Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

4 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Acillatem  
#1 Envoyé le : dimanche 29 août 2021 20:22:25(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088


Ceux qui se rendent au nord de Magnimar en suivant le littoral rocheux se retrouvent vite dans une étrange contrée. La brume drape le paysage moutonnant et stagne, tel un fantôme, dans les landes humides et éparses. Des petits bois, dont les profondeurs touffues embaument l’ortie, le laurier et la sève de pin, embellissent la région, tandis qu’à l’intérieur des terres, des vallées creusées par les cours d’eau bordés de séquoias majestueux serpentent entre des collines rocailleuses déchiquetées et des escarpements calcaires. C’est l’immensité de cette région et le sentiment d’isolement qu’elle procure qui lui ont valu son nom.

Voici la côte Oubliée.

Il y a des poches de civilisation le long de la côte Oubliée. Même s’ils sont moins utilisés ces derniers temps, on trouve des campements varisiens dans presque chaque ravin et renfoncement de ses étendues bordées de falaises au sommet desquelles se trouvent des maisons solitaires – les demeures d’individus excentriques ou fortunés cherchant un peu de calme loin de l’agitation des rues de Magnimar. On trouve des auberges tous les trente-six kilomètres environ, ce qui correspond à la distance moyenne quotidienne parcourue à pied par la majorité des voyageurs. Des petits sanctuaires de pierre voués à Desna permettent également de se mettre à l’abri au cas où l’une des trop fréquentes averses prend les marcheurs au dépourvu. Avec le temps, l’un ou l’autre de ces embryons de civilisation peut se développer pour devenir une véritable bourgade, voire une ville. C’est déjà arrivé une fois, là où la côte forme un port naturel niché entre les falaises, à soixante-quinze kilomètres environ au nord-est de Magnimar. Ce qui était autrefois un campement varisien plus important qu’à l’accoutumée, situé dans l’ombre d’une ancienne tour en ruine, est devenu la plus grande bourgade de la région : Pointesable, le Phare de la côte Oubliée.







Lunedi 31 Érastus - 21h58 - Pointesable - Rue du crabe

L'air était humide. Les volets des maisons côtières de Pointesable ouverts. Le plafond céleste constellé de point lumineux. Les rumeurs de la ville semblaient aussi lourdes que la météo estivale de la côte oubliée, comme un fond sonore tamisé. Une partie de la population se trouvait hors de la ville, inaugurant la Mine Bazillion. L'autre au théâtre de la ville pour une représentation de Moréo et Tuliette, un classique Korvasien.

Pourtant, un Shoanti accourait dans la grande rue, il était Prévôt de la Garde Verte, Chef de la milice de Pointesable. Bélor Cigüe était accompagné d'une femme en armure elle aussi, brune comme la suie et le regard inquiet.

« Où est Balor ?! Encore en train de traîner dans ces foutues souterrains ?! » Fit Samantha Klein dont le visage peu bronzé commençait à rougir. « Doit encore traîné avec cette pouff... »

« Il suffit Klein. Combien de garde sont sur place ? » Coupa le Prévôt.

« Pas assez, enfin pas assez si les gens rentrent de la mine, et ça devrait pas tarder. C'est déjà un miracle qu'y est pas foule. » Se reprit la lieutenante en continuant à donner des informations à son supérieur. « C'est une véritable boucherie Chef... c'pas un gob's qu'à fait ça. » Bélor Cigüe ne répondit pas, il continuait à presser le pas et tourna prit l'embranchement à la rue du festival.

Il faut dire que depuis la Semaine Noire - comprendre le raid gobelin, la destruction de la verrerie et la chute de Pic-Chardon - le visage de Pointesable avait complètement changé. Titus Scarnetti en était le Seigneur-Maire, la Garde Verte avait pris la place de la milice locale et l'économie s'était dirigée vers la pierre plutôt que le verre. Il eut également la fin du Pacte Varisien qui remodela le visage des habitants, mais pas qu'en bien. La Sczarni avait étendue son influence mafieuse et une "résistance" commençait à croître dans l'ombre de l'ancienne mairesse Kendra Déverin. Car Scarnetti avait réussi son coup, prendre le pouvoir par la force puis gagner les élections de l'hiver dernier, le tout accompagné d'une garde rapproché des plus efficaces, notamment son demi-frère et conseiller économique Wilhem Scarnetti - Flèche Brisée - et Thormod Grévor, son conseiller diplomatique tout droit venu de Magnimar. Depuis sa prise de pouvoir officielle et son référendum sur le Pacte, Titus avait les pleins pouvoirs et n'hésitaient pas à les utiliser. Impossible pour les varisiens de naissance ou même d'ascendance d'avoir la possibilité d'acheter une maison à Pointesable. Impossible pour les races non-humaines de travailler à Pointesable sans l'accord de la ligue mercantile qui doit elle même avoir l'accord de la mairie. Impossible pour un étranger de rester plus d'une journée sans un permis de travail ou de séjour lui-même délivré par...

C'était l’apartheid.

Dans la plupart des endroits de la ville et la Garde Verte n'hésitait pas à sévir malgré la tolérance reconnue de Prévôt pour les cas les plus banals. Le racisme était devenu la norme et des humains venus des terres ou de la mer n'hésitaient plus à venir à Pointesable pour se retrouver dans un "vrai village Chélaxien". Heureusement qu'une bonne partie de la population original - celle qui était resté - continuait à vivre normalement depuis cette Semaine Noire. Normalement jusqu'à cette nuit.



Les pas de botte frappa une dernière fois le pavé terreux. Bélor poussa d'un revers de main les rares curieux qui s'amassaient déjà autour de la scierie. Ce long bâtiment fut l’un des premiers construits lors de la fondation de Pointesable. Propriété de l’industrieuse famille Scarnetti, la scierie et son fonctionnement quotidien étaient placés sous la supervision d’un homme d’affaires pingre nommé Banny Harker et de son partenaire, Ibor Épine.

« C'est lequel? »Demanda Bélor, son visage borgne aussi grave que lors de l'attaque des gobelins.

« Banny » chuchota Samantha avant de rajouter en baissant les yeux « ... et Katrine »

« Vinder ?! » Dit Bélor sans se soucier des badauds qui écoutaient dans la petite foule d'une dizaine de personne qui commençait à s'agglutiner autour de la scierie.

Soudain des cris s'élevèrent du centre de la ville. La pièce de théâtre venait de terminer.

« Dites aux autres de former un cordon de sécurité, personne ne doit passer, puis allez chercher le Père Zantus. »

« Et Titus ? »

« Il va vite l'apprendre. Il ne faut surtout pas que ça s'ébruite sinon... »

Mais d'autre cris coururent dans la nuit. Bélor les connaissaient bien pour les avoir vécu lors de la Semaine Noire, la ville paniquait et le cordon de sécurité qui commençait à se mettre en place vacillait déjà... la nouvelle qu'un double meurtre avait eu lieu à la scierie de Pointesable s'était propagée comme une traînée de poudre... une traînée qui allait probablement mettre le feu à la ville... et ailleurs.

Chapitre 2 : Meurtres à Pointesable.


Vous avez tous le loisir d'intervenir à la rencontre de Bélor, le premier qui parle sera vu par le second ect... si Märk n'est pas encore présent, il devra rattraper son retard plus tard, rien de grave. Je vous ferais signe quand j'aurais mis à jour tout le wiki mais je vous invite déjà à le consulter si besoin.

Bon retour à Pointesable.


Perception DD13

Modifié par un utilisateur lundi 30 août 2021 17:56:11(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
thanks 3 utilisateur ont remercié Acillatem pour l'utilité de ce message.
Annonce
Offline Nhayara  
#2 Envoyé le : mardi 14 septembre 2021 18:31:35(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture défensive
CA 16/16/10

58 / 58


Suite du RP personnel de Hendamar

Hendamar s'était éloigné de la foule, mais compris très rapidement ce qu'il s'était produit en entendant le prévôt et le lieutenant parler. Il n'était plus alcoolisé, mais il eut la chair de poule, puis des vertiges, puis des nausées et enfin la lumière sur les évènements jaillit dans son esprit telle une évidence. Il savait. Il comprenait.

Hendamar se mit à rire, à rire très fort, de sa voix roque de nain, grave, tranchante comme les rochers mortels des bas-fonds d'une falaise en bord de mer.

Puis il se mit à parler fort, néanmoins sans hurler ; les yeux injectés de sang et le visage rouge tomate, comme s'il venait de fournir un effort sur-nain.

« Je le savais ! Je vous l'avais dit ! J'avais prévenue tout le monde ! C'est le complot, le complot je vous dit ! Plus personne n'est en sécurité à Pointesable ! Ca peut être n'importe qui ! Ils sont là ! Les fiélons de Magnimar, les fiélons de Lamasthu, les hérétiques ; méfiez-vous, n'importe qui peut être le prochain ; ils veulent raser cette ville pour conquérir la Varisie ! Nous ne sommes plus en sécurité, nous allons tous mourir et nos cadavres puants seront transformés en abominations !  »

Le nain s'éloigna ensuite de la foule avec l'intention de rentrer "chez lui", méfiant comme un renard, jetant des regards de partout, succédant les petits bons pour se tourner dans un sens, puis dans l'autre, dague au point, prêt à planter le premier scélérat de Magnimar qui se jetterai sur lui.

