douze pièces d’or

Sur Mr Smiles :
- Une faucille de maître, une armure en cuir clouté +1 et une potion de soins légers

Sur les acolytes :
- Quatre dagues de maître, trois arcs courts de maître, deux dagues, cinq épées longues, deux épées courtes, deux arcs courts, une massue et treize armures de cuir.

Modifié par un utilisateur mercredi 29 avril 2020 21:53:52(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Chrome  
#395 Envoyé le : jeudi 30 avril 2020 02:54:18(UTC)
Chrome
Rang : Habitué
Inscrit le : 28/09/2013(UTC)
Messages : 98
Localisation : Un peu partout en France

Cap'tain

22 / 22

CA : 20 (C 14, S 16)
Vig+5, Ref+6, Vol+1



Trop tard... Le temps de se débarrasser de ce maudit mage et la bouffonne avait eue la gorge transpercée par une rapière..... Il n'aura pas pu avoir sa vengeance... mais cette rapière lui était familière d'ailleurs, à Oppara il n'en connaissait qu'un qui possédait une rapière à lame d'ombre... Ça alors! Lazarre! Ce bon vieux Lazarre! .... Lui ici? Hahahaha!
Quel pied de nez au destin! Mais de diable foutait il donc là?

Captain mis soudainement un genou au sol

Hurghhhhhh et le sérum qui commençait à faiblir... Sa nocivité se faisait déjà sentir, Captain sentait son cœur battre à en rompre sur ses tympans et un mal de crâne l'envahit rapidement. Le contrecoup arrivait de plus en plus rapidement et il faudrait bientôt songer à augmenter les doses de saule blanc, sinon cet élixir ne deviendrait rapidement plus un avantage. Il grimaça en se relevant et fit un rapide bilan de la situation.

La scène était nettoyée, les quelques rescapés avaient pris leurs jambes à leurs coup, la bouffonne s'était vidée de son sang et seuls quelques gaillards semblaient dormir d'un paisible sommeil. C'était.... cocasse.
Pas une égratignure de son coté, son épiderme chitineux avait fait des merveilles, aucune arme n'avait encore réussi à le transpercer et il se dit que le prix à payer en valait peut être finalement la peine.

Ce qui n'était pas le cas de ses comparses.. Si les demoiselles allaient toute bien, le noblion pissait le sang à divers endroits, Valéria était aux portes de la mort et les deux hommes de Martella semblaient également bien mal en point.

L'un d'entre eux semblait être un joli manieur d'épée d'ailleurs, avec un style de combat assez étrange, sa défense (bien que basique et perfectible vu le résultat) était avant tout basée sur l'esquive et la mobilité mais il jouait ses cartes offensives avec une épée à lame lourde tenue à deux mains qui plus est, bien trop grosse pour se coupler efficacement avec sa mobilité. C'était probablement pour cela qu'il pêchait encore de ce coté là. Mais il fallait bien avouer que n'importe quel combattant qui aurait fait cela n'aurait jamais tenu plus de quelques secondes.. Non il avait du talent ce p'tit gars.

S'approchant d'Arno et lui tapotant amicalement sur l'épaule

« Bien joué soldat! Tu t'es bien battu mon gars! Ça c'est du style de combat exotique! Ça pêche encore un peu niveau parade du tac. Tu frôle un peu trop souvent. Et le poids de ta lame ralentit tes dérobements mais faut bien avouer que t'a tu talent, j'espère que Milady paye cher tes services. » lui dit il en y joignant un clin d’œil.

Puis croisant Nicholas en se dirigeant vers Martella

« Joli combat aussi MESSIRE, mais ne prenez pas ce que je vous ai dit sur les cicatrices et les jolis filles au pied de la lettre, ça va faire disgracieux à force. » dit il en souriant.

A Martella

« Content de vous revoir saine et sauve Milady et désolé pour le retard, j'ai été retardé dehors par quelques malotrus. Je reste à votre disposition pour la suite, vous avez décidé ou nous allons désormais et quel est la suite du programme? »


Puis à voix haute et tourné vers Lazarre

« Les ralentir? Ça ne m'étonne pas d'une ganache comme toi truandaille! T'a toujours été plus fort pour vaincre des adversaires désarmés! Range ton pic à saucisse, il est pas l'heure de déjeuner, on tue pas les prisonniers, surtout quand ils dorment. Tu te demandais, mais voilà pourquoi le public m'a toujours préféré à toi bougre de Pisse Froid! »

S'approchant de lui en lui tendant la main

« Hahaha! N'empêche que ça fait bien plaisir de te voir dans ce merdier l'ami! Content de voir que tu te porte bien et que tu manie toujours aussi bien cette brochette qui te sert d’épée. Mais alors dit moi, qu'est ce qu'on a bien pu te promettre pour te voir défendre une si noble cause? J'espère qu'on te paye pas plus cher que moi au moins? »

Modifié par un utilisateur jeudi 30 avril 2020 19:04:54(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Hikari  
#396 Envoyé le : jeudi 30 avril 2020 08:12:15(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115
Regardant le Captain puis les bandits au sol, Martella semble particulièrement froide.

« Vous avez une sale mine. Comme je le disais, ça m’est égal ce que vous faites d’eux tant que nous partons rapidement. Ce que vous désirez faire d’eux ne concerne en rien notre contrat. Et je ne cherche pas à « me grandir », je laisse ça à d’autres. Bref, dépêchez-vous, je ne reste pas ici pour ma part.  » ajoute-t-elle, aidant Valéria à marcher.
Elle ne semble pas avoir digéré le fait que le Captain ait fait bande à part.


De son côté, acceptant la poignée de main, Lazare semble partagé entre joie et incompréhension.
« Ernesto.... Ne pas tuer de prisonniers dans leur sommeil ? Qu’est ce que c’est que cette étrange formulation ? Il y a une liste des cas dans lesquels on peut ? Mince, on ne me dit jamais rien à moi...  »

Puis, pointant de sa rapière Wyssilka et l’un de ses acolytes :
« Ce n’est pas une question de morale à deux sous, c’est une question de tactique. Ce sont des tueurs, payés pour nous tuer. Ils ne valent pas mieux les uns que les autres, et sont ce qui se fait de pire chez les humains. Et… je n’ai jamais parlé de "tuer", bien que l’idée soit tentante.  »

« Quant au salaire… l’argent, c’est si vulgaire voyons. Je fais mon travail, comme vous avez fait le vôtre hier… Mais au moins ces conneries me permettront-elles de bénéficier d’un ou deux services en haut-lieu, ça vaut tout l’or du monde.  »

Modifié par un utilisateur jeudi 30 avril 2020 10:13:22(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Luciole  
#397 Envoyé le : jeudi 30 avril 2020 14:16:02(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,649

Nicholas

13 / 20

CA16 (C12, D15)
Ref 16 /Vig 16 / Vol 11
Fav nation : +2


L'offre déclinée, le dandy hoche la tête glissant ladite baguette dans sa ceinture... A quelques pas Cyrielle et Arno s'occupent de Valéria, il peut donc être rassuré sur ce point.

Martella répond à certaines de ses interrogation et puisque Valéria semble identifier la plaque dont parle la rouée, ils vont pouvoir éviter d'attirer l'attention. Il acquiesse et sourit à la roublarde.
« Du moment que nous pouvons y rester quelques heures, le temps de panser correctement nos plaies et y changer de vêtements pour éviter d'attirer l'attention... Ce sera parfait.  »

Puisque l'idée convient à Valéria, c'est qu'elle doit être bonne... sinon la femme de main de Martella aurait refusé de s'éloigner quelques heure de sa Dame.

La sortie d'Ernesto le surprends plus... Deja que ce dernier est... particulier en temps normal, il semble actuellement bien plus monstrueux sous l'effet d'il ne sait quel produit ou magie. Melange peu heureux songe t'il, s'efforcant de ne pas montrer le peu d'entrain que lui inspirent ses traits déformés... Et de ne pas être géné devant la familiarité de ce dernier... Le genre de familiarité probablement normale dans un corps de garde... et il ne peut pas lui en vouloir, il est évident qu'il n'a pas l'habitude des manières plus mesurées et contrôlées qu'il a appris en grandissant... mais tout de même, c'est.. idéal pour mettre mal à l'aise.

« L'avantage incomparable d'un soin magique, c'est qu'il ne laisse aucune cicatrices et une peau de pèche... » Répond il néanmoins..

Pour la suite, il laisse Martella répondre au lutteur. S'il est loin d'être d'accord avec lui, un regard rapide sur la moue de Joanna l'informe qu'il vaut mieux ne pas insister... Et retient un soupir... Non vraiment, ils ne vivent pas dans le même monde. Ça dois être reposant de ne pas essayer de penser en permanence le plus loin possible et de se reposer sur l'instant présent. Mais c'est l'enseignement de Cayden... Bon, où étaient ces cordes... Ah là!

« Va pour le ligotage. Comme ça nous sommes certains qu'ils ne nous suivrons pas.  »

Il se lève et se dirige vers ces dernières...

« Dame Martella, nous laissons votre groupe partir en premier ? C'est vous la cible principale. On termine ça, et quelques minutes après votre propre départ, on file se planquer là où Valeria nous conduira... et on vous rejoint dans quelques heures.

Ernesto, puis je compter sur vous pour la protéger et... »

il glisse un ton bien plus bas en profitant d'être près du lutteur..
« veiller sur Dame Cyrielle pour moi? »

« Arno ! Venez m'aider ! Dame Martella, ne nous attendez pas, plus vite vous êtes en sécurité, et les éventuels guetteurs vous voient partir, plus vite nous le seront aussi. »

La corde à la main, il commence à ligoter l'homme inconscient le plus proche.

Modifié par un utilisateur jeudi 30 avril 2020 14:16:38(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Anadethio  
#398 Envoyé le : vendredi 1 mai 2020 20:38:40(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,384

Cyrielle

17 / 17

CA 11 (C11,D10)
Ref 16 / Vig 14 / Vol 15
Réserve Phrénique : 2/2
Inspiration : 2/4
Sorts
E : 0/2 ✵ L : 0/2
✵ N1 : 0/4 ✵

Ils semblent plutôt bien accepter mes instructions. Bonne nouvelle sur ce plan. Et Nicholas a pris les choses en main. Pendant un instant, j'envisage de m'opposer a sa proposition... Le fait de mettre tous les blessés ensemble ne me plait pas le moins du monde... Mais il faut bien admettre que la quantité de sang sur les uns et les autres n'est pas franchement comparable... Et puis il y a des avantages... Un regard vers les deux combattants encore indemnes... Non. Mauvaise option : c'est la tête de Martela qui a été mise a prix.

« Je ne pense pas qu'il reste beaucoup d'archers dehors... Mais mieux vaut être prudents. Si nous sortons tous en même temps les blessés seront des cibles tentantes. Sans parler de traverser la ville. Si nous sortons les premiers avec Martella, on devrait nous prendre en filature sans s'inquiéter de ceux qui sont restés a l'intérieur. »

Pour ces histoires de morale... au final l'important pour nous est de ne pas perdre trop de temps. Et je ne me sent pas le cœur de faire ce qui devrait l'être. Je grimace à part moi a certaines propositions qui me semblent bien pire que les achever proprement... Mais je ne perd pas plus de temps là dessus en m'alignant a la position de Martella.

Reste donc seulement a récupérer ce qui doit l'être en ces lieux (quittes a avoir frôlé la mort autant essayer d'en tirer quelque profit et ils ont une certaine quantité de matériel dont il est aisé de deviner qu'ils pourront constituer une belle aide... Et avec quelques ajustement l'armure magique du malade souriant pourrait même servir a quelqu'un. Je m’attelle donc a récupérer rapidement ce qui doit l'être avant que nous ne prenions le large.



Rappel des sorts actifs :



Offline Duck Gauthier  
#399 Envoyé le : samedi 2 mai 2020 21:53:40(UTC)
Duck_Gauthier
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,405
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

Joanna
touché captivant 7/7

14 / 14

Sucre

7 / 7


Joanna souffla doucement quand le choix fût pris de les ligoter.

« Bon, voilà tout ce que je sens de magique. Prenez ces trucs puis filons. J'envoie Sucre en éclaireuse ? »
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Offline Hikari  
#400 Envoyé le : lundi 4 mai 2020 17:44:49(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115
Lazare sourit à Nicholas, l’air satisfait, avant de retourner auprès de Martella.
Un rapide tour de Sucre à l’extérieur de l’entrepôt révéla que l’ennemi semble avoir pris la fuite, ou du moins que personne ne les attend en embuscade. La place entourant l’entrepôt semble déserte.
Après avoir fini vos préparatifs, votre fine équipe se sépare donc en deux groupes distincts, l’un composé de Martella, Lazare, Maroon, Joanna, Cyrielle et le Captain à destination de la planque de votre commanditaire, l’autre composé de Nicholas, Arno et Valéria à destination d’une cachette de la roublarde.


(Voir carte : Lien)
En rouge : la position de l’entrepôt. Les alentours ne correspondent pas à la BM vue de l’extérieur, c’est normal.
En noir : la planque de Valéria
En jaune : celle de Martella


Groupe de Martella :



Groupe de Valéria:




Une fois tous rassemblés à l’étage, Martella s’assure que tout le monde aille bien avant de faire un point avec vous.

« Parfait, on s’en est bien sorti. C’était du beau boulot.
Avant tout, je tiens à vous féliciter pour l’accomplissement des tâches que je vous avais confiées. J’avais espéré un meilleur déroulement du reste de la soirée, mais c’est comme ça. Je n’en reviens toujours pas que Stavian ait ordonné ce massacre...

Bien, voilà comment j’entrevois la suite des choses : nous allons rester cachés ici quelques jours, le temps de se faire oublier par nos agresseurs, de voir comment la situation évolue et que chacun se remette de ses blessures. Lorsqu’il ira mieux, Maroon ira chercher vos récompenses, ainsi que toute course dont vous pourriez avoir l’utilité, dans la limite de vos dépenses.
Compte tenu des circonstances, je vous fais confiance et je suis d’avis de vous offrir un petit bonus sur votre salaire, ainsi qu’un extra, à savoir essayer de vous introduire auprès de la princesse Eutropia, si cela vous intéresse. Si j’étais vous, je tâcherais d’en tirer profit. C’est probablement la prochaine dirigeante du Taldor, et elle aura le bras plus long que vous ne l’imaginez.

Je prendrai également en charge votre loyer ainsi que vos consommations durant votre séjour ici. La tenancière, Saphir, est une amie, vous pouvez lui faire confiance.  »


Vous allez disposer d’une semaine de repos dans cette auberge. Vous pouvez utiliser ce temps à votre guise. C’est une auberge de luxe, dans laquelle chaque chose est pensée pour ravir les clients. Hormis Cyrielle et Nicholas, aucun d'entre vous n'a déjà été dans ce genre d'établissement.

Vous êtes officiellement niveau 3.




Au cours de la semaine qui suit, vous apprenez diverses choses, certaines plus intéressantes que d’autres.
  • La ville est passée sous loi martiale. L’armée assure donc l’ordre en plus de la garde habituelle. Le quotidien de chacun ne devrait pas être impacté plus que de raison. Personne n’est autorisé à quitter la ville sans autorisation, et les sanctions pour non-respect des lois ou manque de respect à un garde vont être durcies.

  • Il a fallu deux jours pour faire le décompte des morts, lequel s’élève à 178 sénateurs, au côté de 202 aides, nobles ou membres du personnel, ainsi que le Grand Prince Stavian III lui-même.

  • Beaucoup de citoyens commencent à appeler cet événement le Massacre d’Exaltation.

  • Les attaquants semblent avoir été en grande partie un assortiment de mercenaires s’étant fait passer pour des membres de la Garde Ulfen. Les Lames du Lion elles-mêmes ont trouvé des preuves que bon nombre d’entre eux n’étaient pas des membres connus du corps d’armée.
    Les disputes font rage pour savoir qui est l’instigateur de ce massacre : les sources officielles, soutenues par la Garde du Lion, parlent de Stavian qui aurait employé ces mercenaires, mais une grande partie de la population n’en est pas convaincue, compte tenu du fait qu’il est mort. Une partie soupçonne la princesse Eutropia ou le Grand Stratège Pythareus d’avoir organisé tout ça.

  • La Garde Ulfen, quant à elle, réfute son implication directe dans ces événements. Certains membres haut placés nient avoir eu connaissance du plan du Grand Prince, bien que la Garde doive obéir au moindre de ses ordres. On parle de mercenaires étrangers et de quelques membres dissidents. En attendant que la question de la succession ne soit résolue, elle a encerclé le palais et interdit à quiconque d’y pénétrer. Normalement, ce genre de problème incomberait au Sénat, mais avec celui-ci décimé et aucun empereur pour approuver de nouveaux membres, la situation est sans précédent.

  • Avec le gouvernement central temporairement paralysé, les autorités locales font de leur mieux pour combler le vide. Onze revendications majeures ont été faites pour le trône par divers nobles revendiquant des relations avec la lignée stavienne. Trois candidats en particulier sortent du lot, à savoir la princesse Eutropia Stavian, son cousin Lucius Stavian, ainsi que le Stratège Pythareus. Plusieurs nobles ont déjà commencé à choisir leur camp et à soutenir leur candidat comme véritable héritier à la couronne Primogène.

  • Bien que le gouvernement s'organise au mieux pour gérer cette crise, il n'y a actuellement aucun régent pour le royaume.



Je vous laisse décrire votre ressenti, ce que vous souhaitez faire de votre temps en quarantaine dans une auberge de luxe, et poser vos questions si vous en avez (vous en aurez probablement d’autres avec Eutropia).

Pour rappel : Gains liés à vos missions : 150 po par personne, plus un extra de 100 po chacun.

Modifié par un utilisateur lundi 4 mai 2020 17:55:39(UTC)  | Raison: Non indiquée

Utilisateurs actuellement sur ce sujet
22 Pages«<1819202122>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET