Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

3 Pages<123
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Rodolphe  
#41 Envoyé le : lundi 18 novembre 2019 21:22:04(UTC)
Rodolphe
Rang : Membre

Inscrit le : 21/10/2017(UTC)
Messages : 11

Mélides

28 / 28

Mmmm

CA:19-DMD:15
Loyal Mauvais
Ki : 4/4


Mélides observa froidement les recrues faire leur boulot de recrut et Prudence désamorcer la situation.
Et bien... Je suppose que notre prêtresse gère cela mieux que moi... C'est bien.
Elle haussa seulement un sourcil en voyant la capitaine Valéria arriver. Elle l'étudia du coin de l'oeil, notant mentalement les faiblesses de son armure.
Hum... beau morceau... Difficile à vaincre... Pas impossible mais pas facile....ça serait intéressant... Mais ce n'est pas le moment.
Elle écouta posément les question d'Aji et les réponses que Valéria apporta avant d'ajouter après sa dernière répliques.
« D'autant que nous aimerions, si possible, revenir sans nous faire flécher. Mieux vaut en effet envisager le pire de suite. »
Le pire ceci dit, serait de mourir. Mais dans ce cas, plus de soucis.
  • Psychologie : 2d10+4 donne [2] + 4 = 6

Modifié par un utilisateur lundi 18 novembre 2019 21:44:32(UTC)  | Raison: Non indiquée

La couleur de ma magie est la couleur de ton sang.
Offline Kyuu  
#42 Envoyé le : mardi 19 novembre 2019 20:00:32(UTC)
Kyuu
Rang : Nouveau

Inscrit le : 21/02/2018(UTC)
Messages : 2

Quartier des Hommes-Rats, 4895, 10 Sarénith, 13h40.

Capitaine Valéria

Inquiète

Musique d'Ambiance

Le Capitaine réfléchit quelques instants avant de répondre a Lavica. « Comme je l'ai dit, impossible de savoir ce qui se trame la bas. Des marchands? Des bandits? Des enfants qui crèvent de faim? Tout en même temps sans doute. » Puis, viennent les questions vis à vis du retour. Elle acquiesce doucement et fait signe aux hommes qui ramassent leur carte de commencer à abaisser le pont. Puis elle sort un bouquet d'herbes aromatiques qu'elle remet au groupe. « Tenez. Lorsque vous voudrez rentrer, faites brûler ces herbes dans un des braseros à signaux de l'autre côté. Ils produisent une fumée de couleur bleue qui nous indiqueront que vous voulez qu'on baisse le pont. »

Derrière Valéria, la grande machinerie se met en branle. Dans un craquement incommensurable, des engrenages se mettent à pivoter, entraînement petit à petit leurs camarades dans une grande cavalcade de métal qui finit par faire plier le pont vers la mer. Le pont finit par atteindre sa position baissée en se coinçant dans un vacarme assourdissant avant de se voir rejoint par l'autre moitié. Aux fenêtres, de nombreux regards observent le spectacle qui est devenu plus qu'inhabituel et rapidement, les yeux laissent place aux flèches et aux arbalètes qui se dressent, prêtes à arrêter les fuyards du quartier des hommes-rats, si ces derniers parvenaient à traverser la garde du pont de l'autre côté. « Il ne me reste plus qu'a vous souhaiter du courage. » Enchaîne la capitaine de la garde, une certaine lueur inquiète dans le regard.