Et cela aurait pu être pire si j'avais fais moins sur mon jet de sagesse ; sur un 1 Hendamar aurait hurlé, cherchant à attirer sur lui l'attention de toute la foule ; puis il aurait incité la foule à prendre les armes et à rependre la nouvelle ; tout en courant dans toute la ville pour alerter tout le monde.

Modifié par un utilisateur mercredi 15 septembre 2021 17:46:58(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié Nhayara pour l'utilité de ce message.
Offline Tuix  
#3 Envoyé le : dimanche 26 septembre 2021 16:46:30(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

Thormod
Sort niv 1: 7/7
Sort niv 2: 5/5
Rayon : 7/7
carreaux: 20/20
CA: 13/13/11

31 / 31
« Harker et Vinder, c'est bien cela? » annonça d'un ton placide le demi-elfe qui se tenait stoïque à deux mètres du Prévot.

Une année entière s'était écoulée. Une année durant laquelle Thormod Grévor était parvenu à la fois à résoudre son problème de santé (ou devrait-on dire sa "malédiction" pour ceux qui avaient pu connaître sa douloureuse rencontre avec cet avorton de Koruvus...), solutionner l'affaire des moulins pour laquelle il avait été originellement missionné (et sans laquelle il n'aurait vraisemblablement jamais mis les pieds dans cette petite bourgade de Pointesable qui semblait désormais être au coeur de toutes les préoccupations politiques de la Varisie) et enfin conforter l'assise de son poste de conseiller diplomatique dans la structure hiérarchique rigide du paternel Scarnetti à la main de fer dans un gant de... fer.
Une année que la Semaine Noire avait radicalement changé le magnimarien de souche, lui qui maintenant trônait à une place en adéquation avec l'ensemble de ses ambitions politiques toujours aussi fougueuses.

S'il avait certes été très occupé à favoriser les desseins du Seigneur-Maire, il n'en restait pas moins que Thormod avait atténué quelques excès de Scarnetti, pour le meilleur de Pointesable - du moins c'est ce dont il était convaincu, peut-être pour justifier parfois son allégeance à ce régime qui tenait maintenant davantage de la dictature que la démocratie d'antan d'une Kendra Deverin désormais dans l'oubli. Seule la grande Cathédrale érigée au centre de la ville rappelait à la fois la réussite de l'ancienne structure politique mais également la douloureuse période qui suivit son inauguration.

Arhhh... Hendamar... songea pathétiquement le demi-elfe en apercevant à quelques encablures le Héros déchu qui jadis avait fait la fierté de l'architecture du temple de Desna mais qui maintenant n'était guère plus qu'un troublions s'étant abandonné dans l'alcool et la folie aux yeux de la majorité des citoyens.
Quelle tristesse de tomber aussi bas après avoir glorieusement participé à la réussite de cette ville...

Son carnet à la main, une plume d'oie voletant magiquement au-dessus pour commencer à prendre des notes, Thormod avait plongé son regard émeraude dans l'unique œil de Cigüe après avoir méthodiquement scruté la scène. Comment était-il parvenu à arriver aussi vite après la fin du spectacle? Nul besoin de magie : l'enquêteur avait clairement compris qu'abandonner les charmes de Myriëlle et l'indécence de Cyrdak était la priorité suite aux rumeurs et cris qui s'étaient répandus comme une traînée de poudre! Telles des fourmis remontant vers le garde-manger, Thormod s'était fondu dans la masse jusqu'à la scierie en écartant les badauds les uns après les autres sans difficulté dès lors que ces derniers reconnaissaient sa stature, appuyée par ses vêtements délicats et son aura charismatique naturelle. Il se tenait donc là, exactement à l'endroit où il fallait être car aucun doute, tout Pointesable serait bientôt à cet emplacement! Mais autant en profiter pour avoir une longueur d'avance. Ses méninges travaillèrent aussi rapidement que son phrasé face au représentant de la loi qui avait visiblement failli à sa charge, risquant du même coup d'allumer un nouveau brasier dans la petite ville côtière.
« A première vue, vous penchez pour un assassinat prémédité, type règlement de compte? Ou bien simplement une altercation avec les mauvaises personnes qui aurait tourné au drame?
...
Je pense qu'il est urgent que vous communiquiez quelques mots qui calmeront la population car de ce discours risquent de dépendre les difficultés à gérer la situation à venir. »
acheva laconiquement le conseiller diplomatique, sous un faux air de recommandation qui pouvait largement s'interpréter comme une forme de pression sur Bélor, certain que l'un des deux Scarnetti n'allait pas tarder à montrer son nez!



Thormod peut faire un jet d'INT (ou autre?) pour analyser les types de blessures, les empruntes laissées alentours, déduire si les corps ont été déplacés pour une mise en scène, vérifier les substances qui n'auraient rien à faire là... bref, passer la scène de crime au crible Smile
Thormod/Ensorceleur Djinn/AU-141
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Kristen/Inquisiteur de la foi Verte/S-210
thanks 2 utilisateur ont remercié Tuix pour l'utilité de ce message.
Offline inutheal  
#4 Envoyé le : mercredi 29 septembre 2021 17:16:21(UTC)
inutheal
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2015(UTC)
Messages : 231

Altaric
Flèche : 22|8
CA 16/12/14

48 / 48


Altaric venait de finir sa séance dans les catacombes, parler avec Xalasia n'était pas toujours facile mais à force ils arrivaient à plus ou moins se comprendre. Cela faisait déjà plus d'un an que Sollana était décédée mais il ne se passait pas un jour sans qu'il ne pense à elle. Il lui arrivait de prendre son collier en main et de laisser son esprit vagabonder dans le passé heureux qu'il avait auprès d'elle. Malheureusement son esprit terminait souvent à repenser à cette nuit sombre où le drame s'était produit, sous cette pluie qu'il ne saurait oublier.
Il n'abandonnait pas espoir de la retrouver depuis qu'il l'avait vue dans cet endroit étrange et glacial où il était enchainé.
Était-il naïf à l'idée de la revoir ? Était-ce un simple rêve reflétant le désir profond de son être ? Était-il entrain de vendre son âme à un démon à son insu dans ce désir égoïste ?

Cela faisait déjà quelque temps que l'ancienne Flèche Noire avait noué des liens d'amitié avec une ancienne amie de Sollana, Shayliss, dont la relation avait évolué à un stade bien plus qu'amical.
Cela lui prit du temps de succomber au bonheur, Altaric s'en voulait à chaque fois qu'il riait ou qu'il avait un sentiment de bien être. la belle rousse fût très patiente, elle lui apprit à s'aimer à nouveau et à profiter de la vie tant qu'il le pouvait. Il ne s'en voulait plus, il était en paix avec lui-même.

Que ferait-il si Sollana revenait ? Il se posait souvent cette question... Serait-il le genre d'homme à laisser tomber Shayliss qui fût à ses cotés dans cette passe difficile ? Non, bien sûr que non !
Il était heureux de sa relation naissante avec la fille Vinder et avait fait son deuil depuis l'enterrement.
Quand bien même, il ne savait pas ce qu'il pourrait bien lui dire, il avait déjà imaginé plusieurs fois cette scène, imaginant parfois Sollana rouge de colère en apprenant qu'il était avec une autre, parfois plus compréhensive et heureuse de le voir épanoui et parfois triste de voir que la vie avait continué sans elle...

« Pensons à autre chose... » se dit-il en sortant des catacombes.
A peine avait-il pris quelques bouffées d'air frais que son amante l'alpagua au loin.
« Quoi ? Que s'est il passé ? Où ? »
Sans plus d'informations et craignant le pire, Altaric arriva rapidement dans un troupeau de gens où il dût forcer le passage pour avancer.

Il tomba finalement sur Cïgue, Thormod et ... Klein avant de constater le drame. Un dénommé Banny Harker avait été tué mais surtout, la sœur ainée de Shayliss, Katrine.
Qui ? Pourquoi ? Comment ?
L'ancienne flèche noire regardait les corps inertes que l'assassin avait laissé là. Voulait-il choquer la population exprès ? Nous mettre en garde ?
Cette ville avait déjà eu son lot de drame l'année dernière, il ne fallait pas que ça recommence...

Altaric ne connaissait pas l'homme mais il avait parlé quelques fois avec Katrine lorsqu'il était invité chez la famille Vinder alors qu'il aidait Shaelyss a retrouver une vie saine.
Shaelyss évoquait plus facilement sa petite sœur Lindy que Katrine avec laquelle elle avait moins d'affection.

Passant outre le regard agacé que lui jetait sa collègue, il interpela le chauve.
« Cïgues, que savons-nous ? Y-a-t'il des témoins ? » dit-il en s'abaissant près des corps, examinant leur visage et leur corps afin de trouver la cause de la mort.

Bordel comment vais-je pouvoir lui dire ça... Ce sera à mon tour de l'épauler ! se dit-il en pensant à son amante encore ignorante.

Est-ce qu'ils ont le visage tétanisé ou autre ? Ils ont été poignardé ? autre ?

Modifié par un utilisateur mercredi 29 septembre 2021 17:22:09(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié inutheal pour l'utilité de ce message.
Offline Acillatem  
#5 Envoyé le : mercredi 29 septembre 2021 18:25:23(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Märk & Hendamar


Le druide se faufila facilement à l'intérieur de la ville, laissant derrière lui Peluche qui aurait eu bien plus de mal à le suivre. Il longea la côte oubliée et nagea quelques minutes pour rejoindre la plage de Pointesable. Il n'avait pas envie de se coltiner la garde verte aujourd'hui et même s'il savait que Belor ou Altaric finirait par le laisser passer, il suffisait qu'il tombe sur une Samantha Klein mal lunée pour passer la nuit au cachot.

Le bain du soir eu également pour effet de revigorer ses sens et une fois les pieds dans le sable, Märk prit une profonde inspiration en regardant le ciel violacé constellé de point lumineux. Il ne comprenait pas encore pourquoi l'Exclue lui avait dit de rejoindre ses "amis". Il se doutait qu'elle parlait des Héros de Pointesable, les gens de la ville le considérait également comme un héro, non pas pour les incidents du festival mais pour avoir participé à l'assaut de Pic-Chardon avec ses compagnons.

Märk prit la rue du port. Il régnait un étrange silence là où il marchait, ponctué par le passage de quelques chiens errants qui fouillait les détritus au bord du chemin. Il y avait comme un malaise dans l'air ambiant et il pouvait se douter que quelque chose n'allait pas. Il espérait tomber sur un visage familier en se dirigeant au Dragon Rouillé mais fut très surpris de voir la taverne à l'abandon. Seul un nain ivre à l'air scabreux se promenait en zigzaguant comme une fourmis devant le lieux le plus emblématique de Pointesable il y a quelques jours.

Märk - qui faisait pourtant presque deux mètres - semblait passer inaperçu au moment de dépasser le nain que soudain, le barbu sorti une dague et la dirigea vers le shoanti, les yeux imbibés de sang et prêt à lui sauter à la gorge comme une fourrure ardente se jette sur sa proie.

Vous pouvez chacun ouvrir vos balises spoiler qui vous correspond, elles diront quoi faire en cas d'échec

Jet de volonté DD15 pour Hendamar


Jet de Réflexe DD13 pour Märk


Altaric & Thormod


Les meurtres ont eu lieu DANS la scierie, donc je vais considérer que les actions que vous entreprenez avec les corps sont faites une fois que vous êtes dans la scierie

« Je te retrouve après Taric. Fait attention à toi. » Fit Shayliss en embrassant son Lieutenant et le laissant rejoindre le prévôt, débordé par la foule.

Quelques minutes avant l'arrivée de l'ancienne Flèche Noire, la foule fut chauffée à blanc par un Hendamar en proie à ses prises de paniques complotistes. Cela eu pour effet d’accroître encore plus la haine et la suspicion des habitants envers une quelconque forme d'autorité. Des "Titus enfoiré !" et autre "C'est la faute à Brodert !" au milieu de "Encore les Varisiens !" et "C'est les démons des catacombes !" ou encore les "Y en a marre de cette machine à couper le bois !" volés de toute part et le cordon de sécurité avait de plus en de plus de mal à tenir sous les lueurs des torches qui n'attendaient qu'un nouveau départ pour être lancés dans des directions inflammables.

Le prévôt avait répondu à l'affirmative concernant Harper et Vinder lorsque Thormod lui avait demandé, mais ne pu répondre à ses autres questions pour le moment, il rajouta à Altaric, entre deux lancers de tomates qu'il avait réussi à éviter de justesse.

« Je ne sais pas encore Balor. J'ai demandé à deux bleusailles de mettre Ven Vinder aux cachots quand j'ai appris que cela concernait Katrine, vous comprendrez qu'il est plus en sécurité là-bas. Je comptais vous rejoindre pour inspecter les corps mais ce fichu Demi-Elfe m'a bien mis dans la merde à me laisser avec eux. Rejoignez-le, il est à l'intérieur avec Klein. Je retiens encore la foule. » Fit-il exténué à repousser une bande de loubard qui n'avait clairement pas en tête de calmer la foule. « Et si vous croisez Frappe-Coeur, dites-lui que je l'attends dans mon bureau ! Première heure demain ! Fichu Nain ! »

Altaric rentra alors dans la scierie de Pointesable rejoindre le conseiller diplomatique de Titus Scarnetti.



La scierie était un solide bâtiment en bois aux murs très épais. Son toit était constitué de bardeaux de bois et les portes faites de planches n'avaient pas l'air d'être fermée à clef, une très forte odeur de décomposition émanée du bâtiment; à donner la nausée... d'ailleurs, un jeune garde sortit en agrippant à Altaric et vomi sa bile près de ses bottes.
La première chose qu'Altaric remarqua en rentrant était le bruit inexistant de la machine à découper le bois, une énorme machinerie faites de scie circulaire qui avait pour réputation de déranger énormément le voisinage lorsqu'elle marchait la nuit. Mais pas cette nuit-là puisque autre chose que du bois l'avait semble-t-il fait dysfonctionner.

Pour l'alimenter en bois, il fallait monter un petit étage. La machine fonctionnait grâce à l'énorme roue à aube qui se servait de l'énergie de la Turandarok pour fournir le couple nécessaire aux engrenages actionnant les lames de toutes tailles et de toutes sortes. C'était une machine très efficace, comme les lambeaux de chaire humaines qui s'étaient coincés ici et là le prouvaient.

Il y avait tellement de sang au pied de la machine que même Altaric failli vaciller, lui qui n'avait plus vu autant de viscère depuis une attaque d'Ogre à Fort-Rannick il y a plusieurs années. En tournant la tête, il aperçu Thormod, debout près du cadavre de Benny Harper, lui aussi mutilé... et suspendu au mur à l'aide de crochet servant habituellement au transport de gros rondins.

« Vous comptez l'embrasser ? Mais qu'est-ce que vous foutez Demi-oreille ? » Dit Klein qui semblait tout faire - involontairement - pour enquiquiner le Magnimarien.

Lorsqu'elle vit Altaric, elle eu un rictus déplacée, autant que la phrase qu'elle lui asséna
« Pfff... encore en retard, peut-être que si t'avait été à l'heure, y aurait eu une Vinder de plus à baiser pour toi. » Dit-il en pointant du doigt les tripes se balançant entre les scies.

Mais comme souvent, l'ancienne Flèche Noire ne l'écoutait pas, ou du moins, mit sa haine de côté comme il savait le faire à présent grâce aux méditations successives. Il était obnubilé par la même chose que Thormod et le rejoignit près du corps, marchant dans des éclaboussures de sang et de la sciure fraîche.

La poitrine de Benny Harper était charcuté et formait une étoile à sept branches. Son corps était totalement mutilé, le visage si tailladé qu'il était méconnaissable, la mâchoire était manquante. Thormod échangea un regard avec le nouveau lieutenant de Pointesable. Ils avaient entendu - l'un au conseil et l'autre par les gardes - une mutilation similaire qui s'était déroulé aux alentours de Pointesable. D'autant plus que ce symbole... leur rappelait quelque chose...

Indice corps de Benny Harper


Premiers secours DD15


Art de la magie DD12


Connaissance locale DD10


Indice odeur de décomposition


Connaissance Nature DD15


Indice corps de Katrine Vinder


Connaissance locale DD15


Indice scène du crime


Perception DD15


Survie DD15

Modifié par un utilisateur mercredi 29 septembre 2021 18:28:03(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
Offline Tuix  
#6 Envoyé le : mercredi 29 septembre 2021 23:07:50(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

Thormod
Sort niv 1: 7/7
Sort niv 2: 5/5
Rayon : 7/7
carreaux: 20/20
CA: 13/13/11

31 / 31
Focalisé sur le corps suspendu du pauvre Benny, l'enquêteur magnimarien prenait soin de toucher et soulever des bouts du cadavre avec ce qui semblait être un carreau d'arbalète afin de ne pas polluer la scène. Son regard se portant alternativement vers le défunt puis vers son environnement, on aurait presque pu tenter de faire du thé en apposant une bouilloire sur sa caboche tellement ses méninges paraissaient en effervescence. Puis de temps à autre, Thormod effectuait quelques gestes de la main pour faire virevolter sa plume à distance, la laissant danser au dessus du carnet en lévitation pour y déposer sa traînée liquide d'encre noire afin de consigner tous les détails dont il était témoin.

D'un coup, il figea son regard vert perçant vers le casque de la garde, annonçant d'un ton glacial une tirade à couper le souffle sans émettre le moindre bafouillement :
« Klein, pour une fois dans votre vie, ayez l'extrême obligeance de bien vouloir faire preuve d'une efficacité inégalée pour votre entourage en cessant de parler pour ne rien dire. A défaut de ne pas être capable de cerner le travail des autres, paraissez au moins suffisamment intelligente en démontrant que vous avez compris le vôtre : servir de piquet dans un silence des plus cristallins et répondre présente si et seulement si quelqu'un vous sollicite. »
D'un revers de paume, le demi-elfe dégagea élégamment - mais sans forcer le geste - une mèche de cheveux de son visage et fit volte-face pour retrouver la scène morbide à laquelle il devait encore quelques introspections.
Il était loin le temps des justifications devant la grande porte où les héros en herbe devaient s'expliquer auprès de la milice pour entrer dans la ville : désormais, le statut de conseiller diplomatique du Seigneur-Maire offrait quelques avantages, en plus de la satisfaction de pouvoir rosser verbalement cette vieille connaissance avec l'aplomb du pouvoir et de la hiérarchie!

C'est donc minutieusement que Thormod reprit ses analyses.
« Hum...
...
Ah!... hmm... mais...
...
Ohoh?!
...
Pfff... classique... mais bien pensé et toujours efficace...
...
Tiens tiens tiens...
...
Eh? Altaric! »

Le demi-elfe interrompit ses observations pour faire signe à son compagnon d'armes d'antan d'approcher. Les deux hommes n'avaient certes plus autant d'interactions qu'aux sombres heures où la Flèche Noire et le reste du groupe le secouraient courageusement des catacombes mais ils étaient en bons termes et l'un comme l'autre toujours prêts à travailler efficacement pour le bien-être de la cité.
C'est donc professionnellement que le magnimarien exposa quelques déductions :
« Désolé de se croiser en pareilles circonstances mon ami mais venez donc voir avant qu'il ne soit trop tard.
Vous voyez? Ici? Les lacérations en branches heptagonales... Ce symbole impie étant de retour, on sait que ça ne présage rien de bon! Mais constatez par vous-même : nous sommes bien d'accord que ces blessures sont plus vieilles? Surement pré-mortem même! Une main griffue, une main humanoïde en est à l'origine je pense. Il a dû voir son agresseur, d'où la mâchoire arrachée pour éviter que nous puissions l'interroger par des moyens magiques.
...
Et ça, ce tatouage de corbeau, c'est typique varisien. Je ne pensais pas qu'il y en avait de cette trempe à Pointesable : Benny Harper devait avoir un passé peu recommandable. C'est un gang korvosien si je ne m'abuse. Soit avait-il renié une ancienne vie, soit il exécutait des activités illicites pour le compte d'un groupuscule en plus de son travail à la scierie... Difficile à dire en l'état. D'autant qu'il n'était pas seul gestionnaire ici. Il nous faut son collègue. »


Tournant à nouveau son regard vers la garde prostrée à quelques mètres, il arbora un de ses sourires les plus éclatants en annonçant sur un air faussement enjoué :
« Et bien Klein, félicitations : c'est le moment où vous allez pouvoir vous rendre plus utile que de raison! Essayez de nous trouver rapidement Ibor Epine ainsi que toute plainte ou suspicion autour des activités personnelles de feu-Monsieur Harper s'il vous plaît! N'ayez craintes, au mieux vous réussissez et vous aurez toutes mes bonnes grâces et au pire votre échec ne ternira pas l'image calamiteuse que nous avons habituellement de vous! »
Thormod/Ensorceleur Djinn/AU-141
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Kristen/Inquisiteur de la foi Verte/S-210
thanks 2 utilisateur ont remercié Tuix pour l'utilité de ce message.
Offline Nhayara  
#7 Envoyé le : jeudi 30 septembre 2021 09:31:44(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture défensive
CA 16/16/10

58 / 58


« Yaaaaaaaggghh !! » Hurla le nain enragé en retenant son coup de dague au dernier instant, manquant de planter le visiteur.

«  Märk ?! Bordel, qu'est-ce vous foutez là, annoncez-vous avant de vous approcher de quelqu'un » annonça sèchement le nain, à moitié en criant. Le nain était autant surpris de voir son ami surgir de nul part, que de le voir au sein de Pointesable. Il savait que Märk n'appréciait pas la ville et il ne l'avait pas vu depuis des mois.

« Vous arrivez pas au bon m'ment. Ils sont là, ils sont là ! » ajouta le nain dépourvu d'une once de calme et de subtilité. « Ils sont venus finir ce qu'ils ont commencé ! » continua-t-il les yeux écarquillés. « Je sens l'odeur du mal, je le sais, c'est eux, ils complotent pour détruire la ville et s'emparer de toute la Varisie. J'en suis certains, ils sont là ! »Hurla Hendamar de rage avant de finir, à voix basse en s'approchant de Märk : « c'est les disciples de Lamasthu, putain de Magnimariens, allez tous crever. »


thanks 2 utilisateur ont remercié Nhayara pour l'utilité de ce message.
Offline inutheal  
#8 Envoyé le : mercredi 6 octobre 2021 22:36:44(UTC)
inutheal
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2015(UTC)
Messages : 231

Altaric
Flèche : 22|8
CA 16/12/14

48 / 48


L'odeur nauséabonde qui se dégageait de la scierie était une introduction au tableau macabre qui se dressait maintenant devant les yeux d'Altaric. Ce dernier s'arrêta quelques instants au seuil de la porte, se préparant mentalement, avant d'avancer vers son ami aux oreilles pointues, niant au passage les remarques acerbes de sa collègue qui semblait aussi agacer le demi-elfe qui n'hésitait pas à lui faire comprendre son point de vue. Bon sang Thormod, vous voulez qu'il y ait un autre cadavre à ramasser ?!

Le rôdeur avançait lentement en inspectant au passage les alentours, se demandant qui... ou quoi pouvait être responsable de ce carnage alors des injures volaient dans la pièce. Un profond dégoût commençait à s'afficher sur son visage et se rendre compte qu'il marchait actuellement dans ce qui était avant dans le corps d'un être vivant n'arrangeait rien...
« Quelle boucherie... » dit-il en se cachant la bouche avec sa main droite.

Il arriva enfin près de son ancien compagnon d'arme avec qui il avait déjà traversé pas mal de situations délicates. D'ailleurs il ne se souvenait pas avoir passé du temps avec lui sans qu'il y ait un problème... Il porte la poisse !
« J'arrive Thormod, j'aurais aussi aimé vous revoir dans d'autres conditions... »
Il contempla le corps de l'homme mort en écoutant les explications du demi-elfe.
« Il faudrait que l'on comprenne la signification derrière ce symbole. En tout cas ce qui a fait ça a déjà tué avant et... risquer de recommencer si on ne le retrouve pas... »

Écoutant la suite, les yeux plissés du rôdeur s'écartèrent d'un coup lorsqu'il comprit que le corps qui était devant lui était celui de Benny, Benny Harper !
Quoi ? C'est pas un cheval ?! s'étonna l'ancienne Flèche Noire qui comprit tout à coup pourquoi on disait que Katrine était folle de lui Moi qui pensais qu'elle adorait l'équitation... et surtout pourquoi Shayliss était devenue folle de rage lorsqu'il lui avait dit qu'elle n'avait qu'à demander à sa sœur pour monter Benny. Il ne se souvenait plus vraiment de la raison qui les amena à discuter de Katrine ni de comment il avait été amené à penser que Benny était un cheval mais il se souvenait très bien de la baffe qu'il avait prise. Oh le con...

Honteux, le rôdeur se redressa et laissa l'enquêteur devant le corps qu'ils avaient décroché, allant inspecter les lieux à la recherche d'indices. Cherchant à se cacher pour masquer sa gêne, il trouva une hache, au sol dans un coin de la pièce, qu'il prit en main. Reprenant son sérieux, il regarda plus attentivement les environs. La sciure ou plutôt l'absence de sciure à certains endroits ainsi que quelques éclaboussures de sang ici et là, loin des corps, pouvaient signifier qu'il y avait eu un combat.

Elle a essayé de se défendre, il l'a plaquée ici sur la machine puis il l'a jetée ici, sur le sol. Elle a rampé et...
Il s'arrêta, les yeux rivés sur l'endroit où il l'imaginait fuir pour sa vie. On pouvait voir des traces d'avant-bras à une dizaine de centimètres d'écart et puis une trace continue d'une trentaine de centimètre de largeur, menant vers l'escalier. Ce devait surement être son corps trainé sur le sol. Deux fines trainées en parallèles, surement formées par ses bras ballants, laissaient imaginer qu'elle n'avait plus la force de se débattre mais... au vu des griffures sur le sol et du morceau d'ongle coincé dans une fissure, il savait qu'elle était encore en vie à ce moment-là et qu'elle avait du être jetée dans cette machine vivante.
Il chercha ensuite des traces de pas, celui qui avait fait ça avait du descendre après avoir jeté le corps ! « Là ! » s'exclama-t'il penché sur l'empreinte qu'il touchait de la main, lui rappelant les chasses qu'il faisait autrefois. « Il y a des empreintes de pieds qui se dirigent vers... le quai... » finit-il en se relevant, en s'aidant de la hache comme d'un baton.
Avait-il simplement traversé ? S'était-il laissé trainer par le courant ? Peu importe le chemin, il devait déjà être loin dorénavant...
Je vais te traquer, je le jure sur Katrine, j'aurai ta peau !
Le rôdeur s'approcha ensuite des restes de la jeune femme dont certains bouts étaient encore suspendus aux scies. « Désolé... »

S'étant malheureusement habitué à l'odeur émanant de cette scène lugubre, Altaric pouvait discerner qu'il y avait une odeur étrange. Outre l'odeur du sang et de chaires fraiches, il y avait quelque chose de plus vieux, quelque chose qui avait eu le temps de pourrir...
« Snif, snif... Vous ne sentez pas ? » dit-il en grimaçant, l'odeur étant encore plus infecte lorsqu'on essayait d'y distinguer les différents composants, comme on le ferait pour du vin. « Y a autre chose qu'on a pas encore vu qui pourrit quelque part, aidez-moi à le trouver. » dit-il tout en continuant de respirer fortement afin de déduire l'endroit d'où ça pouvait provenir, toujours armé de la hache qu'il venait de trouver.

Modifié par un utilisateur mercredi 6 octobre 2021 22:54:45(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 3 utilisateur ont remercié inutheal pour l'utilité de ce message.
Offline Acillatem  
#9 Envoyé le : vendredi 8 octobre 2021 20:08:32(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Märk & Hendamar


Märk fut surpris d'être si soudainement attaqué, il esquiva facilement en mouvant son grand corps et s'arrêta net lorsqu'il reconnu son vieil ami Nain.

« Hendamar ?! » Fit le shoanti, les yeux ébahis et mettant quelques secondes à comprendre que son interlocuteur délirait. « Ce que je fais là ?! Cela ne semble pas être la question ! Vous venez de m'attaquer ! Sans raisons ! »

Et pour en avoir des raisons, il en aurait. La logorrhée alcoolisée du natif de Janderhoff commença et Märk se souvint alors de son tempérament à... exagérer, il tenta une approche diplomatique, bienveillante et surtout... sincère. Il se mit à genou et pu attraper Hendamar par les épaules, les tenants fermement et parlant calmement il répondit, en shoanti par précaution :

« Hendi ... apane aap ko ek saath kheencho. Agar main yahaan hoon, to isalie bhee ki main is "buraee kee gandh" ko soonghata hoon jaisa aap kahate hain. Mujhe ek baar phir ek mishan par bheja gaya tha, lekin mujhe sheershak ya uddeshy nahin pata ...  » Sentant qu'il allait rapidement avoir affaire à une nouvelle discussion houleuse, il rajouta «  Mujhe milane ke lie kaha gaya tha pointsebal mein mere niyat doston ke saath yahaan. yah keval aap hendaamaar, aap, altaarik aur thoramod ho sakate hain. Kya aap jaanate hain ki ve kahaan hain?  »Il relâcha les épaules du Nain non sans tenir son regard et continua en langue commune «  Nous devons les rejoindre le plus vite possible. Mon ami, Héro de Pointesable, pourfendeur de gobelin, stratège de l'assaut de Pic-Chardon, architecte de la cathédrale de la ville, pilier porteur du Cerf Blanc. J'ai besoin de vous Hendamar. »

Trad en Hindi


Jet de perception DD13 Märk et Hendamar


Altaric & Thormod


Les experts de la côte oubliée cherchait des indices sur la scène de crime lorsque Thormod remit Klein à sa place. Cette dernière failli sortir son épée, rouge de fureur et bavant de rage, elle rengaina rapidement après avoir craché quelques insultes racistes de manière quasi-silencieuse. Thormod n'était pas son supérieur mais elle savait qu'il pouvait facilement "s'occuper" de son cas dans la Garde Verte. Elle ravala sa haine habituelle envers les étrangers et lui répondit après qu'il lui demanda de chercher Ibor Epine :

« Il devait être... à l'inauguration de la mine... avec le Seigneur-Maire... Je vous l'apporte... dès que je l'intercepte. » Fit-elle en serrant les dents et les poings. « Tu me le paieras demi-oreille... »

La lieutenante tourna les talons - en glissant légèrement sur une flaque de sang - et lança un regard aussi mauvais à Altaric, il pouvait remarquer des larmes de colère remplir ses yeux bruns. Elle sortit de la scierie et laissa les deux hommes à leurs occupations de détective.

Une occupation que maîtrisait Thormod puisqu'en manipulant le corps mutilé de Benny Harper, découvrit sous la manche de sa belle et déchiquetée chemise en lin un petit morceau de parchemin accroché à l'aide d'une écharde en bois. De son côté, Altaric n'avait pas l'habitude de trouver des indices dans un tel capharnaüm de chair et de sciure de bois. Ce dont Altaric avait l'habitude, c'était de toucher tout ce qu'il ne fallait pas toucher, comme les talismans magiques à la puissance d'un soleil et les murs aux runes anciennes qui transformait l'environnement local en salle de lévitation, il prit la hache dans les mains et allant de conclusion en conclusion, tituba soudainement quelques dizaines de secondes après avoir pris l'arme mais continua vers le quai.

Le bois arrivait à la scierie par l’intermédiaire d’un petit quai en bois qui s’étendait jusqu’à la Turandarok. Altaric eu le temps de l'examiner avant qu'une fièvre intense gagna son front. Ses mèches brunes se mirent à coller à ses tempes et il sua à grosse goûte. Sa vue se flouta alors qu'il cherchait des indices près de la rivières.

Au même moment où Thormod ouvrit le message qu'il avait trouvé sur le corps de Harper, il entendit un bruit sourd d'un humanoïde en armure tombant lamentablement dans un grand volume d'eau. Le message était écrit avec le sang de la victime :

« Nous en avons déjà parlé. Cela commence. Rejoignez la meute Maître Frappe-Coeur et tout sera fini. »


Signé "Sa seigneurie".

Altaric est fiévreux. Tu as aussi gagné le droit de faire un jet de natation.

Perception DD5 Thormod


Indice de la hache suspecte


Connaissance nature DD10


Indice du quai (seulement Altaric)


Perception DD15


Indice du message écrit (seulement Thormod)


Linguistique DD18
Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
thanks 1 utilisateur a remercié Acillatem pour l'utilité de ce message.
Offline Nhayara  
#10 Envoyé le : dimanche 10 octobre 2021 21:37:42(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture normal
CA 13/13/10

58 / 58


Hendamar, était plus secoué d'avoir essayer de planter sa dague dans le corps de son ami que son ami ne l'était d'avoir manqué de s'être fait poignardé. Au fur et à mesure du discours en Shoanti du druide, le nain s’apaisa. Märk était probablement la seule personne en qui il avait pleinement confiance dans cette ville. Le rouge cramoisie de son visage revint à la teinte halé du nain et ses yeux exorbités retrouvèrent un semblant de lucidité.
« Je ... J'suis... désolé » s'exclama-t-il a bout de souffle. « Il ... s'est passé un truc à la scierie. Un gros truc. J'sais pas quoi exactement, mais ça pue le macabre et le complot. Je m'apprêtais à rentrer, enfiler mon armure, sortir mes armes et fortifier la baraque. Ce truc en a après nous. »

Le regard de Hendamar se perdit dans le coin d'une ruelle, il devint soudainement plus hésitant.
« Je crois que j'sais où est Altaric, venez avec moi. Sinon qu'est-ce vous foutez là trempé ?! ».
Au lieu de retourner à la scierie, Hendamar pris le premier carrefour tout en murmurant en Shoanti à son compagnon.« ve hamaara peechha kar rahe hain, taiyaar ho jao, ham agale chauraahe par us par ghaat laga rahe hain. » avant d'ajouter « Altaric est probablement encore dans ces maudites catacombes, ou bien il est déjà à la scierie. Thormod ? Dieu sait où ce bougre est. Il doit tremper dans à peu prêt tous les coups véreux de la région.  »
Après le tournant, le nain se cacha dans un renfoncement de porte, profitant de l'obscurité de la nuit.

Traduction Hindi


Jets de dés

Modifié par un utilisateur dimanche 10 octobre 2021 21:43:50(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Nhayara pour l'utilité de ce message.
Offline Tuix  
#11 Envoyé le : lundi 18 octobre 2021 09:33:44(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

Thormod
Sort niv 1: 7/7
Sort niv 2: 5/5
Rayon : 7/7
carreaux: 20/20
CA: 13/13/11

31 / 31
« Maître Frappe-Coeur?! »
L'interjection du demi-elfe avait brisé le silence pesant de la réflexion maintenant que Klein avait levé le camp. Thormod s'était évertué à mener ses gestes d'enquêteur avec le plus grand soin mais la découverte du message le laissa pantois le temps que... PLOUF!
Comment ça PLOUF?!

« Mais qu'est-ce que... ALTARIC?! »

Ses neurones bouillonnant, le magnimarien courut jusqu'au quai, apercevant au passage dans son champ de vision une hache suspecte lâchée un peu avant l'embarcadère.
Sa seigneurie... déjà parlé... C'est quoi cette hache? Mais que... de la chair? nécromancienne?! Bon, il est où?
Aucune des analyses simultanées qu'il menait ne trouva de réponse concise, il serait toujours temps de réfléchir à tout ça quand l'urgence de la situation ne nécessiterait pas d'extirper un compagnon de la vase dans laquelle il risquait de s'enfoncer grâce à son armure parfaitement inutile pour l'occasion!

« ALTARIC?! ALTARIC! »
Jetant des regards de toute part, Thormod effectua des gestes de la main pour manipuler à distance une corde qui gisait sur l'embarcadère, surement destinée à accoster les navires. Le bout de chanvre pénétra dans l'eau vers les bulles que le demi-elfe apercevait, espérant qu'il s'agisse bien là de son ami baigneur!

Modifié par un modérateur lundi 18 octobre 2021 23:22:01(UTC)  | Raison: Non indiquée

Thormod/Ensorceleur Djinn/AU-141
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Kristen/Inquisiteur de la foi Verte/S-210
thanks 1 utilisateur a remercié Tuix pour l'utilité de ce message.
Offline inutheal  
#12 Envoyé le : mercredi 20 octobre 2021 13:37:38(UTC)
inutheal
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2015(UTC)
Messages : 231

Altaric
Flèche : 22|8
CA 16/12/14

48 / 48


Le lieutenant de la Garde Verte alla sur le quai pour dégoter d'autres indices et aussi pour respirer un air d'une meilleure qualité, il commençait à avoir la nausée à force de rester dans la scierie. Du moins, il pensait que c'était lié à ça...

Il inspecta les traces de boues sur le bois humide du quai mais sa conclusion l'étonna, il pensait traquer un monstre ou autre créature abyssale mais... c'était apparemment un humain qui aurait fait ça ! Ou du moins, quelque chose qui aurait les pieds d'un humain. Ou alors... une créature aurait masqué ses traces et aurait pris des bottes boueuses pour créer une fausse piste ! « Mmh ! J'ai vu clair dans son jeu ! » dit-il tout en désignant avec la hache le chemin que le meurtrier avait suivi. Il a carrément foutu des traces sur le mur menant à la fenêtre, c'est un pro !

En continuant vers la rivière, Altaric se rendit compte qu'il commençait à délirer, comme l'un de ses amis, et sa nausée ne semblait pas aller mieux bien qu'il était dehors. Il s'arrêta quelques instants afin de reprendre ses esprits. En mettant sa main sur son front, il se rendit compte qu'il suait à grosse goute, que ses cheveux collaient et que son front était bouillant.
Qu'est-ce que... On m'a drogué ? Sa respiration s'accéléra, il lâcha la hache et tenta de se maintenir à l'aide d'un mur tel un poivrot qui aurait abusé de la bouteille mais... il n'y avait pas de mur, et le rôdeur tomba lamentablement dans l'eau...

Le choc lui rendit ses esprits, si jeter un sceau d'eau au visage de quelqu'un était efficient, tomber dans la rivière glacée l'était encore plus !
Heureusement pour lui, il ne portait pas une armure lourde mais une chemise de maille de bonne qualité, ce qui la rendait moins gênante dans les mouvements. Il remonta à la surface et reprit sa respiration. Ses cheveux lui bloquait en partie la vue mais il put se repérer grâce à son ami qui criait son nom. « Ici ! » cria-t-il tout en faisant signe avec son bras droit.
Il attrapa la corde lévitant jusqu'à lui et regagna la rive.
« Merci... Je.. je ne.. sais pas... ce qui s'est passé... Pfiouuu. » dit-il assis, entre deux respirations.
« Je me suis senti bizarre... ce n'était pas seulement du à l'odeur nauséabonde... Je ne sais pas ce qui m'a rendu ainsi, je suivais ces traces de pas humains provenant de la rivière et puis... » dit-il en pointant les traces boueuses.

« Tu as vu des choses de ton coté ? » demanda-t-il en se relevant. « Ouuhh... ma tête... » grimaçait l'ancienne Flèche Noire.
« Finissons nos investigations, j'ai vu quelques trucs à l'intérieur. »

Modifié par un utilisateur mercredi 20 octobre 2021 13:46:17(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié inutheal pour l'utilité de ce message.
Offline jamipapy  
#13 Envoyé le : jeudi 21 octobre 2021 23:54:20(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué
Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
Localisation : Près de Marseille

Märk
Sort niv 1: 4/4
Sort niv 2: 3/3
Sort niv 3: 2/2
CA : 16/10/14

41 / 41

Hendamar avait enfin retrouvé un peu de lucidité et redevenait cohérent dans ses propos.
Malheureusement les faits qu'il venait d'expliquer étaient très inquiétants et intrigants. Il fallait au plus vite trouver leurs compagnons pour se préparer au pire et pouvoir agir au plus vite. Mais un homme les épiait et Hendamar le remarqua au même moment.
« Bahut achchha main aapaka anusaran karata hoon. Jaaree rakhane ke dauraan main aapako chhipane doonga. jaise aap ise peechhe se lete hain. »


Märk emboite alors le pas de Hendamar tout en continuant la conversation.
« Je suis trempé car j'ai contourné les postes de garde pour éviter de passer la nuit en prison...
Mais de quoi parles tu ? Il y a eu un truc à la scierie !!!!
J'espère que ça n'a pas de lien avec ce qu'il s'est passé il y a un an...
Dépêchons nous, il faut faire vite. »

Tout en discutant, Märk tourne au carrefour tout en pressant la pas.
Il laisse alors le nain se cacher dans l'ombre et continue de parler à haute voix pour tromper l'espion.
« Tu es sur que c'est à la scierie qu'il se passe quelque chose Hendamar ?
C'est pas plutôt à la verrerie ? »

Märk avance en attendant l'alerte du nain pour s'arrêter et se retourner pour bloquer le passage.
thanks 2 utilisateur ont remercié jamipapy pour l'utilité de ce message.
Offline Acillatem  
#14 Envoyé le : samedi 23 octobre 2021 17:42:57(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Altaric & Thormod


Encore très affaibli, Altaric remonta le quai à l'aide de Thormod qui lui tint le bras avec le vigueur pour l'aider à remonter. L'ancienne Flèche Noire voyait encore trouble et il était clair que quelque chose l'avait atteint depuis qu'il avait touché cette hache. Au moment de rentrer à nouveau dans la scierie, ils tombèrent nez-à-nez avec le prévôt, inquiet du boucan provoqué par les cris du demi-elfe.

« Qu'est-ce qui se passe ?! » Cria Bélor en voyant Altaric trempé de haut en bas. « Lieutenant Balor ! Vous n'avez rien ? » Rajouta-t-il en tenant à son tour Altaric par le bras, ce dernier avait du mal à marcher seul, son visage palissait à vu d’œil. « Qu'est-ce que vous avez touché ? Le Père Zantus ne devrait pas tarder. Posons-le ici. »

Altaric fut déposé dans l'encadrement de la grande porte qui donnait sur le quai, bien que ce dernier voulait continuer à explorer la scène de crime, cela lui était impossible, ses jambes ne répondait plus. Le prévot se tourna vers le conseiller diplomatique :

« Alors Grévor ? Vous pouvez me dire ce qui est arrivé au Lieutenant et si vous avez trouvé des indices sur le meurtrier ? J'ai vu Klein sortir chercher Ibor Epine, je lui ai dit de l'emmener à la garnison, il sera plus simple de l'interroger. D'autant plus que le père de Katrine s'y trouve aussi. » Il s'essuya le front, des goûtes de sueur se formait sur son crane luisant « Merde ! » Gueula-t-il, semblant s'en prendre à lui-même « C'est comme la dernière fois... les gens commence à déjà à parler du retour du découpeur... » Ses mains se mirent à trembler subitement « Je... je... »Puis reprenant la raison subitement « Titus est revenu. Nos gardes qui l'accompagnaient ont réussi à disperser la foule. Mais c'est toujours le chaos. Grévor... vous allez devoir user de vos "talents". Il est fou de rage. » Puis dit, la voix se brisant presque « Et il n'est même pas encore au courant... que diable s'est-il passé à l’inauguration ? » Finit-il de dire en épongeant le front d'Altaric et en se retournant vers la scène de crime avec un regard (d'un oeil) plus grave qu'à l'accoutumé.

Psychologie Belor Cigüe DD12 (altaric n'oublie pas tes malus)


Connaissance locale Découpeur DD12


Il n'y plus grand chose à voir (sans y retourner faire des jets ce qui prendrait du temps que vous n'avez plus maintenant. Je vous conseil très fortement de rassembler les indices dans le wiki prévu à cet effet. Je vous conseille également de prendre des décisions sur la suite, comme par exemple :

- Interroger Ven Vinder
- Interroger Ibor Epine
- Interroger un autre pnj ?
- Aller voir Titus
- Aller voir le père Zantus
- En savoir plus sur les meurtres qui se sont passés récemment avec ce genre de mutilation
- En apprendre plus sur la rune
- Aller cueillir des girolles de Varisie, c'est pas encore l'année mais on ne sait jamais.
- Comme vous voulez, en tout cas, prenez en compte la temporalité, aller voir Titus peut prendre du temps. Ibor Epine n'est peut-être pas encore à la garnison etc...


Märk & Hendamar


Leur plan était simple. Prendre la rue de la mouette en direction du monument de la Verrerie où Hendamar se cacherait discrètement dans l'allée du chien mouillée pour resurgir sur l'espion une fois que ce dernier se serait engagé dans la poursuite du Shoanti. Ce plan avait le mérite de fonctionner, tellement Hendamar avait retrouver sa lucidité en compagnie de son jeune ami Märk.

Märk marcha aussi tranquillement qu'attentivement vers l'ancienne Verrerie et le Nain en profita pour s'agenouiller derrière un tonneau. Il vit alors passer un...

Un enfant ?!

Mais Hendamar n'en était pas à ces considérations éthiques. Il avait l'occasion de prendre à revers cet individu. Tout comme Märk qui a tout moment, pouvait se retourner pour coincer celui qui les suivait. Le tout devant l'ancienne verrerie aujourd'hui détruite et remplacé par la colonne de verre monumentale qui servait de monument aux morts de la Semaine Noire et tout particulièrement les ouvriers de la verrerie.

Estimation DD12 Hendamar DD18 Märk


Perception DD12 Hendamar DD16 Märk




Message secret pour DrSlump :
...


Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
thanks 1 utilisateur a remercié Acillatem pour l'utilité de ce message.
Offline Nhayara  
#15 Envoyé le : vendredi 29 octobre 2021 11:55:40(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture normal
CA 13/13/10

58 / 58


Caché derrière son tonneau, Hendamar attendait patiemment la venue de son poursuivant. Ce serait à son tour d'être poursuivie, mais le nain n'avait pas l'intention de lui laisser d'échappatoire. En fonction de ce qui les suivaient, il y aurait un homme à la mer ce soir. L'attention de la ville était entièrement focalisé sur le meurtre à la scierie, personne ne remarquerait la disparition de quelqu'un d'autre. Les membres de la secte du complot devaient disparaître.

Seulement, dans la pénombre, il était difficile de distinguer clairement sa victime. Leur poursuivant suivait Mark de loin et passa devant Hendamar qui ne put voir que sa silhouette. Il pensa quelques instants voir un enfant et hésita. Ils étaient suivis par un môme ? Bon sang, il avait l'intention de buter un gosse !
Néanmoins, le bougre nain compris rapidement qu'il ne s'agissait pas d'un enfant, mais d'un Halfelin. Hendamar sortie sa dague et fit le signal à Mark. Il émit un petit sifflement.

Ils avaient pris en tenaille leur poursuivant qui n'avait plus aucune échappatoire.

« Bien mon gars, tu vas nous dire ce que tu nous veux, tout de suite, ou cette nuit sera ta dernière. »

Modifié par un utilisateur mercredi 3 novembre 2021 20:31:08(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié Nhayara pour l'utilité de ce message.
Offline DrSlump  
#16 Envoyé le : vendredi 29 octobre 2021 17:07:28(UTC)
DrSlump
Rang : Nouveau
Inscrit le : 23/02/2015(UTC)
Messages : 7

Lunzi
CA 18/16/13

24 / 24

En tournant le coin de la rue, l'ombre encapuchonnée ne vit plus que l'imposant shoanti marché seul. Sans avoir le temps de réaliser l'entourloupe, l'indiscret poursuivant était déjà encercler. Un géant shoanti faisant deux fois sa taille se dressait maintenant devant lui, et un nain deux fois plus large que lui lui bloquait la retraite. Pris entre deux feux, l'halfelin du se résoudre à se présenter prestement:« Retenez votre bras seigneur Hendamar, je vous en prie! Je me nomme Lunzi et je travaille à la garde verte sous les ordres du chef Belor et du lieutenant Balor. » Dit le semi-homme d'une voix inquiète en abaissant doucement sa capuche. En tombant, celle-ci venait de laisser apparaître le visage d'un halfelin au cheveux blonds, mi-longs, assez négligés. Le semi-homme avait des yeux bleus clairs et de nombreux piercings aux oreilles. Sous ses vêtements, son corps fétiche, même pour un halfelin, semblait capable d'une grande flexibilité. Il était vêtu de vêtements amples accompagnés d'une cape à capuche et d'une longue écharpe. Par dessus, il portait une armure de cuir appartenant à la garde verte et à sa ceinture apparaissait deux fourreaux de dagues ainsi qu'une bourse remplie.

« J'ai entendu votre discours devant la scierie et je pense que vous avez raisons. Je crois aussi que les meurtres, non, les assassinats qui sont perpétrés à Pointe-sable sont les noirs desseins d'un culte. J'aurais voulu parler de cette théorie plus amplement avec vous mais vu l'état dans lequel vous étiez repartis, j'avais peur de vous aborder ouvertement. Et vous voir faillir occire votre ami, m'a conforter dans mon idée d'attendre que vous soyez rentré chez vous pour vous abordez. » Repris rapidement Lunzi en laissant ses bras le long du corps et son dos tourné au maître nain.
"FULGURO-PASTEQUE !!!"
thanks 4 utilisateur ont remercié DrSlump pour l'utilité de ce message.
Offline inutheal  
#17 Envoyé le : mercredi 3 novembre 2021 10:13:22(UTC)
inutheal
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2015(UTC)
Messages : 231

Altaric
Flèche : 22|8
CA 16/12/14

48 / 48

« Ça va... J'ai juste... besoin de m'assoir quelques instants... et je serai d'attaque ! » tenta de rassurer le rôdeur trempé jusqu'aux os dont l'état faisait peine à voir.
Il essayait de comprendre ce qui lui était arrivé et pourquoi qu'à lui...
Une fois posé au sol, il rassembla ses esprits et tenta de résumer ce qu'il avait trouvé qui pourrait aider dans l'enquête alors qu'il recevait les soins de ses compagnons.
« J'essayais de trouver des indices... y'a des traces de lutte... et le tueur... » dit-il en essayant de se relever mais en vain. Bordel...
« Tueur venu par la rivière.. entré par la fenêtre à l'étage... Ai pas trouvé d'corde ni rien... et... et puis y'a cette hache étrange... laissée sur le quai... Peut-être ça qui... m'a mis dans cet état !  » tenta d'expliquer avec peine le lieutenant qui commençait à greloter, laissant les détails concernant le ch... l'homme à Thormod.

L'ancienne Flèche Noire fut surprise de voir son supérieur trembler. Rares étaient les choses qui pouvaient mettre le shoanti dans cet état et il n'y en a qu'une qui lui vint en tête... la fameuse histoire du découpeur dont les récits ne s'arrêtaient pas.
Alors que son supérieur lui essuyait le front, Altaric mis sa main sur son épaule « Cigüe ! » l'interpella-t-il, le regardant droit dans les yeux « On va l'avoir ! Je vous le promets, on va tout faire pour coincer ce fils de pute et on va lui faire payer ! On va l'avoir !!! » Jet de diplomatie ?

Après quelques instants, et avec l'aide du père Zantus, le lieutenant se releva et reprit son travail. « Merci !Je m'en vais aller voir Vinder pour essayer de le calmer et voir si il n'y a pas eu des agissements bizarres de la part de sa fille dernièrement. » Un petit vent frais rappela au rôdeur qu'il était trempé. Heureusement pour lui, il y avait des uniformes disponibles à la garnison où était actuellement Vinder. « Faudrait voir si personne n'a rien vu d'étrange provenant des bois, le tueur les a sans doute traversé, il y a peut-être encore des traces de son passage ! »
Le lieutenant voulait inspecter lui-même les bois mais il voulait aussi être présent pour le père de sa compagne avec qui il avait déjà partagé quelques repas lorsqu'il aidait ses deux dernières filles.
Il ordonna donc à quelques gardes d'aller voir à l'orée de la forêt s'il ne voyaient pas des traces où quoi que ce soit qui indiquerait le passage du tueur et se mit en route vers la garnison, afin de se changer avant d'aller interroger Ven Vinder.

  • Jet de diplomatie : 1d20-2 donne [7] - 2 = 5


Altaric essaie d'éviter la foule autant que possible et n'hésite pas à forcer le passage si des gens se mettent dans son chemin. Il change de vêtements mais garde sa chemise de maille.

Modifié par un utilisateur mercredi 3 novembre 2021 10:20:15(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié inutheal pour l'utilité de ce message.
Offline Nhayara  
#18 Envoyé le : mercredi 3 novembre 2021 20:30:18(UTC)
Nhayara
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/02/2015(UTC)
Messages : 809

Hendamar
Posture normal
CA 13/13/10

58 / 58


Le nain eut du mal à choisir l'option "diplomatique" en ne plantant pas directement l'halfelin. Il eut bien fait ! Enfin quelqu'un partageait ses pensées. Il ne faisait aucun doute que tout était lié. Ces infâmes bâtards tiraient les ficelles dans l'ombre. Entre les dieux, la magie, les rituels noirs et les intérêts personnels, on ne pouvait faire confiance à personne. A personne, mais un halfelin, ce n'était qu'une moitié de personne... Donc on pouvait lui faire confiance. Tout se tenait parfaitement dans l'esprit de Hendamar.

Le chevalier de Pointesable ria de bon cœur.
« Ahahahah ! Vous avez parfaitement raison. J'ai faillie occire un 2e camarade ce soir. Je vous crois. Après tout, il faut du courage pour dire la vérité ! Je ne fais confiance à personne. Sauf à vous deux. Allons mon gars, à partir de maintenant, on travail ensemble. On va trouver ces gars et leur foutre une bonne raclée. C'est l'heure de réunir les z-héros. » s’enthousiasma le nain en prononçant la liaison. Il rangea sa dague dans son fourreau.

Cette rencontre l'avait ragaillardie. Märk avait raison. Il fallait aller retrouver Altaric et Thormod.

Modifié par un utilisateur mercredi 3 novembre 2021 20:32:09(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 3 utilisateur ont remercié Nhayara pour l'utilité de ce message.
Offline Tuix  
#19 Envoyé le : samedi 6 novembre 2021 12:46:25(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

Thormod
Sort niv 1: 7/7
Sort niv 2: 5/5
Rayon : 7/7
carreaux: 20/20
CA: 13/13/11

31 / 31
Une main sur l'épaule humide de la Flèche Noire, Thormod répétait inlassablement « Du calme mon ami... Du calme... ». Au-delà d'un simple réconfort pour le rôdeur trempé, il s'agissait plutôt là d'un geste de concentration : le demi-elfe posait ses yeux ça et là au fur et à mesure des explications et des conclusions. Ses méninges s'étaient remises à tourner à plein régime après ce fâcheux incident aquatique.

La hache... la chaire et l'odeur... évidemment!
« De la nécromancie! Cette hache a été employée pour taillader un mort-vivant. Altaric, vous avez seulement été victime d'une rémanence de magie impie : les vivants ont du mal à supporter cette aura néfaste. » Puis d'un geste volatile des doigts devant ses yeux, comme s'il avait voulu chasser une mouche invisible, Thormod désactiva sa double-vue arcanique tout en ajoutant nonchalamment : « Je serais vous, j'arrêterais de toucher à tout et n'importe quoi sur les scènes de crime. Vous avez la poisse mon ami. »

Ressortant sa plume et son calepin, l'enquêteur compléta quelques notes avant de plonger son regard émeraude dans celui en détresse du Prévot.
« Doucement, doucement. Il est trop tôt pour parler d'une quelconque rumeur ou même de tirer des conclusions hâtives qui nous emmèneraient sur des pistes erronées.
...
A ce stade, nous pouvons déjà dire que Benny Harper a été positionné ici pour transmettre plusieurs messages.
Les marques sur son corps provoquées par des griffes laissent penser que le meurtrier s'est fermement employé à dessiner ce symbole rappelant celui de Nualia. Et je pencherais également sur une nature nécrotique de l'auteur : des griffes comme celles des goules peut-être... »

Le conseiller diplomatique frissonna un instant : l'image de griffes purulentes lui poussant au bout de ses doigts lors de la Semaine Noire l'avait suffisamment traumatisé pour que, même après tout ce temps, la situation ne le laisse pas impassible.
Mais très vite il retrouva son sérieux analytique et poursuivit :
« Cette personne s'est également attelée à bien limiter les indices : la mâchoire de Harper en est la preuve, il ou elle ne voulait pas qu'on l'interroge, même post-mortem. La victime possédait surement de lourds secrets : le tatouage de corbeau à l'origine d'un gang varisien majoritairement présent à Korvosa permet d'imaginer un passé tumultueux - je creuserai surement ce point ultérieurement.
Mais le pire dans tout ça, c'est le message laissé dans la manche du défunt : « Nous en avons déjà parlé. Cela commence. Rejoignez la meute Maître Frappe-Coeur et tout sera fini. »
...
Je crois pertinemment que c'est une mise en scène mais rien ne peut l'assurer : discuter avec Hendamar semble primordial pour éclaircir le point.
...
Voilà Prévot, vous savez tout.
Maintenant excusez-moi mais ce même rapport va devoir être fait à Titus et je doute qu'il lui convienne dans la mesure où ces hypothèses ne produisent aucun résultat.
...
Altaric, quand votre fièvre nécromante se dissipera, accompagnez-moi : il faudrait compléter vos observations sur l'intrusion du meurtrier par des éléments de contexte que doit posséder Ibor Epine. Et ensuite nous irons voir le pauvre patriarche Vinder à la garnison si vous le voulez bien. »


Prêt à faire demi-tour pour aller à l'encontre éventuelle de Titus, le jeune Grévor s'arrêta un instant et se retourna vers Cigüe :
« Pour la population : dites haut et fort qu'il s'agit de quelqu'un extérieur à Pointesable, un assassin varisien à la solde d'une guilde surement korvosienne qui est venu régler des comptes avec Harper. Katrine Vender n'était qu'un dommage collatéral. Nul tueur en série, nul complot, nul retour de Nualia ne doit filtrer. La communication officielle se limite à une vendetta entre gangs, compris? »


Thormod fait bien part à Cigüe & Altaric de tout ce qu'il sait. S'il croise Titus, idem, il lui donne toutes les infos en "off" (si possible sans Willem) et explique la stratégie d'apaisement des citoyens, en particulier le côté gang varisien que Scarnetti usera forcément à son profit politique.
Puis il va à l'encontre de Ibor Epine pour avoir d'autres infos sur la scierie et surtout sur Harper et son passé.
Thormod/Ensorceleur Djinn/AU-141
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Kristen/Inquisiteur de la foi Verte/S-210
thanks 4 utilisateur ont remercié Tuix pour l'utilité de ce message.
Offline Acillatem  
#20 Envoyé le : samedi 6 novembre 2021 19:51:14(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
Märk et Hendamar


Alors que le Nain sympathisait avec le Semi-homme. Märk s'avança lentement vers lui, le regard suspect. Il resta muet - comme souvent - et marcha derrière les deux hommes qui faisaient la moitié de sa taille. Il semblait pensif. Ils apprirent rapidement en voyant des passants rentrer chez eux qu'il y avait eu un double meurtre à la scierie. Benny Harper, le co-gérant de ladite scierie et son amante : Katrine Vinder. Ils apprirent également que le coupable était très certainement un assassin Korvosien engagé par un gang de la capitale Varisienne qui était venu réglé ses comptes avec Harper et profita au passage pour réalisé un double meurtre en ne laissant aucun témoin.

« Je me demande si ce que l'on entend sur ce double meurtre est vrai Hendamar. » Fit le géant shoanti avant de chuchoter à l'oreille du nain en devant quasiment se mettre à genoux pour l'atteindre :

Message secret pour Acillatem, Nhayara, jamipapy :
...


Altaric et Thormod


De leur côté, le père Zantus avait rejoint le groupe de la scierie et avait confirmé l'hypothèse de Thormod : Altaric souffrait bien d'une fièvre nécromante mais il était impossible de savoir laquelle sans un examen approfondi, il était certain qu'elle n'était pas contagieuse car à la vitesse où elle s'est propagé dans le corps de l'ancienne Flèche Noire, Thormod ou le prévôt l'aurait déjà attrapé, il donna rendez-vous à Altaric demain matin pour en savoir plus. Belor confirma l'envoie d'une équipe de garde à la recherche d'indice dans les bois autour de Pointesable. Ils auraient une réponse le lendemain. Il admit par la suite que l'idée d'un gang était certainement la moins inflammable pour rassurer les habitants de Pointesable. Il s'en chargea personnellement, tout en rappelant qu'Ibor Epine était certainement à la garnison, accompagné de Klein. Certainement en cellule comme Vinder.

Lunedi 31 Érastus - 23h20 - Pointesable - Prison de la Garnison de Pointesable

Altaric - toujours fiévreux - était changé et Thormod n'avait croisé aucun Scarnetti sur sa route. Au moment d'entrer dans la garnison, en effervescence ce soir-là. Ils entendirent venant des sous-sol où se trouvait la "prison" un cri de détresse :

« KAT ! KAT ! OU EST MA FILLE ?! » Criait le père de famille qui semblait avoir perdu la raison. « LAISSEZ MOI SORTIR ! LAISSEZ MOI SORTIR ! »

Les deux héros coururent vers la prison et tombèrent nez-à-nez avec Samantha Klein, Vachedi le geôlier, Wilhem Scarnetti le conseiller économique et Shayliss Vinder, la sœur de Katrine qui s'avança sans aucune hésitation vers son amant en le giflant avec une force insoupçonnable, sauf pour le malheureux à la joue rouge qu'il pouvait mettre sur le compte de la fièvre.

« Fait sortir immédiatement sortir mon père ! Il est innocent ! » Se lamenta le jeune femme sous le sourire non cachée de Samantha Klein avant de se jeter dans les bras d'Altaric « Ma sœur... ma sœur... »

Wilhem quant à lui, semblait parler à un autre homme derrière les barreaux. Ibor Epine et le cousin de Titus semblait s'entretenir dans ce qui semblait être un interrogatoire informel. Lorsqu'il vit Thormod arriver, il croisa son regard et fit un sourire bienveillant avant de rejoindre le Demi-Elfe sous les vociférations des deux Vinder et de Vachedi le shoanti aux multiples cicatrices qui criait qu'il ne fallait pas crier dans la prison.

Prison était d'ailleurs un bien grand mot. Il y avait quelques cellules - bien entretenue - composé d'un lit de paille et d'un seau pour se soulager. Tout le monde savait qu'elle était généralement vide hormis quelques vauriens et ivrognes du coin qui avaient eu le temps d'écrire quelques romans sur les murs à l'aide de craie. Si quelque chose de plus grave se passait, cette prison servait de salle d'attente avant que Magnimar vienne chercher ici les vrais criminels pour les juger avec les moyens qu'ils disposaient.

« M.Grévor. »Fit Wilhem en s'inclinant légèrement.« M.Epine n'est pas très bavard. Peut-être aurez-vous de meilleur résultat que moi-même pour en savoir plus sur ce terrible incident. »Rajouta-t-il avec une sincérité à faire pleurer les barreaux de cellules, il se reprit rapidement « Titus est dans son bureau à l'Hôtel de ville. Je vais tenter de le raisonner... avec mes mots. »Conclu-t-il en montant les escaliers deux à deux, ne laissant derrière lui qu'une cape noire et verte virevoltante.

Quelques dizaines de seconde plus tard, un autre groupe descendit dans la prison qui n'avait plus été aussi remplie depuis une grande prise d'ivrogne au nouvel an 4700, à la Musette de l'Homme Gras et la Myxine.

Hendamar Frappe-Coeur et Märk le Marcheur des Plaines était accompagné d'un petit garde vert Halfelin. Lunzi qui avait appris rapidement que les héros manquant étaient à la garnison et qui les avait accompagné sans problème jusqu'ici.

Ces quatre là n'avaient plus été réuni depuis l'enterrement d'Idril, au bois d'Egan il y a plusieurs mois.

Message secret pour jamipapy, Acillatem :
...


Message secret pour Nhayara, Acillatem :
...


Message secret pour Inutheal, Acillatem :
...


Message secret pour DrSlump, Acillatem :
...


Message secret pour Tuix, Acillatem :
...

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
https://discord.com/chan...29514/883649624248819743
thanks 3 utilisateur ont remercié Acillatem pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
4 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET