Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

27 Pages«<2021222324>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline septimus  
#421 Envoyé le : lundi 8 février 2021 15:33:05(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,503

Aanara
ca : 13(C:11, s: 12)
Etat : normal
Sorts M: 6/6;5/5;3/3
Sorts P-A: 8/8-2;6/6-1
PE: 5/5 ; PP 1/1

33 / 33


Sigmund

Sigmund
ca : 25(C:19, s: 16)
Sorts: 3-3-3/3;1-1-1/1

80 / 80


Crocs



Aanara regardait comme les autres les diverses troupes qui rejoignaient leur petit groupe. En terme de "petit" groupe, elle pensait que l'excuse de l'inquisition avait vécu. L'impératrix avait manifestement changé son mousquet d'épaule et s'était probablement rangée aux arguments du Cardinal pour octroyer une telle quantité de troupes. Cela signifait probablement qu'il faudra réfléchir plus sérieusement à comment reprendre Sénara et sécuriser la ville pour éviter une reprise avant qu'ils aient pu ouvrir la Porte. Cela changeait le plus à moyen terme, mais probablement pas à court terme : s'infiltrer à Sénara, pervertir la chaine de commandement en tuant/corrompant les officiers, et organiser une attaque que les rebelles n'auront ni l'occasion ni la puissance de repousser. Il faudra en discuter avec Aiakos et Ozran : ces deux-là voudront avoir un plan solide avant même de faire le premier pas en direction de Sénara.
Mais ils ne pourraient pas partir avec tout ce beau monde vers Sénara. Ils leur fallait une intelligence de Sénara qu'ils n'avaient pas. Il faudrait aussi des bateaux en capacité suffisante pour remonter la rivière : passer par la forêt serait trop risqué. Peut-être quelques officiers de ces troupes seraient toutefois utiles pour partir. Peut-être aussi que le Cardinal voudrait rester en ville pour coordonner tout ça.
Tant de variables déplaisaient à la rigide Aanara qui fronçait de plus en plus les sourcils alors que la dernière paire de nouveaux venues approchaient. Celles-ci semblaient plus expérimentées, mais aussi plus critiques. Elle le serait aussi si elle était à leur place. Elle projeta sa psyché pour en savoir plus sur la guerrière.

Psychic reading sur Praetoria, discrètement. Aanara essaie de savoir sa classe, son alignement et sa religion.
  • Concentration (DC 16) : 1d20+7+7 donne [3] + 7 + 7 = 17
  • Psychologie : 1d20+12+2+7 donne [10] + 12 + 2 + 7 = 31

Modifié par un utilisateur lundi 8 février 2021 15:33:45(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Duck_Gauthier  
#422 Envoyé le : mardi 9 février 2021 09:23:55(UTC)
Duck_Gauthier
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,400
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

neutre

Chevalier Ozran Mandrak
CA : 24/(c)12/(s)22
Stamina 7/12
Warrior spirit 1/2

59 / 96


Le chevalier noir attendait ces troupes avec curiosité. Qui avait demandé des renforts...? La première troupe fût celle qui marqua le plus sa surprise. Que...?

L'Imperatrix lui envoyait non pas des troupes mais des aspirants infernaux prêt à rejoindre sa bannière ? Une vague le frappa. Oui, il avait les hommes dont il avait besoin pour les projets de leur groupe. Oui il avait gagné du pouvoir. Mais tout ça, c'est futile face au message derrière. Un message de trois mots.

Oui.

Elle avait laissé le projet de l'ordre avec un "nous verrons si vous remplissez cette mission". Et là, elle avait non pas trouvé des troupes pour l'aider à remplir la mission. Elle avait réuni des soldats qui espérait rejoindre son corps d'armée, de manière assumé. Officieusement, elle avait accepté le projet. A en pleurer...

Mais physiquement, Ozran n'en montrait pas tant. Il laissa les genoux se poser et hocha la tête.

« Votre présence est un plaisir. C'est avec des guerriers comme vous que nous pourrons faire briller le nom du Cheliax. Vous avez été mis en de bonnes mains si c'est votre objectif. Repos soldats. Aspirante Sabrietta Strabo, je vais vous indiquer où stationner la troupe pour le moment. Je reviendrais vers vous dans quelques instants. »

Après lui avoir donné quelques indications, il partit à la rencontre des autres. Quand un premier temps, il approuva l'idée de Alyune.

« Excellente initiative. Ils seront très utile. Bien joué. »

Il partit ensuite voir les deux étrangers.

« Aspirant Ozran Mandrake. Si l'Imperatrix vous envoie ici, ce n'est pas sans raison. Etes vous des renforts ou votre mission diverge elle de la notre ? »
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Offline Chaos  
#423 Envoyé le : mardi 9 février 2021 19:19:02(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 8



Deadline - Thème Symphonie

Amour, Alchimie et Longrace.

Symphonie vivait pleinement sa vie de strix après avoir passé quatre jours sur son atelier à se fatiguer les papattes. Toute heureuse de sortir au grand jour, elle s'était levée de bonne heure pour faire des emplettes et aller "vérifier" que les paysans effectuaient "bien leur travail".

Cela signifiait les regarder de façon malaisante cachée dans les arbres, et surtout retrouver cet appétissant Drax si il était dans les parages... La femme-oiseau avait toujours comme optique de trouver un apprenti alchimiste pour se faciliter la vie. Si c'était un mâle qu'elle pouvait facilement utiliser et terroriser, ce serait encore mieux. Elle l'attraperait dans un coin à la pause du midi.

Par contre elle évita ostensiblement les extérieurs mauvais autant que possible... Qu'un seul diable la terrorisait, elle pouvait s'en contenter. Mais que trop traînaient dans les parages, elle les fuyait définitivement comme la peste. Les marques au fer rouge d'avoir été dans les parages d'un Diantrefosse de trop près, n'avaient que laissé détestation et méfiance.

Paradoxalement, elle commença à fréquenter les messes. Dans de ce monde perdu de tristesses et de douleurs, l'autel du Dieu des diables faisait figure à celui de Notre Dame d’une certaine façon. Et c’était dans les moments plus sombres, loin de Sa Maîtresse et avec ses inquiétudes de plus en plus féroces envers l’avenir, qu’elle venait chercher l’amabilité de la foi. Qui était ce Grand Diable qui la regardait de Ses Grands Yeux? Et qui avait de si Grandes Cornes. Sans nul doute sa curiosité allait au-devant de ses craintes.

Le charisme inhérent du Juge maître des lieux y était pour beaucoup, même si Symphonie espérait rester une admiratrice discrète et ne pas fixer ni lui ni son second trop longtemps. Rêves inaccessibles loin de ses pattes griffues, il faudrait qu'elle trouve un exutoire prochainement. Très prochainement. Parce que voir autant de jolis mâles se balader sans surveillance, c’était comme lui mettre un morceau de viande sous le nez qu’elle ne pouvait attrapper. Ca devait être la pire souffrance qui puisse exister qu'on ne lui donne pas à manger.

Elle avait songé à glisser une petite rose parmi les encens mais premièrement c’était beaucoup trop direct, et deuxièmement elle était sûre à deux cent pour cent de n’avoir qu’un reniflement méprisant à son encontre -viser trop haut… Techniquement viser un barde tieffelin réputé était aussi visé trop haut. Donc pourquoi pas à l’avenir. Et puis, était-ce vraiment mal si elle avait plusieurs mâles sous les pattes. Kron?



Arrivée des troupes à Longrace.

La silhouette inquiétante de la femme volante au-dessus de la troupe, toutes ailes grandes ouvertes, avait accompagné le cortège à grands ronds sur le chemin de la ville. Véritable chienne de garde, elle avait vérifié la qualité des troupes en planant à deça de distance d’arbalète. Ses cris rauques avaient résonnés comme ceux d’un oiseau de mauvaise augure, annonçant l’arrivée de nouveaux venus à Longrace. La créature de garde qu’était Symphonie veillait à la sécurité des maîtres comme à son habitude.

Si autrefois la strix aurait pu paraître inquiétante avec son tabard de fortune, les arts des apparats la menaient petit à petit à l’apogée de son propre style. Puant définitivement le luxe avec sa cape de plumes rouges bouffantes et sa jolie écharpe de broderies représentant des têtes décapitées; crâne d’un humanoïde déformé comme armure d’épaule. Le mélange de cuirs rouges et gris couplés de la fine armure de mailles ébène rappelait bien l’appartenance au Chéliax et en particulier à Doloras, tandis que les cuissardes épaisses étaient serties de dagues et d’extraits alchimiques rangés dans de fin tubes. Parfaitement coiffée et maquillée pour offrir un regard encore plus intimidant et rappeler “qui était la prédatrice ici”.

Ce jour est donc arrivé. Ce jour ou Sa Majestrix a décidé que je serai la plus parfaite d’entre ses posessions. La femme-oiseau était très heureuse du cadeau que lui avait offert Sa Maîtresse : beaucoup de cadeaux avec lesquels autant travailler que jouer. Elle avait eu la bonté de lui offrir des êtres venus des ombres, et non de pitoyables humains facilement intimidables. C’est pourquoi L’Oiselle l’adorait : Elle avait toujours pris soin d’elle de la plus merveilleuse des façons, il n’y avait aucun autre être autant empli de bonté sur la prison de Rovagug.

Elle descendit en un instant des airs pour se planter du haut de ses deux mètres -oreilles dépassant d’encore douze pouces pour complimenter l’apparition de “sa” troupe. Sa voix grave et rauque retentit avec curiosité.

« Je suis très flattée que les Auxiliaires de Nuit nous rejoignent. Vos capacités aussi bien techniques que raciales nous seront très précieuses contre les terroristes. C’est un honneur de rencontrer une troupe aussi rare.

Je suis… Demoiselle Symphonie. Symphonie L’Oiselle. Enchantée. »


Symphonie tendit sa main remplie de griffes peintes d’un rouge outrancier. Parmi tous ces humains rampants qu’elle considérait comme de véritables parasites les tieffelines, et par conséquent les fetchlings, étaient pour elles des êtres égaux, si ce n’était supérieurs à sa condition de belle race d’Oiselle.



L'arrivée des Agents Thrunes.

La femme-oiseau fixa les nouvelles venues avec grand intérêt; pupilles rondes. Mettant sa tête à l’envers de façon peu humanoïde pour entrapercevoir ce qu’il y avait sous leurs capuches... Cet acte semblait aussi bizarre que malpoli, mais la curiosité l’avait emporté sur les moeurs. Avec roucoulement en prime. « Krrrrou? »

Symphonie remis soudainement son menton à l’endroit après avoir vu le visage de ce qui ressemblait à une fausse mendiante. Puis elle commença une bataille de regards malaisants en entendant le nom de Sa Majestrix sortir de la silhouette enrubannée de bandages; pupilles fixes et oreilles dressées.
______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline Boadicee  
#424 Envoyé le : mercredi 10 février 2021 20:34:31(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738
13 Desnus 4716 - dans la matinée, Longacre
Longacre



Les aspirants chevaliers infernaux se relevèrent de concert avec Sabrietta, qui était la meneuse de facto de leur troupe. Cette dernière inclina la tête.
« Je vous remercie, ser Ozran. Faire briller le nom du Chéliax est bien notre objectif à tous, je peux vous l'assurer. Nous allons établir le camp, et le voyage a été long. Prenez le temps qu'il vous faudra, vous me trouverez à notre campement. Gloire à l'Empire! »
Après ce salut, elle s'inclina de nouveau et fit signe aux aspirants de lui emboiter le pas pour aller installer leur campement là où Ozran le lui avait indiqué.



Sans perdre un instant et sans se laisser démonter, Renza effectua une révérence et prit délicatement la main de Symphonie, l'effleura à peine du bout des lèvres.
« Enchantée de même. On nous a laissé entendre que vous étiez plus que talentueuse vous même, j'ai hâte d'en être la témoin. Pour l'heure, cela dit, le voyage a été long...y a-t-il un endroit où nous pouvons loger en attendant les détails sur nos missions? »






Alors que les troupes, s'étant présenté et ayant pris leurs ordres, se dispersaient pour établir le camp, trouver un endroit ou manger et ou boire, cela laissait les Agents Thrunes en compagnie de leurs deux invitées à l'allure monastique.

La plus grande adressa un grand sourire à sa compagne de voyage et tapota son épaule.
« Allons allons, Lucy...laisse donc une chance aux gens de faire leurs preuves! La boss ne nous aurais pas envoyé ici donner un coup de main sans raison.  »

Elle se tourna ensuite la strix, la samsarane et le chevalier en armure en retirant son lourd capuchon de bure, dévoilant une chevelure flamboyante et d'étranges yeux dorés. Elle joua aussi des épaules pour replacer le fourreau de son épée à deux mains. Elle parlait d'une voix enthousiaste, pleine d'énergie.
« Et bien, salutations, Aspirant Ozran! Etrange, on nous avait parlé d'un Chevalier Ozran Mandrake...vous n'auriez pas de la famille dans le coin, par hasard...?

Et j'imagine que vous êtes Symphonie l'Oiselle...et Aanara, c'est ça?

Je devrais peut être me présenter....Praetoria la Vanneuse. »


Elle leva sa main qui n'était pas ganté, et la marque des Thrunes, une crois écarlate dans un cercle bordé de noir, y flamboya quelques instants. La marque des Agents Thrunes, une marque que chacun d'entre eux portait déjà.
« La boss a cru comprendre que vous aviez besoin de renforts....? »

Aanara - Psychic Reading

Modifié par un utilisateur mercredi 10 février 2021 20:39:17(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#425 Envoyé le : mercredi 10 février 2021 21:57:44(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 103


D’un soupir résigné, la pélerine acquiesça. Si elle pouvait paraitre désagréable au tout venant, elle semblait être proche de sa compagnonne, et se laissa convaincre facilement de se découvrir.

« Tu as sans doute raison…  »

Elle attrapa lentement sa capuche de ses doigts parcheminés de bandages et la rabattit en arrière, dévoilant sa tête. La tête d’une étrange tieffeline, aux teints boisés et aux yeux émeraudes, dont l’expression ne traduisait rien de très positif. Elle ne paraissait pas hostile, mais ne semblait pas heureuse d’être là. Blasée, au mieux. Un peu comme si elle était morte à l’intérieur, ou si ce qu’elle voyait autour d’elle ne le procurait pas la moindre émotion. Ses cornes étaient parcourues de multiples entailles, rappelant le bois fissuré par l’assèchement. De sa tenue sortaient quelques feuilles et éclats de bois pétrifiés par le temps. Elle portait quelques babioles autour du cou, mais aucune ne semblait avoir une grande valeur financière.

Elle s’exprimait toujours d’une voix lente et blanche, insistant sur la dernière syllabe de chaque phrase. Une locution qui pouvait sans doute être agaçante, à la longue.

« Sir Ozran, Dame Symphonie, Dame Aanara…
Lucretia la Moissonneuse… Si mes "talents" peuvent vous être utiles…
En quoi pouvons-nous vous être profitables ?  »

Offline septimus  
#426 Envoyé le : jeudi 11 février 2021 16:37:53(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,503

Aanara
ca : 13(C:11, s: 12)
Etat : normal
Sorts M: 6/6;5/5;3/3
Sorts P-A: 8/8-2;6/6-1
PE: 5/5 ; PP 1/1

33 / 33


Sigmund

Sigmund
ca : 25(C:19, s: 16)
Sorts: 3-3-3/3;1-1-1/1

80 / 80


Crocs

Crocs
ca : 21(C:15, s: 18)
Etat : forme humaine
Sorts: 3-3

19 / 19


Rassurée par le symbole les qualifiant d'Agents Thrune, Aanara salue un peu plus cérémonieusement les nouvelles arrivées.
« Enchantée. Je suis Aanara comme vous l'avez deviné. Je vous présente Sigmund, mon garde du corps personnel » indique Aanara en montrer le mannequin de bois «  et mon familier Crocs, qui a la bonne idée d'avoir forme humaine pour quelques jours. » dit-elle en indiquant une jeune femme à côté d'elle armée d'une guisarme et avec une armure de cuir de bonne facture.
« Pour savoir en quoi vous pourrez nous être profitables, il vaudrait mieux discuter de ceci dans un lieu moins ouvert : il y a ici des choses qui s'opposent à nous et, par extension donc, à notre employeur pour ne pas la citer. De plus, je pense qu'il va falloir trouver un lieu où loger, au moins temporairement, tout ce beau monde. Nous avons entamé la restauration d'un fort en bordure de lisière, mais nous n'envisagions pas un tel renfort. C'est de bon aloi, mais il va falloir discuter pour savoir comment utiliser ces nouvelles ressources.
Voudriez-vous nous joindre dans le temple d'Asmodéus que nous avons reconsacré pour cela ? Nous serons un peu plus à l'abri des oreilles indiscrètes. »

Modifié par un modérateur jeudi 11 février 2021 20:24:41(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#427 Envoyé le : jeudi 11 février 2021 21:36:09(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738
Longacre




Praetoria répondit à Aanara avec un grand sourire, mais aussi un soupçon de contrition en opposition avec l'absence d'enthousiasme de Lucretia.
« Voilà, comme dit ma partenaire. Et ravie de rencontrer Sigmund et Crocs également. Je vais supposer que Crocs a une forme naturelle bien plus...et bien, pourvue de crocs. Mais elle est plus agréable à regarder comme ça.

J'admets qu'on ne pensait pas voyager avec autant de compagnie, on est plus discrètes en général? Et un temple d'Asmodéus n'est pas exactement mon endroit favori, mais si vous pensez qu'on y sera tranquilles, profitons en! D'autant qu'on a du courrier pour certains d'entre vous.  »

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Chaos  
#428 Envoyé le : vendredi 12 février 2021 14:21:23(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 8


Deadline - Thème Symphonie

Qu'il était plaisir d'être traité comme l'on méritait d'être traité : d'une manière tout à fait respectueuse. Le petit sourire en coin de Symphonie prouvait bien qu'elle avait grandement apprécié cette "poignée de main". Un peu timide, elle cacha par la suite ses griffes dans les nombreuses poches de sa tenue.

« Je suis ce que l'on me demande. » Répliqua-t-elle de sa façon habituelle et mystérieuse aux compliments de la fechtling. Elle lui chuchota par la suite plus bas les derniers lieux possibles d'habitation. « Allez donc dans l'ancien hospice, c'est un petit conseil avant que toutes les places soient prises... Vous êtes les bienvenus à Longrace. Si vous avez des soucis n'hésitez pas à me le dire. »

Et si quelqu'un vous pose des soucis, je m'occuperai de lui personnellement. Laissant les fechtlings à leurs préoccupations d'arrivée, la strix voleta mieux jusqu'aux protagonistes. "Boss", "lettres, "Majestrix", la croix des Thrunes : son sang ne fit qu'un tour. De plus en plus fascinée par les tieffelins, notamment les tieffelines, Symphonie se mit à fixer la nommée Lucretia de manière malaisante (ou supposément "habituelle" chez les strixes). Toutes oreilles dressées.

« Enchantée à toutes. Oui, effectuons une réunion d'équipe dans l'Eglise de Minuit, c'est un lieu plutôt bien gardé. La suite des opérations risque d'être corsée... »

Modifié par un utilisateur vendredi 12 février 2021 14:22:34(UTC)  | Raison: Non indiquée

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline Boadicee  
#429 Envoyé le : samedi 13 février 2021 15:52:44(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738
Praetoria la Vanneuse




Le coup d'oeil de Symphonie adressé à Lucretia n'échappa pas à sa compagne de voyage. Praetoria adressa à Symphonie une claque dans le dos avec un rire enthousiaste.
« Ahahahahaha! Ne t'en fais pas poulette, c'est exactement notre spécialité, les opérations corsées! Allons y, je m'ankylose à rester debout ici. »


Le petit groupe, laissant les troupes s'organiser, avec Aylune qui supervisait les opérations, retrouva l'église d'Asmodéus. Aiakos s'était joint à eux, pour l'instant plutôt silencieux, mais l'énigmatique cardinal fit signe aux autres membres du Synode de leur laisser de l'espace, et posta des gardes autour du temple avec l'ordre qu'ils ne soient dérangés qu'en cas d'urgence.

Une fois au calme, Aiakos sortit une bouteille de brandy du Coeur, une liqueur populaire parmi la noblesse chélaxienne, et entreprit de servir ceux qui le souhaitaient.
« Alors, dites nous...qu'est ce qui vous amène exactement...? »

Praetoria accepta bien volontiers un verre, et posa son épée à deux mains près d'elle...assez près pour pouvoir la dégainer rapidement si nécessaire. Elle fouilla dans sa sacoche.
« Plusieurs choses en fait...les ordres, avant tout, mais ils viennent d'une de vos connaissances, Bleuette, je me trompe? Velenne Thrune? »

Elle sortit de sa sacoche un paquet scellé, et le tendis à Aanara.
« On sert de courrier, aussi. Ah, et puisqu'on était à Egorian, la boss a aussi demandé à ce qu'on transporte ça. »

Elle tendit un autre paquet à Symphonie.
« J'espère que ça vous sera utile. Pour le reste... »

Praetoria se tourna vers Lucretia.
« Arrêtes moi si je me trompe, mais on est surtout censés vous aider dans votre mission en tant qu'agents expérimentés, c'est ça? Même si on a pas les détails. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Duck_Gauthier  
#430 Envoyé le : samedi 13 février 2021 17:06:15(UTC)
Duck_Gauthier
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,400
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

neutre

Chevalier Ozran Mandrak
CA : 24/(c)12/(s)22
Stamina 12/12
Warrior spirit 2/2

96 / 96


A la présentation de la marque des agents, Ozran pencha la tête sur le coté. Le même symbole apparu le long de sa jugulaire.

« Non, je n'ai pas de famille ici. Je n'ai pas encore été intronisé à un ordre mais j'ai passé l'épreuve du Fer. La procédure a ses contraintes. »

Il suivit les autres au temple. Restant debout, il refusa le verre comme à son habitude.

« Nous avons en effet besoin de toute l'aide possible. Mais avant de vous dire comment vous pourriez nous aider, pourquoi ne pas nous dire comment vous pouvez nous assister ?

Praetoria, je vois que vous semblez manier les armes. Sauriez vous donc faire face de front ? D'autres détails ?

Et vous, dame Lucretia ? J'imagine que si vous êtes ici, c'est que vous avez un peu plus de talents qu'on n'en verrait au premier regard. Si nous savons comment vous pouvez être les plus efficaces, nous pourrons vous aider à vous révéler. »
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Offline Chaos  
#431 Envoyé le : samedi 13 février 2021 17:29:07(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 8


Deadline - Thème Symphonie

Symphonie fut aussi dure qu'un morceau de bois sec : volant presque sous la poigne de la Vanneuse; perturbée de cette familiarité. Mais elle commençait à avoir un peu l'habitude avec Jannen. Par effet mimétique, elle rit un peu elle aussi. Essaie de paraître sympathique, Symphonie L'Oiselle... un petit effort?

Elle accepta par politesse l'alcool proposé par Son Eminence, goûtant du bout des lèvres avec précaution au sein de l'Eglise. Préférant un peu se faire oublier dans tout ça, chamboulée par les nouvelles arrivantes, puis par une faction entièrement sous ses ordres... Allait-elle être à la hauteur? Maintenant plus que jamais, elle ne se sentait qu'une trop grande strix gauche et bébête.

Son acédie fut interrompue par le colis posé entre ses mains. Ses pupilles devinrent complètement rondes : Sa Majestrix devait lui avoir répondu! ... Et peut être le barde aussi! Elle arracha soudainement un morceau avec ses dents avant d'essayer de déchiqueter pour en savoir le contenu... Dans sa hargne, elle avait machouillé un coin, espérant que cela serait sans conséquences. Le paquet contenait une jolie ceinture et une lettre au coin droit avec des dents de strix dessus. Et pleins de petits morceaux d'emballage par terre.

La femme-oiseau de deux mètres de haut poussa un grand ronronnement en ouvrant ce paquet cadeau, se jetant avec préciosité sur la lettre. Toute emue et toute retournée, elle oublia la conversation le temps de lire les belles lignes.

« RRRRRRrrrrRRRrrrrou! »

Modifié par un utilisateur samedi 13 février 2021 17:35:07(UTC)  | Raison: Non indiquée

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline septimus  
#432 Envoyé le : samedi 13 février 2021 21:29:18(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,503

Aanara
ca : 13(C:11, s: 12)
Etat : normal
Sorts M: 6/6;5/5;3/3
Sorts P-A: 8/8-2;6/6-1
PE: 5/5 ; PP 1/1

33 / 33


Sigmund

Sigmund
ca : 25(C:19, s: 16)
Sorts: 3-3-3/3;1-1-1/1

80 / 80


Crocs

Crocs
ca : 21(C:15, s: 18)
Etat : forme humaine
Sorts: 3-3

19 / 19


Une fois dans le temple consacré, Aanara se sentit un peu plus à l'aise. Elle savait que Longacre avait un assassin hors pair en circulation, et elle soupçonnait une certaine halfling de ne pas y être étrangère. Toutefois, elle ne pensait pas celle-ci voulant rentrer dans un temple consacré ainsi. Elle accepta le verre de brandy et le sirota lentement avec plaisir. Elle faillit sursauter à la mention de Velenne et prit le paquet avec des mains qu'on aurait presque vue trembler d'excitation, un sentiment rare chez la samsaran froide qu'elle était. Elle laissa la lettre à Ozran si Aiakos ne la prenait pas pour se concentrer sur le paquet. Elle garda le paquet fermé pour le moment, pour répondre à la place de Praetoria. Aanara aimait toujours faire son effet en faisant croire qu'elle savait tout sur tout, même et surtout quand ce n'était pas le cas.
« Praetoria est une cinetiste, une manipulatrice d'éléments. Au vue de votre carrure impressionnante, je dirais principalement la terre, qui est connue pour être solide et endurante. Si c'est le cas comme je le pense, alors vos souhaits seront exaucés Ser Ozran. Ai-je bon Praetoria ? » demanda de manière quasi rhétorique la samsaran à l'humaine.

Offline Hikari  
#433 Envoyé le : samedi 13 février 2021 21:32:25(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 103


Suivant le petit groupe sans mot dire, Lucretia semblait se retenir de remettre sa capuche en place. Difficile de dire s’il s’agissait d’anxiété ou d’une quelconque phobie sociale compte tenu du fait que son visage était, pour l’heure, dénué d’empathie. C’est l’échange de regards avec la strix qui aurait pu en dire davantage sur la véritable nature de la druidesse. Le regard tout d’abord las, puis rapidement dubitatif, pendant un moment, avant de tourner à la gêne et de bifurquer radicalement sur de l’agacement. Ses voies intérieures devaient être un mélange cacophonique de bruits de gêne et de grommellements.

Se pinçant les lèvres, elle lâcha un «  Je vous suis.  », pressée de suivre Aanara jusqu’au temple.

A l’intérieur de celui-ci, Lucretia semblait toujours aussi… morne, mais ses yeux vagabondaient lentement sur la structure de l’édifice. Elle l’appréciait d’une certaine manière, sans doute, mais il était difficile de le percevoir sur son visage. Cela se voyait davantage au fait qu’elle semblait absorbée par son environnement, prêtant une attention toute relative au reste, refusant poliment le verre qui lui était proposé. C’est Praetoria qui la ramena à la réalité.

«  Hein ? Oui, c’est bien ce qu’on nous a dit…  »

Elle se tourna ensuite vers le dénommé Ozran.

«  Effectivement Sir chevalier… Je maitrise une panoplie assez… conséquente de sortilèges plus qu’appréciables en combat ou en pleine nature… Je sais également me métamorphoser en… êtres divers et variés… et je suis spécialisée dans le fait… d’apporter la calamité sur mes adversaires, si l’on puis dire…  » répondit-elle calmement, observant du coin de l’œil les réactions de la curieuse strix et se rapprochant de Praetoria, comme par instinct de protection.
Offline Duck_Gauthier  
#434 Envoyé le : samedi 13 février 2021 21:40:42(UTC)
Duck_Gauthier
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,400
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

neutre

Chevalier Ozran Mandrak
CA : 24/(c)12/(s)22
Stamina 12/12
Warrior spirit 2/2

96 / 96


Le chevalier pointa son regard vers Lucretia. Difficile de dire ce qui se passait dans l'esprit derrière le casque. Mais il fixait intensément la tiefline.

« La calamité ? C'est à la fois très vaste et très intéressant. Vous sauriez détailler un tout petit peu plus ? »
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Offline Hikari  
#435 Envoyé le : samedi 13 février 2021 21:50:32(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 103



La tieffeline poussa un léger soupir. Pas l’un de ceux que l’on fait lorsque l’on est agacé, plutôt de ceux sortant lorsque l’on est à cours de souffle.

« Je peux apporter la maladie, le doute, la crainte, l’épuisement ou encore la mort sur ceux qui… m’agacent…
C’est comme ça que je le vois…  »
répliqua-t-elle.
Offline Boadicee  
#436 Envoyé le : samedi 13 février 2021 22:40:50(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738
Praetoria la Vanneuse





Praetoria jouait avec son verre, en buvant de temps à autre une gorgée, et étouffa un éclat de rire en voyant Symphonie dévorer le coin de la missive. Les pitreries de la strix semblaient beaucoup l'amuser. Elle garda son sourire jusqu'à ce qu'Ozran la questionne, mais son expression se fit plus sérieuse, concentrée, lorsqu'Aanara la devança.

Elle décroisa les bras, et se pencha un peu vers eux, appuyant sa main sur son genou.
« Bien vu...Je serais très curieuse de savoir comment vous êtes tombées là dessus. Je suis discrète sur le sujet pour une raison. Mais oui, je suis là pour couvrir Lucretia. On forme un bon duo.

Du coup, pour vous répondre, ser quasi-Chevalier, oui, je pourrais faire face de front. Ou à distance. En fait, j'estime avoir des chances raisonnables de tuer n'importe lequel d'entre vous si nécessaire. »


Praetoria repris son sourire.
« Pas que je craigne de devoir en arriver à de telles extrémités. Je ne manipule pas la terre, cela dit, mais vous ne préféreriez pas avoir la surprise?

Ah, et au fait...l'épée, c'est juste pour le spectacle. Et pour éviter les questions...et accessoirement, pour les moments où je suis fatiguée. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Chaos  
#437 Envoyé le : lundi 15 février 2021 02:00:09(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 8


Deadline - Thème Symphonie

L'expression indéchiffrable, à la fin de sa lecture, elle plia six fois en un tout petit carré la lettre qu'on lui avait envoyée. Puis l'avala. Afin de faire passer le goût, elle laissa deux goulées d'eau dans sa gorge le temps que l'encre se disperse et que le papier devienne définitivement de la pâte à mâcher. La cire peu digeste, ne valait rien face aux poisons qu'une certaine Maîtresse des potions lui avait fait ingurgité régulièrement. Le sceau croqua sous ses dents alors qu'elle s'évertuait à n'en laisser aucune miette.

Une précaution de plus aux lettres qui lui étaient adressées. Si le secret de polichinelle qu'elle était une propriété Thrune se savait de l'autre côté du pays, ici, cette affiliation n'était que de mauvais augure. Et moins de lettres écrites de Sa Majestrix traînaient, moins son style pouvait être copié. Jalousement aussi : la strix préférait garder enfouis au sein de son esprit ces précieuses lectures écrites par une blanche main.

Je vous aime de tout mon coeur aussi, Ô Ma Maîtresse... Vous me manquez tellement...

Que Sa Majestrix lui envoie personnellement une lettre ne pouvait dire que deux choses : soit elle avait été prise au dépourvue et avait besoin d'une manière ou d'une autre de la contacter. Mais rien dans la lettre n'indiquait une telle chose. La deuxième hypothèse était donc qu'elle Sa Maîtresse lui avait envoyé des Agents Thrunes suffisamment compétents pour leur offrir Sa houlette.

La femme-oiseau roucoula malicieusement à la remarque de Praetoria de comment elle pouvait tuer n'importe qui ici présent. Techniquement Dame Aanara et le Chevalier Ozran pouvait tuer n'importe qui, d'une manière ou d'une autre. Mais Symphonie se sentait indéniablement supérieure par ses ailes, son agilité, et sa mouvance à se fondre dans les ombres. Si elle décidait de s'en aller, même la liberté ne la rattraperait pas. Pour mieux agir au moment opportun... Sa voix grave et rauque retentit une fois de plus, cherchant à dénicher les masques sous la mascarade.

« Je vois que vous n'êtes pas n'importe qui en tous cas. Une combattante de plus au corps à corps serait parfaite. Et une personne affiliée à la nature -la plus belle et pure des formes de nature qui est la violence de la dévastation, était ce qui nous manquerait prochainement. Je pense.

J'aime la nature. Mon métier d'alchimiste me meut à violer celle-ci à coup d'agents actifs, alors que j'essaye de décortiquer et de m'accaparer ce qu'il y a de plus beau dans les chairs et les êtres végétaux. Cependant nous manquons d'une personne capable de parler à cette forêt, d'en comprendre les préceptes et ses habitants.

Pour me présenter... Je suis... Ce que l'on me demande. Je suis la Bourelle des Hautes Oeuvres et des Basses Oeuvres. Je punis ceux qui désobéissent et les montrent comme exemple, et je vais moi même chercher les traîtres ou qu'ils soient pour satisfaire les maîtres que je sers. Je les satisfasse. Et mes proies voient rarement mes lames. Pour parfaire à cette mission, il m'a été demandé de terroriser les ennemis que nous rencontrons au grand jour. Je ne suis qu'une modeste symphonie chélaxienne. Demoiselle L'Oiselle.

Voyez vous, les terroristes sont entourés de certains aspects végétaux... Dont certains très libres de prescience à ce que j'ai compris. Les Bois ne sont pas très sûrs. Je vous que vous parlez de "Boss" Praetoria plusieurs fois depuis le début, en parlant sûrement de Vous-Savez-Qui. Vous souvenez des ordres précis qu'ils vous ont été donnés? Que savez-vous des Bois des Murmures et de la situation actuelle de l'autre côté des forêts? »


Peut être des indices se cachaient-ils dans les discours de Sa Majestrix.

  • Qui est Bleuette? ... (Psychologie) : 1D20+10 donne [4] + 10 = 14

Modifié par un utilisateur lundi 15 février 2021 02:02:10(UTC)  | Raison: Non indiquée

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline Duck_Gauthier  
#438 Envoyé le : lundi 15 février 2021 10:00:53(UTC)
Duck_Gauthier
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,400
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

neutre

Chevalier Ozran Mandrak
CA : 24/(c)12/(s)22
Stamina 12/12
Warrior spirit 2/2

96 / 96


Ozran approuva en écoutant la tiefline.

« Très interessant. J'espère ne pas trop vous agacer en ce cas. »

Il regarda ensuite Praetoria.

« Oh, voilà longtemps que je n'ai pas entendu ce genre de langage, et encore moins de manière honnête. J’apprécie la bravoure mais attention, celle ci est souvent amoureuse de l'inconscience. Non pas que je craigne devoir en arriver à ces extrémités. »
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Offline septimus  
#439 Envoyé le : lundi 15 février 2021 13:33:38(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,503

Aanara
ca : 13(C:11, s: 12)
Etat : normal
Sorts M: 6/6;5/5;3/3
Sorts P-A: 8/8-2;6/6-1
PE: 5/5 ; PP 1/1

33 / 33


Sigmund

Sigmund
ca : 25(C:19, s: 16)
Sorts: 3-3-3/3;1-1-1/1

80 / 80


Crocs

Crocs
ca : 21(C:15, s: 18)
Etat : forme humaine
Sorts: 3-3

19 / 19


Les mains ne quittant par le paquet de Velenne, Aanara prit un air manifestement faussement contrite de s'être trompée, même si c'était un point mineur, sur Praetoria. Elle appréciait la franchise de l'humaine et la tiefling semblait aussi... "intéressante".

« Merci pour votre honnêteté, à toutes les deux. Et nous aurons besoin de vos capacités sous peu je pense. Nous avons plusieurs problèmes. Je commence par le premier sur notre chemin :
  • La ville de Sénara, un peu plus haut par la rivière, a été prise par les terroristes. On veut y aller, s'y infiltrer en se faisant passer pour des rebelles. L'objectifs est de l'affaiblir pour une possible reprise.
  • Nous devons aussi y chercher des "ingrédients" pour la suite des opérations car de puissantes divinations nous ont indiqué qu'on les y trouverait.
  • Nous devons ensuite explorer le Bois aux Murmures. La forêt est grandement hostile, avec des diables en maraude, des fées et d'autres créatures abominables.
  • Ensuite, nous devrons utiliser les ingrédient pour quelque chose qui attirera certainement de nombreuses réactions hostiles, d'ici et d'ailleurs.

Désolée de ne pas être plus précise ici, je suis certaine que quelque chose nous espionne. Même ici je ne veux pas trop en dire.
Pour ma part, je suis une simple magicienne, spécialiste en créatures artificielles. J'ai tendance à vouloir savoir un peu tout, ce qui est souvent un avantage, mais parfois un défaut je dois le dire. J'ai quelques autres compétences, mais disons que ça ne fait que renforcer mes capacités de magicienne. »

Modifié par un utilisateur lundi 15 février 2021 15:08:29(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 3 utilisateur ont remercié septimus pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#440 Envoyé le : lundi 15 février 2021 21:39:25(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738
Praetoria la Vanneuse




Praetoria écouta attentivement les présentations, perdant son large sourire pour une ombre qui demeurait néanmoins omniprésente sur ses traits. Répondant à Symphonie, elle haussa les épaules.
« Pas vraiment, non. Tout ce qu'on sait, c'est qu'on est censées vous prêter main forte. En fait, son Infernale Majestrix - la boss - ne nous a pas non plus indiqué ce que vous cherchiez dans cette région, et je ne suis pas du genre à poser des questions si je n'y suis pas invitée. Pas à elle, en tout cas.  »

Elle rit doucement aux paroles d'Ozran.
« Pas tant de bravoure que de réalisme, mais je n'ai pas dis que ce serait facile ou que j'en sortirais indemme. L'essentiel, c'est qu'on tourne nos lames vers le même ennemis. Ou nos sorts, pour Bleuette et Lucy. »

Enfin, la massive guerrière se tourna vers Aanara.
« Tout cela ne me dit pas comment vous avez percé la nature de mes talents...mais merci pour ces explications. Sacré programme! J'imagine que vous avez des plans plus détaillés, mais tout ce que j'ai besoin de savoir c'est: par quoi vous avez l'intention de commencer? »

Elle jeta aussi un regard à Lucretia.
« Hey, un Bois, ça doit être ton rayon, non? Des idées, Lucy? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
27 Pages«<2021222324>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET