Caractéristique associée : Charisme

Formation nécessaire : oui

Le personnage sait comment activer des objets magiques, sans nécessairement être capable d’utiliser la magie par ailleurs.

Test de compétence

Le personnage peut utiliser cette compétence pour lire un sort ou activer un objet magique. Elle lui permet d’utiliser un objet magique comme s’il possédait les capacités magiques ou les aptitudes d’une classe autre que la sienne ou comme s’il appartenait à une race ou possédait un alignement différant des siens.

Le personnage réalise un test d’Utilisation d’objets magiques chaque fois qu’il active un objet tel qu’une baguette. S’il se sert de la compétence pour simuler un alignement ou un autre facteur de manière continue, il doit effectuer un test par heure.

Le personnage doit choisir sciemment le facteur qu’il souhaite simuler. Il doit donc savoir ce qu’il veut simuler avant d’effecteur le test d’Utilisation d’objets magiques. Les DD des différentes tâches relatives à cette compétence sont repris dans la table ci-dessous.

tests d'Utilisation d'Objets Magiques
TâcheDD du test d’Utilisation
d’objets magiques
Activer un objet par chance25
Déchiffrer un sort écrit25 + niveau du sort
Simuler une aptitude de classe20
Simuler une valeur de caractéristiquevoir la description
Simuler une race25
Simuler un alignement30
Utiliser un parchemin20 + NLS
Utiliser une baguette20


Activer un objet par chance. Certains objets magiques sont activés par une pensée, un mot de commande ou un geste spécifique. Le personnage peut s’en servir comme s’il respectait la procédure à suivre, bien qu’il l’ignore. Pour obtenir un résultat, il doit simuler cette procédure : prononcer quelques mots et agiter l’objet, par exemple. Le personnage bénéficie d’un bonus de +2 au test de compétence s’il est déjà parvenu à activer l’objet par le passé. Si le test d’Utilisation d’objets magiques échoue de 9 points ou moins, rien ne se passe. S’il échoue d’au moins 10 points, un incident se produit. Dans ce cas, l’énergie magique est bien libérée, mais elle n’a pas l’effet que le personnage souhaitait. Les possibilités par défaut sont que le sort affecte une cible autre que celle choisie par le personnage ou que ce dernier reçoit une décharge d’énergie incontrôlée lui infligeant 2d6 points de dégâts. Cet incident vient en plus de celui que encouru en utilisant un parchemin pour lancer un sort qu’on ne serait normalement pas capable de lancer soi-même.

Déchiffrer un sort écrit. Cette utilisation de la compétence d’Utilisation d’objets magiques fonctionne comme l’usage du même nom de la compétence d’Art de la magie, sauf que le DD est plus élevé de 5 points. Tenter de déchiffrer un sort écrit nécessite une minute de concentration.

Simuler un alignement. Certains objets magiques ont des effets positifs ou négatifs en fonction de l’alignement de leur utilisateur. Grâce à cette compétence, le personnage peut s’en servir comme s’il avait l’alignement de son choix. On ne peut simuler qu’un seul alignement à la fois.

Simuler une aptitude de classe. Il arrive parfois qu’une aptitude de classe soit nécessaire à l’activation d’un objet. Dans ce cas, le niveau virtuel du personnage dans la classe imitée est égal au résultat de son test de compétence -20. La compétence ne permet pas d’utiliser l’aptitude en question, mais seulement d’activer l’objet comme si le personnage la possédait. Si la classe dont l’aventurier simule l’aptitude s’accompagne de restrictions en matière d’alignement, le personnage doit s’assurer que son alignement est bien conforme (dans le cas contraire, il doit simuler un alignement autorisé ; voir ci-dessus).

Simuler une race. Certains objets magiques fonctionnent uniquement (ou mieux) pour les membres d’une race donnée. Dans ce cas, le personnage peut simuler la race de son choix pour bénéficier du plein potentiel de l’objet. On ne peut simuler qu’une seule race à la fois.

Simuler une valeur de caractéristique. Pour lancer un sort à partir d’un parchemin, il faut posséder une valeur suffisamment élevée dans une caractéristique spécifique (l’Intelligence pour les sorts de magicien, la Sagesse pour les sorts de druide et de prêtre et le Charisme pour les sorts de barde, d’ensorceleur ou de paladin). La valeur de la caractéristique virtuelle du personnage (correspondant à la classe qu’il cherche à reproduire pour lire son parchemin) est égale au résultat de son test de compétence -15. Si le personnage possède déjà une valeur suffisante dans la caractéristique concernée, ce test n’est pas nécessaire.

Utiliser un parchemin. Pour qu’un personnage puisse lancer un sort à partir d’un parchemin, il faut normalement que le sort concerné fasse partie de la liste de sorts correspondant à sa classe. Avec cet aspect de la compétence, le personnage peut se servir de l’objet comme si c’était le cas. Le DD du test est égal à 20 + le niveau de lanceur de sorts du parchemin. De plus, pour lancer un sort depuis un parchemin, il faut posséder une valeur suffisante (10 + niveau du sort) dans la caractéristique correspondant au sort. Si le personnage ne remplit pas cette condition, il peut la simuler en effectuant un deuxième test d’Utilisation d’objets magiques (voir ci-dessus). Cet aspect de la compétence fonctionne également pour les autres types d’objets magiques à fin d’incantation.

Utiliser une baguette, un bâton ou un autre objet à potentiel magique. Pour qu’un personnage puisse utiliser une baguette, il faut normalement que le sort concerné fasse partie de la liste de sorts correspondant à sa classe. Avec cet aspect de la compétence, le personnage peut se servir de l’objet comme si c’était le cas.

Action

Aucune. Les tests d’Utilisation d’objets magiques font partie de l’action permettant d’activer l’objet magique (si une action est nécessaire).

Nouvelles tentatives

Oui, mais si le personnage rate son test de compétence en obtenant un 1 naturel au dé, il ne peut plus tenter d’activer l’objet dans les vingt-quatre heures qui suivent.

Spécial

Il est impossible de faire 10 avec cette compétence. Il est impossible d’aider quelqu'un pour un test d’Utilisation d’objets magiques. L’utilisateur de l’objet est le seul qui puisse se servir de cette compétence.

Un personnage possédant le don Aptitude magique obtient un bonus aux tests d’Utilisation d’objets magiques.
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.