De l'autre côté, c'est un autre univers qui se dévoile aux yeux du groupe. Le quartier des hommes-rats ne ressemble en rien à l'ensemble des ruelles de Vermery. Si l'on peut dire généralement que toutes les métropoles sont plus ou moins sales, ici, le manque d'intérêt des politiques pour leur population se ressent par tous les pores de la peau. L'odeur y est suffocante, la plupart des grilles d'évacuation des eaux usées sont complètement bouchées et dans les rues.. Près du poste de garde, on peut apercevoir un édifice de torture artisanal sur lequel gît le corps depuis longtemps abandonné par la vie d'un malheureux ayant tenté sa chance pour franchir le pont. Le sang, depuis longtemps séché de l'homme-rat recouvrant toujours le sol d'une mare poisseuse. Si proche du pont, les allées sont désertes. Personne n'est en vue et les maisons qui bordent l'allée principale menant au pont sont quasiment toutes abandonnées. Personne ne souhaite vivre si proche de ses tortionnaires. Un orage d'été commence à pointer le bout de son nez par l'est, le tonnerre gronde et très rapidement, la pluie va venir rajouter encore plus de fange au sol. Derrière le groupe, le pont s'actionne de nouveau pour se relever, les sentinelles du poste occidental se détendant petit à petit, sûres désormais qu'aucun plaisantin ne tenterait plus la course.

Perception DD20

Offline Lord-Thanos  
#43 Envoyé le : mardi 19 novembre 2019 20:26:28(UTC)
Lord-Thanos
Rang : Nouveau

Inscrit le : 12/10/2017(UTC)
Messages : 8

Prudence

22 / 22

CA18-DMD14
Neutre
Canalisations 9/9



Prudence se saisit du bouquet d'herbes qu'elle range avec soins dans un compartiment de son sac. « Merci Capitaine. J'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir dans des circonstances moins dures. » En inclinant la tête, c'est la Prêtresse qui ouvre la marche vers le pont qui s'abaisse dans un fracas du Diable. A voix basse, on peut l'entendre réciter quelques prières courtes en sortant son symbole de foi en argent qu'elle dissimule sous ses manches, les deux mains jointes autour comme des côtes protégeant un cœur qui bat.

De l'autre côté du pont, la jeune humaine attend que ses compagnons se remettent de leurs émotions en constatant l'état de la rive des hommes-rats. Elle pose même une main à sa bouche tant l'odeur la met mal à l'aise, puis expire doucement par les narines. « Hmpf... Vous voulez aller directement à l'auberge que nous a conseillée la Capitaine ? » Dit-elle en se tournant vers ses compagnons.
Offline Trajan  
#44 Envoyé le : mercredi 20 novembre 2019 00:16:12(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau

Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Aji Saka

18 / 18

CA:15

Sulawesi

9 / 9

CA:17

sorts préparés:
Aji écoute avec attention, et quand la capitaine tend à Prudence le bouquet de plantes, il l'examine rapidement. On ne sait jamais, Prudence pourrait ne pas revenir. Et si l'une d'elles étaient une traitresse à la solde de la Ligue Fluviale ? Instinctivement, Aji s'écarte d'un demi pas de ses camarades, et voyant que la capitaine leur donne congé, s'enfonce son chapeau à large bord sur la tête. C'est pas le moment d'attirer l'attention.

« Madame, nous ne manquons pas de courage, mais si la moitié de ce que j'ai entendu sur ce quartier est vrai, c'est plutôt d'un miracle dont nous allons avoir besoin. En espérant vous revoir, je vous souhaite la bonne journée. » et il fait une brève révérence avant de partir en direction du pont.



Une fois de l'autre côté du pont, Aji est autant intimidé par l'odeur que par l'architecture même. Tout pue l'oppression et le danger larvé. Sulawesi miaule en direction d'une ruelle, ce qu'Aji ne relève pas. Si cela avait été un danger, sa fidèle hibou aurait réagit différemment.

Aji lève la tête vers le ciel s'assombrissant, relevant un pan de son chapeau pour mieux l'observer.

« Bon, au moins la pluie aura l'avantage de fixer les miasmes au sol plutôt que dans l'air où nous les aurions respiré. C'est une bonne nouvelle. Je suis en effet partant pour nous rendre à la taverne, c'est l'endroit d’intérêt le plus proche et sur le chemin de la chapelle. » Le wayang observe les mains de Prudence qui tiennent le symbole de Pharasma, puis ignore ostensiblement ce dernier avant d'ajouter « Nul doute que les gens là-bas seront en mesure de nous aider. Ou inversement. »

  • Connaissance nature DD15 : 2d10+10 donne [12] + 10 = 22
  • perception : 2d10+7 donne [8] + 7 = 15
  • perception grand duc : 2d10+10 donne [14] + 10 = 24

Modifié par un utilisateur mercredi 20 novembre 2019 00:24:25(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Rodolphe  
#45 Envoyé le : mercredi 20 novembre 2019 09:13:54(UTC)
Rodolphe
Rang : Membre

Inscrit le : 21/10/2017(UTC)
Messages : 11

Mélides

28 / 28

Planifie

CA:19-DMD:15
Loyal Mauvais
Ki : 4/4


Mélides inclina la tête en direction de la capitaine avant de s'engager sur le pont dès celui-ci mis en place.
Allons. Pas besoin de perdre plus de temps.
Seul un petit rictus la trahit quelques instants alors qu'elle pénétrait dans le quartier des hommes-rats.
Nous y revoilà... C'est encore pire que la dernière fois.
Elle regarda rapidement autour d'elle, observant les alentours.
Personne. Ce n'est pas étonnant.
Elle rétorqua ensuite à Aji.
« La pluie aura surtout l'avantage de masquer nos pas et notre avance. »
Elle huma l'air un instant avant de reprendre.
« Par contre, nous ne devons pas entrer tous dans la taverne. Comme notre commanditaire la dit, nos ennemis sont partout. »
Un regard en direction des maisons abandonnées.
« Peut-être sommes nous déjà repérés d'ailleurs. Mais si tel n'est pas le cas, il faut empêcher de faire le lien entre nous tous. Nous deviendrons des cibles faciles. D'autant que nous ne sommes pas connu de ce côté-ci. »
... Satané lumière.

  • Perception : 2d10+6 donne [7] + 6 = 13
La couleur de ma magie est la couleur de ton sang.
Offline Trajan  
#46 Envoyé le : mercredi 20 novembre 2019 23:12:12(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau

Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Aji Saka

18 / 18

CA:15

Sulawesi

9 / 9

CA:17

sorts préparés:
Aji fait une moue dubitative en écoutant Mélides.

« Manifestement vous êtes plus habituée que moi à ce genre de mission, mais ne vous y trompez pas, notre pire ennemi ici, c'est la maladie et la nuée grouillante de pauvres qui nous tueront bien volontiers pour récupérer nos précieuses reliques, sans meme parler de la viande sur nos... enfin plutôt vos os, moi il n'y a guère plus à manger qu'un rat d'égout, haha. Si on se sépare, on se fera d'autant plus remarquer : nous sommes propres, bien habillés ou en armure, suivis par un tigre... on pourrait aussi bien se pointer en livrée royale, cela ne ferait aucune différence pour ces gens là. Et enfin, si on se sépare, on sera beaucoup plus facile à abattre. Précisément parce que nos ennemis sont partout, nous devons rester ensemble. »
Offline Kyuu  
#47 Envoyé le : dimanche 15 décembre 2019 13:44:26(UTC)
Kyuu
Rang : Nouveau

Inscrit le : 21/02/2018(UTC)
Messages : 2

Quartier des Hommes-Rats, 4895, 10 Sarénith, 13h40.

Musique d'Ambiance

Le petit groupe se met donc en marche en direction de la Taverne indiquée par le Capitaine Valéria. Comme prévu, un orage éclate et le tonnerre gronde au dessus du quartier. Bien qu'il apporte une certaine fraîcheur à cette journée déjà étouffante, l'obscurité qu'il apporte de par ses nuages noirs donne une atmosphère d'autant plus lugubre au quartier. Le petit crachin est le seul son perceptible à la ronde pendant encore bien longtemps jusqu’à ce qu'au fil de l'avancée du groupe, des signes de vies se fassent sentir. Tout d'abord, quelques hordes de rats se tapissant dans les fondations des maisons ça et la. Leur regard perçant se pose très souvent sur les aventuriers, comme s'ils étaient de simples jambons à dévorer. Des dizaines de petits cris stridents s'élèvent de maisons en ruine ça et la, indiquant sans doute une population grandissante de ces petits rongeurs dans le quartier.

Après les rats, viennent les habitants. Bien plus silencieux. D'abord des enfants, toujours les plus aventureux lorsqu'il s'agit d'explorer des zones dangereuses. La plupart se fige dès lors qu'ils aperçoivent le groupe avant de retourner à leurs occupations en constatant que ces derniers ne leur cherchent pas des noises. Puis, les adultes. Bien plus méfiants. De nombreux regards réprobateurs se posent sur le groupe, d'autres sont effrayés par le tigre qui les accompagne. Tous s'écartent de leur chemin, craignant le pire. Sur les chemins de terre adjacents aux allées principales, de nombreuses petites mottes de terre sont disposées. Aucun signe religieux ne les décorent et pourtant, il est facile de comprendre qu'il s'agit de tombes aux quelques ratfolk venus se recueillir. Dans la rue, la faim se fait sentir. Plus l'on se rapproche du centre du quartier, plus il est courant de voir des mendiants, des enfants émaciés et des vieillards dont il est difficile de savoir s'ils sont encore en vie ou non, cherchant désespérément de la nourriture. Autour d'un feu, quelques femmes se sont mises à faire cuire de la viande de rat. Pour l'instant, tout le monde à trop peur du groupe pour s'en approcher.


Taverne de la Truffe Écarlate, 14h

Tavernier

Lugubre



Une fois arrivés devant la porte de la taverne, quelque chose tranche avec les établissements connus du reste de la ville. Aucune musique ne s'échappe des planches vétustes, la lumière y est timide et les éclats de joie sont absolument absents. Pouvait-on vraiment s'attendre à quelque chose d'autre d'un quartier assiégé?

Les aventuriers souhaitant entrer franchissent la porte et découvrent une salle plutôt bien aménagée, mais manquant cruellement de chaleur. Au centre, un feu réduit à l'état de braises sur lequel repose une marmite qui a bien vécu. Quelques chaises sont disposées tout autour, permettant à beaucoup de monde de s'installer autour du foyer. Des tables sont posées ça et la dans un chaos relativement courant à ces établissements, éclairées par quelques bougies et des chandeliers. Une odeur de farine flotte dans l'air venant de la marmite. « Ah, vous arrivez trop tard pour la cantine. On a dit treize heures, dernière heure! » La voix nasillarde vient de derrière vous. Un petit homme-rat d'un mètre trente qui vous observe d'un oeil vif, les oreilles alertes et la queue dressée. « Vous n'êtes pas d'ici, vous, n'est-ce pas? Vous apportez de la nourriture? Dites-moi que vous apportez de la nourriture, la soupe de farine, ça nourrit pas son monde. » Derrière l'aubergiste, un chat s'étire sur un tapis posé devant une porte. Une protection contre les rongeurs, visiblement. « Dites, c'est vrai que le roi est mort et que c'est la ligue qui contrôle Vermery? » Au fond de la taverne, une silhouette encapuchonnée s'agite. Elle mange tranquillement, seule.

Offline Trajan  
#48 Envoyé le : vendredi 27 décembre 2019 23:35:37(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau

Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Aji Saka

18 / 18

CA:15

Sulawesi

9 / 9

CA:17

sorts préparés:
Pendant le chemin vers la taverne, Sulawesi allège quelque peu la population des muridae, et se fait un festin que beaucoup d'habitants du quartier lui envierait.

Une fois à la taverne, comme à son accoutumée, l'oiseau de proie se pose sur un bâtiment en face et vaque à ses occupations aviaires, tandis qu'Aji entre dans le bâtiment, de préférence en second. Quand il se fait aborder par l'homme rat, le Wayang ôte l'écharpe qui lui couvrait le nez et la bouche dans le fol espoir de retenir la maladie.

« Bonjour. Navré mais j'ai bien peur de ne pouvoir confirmer ni infirmer cette rumeur... quant à savoir qui dirige la ville... à en juger par ce qu'on croise dans les rues pour venir ici, je dirais que ça doit être le rat le plus féroce et le plus fertile que j'ai jamais vu de ma vie !

Dites-moi, sauriez-vous à tout hasard où nous pourrions trouver un certain Stitch ? Il se pourrait bien qu'on puisse dégoter quelques morceaux de viande séchée dans nos affaires pour nourrir une bouche coopérative. »
Offline Rodolphe  
#49 Envoyé le : samedi 11 janvier 2020 13:59:35(UTC)
Rodolphe
Rang : Membre

Inscrit le : 21/10/2017(UTC)
Messages : 11

Mélides

28 / 28

Observe

CA:19-DMD:15
Loyal Mauvais
Ki : 4/4


Melides garda un œil sur les différentes personnes que le groupe croisait, et sur les ruelles, repérant les différentes cachettes possibles en cas de besoin de rapide. La pauvreté des gens la laissa indifférente.
On est en effet beaucoup trop visible... Mais le serions-nous moins si nous avions d'autre habits ?
Elle essaya d'évaluer la proportion de personnes non-homme-rats dans les rues.

Une fois arrivés à la taverne, elle rentra à la suite de Aji dans la taverne et se glissa dans un coin d'ombre, observant tranquillement les clients de la taverne, tout en écoutant la réponse de l'aubergiste.


La couleur de ma magie est la couleur de ton sang.
Offline Lord-Thanos  
#50 Envoyé le : dimanche 12 janvier 2020 11:53:01(UTC)
Lord-Thanos
Rang : Nouveau

Inscrit le : 12/10/2017(UTC)
Messages : 8

Prudence

22 / 22

CA18-DMD14
Neutre
Canalisations 9/9



Entrant en première dans la Taverne, l'humaine observe les lieux sans dire un mot pendant qu'Aji répond au Tavernier. Mains toujours jointes sous ses manches larges et humides, Prudence s'incline bien bas devant le propriétaire. « Vous pouvez m'appeler Prudence, sire. Nous n'avons guère beaucoup de moyens pour payer vos informations, mais, s'il vous reste de la nourriture gâtée, je pourrai la restaurer. » Elle s'incline à nouveau face à l'Homme-Rat, parlant toujours d'une voix calme.

Modifié par un utilisateur dimanche 12 janvier 2020 11:53:58(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Kyuu  
#51 Envoyé le : lundi 13 janvier 2020 10:33:43(UTC)
Kyuu
Rang : Nouveau

Inscrit le : 21/02/2018(UTC)
Messages : 2

Taverne de la Truffe Écarlate, 14h

Tavernier

Lugubre



Le Tavernier, du haut de son mètre vingt, fixe les aventuriers qui tous, sauf Aji, le dépassent d'au moins une tête. Son regard vif se balade de gauche à droite, scrutant chaque individu présent. « Vous en avez de l'humour, vous. » Il baisse légèrement la tête et regarde de biais le Wayang, quelque peu étonné de la physionomie étrange de son hôte. « J'aurais pas dit, venant d'un démon. » Lorsque l'information de quelques bouchées de viande et l'idée que quelqu'un puisse restaurer des provisions gâtées lui parvient, il se redresse ceci dit. « Ceci dit, en ces temps, les démons semblent plus hospitaliers que les hommes de la ville. » Il tire à la hâte quelques chaises avant d'installer un pichet d'eau.. tout sauf claire.. sur une table à proximité. « Installez-vous. Je vous sers quelque chose? » Si les liges du roi Dogan répondent par l'affirmative, le tavernier verse de l'eau dans des petites tasses de bois bien lustrées. « Stitch, donc.. Vous savez, ce n'est plus un nom qu'on entends beaucoup ces temps-ci, il se fait discret, depuis que lui et Gratouille seraient repassés de l'autre côté.. Enfin, j'vous raconte que des rumeurs la. » Il prends une petite pause, se sert à boire et vide la chope dans un glouglou sonore. « Qu'est-ce que vous lui voulez à ce bon vieux Stitch? » Reprends-t-il ensuite, d'un ton légèrement plus calme.

Psychologie / Perception : DD20


Offline Lord-Thanos  
#52 Envoyé le : lundi 13 janvier 2020 11:57:03(UTC)
Lord-Thanos
Rang : Nouveau

Inscrit le : 12/10/2017(UTC)
Messages : 8

Prudence

22 / 22

CA18-DMD14
Neutre
Canalisations 9/9



La jeune femme sourit et s'incline devant l'Homme-Rat par pure politesse et respect, puis, s'assied sur une des chaises en relevant les pans de sa bure. Il a du courage pour tenir un établissement dans ce contexte...

Prenant la tasse en bois à deux mains et voyant l'état de l'eau servie, sans un mot et en plissant les yeux, ses mains s'illuminent quelques petites secondes, le liquide venant être tout simplement purifié, et buvable. Elle en prend une gorgée et purifie les autres tasses si on vient le lui demander.
Offline Boubouh  
#53 Envoyé le : jeudi 16 janvier 2020 23:01:43(UTC)
Boubouh
Rang : Lecteur

Inscrit le : 03/02/2019(UTC)
Messages : 0

Lavica

27 / 27

Taciturne

CA:18-DMD:19
Chaotique Neutre

Bulan

22 / 22

Tigre

CA:19-DMD:19



Toujours taciturne durant tout le trajet, Lavica observe néanmoins la misère des habitants du quartier avec un certain malaise, surtout en apercevant les enfants.
Et dire que pendant ce temps, les riches et les puissants vont dans l'église d'une déesse de la souffrance pour la supplier d'apporter plus de merde dans leur vie parce qu'ils n'en ont pas assez...

Dans l'auberge, la chasseresse se sent quelque peu mal à l'aise. Elle ne peut se défaire que quelque chose échappe à son attention, alors qu'elle s'assied avec ses camarades temporaires. Sans dire un mot, elle tend son verre à Prudence pour qu'elle en purifie l'eau puis hoche la tête en signe de remerciement avant d'en boire une lampée.
Elle tourne ensuite la tête vers le wayang, s'attendant à ce qu'il prenne la parole au nom du groupe comme il semble en avoir pris l'habitude.

Modifié par un utilisateur jeudi 16 janvier 2020 23:18:02(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Trajan  
#54 Envoyé le : vendredi 17 janvier 2020 01:31:21(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau

Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Aji Saka

18 / 18

CA:15

Sulawesi

9 / 9

CA:17

sorts préparés:
Aji affiche un sourire mysterieux.

« Comment ça, les démons ont un immense sens de l'humour, c'est bien pour ca que vos espèces sont si... amusantes. "Repassés de l'autre côté" vous dites ? Ils auraient échappé à la quarantaine ? Et seraient revenus ici ?!

Quoi qu'il en soit, nous cherchons quelqu'un qui connaisse bien le quartier, et on nous a conseillé Stitch. Une belle récompense l'attend s'il parvient à nous aider. Qui est ce Gratouille que vous avez mentionné ? »




Offline Rodolphe  
#55 Envoyé le : vendredi 17 janvier 2020 13:51:58(UTC)
Rodolphe
Rang : Membre

Inscrit le : 21/10/2017(UTC)
Messages : 11

Mélides

28 / 28

Observe

CA:19-DMD:15
Loyal Mauvais
Ki : 4/4


Melides regarda impassiblement le tavernier, notant mentalement ses petits gestes.
Intéressant ce petit rat... Il en sait plus que ce qu'il voudrait nous dire...
Elle ne touche cependant pas au verre d'eau proposé par le tavernier. Elle n'a pas soif. Ou en tout cas, elle fait tout comme.
La couleur de ma magie est la couleur de ton sang.
Offline Kyuu  
#56 Envoyé le : vendredi 17 janvier 2020 14:16:32(UTC)
Kyuu
Rang : Nouveau

Inscrit le : 21/02/2018(UTC)
Messages : 2

Taverne de la Truffe Écarlate, 14h

Tavernier

Lugubre

Lysanna

Silencieuse


Le Tavernier observe les gesticulations de la prêtresse et renifle rapidement l'un des verres d'eau purifiées par Prudence. Il plisse les yeux et repose la tasse, visiblement inquiet. « C'est suspect, votre truc la. L'eau est trop claire pour être nette même. » L'homme rat continue ses gesticulations, remuant frénétiquement la tête de gauche à droite, sondant ses "clients" d'un air intrigué. « Stitch et moi, on était bons amis avant le blocus. Le petit rat pouvait vous dénicher de la nourriture à des kilomètres! Fin ça, c'était quand y'avait de la nourriture à trouver. Aujourd'hui, a part les rats des rues et les sangsues, plus grand chose à manger. Des champignons de cave à la limite? Pas de quoi nourrir sa panse. » Lorsque le nom de gratouille sort d'une autre bouche que la sienne, il écarquille légèrement les yeux, donnant à ses grandes pupilles noires un air entre la stupéfaction et la colère. « Gratouille.. C't'un associé de Stitch. J'le sens pas trop ce gars, si vous voulez mon avis. » Il ferme les yeux quelques instants avant de reprendre. « Ecoutez, je sais pas comment vous faites à la ville, mais ici on a rien sans rien. Je sais que la p'tite dame la s'est proposée de redonner un peu de jeunesse aux produits pourris, mais.. j'ai une demande particulière à faire à des étrangers. » Un ton résigné s'est profondément installé dans sa voix et ses inflexions se font plus timides, moins enjolivées. Le commerçant semble s'effacer pour laisser place à l'homme-rat. « Lysanna, petite, est-ce que tu veux bien venir voir? »

L'unique silhouette en dehors du groupe se relève tout doucement de son gruau en observant dans la direction des envoyés du roi. Elle semble hésiter mais son visage, masqué par une capuche n'apporte aucune information sur la raison de cette hésitation. « J'arrive. » Fait-elle, alors d'une petite voix enrouée. Une fois la capuche enlevée, une cascade de cheveux blancs déferle sur une tenue noire, sobre, digne de celles de prêtres en voeu de sobriété. Une jeune femme, dans la vingtaine tardive, vient se placer aux côtés du tavernier. Sa mine est marquée de cernes et ses traits sont anormalement creusés pour une jeune femme de son âge. Frêle, à la limite d'être émaciée, sa mine indique tout de la différence entre le quartier des hommes-rats et le reste de Vermery. « C'est.. J'aimerais l'avis de gens de la ville vis à vis d'un sujet important. » Lysanna pose la main sur l'épaule du tavernier, ses ongles sont rongés et elle porte de nombreux bandages autour des phalanges. « C'est pour son fils. Il a contracté les premiers signes. »

Modifié par un utilisateur vendredi 17 janvier 2020 14:46:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Lord-Thanos  
#57 Envoyé le : samedi 18 janvier 2020 17:05:22(UTC)
Lord-Thanos
Rang : Nouveau

Inscrit le : 12/10/2017(UTC)
Messages : 8

Prudence

22 / 22

CA18-DMD14
Neutre
Canalisations 9/9



Prudence sourit à la remarque de l'Homme-rat concernant l'eau qu'elle purifie pour ses compagnons de route et elle-même, mais, son sourire s'estompe peu à peu avec les annonces faites par le Tavernier... Ses sourcils se soulèvent à la mention de signes. Ce n'est pas naturel pour un parent d'enterrer son enfant. On doit faire quelque chose. « Vous voulez dire qu'il va se changer en garou ? » Dit-elle, un peu plus bas. « Je peux le diagnostiquer, et éventuellement essayer du Tue-Loup mais... Mais il y a peu de chances qu'il s'en sorte. Néanmoins, s'il y a un petit espoir pour sauver votre fils, je prendrai le risque. Êtes-vous prêts à le prendre vous aussi ? »

L'humaine regarde tour à tour le Tavernier et la dame aux cheveux d'argent, calme, sirotant son eau purifiée. Pharasma, donne moi la force de protéger les jeunes âmes.

Modifié par un utilisateur samedi 18 janvier 2020 17:06:30(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Trajan  
#58 Envoyé le : mardi 21 janvier 2020 00:42:43(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau

Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Aji Saka

18 / 18

CA:15

Sulawesi

9 / 9

CA:17

sorts préparés:
Aji tourne son regard vers la dénommée Lysanna, et cherche à anticiper le genre de personne que cela peut-être, analysant ses vêtements, sa démarche, ses traits émaciés, et sa main pansée.

Puis quand Prudence fait mention du Tue-Loup, le wayang tente de dissimuler sa surprise, et ne dit rien. Elle a oublié que la moindre dose de Tue-Loup coute plus cher que toute cette auberge ou quoi ? Ou alors elle ment à ce pauvre père terrifié à l'idée de perdre son enfant. Si c'est le cas, je l'ai sous-estimée.
Offline Kyuu  
#59 Envoyé le : mardi 21 janvier 2020 19:14:44(UTC)
Kyuu
Rang : Nouveau

Inscrit le : 21/02/2018(UTC)
Messages : 2

Taverne de la Truffe Écarlate, 14h

Tavernier

Lugubre

Lysanna

Silencieuse

Musique d'ambiance

Un petit silence suit l'évocation du tue-loup par prudence. Lysanna et le Tavernier se regardent légèrement incrédules. « Mais euh.. Ce n'est pas un loup.. Vous êtes sûre que ça va pas juste l'empoisonner? » La dénommée Lysanna arbore alors un sourire qui se veut réconfortant. « C'est de l'aconit. On dit que ça peut tuer le mal.. Mais ce n'est pas sans risque.. Et c'est très cher. » Le Tavernier relève les yeux et scrute ceux de la jeune humaine prêtresse de Pharasma. Une petite lueur d'espoir semble pétiller dans ses yeux et il se tourne vers Lysanna, comme pour lui demander conseil. Celle-ci hausse les épaules, l'air un peu perdue. Son visage juvénile ayant perdu tout éclat depuis longtemps se crispe. « Ces informations doivent avoir beaucoup de valeur pour que vous choisissiez d'utiliser une telle chose.. si rare en ces temps sur l'enfant d'un inconnu. » Le Tavernier se saisit de la main de Lysanna et lui fait signe de s'arrêter. « Tout le monde me dit qu'il est perdu, que je dois l'enterrer dès maintenant avant qu'il ne dévore tout le quartier. Des voisins ont même essayé de forcer la porte pour le tuer, petite Lys. Je ne peux pas me permettre de remettre en question leurs intentions. » La jeune humaine semble vouloir protester mais se ravise au dernier moment, acquiesçant timidement. « Si ça ne vous gêne pas, je vais vous mener à la chambre ou repose mon fils. »


Utilisateurs actuellement sur ce sujet
3 Pages<123
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Privacy Policy | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET